Alimentation electrique dans les iles

Discussions traitant des diverses sources d'énergie ainsi que de leur efficacité.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57713
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Alimentation electrique dans les iles

Message par energy_isere » 13 avr. 2015, 19:50

Batteries: Saft va équiper un parc éolien aux Iles Féroé

13 Avril 2015 enerzine

Le fabricant français de batteries Saft a annoncé lundi avoir remporté un contrat pour fournir un système de stockage d'électricité de 2,3 mégawatts à un futur parc éolien aux Iles Féroé.

Ce contrat a été remporté, en collaboration avec le fabricant allemand d'éoliennes Enercon, auprès de SEV, producteur et distributeur d'électricité des Iles Féroé.

Il porte sur un système de batteries lithium-ion, associé aux 13 turbines d'Enercon qui composeront le parc éolien d'Husahagi, d'une puissance de 12 mégawatts.

Ce système de stockage permettra de mieux intégrer au réseau électrique le courant produit par ce parc éolien dont l'entrée en service est prévue en décembre 2015.

Le montant du contrat pour Saft n'a pas été dévoilé.
http://www.romandie.com/news/Batteries- ... 583828.rom

Philippe
Brut léger
Brut léger
Messages : 461
Inscription : 22 mars 2005, 23:15
Localisation : région parisienne

Re: Alimentation electrique dans les iles

Message par Philippe » 15 sept. 2016, 11:37

L'autonomie totale en électricité de l'île d'El Hierro dans l'archipel des Canaries n'a pas résisté à l'analyse. Après la première année pleine d'activité, les énergies intermittentes n'ont fourni que 34,6% de la demande électrique de l'île, au prix extravagant de 138 euros du mégawattheure, et a réduit les émissions annuelles de gaz carbonique de seulement 12 000 tonnes, au prix de la tonne économisée de 1 000 euros ! Les 5 éoliennes n'ont jamais pu fonctionner à pleine puissance et ont systématiquement été bridées, en raison de la pagaille mise sur le réseau et de l'insuffisance de volume des deux retenues d'eau. Il aurait fallu une STEP vingt fois plus grande pour assurer l'autonomie totale promise. On trouvera davantage d'explications sur le site d'Euan MEARNS, au lien : http://euanmearns.com/el-hierro-complet ... operation/. La lecture en est fortement recommandée à ceux qui s'illusionnent encore sur le potentiel des énergies intermittentes.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57713
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Alimentation electrique dans les iles

Message par energy_isere » 19 nov. 2016, 13:06

Ile Maurice: une deuxième centrale éolienne pour augmenter la couverture électrique du pays

Agence Ecofin 14 Nov 2016

Le gouvernement mauricien place ses espoirs dans l’éolien pour satisfaire la demande interne en énergie électrique. A cet effet, il a lancé à travers le Conseil central d’électricité (CEB) la construction d’une deuxième centrale éolienne de 29,4 MW de capacité annuelle.

D’un coût de 2,4 milliards de roupies (67,2 millions de dollars), elle sera érigée dans le centre de l’île, à Mare aux Vascoas, comprendra 14 turbines et sera opérationnelle en septembre ou octobre 2017. Elle sera réalisée par le consortium Suzlon-PADCO.

Par ailleurs, l’installation permettra de fournir de l’électricité à environ 50 000 foyers, ce qui permettra au pays de réduire l'utilisation de carbone pour ainsi protéger l'environnement.
http://www.agenceecofin.com/eolien/1411 ... ue-du-pays

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57713
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Alimentation electrique dans les iles

Message par energy_isere » 26 nov. 2016, 13:08

Dans la petite île polynésienne de Ta'u, SolarCity et Tesla, désormais fusionnées, ont installé la vitrine de leurs capacités en matière d’énergie propre. Un coup de pub viable à long terme ?

La petite île de Ta'u, perdue au milieu du Pacifique , était jusqu'ici connue pour être le berceau du peuple polynésien, tout comme les autres îles des Samoa américaines. Ce petit territoire volcanique est maintenant sous le feu des projecteurs de Tesla et SolarCity, qui l'ont choisie il y a plusieurs mois pour y mener un projet commun : rendre l'île quasiment autonome grâce aux énergies renouvelables.

Le mariage entre la société d'Elon Musk et le producteur d'énergie solaire à peine officialisé, les deux entreprises ont voulu frapper fort en dévoilant cette semaine le résultat de leur ambitieux projet dans une vidéo promotionnelle . Dans un décor paradisiaque, entre soleil couchant disparaissant dans les vagues et forêt luxuriante, on voit ainsi se dresser les 5.238 panneaux solaires installés sur l'île par SolarCity et les 60 Powerpacks signés Tesla.

Pour cette île isolée, située à plus de 6.400 kilomètres au large de la côte ouest des Etats-Unis, cette installation est la garantie de ne plus se retrouver en panne de fuel. « Je me souviens d'une fois où ils n'ont pas été en mesure de nous envoyer un seul bateau pendant deux mois », raconte Keith Ahsoon, un habitant cité dans le communiqué de SolarCity .

Image
Les 5.238 panneaux solaires ont été installés au même endroit sur l'île. - SolarCity
En savoir plus sur http://www.lesechos.fr/tech-medias/high ... 6fiPpjC.99


L'énergie solaire offre ainsi une alternative économique au diesel en fournissant « près de 100 % des besoins énergétiques de l'île ». L'hôpital local, les écoles secondaires et primaires, les pompiers, les postes de police et les entreprises locales en bénéficient.

Le système solaire de micro-grilles (1,4 mégawatt de capacité de production pour les panneaux et 6 mégawattheures de stockage de batterie pour les Powerpacks) a été installé en seulement un an.

Image
Les Powerpacks de Tesla permettent d'emmagasiner de l'énergie. - SolarCity

Les « Powerpacks » de Tesla, ces grosses batteries qui permettent de convertir l'énergie solaire et de la stocker, permettent aux habitants de s'éclairer la nuit grâce à l'énergie emmagasinée dans la journée. Ils se rechargent en entier en sept heures et, en cas d'urgence, s'il n'y a pas assez de soleil ou que les panneaux solaires sont hors service, peuvent couvrir les besoins en énergie de l'île durant trois jours.

440.000 litres de diesel économisés par an

« Mais le plus gros avantage est le coût », insiste SolarCity dans son communiqué. Le solaire « élimine les dépenses et les problèmes liés à l'expédition du diesel et fournit des coûts d'énergie stables pendant des décennies, contrairement aux fluctuations des prix des combustibles ».

C'est ce pari du coût qu'ont fait les institutions locales en investissant dans ce parc solaire. Le projet a été financé par l'Autorité de développement économique du Samoa Américain, l'Agence de protection de l'environnement et le Département de l'Intérieur, et devrait permettre à l'île d'économiser chaque année 440.000 litres de diesel.

Un coup de pub pour rassurer après la fusion

Tesla et SolarCity avaient grand besoin de ce coup de publicité. Elon Musk est parvenu à gagner son pari en concluant cette fusion avec le producteur d'énergie solaire, mais les marchés expriment des doutes sur la pertinence de cette union , particulièrement en raison de la santé financière de SolarCity, criblé de dettes et accumulant les pertes. Depuis l'annonce du projet en juin dernier, Tesla a perdu 4,8 milliards de dollars de valorisation boursière et SolarCity 86 millions de dollars.

Cette île rendue quasiment autonome grâce à Tesla-SolarCity est une preuve que brandit Elon Musk pour montrer que ses objectifs sont atteignables : Tesla a assuré que SolarCity contribuera à la nouvelle entité à hauteur de 1 milliard de dollars de chiffre d'affaires l'année prochaine.

Des conditions idéales

L'exploit de SolarCity est pourtant à relativiser. L'installation a certes été rapide et permet de résoudre une vraie problématique d'approvisionnement énergétique, mais il s'agit de conditions idéales. L'île est ensoleillée toute l'année et seulement 800 habitants y résident (873 selon le dernier recensement américain de 2010).

Il faut donc compter environ 6 panneaux solaires par habitant sur ce bout de terre de 44 km2 (plus de deux fois plus petit que la surface de la ville de Paris). Cela pousse à se demander si le solaire était réellement la bonne solution : installer des hydroliennes dans l'océan (ou des éoliennes) paraît plus pertinent que de couper des milliers d'arbres et de centraliser les panneaux au milieu de l'île, une installation peu esthétique.

C'est le choix qu'a fait l'île espagnole d'El Hierro, dans l'archipel des Canaries. En 2014, une centrale hydroéolienne a été installée , lui permettant de devenir la première île au monde totalement autonome en électricité grâce aux énergies renouvelables. Contrairement aux panneaux solaires Tesla, ce système a pris trois décennies à être installé, mais le schéma a été pensé pour s'adapter aux spécificités de l'île et pour tenir dans le temps.

L'installation de SolarCity et Tesla doit encore faire ses preuves sur le long terme, notamment dans l'entretien des panneaux solaires, avant de pouvoir être reproductible sur d'autres îles à la population et aux besoins plus importants.
http://www.lesechos.fr/tech-medias/high ... 045837.php

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57713
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Alimentation electrique dans les iles

Message par energy_isere » 09 juil. 2018, 19:32

Les Canaries mettent de l’éolien offshore dans leur mix énergétique

Publié le 09/07/2018 lemarin.fr

À la poursuite d’un objectif de 45 % d’énergies renouvelables dans leur mix énergétique en 2025, les Canaries visent 300 MW d’éolien en mer à cette date.

Image
Les Canaries disposent de la première éolienne offshore télescopique installée dans le monde. (Photo : Plocan)
http://www.lemarin.fr/secteurs-activite ... s-leur-mix

Avatar de l’utilisateur
Alturiak
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1595
Inscription : 24 mai 2008, 21:28
Localisation : Paris

Re: Alimentation electrique dans les iles

Message par Alturiak » 10 juil. 2018, 15:00

C'est le choix qu'a fait l'île espagnole d'El Hierro, dans l'archipel des Canaries. En 2014, une centrale hydroéolienne a été installée , lui permettant de devenir la première île au monde totalement autonome en électricité grâce aux énergies renouvelables.
Formulation à tout le moins trompeuse de la part des Echos.

En effet :
Sur les deux premières années de fonctionnement (juillet 2015-juin 2017), le taux moyen de couverture de la consommation d'électricité a été de 39,1 % et celui de la consommation totale d'énergie de 9,0 %
https://fr.wikipedia.org/wiki/Centrale_ ... techniques

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57713
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Alimentation electrique dans les iles

Message par energy_isere » 05 août 2018, 09:22

Tesla aide les îles Samoa a acquérir son autonomie en termes d’énergies renouvelables
par Yohan Demeure 4 août 2018

De plus en plus de pays réfléchissent – et certains ont débuté – à effectuer une transition énergétique, c’est-à-dire une modification structurelle profonde des modes de production et de consommation de l’énergie. Cette modification intègre la plupart du temps une volonté de réduire les effets négatifs de ce secteur sur l’environnement.

Dans une vidéo publiée le 23 juillet 2018 (visible en fin d’article), Tesla montre sa volonté d’aider les îles Samoa, un archipel du Pacifique (Polynésie) où vivent environ 250 000 personnes. Le cœur de ce projet sera incarné par un espace de stockage et un système automatisé qui distribuera l’électricité aux habitants. Il est question d’utiliser des Tesla Powerpack, un projet rappelant celui de la plus grande centrale électrique virtuelle du monde installée depuis peu en Australie-Méridionale.

Comme beaucoup d’îles, les îles Samoa ont longtemps fait reposer leur consommation énergétique sur l’apport de Diesel, une ressource onéreuse et polluante. En 2012 par exemple, l’archipel avait acheté pas moins de 95 millions de litres de Diesel. Ces îles ont pourtant enclenché leur transition écologique en installant il y a quelque temps cinq centrales solaires, un parc éolien ainsi qu’une centrale hydraulique. Cependant, cette solution ne permet pas de garantir une fiabilité totale en termes d’efficacité, bien que ces énergies propres couvrent aujourd’hui la moitié des besoins de l’archipel en électricité.

C’est ainsi que les acteurs locaux et Tesla installent cet été un système de batteries accompagné d’un logiciel pour contrôler ces dernières, et compenser les manques d’apport en énergie causés par exemple par une couverture nuageuse qui rend les centrales solaires moins efficaces. Ainsi, en cas de mauvais temps, les batteries Tesla prennent le relais et les habitants n’ont plus de soucis de coupures de courant.
https://sciencepost.fr/2018/08/tesla-ai ... uvelables/

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57713
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Alimentation electrique dans les iles

Message par energy_isere » 22 mai 2019, 21:56

Energie renouvelable à Ouessant: Akuo Energy et Sabella s'allient

AFP parue le 22 mai 2019

Le producteur français d'énergie renouvelable Akuo Energy et la PME bretonne Sabella, spécialisée dans l'hydrolien, ont signé mercredi à Brest un accord de partenariat en vue d'alimenter à hauteur de 70%, l'île d'Ouessant en énergie renouvelable en 2023.

Cette signature intervient dans le cadre du projet PHARES, composé de volets hydrolien, éolien et photovoltaïque et destiné à répondre à la demande en énergie renouvelable de l'île, habitée à l'année par 800 personnes.

Il a également pour ambition de démontrer la pertinence d'un modèle énergétique hybride dans un contexte insulaire. "Ce sera une première nationale et même internationale", s'est félicité, peu avant la signature de l'accord sur le port de Brest, Nicolas Maccioni, l'un des directeurs d'Akuo Energy.

Le projet devrait également donner naissance à la première ferme commerciale hydrolienne française.

D'un montant de quelque 25 millions d'euros, il bénéficie du soutien de la région Bretagne et du Programme d'investissements d'avenir de l'ADEME (Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie).

L'énergie produite proviendra de deux hydroliennes de 12 mètres de diamètre (D12), d'une puissance de 500 kW chacune, ainsi que d'une éolienne de 900 kW. Un mix solaire photovoltaïque innovant fournira 500 kW. La capacité de stockage sera elle de 2 MWh.

Combiné aux projets énergétiques existants sur l'île, le projet permettra de produire 70% des besoins énergétiques d'Ouessant.

Ce projet va "faire d'Ouessant un modèle énergétique au niveau mondial", s'est félicité Steve Arcelin, directeur d'Akuo Energy. "Ce projet est une vitrine à l'international", a noté pour sa part Jean-François Daviau, président de Sabella.

La PME Bretonne a déjà immergé en 2015 une hydrolienne de 10 mètres de diamètres (D10) dans le puissant courant du Fromveur, au large d'Ouessant, afin de tester la technologie. Relevée en avril en raison de dysfonctionnements, elle sera a nouveau immergée cet été.
https://www.connaissancedesenergies.org ... ent-190522

Répondre