[Crise] L'économie des USA en difficulté

Discussions traitant de l'impact du pic pétrolier sur l'économie.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58642
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Crise] L'économie des USA en difficulté

Message par energy_isere » 28 déc. 2018, 19:12

Pas d'accord en vue: les Etats-Unis s'enfoncent dans le "shutdown"

AFP 28/12/2018
......
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... 2c8eb6258d

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58642
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Crise] L'économie des USA en difficulté

Message par energy_isere » 01 janv. 2019, 09:34

Les stés US ont rapatrié plus de $500 mds en 2018, le rythme ralentit

REUTERS le 31/12 2018

Les entreprises américaines ont rapatrié cette année plus de 500 milliards de dollars (437 milliards d'euros) de liquidités qu'elles détenaient à l'étranger pour tirer profit de la réforme fiscale, mais le rythme semble ralentir, ce qui pourrait avoir privé Wall Street d'un important soutien en fin d'année.

Entre juillet et septembre, le rythme de rapatriement est tombé à 93 milliards de dollars, soit environ la moitié du montant enregistré au deuxième trimestre, selon les chiffres des comptes courants américains. Au premier trimestre, quelque 300 milliards de dollars avaient été rapatriés aux Etats-Unis.

La réforme fiscale adoptée par le Congrès fin 2017 a mis en place un dispositif incitatif pour rapatrier aux Etats-Unis les bénéfices réalisés par les entreprises américaines à l'étranger.

Elle a ainsi constitué un puissant levier pour les inciter à ramener sur le sol américain quelque 3.000 milliards de dollars de liquidités.

Mais selon JPMorgan, les flux de rapatriement suivent désormais une "trajectoire de décélération rapide".

En se concentrant uniquement sur les entreprises n'appartenant pas aux services financiers, JPMorgan estime que 60 milliards de dollars seulement ont été rapatriés au troisième trimestre, contre 225 milliards au premier et 115 milliards au deuxième.

La banque d'investissement s'attend à ce que ce rythme faiblisse encore au quatrième trimestre, les entreprises ayant probablement déjà répercuté dans leurs comptes l'impact fiscal annuel de cette disposition.

........
https://m.investir.lesechos.fr/actualit ... 15661.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58642
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Crise] L'économie des USA en difficulté

Message par energy_isere » 03 janv. 2019, 09:52

"Shutdown" : le bras de fer budgétaire se poursuit aux États-Unis

FRANCE 24 03 janv 2018

Toujours pas d’accord en vue : au 12e jour du "shutdown", mercredi 2 janvier, Donald Trump s'est montré inflexible sur le mur qu'il veut édifier à la frontière avec le Mexique et pour lequel il réclame 5 milliards de dollars. Ses adversaires démocrates ont pour leur part réaffirmé leur refus catégorique de le financer.

Les administrations resteront partiellement fermées "aussi longtemps qu'il le faudra", a déclaré Donald Trump, disant craindre que la situation dure "un certain temps encore". À l'issue d'une réunion à la Maison Blanche, Chuck Schumer, chef des sénateurs démocrates, a déploré que le président et les élus républicains prennent les Américains "en otage".
............................
http://www.msn.com/fr-fr/actualite/mond ... ocid=ientp

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58642
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Crise] L'économie des USA en difficulté

Message par energy_isere » 06 janv. 2019, 14:55

J'ai entendu sur France Info le chiffre de 800 000 agents impactés aux USA par le Shutdown !

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58642
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Crise] L'économie des USA en difficulté

Message par energy_isere » 06 janv. 2019, 14:59

Etats-Unis: un «shutdown» qui commence à peser très lourd

par RFI 6 janv 2019

Les Etats-Unis entament leur troisième semaine de « shutdown » administratif. Chacun reste pour le moment campé sur ses positions. En attendant, alors que les désagréments étaient assez limités au début, les Américains commencent à ressentir les conséquences du blocage.

Avec notre correspondant à New York, Grégoire Pourtier

Cette semaine, les webcams suivant le quotidien des trois pandas stars du zoo de Washington, ont été coupées. Ils sont très nombreux à être frustrés, mais c'est anodin.


Le « shutdown » a des conséquences bien plus dramatiques. Les services sanitaires du ministère du Logement tournent par exemple au ralenti, et ce sont les familles les plus pauvres qui en pâtissent. Bientôt, la distribution des bons alimentaires, qui profitent à des dizaines de millions de personnes, pourrait aussi être affectée.

Dans les parcs nationaux, parfois restés ouverts avec un service minimum, les ordures s'entassent, et il y a bien pire : sans doute à cause du manque de personnel et donc de surveillance des visiteurs et de l'environnement, au moins trois personnes sont déjà mortes ces quinze derniers jours.

Ironiquement, alors que le débat concerne la protection de la frontière, la sécurité est donc mise en péril. Dans au moins quatre aéroports du pays, des centaines d'agents ont choisi de se mettre en congé maladie plutôt que de continuer à travailler sans être payés immédiatement. Officiellement, cela n'aurait pas encore affecté la qualité ni la durée des contrôles.

Une paralysie qui coûte très cher

Certains analystes ont calculé que le « shutdown » pourrait déjà avoir coûté 6 milliards de dollars, c'est-à-dire davantage que les fonds réclamés par Donald Trump. Mais comme l'opposition démocrate le martèle : il ne s'agit pas d'une question d'argent, mais de morale.

Donald Trump veut 5,6 milliards de dollars pour construire un mur à la frontière, mais les démocrates refusent de valider ce projet. Et comme ces derniers ont désormais la majorité à la Chambre des représentants, ils comptent mettre la pression la semaine prochaine. La Maison Blanche s'implique à l'inverse pour que les élus républicains lui restent fidèles.
http://m.rfi.fr/ameriques/20190106-etat ... tres-lourd

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58642
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Crise] L'économie des USA en difficulté

Message par energy_isere » 09 janv. 2019, 17:56

L'impasse budgétaire s'aggrave aux Etats-Unis, Trump acculé

AFP 09/01/2019 à 17:10

Au lendemain d'un discours solennel depuis le Bureau ovale, au cours duquel il a usé d'un ton dramatique, tentant de rallier coûte que coûte les Américains à son projet sécuritaire phare, le locataire de la Maison Blanche ne semblait guère plus avancé.

En neuf minutes télédiffusées en direct sur les principales chaînes du pays, M. Trump n'a proposé aucune nouvelle porte de sortie à l'impasse, concentrant ses arguments contre les immigrants clandestins qu'il a accusés de faire couler "le sang américain".

Insistant sur une "crise du coeur et une crise de l'âme" provoquée selon lui par l'afflux massif de clandestins, le président n'a offert qu'une solution: construire un mur à la frontière mexicaine, fait de barres verticales en acier et non en béton dans l'espoir de rendre l'idée plus acceptable pour les démocrates.

Ces derniers ont réagi dans la foulée, par la voix de leurs deux leaders au Sénat et à la Chambre des représentants, respectivement Chuck Schumer et Nancy Pelosi.

"Le président Trump doit cesser de prendre les Américains en otages, doit cesser de créer de toutes pièces une crise" migratoire et humanitaire à la frontière, a lancé Mme Pelosi.

- Deux camps arc-boutés -

"Le président Trump s'appuie sur la peur et non sur les faits; la division et non l'unité", a renchéri M. Schumer.

Les négociations budgétaires sont au point mort: depuis deux semaines et demi, quelque 800.000 fonctionnaires fédéraux sont contraints soit à rester chez eux, soit à devoir attendre la fin du blocage pour être payés.

Le bras de fer était voué à se durcir mercredi et jeudi: les démocrates Nancy Pelosi et Chuck Schumer, entourés de fonctionnaires touchés par le "shutdown", ont convoqué la presse sur la colline de Capitole.

Donald Trump s'y rendra aussi, pour un déjeuner de travail avec des élus républicains. Il recevra aussi des élus des deux bords à la Maison Blanche.

Le président poursuivra jeudi son offensive aux résultats incertains en se rendant à la frontière, "pour rencontrer ceux qui sont en première ligne".

Il devrait encore une fois y marteler son message sécuritaire, en renonçant toutefois à déclarer une "urgence" nationale pour activer des pouvoirs extraordinaires, une procédure qui plongerait le pays dans une extraordinaire bataille politico-judiciaire.

Ayant échoué à convaincre Mexico de payer pour ce chantier monumental, M. Trump réclame 5,7 milliards de dollars pour "une barrière en acier plutôt qu'un mur en béton".

Promesse emblématique de sa campagne, ce mur est à ce jour resté lettre morte, les démocrates refusant de débloquer des fonds pour ce qu'ils qualifient de solution "immorale", "inutile" et "inefficace".

Le record du plus long "shutdown" de l'histoire pourrait bientôt tomber: 21 jours, entre fin 1995 et début 1996, sous le présidence de Bill Clinton.

Interrogé mercredi sur CNN, le sénateur républicain Marco Rubio a résumé le rapport de force par ces mots: "Les deux camps sont convaincus d'être ardemment soutenus par la base de leur parti, par ceux qui les ont élus. Les deux camps ont le sentiment que s'ils cèdent, cela leur coûtera politiquement extrêmement cher".
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... f6316df049

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58642
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Crise] L'économie des USA en difficulté

Message par energy_isere » 12 janv. 2019, 00:51

«Shutdown»: première paie non versée

Par Le Figaro.fr avec AFP Mis à jour le 11/01/2019

Pour la première fois vendredi, les 800.000 fonctionnaires fédéraux américains affectés par le "shutdown" ne vont pas toucher leur salaire alors que le président Donald Trump menace de recourir à une procédure exceptionnelle pour financer son projet de mur anti-immigration à la frontière sud. Au 21e jour de la paralysie d'une partie des administrations, aucun compromis ne semble en vue entre M. Trump, qui réclame 5,7 milliards de dollars pour tenir sa promesse de campagne, et l'opposition démocrate au Congrès, qui refuse de débloquer des fonds pour un mur jugé "immoral", coûteux et inefficace pour lutter contre l'immigration clandestine.

Le record du "shutdown" le plus long de l'histoire américaine, 21 jours en 1995-1996 sous Bill Clinton, pourrait tomber si aucun compromis n'est trouvé d'ici vendredi minuit.

En attendant, environ 800.000 employés de plusieurs ministères et agences fédérales ne toucheront pas leur paie, dont l'échéance tombe ce vendredi. La plupart, payés à la quinzaine, avaient reçu leur chèque fin décembre. La moitié de ces fonctionnaires, jugés "non essentiels", ont été placés en congé sans solde, tandis que l'autre moitié a été réquisitionnée. Plusieurs ministères essentiels, comme ceux de la Sécurité intérieure (DHS), de la Justice ou des Transports, sont touchés par le "shutdown".
http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2019/0 ... icains.php

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58642
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Crise] L'économie des USA en difficulté

Message par energy_isere » 12 janv. 2019, 17:34

Le shutdown devient le plus long de l’histoire des Etats-Unis

Cet arrêt partiel du fonctionnement des autorités fédérales, depuis le 22 décembre, dépasse le précédent record de vingt et un jours atteint en 1996 sous la présidence de Bill Clinton.

12 Jan 2019
......
https://www.lemonde.fr/international/ar ... _3210.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58642
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Crise] L'économie des USA en difficulté

Message par energy_isere » 15 janv. 2019, 21:57

Le «shutdown» de Donald Trump coûtera bientôt plus cher que son mur

Par Journaliste Figaro Wladimir Garcin-Berson
Publié le 15/01/2019

Après plus de trois semaines d'arrêt partiel de l'Etat fédéral, un nombre croissant d'experts met en garde contre le coût non-négligeable du bras de fer en cours entre Républicains et Démocrates, et dont pâtissent les entreprises et consommateurs américains.
..............
http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2019 ... on-mur.php

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58642
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Crise] L'économie des USA en difficulté

Message par energy_isere » 23 janv. 2019, 08:02

Le «shutdown» envoie les fonctionnaires à la soupe populaire

Par Journaliste Figaro Philippe Gélie le 22/01/2019
http://www.lefigaro.fr/international/20 ... ulaire.php
«Shutdown» aux Etats-Unis: Le Sénat vote jeudi pour sortir de la crise, sans grand espoir

Le 23/01/19

Après plus d'un mois, les négociations bloquent toujours autour du financement du mur à la frontière...
.....

Si le «shutdown» touche directement 0,5% des travailleurs américains, il commence à affecter indirectement le moral de plus de la moitié des consommateurs, selon une enquête de l'université du Michigan. Il pèse aussi sur l'économie et la croissance, sur fond de ralentissement mondial, préviennent les experts.

Environ 800.000 fonctionnaires fédéraux sont contraints au chômage forcé ou doivent travailler sans être payés avant la fin du blocage. Dans des ministères sensibles comme la Sécurité intérieure, la Justice ou les Transports, les effectifs ont été réduits au minimum.
https://www.20minutes.fr/monde/2433743- ... and-espoir

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58642
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Crise] L'économie des USA en difficulté

Message par energy_isere » 24 janv. 2019, 19:23

Les marchés céréaliers paralysés par le «shutdown» et les atermoiements sino-américains

Par Claire Fages 24 janvier 2019

Depuis plus d'un mois, l'administration des États-Unis est paralysée par le « shutdown », en l'absence d'un vote sur le budget au Congrès. Le Département américain à l'agriculture ne publie plus de statistiques, ce qui plonge les marchés agricoles dans le flou total.

Le « shutdown » paralyse les intervenants sur les marchés des céréales. De Chicago à Paris, on manque d'informations sur les marchés agricoles depuis que le Département américain à l'agriculture, l'USDA, ne compile plus ses statistiques. Or c'est le premier fournisseur de bilans mondiaux.

Quelle disponibilité de blé ?

« Il y a un rapport trimestriel extrêmement important qui aurait dû paraître le 31 décembre, explique Michel Portier, directeur général d'Agritel, une société de conseil sur la gestion des risques agricoles. Ce rapport devait confirmer la production totale de blé, de soja et de maïs pays par pays et en particulier pour les Etats-Unis.... »
Or c'est aux Etats-Unis que se concentrera la disponibilité de blé sur la scène internationale jusqu'à juillet prochain, étant donné la mauvaise récolte européenne et tout ce qu'a déjà exporté la Russie. Mais sur cette disponibilité de blé américain, c'est le flou total puisqu'on n’a aucun chiffre non plus sur les exportations américaines.

Les prix ne bougent pas

Cette incertitude se traduit concrètement sur les marchés dérivés des matières premières agricoles, de Paris à Chicago. Ni les opérateurs, ni les traders ne prennent de risque, d'autant qu'ils ne savent pas non plus quelle tournure prendra le différend sino-américain. La Chine vient d'annoncer qu'elle serait prête à importer 3 à 7 millions de tonnes de blé américain, mais rien n'est moins sûr. Sur les marchés de céréales, la prudence est de mise, les volumes en jeu sont faibles, les marchés bougent très peu. Depuis un mois sur Euronext, le prix du blé est scotché à 200 euros la tonne.

« Comme un ressort comprimé »

« Ce qui risque de se passer, prévient Michel Portier, quand les chiffres américains finiront par être publiés, c'est qu'on aura automatiquement une grande surprise, et donc, un peu comme un ressort qu'on a comprimé, une explosion de la volatilité à la fin du shutdown. » Un mouvement brutal des cours à la hausse ou à la baisse, en particulier à Chicago, qui pourrait être amplifié s'il intervenait au sortir de l'hiver, au moment où se rajoute le risque météo sur la récolte 2019.
http://www.rfi.fr/emission/20190124-mar ... americains

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58642
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Crise] L'économie des USA en difficulté

Message par energy_isere » 26 janv. 2019, 01:42

Trump cède sur son mur pour sortir du "shutdown" le plus long de l'histoire

26 janv 2019

Sous le poids d'une avalanche de témoignages poignants, d'une facture grandissante et d'une immense pression politique, Donald Trump a finalement renoncé - temporairement - au financement de son mur à la frontière mexicaine pour pouvoir sortir du "shutdown" le plus long de l'histoire des Etats-Unis.

Soumis à une très forte pression, M. Trump a fini par accepter ce que les démocrates exigeaient depuis des semaines: sortir de l'impasse budgétaire avant la reprise de toute négociation sur des mesures de contrôle de l'immigration clandestine.

Après plus d'un mois de paralysie touchant 800.000 fonctionnaires, privés de salaire, M. Trump s'est dit "fier" d'annoncer un accord de fin du "shutdown" partiel, prévoyant un financement des services fédéraux jusqu'au 15 février.

Le Congrès a ensuite approuvé vendredi, par consentement unanime, cet accord. Ne reste plus à Donald Trump qu'à le signer.

"Espérons que le président a retenu la leçon", a lancé, victorieux, le chef de la minorité démocrate au Sénat, Chuck Schumer.

"Il est triste qu'il ait fallu aussi longtemps pour parvenir à une conclusion évidente", a renchéri la présidente démocrate de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi, qui a renforcé à travers cette crise sa réputation d'habile stratège.

Donald Trump a toutefois menacé d'une nouvelle paralysie budgétaire à partir du 15 février si aucun consensus n'était trouvé sur son projet de mur frontalier. Voire de déclarer une situation "d'urgence" qui lui permettrait d'activer des pouvoirs extraordinaires afin de contourner le Congrès.

"Nous n'avons pas d'autre choix que de construire un mur puissant ou une barrière en acier", a-t-il insisté.

Pas suffisant toutefois pour apaiser une faction de l'aile droite de sa base.

Furieuse que Trump ait temporairement cédé, la très conservatrice et influente polémiste Ann Coulter a ainsi accusé le président d'être une "mauviette".

Donald Trump reviendra certainement sur le sujet de l'immigration lors du traditionnel discours sur l'état de l'Union, que Nancy Pelosi avait reporté pour cause de "shutdown". La chef démocrate, à qui il revient d'inviter le président, n'a pas précisé vendredi s'il aurait finalement lieu mardi prochain, comme initialement prévu.

- Six milliards de dollars -

Juste avant cette annonce, la pression s'était nettement accentuée sur Donald Trump et les parlementaires alors que des milliers de fonctionnaires venaient d'être privés d'un second bulletin de salaire.

Ces employés fédéraux seront payés rétroactivement, mais ce n'est pas le cas des nombreux sous-traitants également affectés.

De grosses perturbations avaient en outre été signalées vendredi matin dans des aéroports de New York et de Philadelphie à cause du manque de personnel, rajoutant à l'urgence de la situation.

Des associations de contrôleurs aériens avaient fait part jeudi de leur inquiétude quant aux conséquences du "shutdown" sur la sécurité dans le transport aérien. Un message alarmant répété en boucle dans les médias américains depuis.

Du côté du monde des affaires aussi les voix indignées avaient redoublé cette semaine pour qu'une solution soit trouvée.

D'après l'agence de notation Standard and Poor's (S&P), "l'économie américaine a perdu au moins six milliards de dollars" jusqu'à ce vendredi. Soit "plus que les 5,7 milliards de dollars que la Maison Blanche demandait pour le mur frontalier", soulignent ses analystes.

Donald Trump et les républicains, majoritaires au Sénat mais pas à la Chambre, étaient majoritairement tenus pour responsables de la situation, selon les sondages publiés depuis le début de la semaine.
https://www.google.com/amp/s/actu.orang ... 1ciXDd.amp

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58642
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Crise] L'économie des USA en difficulté

Message par energy_isere » 14 févr. 2019, 20:42

Tous les regards tournés vers Trump pour éviter un nouveau "shutdown"

AFP 14/02/2019

Une issue était en vue jeudi aux Etats-Unis pour éviter une nouvelle paralysie budgétaire autour de l'épineuse question du mur que veut construire Donald Trump à la frontière avec le Mexique, même si le dernier mot devait revenir au bouillonnant président républicain.
............
en entier : https://www.boursorama.com/actualite-ec ... cd9d10af56

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58642
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Crise] L'économie des USA en difficulté

Message par energy_isere » 23 févr. 2019, 10:41

USA: l'ancien PDG d'Enron libéré après douze ans de prison

AFP le 23 févr. 2019

L'ancien PDG d'Enron, Jeffrey Skilling, est sorti de prison après douze années passées derrière les barreaux pour son implication dans des malversations comptables ayant entraîné ce géant américain de l'énergie vers la faillite, ont rapporté les médias américains.

Selon le Houston Chronicle, Jeffrey Skilling, 65 ans, a été libéré jeudi. Il avait été condamné initialement, en 2006, à 24 ans d'emprisonnement. Sa sentence avait été réduite en appel en 2013.
.......
https://www.connaissancedesenergies.org ... son-190223

Paulad
Charbon
Charbon
Messages : 291
Inscription : 31 janv. 2019, 08:11

Re: [Crise] L'économie des USA en difficulté

Message par Paulad » 23 févr. 2019, 11:52

The Next Shale Fracker Revolution Has Begun

https://www.bloomberg.com/opinion/artic ... -has-begun

Je sais pas si on peut vraiment appeler çà une révolution !

Répondre