[Crise] Chine, la fête se termine.

Discussions traitant de l'impact du pic pétrolier sur l'économie.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 50631
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Crise] Chine, la fête se termine.

Message par energy_isere » 12 mars 2016, 20:03

en rapport avec ce post du 1er mars 2016 viewtopic.php?p=387057#p387057
Wuhan Iron and Steel annonce 40 000 a 50 000 surpressions d' emplois

Inconnu en France, Wuhan Iron and Steel pointait en 2014 au cinquième rang des sidérurgistes chinois. Le groupe a annoncé vendredi 11 mars qu’il allait supprimer entre 40 000 et 50 000 postes dans sa division « Acier », qui emploie 80 000 personnes. Une véritable saignée pour cette entreprise.

Le cas de Wuhan Iron and Steel n’a rien d’unique en ce moment dans une Chine dont les moteurs ralentissent. Un essoufflement qui se traduit pour l’aciériste par une sous-utilisation de ses capacités de production. Ses usines ne tournaient plus ces derniers temps qu’à 70-75 % de leurs possibilités.

Les salariés de Wuhan Iron and Steel qui vont perdre leur emploi – dont certains devraient être reclassés au sein du groupe – forment les premières cohortes de ces Chinois qui devraient perdre leur travail dans les mois qui viennent.

.........................
http://www.lemonde.fr/economie-mondiale ... 56941.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 50631
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Crise] Chine, la fête se termine.

Message par energy_isere » 14 mars 2016, 21:05

Des milliers de mineurs chinois en grève réclament leur salaire

Les Echos 14 mars 2016

VIDEOS Une foule de mineurs proteste contre l’une des principales compagnies du pays pour obtenir le paiement d’arriérés de salaires. Ils craignent aussi des licenciements massifs alors que Pékin veut réduire les surcapacités.

C’est le genre d’images qui en général ne franchit pas les frontières de la Chine. Ce lundi, plusieurs milliers de mineurs ont envahi les rues de la ville de Shuangyashan, dans la province du Heilongjiang, dans le Nord-Est du pays et non loin de la frontière avec la Sibérie. Ils protestent contre les salaires impayés par Longmay Mining Holding Group, une compagnie d’Etat spécialisée dans le charbon.

Selon les vidéos et photos de la manifestation qui ont été diffusées sur les réseaux sociaux chinois avant d’être le plus souvent retirées (voir ci-dessus le montage de plusieurs photos diffusées sur Weibo, le Twitter chinois), le dispositif policier déployé pour contenir la foule des manifestants a été important.
..................

http://www.lesechos.fr/industrie-servic ... 206817.php

Avatar de l’utilisateur
Raminagrobis
Modérateur
Modérateur
Messages : 4792
Inscription : 17 août 2006, 18:05
Localisation : Tours, Lille parfois

Re: [Crise] Chine, la fête se termine.

Message par Raminagrobis » 16 juin 2016, 23:13

lien Malgrès le ralentissement de la croissance, les salaires continuet à augmenter rapidement en Chine : +10.1% en 2015 pour les salaires urbains, c'est même un peu mieux qu'en 2014.
Toujours moins.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 50631
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Crise] Chine, la fête se termine.

Message par energy_isere » 20 oct. 2016, 12:34

L'orgie bancaire chinoise (le Cercle des Analystes indépendants)

Boursorama le 19/10/2016

Les Trente Glorieuses chinoises se sont achevées en 2007, signant la fin du rattrapage chinois. Le passage d’une économie tirée par l’offre vers une économie tirée par la demande (c’est-à-dire par les salaires et la consommation) est extrêmement périlleux. Pour y remédier, les autorités devront mettre en place un système de sécurité sociale digne de ce nom, qui accélérera la perte de compétitivité du modèle chinois « low cost ».

Pékin a donc décidé, une fois de plus, d’augmenter l’investissement pour préserver la croissance. Sous l’injonction du gouvernement, les banques ont à nouveau prêté, les yeux fermés, aux collectivités locales et aux entreprises déjà surendettées pour acheter des équipements inutiles et non rentables. Pour colmater les brèches, mais en remettant à plus tard les réformes structurelles à réaliser, le pays a fait tourner la planche à billets provoquant une explosion de l’endettement public et privé qui a atteint un record historique de 280 % du PIB en 2016.

Or l’histoire a démontré qu’une telle orgie de crédit a toujours débouché sur une crise financière. Le crédit croit deux fois plus vite que la production et touche tous les secteurs. Ce déferlement de crédit finance les secteurs déjà saturés par une capacité de production largement excédentaire. La capacité du crédit à stimuler la croissance diminue rapidement. Il faut deux fois de crédit pour obtenir la même croissance qu’en 2007.

Les entreprises qui empruntent sont celles qui sont le moins capables de rembourser. La restructuration des entreprises publiques est le point clé. Elles contribuent à seulement 20% de la production, alors que leur endettement représente 50% du total de la dette des entreprises. Dans le secteur financier la prise de risque est excessive.

Le FMI estime que 15 % des prêts chinois aux entreprises sont à risque. La valeur comptable des créances douteuses pourraient atteindre un quart du PIB. Les pertes seront donc considérables. Le bilan des banques ne reflète qu’une faible part des crédits à risque car elles ne les ont pas provisionnés : leur capacité de prêt semble donc toujours importante. Au cours des deux dernières années, le crédit bancaire est passé de 22% du PIB à 44% du PIB chinois. La Chine a le plus fort endettement mondial. L’accélération de la dette est encore plus inquiétant que son niveau. Selon la Banques des règlements Internationaux, Lorsque le ratio dette/PIB progresse de plus de 10% par rapport à sa tendance long terme il y a un risque systémique bancaire. En 2016, l’écart est de plus de 30% en Chine !

Image

..................
http://www.boursorama.com/actualites/l- ... cda3b26309

Avatar de l’utilisateur
phyvette
Modérateur
Modérateur
Messages : 6586
Inscription : 19 janv. 2006, 03:34

Re: [Crise] Chine, la fête se termine.

Message par phyvette » 30 nov. 2017, 16:04

La dette chinoise publique et privée vient de dépasser 250 % du PIB à 25 000 milliards de Dollars, et continue de monter.
En même temps la Chine dispose de réserves en devises étrangères a atteint 3.109,2 milliards de Dollars
Quand on ne peut pas prendre place autour de la table, on se retrouve au menu.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invités