Que faire de son argent/son épargne ?

Discussions traitant de l'impact du pic pétrolier sur l'économie.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8622
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: Que faire de son argent/son épargne ?

Message par Remundo » 14 août 2019, 23:38

oué fastoche ! :lol:

Avatar de l’utilisateur
GillesH38
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 13327
Inscription : 10 sept. 2005, 17:07
Localisation : Berceau de la Houille Blanche !
Contact :

Re: Que faire de son argent/son épargne ?

Message par GillesH38 » 23 août 2019, 08:01

- Je suis Charlie - "I do not see any harm in people making money if it leads to a lower carbon society " R.K. Pachauri, président du GIEC, interview du 6 mai 2008 à Emirates Business.

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9787
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Que faire de son argent/son épargne ?

Message par mobar » 23 août 2019, 08:33

Les vendeurs de coffre fort vont voir leur chiffre d'affaire exploser!
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58603
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Que faire de son argent/son épargne ?

Message par energy_isere » 23 août 2019, 08:42

Mais aussi en Allemagne :
.......
En Allemagne, 30 banques appliquent déjà des taux négatifs à leurs clients privés, si leurs dépôts sont supérieurs à 100.000 euros.
Extrait de https://www.google.com/amp/s/www.capita ... 6632%3famp

Et en Suisse aussi
UBS fait payer les taux négatifs à ses riches clients
Par Daxia Rojas le 07/08/2019 L'AGEFI

Emboîtant le pas à Pictet et à Julius Baer, UBS va facturer 0,6% sur les dépôts de plus de 500.000 euros et 0,75% sur ceux supérieurs à 2 millions de francs suisses.

Aux grands maux les grands remèdes. UBS a décidé de répercuter sur les clients de son marché domestique le coût des taux négatifs sur les dépôts pratiqués par la Banque centrale européenne (BCE) et la Banque nationale suisse (BNS), respectivement de -0,4% et -0,75%. Les clients ayant des dépôts en liquide supérieurs à 500.000 euros auront ainsi 0,6% de frais par an à partir de novembre a annoncé mardi la banque helvète. Le seuil de facturation étant auparavant d’un million d’euros.

UBS a aussi confirmé la semaine dernière l’application en Suisse d’une facturation de 0,75% sur les dépôts en espèces supérieurs à 2 millions de francs suisses. «Nous pensons que cette période de faibles taux d'intérêt durera encore longtemps et que les banques continueront à devoir payer des taux d'intérêt négatifs sur les dépôts des clients auprès des banques centrales», a expliqué la banque au FT. Les clients concernés seront bientôt prévenus par courrier, a précisé l’établissement. Ils auront toutefois la possibilité de transférer leurs soldes dans des actifs illiquides ou des placements fiduciaires, détenus en dehors de la Suisse et non soumis aux taux négatifs.

Avec cette stratégie, UBS emboîte le pas à ses rivaux Pictet et Julius Baer, qui ponctionne ses clients dès 500.000 francs de réserves. Chez Julius Baer, l’application élargie de cette facturation aux dépôts en francs et en euros a d’ailleurs généré des rachats au premier semestre, a indiqué le groupe dans un communiqué le mois dernier. Crédit Suisse envisage des mesures similaires pour «les clients avec des soldes de plusieurs millions», selon Tidjane Thiam, directeur général du groupe. Il faut dire qu’entre 2016 et 2018, la Suisse a payé 4,7 milliards d’euros d’intérêts sur ses excédents de liquidité à la BNS. En comparaison sur la même période, l’Allemagne a versé 5,7 milliards d’euros à la BCE et la France 4,2 milliards d'euros.

Si les établissements français ne semblent pas vouloir s’engager dans la taxation des particuliers, plus d’une centaine de banques allemandes facturent déjà entièrement ou en partie les dépôts de leurs clients particuliers au-dessus de 100.000 euros et ceux des entreprises, d’après un sondage du comparateur en ligne Biallo, publié fin juillet. En Espagne, les banques ont aussi évoqué en juin la possibilité de taxer les dépôts des entreprises si les taux restaient bas. Or, la BCE et la BNS pourraient abaisser leur taux en septembre.
https://www.agefi.fr/banque-assurance/a ... nts-280367

ni chaud ni froid
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1610
Inscription : 03 mai 2007, 20:42

Re: Que faire de son argent/son épargne ?

Message par ni chaud ni froid » 23 août 2019, 13:10

Quand tu as 100 K en cash, je pense que tu as moyen de le placer autrement qu'en liquidités.
Par ailleurs, c'est pas compliqué de déposer sur plusieurs banques, ou de foutre son fric ailleurs.

Bref, il y a bien que des fous, ou des gestionnaires de fonds qui cherchent à garantir leur capital en cas de crise, pour placer à des taux négatifs.

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9787
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Que faire de son argent/son épargne ?

Message par mobar » 23 août 2019, 13:26

Le fait de placer à des taux négatifs ne te garantira pas grand chose en cas d'effondrement bancaire
Les banques feront faillite et les déposants seront gros Jean, une main devant, une main derrière! :lol:

Placer a des taux négatifs pour des gestionnaires de fonds montre seulement qu'ils disposent de liquidités en montant supérieur aux possibilités d'investissement qu'ils considèrent comme surs et rémunérateurs

ça devrait inciter les banques centrales à prêter aux états à taux zéro ... mais non!
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

ni chaud ni froid
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1610
Inscription : 03 mai 2007, 20:42

Re: Que faire de son argent/son épargne ?

Message par ni chaud ni froid » 23 août 2019, 13:55

A ce jour, en l'occurence, l'état français se finance à taux négatifs !

https://www.banque-france.fr/statistiqu ... sor-et-oat

En général les taux négatifs sont l'apanage des obligations d'état à terme. En l'occurence l'ensemble des taux à termes sont négatifs pour les Bons du Trésor sauf l'OAT 30 ans.

Conclusion : actuellement, l'état à tout intérêt à se financer sur les marchés, même si cela ne compense absolument le centième du fric qu'il a perdu ou qu'il doit en intérêt auprès des banques privées.

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9787
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Que faire de son argent/son épargne ?

Message par mobar » 23 août 2019, 14:04

ni chaud ni froid a écrit :
23 août 2019, 13:55
A ce jour, en l'occurence, l'état français se finance à taux négatifs !
C'est bien le problème de l'engrenage!
Le bénéfice à court terme rend impossible d'envisager une sortie de la nasse à moyen ou long terme!
L'état creuse sa tombe avec ses dents et il va entrainer dans sa chute tout le château de cartes

Mais bon c'est le but, tu peux t'en réjouir ... mais seulement si tu es dans le coup et a prévu comment tirer ton épingle du jeu, après
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Répondre