Le lithium, une flambée en perspective?

Discussions traitant de l'impact du pic pétrolier sur l'économie.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58180
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le lithium, une flambée en perspective?

Message par energy_isere » 16 déc. 2018, 14:56

Peninsule ibérique, après le lithium du Portugal dont j'ai déjà parlé, du bon Lithium en Espagne !
Infinity Lithium reveals "outstanding results" of lithium hydroxide scoping study at San Jose in Spain

By DANIEL BRIGHTMORE . Dec 03, 2018

Infinity Lithium has announced the completion of the San Jose Lithium Project Scoping Study which has highlighted the ability to produce battery grade lithium hydroxide through the delivery of a fully integrated, low cost, long life project.

The planned mine at San Jose is located 2.5h from Madrid in the proactive mining region of Extramadura with readily available infrastructure, including a major gas pipeline. It will take advantage of one of Europe’s largest lithium deposits with a forecast project life of 24 years which would see the creation of 200 jobs and 1,000 supporting roles.

Ryan Parkin, Chief Executive Officer, commented: “We’ve had a great result with our scoping study - an NPV (net present value) in excess of $715m and an IRR (international rate of return) of 51%. The production of lithium-hydroxide is a highly specified field. We’ve come in with a C1 operating cost of $5,343 per tonne which places us at the lowest end of the cost curve and in line with the advantages that hard rock producers have over brines in this space.”

Infinity expects the project to generate $5.1bn in revenue and over $126m in free cashflow (pre-tax) per annum, driving a payback period of circa 28 months. The company has also cited significant potential to enhance revenues through the inclusion of by-product credits (tin and boron).”
https://www.miningglobal.com/mining-sit ... y-san-jose

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58180
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le lithium, une flambée en perspective?

Message par energy_isere » 19 déc. 2018, 17:57

Eramet nomme un directeur pour le lithium

Myrtille Delamarche Usine Nouvelle le 19/12/2018

Hervé Montégu, ancien administrateur directeur général de Comilog, devient directeur de l'activité lithium au sein du groupe minier et métallurgique français Eramet.

Image

Eramet structure son organisation en vue de la future exploitation d’un gisement prometteur de lithium en Argentine, pour lequel il a développé un procédé d’extraction sans évaporation, plus respectueux de l’environnement que les standards actuels. Pour ce faire, le groupe minier et métallurgique annonce, le 19 décembre, la nomination d’Hervé Montégu, précédemment administrateur directeur général de Comilog (filiale gabonaise du groupe), à la direction de l'activité lithium à compter de janvier 2019.

C’est sous sa supervision que se prendra, au premier semestre 2019, la décision d’investissement sur le gisement de Centenario-Ratones, découvert en 2012 et dont Eramet détient les droits miniers depuis avril 2014. Ce salar argentin contient des ressources "estimées à 9 millions de tonnes de carbonate de lithium équivalent (LCE). Il doit permettre une production industrielle (revue à la hausse) de 24 000 tonnes par an de LCE, soit environ 10% du marché actuel, pendant plusieurs décennies", précise Eramet.

La direction optimiste sur le lithium argentin

Le projet lithium en Argentine est au cœur de la stratégie du groupe Eramet et je souhaite lui donner toutes les chances de succès", affirme la PDG d’Eramet Christel Bories."La finalisation de son étude de faisabilité technico-économique est en cours pour préciser l'investissement nécessaire, aujourd'hui estimé à environ 500 millions d'euros." En cas de feu vert, la production pourrait démarrer fin 2021.

Au-delà de ce projet, le groupe étudie d'autres axes de développement dans le lithium au Chili et en Europe. "La demande en lithium est appelée à tripler dans la décennie à venir grâce à son utilisation dans diverses applications, notamment pour le stockage de l'énergie (batteries rechargeables li-ion)", selon Eramet.
https://www.usinenouvelle.com/article/e ... um.N785429

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9451
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Le lithium, une flambée en perspective?

Message par mobar » 19 déc. 2018, 18:17

toutes ces découvertes vont elles faire baisser les cours du Lithium
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58180
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le lithium, une flambée en perspective?

Message par energy_isere » 19 déc. 2018, 21:22

mobar a écrit :
19 déc. 2018, 18:17
toutes ces découvertes vont elles faire baisser les cours du Lithium
Certainement pour le marché spot.
Pour les marchés long terme c'est moins sur, en plus ces marchés long terme ne sont pas forcément publics.

Moody voit des prix spots plus bas en 2020 suite à la frénésie de projets :

Moody’s sees weak lithium prices in 2020 due to projects frenzy


Cecilia Jamasmie | Nov. 30, 2018 mining.com

Spot prices for lithium could be pushed down in the early 2020s despite increasing demand from electric vehicle (EV) batteries makers, a new report from Moody’s Investor Services warns.

The analysts came to this conclusion after carrying out a mine-by-mine analysis projecting lithium supply build-up to 2025 based on company statements, including potential risks.

Effects of spot price weakness resulting from oversupply are expected to be minimal for major lithium producers, such as Albemarle and FMC (Livent), as those companies rely mainly on long-term contracts with minimum prices and other protective terms that mitigate low spot prices and protect margins.

Moody's also predicts a major structural shift in the industry over the next decade. The sector, the report says, will move from a few majors producing battery grade lithium from low cost brine in Chile and Argentina, as well as low cost ore from the Greenbushes rock mine in Australia, to a more diverse industry with new rock-based entrants mining ore in Australia and selling spodumene to Chinese converters, as well as new rock and brine-based suppliers in Brazil, Canada and the US.

The analysts, however, did not consider unexpected difficulties to either expand production or kick-start new lithium projects, such as issues faced recently by Chile’s Soc. Quimica y Minera de Chile (SQM).

In August, SQM Chief Executive Officer Patricio de Solminihac was expecting prices for the second half of the year to be lower than in the first six months.

But last week, the world’s second-largest lithium producer changed its mind. It now expects lithium prices to remain firm in the fourth quarter at about similar levels to earlier this year because of strong demand and supply issues.

The forecast came as the company reported third-quarter revenue and net income that missed analysts’ estimates due to unforeseen hitches in ramping up an expansion project, which hit sales volumes.

Image
Wave of spodumene-based supply coming online. (Source: BMO Capital Markets, companies reports.)

Moody’s also warns about how the supply of other commodities supply could affect lithium prices: "Nickel and copper availability is likely to constrain the ability to produce electric batteries. This will dampen lithium demand growth until ample nickel and copper is available — which may take a while," the report concludes.
http://www.mining.com/moodys-sees-weak- ... ts-frenzy/

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58180
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le lithium, une flambée en perspective?

Message par energy_isere » 01 janv. 2019, 12:22

LE MARCHÉ DU LITHIUM S’ENVOLE, UN RISQUE POUR NOTRE APPROVISIONNEMENT ?

mar 4 déc 2018 lenergeek

Le marché du lithium est actuellement en plein essor. Et pour cause : on en retrouve dans de nombreux articles électroniques tels que les smartphones et les ordinateurs portables. Mais le lithium est aussi étroitement lié au développement de la voiture électrique et des énergies renouvelables. Aussi, depuis quelques années, le marché mondial du lithium est en pleine transformation. A tel point que des interrogations ont été soulevées en ce qui concerne la vulnérabilité de ses approvisionnements…

Le lithium : « l’or blanc » de la nouvelle industrie
Véritable matière première stratégique, le lithium est l’une des ressources les plus utilisées dans l’industrie 2.0. Ce métal sert en effet dans les batteries utilisées par les ordinateurs et les téléphones portables, ou encore dans les batteries des voitures électriques. L’étendue de son marché est tel que le métal argenté est désormais surnommé “l’or blanc“.

L’augmentation vertigineuse du nombre de batteries lithium mises sur le marché ces dernières années a entraîné un véritable boom de la filière lithium mondiale. La demande augmente chaque année, elle pourrait ainsi atteindre 50 000 tonnes dès 2025. Le marché mondial désormais bien structuré. Depuis, des entreprises se sont spécialisées dans l’extraction du lithium, et quelques pays, dont le Portugal, se spécialisent dans la production de ce métal vital pour les nouvelles technologies.

En l’espace de seulement trois ans, la valeur marchande du lithium a été multipliée par trois. De 2003 à 2016 le prix de la tonne est passé de 2000 à plus de 22000 dollars. D’après les estimations de la Commission européenne, le marché européen des batteries pourrait valoir 250 milliards d’euros par an dès 2025, majoritairement porté par le développement des voitures électriques. En 2015, la banque Goldman Sachs indiquait par ailleurs “qu’une croissance de 1% sur le marché des voitures électriques ferait grimper les besoins annuels en lithium de 70 000 tonnes”.

Le Portugal, nouvel eldorado du lithium

Le Portugal est déjà bien placé dans la future course au lithium. En Europe, c’est le principal producteur de lithium grâce à ses importants gisements. Au niveau global, le Portugal représente à lui seul 11% du marché européen. Dans le nord du Portugal, l’entreprise Lusorecursos, spécialisée dans l’extraction, gère le plus grand gisement d’Europe. D’après ses estimations, il recèle à lui seul environ 30 millions de tonnes d’un minerai d’une teneur de 1,09%. L’entreprise a prévu le début de l’exploitation du gisement pour 2020. Et pour mettre toutes les chances de son côté, Lusorecursos compte construire sa propre usine de traitement du lithium. Ainsi, elle pourrait vendre un produit déjà transformé aux fabricants de batteries.

De quoi prendre une longueur d’avance face aux concurrents. Car le Portugal vit actuellement une véritable ruée vers le lithium. Plusieurs entreprises internationales se montrent intéressées par les gisements portugais. La société britannique Savannah Resources s’est déjà implantée dans le pays pour exploiter son propre gisement. Elle aussi compte démarrer son exploitation en 2020.
Seule ombre au tableau : les coûts d’exploitation. La plupart des gisements de lithium portugais se trouvent en zone granitique. Le coût d’exploitation est donc supérieur, et le lithium portugais risque de ne pas être compétitif par rapport au lithium en provenance d’Australie ou du Chili. Par ailleurs, les autorités portugaises doivent encore donner leur accord pour que les exploitations démarrent.

Concurrence internationale et retard européen

Pour soutenir cette filière néanmoins prometteuse, le gouvernement portugais multiplie les projets. Il a ainsi lancé un appel d’offres au niveau international pour l’attribution de droits de prospection sur une dizaine de gisements. Par ailleurs, l’Etat portugais voit dans le lithium l’opportunité de développer plusieurs filières industrielles : exploitation et transformation du lithium, construction de batteries, développement des énergies renouvelables et développement de l’industrie automobile verte. Mais de nombreuses entreprises étrangères ont adopté la même stratégie. C’est notamment le cas du leader mondial américain, Albemarle, mais aussi de son rival chinois, Tianqi Lithium.

D’après le Bureau de recherches géologiques et minières (BRGM), le lithium se trouve principalement en Amérique du Sud : au Chili (52% des réserves) et en Argentine (14%). Mais on en trouve également en Australie (11%) et en Chine (22% des réserves connues). L’Europe possède peu de réserves identifiées. Quelques gisements se trouvent en Serbie et en Autriche, mais ils semblent peu prometteurs. L’institut Français des Relatons Internationales a réalisée une cartographie des métaux critiques, publiée le 5 janvier 2018. En France, Gilles Lepesant n’indique pas de réserves de lithium, malgré la demande de permis de recherche attribué à Imerys en 2015. Et même si l’IFRI a identifié une réserve de Cobalt – autre métal considéré comme critique par le Comes (Comité pour les métaux stratégiques) – en Nouvelle Calédonie française. C’est pourquoi, le think tank préconise “qu’à défaut de pouvoir relancer une exploration minière ambitieuse, l’UE doit ici investir dans des matériaux alternatifs et dans la constitution de filières de recyclage”.
https://lenergeek.com/2018/12/04/lithiu ... ionnement/

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58180
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le lithium, une flambée en perspective?

Message par energy_isere » 01 janv. 2019, 12:38

Suite de ce post du 27 mai 2018 http://www.oleocene.org/phpBB3/viewtopi ... 6#p2269456

Nemaska Lithium à Shawinigan: encore un avenir pour les batteries au lithium

19 déc 2018

Après 10 ans de travail acharné, Nemaska Lithium se prépare à entrer sur le marché des batteries au lithium-ion, alors que cette technologie mature pourrait laisser sa place à d'autres plus performantes à moyen terme. Le président et chef de la direction de l'entreprise, Guy Bourassa, prédit toutefois un avenir de « plusieurs décennies » pour la technologie la plus ancienne.

« Il va toujours y avoir besoin de lithium », a-t-il soutenu lors d'un entretien avec La Presse, en marge de l'assemblée annuelle de Nemaska Lithium. Comme les voitures à essence vont cohabiter longtemps avec les véhicules électriques, les batteries au lithium-ion vont exister longtemps avec les batteries de nouvelle génération, croit Guy Bourassa.

« On est ouverts à toutes sortes d'évolutions, ajoute-t-il toutefois. C'est pour ça qu'on a mis au point le procédé de fabrication le plus efficace et le plus vert. »

Si la demande faiblit du côté des véhicules électriques, Nemaska Lithium regardera d'autres marchés. « Le verre, la céramique, les lubrifiants, dans ces marchés-là, on est capables de compétitionner avec n'importe qui. »

Le marché des batteries rechargeables pour les véhicules électriques continuera d'être le principal débouché pour le lithium pendant encore « plusieurs décennies », croit Guy Bourassa.

La preuve ? Des clients comme LG Chem, fabricant coréen de batteries, voulaient acheter d'avance une plus grande quantité de la production future de Nemaska Lithium. « On a refusé les quantités qu'ils nous demandaient, explique Guy Bourassa. On connaît leurs besoins. »

« Quand des clients comme LG Chem, un fournisseur de Volkswagen, construisent deux ou trois méga-usines de batteries, ce n'est pas pour du court terme. » - Guy Bourassa, président et chef de la direction de Nemaska Lithium

La presque totalité de la production future de Nemaska Lithium, soit 94 %, est vendue ou promise à des clients comme LG Chem, Northvolt ou Johnson Mattey. L'entreprise prévoit produire 36 000 tonnes de lithium de qualité batteries et vise 10 % du marché mondial.

RENTABILITÉ EN 2021

Nemaska Lithium mène en parallèle la construction d'une mine de spodumène à Wabouchi et l'opération d'une usine de démonstration de lithium à Shawinigan. L'entreprise a réuni cette année 1,1 milliard en financement en combinant plusieurs options originales, ce qui lui a valu le prix du meilleur financement minier de 2018 au Canada.

Un élément-clé de cette collecte de fonds a été l'investissement de 94 millions de la banque japonaise Softbank, son tout premier dans le secteur des ressources naturelles. La firme spécialisée dans la technologie a obtenu en échange une participation de 9,9 % au capital-actions et un représentant, Shigeki Miwa, au conseil d'administration.

« Wow, quelle année on vient de vivre ! », a lancé Guy Bourassa aux actionnaires réunis nombreux hier à Shawinigan.

Les actionnaires ont aussi trouvé l'année 2018 mémorable, mais pour d'autres raisons. L'action, qui valait plus de 2 $ en début d'année, ne s'échangeait plus qu'à 67 cents à la fin.

Guy Bourassa a convenu que le marché avait été « épouvantable » en 2018. Il a voulu rassurer les actionnaires inquiets en expliquant que l'industrie avait souffert d'un rapport de recherche de Morgan Stanley qui prédisait que le marché du lithium serait bientôt inondé par l'offre croissante. Ce rapport est non fondé, assure-t-il, parce que plusieurs des projets en développement ne verront jamais le jour. La demande continuera de surpasser l'offre pour le lithium destiné au marché des batteries, a-t-il dit.

Nemaska Lithium prévoit toujours faire des profits en 2022, après sa première année d'exploitation commerciale. « On génère 75 % de marge brute, alors il n'y a aucun doute dans notre esprit qu'on va générer des profits dès les premières ventes. »
https://www.lapresse.ca/affaires/econom ... ithium.php

Jeuf
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 1030
Inscription : 01 janv. 2005, 18:08
Localisation : St Quentin en 78

Re: Le lithium, une flambée en perspective?

Message par Jeuf » 02 janv. 2019, 14:43

Le lithium, une flambée en perspective?
Je lis "la guerre des métaux rares", livre qui, à mon avis, dramatise excessivement la question des métaux et des terres rares en particuliers. Malgré cette dramatisation, il mentionne en annexe 14 "154 années de réserve" de production de lithium même en cas de boom de +10% par an de l'extraction. Alors à en croire cette référence (citation de "l'usine nouvelle", 2017), les stocks de lithium ne sont pas un problème.
Du reste, le graphique m'étonne, il parle de 7-18 ans pour le plomb, 4 -12an pour l'antimoine, 7-18 ans pour le zinc...
Enfin le titre du graphique est "durée de vie des réserves rentables...", rentable pour un prix donné de vente, je pense, or les prix peuvent augmenter, ou il peut y avoir substitution partielle, recyclage...
pas de quoi paniquer pour cette affaire, à mon avis, contrairement à l'auteur, le problème principal reste énergético climatique.

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9451
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Le lithium, une flambée en perspective?

Message par mobar » 02 janv. 2019, 16:23

Jeuf a écrit :
02 janv. 2019, 14:43
pas de quoi paniquer pour cette affaire, à mon avis, contrairement à l'auteur, le problème principal reste énergético climatique.
Serait pas plutôt démographico-politique, le problème?
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58180
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le lithium, une flambée en perspective?

Message par energy_isere » 02 janv. 2019, 17:24

Jeuf a écrit :
02 janv. 2019, 14:43
7-18 ans pour le zinc...
d'aprés l' USGS, dans ce post http://www.oleocene.org/phpBB3/viewtopi ... 6#p2271776 il reste 17 ans avec une production miniére égale à celle de 2017.
et si on regarde la fiche usgs d'il y a 17 ans, en 2001 donc, on s' apercoit que les reserves 2018 (230 000 k tonnes) sont supérieures aux reserves de l'époque (190 000 k tonnes).
L' affolement est relatif.

Jeuf
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 1030
Inscription : 01 janv. 2005, 18:08
Localisation : St Quentin en 78

Re: Le lithium, une flambée en perspective?

Message par Jeuf » 02 janv. 2019, 17:30

mobar a écrit :
02 janv. 2019, 16:23
Jeuf a écrit :
02 janv. 2019, 14:43
pas de quoi paniquer pour cette affaire, à mon avis, contrairement à l'auteur, le problème principal reste énergético climatique.
Serait pas plutôt démographico-politique, le problème?
Aussi démographique oui.


Pour le zinc, en 2035, il n'y aura plus de quoi refaire les toits de Paris et les gouttières de tout le pays?
mince
ça se recycle non?

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9451
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Le lithium, une flambée en perspective?

Message par mobar » 02 janv. 2019, 22:44

Le zinc a remplace le cuivre et est remplacé par le PVC, pour les gouttières au moins, on n'a pas de problème de zinc
Si ce n'est dans les eaux pluviales des villes ou le zinc est utilisé sur les toitures
C'est plutôt un bien qu'il soit éliminé de cette utilisation
Il y a une interaction entre les retombées atmosphériques et les surfaces puisque l'eau, acidifiée par la présence des gaz polluants (voir annexe sur les pluies acides) agresse les matériaux sujets à la corrosion, notamment les toitures et gouttières en tôle zinguée (92 % du zinc dans les eaux de ruissellement est apporté par les toitures). Ainsi, l'eau de ruissellement se charge de matières en suspension et surtout de métaux toxiques au cours de son trajet. La concentration en substances métalliques augmente considérablement
https://www.senat.fr/rap/l02-215-2/l02-215-26.html
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58180
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le lithium, une flambée en perspective?

Message par energy_isere » 14 janv. 2019, 08:51

Le Chili a exporté pour 949 millions de dollars de Carbonate de Lithium en 2018
Chilean lithium exports continue rise, to $949m in 2018 – central bank

Jan 6, 2019

Chile’s exports of lithium carbonate reached $949 million in 2018 compared to $686 million the previous year as demand and prices for the key component in electric vehicle batteries continues to rise, the central bank said on Monday.

The value of exports of the metal from Chile reached $65.8 million in December, compared to a high of $97 million in August, $71 million in November and $45 million in December 2017. The increase represented a year-on-year rise of 46.2 percent.

Top lithium producers Albemarle and SQM have both signed deals in recent years with the Chilean government to increase production in the lithium-rich Salar de Atacama.


Global demand for lithium is expected to quadruple by 2025.
http://www.mining.com/web/chilean-lithi ... tral-bank/

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58180
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le lithium, une flambée en perspective?

Message par energy_isere » 20 janv. 2019, 09:44

Une compagnie allemande obtient l’exploitation du salar d’Uyuni

Située en Bolivie, le salar d’Uyuni est le plus vaste désert de sel au monde et il contient un tiers des réserves de lithium de la planète. Jusqu’à présent il n’était pas exploité par manque de compétence des entreprises d’état boliviennes en charge de cette exploitation. Pour résoudre ce problème, la Bolivie a désigné la société allemande ACI Systems comme partenaire stratégique pour l’industrialisation du Salar d’Uyuni.
Un accord entre ACI et la société bolivienne YLB (Yacimientos de Litio Bolivianos) a été officiellement signé à Berlin à la mi-décembre. Il s’agit d’une très bonne nouvelle pour le projet européen « d’Airbus des batteries » puisque des entreprises européennes pourront ainsi accéder à la plus importante réserve de lithium au monde.

Les partenaires envisagent de produire de 30.000 à 40.000 tonnes d’hydroxyde de lithium par an à partir de 2022. Par la suite la production pourrait encore augmenter.
Extrait de https://www.automobile-propre.com/batte ... tiel-actu/
German ACI Systems and YLV to develop Uyuni lithium deposit in Bolivia

Metal News - Published on 13 Dec 2018

Reuters reported that Germany and Bolivia have sealed a partnership for the industrial use of lithium, a key raw material for the production of battery cells, in an important step to become less dependent on Asian market leaders in the dawning age of electric cars. German Economy Minister Peter Altmaier said "Germany should become a leading location for battery cell production. A large part of production costs is linked to raw materials. German industry is therefore well advised to secure its needs for lithium early in order to avoid falling behind and slipping into dependency. The deal is an important building block to secure this supply.”

With the joint venture, Bolivian state company YLB is teaming up with Germany's privately-owned ACI Systems to develop its massive Uyuni salt flat and build a lithium hydroxide plant as well as a factory for electric car batteries in Bolivia.
https://steelguru.com/auto/german-aci-s ... type=metal

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58180
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le lithium, une flambée en perspective?

Message par energy_isere » 20 janv. 2019, 10:15

Suite de ce post du 3 déc 2017 http://www.oleocene.org/phpBB3/viewtopi ... 3#p2260963
Cornish secures further funding to build lithium mine in UK

Cecilia Jamasmie 17 Jan 2019

Cornish Lithium, a start-up hoping to lead the development of an industry for the battery metal in the UK, has secured a further £1 million (about $1.3 million) from its existing investors, which will allow the firm to expand its ongoing drilling work in the ancient mining region of Cornwall, in south-west England.

A year ago, the company said it needed about £5 million to develop its project, which aims at extracting lithium from hot water brines below the surface that have welled up in the county’s historic tin and copper mines.

Cornish Lithium, which closed its latest funding round last month, has decided to also begin exploring for lithium in hard rock form for the first time, having discovered evidence that it was mined on the surface during World War II.

Over the past year, the company has expanded and consolidated the areas over which it has rights to explore for lithium and other minerals. The company says its team has assembled a vast amount of historical data and reconstructed this in 3D digital format, enabling a totally new understanding of the geological potential of Cornwall’s mineral deposits.

Such knowledge includes delineating many of the various mineral ownership structures in Cornwall that have complicated exploration efforts in the past.

“We believe that Cornwall has significant potential as a ‘lithium province’ given the widespread presence of lithium-enriched granites,” chief executive Jeremy Wrathall said in the statement. “It also offers great potential to source many of the metals required for batteries that are becoming crucial in modern technologies.”

Wrathall believes identifying and mining deposits of such metals in Cornwall could become vital the UK economy. The lack of exploration in the area for over 30 years means, in his opinion, that one of the most highly mineralized areas in Europe remains effectively untouched by modern exploration techniques.

Most lithium is produced in South America, Australia and China, but the UK government has recently designated it as a metal of strategic importance to the country.
http://www.mining.com/cornish-secures-1 ... m-mine-uk/

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58180
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le lithium, une flambée en perspective?

Message par energy_isere » 26 janv. 2019, 10:50

Suite de ce post du 16 déc 2018 http://www.oleocene.org/phpBB3/viewtopi ... 6#p2277166
. RDC : AVZ lève 10 millions de dollars australiens pour son projet Manono

Agence Ecofin 24 janvier 2019

La junior minière AVZ Minerals a annoncé jeudi qu’elle veut lever jusqu’à 10 millions de dollars australiens pour faire avancer son projet de lithium Manono, en RDC.

La levée de fonds se fera par le biais d’un plan d’achat d’actions, en vertu duquel les actionnaires éligibles pourront souscrire jusqu’à 15 000 dollars australiens de nouvelles actions de la société.

Les fonds serviront à accélérer les activités de pré-développement, comme l'étude de faisabilité définitive, y compris les essais hydrogéologiques, les études environnementales et l'assèchement de la fosse.

«Le Conseil prend acte de la volonté des actionnaires de soutenir la progression de la Société et cette levée de fonds a été conçue pour récompenser les actionnaires existants en leur offrant une méthode moins coûteuse pour soutenir l’entreprise», a déclaré le DG, Nigel Ferguson (photo).

AVZ Minerals détient à 60% le projet Manono qui couvre 188 km² de superficie dans le Sud de la RDC.
https://www.agenceecofin.com/metaux/240 ... jet-manono

Répondre