Commerce mondial

Discussions traitant de l'impact du pic pétrolier sur l'économie.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 7462
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Commerce mondial

Message par mobar » 28 oct. 2016, 13:28

rico a écrit :Pas de progrès spirituels humains possibles dans l'opulence. Laissons les donc nous appauvrir, ils nous facilitent la tâche, le "Salut" s'accomplit plus aisément dans la misère matérielle.

Le salut est le lot de chacun et il se termine pour tous de la même façon.

Quant à l'illusion du déclin libérateur, c'est une farce?

Ce n'est pas en devenant un esclave consentant que tu te libèreras de tes chaines, mais en combattant toi-même tes oppresseurs (Exemple : les Indiens en Inde, les Vietnamiens en Indochine)

Tant que les opprimés ont compté sur les autres pour se libérer, ils n'ont fait que changer d'oppresseur
(Exemple : les esclaves en Amérique, les peuples en Europe, Russie, Chine ...)

Ce n'est pas la misère qui libère, mais la volonté et l'action violente ou non-violente des opprimés
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 49947
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Commerce mondial

Message par energy_isere » 01 nov. 2016, 12:05

Que contient le CETA ?

LÉNA COROT Usine Nouvelle LE 31/10/2016

L’accord économique et commercial global, dit CETA, conclu entre l’Union européenne et le Canada entre en phase de ratification. Il doit être approuvé par l’ensemble des parlements nationaux et le parlement européen avant d’être approuvé définitivement par le Conseil et entrer en vigueur. Mais que contient cet accord de libre-échange ?

Le CETA est un accord de libre-échange conclu entre le Canada et l'Union européenne. Logiquement, cet accord commercial élimine les droits de douanes soit au moment de l’entrée en vigueur du traité soit graduellement dans un délai de 3, 5 ou 7 ans pour la quasi-totalité des marchandises. Cette suppression des droits de douane aura pour conséquence de réduire les coûts à l’exportation et permettra aux entreprises d’être plus compétitives. Le CETA cherche donc à dynamiser les échanges commerciaux que ce soit à l’export ou à l’import.

La suppression des barrières douanières implique aussi une simplification des normes pour l’export et la suppression de celles pouvant faire obstacle au commerce. Mais, la Commission précise que "l’accord respectera pleinement les normes européennes dans les domaines tels que la sécurité alimentaire et les droits des travailleurs".

Vers une harmonisation des normes ?

La Commission européenne affirme que le CETA "ne modifie en rien" les règles et réglementations que doivent respecter les produits concernés sur les marchés d’importation respectifs. Ce qui signifie qu’il n’y aura ni bœuf aux hormones ni OGM dans l’Union européenne.

Mais, le CETA prévoit notamment la simplification de la certification des produits. Les entreprises pourront demander uniquement à l’organisme européen de certifier leurs produits conformes aux réglementations européenne et canadienne. Les entreprises n’ont plus besoin de s’adresser à deux organismes de certifications distincts (européen et canadien). Les procédures sont donc simplifiées, mais les règles en vigueur dans chacun des pays ne sont pas modifiées et sont toujours applicables.

Toutefois, le CETA se dirige vers un renforcement de la coopération en matière de réglementation. Un forum est mis en place. Il devra déterminer dans quels domaines les deux blocs peuvent coopérer et leur proposer des réglementations sans avoir aucun pouvoir décisionnel.

Ouverture aux marchés publics limitée

’accès aux marchés publics pour les entreprises étrangères était très limité au Canada. Le CETA ouvre ces marchés publics canadiens aux entreprises de l’Union européenne et simplifie les procédures. Cependant deux limitations, assez importantes, subsistent dans le domaine de l’énergie et des transports publics. Ainsi, certains contrats spécifiques sont exclus de cette ouverture dans le secteur de l’énergie dans les provinces de l’Ontario et du Québec.

Les tribunaux arbitraux toujours contestés

Le CETA instaure des tribunaux arbitraux pour le règlement des différends. Ces tribunaux, permettant à des firmes de contester des politiques étatiques, soulèvent bon nombre d’interrogations chez les citoyens. Des recours intentés par des sociétés à l’encontre des politiques sanitaires ou environnementales de certains Etats ont suscité un véritable tollé.

La Belgique a récemment obtenu de nouvelles garanties en faveur de l’impartialité des juges. En effet, les juges européens seront nommés par les Etats membres ce qui permet de s’assurer qu’ils ne proviennent pas du milieu des affaires. De plus, les juges devront être rémunérés par l’Union européenne et le Canada de manière permanente. Le système se dirige donc vers des juges employés à temps plein et rémunérés par les Etats.

Mais, le chemin est encore long avant que ce traité entre en vigueur. Les parlements nationaux de tous les Etats membres et le parlement européen doivent le ratifier avant l’approbation finale du Conseil. Cela peut encore prendre quelques années, et quelques modifications, avant qu'il ne soit complètement appliqué.


http://www.usinenouvelle.com/article/qu ... ta.N457662

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 49947
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Commerce mondial

Message par energy_isere » 22 nov. 2016, 21:31

Le président élu américain Donald Trump a affirmé lundi 21 novembre que, le premier jour de sa présidence, il engagerait le retrait des Etats-Unis du traité commercial transpacifique (TPP).
Le TPP a été signé en 2015 par douze pays de la région à l’exclusion de la Chine.

Ce partenariat commercial est « un désastre potentiel pour notre pays », a expliqué M. Trump, qui entrera à la Maison Blanche le 20 janvier, dans une vidéo diffusée lundi par son équipe de transition et dans laquelle il détaille les mesures qu’il prendra dès sa prise de fonctions.

« A la place, nous négocierons des traités commerciaux bilatéraux et justes qui ramèneront les emplois et l’industrie sur le sol américain », a ajouté M. Trump.

http://www.lemonde.fr/elections-america ... 29254.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 49947
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Commerce mondial

Message par energy_isere » 17 janv. 2017, 16:03

Davos: Xi prévient Trump, la mondialisation est irréversible

AFP le 17/01/2017

La mondialisation est irréversible, a prévenu mardi le président chinois Xi Jinping, utilisant l'énorme caisse de résonance du forum de Davos pour avertir le prochain président américain Donald Trump, qui affiche son hostilité envers le libre-échange.

"Cela ne sert à rien de blâmer la mondialisation" pour les problèmes de la planète, a affirmé M. Xi lors de son discours d'ouverture du Forum économique mondial (WEF), citant le chômage, les migrations et la crise financière de 2008.

"Toute tentative de stopper les échanges de capitaux, technologies et produits entre pays (...) est impossible et à rebours de l'histoire", a-t-il martelé, envoyant un message implicite au futur président américain Donald Trump qui entre en fonction vendredi.

"Personne n'émergera en vainqueur d'une guerre commerciale", a-t-il encore lancé, alors que M. Trump envisage d'ériger des barrières douanières pour protéger les emplois américains.

Il a cependant admis que la mondialisation était une "lame à double tranchant" qui pouvait avoir des conséquences négatives et qu'il fallait la "rééquilibrer".

Autre avertissement à M. Trump : l'accord de Paris sur le climat est "une victoire remportée avec difficulté", et tous les signataires "doivent s'y tenir".

Le plus grand flou entoure la position de M.Trump sur cet accord signé en 2015.
...................................

http://www.boursorama.com/actualites/da ... 56b4862c27

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 49947
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Commerce mondial

Message par energy_isere » 23 janv. 2017, 18:17

Etats-Unis: Trump annonce le retrait du TPP

le 23.01.2017

Il a été négocié pendant des années par l’administration Obama et était vu comme un contrepoids à l’influence grandissante de la Chine. Ce lundi, Donald Trump a signé un décret signifiant la fin de la participation des Etats-Unis au traité de libre-échange transpacifique (TPP).

Cette initiative est la première décision du nouveau président républicain qui a dénoncé durant la campagne avec véhémence cet accord « terrible », qui « viole » selon lui les intérêts des travailleurs américains.

Signé par 12 pays

Ce texte, promu par Washington et censé façonner les règles du commerce du XXIe siècle, a été signé en 2015 mais n’est pas encore entré en vigueur.

Le traité a été signé par 12 pays (Australie, Brunei, Canada, Chili, Japon, Malaisie, Mexique, Nouvelle-Zélande, Pérou, Singapour, Etats-Unis et Vietnam) qui représentent 40 % de l’économie mondiale.

Le Premier ministre japonais Shinzo Abe, grand défenseur de l’accord, a estimé que le TPP sans les Etats-Unis « n’aurait pas de sens ».

Renégocier l’Aléna

Dimanche, le président des Etats-Unis avait affirmé qu’il allait commencer à renégocier l’Accord de libre-échange nord-américain (Aléna) avec les dirigeants du Canada et du Mexique qu’il doit rencontrer prochainement.

« Nous allons rencontrer le Premier ministre du Canada (Justin Trudeau) et le président du Mexique (Enrique Peña Nieto) et nous allons commencer des négociations liées à l’Aléna », a-t-il déclaré lors d’une cérémonie dans les salons de la Maison Blanche.

L’Aléna, entré en vigueur en janvier 1994, associe les Etats-Unis, le Canada et le Mexique dans une vaste zone de libre-échange. Il fait partie des cibles privilégiées de Donald Trump qui l’accuse d’avoir encouragé l’exode d’emplois manufacturiers américains vers le Mexique.

http://www.20minutes.fr/monde/2001087-2 ... etrait-tpp

Avatar de l’utilisateur
kercoz
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 7627
Inscription : 18 nov. 2007, 21:46
Localisation : SUD GIRONDE GRAVE DE GRAVE

Re: Commerce mondial

Message par kercoz » 23 janv. 2017, 19:46

sur ce sujet, un cours de supiot du collège de france, choppable sur le site de fr. cult. ts les cours sont intéressants , ce lui ci concerne l'arnaque modialiste:
https://www.franceculture.fr/emissions/ ... par-les-10
pour ceux que ça intéresse , ne pa hésiter à les pomper, ils ne sont plus accessibles sur le site du collèfe de fr.
ne pas rater celui sur les rituels.
Entre 2 certitudes , il faut toujours choisir la moindre .

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 49947
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Commerce mondial

Message par energy_isere » 15 févr. 2017, 21:27

CETA: le Parlement européen approuve l'accord commercial UE/Canada

Strasbourg (AFP) - Le Parlement européen s'est prononcé mercredi en faveur du CETA, le controversé accord de libre-échange entre l'Union européenne et le Canada, en dépit de nombreuses protestations.

Avec ce vote favorable, une grande partie du texte devrait être appliquée de manière provisoire, a priori au printemps, le temps qu'il soit ratifié par les Parlements de l'UE, ce qui prendra des années.

Réunis en session plénière à Strasbourg, les eurodéputés ont été 408 à se prononcer en sa faveur, 254 à voter contre et 33 à s'abstenir.

Dans le même temps, environ 700 opposants au CETA, selon la police, manifestaient dans Strasbourg (est de la France) jusqu'au Parlement. Plusieurs dizaines d'autres ont bloqué l'entrée du bâtiment dès le matin.
....................
....................
Le texte - appelé Accord économique et commercial global (AECG, en anglais CETA) - supprimera 99% des droits de douane. Présenté comme un modèle d'accord commercial, il prône également la coopération en matière sociale, sanitaire et environnementale.

L'accord était soutenu par les eurodéputés de droite, ainsi que les libéraux et la plupart des socialistes.

Ce vote fait "primer la défense des intérêts européens sur les fantasmes", se sont réjoui les Français Tokia Saïfi et Franck Proust, membres du groupe du Parti populaire européen (PPE, droite), le plus important du Parlement.

Les Verts, l'extrême gauche, l'extrême droite et certains socialistes ont voté contre.

http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20 ... opeen.html

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 7462
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Commerce mondial

Message par mobar » 17 févr. 2017, 20:16

Meluche explique le vote du parlement européen sur le CETA
https://youtu.be/qhJVmuEtII8
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 49947
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Commerce mondial

Message par energy_isere » 29 avr. 2017, 12:36

Le premier train direct de Londres est arrivé en Chine

Par Le Figaro.fr avec AFP le 29/04/2017 à

Le premier train de marchandises reliant directement Londres à la Chine est arrivé aujourd'hui à destination après un voyage de près de trois semaines évoquant l'ancestrale Route de la soie. Le convoi, qui avait quitté la capitale britannique le 10 avril, est entré vers 9h30 heure locale (01h30 GMT) en gare d'Yiwu, une ville de 2 millions d'habitants située au sud de Shanghai (est de la Chine), après avoir traversé la France, la Belgique, l'Allemagne, la Pologne, la Biélorussie, la Russie et le Kazakhstan.

Londres est désormais la 15e ville d'Europe desservie par ce nouveau service de fret censé être meilleur marché que le transport aérien et plus rapide que le transport maritime - même si le convoi parti de Londres a mis deux jours de plus que prévu. La route Londres-Yiwu est longue de plus de 12.000 km, soit la deuxième du monde après la liaison avec Madrid, inaugurée en 2014. Une liaison avec Lyon a été ouverte l'an dernier.

Ces liaisons s'inscrivent dans l'initiative des "Nouvelles routes de la soie" lancée en 2013 par le président chinois Xi Jinping dans l'espoir de cimenter les relations commerciales de la Chine avec ses clients traditionnels, particulièrement en Europe occidentale. Yiwu est d'ailleurs une plaque tournante du commerce des produits de consommation courante. Mais les trains sont généralement plus remplis dans le sens Chine-Europe, reflet du déséquilibre commercial entre les deux économies.
Le train venu de Londres était rempli quant à lui de whisky, de boissons non alcoolisées, de produits pour bébés, de médicaments ou encore de vitamines.
Les conteneurs ont dû être transférés sur d'autres wagons à la frontière biélorusse, en raison d'une largeur de voie plus importante dans les pays de l'ancienne Union soviétique. D'après les autorités d'Yiwu, le train a acheminé 88 conteneurs, beaucoup moins qu'un cargo qui peut en transporter entre 10.000 et 20.000. Mais le train va assurément plus vite que le bateau, ce qui ouvre des perspectives aux exportations de produits agroalimentaires vers la Chine.

Reste que pour l'instant le retour sur investissement ne couvre pas les dépenses d'infrastructures, selon un rapport publié l'an dernier par la Oxford Review of Economic Policy. Le transport maritime assure encore 80% du commerce mondial de marchandises. Pékin s'apprête à recevoir les 14 et 15 mai plusieurs dirigeants étrangers pour un premier sommet consacré aux Nouvelles routes de la soie.


http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2017/0 ... ?cmtpage=0

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 49947
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Commerce mondial

Message par energy_isere » 08 juil. 2017, 14:48

Libre-échange : un accord historique entre l'Europe et le Japon
L'Union européenne (UE) et le Japon sont parvenus à un "accord politique" sur un traité de libre-échange hier, mercredi 5 juillet.


le 06/07/2017

C'est une poignée de main à 20 milliards d'euros, le montant des exportations espérées chaque année avec cet accord entre l'Europe et le Japon, quatrième économie mondiale. Le texte prévoit notamment de supprimer certains droits de douane sur les produits agroalimentaires européens. Le boeuf subit par exemple aujourd'hui une taxe de 40% en arrivant à Tokyo. D'ici à 15 ans, elle aura disparu. Il en va de même pour le fromage. Les 30% appliqués au chocolat vont également disparaître progressivement. Quant à la taxe de 15% sur le vin, elle sera obsolète dès la première année.
Les droits de douane sur les voitures japonaises seront supprimés

De quoi doper les échanges et l'économie européenne, selon les négociateurs : "Dans le passé, nous avons pu constater que chaque milliard d'euros en export soutient plus ou moins 14 000 emplois", détaille Cécilia Malmstrom, commissaire européenne en charge du commerce. En échange, l'Europe supprimera progressivement les droits de douane sur les voitures japonaises.
http://www.francetvinfo.fr/politique/fr ... 72327.html

Tokyo et Bruxelles se sont mis d'accord jeudi sur la conclusion d'un accord commercial qui pourrait entrer en vigueur en 2019. Face à Donald Trump et au Brexit, les Européens comme les Japonais présentent cet accord comme une réponse à la montée du protectionnisme.
...............

Une entrée en vigueur prévue début 2019
Une fois l'accord de libre-échange conclu, les droits de douane entre les deux partenaires, qui représentent le tiers du PIB mondial, seront progressivement levés. Certains secteurs, comme les appels d'offre publics japonais, seront ouverts à la concurrence.
..................
http://www.latribune.fr/economie/intern ... 43164.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 49947
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Commerce mondial

Message par energy_isere » 02 août 2017, 19:44

Le Qatar porte plainte auprès de l'OMC pour dénoncer le blocus commercial

Par RFI Publié le 01-08-2017

Le Qatar a déposé plainte auprès de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) contre l'Arabie saoudite, Bahreïn et les Emirats arabes unis pour dénoncer le blocus commercial dont il fait l'objet. Début juin, l'Arabie saoudite et de ses alliés ont rompu leurs relations diplomatiques et économiques avec le pays accusé de soutenir le terrorisme et de se rapprocher de l'Iran, ennemi juré de Riyad. Accusations rejetées par Doha qui cherche un soutien auprès des organisations internationales.


Le Qatar estime que le blocus imposévise à l'isoler économiquement. En déposant sa plainte, le petit émirat gazier enclenche une procédure qui pourrait durer, explique Keith Rockwell, directeur de l'information à l'OMC. « Une fois la plainte déposée, s'ouvre une période de soixante jours pendant laquelle les parties sont censées régler le différend entre elles. Si à la fin de cette période, le résultat n'est pas jugé satisfaisant, le Qatar pourra demander l'avis d'un panel international. Trois experts indépendants devront s'exprimer sur la question. »

La première demande du Qatar pourrait être bloquée par ses voisins. Mais ils ne pourront pas s'opposer à la demande suivante. « Entre six et neuf mois seront nécessaires pour proposer la solution, selon les règles de l'OMC. Mais les parties pourront toujours faire appel de cette décision », poursuit l’expert de l’OMC

Et cela pourrait encore durer des mois. Pourtant, les sanctions pèsent sur l'économie du Qatar. Ses réserves de change ont baissé de 8,8 milliards d'euros. Mais le petit émirat dispose toujours de plus de 150 milliards d'euros, grâce notamment à ses revenus du gaz et du pétrole.
http://www.rfi.fr/asie-pacifique/201708 ... commercial

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 49947
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Commerce mondial

Message par energy_isere » 22 août 2017, 15:54

Renégociation de l’Alena: les Etats-Unis affichent leur fermeté d’entrée de jeu

Par RFI Publié le 17-08-2017

Le Canada, les Etats-Unis et le Mexique ont entamé les négociations du délicat renouvellement de l’Alena, le traité de libre-échange nord-américain adopté en 1994. Ce premier round de discussions se tient à Washington jusqu'à dimanche. Le défi sera pour ces trois pays de trouver un terrain d’entente. Et ce n’est pas gagné car les premières déclarations des représentants aux négociations sont fermes surtout celles de l'administration Trump. Le président protectionniste a menacé plusieurs fois de quitter l'accord.



D'entrée de jeu, Robert Lighthizer, le représentant américain au Commerce, a donné le ton. Il réclame d'importantes concessions de ses voisins afin de réduire le déficit commercial américain vis-à-vis de ses deux partenaires.

En face, les représentants canadiens et mexicains, bien que dans la défensive, se sont montrés fermes eux aussi. Chrystia Freeland, la ministre canadienne du Commerce a rappelé que les échanges entre son pays et les Etats-Unis étaient presque équilibrés. Elle a dénoncé dans la foulée l’obsession de l’administration Trump sur la réduction du déficit commercial. Car la ministre ne considère pas les excédents et les déficits des échanges comme des indicateurs importants du bon fonctionnement d’une relation commerciale.

Même son de cloche du côté du ministre mexicain de l'Economie, Ildefonso Guajardo. Il souhaite préserver les acquis de son pays et insiste pour accroître les échanges commerciaux et non les réduire.

La mission semble donc impossible. Surtout que Donald Trump réclame un nouvel accord dès que possible, alors que ce type de négociations prend des années et non des mois.
http://www.rfi.fr/ameriques/20170817-re ... entree-jeu

emmort
Brut léger
Brut léger
Messages : 421
Inscription : 25 févr. 2009, 21:48
Localisation : Ans (Belgique)

Re: Commerce mondial

Message par emmort » 08 sept. 2017, 12:10

La Belgique a officiellement saisi la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) pour lui demander de vérifier la conformité de l’accord de libre-échange entre l’UE et le Canada, le Ceta, avec le droit européen, a-t-on appris vendredi auprès de la juridiction. « La demande d’avis a été déposée jeudi en fin d’après-midi », a précisé la CJUE à l’AFP.

Le gouvernement fédéral belge s’était engagé en octobre 2016 à saisir la Cour européenne auprès du parlement de la région francophone de Wallonie, qui s’opposait alors à l’accord, bloquant sa signature par l’UE. La requête porte, comme la Belgique l’avait alors annoncé, « sur la compatibilité du Système juridictionnel des investissements (» ICS «) avec les traités européens ».

L’ICS est un système réformé de règlement des différends entre États et investisseurs. Il constitue la première étape en vue de l’établissement d’une cour multilatérale des investissements, que l’UE espère à terme mettre en place dans l’ensemble de ses accords de libre-échange pour trancher les conflits.
http://plus.lesoir.be/113057/article/20 ... irect=true

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 49947
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Commerce mondial

Message par energy_isere » 21 sept. 2017, 12:56

L'OMC révise à la hausse ses prévisions de croissance du commerce mondial en 2017

AFP le 21/09/2017

Selon les chiffres publiés jeudi par l'Organisation mondiale du commerce (OMC), "l'estimation de la croissance du volume du commerce mondial des marchandises en 2017 est passée à 3,6%", soit bien mieux que la croissance annuelle de 2,4% prévue en avril, a indiqué l'institution basée à Genève.

La fourchette de la prévision est de 3,2% à 3,9%. Cette estimation est basée sur une croissance de l'économie mondiale de 2,8% en 2017.

...............
http://www.boursorama.com/actualites/l- ... 6ce7d91c3d

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 49947
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Commerce mondial

Message par energy_isere » 13 nov. 2017, 19:33

Le traité transpacifique continue sans les Etats-Unis

Par RFI Publié le 11-11-2017

Au Vietnam où se tient le forum de l’Organisation de coopération économique Asie-Pacifique, Donald Trump a tenu face aux dirigeants de la zone Pacifique un discours au ton résolument isolationniste. Ce samedi, les 11 autres pays concernés par l'accord de libre-échange transpacifique (TPP) ont annoncé avoir trouvé un nouveau cadre d'échanges commerciaux en vue d'un nouveau traité, sans les Etats Unis.


Les 11 pays lâchés par Donald Trump ont fait comprendre qu'ils se passeront bien des Etats-Unis. « L'Amérique d'abord », a encore martelé le président américain, répétant que les Etats-Unis ne négocieront plus désormais que de manière bilatérale et ne signeront plus « de grands accords qui l'obligent à renoncer à sa souveraineté ».

Qu'à cela ne tienne, le traité transpacifique va continuer sans les Etats-Unis. Les 11 autres pays prenant part à la négociation (Australie, Brunei, Canada, Chili, Japon, Malaisie, Mexique, Nouvelle-Zélande, Pérou, Singapour et Vietnam) entendent avancer vers l'élimination de plus de 90 % des droits de douane qui frappent encore leurs échanges commerciaux.

Qu’il s'agisse du riz, du sucre, du fromage ou du bœuf, le commerce entre ces pays a atteint l'an dernier 356 milliards de dollars. Ce partenariat transpacifique devrait également imposer à des pays comme le Vietnam, le Mexique ou la Malaisie une amélioration de leur droit du travail et de la protection des travailleurs.

Mais alors qu'avec les Etats-Unis, la zone de libre-échange aurait représenté 40 % de l'économie mondiale, sans eux, elle tombe à moins de 15 %. A terme, la Chine pourrait donc rejoindre le partenariat, prenant la place laissée vacante par les Etats-Unis. Et ce alors que le traité transpacifique avait justement pour objectif initial de contrebalancer le poids de Pékin dans cette région du monde.
http://www.rfi.fr/economie/20171111-tra ... nald-trump

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités