[Banque centrale] La FED / Ben Bernanke then Janet Yellen

Discussions traitant de l'impact du pic pétrolier sur l'économie.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 54522
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Banque centrale] La FED / Ben Bernanke

Message par energy_isere » 08 avr. 2015, 20:25

Etats-Unis: des membres de la Fed favorables à une hausse des taux en juin

AFP le 08/04/2015

Plusieurs membres de la Réserve fédérale américaine (Fed) ont estimé que la situation économique serait de nature à justifier une première hausse des taux dès le mois de juin, selon le compte rendu de la réunion du Comité monétaire de mars, publié mercredi.

Toutefois "d'autres" participants au Comité (FOMC) ont estimé que "la chute des prix de l'énergie et l'appréciation du dollar pourraient continuer à peser sur l'inflation à court terme", conduisant à une hausse des taux d'intérêt plus tard dans l'année, ajoutent les minutes de la réunion.

Seuls deux participants ont "suggéré que les perspectives économiques ne permettraient pas une première hausse des taux avant 2016".

Lors de cette réunion des 17 et 18 mars, les membres de la Fed avaient décidé de laisser les taux inchangés proches de zéro mais s'étaient offerts "la flexibilité" de pouvoir les relever prochainement "d'une réunion à l'autre" en ne promettant plus explicitement d'être "patients".

Les responsables de la Fed n'avaient toutefois pas encore en main les derniers chiffres décevants de l'emploi en mars lors de cette réunion.
http://www.boursorama.com/actualites/et ... 37f954050c

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 54522
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Banque centrale] La FED / Ben Bernanke

Message par energy_isere » 21 mai 2015, 21:36

La Fed ne prévoit toujours pas de remontée des taux d'intérêts

21 Mai 2015 La Tribune

La banque centrale américaine juge encore les indicateurs économiques trop faibles pour remonter ses taux d'intérêts en juin. Ces derniers sont au plus bas depuis 2006.
.................
http://www.latribune.fr/economie/intern ... 77796.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 54522
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Banque centrale] La FED / Ben Bernanke

Message par energy_isere » 18 juin 2015, 12:07

La Banque centrale américaine opte pour le statu quo monétaire

18 Juin 2015

La Banque centrale américaine a opté mercredi pour le statu quo en décidant de maintenir ses taux directeurs proches de zéro face à une économie américaine encore en expansion "modérée". C'est d'ailleurs ce à quoi s'attendaient les spécilaistes.

A l'issue de deux jours de réunion, le Comité de politique monétaire (FOMC) a donc affirmé qu'il maintenait ses taux directeurs proches de zéro, leur niveau depuis la crise financière de fin 2008. La Fed s'est gardée de toute précision sur le moment où elle procéderait au premier relèvement de ses taux en près de dix ans, une échéance guettée avec fébrilité par les marchés et les grandes économies.


Dans son communiqué, l'institution a simplement répété que le resserrement de sa politique monétaire débuterait quand de "nouveaux progrès" seront relevés sur le marché du travail et quand elle sera "raisonnablement confiante" que l'inflation remontera vers son objectif de 2% annuel.


Portrait mitigé
Pour justifier cette prudence, la banque centrale américaine brosse un portrait mitigé de l'économie américaine après le coup de froid du premier trimestre (recul de -0,7% du produit intérieur brut en rythme annualisé).


Côté pile, le rythme des créations d'emplois aux Etats-Unis a "accéléré" et le secteur immobilier, encore convalescent après la crise de 2008-2009, a montré une certaine "amélioration", relève la Fed. Mais côté face, des faiblesses subsistent: l'investissement des entreprises reste faible et surtout, fait nouveau, la Fed relève que les exportations américaines ont elles aussi fait grise mine.


La Banque centrale prend ainsi formellement acte de l'impact du renchérissement du dollar par rapport aux principales devises, notamment l'euro. Ce qui rend les produits américains mois compétitifs et grève la balance commerciale du pays.


Au final, l'économie américaine va mieux, n'a connu qu'une expansion "modérée" au cours des dernières semaines, résume la banque centrale. Illustrant cet attentisme, la banque centrale américaine a publié mercredi des prévisions plus pessimistes sur la croissance économique et le chômage aux Etats-Unis cette année.

