[France] L'immobilier en difficulté ........ ça repart

Discussions traitant de l'impact du pic pétrolier sur l'économie.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 52865
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [France] L'immobilier en difficulté

Message par energy_isere » 03 févr. 2017, 20:34

Année record pour la production de crédits immobiliers en 2016

AFP le 03/02/2017

Le montant des crédits immobiliers octroyés en 2016 a atteint un niveau record, à hauteur de 251 milliards d'euros, soutenu par une portion importante de renégociations de prêts, selon des données publiées vendredi par la Banque de France.

Il s'agit du total le plus élevé depuis au moins 2003. Les statistiques antérieures à cette date ne sont pas disponibles.

Le crédit immobilier a profité d'une année 2016 exceptionnelle grâce aux taux bas qui ont permis aux ménages de contracter des emprunts bon marché. Ils ont également rendu solvable une partie de la population qui jusqu'ici ne pouvait pas emprunter pour acheter un logement.

L'année s'est terminée par un mois également record: 33,6 milliards d'euros de prêts à l'habitat ont été consentis, un niveau mensuel inédit depuis 2003.

Les renégociations ont représenté 45% de ces crédits en 2016, affichant ainsi une hausse par rapport à 2015 (près de 40%).
http://www.boursorama.com/actualites/an ... 725f1bb1f3

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 52865
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [France] L'immobilier en difficulté ..... ça repart

Message par energy_isere » 29 mars 2017, 21:39

Le Bâtiment, de nouveau créateur d’emplois

29 Mars 2017 batirama.com

Les indicateurs sont au vert pour le bâtiment. Ils permettent à la FFB de tabler sur une hausse d’activité de 3,4% et une reprise à + 0,9% de l’emploi, malgré les incertitudes politiques.

Plusieurs éléments permettent de regarder l’année avec optimisme. Tout d’abord, la construction neuve qui poursuit son envolée. En glissement annuel sur trois mois à fin février 2017, les permis et mises en chantier affichent des hausses respectives de 15,5% et 8,5%. Le non résidentiel suit ce mouvement avec des surfaces autorisées et commencées en progression de 4,2% et 6,7%.

Le début 2017 renforce donc la tendance de la fin d’année dernière, révèle le bilan dressé mercredi 29 mars par la FFB. Preuve en est, les intentions des ménages d’investir dans le logement et son équipement qui a retrouvé son niveau d’avant-crise ou encore les prévisions d’investissement des entreprises, notamment industrielles au niveau de 2016, soit +5%.

« Pour autant, la construction neuve reste très concentrée vers et autour des métropoles, s’inquiète Jacques Chanut, tout juste réélu pour 3 ans à la présidence de la FFB. 80% des surfaces mises en chantier relèvent des 20% de communes qui construisent le plus ». « Ce qui montre que le neuf, qui tire l’activité aujourd’hui, ne suffira pas à irriguer l’ensemble de l’activité des entreprises », poursuit-il.


10 000 postes créés

Les signes encourageants sont aussi visibles dans l’emploi. L’année 2016 affiche une baisse des effectifs salariés de - 1,3%, largement compensée par la hausse du nombre d’intérimaires (+ 8,7%). Elle se solde donc par - 0,7%, loin des 3% relevés chaque année entre 2013 et 2015.

L’évolution des embauches est également un élément avant-coureur de l’embellie. Tout d’abord, en 2016, le secteur enregistre une dynamique très supérieure à l’ensemble de l’économie : + 7,1%, contre + 4,8%.

Ensuite, les CDD de moins d’un mois baissent de 1,9% au profit de contrats plus longs. « Si l’environnement institutionnel reste favorable, le bâtiment créera enfin de l’emploi, aux environs de 10 000 postes, dont 6 000 salariés et 4 000 intérimaires », ajoute Jacques Chanut.

..................
http://www.batirama.com/article/14453-l ... plois.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 52865
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [France] L'immobilier en difficulté ..... ça repart

Message par energy_isere » 31 juil. 2017, 21:09

Le nombre de transactions immobilières atteint un niveau historique !

Par Vincent Cuzon le 24 Juillet 2017

Selon la dernière note de conjoncture des Notaires de France, 907 000 transactions ont été enregistrées au cours des 5 premiers mois de l’année 2017 : une hausse de 10 % par rapport à la même période, un an plus tôt.

907 000 transactions enregistrées pour les logements anciens

Au cours des cinq premiers mois de l’année 2017, 907 000 transactions ont été enregistrées sur le marché immobilier. Selon les chiffres des Notaires de France, en mai, le nombre des ventes réalisées au cours des 12 derniers mois a même atteint un niveau historique, dépassant nettement le volume cumulé un an plus tôt (824 000 en mai 2016). De plus, bien qu’il n’y ait pas encore de pénurie de biens à vendre, les maisons et appartements trouvent preneur très rapidement. La plupart des ventes se font sans négociation, tirant les prix du marché vers le haut. Néanmoins, d’après les notaires, il n’y a pas d’effet de bulle, puisque la plupart des achats sont faits pour se loger, dans un marché à 90 % d’utilisateurs. Les professionnels parlent davantage d’une « phase de rattrapage du nombre des ventes non réalisées les années précédentes. »

Image
................
http://edito.seloger.com/actualites/fra ... 20154.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 52865
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [France] L'immobilier en difficulté

Message par energy_isere » 17 sept. 2017, 14:27

energy_isere a écrit :
Année record pour la production de crédits immobiliers en 2016

AFP le 03/02/2017

Le montant des crédits immobiliers octroyés en 2016 a atteint un niveau record, à hauteur de 251 milliards d'euros, soutenu par une portion importante de renégociations de prêts, selon des données publiées vendredi par la Banque de France.

Il s'agit du total le plus élevé depuis au moins 2003. Les statistiques antérieures à cette date ne sont pas disponibles.
Dans le n° spécial immobilier du Nouvel Obs de cette semaine, on lit que la production de crédits immobiliers pour 2017 pourrait atterrir à 300 milliards d'euros.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 7 invités