Que faire de son argent/son épargne ?

Discussions traitant de l'impact du pic pétrolier sur l'économie.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9133
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: Que faire de son argent/son épargne ?

Message par Remundo » 14 août 2019, 23:38

oué fastoche ! :lol:

Avatar de l’utilisateur
GillesH38
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 14306
Inscription : 10 sept. 2005, 17:07
Localisation : Berceau de la Houille Blanche !
Contact :

Re: Que faire de son argent/son épargne ?

Message par GillesH38 » 23 août 2019, 08:01

"Ce ne sont plus les faits contrôlés, les choses examinées avec soin qui forment la conviction ; c'est la conviction souveraine, irrésistible, qui déforme les faits et les choses." Joseph Reinach, à propos de l'affaire Dreyfus.

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 11050
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Que faire de son argent/son épargne ?

Message par mobar » 23 août 2019, 08:33

Les vendeurs de coffre fort vont voir leur chiffre d'affaire exploser!
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 61328
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Que faire de son argent/son épargne ?

Message par energy_isere » 23 août 2019, 08:42

Mais aussi en Allemagne :
.......
En Allemagne, 30 banques appliquent déjà des taux négatifs à leurs clients privés, si leurs dépôts sont supérieurs à 100.000 euros.
Extrait de https://www.google.com/amp/s/www.capita ... 6632%3famp

Et en Suisse aussi
UBS fait payer les taux négatifs à ses riches clients
Par Daxia Rojas le 07/08/2019 L'AGEFI

Emboîtant le pas à Pictet et à Julius Baer, UBS va facturer 0,6% sur les dépôts de plus de 500.000 euros et 0,75% sur ceux supérieurs à 2 millions de francs suisses.

Aux grands maux les grands remèdes. UBS a décidé de répercuter sur les clients de son marché domestique le coût des taux négatifs sur les dépôts pratiqués par la Banque centrale européenne (BCE) et la Banque nationale suisse (BNS), respectivement de -0,4% et -0,75%. Les clients ayant des dépôts en liquide supérieurs à 500.000 euros auront ainsi 0,6% de frais par an à partir de novembre a annoncé mardi la banque helvète. Le seuil de facturation étant auparavant d’un million d’euros.

UBS a aussi confirmé la semaine dernière l’application en Suisse d’une facturation de 0,75% sur les dépôts en espèces supérieurs à 2 millions de francs suisses. «Nous pensons que cette période de faibles taux d'intérêt durera encore longtemps et que les banques continueront à devoir payer des taux d'intérêt négatifs sur les dépôts des clients auprès des banques centrales», a expliqué la banque au FT. Les clients concernés seront bientôt prévenus par courrier, a précisé l’établissement. Ils auront toutefois la possibilité de transférer leurs soldes dans des actifs illiquides ou des placements fiduciaires, détenus en dehors de la Suisse et non soumis aux taux négatifs.

Avec cette stratégie, UBS emboîte le pas à ses rivaux Pictet et Julius Baer, qui ponctionne ses clients dès 500.000 francs de réserves. Chez Julius Baer, l’application élargie de cette facturation aux dépôts en francs et en euros a d’ailleurs généré des rachats au premier semestre, a indiqué le groupe dans un communiqué le mois dernier. Crédit Suisse envisage des mesures similaires pour «les clients avec des soldes de plusieurs millions», selon Tidjane Thiam, directeur général du groupe. Il faut dire qu’entre 2016 et 2018, la Suisse a payé 4,7 milliards d’euros d’intérêts sur ses excédents de liquidité à la BNS. En comparaison sur la même période, l’Allemagne a versé 5,7 milliards d’euros à la BCE et la France 4,2 milliards d'euros.

Si les établissements français ne semblent pas vouloir s’engager dans la taxation des particuliers, plus d’une centaine de banques allemandes facturent déjà entièrement ou en partie les dépôts de leurs clients particuliers au-dessus de 100.000 euros et ceux des entreprises, d’après un sondage du comparateur en ligne Biallo, publié fin juillet. En Espagne, les banques ont aussi évoqué en juin la possibilité de taxer les dépôts des entreprises si les taux restaient bas. Or, la BCE et la BNS pourraient abaisser leur taux en septembre.
https://www.agefi.fr/banque-assurance/a ... nts-280367

ni chaud ni froid
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1726
Inscription : 03 mai 2007, 20:42

Re: Que faire de son argent/son épargne ?

Message par ni chaud ni froid » 23 août 2019, 13:10

.
Dernière modification par ni chaud ni froid le 18 oct. 2019, 22:03, modifié 1 fois.
lock-out pending...

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 11050
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Que faire de son argent/son épargne ?

Message par mobar » 23 août 2019, 13:26

Le fait de placer à des taux négatifs ne te garantira pas grand chose en cas d'effondrement bancaire
Les banques feront faillite et les déposants seront gros Jean, une main devant, une main derrière! :lol:

Placer a des taux négatifs pour des gestionnaires de fonds montre seulement qu'ils disposent de liquidités en montant supérieur aux possibilités d'investissement qu'ils considèrent comme surs et rémunérateurs

ça devrait inciter les banques centrales à prêter aux états à taux zéro ... mais non!
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

ni chaud ni froid
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1726
Inscription : 03 mai 2007, 20:42

Re: Que faire de son argent/son épargne ?

Message par ni chaud ni froid » 23 août 2019, 13:55

.
Dernière modification par ni chaud ni froid le 18 oct. 2019, 22:03, modifié 1 fois.
lock-out pending...

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 11050
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Que faire de son argent/son épargne ?

Message par mobar » 23 août 2019, 14:04

ni chaud ni froid a écrit :
23 août 2019, 13:55
A ce jour, en l'occurence, l'état français se finance à taux négatifs !
C'est bien le problème de l'engrenage!
Le bénéfice à court terme rend impossible d'envisager une sortie de la nasse à moyen ou long terme!
L'état creuse sa tombe avec ses dents et il va entrainer dans sa chute tout le château de cartes

Mais bon c'est le but, tu peux t'en réjouir ... mais seulement si tu es dans le coup et a prévu comment tirer ton épingle du jeu, après
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 61328
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Que faire de son argent/son épargne ?

Message par energy_isere » 03 oct. 2019, 21:25

Baisse du Livret A à 0,50% en février 2020 : Bruno Le Maire défend le choix du gouvernement

Par Delphine Cuny | 03/10/2019

Le ministre de l'Economie et des Finances a justifié l'adaptation nécessaire du taux de rémunération du placement préféré des Français, qui diminuera de 0,75% à 0,50% en février prochain, lors d'un colloque sur l'épargne utile organisé par la Caisse des dépôts ce mercredi.
..............
https://www.latribune.fr/entreprises-fi ... 29631.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 61328
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Que faire de son argent/son épargne ?

Message par energy_isere » 21 nov. 2019, 23:38

Bourse : Le succès de la privatisation de la FDJ est-il vraiment « populaire » ?

MIS À JOUR LE 21/11/19

En France, la détention d’actions reste l’apanage d’une minorité

Bruno Le Maire n’a pas caché sa joie, ce jeudi matin, au moment de la fameuse cérémonie de la cloche marquant l’entrée en Bourse de la Française des jeux (FDJ). « Cette opération est un immense succès populaire » s’est félicité le ministre de l’Economie, pour qui cela marque « la réconciliation des Français avec l’économie, les marchés, les entreprises ». Quelques jours auparavant, il avait également parlé des « petits souscripteurs (…) qui croient en cette opération ».

Ces éléments de langage font évidemment référence à la figure du « petit porteur » ou du « boursicoteur » qui possède quelques actions, par opposition aux fonds spéculatifs ou aux grands investisseurs aux larges portefeuilles. D’un point de vue purement numérique, 500.000 Français ont demandé des actions FDJ, pour un montant total d’environ 1,6 milliard d’euros, signe d’un réel intérêt des particuliers pour ce produit. Leur nombre reste néanmoins modeste comparé à l’entrée en Bourse d’EDF, qui avait séduit 5 millions de Français en 2005, soit dix fois plus.

Les actions n’ont pas la cote

Pour l’heure, impossible de connaître le profil-type de l’actionnaire FDJ. S’agit-il de vrais novices ou de particuliers qui détiennent déjà des actions par ailleurs ? Dans le cas où une majorité de porteurs d’actions FDJ ne seraient pas des nouveaux venus en Bourse, l’argument d’une « réconciliation » avec les marchés vanté par Bruno Le Maire ne tiendrait plus.

Faute de données précises pour la FDJ, il faut donc regarder le tableau global. Si l’on se penche sur la manière dont les Français gèrent leur patrimoine, la Bourse est encore très loin de représenter un succès populaire. Selon les dernières statistiques de la Banque de France, au troisième trimestre 2019, les placements financiers des ménages représentaient 5.276 milliards d’euros au total.

A l’intérieur de cette masse, les actions cotées détenues directement représentent seulement 5,4 % des placements financiers réalisés par les Français. Le gros du patrimoine financier reste épargné sur les livrets réglementés (Livret A par exemple), les assurances-vie en euros ou tout simplement… sur les comptes courants (11 % du total). Autrement dit, détenir une action est encore loin d’être une habitude très répandue pour les ménages.

Une concentration sur les hauts revenus

Cela se confirme lorsqu’on regarde par qui ces actions sont détenues. Selon l’Insee, seulement 9 % des ménages possèdent un compte-titre ordinaire, et 16,5 % un PEA (plan d’épargne-actions). Cela signifie que la détention d’actions est concentrée sur une petite partie de la population française. Un rapport du Sénat daté de 2003 rappelait d’ailleurs que « près de la moitié des actions sont détenues par 1 % des ménages. Près des trois quarts le sont par 5 % des ménages ».

Et ce sont souvent les ménages aisés, voire très aisés, qui cumulent le plus d’actions. Selon une étude de l’Insee parue en 2018, les 90 % des ménages les plus modestes déclaraient en moyenne gagner 570 euros par an grâce à leurs valeurs mobilières (dont font partie les actions). Les 1 % les plus aisés (environ 290.000 ménages) déclaraient de leur côté 36.470 euros de gains moyens. C’est 63 fois plus que le reste de la population. Compte tenu de la structure de l’actionnariat particulier en France, il serait donc probable que les actions FDJ nouvellement mises sur le marché aient été majoritairement achetées par moins de 10 % des ménages français. Dans cette hypothèse, le « succès » de la privatisation de la FDJ ne serait pas aussi « populaire » que prévu.
https://www.20minutes.fr/economie/26569 ... -populaire

Je joue jamais à la Française des jeux, et je ne l'ai pas non plus joué à la Bourse.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 61328
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Que faire de son argent/son épargne ?

Message par energy_isere » 18 déc. 2019, 09:57

Assurance vie : les rémunérations devront baisser

BOURSORAMA AVEC PRATIQUE.FR•18/12/2019

La baisse significative des taux d'intérêt impacte le rendement des produits d'épargne. Dans un contexte général de taux d'intérêt de plus en plus bas, voire négatifs, les taux de rémunération des assurances vie devront s'ajuster. C'est l'appel lancé le 25 octobre dernier par le gouverneur de la Banque de France et le vice-président de l'Autorité de contrôle prudentiel et de régulation (ACPR) aux acteurs français de l'assurance vie.
..................
https://www.boursorama.com/patrimoine/a ... a0c71b38c0

batista
Condensat
Condensat
Messages : 696
Inscription : 16 juin 2008, 23:16
Localisation : Cognac

Re: Que faire de son argent/son épargne ?

Message par batista » 18 déc. 2019, 10:00

Si les rendements AV baissent, les cours actions devraient être plus demandés et prendre de la valeur.

Avatar de l’utilisateur
kercoz
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8696
Inscription : 18 nov. 2007, 21:46
Localisation : SUD GIRONDE GRAVE DE GRAVE

Re: Que faire de son argent/son épargne ?

Message par kercoz » 18 déc. 2019, 15:42

Je fais parfois de l' expertise pour une salle des ventes. C'est le marasme pour tous les domaines d'enchère,....sauf pour l' or (bijoux) qui cartonnent comme le cac 40!
Ce dernier passe les 6000...la dernière fois c'était avant le crash 2008.
Entre 2 certitudes , il faut toujours choisir la moindre .

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 11050
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Que faire de son argent/son épargne ?

Message par mobar » 19 déc. 2019, 08:00

ça ne nous dis toujours pas ce qu'il faut faire de son argent/son épargne! :wtf:
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
kercoz
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8696
Inscription : 18 nov. 2007, 21:46
Localisation : SUD GIRONDE GRAVE DE GRAVE

Re: Que faire de son argent/son épargne ?

Message par kercoz » 19 déc. 2019, 08:41

mobar a écrit :
19 déc. 2019, 08:00
ça ne nous dis toujours pas ce qu'il faut faire de son argent/son épargne! :wtf:
Acheter de la terre pour maraichage. Sois pour sois même ou en investissant dans des structures comme "terre de liens". Loin de la ville, près d' un bourg et d' un axe routier . De préférence alluviale. Actuellement délaissées si inf à 1 ha. La louer ou la prèter permet de ne pas avoir à l' entretenir si l' on habite pas tout près.

https://www.google.com/search?client=fi ... ns+annonce

https://www.terre-net.fr/actualite-agri ... 17698.html
Entre 2 certitudes , il faut toujours choisir la moindre .

Répondre