...................
http://www.romandie.com/news/La-Banque- ... 603627.rom

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 54522
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Banque centrale] La FED / Ben Bernanke

Message par energy_isere » 11 juil. 2015, 11:40

Fed : Yellen envisage toujours une hausse des taux, mais plus tard...

Par latribune.fr | 10/07/2015,

"Sur la base de mes prévisions, je pense qu'il sera approprié a un moment donné plus tard dans l'année de faire les premiers pas pour augmenter les taux fédéraux et commencer ainsi la normalisation de la politique monétaire", a déclaré Mme Yellen.
http://www.latribune.fr/economie/intern ... 91476.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 54522
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Banque centrale] La FED / Ben Bernanke

Message par energy_isere » 30 juil. 2015, 10:39

La Fed laisse ses taux inchangés malgré des progrès sur l'emploi

Le Revenu le 30/07/2015

Il n'y a pas eu de vraie surprise. La Fed à laissé ses taux directeurs inchangés. À l'issue d'une réunion à Washington, son Comité de politique monétaire (FOMC) a estimé que les gains de l'emploi étaient «solides» mais a jugé qu'il fallait encore attendre avant d'infléchir sa politique de l'argent pas cher, adoptée depuis fin 2008 pour soutenir la reprise.

«Le marché de l'emploi a continué de s'améliorer avec des gains d'emplois solides et un déclin du chômage», s'est félicité le FOMC dans un communiqué quasi identique à celui publié lors de sa précédente réunion à la mi-juin. Le taux de chômage américain a encore baissé en juin (5,3%), tombant à son plus bas niveau depuis avril 2008.

L'activité économique aux Etats-Unis dans son ensemble a connu une «expansion modérée», note encore la Fed qui souligne toutefois encore une fois que l'inflation reste «en dessous» de son objectif de 2% annuel. Les prix à la consommation ont ainsi progressé bien moins que ne l'espère la Fed (+0,2% sur un an en mai).

La Fed note également que les exportations américaines, plombées par l'appréciation du dollar, restent «faibles» tout comme l'investissement des entreprises.

Avec ce communiqué, la Fed ne donne que très peu d'indices sur le calendrier de la future hausse des taux directeurs, guettée avec anxiété par les marchés. À plusieurs reprises, la présidente de la Fed Janet Yellen s'est déclarée favorable à une hausse d'ici à la fin de l'année sans donner plus de précisions. De nombreux experts s'attendent à un relèvement des taux, le premier aux Etats-Unis depuis 2006, lors de la prochaine réunion du FOMC à la mi-septembre.
http://www.boursorama.com/actualites/la ... 48e76f1e76

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 54522
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Banque centrale] La FED / Ben Bernanke

Message par energy_isere » 17 sept. 2015, 15:52

Les investisseurs ont le regard tourné vers Réserve fédérale américaine (Fed) qui a débuté mercredi 16 septembre une réunion de politique monétaire. Elle pourrait donner, jeudi des clarifications sur l'hypothèse d'un relèvement de ses taux d'intérêt. Le suspense reste total.

Par RFI le 16-09-2015

Pour la première fois depuis près de dix ans, la Réserve fédérale américaine pourrait remonter ses taux d’intérêt, restés proches de zéro. La dernière hausse des taux aux Etats-Unis remonte à 2006. Ces taux déterminent, au jour le jour, le coût de l’emprunt pour les banques. « La hausse des taux d’intérêts aux Etats-Unis est plus probable que le marché ne l’anticipe tout simplement parce qu’aujourd’hui stricto sensu la Fed a rempli son mandat », assure l'économiste Christopher Dembik de Saxo Banque.

En effet, la reprise de l'économie américaine se confirme. La croissance au deuxième trimestre est de 3,5%. Le pays est quasiment en plein emploi et l’inflation est faible, proche de 2%. « Il y a quand même un consensus aujourd’hui sur le fait que la Fed devra augmenter les taux d’ici à la fin de l’année puisqu’elle n’a aucune raison légitime de maintenir des conditions de taux très bas qui ont pour effet négatif notamment d’accentuer les bulles spéculatives aux Etats-Unis », assure Christopher Dembik.

Conséquences sur l'économie mondiale

Cette décision de relever les taux aura des répercussions sur l’économie mondiale. Les pays émergents redoutent ce signal qui inciterait les capitaux à revenir vers le dollar américain. Ils s’exposeraient, en effet, à une double menace : une fuite des capitaux et un renchérissement de leur dette, libellée en dollars.

La Fed pourrait donc décider d'attendre jusqu'à la fin de l'année, ce qui lui permettrait aussi d'avoir le recul nécessaire pour observer l’évolution de l'activité chinoise. Si elle ne le fait pas dès à présent, « ce serait simplement reculer pour mieux sauter », conclut l’économiste.
http://www.rfi.fr/ameriques/20150916-et ... et-dollars

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 54522
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Banque centrale] La FED / Ben Bernanke

Message par energy_isere » 18 sept. 2015, 11:33

Pourquoi la Fed n'a finalement pas changé ses taux

Par Vittorio De Filippis Libération 18 septembre 2015

L'augmentation des taux d'intérêts, aujourd'hui très bas, pourrait intervenir en décembre.

Pour l’instant, ce sera statu quo. Prochain rendez-vous en décembre, et cette fois le comité de politique monétaire pourrait bien décider une hausse des taux d’intérêt. Telle est, en substance, la décision prise jeudi par le comité monétaire de la Fed (la Banque centrale des Etats-Unis).

Si la Réserve fédérale avait décidé de relever ses taux d’intérêt, l’événement aurait eu une portée historique. Et pour cause, voilà neuf ans, une éternité aux yeux des marchés financiers, que la Banque centrale des Etats-Unis joue la carte d’une politique monétaire pour le moins accommodante. En effet, les taux de la Fed, qui déterminent en partie la plupart des autres taux, sont proches de zéro (0,25%). Et ce depuis les lendemains de la crise financière de 2007.

+186% pour les grandes entreprises cotées depuis 2009

Quelques indices économiques laissaient entendre que Janet Yellen, la présidente de la Fed et ses acolytes pouvaient resserrer la politique monétaire de la première puissance économique mondiale. A part l’inflation, qui reste proche de zéro, pratiquement tous les autres grands indicateurs économiques sont au vert : la croissance devrait afficher un taux proche des 3% en fin d’année alors que les Américains connaissent un taux de chômage à peine supérieur à 5%, ce qui place les Etats-Unis en situation de quasi plein-emploi. La bonne tenue de la consommation des ménages et la reprise de l’investissement soutiennent la croissance.

Certes, depuis près d’un an, la Fed a tourné la page du fameux quantitative easing (QE), cette politique monétaire qui consiste à racheter massivement des actifs sur les marchés obligataires. En faisant couler l’argent à flot, la politique de QE de la Banque centrale américaine a réussi à faire baisser les taux d’intérêt des marchés obligataires, tout en dopant dangereusement les marchés actions. Depuis 2009, l’indice des 500 plus grandes entreprises cotées à Wall Street a bondi de 186%, sans commune mesure avec le taux de croissance de l’économie réelle. Mais la Fed ne semble pas prête à vouloir toucher l’autre levier de sa politique monétaire : celui des taux d’intérêt proches de zéro.

Le risque pour les émergents

De nombreux obstacles sont venus entraver ces derniers mois le scénario d’une normalisation de la politique monétaire des Etats-Unis qui aurait consisté en un début de relèvement des taux d’intérêt. Il y a d’abord l’inflation américaine, trop faible pour parler de surchauffe de l’économie. Quant à une pression sur les salaires provoquée par un quasi plein-emploi, personne n’en voit la moindre trace. Sans compter le prix de l’énergie qui n’en finit pas de chuter. Voilà pour les facteurs internes. Et puis, il y a le reste du monde. Selon la plupart des dernières prévisions, la croissance mondiale serait en perte de vitesse cette année, à 3% selon l’OCDE (Organisation de coopération et de développement économique). 2015 sera ainsi la cinquième année d’affilée de ralentissement de la croissance mondiale.

La faiblesse économique chinoise et la tempête boursière de Shanghai n’arrangent rien. Elles pénalisent les grands pays émergents latino-américains ou du sud-est asiatique. La plupart de ces pays vendent à la Chine des matières premières agricoles ou du pétrole. Or, à part l’Inde, tous, à commencer par le Brésil, connaissent de graves difficultés économiques.

Augmenter ses taux ? La Fed prenait le risque d’accélérer leur chute, tout en attirant vers les Etats-Unis des capitaux en quête de rendements plus attractifs. Le tout en risquant de provoquer une hausse de la valeur du billet vert et une dépréciation des devises des pays émergents. Certes, la Réserve fédérale n’est pas censée (du moins en théorie) en tenir compte. Mais elle sait que la mondialisation, c’est pour tout le monde… Y compris pour elle.
http://www.liberation.fr/monde/2015/09/ ... ux_1384976

nemo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 3851
Inscription : 11 oct. 2005, 03:46
Localisation : Limoges

Re: [Banque centrale] La FED / Ben Bernanke then Janet Yelle

Message par nemo » 18 sept. 2015, 12:51

"quasi plein emploi" ce qui est marrant avec les économistes c'est que les mots perdent tous leur sens quand ils les utilisent...
"Tu connaîtras la vérité et la vérité te rendra libre"
Saint Jean 8, 32

"N'est pas musulman celui dont le voisin doit craindre la nuisance"
Prophète Mohamed

"Dans le spectacle la vérité est un moment du mensonge"
Debord

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 54522
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Banque centrale] La FED / Ben Bernanke then Janet Yelle

Message par energy_isere » 25 sept. 2015, 18:47

Fed : un relèvement des taux avant la fin de l'année se précise

25 sept 2015 La Tribune

La présidente de la Fed juge les perspectives de l'économie américaine "généralement solides" et prévoit un relèvement des taux d'intérêt "plus tard dans l'année". Les développements économiques à l'étranger ne devraient guère influencer sa décision, explique Janet Yellen.
..........
http://www.latribune.fr/economie/intern ... 08193.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 54522
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Banque centrale] La FED / Ben Bernanke then Janet Yelle

Message par energy_isere » 29 oct. 2015, 17:48

La Fed évoque une possible hausse de taux en décembre

Lucie Robequain / Les Echos Correspondante à New York | Le 28/10/2015


La Fed se fait plus affirmative, en évoquant l’éventualité d’une hausse des taux lors de sa prochaine réunion, en décembre.

Enfin un peu de clarté ! Accusée d’envoyer des messages contra­dictoires quant à ses intentions monétaires, la Réserve fédérale américaine a apporté un peu de transparence en évoquant, mercredi, l’éventualité d’une « hausse des taux lors de la prochaine réunion du comité monétaire », à savoir les 15 et 16 décembre prochain. La Fed se donne ainsi deux mois pour évaluer la santé de l’économie américaine et l’opportunité de normaliser sa politique monétaire dès cette année. La décision lui semble prématurée aujourd’hui, compte tenu des « développements à l’international ». Elle préfère donc maintenir ses taux d’intérêt à un niveau ­proche de zéro pendant les deux prochains mois (0 % à 0,25 %). C’est le contraire qui eut étonné : la quasi-totalité (95 %) des économistes interrogés par la chaîne CNBC avaient fait le pari du statu quo.
................
http://www.lesechos.fr/monde/etats-unis ... 170143.php

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 54522
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Banque centrale] La FED / Ben Bernanke then Janet Yelle

Message par energy_isere » 19 nov. 2015, 11:48

Fed : vers une hausse des taux en décembre

Par latribune.fr 19/11/2015

Au vu des bons indicateurs de l'économie américaine, surtout dans l'immobilier et la consommation, les membres de la Réserve fédérale estiment que les conditions économiques pour une hausse des taux d'intérêt "pourraient bien être atteintes" en décembre.

La décision de la Fed tant attendu par l'économie mondiale se précise. Dans le détail, au cours de la réunion du Comité monétaire (FOMC) des 27 et 28 octobre, la majorité des membres de la Réserve fédérale (Fed) ont jugé que les conditions requises pour un début de normalisation de la politique monétaire "pourraient bien être atteintes d'ici la prochaine réunion" des 15 et 16 décembre, selon un document publié mercredi 19 novembre.. Les inquiétudes sur l'économie mondiale et la volatilité des marchés "ont diminué" même s'il faut encore "les surveiller", indiquent les minutes de la Fed.

Encouragés par "le rythme solide" de la consommation

Les responsables de la Fed sont encouragés par "le rythme solide" de la consommation et le lent redressement du marché immobilier. Ils "prévoient que l'activité économique va croître à un rythme suffisant pour permettre une amélioration du marché de l'emploi".

Principal hic, selon le document: le ralentissement des exportations, "à cause de la faiblesse de l'activité à l'étranger et de l'appréciation du dollar", qui va handicaper la croissance au deuxième semestre. Du côté de l'inflation, la largesse de l'offre mondiale de pétrole va encore peser "pendant un certain temps" sur les prix de l'énergie.

Les responsables de la Fed croient à une remontée de l'inflation à 2%

Par ailleurs, les membres du Comité ont seriné qu'après une première hausse des taux, alors que ceux-ci sont proches de zéro depuis la crise financière de 2008, le resserrement de la politique monétaire serait "graduel".

La plupart se disent confiants dans une remontée de l'inflation vers l'objectif de 2% que la Fed estime saine pour l'économie, alors qu'elle n'est que de 0,2% aujourd'hui.
http://www.latribune.fr/economie/intern ... 23655.html

tita
Condensat
Condensat
Messages : 724
Inscription : 07 juin 2005, 11:22
Localisation : Franches-Montagnes (Suisse)

Re: [Banque centrale] La FED / Ben Bernanke then Janet Yelle

Message par tita » 15 déc. 2015, 08:17

Voilà, c'est aujourd'hui que la FED va décider de relever ses taux d'intérêts directeurs, selon toute vraisemblance. Ce qui va mettre une pression sur les prix du pétrole libellés en dollars (anticipée vu la baisse actuelle des prix). Et ça mettra doublement la pression sur les producteurs lourdement endettés, et du coup sur le marché des obligations à haut risque.

Wait and see...

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 54522
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Banque centrale] La FED / Ben Bernanke then Janet Yelle

Message par energy_isere » 17 déc. 2015, 15:42

La Fed remonte ses taux d'intérêt prudemment

Par Ivan Best La Tribune 16/12/2015

La Banque centrale américaine a annoncé ce mercredi soir sa première hausse des taux d'intérêt depuis 2006. L'objectif des "fonds fédéraux" est désormais compris entre 0,25% et 0,5%. Il s'agit de normaliser la politique monétaire. Largement anticipée, la décision n'a pas fait bouger les marchés
http://www.latribune.fr/economie/intern ... 36383.html

Avatar de l’utilisateur
paradigme
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 1262
Inscription : 23 mai 2006, 22:56

Re: [Banque centrale] La FED / Ben Bernanke then Janet Yelle

Message par paradigme » 17 déc. 2015, 23:10

6 ans sans hausse des taux, et là ça s'arrête pourquoi ?
Sans doute parce que l'argent gratuit à créer des bulles un peu partout et que les bulles ne peuvent plus grossir sous risque d'exploser, alors on va essayer de faire en sorte de les dégonfler petit à petit... sauf que le crédit facile est partout en se retirant il risque de nous montrer ce que l'on ne veut pas voir... l'économie réelle !
http://videos.lesechos.fr/news/eclairag ... 40001.html

Sans doute un effet papillon qui aura des incidences jusqu'ici, attendons un peu...

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 54522
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Banque centrale] La FED / Ben Bernanke then Janet Yelle

Message par energy_isere » 28 janv. 2016, 12:41

La Fed laisse ses taux inchangés, surveille le marché mondial


La Réserve fédérale a laissé mercredi, comme attendu, ses taux directeurs inchangés et a déclaré qu'elle "surveillait de près" l'évolution de l'économie mondiale et des marchés financiers, tout en gardant une opinion positive sur l'économie américaine.

Cette décision, prise à l'issue d'une réunion de deux jours du comité de politique monétaire de la Fed, était largement anticipée après un début d'année rude sur les marchés mondiaux, qui a réveillé les craintes qu'un ralentissement brutal de la croissance mondiale n'affecte l'économie américaine.
....................
Les futures sur taux indiquent que les traders n'anticipent pas de nouvelle hausse de taux avant juillet et parient sur le fait que la banque ne les relèvera encore qu'une seule fois par la suite cette année. Quant aux investisseurs, selon une enquête Reuters réalisée avant la réunion, ils n'attendaient qu'une seule hausse, d'un quart de point, cette année, alors que la Fed avait évoqué au mois de décembre quatre hausses sur l'année.
.....................
http://www.capital.fr/bourse/actualites ... al-1099360

Répondre