Les revenus des Français

Discussions traitant de l'impact du pic pétrolier sur l'économie.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
Glycogène
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2288
Inscription : 05 oct. 2005, 00:06
Localisation : Grenoble

Re: Les revenus des Français

Message par Glycogène » 26 août 2015, 17:04

Dans ma commune, ce ne sont pas de riches actionnaires d'une multinationale qui possèdent la concession sur le réseau d'eau. Mais la comune elle-même qui gère tout. Pas de bénéfice mirobolant, pas coup tordu en lien avec le caprice d'actionnaires qui n'ont jamais mis les pied ici, etc.
Donc tu vois, il y a des alternatives, sans qu'il soit besoin que la France devienne un pays soviétique.

EPE_bel
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 982
Inscription : 04 mars 2014, 09:26

Re: Les revenus des Français

Message par EPE_bel » 26 août 2015, 17:29

Ouais eh bien ici ce genre de structures sont généralement intercommunales et servent surtout à placer des administrateurs de la bonne couleur politique aussi grassement payés que sans aucune compétence dans le domaine qu'ils sont sensés gérer. Du coup les montant des factures explosent. Faut croire que sur certains aspects on est plus "soviétique" en Belgique qu'en France même si l'impôt sur le capital y est bien plus faible ;-)
Autrefois EPE http://www.oleocene.org/phpBB3/memberli ... file&u=110 Accès au compte perdu

Avatar de l’utilisateur
sherpa421
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2567
Inscription : 28 mars 2012, 16:22

Re: Les revenus des Français

Message par sherpa421 » 26 août 2015, 18:02

EPE_bel a écrit :et plus d'investisseurs...

La nécessité des très riches pour que les pauvres soit moins pauvres est une rengaine éculé n'ayant aucun fondement sérieux. La problématique actuelle des entreprises n'est pas de trouver des investisseurs, mais de trouver des consommateurs pour écouler leurs merdouilles.

L'investissement actuel c'est essentiellement de la spéculation.
Le pbr moyen du cac 40 c'est 2.61. C'est à dire que pour 1 euro d'investissement concret il y a 1.61 € de joué au loto et qui ne va jamais dans la construction d'une usine ! Et ça c'est sans tenir compte de la spéculation sur le foncier détenu par ces entreprises.
http://www.capital-immateriel.pro/ki_def.html

On nous parle de crise de la dette, mais en réalité de l'argent il y en a beaucoup trop. Le problème c'est quand il va se mettre à brûler ça va faire très mal à certains.
La guerre tue.
Moi, j'aime pas le foot.

nemo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 4106
Inscription : 11 oct. 2005, 03:46
Localisation : Limoges

Re: Les revenus des Français

Message par nemo » 26 août 2015, 20:34

Il faut ajouter que les investissements peuvent se faire autrement par la dette publique par exemple (dette publique qui ne serait pas entre les mains de banques privées bien entendu...).
"Tu connaîtras la vérité et la vérité te rendra libre"
Saint Jean 8, 32

"N'est pas musulman celui dont le voisin doit craindre la nuisance"
Prophète Mohamed

"Dans le spectacle la vérité est un moment du mensonge"
Debord

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 49939
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Les revenus des Français

Message par energy_isere » 06 déc. 2015, 12:41

Le SMIC n’augmentera pas en janvier 2016, un coup dur pour les Français

5 décembre 2015

C’est sans doute une bien mauvaise nouvelle pour tous ceux qui touchent le salaire minimum. En ce début d’année 2016, le SMIC ne devrait pas bénéficier d’une petite revalorisation. Il devrait tout de même augmenter, mais d’une façon si infime que la revalorisation sera presque invisible, comme chaque année de manière mécanique basée sur l’inflation et le pouvoir d’achat.
........................

http://sixactualites.fr/actualites/smic ... ais/21059/

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 49939
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Les revenus des Français

Message par energy_isere » 22 déc. 2015, 19:59

Les banques en faillite pourront désormais ponctionner les comptes des déposants

22 dec 2015 Le Figaro

Seuls les comptes ayant plus de 100.000 euros de dépôts sont concernés, selon une directive européenne transposée en France qui s'appliquera au 1er janvier. Les déposants ne seront toutefois sollicités qu'en troisième recours.

L'information est passée en toute discrétion. À partir du 1er janvier 2016, les comptes clients dotés de plus de 100.000 euros de dépôts pourront être prélevés pour contribuer au sauvetage de leur banque, selon une directive européenne transposée en France cet été. Que dit réellement cette directive? Que doivent faire les déposants? Le Figaro fait le point.

• Qu'est-ce que cette directive?

La directive relative au redressement des banques et à la résolution de leurs défaillances (BRRD) a été transposée par ordonnance à la France le 21 août dernier. Elle met en place une procédure de «bail-in», ou «renflouement interne», en opposition au «bail-out», ou «renflouement externe», par l'Etat. «Elle a notamment pour objet de régir, en application des textes européens, les problèmes de liquidation judiciaire des banques», explique Pierre Descheemaeker, avocat en droit bancaire du cabinet August&Debouzy. La BRRD est une pièce maîtresse de l'union bancaire. «L'objectif est de pouvoir restructurer les banques au bord de la faillite sans que le contribuable doive mettre la main à la poche pour préserver la stabilité financière», expliquait dans un communiqué la Commission européenne.

• Qu'implique-t-elle?

Jusqu'ici, les établissements bancaires en faillite se tournaient vers les actionnaires puis les créanciers. Désormais, ils auront une troisième possibilité: les déposants, sollicités en troisième recours. «On va utiliser les ressources internes d'abord, précise Pierre Descheemaeker. Le capital et les obligations de la banque peuvent être immédiatement utilisés pour couvrir le déficit de la banque. Et en dernier lieu, les dépôts bancaires de plus de 100.000 euros.»

• Les déposants doivent-ils s'inquiéter?

«Il n'y a pas trop de craintes à avoir, estime Pierre Descheemaeker. On essaie de mettre en place un système qui va permettre à la banque de survivre, dans l'intérêt de ses clients, explique-t-il. Les banques sont plus solides, le système de garantie des dépôts plus opérationnel, et il vaut mieux, en cas de faillite, perdre 10-15% de ses dépôts que la totalité, comme avant.»

Par ailleurs, les dépôts bancaires jusqu'à 100.000 euros par déposant et par établissement sont garantis. Reste à savoir si les déposants seraient prêts à ouvrir plusieurs comptes, dans différents établissements, pour ne jamais dépasser ce montant de dépôt de 100.000 euros. «Cela est parfaitement possible, note l'avocat. Mais en pratique, cela reste très difficile. Dès que vous êtes un déposant avec une somme importante, il serait compliqué d'ouvrir une dizaine de comptes.»

• Y a-t-il eu des précédents?

En 2013, la Banque centrale de Chypre crée un précédent. Dans le cadre d'un plan de sauvetage européen du secteur financier de l'île, elle accepte des ponctions de 47,5% sur les dépôts de plus de 100.000 euros à la Banque of Cyprus, première banque de l'île. Une décision qui avait provoqué la colère des chypriotes, nombreux à se précipiter pour retirer leur argent aux distributeurs automatiques de leurs banques.

http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2015 ... osants.php

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 49939
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Les revenus des Français

Message par energy_isere » 11 févr. 2016, 18:25

11/02/2016
.....................
La classe moyenne représente une part de la population beaucoup plus importante en France qu'aux Etats-Unis. Elle y regroupe deux adultes sur trois, comparé à une sur deux aux Etats-Unis, selon une note d'analyse publiée ce jeudi par France Stratégie, un organisme de réflexion rattachée au Premier ministre.

Aucune définition officielle de la classe moyenne ne s'est imposée en France, mais cette analyse se base sur celle retenue par le Pew Research Center, auteur d'une récente étude sur l'érosion de la classe moyenne aux États-Unis depuis 1971 (année où elle regroupait 60,8% de la population adulte). Cet organisme américain décrit la classe moyenne comme les ménages dont les revenus (du travail, de remplacement, du patrimoine, et prestations sociales) avant impôts sont compris entre les deux tiers et le double du revenu médian (la moitié de la population touche plus, la moitié touche moins).

Classe moyenne = 16 550 à 49 650 euros par an

Pour la France en 2012, cela représente de 16 550 euros à 49 650 euros de revenus annuels pour une personne seule, a précisé l'auteur de la note d'analyse, David Marguerit. Ce qui place au sein de la classe moyenne 67,4% de la population adulte en 2012 (-1,5 point par rapport à 1996).

................

http://lexpansion.lexpress.fr/actualite ... r=RSS-3011

Je suis dans la classe moyenne, plutôt dans la partie haute.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 49939
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Les revenus des Français

Message par energy_isere » 28 juin 2016, 18:43

En 2013, le niveau de vie médian s’élevait à 1.667 euros mensuels

La Tribune 28/06/2016

Le niveau de vie médian a quasiment stagné en 2013, atteignant 1.667 euros mensuels selon l'Insee. Les 10 % des personnes les plus modestes ont un niveau de vie inférieur à 10.730 euros annuels, alors que pour les 10 % les plus aisés, il dépasse 37.200 euros. Le taux de pauvreté a très légèrement diminué, soit 14 % de la population qui vit avec moins de 1.000 euros par mois.

Selon la dernière enquête « Revenus et les patrimoines des ménages » de l'Insee ...................


http://www.latribune.fr/economie/france ... 82993.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 49939
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Les revenus des Français

Message par energy_isere » 28 juin 2016, 18:56

En 2013, le niveau de vie médian s’élevait à 1.667 euros mensuels

La Tribune 28/06/2016

Le niveau de vie médian a quasiment stagné en 2013, atteignant 1.667 euros mensuels selon l'Insee. Les 10 % des personnes les plus modestes ont un niveau de vie inférieur à 10.730 euros annuels, alors que pour les 10 % les plus aisés, il dépasse 37.200 euros. Le taux de pauvreté a très légèrement diminué, soit 14 % de la population qui vit avec moins de 1.000 euros par mois.

Selon la dernière enquête « Revenus et les patrimoines des ménages » de l'Insee ...................


http://www.latribune.fr/economie/france ... 82993.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 49939
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Les revenus des Français

Message par energy_isere » 06 sept. 2016, 20:39

Un ménage sur deux vivait avec moins de 20.150 euros par an en 2014

Par Anne-Hélène Pommier LeFigaro le 06/09/2016

Selon les derniers chiffres de l'Insee, en France, le niveau de vie des plus pauvres comme celui des plus riches stagnent. Près de 9 millions de personnes vivent sous le seuil de pauvreté.

Les effets de la crise de 2008 se font toujours sentir sur le niveau de vie des Français. En 2014, la moitié des ménages vivaient avec moins de 20.150 euros annuels, soit 1679 euros par mois, selon l'enquête Revenus fiscaux et sociaux (ERFS) de l'institut des statistiques français (Insee). L'étude montre ainsi que leur niveau de vie piétine. Entre 2013, où le revenu médian atteignait tout juste 20.000 euros annuels, et 2014 il n'a progressé que de 0,2% poursuivant sa stagnation alors qu'il grimpait en moyenne de 1,4% par an entre 1996 et 2008, soit avant la crise

Puisqu'il s'agit d'un revenu médian qui partage la population en deux, il faut bien sûr en déduire que l'autre moitié des ménages vit avec davantage. Mais ce que l'étude montre surtout, c'est que le coup d'arrêt a été ressenti en 2014 par les plus aisés comme par les plus modestes. «En 2013, l'évolution des niveaux de vie était positive dans le bas de la distribution et négative dans le haut: par conséquent, les inégalités se réduisaient», rappelle l'Insee. En 2014, si les plus riches ont pâti d'une baisse de la rémunération de leur patrimoine (diminution des taux d'intérêt et du rendement des assurances-vie), les plus pauvres ont aussi subi le recul des revenus d'activité, précise l'enquête. En 2014, les 10 % de personnes les plus modestes avaient ainsi un niveau de vie inférieur à 10.770 euros annuels ( 10.730 euros en 2013 et 10.610 euros en 2012) et les 10 % les plus aisés un niveau de vie au moins 3,5 fois supérieur, au-delà de 37.260 euros (37.200 euros en 2013 et 37.430 euros en 2012).

Seuil de pauvreté à 1008 euros mensuels

Parallèlement le nombre de personnes vivant sous le seuil de pauvreté stagne lui aussi. Après un léger reflux en 2012 (13,9% contre 14,3% en 2011), la part des personnes vivant avec moins de 1008 euros par mois (soit 60% du niveau de vie médian) atteint 14,1% de la population. Cela représente 8,8 millions de Français. L'Insee précise que la structure de la population pauvre reste «à peu près inchangée». Le taux de pauvreté des actifs occupés reste stable (7,7% en 2014) avec un revenu médian qui s'élève à 22.320 euros pour les salariés. Les indépendants en revanche souffrent davantage avec une baisse de leur revenu d'activité (+0,9% à 18,8% de personnes pauvres). L'étude évoque la progression du nombre d'autoentrepreneurs comme une explication possible. La pauvreté reflue chez les chômeurs (- 0,7%) du fait notamment d'un nombre croissant de chômeurs plus âgés mais aussi de l'augmentation du nombre d'allocataires occupants auparavant des postes de cadres qui tire mécaniquement le montant des indemnités vers le haut. Les retraités s'en sortent un peu mieux grâce aux revalorisations successives du minimum vieillesse mais aussi à l'arrivée de personnes dont le niveau de pension est plus élevé (7,6% de personnes vivant sous le seuil contre 7,9% en 2013). Enfin, les familles monoparentales qui dépendent dans 80% des cas du seul salaire de la mère, sont trois fois plus souvent pauvres que les couples avec enfants (35,9% contre 11,4%). «Ce sont elles qui, en 2014, connaissent la plus forte détérioration: leur part dans la population pauvre passe de 21,9 % en 2013 à 23,2 % en 2014 et leur taux de pauvreté est en hausse (+ 1,4 point en 2014)», détaille l'Insee.


http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2016 ... n-2014.php

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 49939
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Les revenus des Français

Message par energy_isere » 22 janv. 2017, 18:51

Le revenu salarial net annuel moyen s'éleve à 20.670 euros

Par Jean-Christophe Chanut LaTribune 19/01/2017

En 2014, si le revenu salarial annuel net moyen atteignait 20.670 euros, il montait à 40.455 euros pour les cadres et s'établissait à 15.282 euros pour les ouvriers.
...........................

http://www.latribune.fr/economie/france ... 31741.html

Image

http://www.leprogres.fr/france-monde/20 ... la-moyenne

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 49939
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Les revenus des Français

Message par energy_isere » 10 juin 2017, 12:25

Cinq questions sur la hausse de la CSG prévue par Emmanuel Macron

Critiquée notamment par la droite, l'augmentation de la contribution sociale généralisée, inscrite dans le programme présidentiel d'Emmanuel Macron, est devenue un enjeu de la campagne pour les législatives.

Tout le monde en parle, mais peu de gens savent exactement ce que cela changera pour eux. La hausse de la contribution sociale généralisée (CSG) "de l'ordre de 1,7 point" est inscrite dans le volet fiscalité du programme d'Emmanuel Macron. Une mesure fiscale qui se retrouve au cœur de la campagne des élections législatives, en raison des critiques formulées par Les Républicains. Franceinfo décrypte ce point du projet du nouveau président.
..............
lire : http://www.francetvinfo.fr/economie/imp ... 15194.html

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 7462
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Les revenus des Français

Message par mobar » 10 juin 2017, 19:53

energy_isere a écrit :
Le revenu salarial net annuel moyen s'éleve à 20.670 euros

Par Jean-Christophe Chanut LaTribune 19/01/2017

En 2014, si le revenu salarial annuel net moyen atteignait 20.670 euros, il montait à 40.455 euros pour les cadres et s'établissait à 15.282 euros pour les ouvriers.
A comparer avec le salaire moyen au Luxembourg ou les multinationales qui travaillent en France payent leurs impôts
Image

http://www.lequotidien.lu/economie/sala ... tats-unis/
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 49939
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

[Législatives 2017] Aie aie aie..

Message par energy_isere » 29 juin 2017, 13:37

dans un aute fil sherpa421 a écrit :
Remundo a écrit :en effet, la classe moyenne se fait aspirer ses soussous par le tout en bas et le tout en haut.
La classe moyenne, c'est quoi ? Je pense qu'il y a les pauvres qui doivent travailler pour avoir à manger et un toit et les riches qu'il n'en ont pas besoin. La classe moyenne c'est un concept vague utilisé pour créer deux classes de pauvres et les opposer entre eux de manière à détourner les attaques que subissent les riches.
c'est une bonne moitié des Français.

Image

Image

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 7462
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: [Législatives 2017] Aie aie aie..

Message par mobar » 29 juin 2017, 13:40

sherpa421 a écrit :
Remundo a écrit :en effet, la classe moyenne se fait aspirer ses soussous par le tout en bas et le tout en haut.
La classe moyenne, c'est quoi ? Je pense qu'il y a les pauvres qui doivent travailler pour avoir à manger et un toit et les riches qu'il n'en ont pas besoin. La classe moyenne c'est un concept vague utilisé pour créer deux classes de pauvres et les opposer entre eux de manière à détourner les attaques que subissent les riches.
La classe moyenne, c'est ceux qui gagnent entre 1200 et 3600 € net par mois (ceux qui sont dans la fourchette des 10-90%)

Ceux qui se battent entre eux pour laisser perdurer une classe de pauvres dans laquelle l'oligarchie peut puiser pour faire taire ceux qui auraient des prétentions salariales qui pourraient venir menacer leurs revenus

Calculateur pour voir dans quel état j'ère
http://www.inegalites.fr/spip.php?page=salaire

Après, tu as les CSP++, dont sont issus les députés macronistes, entre 90 et 99% (3600-8100 €/mois), eux ce sont les garde-chiourmes du système qui ont pour mission de faire marcher au pas les esclaves :ghost:
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités