économie russe

Discussions traitant de l'impact du pic pétrolier sur l'économie.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
hyperion
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1707
Inscription : 18 juin 2005, 19:36
Localisation : herault

Re: économie russe

Message par hyperion » 27 déc. 2014, 15:09

Remundo a écrit :Bref. En France, il faut dire du mal de la Russie, vénérer les fromages qui font plein de trous (dans les contrats) et appliquent les normes (ou l'énorme ?) sanitaires américaines.

Comprendra qui pourra.

@+
je n'en suis pas sur, même si nos dirigeants sont plutots atlantistes depuis Giscard, à l'exception de Chirac, peut etre. il y a des coopérations franches comme dans la recherche et en particulier l'espace ou là m^me les dirigeants les plus atlantistes ont plutôt batailler contre les us. et pour ce qui est de la population, c'est un allié traditionnel face aux empîres du centre de l'Europe dominés par les teutons. en plus il y a une légère fascination du culte du chef Poutine, assez apprécié . Bien que nous soyons tout de même bq plus libertaire, il faut se rappeler que le petit père des peuples a été déboulonné tres tardivement chez nous.
"ya une route, c'est mieux que rien, sous tes semelles , c'est dur et çà tient" Manset.
objectif d'inflation à 5,55% au lieu du 2% fixé arbitrairement à ce moment. un discours sur la dette sans precision sur cet objectif est futile.

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 7406
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: économie russe

Message par Remundo » 28 déc. 2014, 14:07

GillesH38 a écrit :Entre parenthèses, c'est plutôt l'atonie de la demande qu'une opération de surproduction qui est à l'origine de la baisse des cours, si on en croit l'AIE

Image
Simplement l'Arabie Saoudite a refusé de continuer à jouer son rôle de "swing state" en baissant sa production. Ce qui est logique d'ailleurs, pourquoi baisser la production du pétrole bon marché en continuant à subventionner des productions chères (et par ailleurs polluantes ?)
tu disais Gilles ?
"Ce n'est pas dans l'intérêt des producteurs de l'Opep de réduire leur production, quel que soit le prix" a déclaré le Ministre Saoudien de l'Energie Ali al Naïmi, ajoutant qu'il sera prêt à baisser le prix du baril de pétrole sous la barre des 20 dollars, du jamais vu, de manière à mettre en difficulté les Etats-Unis et le Canada,
Source : Dakaractu.com
L'Arabie Saoudite feint même de défier l'Oncle Sam dans son immense dumping huileux ! En fait elle lui rend service en saquant la Russie et en alimentant les grosses voitures américaines pour moins cher... Pour le Canada en revanche, et plus généralement tous les petits producteurs d'hydrocarbures délicats (dont certains sont Américains), oui, ça va coincer.

Enfin moi je reste perplexe, je ne gèrerais pas mes stocks fossiles comme ça si j'étais producteur de pétrole/gaz... sauf à être un épicurien drogué de pétrodollars ou vouloir casser un marché "à tout prix"...

Avatar de l’utilisateur
Raminagrobis
Modérateur
Modérateur
Messages : 4792
Inscription : 17 août 2006, 18:05
Localisation : Tours, Lille parfois

Re: économie russe

Message par Raminagrobis » 28 déc. 2014, 14:30

"Ce n'est pas dans l'intérêt des producteurs de l'Opep de réduire leur production, quel que soit le prix" a déclaré le Ministre Saoudien de l'Energie Ali al Naïmi, ajoutant qu'il sera prêt à baisser le prix du baril de pétrole sous la barre des 20 dollars, du jamais vu, de manière à mettre en difficulté les Etats-Unis et le Canada,
c'est assez drole comme déclaration. Si il n'est pas dans l'intérêt des membres de l'opep de baisser leur production quand le prix est bas, pourquoi l'OPEP existe ? C'est précisément à ça qu'elle sert !
Toujours moins.

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 7406
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: économie russe

Message par Remundo » 28 déc. 2014, 14:32

tout à fait, je suis perplexe comme je le disais... il doit y avoir des parties de billards à 5 bandes en coulisses que nous ne comprenons guère (ou guerre ?)

En attendant, c'est le moment de faire son plein (de toto ou de cuve à fioul).

@+

Avatar de l’utilisateur
phyvette
Modérateur
Modérateur
Messages : 6586
Inscription : 19 janv. 2006, 03:34

Re: économie russe

Message par phyvette » 28 déc. 2014, 14:40

Et peut être que si le Ministre Ali al Naïmi est prêt à baisser le prix du baril de pétrole sous la barre des 20 dollars, c'est pour mettre en difficulté l'Etat Islamique qui vend justement son baril au marché noir autour de 20 Dollars ? :-k
Quand on ne peut pas prendre place autour de la table, on se retrouve au menu.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 50631
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: économie russe

Message par energy_isere » 29 déc. 2014, 19:07

Les signes de récession se multiplient pour la Russie

29 dec 2014

L'économie russe accuse un net ralentissement de son économie, conséquence de la crise ukrainienne et de la chute des cours du pétrole. Des économistes y voient le début d'une récession qui devrait durer jusqu'à la fin 2015.
.........................
http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2014 ... russie.php

Rod
Charbon
Charbon
Messages : 297
Inscription : 19 juin 2008, 14:08
Localisation : au milieu des vignes
Contact :

Re: économie russe

Message par Rod » 29 déc. 2014, 19:37

phyvette a écrit :Et peut être que si le Ministre Ali al Naïmi est prêt à baisser le prix du baril de pétrole sous la barre des 20 dollars, c'est pour mettre en difficulté l'Etat Islamique qui vend justement son baril au marché noir autour de 20 Dollars ? :-k
Et c'était ces dernier (l'AS) qui affirmait il n'y a pas si longtemps qu'un baril à 100$ convenait à tous le monde!
moins vite, moins loin, moins souvent: le transport post PO
Des couches lavables
Chauffage bois solaire

Avatar de l’utilisateur
phyvette
Modérateur
Modérateur
Messages : 6586
Inscription : 19 janv. 2006, 03:34

Re: économie russe

Message par phyvette » 29 déc. 2014, 20:05

Rod a écrit :Et c'était ces dernier (l'AS) qui affirmait il n'y a pas si longtemps qu'un baril à 100$ convenait à tous le monde!
Ben oui mais voila, ça c'est de la gesticulation politique ou encore des prévisions qui se veulent auto-réalisatrices. Mais le principe de réalité fini toujours par avoir le dessus.

La crise est là quoi que l'on dise, c'est une crise de demande, la croissance Chinoise n'est plus très en forme, au Japon les abenomics sont un échec, l'Europe est a l’arrêt, le Brésil n'a plus de croissance, la Russie s'enfonce dans la récession, etc, etc ...

Le résultat se lit bien dans les cours des matières premières qui sont tous en baisse depuis le plus haut de 2011, les MP industrielles , cuivre, plomb et tout les métaux, MP agricole, le blé et le reste, même l'or. Le charbon et le gaz aussi baisse, de même des indicateur avancé comme le Baltic Dry Index du fret maritime est au plus bas.

Seul le pétrole n'était pas touché pas la décru des cours malgré une relative abondance de l'offre. Alors ? Le pétrole est la MP la plus trader sur les marchés de l'ordre de 40 à 50 fois de papier contre physique, ce que personne n'ignore ici.
Les QE qui ont déversés des montagnes de liquidités qui ont investi le marché du pétrole soutenant les cours.

Mais voila les QE semble bien faire partie du passé, le pétrole ne fait en baissant que corriger cette anomalie de l'O/D observable, l'Arabie-Saoudite en prend acte avec réalisme, point barre.

Des spéculateurs ou des banques vont prendre cher sur le pétrole, mais ça c'est bien fait pour leur tronches.

Ce qui va être intéressante a suivre en 2015, ce sont les bulles spéculatives : marché de l'art, dettes souveraines, hydrocarbures de roches mères, immobilier de luxe, immobilier ordinaire aussi en zone tendu, les Bourses mondiales, en France les assurances-vies.

Et plus anecdotique, la bulle des automobiles Tesla en Norvège ou en Californie, sans blague.
Quand on ne peut pas prendre place autour de la table, on se retrouve au menu.

Avatar de l’utilisateur
paradigme
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 1177
Inscription : 23 mai 2006, 22:56

Re: économie russe

Message par paradigme » 30 déc. 2014, 20:55

Du papier, tj du papier rouble aujourd'hui dollar demain ?

"Pour résumer : en moins d'un an, les taux d'intérêts pour les Russes sont passés de 5,5% à 17%, et la monnaie a perdu 50% de son « pouvoir d'achat ». A travers cet exemple de la crise russe, on mesure la vitesse potentielle d'un effondrement monétaire. Un dollar valait 30 roubles il y a un an, il en vaut 80 aujourd'hui : c'est donc un appauvrissement majeur pour les épargnants russes"

http://www.sicavonline.fr/index.cfm?act ... ne-monnaie

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 50631
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: économie russe

Message par energy_isere » 01 janv. 2015, 13:27

La Russie va moderniser le Transsibérien

Par LeFigaro.fr avec AFP le 31/12/2014

Le gouvernement russe vient d'annoncer le déblocage de 50 milliards de roubles (720 millions d'euros) pour la modernisation des légendaires lignes de chemin de fer à travers la Sibérie, Transsibérien et Baïkal-Amour (BAM). Ce projet est censé soutenir l'économie russe mais il reste difficile à financer.

Cette somme va être injectée sous la forme d'une augmentation de capital de la société nationale des chemins de fer RZD, a indiqué le gouvernement dans un communiqué accompagnant la publication des décrets correspondants. Les fonds seront puisés dans le fonds de réserve alimenté ces dernières années avec une partie des revenus pétroliers. La reconstruction de ces célèbres lignes avait été évoquée dès le printemps 2013, évaluée alors par le premier ministre Dmitri Medvedev à 260 milliards de roubles (3,7 milliards d'euros). Elle avait été inclue peu après dans la liste des grands travaux d'infrastructure établie par Vladimir Poutine pour relancer une économie en perte de vitesse.

Mais ces grands travaux au coût gigantesque doivent encore être financés, une tâche difficile en période de crise économique, de chute des cours du pétrole et de sanctions occidentales qui ferment l'accès des grandes banques russes aux marchés occidentaux. Le gouvernement a ainsi versé hier 100 milliards de roubles (1,4 milliard d'euros) à la banque publique VTB afin qu'elle puisse financer des travaux d'infrastructures.
http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2014/1 ... berien.php

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 50631
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: économie russe

Message par energy_isere » 04 janv. 2015, 21:20

Chute du rouble : quelles seront les conséquences sur la politique de Poutine ?

Le Figaro le 16/12/2014

FIGAROVOX/ENTRETIEN - Le rouble russe a atteint de nouveaux records de faiblesse face au dollar et à l'euro. Pour l'économiste Jacques Sapir, cette crise pourrait avoir de graves répercussions géopolitiques.
.............
lire ici : http://www.lefigaro.fr/vox/economie/201 ... outine.php

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 50631
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: économie russe

Message par energy_isere » 14 janv. 2015, 12:45

Russie: la BM s'attend à une récession de 2,9% en 2015

MOSCOU, 14 janvier - RIA Novosti

La Banque mondiale a revu à la baisse ses prévisions concernant la dynamique du PIB russe en 2015 sur fond de chute des prix du pétrole, lit-on dans un rapport de l'institution.

La BM table désormais sur une contraction de 2,9% du PIB russe au lieu d'une baisse de 0,7% prévue auparavant. En 2016, l'économie russe devrait toutefois renouer avec une croissance de 0,1%, selon les analystes de la Banque.

Fin 2014, le ministre russe du Développement économique Alexeï Oulioukaïev a indiqué que le PIB national pourrait chuter de 3% à l'issue de l'année 2015 si les prix du pétrole se maintenaient au niveau de 60 dollars le baril.

Selon les prévisions officielles du ministère, le PIB russe reculera de 0,8% en 2015 si le prix moyen du pétrole se situe aux alentours de 80 USD le baril.
http://www.soleocene.org/phpBB3/viewtop ... 7&start=45

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 50631
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: économie russe

Message par energy_isere » 15 janv. 2015, 19:11

Les ventes de voitures devraient s'écrouler de 24,2% en 2015 en Russie

Usine Nouvelle le 15 janvier 2015,

Les ventes de voitures neuves en Russie vont baisser de 24,2% en 2015 après un repli de 10% en 2014 en raison de la conjoncture économique, estime la Fédération européenne du secteur automobile (AEB).

En Russie, les ventes de voitures neuves vont s'effondrer de 24,2% en 2015 après un repli de 10% en 2014 en raison de la conjoncture économique, estime la Fédération européenne du secteur automobile (AEB). Les nouvelles immatriculations ont chuté en raison de la faiblesse de l'économie, touchée par les sanctions occidentales liée à la crise ukrainienne et par l'effondrement des cours du pétrole. Ces facteurs ont conduit certains consommateurs à différer leurs gros achats.

Jörg Schreiber, président de l'AEB, a dit le 15 janvier que la demande serait affectée cette année par une inflation et des taux d'intérêt élevés. En outre, selon lui, nombre d'automobilistes se sont précipités l'année dernière pour acheter des voitures en anticipant une hausse des prix. Les constructeurs automobiles ont relevé leurs prix en 2014 et cette année à la suite de l'effondrement du rouble, qui a perdu près de 40% de sa valeur l'an dernier.

augmentation des tarifs pour compenser l'inflation

Le premier constructeur automobile russe Avtovaz, contrôlé par l'alliance Renault-Nissan, dit avoir été contraint d'augmenter ses tarifs de 9% cette semaine sur ses Lada pour compenser la baisse de la devise russe. "Le pic de la demande à la fin de 2014 va littéralement provoquer un effondrement des ventes", a déclaré Jörg Schreiber.

Selon l'AEB, les ventes de voitures neuves ont augmenté de 2,4% sur un an en décembre. Jörg Schreiber a dit que certains modèles de voitures pourraient être retirés du marché russe, sans toutefois citer lesquels. La chute du rouble a amené la banque centrale russe à relever ses taux d'intérêt de 650 points de base à 17% le mois dernier et le gouvernement dit s'attendre à un bond de l'inflation à 15-17% en mars-avril.
http://www.usinenouvelle.com/article/le ... ie.N307721

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 50631
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: économie russe

Message par energy_isere » 26 janv. 2015, 21:49

S&P rétrograde la Russie parmi les pays à dette "spéculative"

Publié le 26 janvier 2015, (Reuters)

Standard & Poor's a annoncé lundi avoir abaissé la note souveraine de la Russie d'un échelon à BB+ contre BBB-, donc en catégorie "spéculative" ("junk").

S&P explique dans un communiqué que sa décision traduit la dégradation des marges de manoeuvre dont dispose la Russie en matière de politique monétaire, ainsi que celle de ses perspectives de croissance.

L'agence ajoute que l'inflation en Russie devrait dépasser 10% en 2015 tandis que la croissance devrait avoisiner 0,5% seulement par an sur la période 2015-2018, contre 2,4% en moyenne sur les quatre années précédentes.

La nouvelle note BB+ est assortie d'une perspective négative, ce qui sous-entend qu'elle est susceptible d'être de nouveau abaissée au cours des prochains mois.

Le rouble perdait plus de 5% face au dollar après l'annonce de S&P.
http://www.usinenouvelle.com/article/s- ... ve.N309917

Avatar de l’utilisateur
sherpa421
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2625
Inscription : 28 mars 2012, 16:22

Re: économie russe

Message par sherpa421 » 27 janv. 2015, 09:05

Article à replacer dans la catégorie humour. Les analyses économiques de Standard & Poor's on moins de valeurs que celles de mon plombier !

http://www.boursorama.com/actualites/su ... 5e5f2bd338

Pourquoi continuer à colporter leurs affabulations ?
La guerre tue.
Moi, j'aime pas le foot.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités