Crise immobilière USA (et crise subprime)

Discussions traitant de l'impact du pic pétrolier sur l'économie.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 49932
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Crise immobilière USA (et crise subprime)

Message par energy_isere » 22 févr. 2012, 09:24

Impossible que Fannie et Freddie remboursent les Etats-Unis, selon leur régulateur :

Le régulateur des deux régies américaines du financement des prêts immobiliers, Fannie Mae et Freddie Mac, a estimé mardi impossible qu'elles remboursent les 180 milliards de dollars qu'a dépensés l'Etat fédéral pour les sauver.

"Les pertes des deux entreprises sont d'une telle magnitude qu'elles ne peuvent rembourser les contribuables dans aucune hypothèse imaginable", a écrit le directeur général de l'Agence fédérale de financement du logement (FHFA), Edward DeMarco, dans une lettre aux parlementaires.

M. DeMarco leur a exposé ses recommandations pour parvenir à l'objectif partagé par le législateur et le gouvernement de démanteler au cours de la décennie ces deux groupes nationalisés en 2008 pour leur éviter la faillite.

Selon lui, il faudra nécessairement bâtir une entité privée pour reprendre le rôle qu'assument Fannie Mae et Freddie Mac.

"Aucune infrastructure privée n'existe aujourd'hui qui soit capable de titriser les 100 milliards de dollars mensuels de nouveaux prêts immobiliers accordés aux ménages. Une fermeture pure et simple des régies ferait bondir les taux d'intérêt et limiterait l'offre de prêts hypothécaires", a prévenu M. DeMarco.

Le marché des prêts immobiliers américains se distingue par le refus des prêteurs de conserver jusqu'à échéance les prêts, qui courent pour la très grande majorité sur 30 ans. Il existe donc un vaste marché secondaire où ces prêts sont assemblés dans des obligations (via la "titrisation").

M. DeMarco a proposé de créer "un cadre pour relier les investisseurs sur le marché des capitaux aux propriétaires immobiliers, en particulier une plateforme de titrisation qui assemble les prêts dans toute une gamme de structures de titres et fournisse tout le soutien opérationnel pour traiter et suivre les mensualités depuis les emprunteurs vers les investisseurs".


http://www.boursorama.com/actualites/im ... dc1d85fd72

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 49932
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Crise immobilière USA (et crise subprime)

Message par energy_isere » 26 juin 2012, 17:46

Troisième mois de hausse des prix de l'immobilier aux Etats-Unis

Publié le 26 juin 2012, WASHINGTON/NEW YORK (Reuters)

Le prix des maisons individuelles a augmenté aux Etats-Unis en avril, pour le troisième mois d'affilée, un signe encourageant pour la reprise du marché de l'immobilier, montre l'indice S&P/Case-Shiller publié mardi.

Ajusté des variations saisonnières, cet indice composite, fondé sur les prix dans 20 zones métropolitaines des Etats-Unis, a augmenté de 0,7%, dépassant les attentes des économistes qui attendaient une progression de 0,4%.

En données brutes, il a même gagné 1,3% en avril, quand les économistes l'attendaient en hausse de 0,5%.

D'une année sur l'autre, l'indice est en recul de 1,9%, moins que ce qu'avaient anticipé les économistes (-2,5%) et à comparer avec un repli de 2,6% en mars.


http://www.usinenouvelle.com/article/tr ... is.N177434

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 49932
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Crise immobilière USA (et crise subprime)

Message par energy_isere » 28 juin 2012, 14:40

Stockton, la plus grande ville d'Amérique à faire faillite

C'est du jamais vu aux Etats-Unis : Stockton, une ville californienne de près de 300 000 habitants, s’est placée sous la protection de la loi sur les faillites. Elle est ainsi devenu la plus importante ville américaine à avoir jamais déposé le bilan.

Après plusieurs mois de négociation, la municipalité n’est pas parvenue à un accord avec ses créanciers, alors que le trou dans ses caisses s’élève à 26 millions de dollars. La ville avait pourtant entrepris d’importantes économies en réduisant drastiquement ses coûts. Elle a par exemple licencié 25 % de ses effectifs de policiers, 32% des pompiers et 40% d'employés des autres branches administratives.

La plus épouvantable ville d’Amérique

La véritable raison de sa descente aux enfers, c'est la crise des subprimes, qui l’a frappée de plein fouet, alors que la ville s'était engagé dans une ambitieuse politique de projets immobiliers, mais à crédit.

Stockton est ainsi devenue la deuxième américaine en termes de saisies immobilière. Le chômage a explosé, devenant l’un des plus élevés des villes américaines, et la criminalité a bondi de 50 % depuis 2009.

Ce qui lui a valu un titre peu enviable : le magazine Forbes a décerné deux années de suite à Stockton le prix de la plus épouvantable ville d’Amérique.



http://www.bfmbusiness.com/article/1/st ... ite-166129

La ville de Stockton en Californie dépose son bilan
......Stockton est la deuxième ville la plus violente de Californie après Oakland, dans la banlieue de San Francisco......

Avatar de l’utilisateur
phyvette
Modérateur
Modérateur
Messages : 6506
Inscription : 19 janv. 2006, 03:34

Re: Crise immobilière USA (et crise subprime)

Message par phyvette » 02 juil. 2012, 03:34

L'immobilier Américain proche de toucher un point bas comparable au niveau du début des années 90.
Un fort beau pic.


Image

Lien
Quand on ne peut pas prendre place autour de la table, on se retrouve au menu.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 49932
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Crise immobilière USA (et crise subprime)

Message par energy_isere » 17 oct. 2012, 19:31

suite de ce post viewtopic.php?p=321531&sid=a665ec226fbaec6d31b2a17931a7de65#p321531


La reprise du marché immobilier US se confirme

WASHINGTON (Reuters) 17 Oct 2012


Les mises en chantier de logements aux Etats-Unis ont enregistré en septembre leur plus forte hausse depuis plus de quatre ans, confirmant le redémarrage du marché de l'immobilier, qui devrait soutenir la reprise de l'ensemble de l'économie américaine.

Les mises en chantier ont augmenté de 15% le mois dernier, pour atteindre 872.000 unités en chiffre annualisé et en données corrigées des variations saisonnières, montrent les données publiées mercredi par le département du Commerce.

Il s'agit de la plus forte hausse constatée depuis juillet 2008 pour cet indicateur volatil et sujet à des révisions importantes. Les mises en chantier du mois d'août, initialement annoncées en hausse de 2,3% à 750.000, ont été révisées à 758.000 unités.

Les économistes interrogés par Reuters attendaient pour septembre un taux annuel nettement plus faible, à 770.000 unités.

L'économie américaine a montré ces derniers mois des signes d'accélération de sa croissance, avec notamment la baisse du taux de chômage et des prix au détail indiquant une hausse des dépenses courantes.

..............

Les ventes de logements se sont lentement redressées et les prix immobiliers, qui baissaient depuis 2006 semblent avoir touché un point bas.


http://www.usinenouvelle.com/article/la ... me.N184250

Jägermeifter
Condensat
Condensat
Messages : 750
Inscription : 26 juin 2005, 19:10

Re: Crise immobilière USA (et crise subprime)

Message par Jägermeifter » 21 oct. 2012, 14:41

Spiritatus a écrit :
mrlargo a écrit :Crac...

effectivement tout va très bien...

Image
en gros les banques américaines n'ont plus de sous...

source


juste pour le fun l'évolution de cet indice

2007-11-01 42.293
2007-12-01 27.263
2008-01-01 -3.520
2008-02-01 -17.375
2008-03-01 -50.261
2008-04-01 -91.876
2008-05-01 -111.624
2008-06-01 -127.867
2008-07-01 -122.277
2008-08-01 -123.505


il semble que la descente se soit interrompue enfin attendons les chiffre de septembre...


en cas de doute sur ces valeurs aller faire un tour par ici cf Mr Largo

Après 4 ans, actualisation :

Image

Notes:
By definition, nonborrowed reserves are equal to total reserves minus
borrowed reserves. Borrowed reserves are equal to the sum of credit
extended through the Federal Reserve's regular discount window
programs and credit extended through certain Federal Reserve liquidity
facilities. Total borrowings from the Federal Reserve are presented in
table 1a of the release. Over much of 2008, in order to maintain a
level of total reserves consistent with the Federal Open Market
Committee's objective for the federal funds rate, increases in
borrowed reserves were offset through a nearly commensurate decrease
in nonborrowed reserves, which was accomplished through a reduction in
the Federal Reserve's holdings of securities and other assets. The
negative level of nonborrowed reserves was an arithmetic result of the
fact that borrowings from the Federal Reserve liquidity facilities
were larger than total reserves.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 49932
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Crise immobilière USA (et crise subprime)

Message par energy_isere » 09 mai 2013, 20:38

Fannie Mae va rembourser près de 60 milliards de dollars à l'Etat américain

09 Mai 2013 La Tribune

Fannie Mae solde la crise des subprimes. La société para-publique américaine de refinancement immobilier, qui a dégagé des bénéfices record au premier trimestre, va rembourser 59,4 milliards de dollars au gouvernement américain d'ici à fin juin.

La société para-publique américaine de refinancement immobilier Fannie Mae a dégagé des bénéfices record au premier trimestre, qui vont lui permettre de reverser 59,4 milliards de dollars au gouvernement américain d'ici à fin juin, a-t-elle annoncé jeudi. Le bénéfice net a atteint 58,7 milliards de dollars sur le trimestre, contre 2,7 milliards un an plus tôt et 7,6 milliards au quatrième trimestre 2012. Il a toutefois été dopé par l'annulation d'une provision pour des charges fiscales, qui s'est traduite dans les comptes du trimestre par un gain exceptionnel de 50,6 milliards de dollars. Mais même sans cet effet, le bénéfice avant impôts est "le plus élevé de l'histoire de l'entreprise", à 8,1 milliards de dollars, souligne-t-elle dans son communiqué. Fannie Mae "s'attend à rester bénéficiaire dans un avenir prévisible", indique-t-elle encore.

L'Etat avait versé 116,1 milliards de dollars à Fannie Mae

Comme son homologue Freddie Mac, qui avait annoncé mercredi le deuxième bénéfice net le plus élevé de son histoire (4,6 milliards de dollars), Fannie Mae dit avoir profité d'une hausse des prix de l'immobilier et d'une diminution des défauts de paiements sur des crédits hypothécaires. Elle a en outre encaissé durant le trimestre 800 millions de dollars avant impôts grâce à l'accord amiable passé en janvier avec Bank of America, qu'elle accusait de lui avoir cédé des prêts hypothécaires à risque avant la crise en le trompant sur la nature de ces actifs.

Fannie Mae et Freddie Mac avaient été emportés par la crise financière et été placés en septembre 2008 sous la tutelle de l'Etat, qui a dû lourdement les renflouer. Fannie Mae, à qui l'Etat avait versé 116,1 milliards de dollars, a commencé à le rembourser l'an dernier. En comptant le versement annoncé jeudi, elle lui aura reversé au total jusqu'ici 95 milliards de dollars en dividendes.

http://www.latribune.fr/entreprises-fin ... icain.html

sceptique
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 4441
Inscription : 21 nov. 2005, 17:42
Localisation : versailles

Re: Crise immobilière USA (et crise subprime)

Message par sceptique » 10 mai 2013, 15:35

Où sont sont les prédicateurs de la crise finale aux USA avant implosion totale ?

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 49932
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Crise immobilière USA (et crise subprime)

Message par energy_isere » 10 mai 2013, 15:50

sceptique a écrit :Où sont sont les prédicateurs de la crise finale aux USA avant implosion totale ?


:lol: ah oui, comment le LEAP va interpreter ça ?

nemo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 4106
Inscription : 11 oct. 2005, 03:46
Localisation : Limoges

Re: Crise immobilière USA (et crise subprime)

Message par nemo » 10 mai 2013, 20:26

sceptique a écrit :Où sont sont les prédicateurs de la crise finale aux USA avant implosion totale ?

Sans parler de crise "finale" celle-ci est loin d'être terminé. On ne reparle d'ici 2 ans pour les tazus. Probablement dès l'année prochaine en fait...
"Tu connaîtras la vérité et la vérité te rendra libre"
Saint Jean 8, 32

"N'est pas musulman celui dont le voisin doit craindre la nuisance"
Prophète Mohamed

"Dans le spectacle la vérité est un moment du mensonge"
Debord

sceptique
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 4441
Inscription : 21 nov. 2005, 17:42
Localisation : versailles

Re: Crise immobilière USA (et crise subprime)

Message par sceptique » 11 mai 2013, 17:51

nemo a écrit :
sceptique a écrit :Où sont sont les prédicateurs de la crise finale aux USA avant implosion totale ?

Sans parler de crise "finale" celle-ci est loin d'être terminé. On ne reparle d'ici 2 ans pour les tazus. Probablement dès l'année prochaine en fait...

C'est vrai : le déficit des USA est encore important bien qu'il se réduise de manière considérable (voir le fil ad hoc). A cette allure il faudra bien encore un peu de temps pour qu'il se résorbe totalement. Maintenant, dire que cela se fera dés l'an prochain me paraît un peu osé.

Avatar de l’utilisateur
navidad
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1782
Inscription : 13 mars 2008, 09:56

Re: Crise immobilière USA (et crise subprime)

Message par navidad » 11 mai 2013, 19:02

energy_isere a écrit :
sceptique a écrit :Où sont sont les prédicateurs de la crise finale aux USA avant implosion totale ?


:lol: ah oui, comment le LEAP va interpreter ça ?

Leap2020 commencera son bulletin comme d'habitude par la phrase
"comme anticipé par Leap2020, il s'est passé ceci-cela,..."

nemo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 4106
Inscription : 11 oct. 2005, 03:46
Localisation : Limoges

Re: Crise immobilière USA (et crise subprime)

Message par nemo » 11 mai 2013, 22:23

sceptique a écrit :C'est vrai : le déficit des USA est encore important bien qu'il se réduise de manière considérable (voir le fil ad hoc). A cette allure il faudra bien encore un peu de temps pour qu'il se résorbe totalement. Maintenant, dire que cela se fera dés l'an prochain me paraît un peu osé.
Tu m'as mal compris je parle d'une aggravation de la situation dès l'année prochaine pas d'une sortie de crise.
"Tu connaîtras la vérité et la vérité te rendra libre"
Saint Jean 8, 32

"N'est pas musulman celui dont le voisin doit craindre la nuisance"
Prophète Mohamed

"Dans le spectacle la vérité est un moment du mensonge"
Debord

Avatar de l’utilisateur
FOWLER
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2366
Inscription : 08 févr. 2008, 10:36
Localisation : foret de cure-dents géants des landes, france
Contact :

Re: Crise immobilière USA (et crise subprime)

Message par FOWLER » 12 mai 2013, 13:21

Pas de prédication, juste des faits :

- Les chiffres du chomage sont tellement manipulés qu'à ce train là ils seront bientôt négatifs
- Les QE successifs finissent dans le soutien au marché (d'où les records d'indice)
- ça marche tellement bien (estimation 3% des qe reviennent dans l'économie réelle) qu'on va continuer
- Pendant ce temps l'extraction de gaz de schiste bat son plein....mais peine à équilibrer ses comptes.

ça vous donne pas l'impression d'un genre de sursaut desespéré dans lequel on crame toutes les cartouches, avant de laisser
au politicard suivant une inflation de malade dans un pays socialement brisé et sans solution durable pour son accès à l'énergie ?

Après, savoir si ce chateau de carte va tenir un an ou trois, ou cinq, peu importe, en tout cas, ça remonte beaucoup trop vite
pour tenir bien longtemps.
la nuit la raison dort, et simplement les choses sont.
St Ex

Tout ça pour dire comment ils ne savent pas pourquoi.
Prévert (et pas Guitry !)

J'ai fait fortune...parce que j'ai toujours vendu trop tôt !
Rotschild.

http://www.les-pieds-sur-terre.info

Théotrace2
Condensat
Condensat
Messages : 555
Inscription : 25 sept. 2010, 15:28

Re: Crise immobilière USA (et crise subprime)

Message par Théotrace2 » 12 mai 2013, 14:04

La politique monétaire ultra-stimulante de la Réserve fédérale américaine engendre des risques croissants de bulles financières. Cette critique, adressée à la banque centrale depuis des mois, est prise très au sérieux par Ben Bernanke, le patron de la Fed.


http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2013 ... bulles.php
Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal mais par ceux spectateurs qui discutent sur les forums. Adios.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité