[Crise] L'économie des USA en difficulté

Discussions traitant de l'impact du pic pétrolier sur l'économie.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
sherpa421
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2567
Inscription : 28 mars 2012, 16:22

Re: [Crise] L'économie des USA en difficulté

Message par sherpa421 » 04 juil. 2017, 15:45

Il y a une grosse part de folklore dans ces histoires de faillites d'institutions Américaines. Mettre quelques jours au chômage les fonctionnaires, c'est aussi une méthodes pour boucler un budget. En France, pour boucler leur budget certaines administration comptes sur les grèves. Aux US ils n'ont pas ça.
La guerre tue.
Moi, j'aime pas le foot.

pat43
Charbon
Charbon
Messages : 272
Inscription : 02 août 2006, 20:33
Localisation : 43

Re: [Crise] L'économie des USA en difficulté

Message par pat43 » 04 juil. 2017, 16:23

Raminagrobis a écrit :Ah, le fameux mur...

Trump dramatise bcp l'immigration mexicaine. Elle s'est quasiment arrêté depuis des années.

Et d'ailleurs, même en imaginant qu'elle reprenne de plus belle, ils n'ont pas le même problème migratoire que l'Europe.

Soyons fous, imaginons, bien que ce soit improbable, qu'un jour les latinos (typiquement métissés, hispanophones et catholiques) deviennent plus nombreux que les "wasp" (les blancs anglophones et protestants). Clairement ça changerait le visage du pays. Mais ça n'empêcherait pas les "wasp" de continuer à vivre libres et en paix. Les mexicains n'ont pas de livre saint qui leur ordonne de terroriser et soumettre les non-mexicains. :twisted:
Le problème qui est posé n'est pas celui-là. Le mur sur la frontière est déjà largement bâti, et ça emmerde surtout les cartels. Sans doute collusion entre parti démocrate et trafiquants qui était plus que visible. Regarder "Sur ecoute" (the Wire), qui donne une image pas trop éloignée de la réalité.
- avec ça, il a décimé une panzer-divizion.
- il était dans l'artillerie ?
- Mais non, tu suit pas, il etait dans la LI-MO-NA-DE.
michel Audiard a propos d'une boisson d'homme au gout de pomme.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 49939
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Crise] L'économie des USA en difficulté

Message par energy_isere » 29 juil. 2017, 15:23

Etats-Unis : les républicains enterrent le projet controversé de taxe aux frontières

ELSA CONESA Le 28/07/2017

Les élus républicains ont officiellement renoncé à la taxe sur les importations, censée favoriser le « made in America ».

Les grandes entreprises françaises peuvent souffler : le projet de taxe aux frontières américaines qui leur faisait si peur vient d'être officiellement abandonné. Les dirigeants républicains au Congrès ont enterré la semaine dernière la « border adjustment tax », un dispositif très controversé dont le but était de renchérir les importations afin de favoriser le « made in America ».

L'annonce a été faite par l'un des plus ardents promoteurs de cette taxe, le président de la Chambre des représentants Paul Ryan, ainsi que le chef de file de la majorité au Sénat Mitch McConnell. Tous deux ont admis, dans un communiqué visé par la Maison blanche, que celle-ci comportait « trop d'inconnues », et devait donc être « laissée de côté pour que la réforme dans son ensemble puisse avancer ». « Nous avons eu un débat exhaustif, et nous n'avons pas réussi à convaincre », a lâché le président de la commission des finances de la Chambre, Kevin Brady.
............................
https://www.lesechos.fr/monde/etats-uni ... 105036.php

Avatar de l’utilisateur
matthieu25
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 4202
Inscription : 21 juil. 2005, 00:17
Localisation : passenans

Re: [Crise] L'économie des USA en difficulté

Message par matthieu25 » 30 juil. 2017, 15:38

http://www.businessbourse.com/2017/07/3 ... e-dollars/
La planche à billet va bientôt fonctionner à plein rendement.
La religion est la maladie honteuse de l' humanité.la politique en est le cancer(Millon de Montherlant)

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 7462
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: [Crise] L'économie des USA en difficulté

Message par mobar » 30 juil. 2017, 18:51

matthieu25 a écrit :http://www.businessbourse.com/2017/07/3 ... e-dollars/
La planche à billet va bientôt fonctionner à plein rendement.
Elle fonctionne à fond depuis des lustres, la prochaine étape ce sera directement sur le compte en banque des chômeurs et allocataires du RSA pour soutenir la consommation des produits à la con fabriqués par une industrie à marche forcée, vers on ne sait quoi, que les financiers ne peuvent laisser tomber au risque de voir leurs émolument fondre comme neige au soleil

Un petit coup d'inflation ou une grande guerre et tout cela rentrera dans l'ordre pensent les têtes d’œuf!
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 49939
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Crise] L'économie des USA en difficulté

Message par energy_isere » 31 juil. 2017, 13:06

Les tazus vont revoir le probléme du plafond de la dette à la fin des vacances ........
Actuellement le plafond est de 19 808 milliards de $

U.S. Debt Ceiling: Why It Matters, Past Crises
What Happens If the Debt Ceiling Isn't Raised by October


July 07, 2017
Definition: The debt ceiling is a limit imposed by Congress on how much debt the federal government can carry at any given time. Congress suspended the debt ceiling on November 2, 2015, when it passed the Bipartisan Budget Act of 2015, Pub. L. 114-74. The ceiling remained suspended until March 15, 2017. The debt subject to the limit cannot go one penny higher than the $19.808 trillion it was on that day.

The U.S. Treasury has been raiding federal pension funds to keep from issuing new debt. It will run out of these extraordinary measures in early September. It can use incoming tax receipts to stay afloat until early October. If Congress doesn't raise the debt ceiling by then, the federal government will run out of cash.

The Trump administration would like Congress to raise the debt ceiling by $2.5 trillion before the August 2017 recess.
................

..................
https://www.thebalance.com/u-s-debt-cei ... es-3305868

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 49939
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Crise] L'économie des USA en difficulté

Message par energy_isere » 24 août 2017, 09:47

Les menaces budgétaires de Trump font trébucher Wall Street

le 23/08/2017 NEW YORK Reuters

Wall Street a terminé baisse mercredi en réaction aux dernières déclarations du président américain Donald Trump, menaçant d'une vacance des administrations publiques sur la question du financement d'un mur à la frontière mexicaine.

Le Congrès doit se prononcer sur un relèvement du plafond d'endettement d'ici la fin septembre. En l'absence d'un tel relèvement, l'Etat risquerait de se retrouver en situation de défaut mais un parlementaire a estimé qu'il n'y avait "aucun risque" que ce plafond ne soit pas rehaussé.

Fitch Ratings a dit mercredi que si ce plafond n'était pas remonté en temps opportun, elle reverrait ses notes de la dette souveraine américaine "avec en puissance des implications négatives".

............................
http://www.usinenouvelle.com/article/le ... et.N578673

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 49939
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Crise] L'économie des USA en difficulté

Message par energy_isere » 24 août 2017, 20:21

Fitch menace le triple 'A' des Etats-Unis !

Jean-Baptiste André, publié le 24/08/2017 Boursier.com

Fitch menace les Etats-Unis ! "Les politiciens américains doivent faire face à deux échéances dans les prochaines semaines en ce qui concerne le financement du gouvernement et le plafond de la dette fédérale, ce qui démontrera leur capacité à élaborer une politique fiscale cohérente et à collaborer. Si le plafond de la dette n'est pas augmenté en temps opportun, soit avant la date dite "date x", Fitch examinera la note souveraine américaine, avec des implications potentiellement négatives", affirme l'agence.

Cette dernière a déjà indiqué par le passé que la priorité accordée aux paiements du service de la dette par rapport à d'autres obligations si le plafond n'est pas augmenté, si cela est légalement et techniquement possible, pourrait ne pas être compatible avec le statut "AAA" de la note souveraine américaine. De l'avis de Fitch, l'impact économique lié à l'arrêt d'autres dépenses pour prioriser le remboursement de la dette et les dommages potentiels sur la confiance des investisseurs dans la première économie mondiale, serait négatif pour la solvabilité américaine.

Par ailleurs, alors que le Congrès doit s'entendre sur le niveau des dépenses pour l'année budgétaire 2018 pour empêcher une fermeture du gouvernement en octobre, Fitch affirme qu'une fermeture n'aurait pas un impact direct sur la note AAA mais elle illustrerait combien les divisions politiques menacent le processus budgétaire.

Si Fitch et Moody's attribuent toujours le fameux triple 'A' aux Etats-Unis, S&P a depuis 2011 une note 'AA' sur la première économie mondiale.
http://www.boursier.com/actualites/econ ... picks=true

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 49939
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Crise] L'économie des USA en difficulté

Message par energy_isere » 31 août 2017, 00:19

Derrière l'industrie pétrolière, plombée par Harvey, toute une économie menacée

Aurélie M'Bida L'Usine Nouvelle le 29/08/2017

Des morts, des maisons dévastées, des routes inondées, balayées, rayées de la carte. La tempête tropicale Harvey est l'une des catastrophes les plus sévères qu'a connu le Texas. Le tissu économique est touché. Au premier titre desquels l'industrie pétrolière, particulièrement active dans le Golfe du Mexique, qui tourne au ralenti. Et avec elle presque tous les secteurs, pour une facture potentielle de plusieurs dizaines de milliards de dollars.

La région est plus que stratégique. Et pour cause, le tiers des capacités de raffinage du pays et 20% de sa production d'or noir y sont concentrés. L'industrie pétrolière américaine absorbe de plein fouet les conséquences de l'ouragan Harvey de force 4 sur une échelle de 5 qui balaie depuis vendredi 25 août dernier les côtes au large du Golfe du Mexique. Derrière elle, c'est toute une économie qui se trouve bouleversée, avec des dizaines de milliards de dollars de pertes en jeu. Le cataclysme, sans précédent depuis l'ouragan Katrina de 2005, a poussé les opérateurs gaziers et pétroliers à freiner leurs activités. Sur 737 plates-formes pétrolières, 102 ont été évacuées dans le secteur à titre préventif, selon le dernier bilan établi par le Bureau de régulation de l'environnement et de la sécurité (BSEE) mardi 29 août.

"Environ 18,26% de la production actuelle de pétrole, soit 1,750 million de barils par jour, a été stoppée dans le Golfe du Mexique", détaille l'autorité américaine citant les derniers rapports fournis par les opérateurs eux-mêmes. Cinq puits de pétrole sur dix ont été évacués. Et s'agissant du gaz naturel, la production locale est en déficit de 19,1%.

Des stocks encore suffisants

Rétrogradé en tempête tropicale samedi par les services météorologiques américains, Harvey provoque des inondations d'une ampleur inédite depuis 1961 dans la région de Houston (Texas). Les pluies torrentielles qui s'abattent au Texas, et menacent la Louisiane, devaient engendrer un pic d'inondations pour ce mercredi 30 août ainsi que le jeudi 31 selon le National Hurricane Center, et compromettre la réouverture des raffineries.

Le géant pétrolier ExxonMobil, guère optimiste, a indiqué dès dimanche avoir procédé à la fermeture de Baytown, le plus gros complexe au monde, et a réduit la production de sa raffinerie de Beaumont. Les conséquences financières pour les opérateurs sont en cours d'évaluation. Selon les premières estimations des analystes de Platts, la capacité totale de raffinage dans le Golfe du Mexique est amputée de 2,2 millions de barils par jour. Toutefois, les stocks de produits raffinés au mois de mai dernier notamment – dont de l'essence et du diesel – sont suffisamment importants pour ne pas laisser craindre de pénurie pour l'heure. Même si à la pompe, l'incertitude a fait grimper les prix depuis ce week-end.

Harvey dans le top 5 des désastres les plus coûteux

D'un point de vue global, les conséquences économiques de la tempête ont de quoi faire pâlir le nouveau président des Etats-Unis. Harvey pourraient représenter une facture de 65 milliards de dollars en termes de dégâts matériels et en pertes de production, selon les estimations de Moody's. Ce qui classerait la catastrophe parmi les cinq pires désastres depuis les années 1980, derrière les ouragans Katrina de 2005 et Sandy de 2012, relève le Financial Times. A titre de comparaison, l'ouragan Ike de 2008 a coûté près de 14 milliards de dollars aux assurances, contre 7 milliards pour Rita en 2005, souligne Moody's dans ses dernières perspectives de crédit.

Donald Trump s'est rendu sur place mardi pour constater les dégâts et assurer les populations et entreprises de son soutien pour ce qui est, le premier grand cataclysme de son mandat.
.......................
http://www.usinenouvelle.com/article/de ... ee.N580488

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 49939
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Crise] L'économie des USA en difficulté

Message par energy_isere » 02 sept. 2017, 12:26

Les économistes de Barclays ont estimé vendredi que Harvey pourrait ôter de 1,0 à 1,5 point de pourcentage au taux de croissance de l'économie américaine au troisième trimestre.
http://www.lefigaro.fr/international/20 ... -place.php

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 49939
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Crise] L'économie des USA en difficulté

Message par energy_isere » 04 sept. 2017, 13:23

energy_isere a écrit :Les tazus vont revoir le probléme du plafond de la dette à la fin des vacances ........
Actuellement le plafond est de 19 808 milliards de $

Nous y voila .......
Le plafond de la dette commence à alarmer Wall Street

Reuters le 03/09/2017

NEW YORK (Reuters) - Le risque d'un affrontement à Washington autour du plafond de la dette commence à inquiéter les gérants américains qui redoutent une répétition du "shutdown" de 2011 quand la fermeture prolongée des administrations fédérales et l'abaissement subséquent de la note de crédit des Etats-Unis avaient provoqué une chute de plus de 15% de l'indice S&P-500 à Wall Street.

Les investisseurs augmentent la part des liquidités dans leurs portefeuilles et achètent des produits de couverture à l'approche du 29 septembre, date fixée par le Trésor pour que le Congrès vote un relèvement du plafond de la dette indispensable à la poursuite du financement de l'Etat fédéral.

Une nouvelle impasse budgétaire pourrait déclencher une récession et provoquer la première véritable correction de Wall Street sous l'ère Trump. Le S&P-500, l'indice de référence des gérants américains, n'a pas corrigé de plus de 5% depuis plus d'une année, ce qui ne s'était plus vu depuis 20 ans.

Le gouvernement compte sur l'élan de solidarité après les inondations historiques au Texas pour faire pression sur les élus du Congrès à leur retour à Washington après un mois de vacances.

Le président Trump a demandé une enveloppe de 7,85 milliards de dollars (6,6 milliards d'euros) pour financer la reconstruction des zones sinistrées, mais le déblocage de ces fonds pourrait être compromis si le plafond de la dette n'est pas relevé.

Selon la banque Goldman Sachs, la probabilité d'un "shutdown" du gouvernement fédéral est tombée à 35% contre 50% il y a encore deux semaines, avant les inondations.

Le relèvement du plafond de la dette, estiment les analystes de Goldman dans une note publiée mardi, pourrait être inclus dans un texte législatif plus large sur le secours aux sinistrés.

"Pour autant, le problème ne sera peut-être que remis à plus tard", ajoutent-ils. "Le président continue de brandir la menace d'une fermeture des administrations fédérales si le mur (avec le Mexique) n'est pas financé, et le prolongement attendu de l'autorisation de dépense ne sera probablement que temporaire, décalant le risque d'un 'shutdown' aux derniers mois de l'année."
........................
http://www.boursorama.com/actualites/le ... c05c57c6f9

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 49939
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Crise] L'économie des USA en difficulté

Message par energy_isere » 08 sept. 2017, 17:33

USA: le Congrès relève le plafond de la dette et adopte l'aide d'urgence Harvey

AFP le 08/09/2017

Le Congrès américain a adopté vendredi à une large majorité une loi débloquant une aide d'urgence de 15,25 milliards de dollars pour les victimes de la tempête Harvey et relevant le plafond de la dette jusqu'au 8 décembre.

Après le feu vert du Sénat jeudi, les élus de la Chambre des représentants ont voté par 316 voix contre 90 en faveur de ce texte, qui avait fait l'objet d'un compromis entre le président Donald Trump et la minorité démocrate.

L'opposition est venue de l'aile conservatrice du parti républicain, scandalisée que les fonds d'urgence ne soient pas financés par des économies ailleurs dans le budget. Les conservateurs regrettent aussi que la limite légale de la dette ait été augmentée sans réforme structurelle.

Mais le relèvement de cette limite assure que les Etats-Unis ne feront pas défaut sur leur dette à la fin du mois de septembre; le président Donald Trump en avait fait une priorité.

La loi finance également l'Etat fédéral jusqu'au 8 décembre, ce qui évite une éventuelle fermeture des administrations au début de la nouvelle année budgétaire, qui commence le 1er octobre.

Mais la loi reporte de facto le bras de fer au Congrès au mois de décembre.

La majorité républicaine et l'opposition démocrate, qui a un pouvoir de blocage au Sénat, devront se mettre d'accord pour trouver une solution durable sur le budget et sur la dette, voire dans des dossiers aussi brûlants que l'immigration ou la construction d'un mur à la frontière avec le Mexique.
http://www.boursorama.com/actualites/us ... f3df39c1d3

Avatar de l’utilisateur
matthieu25
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 4202
Inscription : 21 juil. 2005, 00:17
Localisation : passenans

Re: [Crise] L'économie des USA en difficulté

Message par matthieu25 » 16 sept. 2017, 21:19

La religion est la maladie honteuse de l' humanité.la politique en est le cancer(Millon de Montherlant)

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 49939
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Crise] L'économie des USA en difficulté

Message par energy_isere » 17 sept. 2017, 12:16

La dette US actuellement à 20 165 milliards de $

https://treasurydirect.gov/NP/debt/current

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 49939
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Crise] L'économie des USA en difficulté

Message par energy_isere » 17 sept. 2017, 14:14

Image

A Florida house destroyed by Irma: insurers have estimated that losses from the hurricane could reach $30bn. Photograph: Chris Wattie/Reuters

Image

https://www.theguardian.com/business/20 ... ters#img-1

La facture pour les assureurs US va être colossale :
The insured damage caused by hurricanes Harvey and Irma is expected to be $50bn (£38bn) to $70bn, according to the boss of a Lloyd’s of London insurer.

12 September 2017

Bronek Masojada, chief executive of Hiscox, said insured losses for Harvey, which resulted in widespread flood damage, were running at $20-$30bn while the cost of Irma was expected to be $30bn-$40bn. Masojada was using estimates from the risk modelling firm AIR Worldwide. A rival risk analysis firm, RMS, estimated insured losses from Harvey could be up to $35bn, which would take the total to $75bn.
.............

Estimates had put the total economic cost, which includes uninsured losses, at $200bn to $300bn over the weekend. Masojada said only one in six Houston homeowners had house insurance.

He warned that the price of insuring property would now rise across the US, not just in the worst affected states of Texas and Florida and beyond.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités