Aluminium (et Bauxite)

Discussions traitant de l'impact du pic pétrolier sur l'économie.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8365
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: Aluminium

Message par Remundo » 10 avr. 2018, 14:20

Trumpy y va peut-être un peu trop fort en se fâchant avec tout le monde, on ne sait d'ailleurs pour quelles raisons précises...

Sanctions contre la Chine, contre la Russie... Eh les Yankees, l'économie est mondialisée et couplée, il ne faut pas croire que vous n'aurez aucun retour de flammes...

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57722
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Aluminium

Message par energy_isere » 22 avr. 2018, 13:53

Global bauxite production to grow: BMI

Valentina Ruiz Leotaud | Apr. 13, 2018

A new report issued by BMI research states that global bauxite production growth will accelerate over the coming years as new projects come online in Australia, India's production ramps up, and Indonesia re-enters the market following the end of the mineral ore export ban.

According to the firm, Indonesia is bound to become a big player as it reclaims its share of bauxite exports to China. "We forecast Indonesia's bauxite production growth to register an annual average of 24.4% during 2018-2027, compared to 77.1% over the previous ten-year period. We expect output to increase from 7.5mnt in 2018 to 43.3mnt by 2027," the report reads.

Image

....................
http://www.mining.com/global-bauxite-pr ... -grow-bmi/

Bizarre, la production 2017 de la Guinée qui est supérieure à celle du Brésil n' est pas mentionnée.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57722
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Aluminium

Message par energy_isere » 05 mai 2018, 12:17

Guinée : l’Etat approuve le développement d'un nouveau projet de bauxite de 1,4 milliard $

Agence Ecofin 30 avril 2018

Le gouvernement guinéen a annoncé, vendredi dernier, qu’il a donné son approbation pour la rédaction d’un contrat minier qui permettrait à la Société des Bauxites de Guinée (SBG) de développer un projet de bauxite dans le nord de la Guinée.

La filiale de MetalCorp Group prévoit de développer une nouvelle concession hébergeant des réserves prouvées de plus de 300 millions de tonnes. La mine devrait produire annuellement 3 millions de tonnes de bauxite à exporter et 5 millions de tonnes à raffiner en alumine dans une usine voisine. SBG prévoit de commencer la production, d’ici fin 2022.

« C'est un grand projet qui nécessitera un investissement minimum de 1,4 milliard de dollars », a déclaré à Reuters Saadou Nimaga, secrétaire général du ministère des Mines.

La Guinée, qui possède le tiers des réserves mondiales de bauxite, est actuellement l’un des plus grands producteurs mondiaux du minerai d’aluminium et l’incontestable leader en Afrique.
https://www.agenceecofin.com/bauxite/30 ... 4-milliard

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57722
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Aluminium

Message par energy_isere » 11 mai 2018, 15:59

erreur

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57722
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Aluminium

Message par energy_isere » 11 mai 2018, 16:11

L’aluminium québécois bientôt produit sans gaz à effet de serre?

Isabelle Porter à Saguenay 11 mai 2018

Rio Tinto et Alcoa pensent pouvoir éliminer complètement leurs émissions de gaz à effet de serre grâce à une nouvelle technologie lancée jeudi à Saguenay. Une technologie à laquelle se sont aussi associés Apple et les deux ordres de gouvernement, qui y investissent 188 millions de dollars.

« Cela va permettre d’éliminer l’équivalent de 1,8 million de voitures sur les routes », a fait valoir le p.-d.g. de Rio Tinto Aluminium, Alf Barrios, lors d’une cérémonie à grand déploiement qui s’est déroulée au campus de l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC). « C’est une véritable percée », a ajouté le p.-d.g. d’Alcoa, Roy Harvey.

Un tel changement n’est pas anodin, puisque les deux producteurs d’aluminium comptent parmi les plus gros émetteurs de GES au Québec à l’heure actuelle.

D’emblée, ce n’est pas une partie, mais bien toutes les émissions de GES qui pourraient être éliminées dans cette aventure, a-t-on expliqué lors de l’annonce en présence du premier ministre fédéral, Justin Trudeau, et de son homologue québécois, Philippe Couillard.

Comme son nom l’indique, le nouveau procédé « d’électrolyse de l’aluminium sans carbone » ne nécessiterait plus l’usage de carbone et, dès lors, ne générerait plus de dioxyde de carbone, mais uniquement de l’oxygène. Il a été développé au siège social d’Alcoa à Pittsburgh, mais c’est chez Rio Tinto au Québec qu’il sera développé.

Pour développer cette technologie, une nouvelle coentreprise du nom d’Élysis a été créée par les deux géants de l’aluminium, et le gouvernement du Québec a mis la main sur 3 % de ses parts.

Vincent Christ, son p.-d.g., a dit s’attendre à pouvoir la déployer dans l’industrie à compter de 2024, dans le cadre d’une seconde phase.

Parlant d’une technique « révolutionnaire », il a avancé que l’utilisation du nouveau procédé par l’ensemble de l’industrie canadienne équivaudrait pour l’environnement à l’ajout d’une forêt de la taille du lac Érié.

L’association étonnante entre les concurrents Rio Tinto et Alcoa a par ailleurs été rendue possible grâce à l’intervention d’Apple, a-t-il signalé.

En plus d’éliminer les GES, le nouveau procédé permettra de réduire de 15 % les frais d’exploitation et de faire croître la productivité dans une même proportion.

Apple a investi pour sa part 13 millions dans le projet. À terme, elle espère n’utiliser que de l’aluminium « vert » dans ses appareils.

Pour Saguenay, la nouvelle s’accompagne de la création d’une centaine d’emplois dans son centre de recherche d’Arvida en recherche et développement, en gestion et en ventes.

Réduction de GES

Au Canada, la majorité des émissions de gaz à effet serre provient des transports, et l’industrie ne représente que 2,5 % du total des émissions selon une compilation réalisée en 2013.

À terme, on estime pouvoir réduire les émissions canadiennes de 6500 kilotonnes au Canada. Or, au Québec, les nombreuses usines de Rio Tinto (Alma, Saguenay, Sorel, etc.) sont celles qui contribuent le plus aux émissions, avec plus de 4000 kilotonnes de GES émises par an.

Alcoa, de son côté, n’a qu’une seule usine à Deschambault qui avait émis 464 kilotonnes en 2013.

Prié de mesurer l’impact que le nouveau procédé aurait sur les cibles de réduction des gaz à effet de serre, le premier ministre Trudeau s’en est tenu à des considérations générales. « Il faut continuer d’innover et de réduire nos gaz à effets de serre », a-t-il dit.

Philippe Couillard, de son côté, a souligné qu’il allait falloir attendre quelques années avant que le déploiement de la nouvelle technologie ait un tel impact sur les émissions. « On peut penser qu’entre 2022-2024 et 2030, c’est là que va se produire l’accélération de l’impact de cette nouvelle technologie. Mais souvenons-nous que l’aluminium n’est pas la principale source d’émission de carbone chez nous. La principale source demeure le transport. »

Le plus récent bilan québécois des émissions disponible, soit celui de 2015, indique que les émissions ont diminué de 8,8 % depuis 1990. Or, l’objectif pour 2020 est d’atteindre une réduction de 20 %.
https://www.ledevoir.com/societe/enviro ... t-de-serre


Manque juste les détails de comment c'est possible. Quelle électrochimie de procédé , Mystère.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57722
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Aluminium

Message par energy_isere » 11 mai 2018, 16:11

autre source :

Apple travaille à la fusion de l’aluminium sans rejet de gaz à effet de serre

Par Arnaud - 10 mai 2018

C’est une nouvelle page qui va bientôt s’ouvrir pour Apple en matière de responsabilité écologique. La Pomme annonce en effet travailler à un processus de fusion de l’aluminium sans rejet de gaz à effet de serre. La technologie a été brevetée et co-développé avec Elysis, une co-entreprise regroupant deux géants de l’aluminium, Alcoa Corporation et Rio Tinto Aluminium. Le projet, qui regroupe Apple, les gouvernements du Canada et du Québec, ainsi que Elysis devrait porter ses fruits d’ici 2024, et mobilisera 144 millions de dollars pour la recherche et le développement. Potentiellement, c’est tout le visage de l’industrie de l’aluminium qui s’en trouvera changé.

La fusion de l’aluminium propre, c’est possible
C’est une véritable épopée industrielle que raconte Apple : « L’implication d’Apple a débuté en 2015, lorsque trois de ses ingénieurs sont partis à la recherche d’un moyen plus propre et plus efficace de produire en masse de l’aluminium. Après avoir rencontré les plus grandes sociétés d’aluminium, des laboratoires indépendants et des startups du monde entier, les ingénieurs d’Apple Brian Lynch, Jim Yurko et Katie Sassaman ont trouvé leur réponse chez Alcoa Corporation », explique Apple.

Mais pas avant 2024
Alcoa Corporation travaille, en effet, à un processus de fusion spécifique, qui s’éloigne des méthodes utilisées depuis 130 ans par cette industrie. Le processus actuel consiste à appliquer un fort courant électrique à l’alumine, qui enlève l’oxygène. Les plus grandes fonderies, aujourd’hui, utilisent un matériau de carbone qui brûle pendant le processus, produisant des gaz à effet de serre.

Alcoa Corporation remplace ce carbone par un matériau conducteur avancé, qui à la place du dioxyde de carbone, libère de l’oxygène. « L’impact potentiel sur l’environnement était énorme, et pour l’aider à le réaliser rapidement, Alcoa avait besoin d’un partenaire », estime la Pomme.

Image
La nouvelle méthode de production d’aluminium libère de l’oxygène, plutôt que des gaz à effet de serre, pendant le processus de fusion.

Cupertino agit comme facilitateur et déniche un second partenaire pour Alcoa, Rio Tinto. Les deux entreprises forment une co-entreprise, qui développe le processus et espère pouvoir le proposer d’ici 2024. Apple continuera à fournir un soutien technique. La technologie en instance de brevet est déjà utilisée au Centre technique Alcoa, à l’extérieur de Pittsburgh, et ce projet investira plus de 30 millions de dollars aux États-Unis. Apple s’est associée à ces sociétés d’aluminium et aux gouvernements du Canada et du Québec pour investir ensemble 144 millions de dollars dans la recherche et le développement futurs. L’annonce a été faite d’aujourd’hui à Saguenay, au Québec, lors d’une cérémonie à laquelle ont assisté le premier ministre canadien Justin Trudeau, le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, et la directrice principale d’Apple, Sarah Chandler
https://slice42.com/apple/2018/05/apple ... rre-71780/

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57722
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Aluminium

Message par energy_isere » 19 mai 2018, 13:24

Guinée : le Parlement valide une convention minière pour le développement d'un «géant» projet de bauxite/alumine

Image

Agence Ecofin 18 mai 2018

Les législateurs guinéens ont approuvé cette semaine lors d’une plénière parlementaire, un accord de 2,9 milliards $ entre la société chinoise TBEA et l’État guinéen, pour le développement d’un projet de bauxite-alumine

Le projet portera sur la construction et l’exploitation d’une mine de bauxite à Santou, avec une capacité initiale de 10 millions de tonnes/an extensible à 30 millions de tonnes/an. L’entreprise s’est également engagée à réaliser des routes, des chemins de fer, une centrale à charbon de 75 MW, un barrage hydroélectrique, une raffinerie d’alumine et une fonderie d’aluminium.

Selon les détails de la convention, présentés au Parlement par Abdourahmane Sinkoun Camara, président de la Commission des mines et industrie, le projet devrait générer au profit de l’État guinéen, des recettes annuelles de 406 millions $. La production de bauxite devrait commencer en juin 2019, et celle d’alumine deux ans plus tard.

La Guinée, qui possède le tiers des réserves mondiales de bauxite, est actuellement l’un des plus grands producteurs mondiaux du minerai d’aluminium et l’incontestable leader en Afrique. Elle rivalise avec l’Australie pour le rang de premier exportateur de bauxite vers la Chine.
https://www.agenceecofin.com/bauxite/18 ... te/alumine

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57722
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Aluminium

Message par energy_isere » 02 juin 2018, 13:09

Lagune Exploitation négocie un partenariat avec Sumitomo pour développer la première mine de bauxite ivoirienne


Agence Ecofin 30 mai 2018

La compagnie ivoirienne Lagune Exploitation est en pourparlers avec Sumitomo Corp. au sujet d’un partenariat pour le développement d’un projet de bauxite de 218 milliards de francs (375 millions $), apprend-on mercredi de Bloomberg.

Lors d’un entretien accordé à l’agence de presse à Abidjan, Moumouni Bictogo le CEO de la société a déclaré qu’elle offre à la filiale africaine de Sumitomo une participation de 25%, sans donner plus de détails.

Le projet comprend l’exploitation du gisement de Bénéné, présenté comme la première mine de bauxite de la Côte d’Ivoire, ainsi que deux usines d’alumine. Selon les estimations, le gisement hébergerait 34,5 millions de tonnes de minerai exploitables sur 20 ans.

Alors que la demande chinoise d’aluminium est en hausse, la Côte d’Ivoire se joindra donc à la liste des fournisseurs de l’empire du Milieu.

La Guinée voisine est aujourd’hui son plus grand fournisseur de bauxite (40% des importations chinoises), devant l’Australie.
https://www.agenceecofin.com/bauxite/30 ... ivoirienne

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57722
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Aluminium

Message par energy_isere » 09 juin 2018, 12:08

La Guinée entre dans le Top 3 des plus grands producteurs de bauxite au monde (Banque mondiale)

Agence Ecofin 06 juin 2018

En 2017, la production de bauxite (en Guinée) a augmenté de près de 40%, passant à 42 716 000 tonnes, selon le nouveau rapport de la Banque mondiale sur les perspectives du marché des produits de base. Le pays fait ainsi son entrée dans le top 3 des plus grands producteurs au monde, en ravissant la 3e place au Brésil.

Alors que l’Australie reste le premier producteur mondial avec 87,8 millions de tonnes, la nation ouest-africaine, dont les volumes de production affichent une tendance haussière depuis quelques années (voir graphe 1), peut convoiter le 2e rang actuellement occupé par la Chine. L’empire du Milieu produit pratiquement les mêmes volumes (un peu moins de 61 millions de tonnes) depuis 2015, alors que la Guinée s’est donnée pour objectif d’atteindre une production annuelle de 60 millions de tonnes d’ici 2020.

Rappelons que la production guinéenne de bauxite est sur une pente ascendante depuis 2015. Plusieurs compagnies minières contribuent à cette hausse, notamment la Compagnie de bauxite de Guinée (qui opère sur la mine Sangaredi), la Société Minière de Boké (SMB), active sur un projet dans la région de Boké, et la Compagnie de bauxite de Kindia, gérée par RUSAL. Il ne fait aucun doute qu’en 2018 la production augmentera davantage du fait de l’annonce, fin 2017, du démarrage de l’exploitation de la mine détenue à Boké par la société française Alliance Minière Responsable. Cette dernière a signé un accord de coentreprise avec SMB sur le projet en juin 2017.

L’avenir est plus que prometteur pour l’économie de la Guinée, qui a tiré en 2016 98,97% de ses revenus d’exportation des produits miniers. Pour le moment, le pays, devenu en 2017 premier fournisseur de bauxite de la Chine (40% des importations chinoises) devant l’Australie, peut se contenter de sa troisième place dans le classement des plus grands producteurs mondiaux. Il a contribué à hauteur de 14,42% aux 296,109 millions de tonnes de production mondiale du minerai d’aluminium en 2017.

Répartition de la production mondiale en 2017

Image
https://www.agenceecofin.com/bauxite/06 ... e-mondiale

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57722
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Aluminium

Message par energy_isere » 03 oct. 2018, 21:20

La plus grande raffinerie d'alumine au monde à l'arrêt


Image
le site d'Alunorte au Brésil

Norsk Hydro a annoncé mercredi qu'il allait mettre à l'arrêt la plus grande raffinerie d'alumine au monde, le site d'Alunorte au Brésil, qui ne fonctionne déjà qu'à la moitié de ses capacités depuis mars en raison d'un problème de respect des normes environnementales.

En Bourse, l'action du producteur norvégien d'aluminium chute de près de 13% à 10h10 GMT, à un creux de 21 mois, la plus forte baisse de l'indice européen Stoxx 600. Le cours de l'aluminium, un produit issu de l'alumine, grimpe de près de 3%, à un plus haut de cinq semaines.

La décision de Norsk Hydro a également entraîné la fermeture de la mine de bauxite de Paragominas, qui alimente le site d'Alunorte, et pourrait avoir des conséquences sur la production d'aluminium de l'usine voisine d'Albras ainsi que sur d'autres sites de traitement de métaux, a prévenu le groupe norvégien.

"Bien qu'il soit prématuré d'en déterminer toutes les répercussions, la décision de fermer Alunorte et Paragominas aura d'importantes conséquences opérationnelles et financières, potentiellement aussi sur le portefeuille d'aluminium d'Hydro, y compris Albras", déclare le groupe dans un communiqué.

La raffinerie d'Alunorte, située dans l'Etat amazonien de Para, a produit 6,4 millions de tonnes d'alumine en 2017, soit environ 10% de la production mondiale en dehors de la Chine. Sa fermeture partielle cette année avait fait grimper les prix sur le marché. Accusé de polluer l'environnement, Norsk Hydro a accepté en février de diviser par deux la production du site d'Alunorte, à la suite d'une demande des autorités. Il avait alors reconnu des rejets non autorisés d'eaux non traitées lors de fortes précipitations. La décision d'arrêter la production a été prise car la zone de dépôt de déchets de la raffinerie est presque saturée et le différend avec les autorités empêche Norsk Hydro d'utiliser une nouvelle usine de traitement des résidus, a précisé le groupe.

Norsk Hydro a signalé cette année un cas de force majeure concernant certaines livraisons d'alumine en provenance du Brésil, mais la société n'a pas encore décidé si une nouvelle déclaration était nécessaire, a fait savoir . "Alunorte est le seul fournisseur (en alumine) d'Albras et un important fournisseur pour nos usines norvégiennes d'aluminium. Nous allons maintenant essayer de couvrir nos besoins en alumine via le marché", a dit un porte-parole, Halvor Molland.

La décision de fermer Alunorte et Paragominas affectera les "employés directs et indirects" des deux sites, prévient Norsk Hydro. "Nous allons continuer à oeuvrer de manière constructive avec les autorités pour lever l'embargo et reprendre les activités afin de restituer à Alunorte son rang de première raffinerie d'alumine au monde", a-t-il ajouté.
https://www.usinenouvelle.com/article/l ... et.N750244

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57722
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Aluminium

Message par energy_isere » 08 oct. 2018, 21:17

Le chantage à l' emploi ca marche trés bien (voir post au dessus) :
Norsk Hydro obtient un permis capital pour son alumine au Brésil

L'Usine Nouvelle le 07/10/2018

Norsk Hydro a obtenu au Brésil l'autorisation d'utiliser une nouvelle technologie pour prolonger la durée de vie d'une zone de dépôt des résidus de bauxite de sa raffinerie d'alumine Alunorte, la plus grande du monde, ce qui, selon le producteur norvégien d'aluminium, devrait permettre de reprendre la production à mi-capacité.

Cette permission exceptionnelle a été accordée vendredi par l'agence fédérale brésilienne de l'environnement, a précisé Norsk Hydro dans un communiqué, soit deux jours après que le groupe eut annoncé qu'il mettrait le site Alunorte à l'arrêt et licencierait 4.700 personnes.
https://www.usinenouvelle.com/article/n ... il.N751804

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57722
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Aluminium

Message par energy_isere » 20 déc. 2018, 19:33

La cote de l' Aluminium au plus bas depuis le 4 Aout 2017 suite à la levées des sanctions tazues contre le Russe Rusal.
L' action Rusal monte.
Aluminium hits 16-month low as US withdraws Rusal sanctions

December 20, 2018

London aluminium prices sank to a 16-month low on Thursday after the United States said it would withdraw sanctions on Russian aluminium producer Rusal, while other metals fell on signs the US Federal Reserve would continue to hike interest rates.

Three-month aluminium on the London Metal Exchange fell by as much as 1.1 percent to $1,905.50 a tonne, the lowest since Aug. 4, 2017, and stood at $1,915.50 a tonne at 0711 GMT.

Prices had hit a near seven-year high when the sanctions were announced in April on fears of a supply shortage.

The impact on the Shanghai Futures Exchange was more muted, with the most-traded February aluminium contract slipping as much as 0.6 percent before closing flat at 13,690 yuan ($1,984.17) a tonne.

John Browning, managing director of Bands Financial in Shanghai, said he did not expect the lifting of the sanctions to affect the ShFE aluminium price as much.

“The international market and the (Chinese) market have different dynamics due to a range of conditions from environmental to production profiles,” he said.

China is the world’s biggest aluminium producer.

FUNDAMENTALS

* RUSAL: Rusal’s Hong Kong shares rose as much as 26.8 percent to their highest since April

* LME RESPONSE: The LME said it proposed to lift its suspension on aluminium produced Rusal if US sanctions are lifted.

* VOLUMES: The Rusal news saw trade volumes in aluminium up 200 percent on the 20-day moving average, with “decent consumer demand being matched by speculative selling and residual long liquidation out of the West,” Marex spectron said in a note.

* ALUMINIUM: Representatives from China’s biggest aluminium producers will hold a meeting on Friday in the southern region of Guangxi to discuss slumping demand and falling prices, three sources familiar with the matter said.
https://www.brecorder.com/2018/12/20/46 ... sanctions/

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57722
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Aluminium

Message par energy_isere » 27 janv. 2019, 15:17

La production d'aluminium 2018 à 64.3 millions de tonnes. Faible augmentation de 1.6 % par rapport à 2017.
Global aluminium production growth brakes sharply in 2018

24 Jan 2019

Global aluminium production grew at its slowest pace in a decade in 2018, and most of that was in the first half of the year.

Output totalled 64.34 million tonnes, according to the International Aluminium Institute (IAI), up by just 1.5 percent on 2017. Production did no more than flat-line over the second half of 2018.

It was the weakest production performance since 2009, when the industry was battered by the global financial crisis, a collapse in prices and multiple smelter closures.

Even China, the world's dominant producer, ran out of expansion steam last year with growth of 1.6 percent, while the rest of the world managed just 1.4 percent.

For the world outside China it was a year of unusually high disruption rates but for smelters everywhere the real problem is price.

As articulated by U.S. producer Alcoa last week, at current prices some 30-40 percent of the world's smelters are losing money.
.......
http://www.mining.com/web/global-alumin ... rply-2018/

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57722
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Aluminium

Message par energy_isere » 10 févr. 2019, 17:21

La production d' Aluminium vue en augmentation sur les 10 prochaines années.
.......

While there are deficits ahead, the global aluminium demand picture will improve, driven by steady demand growth in Asia and the growing application of aluminium in the auto and aerospace industries. Fitch analysts forecast aluminium consumption to increase from 62.9m tonnes in 2019 to 79.7m tonnes by 2028, averaging 2.8% annual growth.
http://www.mining.com/global-aluminium- ... rs-report/

Bon, et bien comme la croissance mondiale.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57722
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Aluminium

Message par energy_isere » 24 févr. 2019, 12:11

La Malaisie lève son moratoire sur l'exploitation et exportation de la bauxite.
Malaysia lifts bauxite mining moratorium after 3-year ban

Reuters | 6 days ago |

KUALA LUMPUR, Feb 18 (Reuters) – The Malaysian government said it would not extend its moratorium on bauxite mining which ends on March 31 due to strong demand for the industry, state news agency Bernama reported on Monday, quoting the water, land and natural resources minister.

Malaysia was once the biggest supplier of bauxite to top buyer China, with shipments peaking at nearly 3.5 million tonnes a month at the end of 2015. Bauxite is mainly used as an ingredient in the production of aluminium.
........

Jayakumar also added that while bauxite mining and export activities could be resumed, it would be done with new standard operating procedures and tighter law enforcements.
http://www.mining.com/web/malaysia-lift ... -year-ban/

Répondre