économie russe

Discussions traitant de l'impact du pic pétrolier sur l'économie.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

franck1968
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1430
Inscription : 05 nov. 2005, 10:29

économie russe

Message par franck1968 » 05 avr. 2006, 18:52

Augmentation de la masse monétaire mais baisse des rythmes de croissance (Banque de Russie)
17:59 | 05/ 04/ 2006

MOSCOU, 5 avril - RIA Novosti. La masse monétaire augmentera de 25% en 2006 mais son taux d'accroissement baissera par rapport à 2005, prédit le gouverneur de la Banque de Russie Sergueï Ignatiev.

"Au cours des trois premiers mois de l'année, les indices de la masse monétaire ont progressé moins vite que l'an dernier. Et cette tendance se maintiendra durant toute l'année 2006", a-t-il indiqué prenant la parole au 17e congrès de l'Association des banques russes.

A défaut de bond des cours pétroliers et en l'absence de hausse des dépenses budgétaires, la masse monétaire en Russie augmentera de 25% en 2006. En 2005, la masse monétaire avait grossi de 39%, selon le gouverneur de la BR.

"Cette dynamique devrait favoriser le ralentissement de l'inflation en 2006", a ajouté Sergueï Ignatiev.

Le gouverneur de la BR a également noté que la dynamique de la masse monétaire dépend des indices de l'inflation. "Si nous voulons diminuer l'inflation, nous serons inévitablement amenés à ralentir l'accroissement de la masse monétaire", a-t-il expliqué.

Le refrènement de l'inflation en réglementant les tarifs et les mesures gouvernementales visant à limiter les importations ont un impact sur l'inflation mais uniquement à court terme, a encore noté Sergueï Ignatiev. Pour ce qui est du long terme, a-t-il poursuivi, le faible taux d'inflation sera fonction de l'état de la masse monétaire, de l'excédent budgétaire et du cours de change.

franck1968
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1430
Inscription : 05 nov. 2005, 10:29

Message par franck1968 » 05 avr. 2006, 18:54

L'inflation russe peut être ramenée à 3-4% dans les années à venir (ministre)
17:54 | 05/ 04/ 2006

MOSCOU, 5 avril - RIA Novosti. Le ministre russe des Finances Alexeï Koudrine estime qu'il est possible de ramener l'inflation annuelle à 3-4% dans les années à venir.

Selon lui, il faut faire de cet objectif une grande priorité. "Il s'agit d'une mesure de politique économique de première importance et nous avons la possibilité de ramener l'inflation à ce niveau", a déclaré le ministre mercredi intervenant devant le congrès de l'Association des banques russes.

Avec une inflation de 10,9%, le taux d'intérêt est de 15% par an et les crédits sont octroyés pour trois ans : ce sont les limites du climat d'investissement actuel. "Si l'inflation est de 3-4%, le taux de crédit sera de 5 à 7% et les crédits pourront être octroyés pour dix ans : ainsi, la Banque centrale augmentera l'afflux de ressources financières dans l'économie, et le taux de refinancement baissera si l'inflation est basse", a expliqué le ministre des Finances.

"La baisse de l'inflation est une condition sine qua non pour créer un climat propice aux investissements", a encore souligné Alexeï Koudrine.

Avatar de l’utilisateur
MadMax
Modérateur
Modérateur
Messages : 2990
Inscription : 12 août 2005, 08:58
Localisation : Dans un cul-de-sac gazier

Message par MadMax » 05 avr. 2006, 18:59

Euh, là y'a un peu abus, le fil de la Russie est largement suffisant pour recevoir ce type d'info, après on en finit plus. :roll:

franck1968
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1430
Inscription : 05 nov. 2005, 10:29

Message par franck1968 » 05 avr. 2006, 19:02

Ces articles concernent l'économie de la russie et pas la géopolitique.
Je ne voit pas la diufférence, d'ordonner les choses.

Avatar de l’utilisateur
MadMax
Modérateur
Modérateur
Messages : 2990
Inscription : 12 août 2005, 08:58
Localisation : Dans un cul-de-sac gazier

Message par MadMax » 05 avr. 2006, 19:04

On se disperse au lieu de tout concentrer comme je l'avais fait.


:-D Les magouilles de la Banque du :smt077 Vatican :smt096 :-D Merci Lansing ...
Dernière modification par MadMax le 05 mai 2006, 22:34, modifié 3 fois.

franck1968
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1430
Inscription : 05 nov. 2005, 10:29

Message par franck1968 » 05 avr. 2006, 19:15

Les russes et les Chinois sont entrain géopolitiquement de renforcés leurs accords stratégiques avec les pays qui ont une frontiére directe avec l'OTAN.
Je ne voit pas où on se disperse.
Il est logique de traiter les événements pays par pays car c'est des pays que l'on ne connait pas en tout cas pour ma part.
A tu dejà vu des tractations pareilles depuis la chute de l'URSS ?

Avatar de l’utilisateur
MadMax
Modérateur
Modérateur
Messages : 2990
Inscription : 12 août 2005, 08:58
Localisation : Dans un cul-de-sac gazier

Message par MadMax » 05 avr. 2006, 19:21

Les articles du style "La Russie vend pour XX milliards de $ d'armements à la Chine avec un contrat lié de maintenance et de formation de pilotes", tu mets ça dans quoi ? Géopolitique ? Economie ? ça va être super pratique de courir à droite, à gauche pour voir les news. :-)

franck1968
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1430
Inscription : 05 nov. 2005, 10:29

Message par franck1968 » 05 avr. 2006, 19:31

Pour moi tout ce qui concerne les énergies fossiles surtout aux abord du PEAK sont a mettre dans géopolitique. Car on peut constater que des ventes d'armes et ou une coopération militaire vont avec.
Mais certainement qu'il y a un probléme de classement de l'information.
Il faudrait peut être créer un fil plus large mais le probléme c'est que ca risque de devenir un fourre-tout.
Je pense qu'il faut des fils séparés réservés au suivi d'une revue de presse et des fils pour les échanges d'avis.
Je ne pense pas qu'il y ai une solution miracle simple et qui convienne à tout le monde.

Avatar de l’utilisateur
MadMax
Modérateur
Modérateur
Messages : 2990
Inscription : 12 août 2005, 08:58
Localisation : Dans un cul-de-sac gazier

Message par MadMax » 05 avr. 2006, 19:39

Moi je dis, le mieux, on laisse LA RUSSIE, et pour les évènements particuliers (crise du gaz avec l'Ukraine par exemple), on ouvre une file spécifique dans la rubrique Actualité pour les discussions.

Mais ce n'est que mon avis.

franck1968
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1430
Inscription : 05 nov. 2005, 10:29

Message par franck1968 » 05 avr. 2006, 20:06

Eh madmax t'emballe pas. Je ne suis pas sûr qu'un seul fil soit plus lisible que plusieurs. Surtout que le turkestan c'est pas la Russie.
c'est comme si on mettait l'algérie dans le fil de la France.

Avatar de l’utilisateur
matthieu25
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 3358
Inscription : 21 juil. 2005, 00:17
Localisation : passenans

Message par matthieu25 » 05 avr. 2006, 20:09

Je pense qu'il vaut mieux que vous postiez ici
http://www.oleocene.org/phpBB2/viewtopi ... &start=195
La religion est la maladie honteuse de l' humanité.la politique en est le cancer(Millon de Montherlant)

franck1968
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1430
Inscription : 05 nov. 2005, 10:29

Message par franck1968 » 05 avr. 2006, 20:16

Si les tractations de la russie echouent les fils des anciennes provinces de l'URSS tomberont dans le classement chronologique mais si effectivement se sont des évenements majeurs qui risque de bousculer la géopolitique au moins régionales sinon mondiale, je pense que la lecture par états séparés est plus lisible.

franck1968
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1430
Inscription : 05 nov. 2005, 10:29

Message par franck1968 » 04 mai 2006, 20:06

La Russie en quatrième position au monde pour le montant des réserves de change
11:44 | 04/ 05/ 2006

MOSCOU, 4 mai - RIA Novosti. La Russie a surpassé la Corée du Sud pour le montant des réserves de change et s'est hissée à la quatrième place au monde après le Japon, la Chine et Taiwan.

Le département des relations extérieures et publiques de la Banque centrale de Russie a annoncé que les réserves de change de la Fédération de Russie s'élevaient au 28 avril 2006 à 225,7 milliards de dollars, contre 217,1 milliards de dollars au 21 avril, s'étant ainsi accrues de 8,6 milliards de dollars au cours de la semaine dernière.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59662
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Message par energy_isere » 26 juin 2006, 18:20

Un article interessant dans Le Monde sur le pétrole à Sakhaline : http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0 ... 234,0.html
Sakhaline sous le choc pétrolier
Vous aviez déja vu une plate forme pétroliére prés de la glace ? :

Image
Une plateforme pétrolière au large de l'île russe de Sakhaline en avril 2003.

franck1968
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1430
Inscription : 05 nov. 2005, 10:29

Message par franck1968 » 26 juin 2006, 18:25

Pour compléter ton article voici celui :

L'exportation de pétrole du projet Sakhaline-1 débutera en octobre 2006
13:24 | 26/ 06/ 2006

IOUJNO-SAKHALINSK, 26 juin - RIA Novosti. Le pétrole du projet Sakhaline-1 commencera à être exporté en octobre 2006, a annoncé lundi lors d'une conférence de presse le directeur de la société Sakhalinskié Proekty (opérateur des projets de Rosneft à Sakhaline), Lev Brodski.

"L'exportation de pétrole de De-Kastri débutera au mois d'octobre", a-t-il ajouté, précisant que les pays d'Asie-Pacifique seraient les principaux clients du projet Sakhaline-1, vu leur situation géographique.

"Nous espérons que tous les travaux seront achevés sans retard pour lancer nos livraisons vers les pays d'Asie-Pacifique. C'est le choix le plus efficace compte tenu de l'emplacement des chantiers", a-t-il déclaré.

A l'heure actuelle le projet Sakhaline-1 fournit 60.000 barils par jour. Ce bas rendement est consécutif à la limitation imposée aux équipements techniques provisoires actuellement en service, a expliqué Lev Brodski. La mise en service du complexe côtier en janvier prochain permettra de porter la production à 250.000 barils par jour, soit à 11,5 - 12 millions de tonnes pendant l'année 2007.

"Le complexe côtier marchera dès le début à plein rendement", a affirmé le chef de Sakhalinskié Proekty, soulignant qu'à l'heure actuelle "les travaux sur les chantiers touchent à leur fin, comme prévu par le projet".

"Le pétrole sera de très bonne qualité", a-t-il ajouté.

Le projet Sakhaline-1 concerne la mise en valeur des gisements de Tchaïvo, d'Odoptou et d'Arkoutoun-Dagui. Leurs réserves extractibles sont estimées à 307 millions de tonnes de brut et à 485 milliards de mètres cubes de gaz. Le coût de l'ensemble du projet est estimé à plus de 12 milliards de dollars. Les partenaires sont Exxon Nefteghas Limited (30%), Rosneft (20%), la compagnie indienne ONGC (20%) et la japonaise SODECO (30%).

Répondre