Commerce mondial

Discussions traitant de l'impact du pic pétrolier sur l'économie.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57741
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Commerce mondial

Message par energy_isere » 01 déc. 2017, 19:39

Les USA refusent le statut d'économie de marché à la Chine

Publié le 01/12/2017
Infos Reuters WASHINGTON

Les Etats-Unis ont officiellement informé l'Organisation mondiale du Commerce (OMC) qu'ils s'opposaient à l'octroi à la Chine du statut d'économie de marché, ce qui devrait leur permettre de maintenir des barrières douanières élevées sur certains produits chinois.

Cette déclaration a été transmise par les services du représentant américain au Commerce et a été rendue publique jeudi. Elle fait suite à un avis rendu en octobre par le département du Commerce selon lequel la Chine n'a pas répondu aux critères d'une économie de marché dans le cadre de l'étude d'un dossier antidumping sur les feuilles d'aluminium.

Les Etats-Unis et l'Union européenne s'opposent à ce que la Chine bénéficie du statut d'économie de marché, 16 ans après son adhésion à l'OMC, en raison du rôle jugé prépondérant de l'Etat dans l'économie chinoise, notamment via une politique de subventions.

"Nous sommes préoccupés par le fait que la libéralisation économique de la Chine semble avoir ralenti ou s'être inversée, avec un rôle de l'Etat qui va croissant", a déclaré jeudi David Malpass, sous-secrétaire au Trésor pour les affaires internationales.

"Les entreprises publiques ne sont pas soumises à de fortes contraintes budgétaires et la politique industrielle de la Chine est devenue de plus en plus problématique pour les entreprises étrangères. D'immenses crédits à l'exportation affluent de manière non-économique et faussent le marché", a-t-il ajouté.
https://www.usinenouvelle.com/article/l ... ne.N621648

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57741
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Commerce mondial

Message par energy_isere » 02 mars 2018, 19:59

Trump sur le sentier de la guerre commerciale

Reuters le 02/03/2018

Le président américain Donald Trump a adopté vendredi une attitude de défi en déclarant que les guerres commerciales étaient saines et pouvaient être remportées après le tollé international et les turbulences boursières provoqués par son projet d'imposer des tarifs douaniers sur les importations d'acier et d'aluminium aux Etats-Unis.

L'Union européenne a évoqué de possibles contre-mesures, Paris a dit que les droits de douane seraient inacceptables, Pékin a appelé le président américain à la modération tandis que le Canada, principal fournisseur d'acier et d'aluminium des Etats-Unis, s'est dit prêt à des représailles si les mesures annoncées devaient l'affecter.

Donald Trump a annoncé jeudi que les Etats-Unis imposeraient la semaine prochaine des droits de douane de 25% sur leurs importations d'acier et de 10% sur celles d'aluminium afin de défendre l'industrie métallurgique américaine.

Le secrétaire américain au Commerce, Wilbur Ross, a déclaré que les mesures envisagées "semblent" s'appliquer à tous les pays.

"Ce qui a été annoncé hier par le président, c'est un concept très large de 25% sur tout l'acier et de 10% sur tout l'aluminium. Il va nous falloir regarder la complexité des détails mais c'est assurément le cadre général et cela aura en conséquence un impact assez vaste", a-t-il ajouté.

Les craintes d'une escalade protectionniste ont provoqué une chute des Bourses mondiales et un regain d'aversion au risque dont les traditionnelles valeurs refuges, comme les obligations gouvernementales et le yen, ont bénéficié.

............................
http://www.boursorama.com/actualites/tr ... ea89b1048e

-2.39 % au CAC40 !

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57741
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Commerce mondial

Message par energy_isere » 04 mars 2018, 13:01

GUERRE COMMERCIALE : FACE À DONALD TRUMP, BRUXELLES CONTRE-ATTAQUE

"L’annonce par Donald Trump de l’imposition de taxes importantes sur l’acier et l’aluminium ont fait bondir plus d’un allié des États-Unis. L’Europe a donc décidé de passer à l’offensive.

"Nous serons aussi stupides" que les États-Unis. Ceci est une promesse de Jean-Claude Juncker, patron de la Commission européenne. Lors d’une prise de parole à Hambourg, vendredi, le chef de l’exécutif européen a martelé : "l’Europe doit se défendre et elle va se défendre". Car, à Bruxelles, on a guère apprécié les annonces tonitruantes du président américain selon lesquelles Washington allait "dès la semaine prochaine" imposer des droits de douanes de 25 % concernant l’importation de l’acier, et de 10 % concernant l’aluminium.

L’Europe prépare donc sa réponse, affirme le Monde samedi. Dans un premier temps, elle devrait arrêter des mesures de rétorsion, autorisées par l’Organisation mondiale du Commerce (OMC) dans le cas de conflit ouvert entre deux pays ou groupes de pays. Des fonctionnaires européens ont ainsi dressé une liste de produits, la plupart agricoles, en provenance des États-Unis et qui pourraient se voir appliqués de lourdes taxes en franchissant les frontières européennes.

Cette liste doit être validée le 7 mars par les commissaires européens. Selon les précisions du quotidien, elle affecterait quelque 3,5 milliards de dollars d’exportations américaines vers l’Union. Et la facture pourrait s’alourdir. Le Monde rappelle que selon les règles de l’OMC, un état s’estimant lésé peut imposer des mesures punitives sur un volume équivalent à celui des exportations pénalisées. Dans le cas de l’Union européenne, on parle donc d’un volume maximal d’exportations vers les États-Unis de cinq milliards d’euros pour l’acier, et d’un milliard d’euros pour l’aluminium.

"Nous allons mettre en place des contre-mesures concernant les droits d’importation de produits américains, notamment Harley-Davidson, le bourbon et les jeans Levi’s", a tonné Jean-Claude Juncker vendredi devant la presse allemande. L’Union européenne espère toutefois qu’elle n’aura pas à mettre sa menace à exécution et que Donald Trump reculera. Car la liste punitive de Bruxelles pourrait ne pas être tout de suite applicable, l’Union souhaitant respecter à la lettre les règles de l’OMC. Celles-ci stipulent que le groupe lésé doit présenter une demande officielle devant l’Organisation, et cela prend du temps.

L’Union européenne pourrait aussi, rapporte le Monde, contester officiellement devant l’OMC l’argument de "sécurité nationale" américain dans le but de faire condamner les États-Unis. Toutefois, la procédure est là encore une procédure de long terme et doit être menée en concertation avec plusieurs pays tiers."
https://www.capital.fr/economie-politiq ... e-dimanche

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57741
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Commerce mondial

Message par energy_isere » 08 mars 2018, 23:08

Nouveau partenariat transpacifique sans Trump

Publié le 08/03/2018 Infos Reuters SANTIAGO

Une nouvelle version du Partenariat transpacifique (TPP), accord de libre-échange dans la zone Asie-Pacifique, a été signée jeudi à Santiago par onze pays, sans les Etats-Unis.

L'administration Trump a annoncé l'an dernier son retrait du TPP mais les onze autres pays concernés - Australie, Brunei, Canada, Chili, Japon, Malaisie, Mexique, Nouvelle-Zélande, Pérou, Singapour et Vietnam - ont poursuivi les négociations et ont conclu en novembre un accord sur un nouveau partenariat.

Ces pays, avec le Canada et le Japon en tête, représentent ensemble 13% du produit intérieur brut (PIB) mondial. Avec les Etats-Unis, le bloc aurait pesé 40% du PIB mondial.

Ce nouvel accord, appelé Partenariat transpacifique global et progressiste (CPTPP), ambitionne d'éliminer les droits de douane sur des produits industriels et agricoles entre les onze pays, dont la population au total approche les 500 millions.

La signature formelle portant création du CPTPP coïncide avec le débat sur le protectionnisme affiché par Washington au moment où Donald Trump s'apprête à imposer des droits de douane sur les importations d'acier et d'aluminium aux Etats-Unis.

Cette signature, a dit le ministre chilien des Affaires étrangères Heraldo Munoz, envoie un signal fort "contre les pressions protectionnistes et en faveur d'un monde ouvert au commerce, sans sanctions unilatérales et sans menace de guerres commerciales".

Washington n'a pas totalement exclu de réintégrer à l'avenir le partenariat transpacifique, le président américain posant comme condition d'obtenir un "meilleur accord". Cette perspective est toutefois considérée peu probable à court terme.
https://www.usinenouvelle.com/article/n ... mp.N664134

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57741
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Commerce mondial

Message par energy_isere » 21 mars 2018, 19:45

UA: 44 pays signent un accord pour une Zone de libre-échange continental

Par RFI Publié le 21-03-2018

Quarante-quatre pays africains ont signé ce mercredi matin dans la capitale rwandaise, Kigali, l'accord établissant la Zone de libre-échange continentale. 40 chefs d'Etat ont lancé l'un de projets les plus ambitieux de l'agenda 2063 de l'Afrique, celui qui vise à créer un marché commun d'1,2 milliard d'habitants. Un projet en négociation depuis 2015 et qui ne fait pas encore l'unanimité puisque certains poids lourds comme le Nigeria ont besoin de consultations approfondies. Mais cette signature va indéniablement créer une dynamique.

C'est l'aboutissement de deux années de travail sous l'égide du Nigérien Mahamadou Issoufou. La Zlec vise à créer un marché commun sans barrières tarifaires ou autres, pour les biens et les services. Ce qui ferait à terme de l'Afrique la plus grande zone de libre-échange au monde.

Mais on peut dire que le plus dur ne fait que commencer. Les signataires doivent désormais faire ratifier l'accord par leurs Parlements nationaux. Pour qu'il entre en vigueur, il faudra au moins 22 ratifications. L'idée étant d'arriver à une ouverture effective en janvier 2019.

D'ici là il faudra aussi convaincre les réticents dont le Nigeria. La décision dimanche 18 mars du président Buhari de ne pas signer la Zlec avait jeté un froid et fait craindre un effet boule de neige. Les pays ont encore du chemin à faire pour à la fois adapter leurs législations, trouver des solutions pour pallier la baisse des recettes douanières qui représentent souvent une part conséquente des recettes publiques et pour convaincre les syndicats et les entreprises que le libre-échange ne se traduira pas par des destructions d'activité.

Quid aussi des rapports entre les grandes zones comme l'Union européenne qui ont déjà des accords avec certains membres de l'UA comme le Maroc. Certains redoutent que le loup entre dans la bergerie. Beaucoup de question restent en suspens et beaucoup de travail est encore à accomplir, mais incontestablement, les dirigeants africains veulent envoyer au monde l'image de leur volontarisme.
http://www.rfi.fr/afrique/20180321-ua-4 ... ontinental

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57741
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Commerce mondial

Message par energy_isere » 25 mars 2018, 13:47

Protectionnisme américain : conséquences potentielles d'une guerre commerciale

Par Le Revenu le 23/03/2018

Quelles seraient les conséquences potentielles d'une guerre commerciale mondiale déclenchée par la politique protectionniste du président américain Donald Trump ?
Pourquoi une guerre commerciale mondiale ?


La décision unilatérale de Washington, le 8 mars, d'imposer des taxes de 25% sur les importations d'acier et de 10% sur celles d'aluminium, puis la signature jeudi d'un mémorandum ciblant les importations chinoises, donne le droit aux partenaires commerciaux des États-Unis de répliquer notamment en déposant des recours auprès de l'Organisation mondiale du Commerce (OMC).

«Si une guerre commerciale devait être lancée par les États-Unis, la Chine se battrait jusqu'au bout pour défendre ses propres et légitimes intérêts par tous les moyens nécessaires», a prévenu jeudi l'ambassade de Chine.

L'Union européenne, qui à en croire Washington devrait être exemptée provisoirement des droits de douane sur l'acier et l'aluminium, avait préparé des contre-mesures visant des produits américains: les motos Harley-Davidson, le whiskey Bourbon et les jeans Levi's.

Quel impact sur l'économie mondiale ?

La croissance économique mondiale se nourrit des échanges commerciaux à travers la planète. Le Fonds monétaire international (FMI) a maintes fois prévenu depuis l'arrivée de Donald Trump à la Maison Blanche que toute tentation protectionniste menaçait l'embellie planétaire.

Le nouveau président de la Banque centrale américaine (Fed), Jerome Powell, pourtant nommé par Donald Trump, a reconnu mercredi qu'une guerre commerciale représentait «un risque plus important pour les perspectives économiques».

Avant lui, son homologue de la Banque centrale européenne, Mario Draghi, avait été plus direct : «Un virage vers le protectionnisme poserait un risque sérieux pour la croissance de la productivité et la croissance potentielle de l'économie mondiale».

«Un ralentissement (économique) de la Chine en raison de taxes douanières serait dommageable pour les autres économies asiatiques et hors d'Asie, pour l'Allemagne», ont en outre estimé les économistes d'Oxford Economics dans une note jeudi.

Les mesures américaines «mettent en danger l'ordre commercial international et la stabilité économique», a enfin réagi l'ambassade de Chine à Washington.

Les consommateurs : gagnants ou perdants ?

Taxer les produits importés pourrait se traduire par une hausse des prix dans différents secteurs. Le constructeur automobile Toyota a déjà prévenu que s'il n'était plus en mesure d'importer aux États-Unis de l'acier bon marché pour y fabriquer des véhicules dans ses usines américaines, leur prix augmenterait considérablement.

Ces mesures «vont directement heurter les intérêts des consommateurs américains», a prévenu aussi la Chine.

Des augmentations de prix de produits de consommation courante pourraient ainsi freiner la consommation, un risque pour la croissance américaine traditionnellement tirée par la consommation des ménages.

Est-ce bon pour les États-Unis ?

«Nous devons protéger notre pays et nos travailleurs», a constamment affirmé Donald Trump pour justifier l'imposition de mesures protectionnistes.

Pour autant, l'argument selon lequel imposer des droits de douane conséquents va sauvegarder, voire favoriser, l'emploi est loin de faire l'unanimité.

Cette décision est «de nature à causer des dégâts non seulement hors des États-Unis mais encore à l'économie américaine elle-même, y compris à ses secteurs manufacturier et de la construction qui sont de gros utilisateurs d'aluminium et d'acier», avait déjà expliqué le FMI après la promulgation de taxes dans ces secteurs.

Des fédérations américaines du secteur agricole ont déploré récemment qu'en voulant protéger les producteurs d'acier et d'aluminium, Donald Trump ouvrait la voie à des représailles qui affecteraient durement d'autres secteurs comme l'agriculture.

Elles redoutent à présent des taxations sur leurs exportations à destination du géant asiatique (soja, sorgho, porcs d'élevage).


En 2002, le président Bush avait imposé des taxes sur l'acier qui étaient restées effectives pendant 18 mois. Au cours de cette période, quelque 200.000 emplois américains avaient pâti de cette mesure protectionniste, rappellent les économistes d'Oxford Economics.

Mais l'association des industriels américains a affirmé que ces taxes sur l'acier et l'aluminium montraient déjà des effets bénéfiques sur l'emploi dans la sidérurgie américaine, avec la création de quelque 3.000 emplois.

Quel impact sur l'Aléna ?

Les États-Unis, le Canada et le Mexique sont engagés depuis sept mois dans une difficile renégociation du traité de libre-échange nord-américain (Aléna).

En vigueur depuis 1994, cet accord a été qualifié de «désastre» par Donald Trump qui menace constamment d'en sortir si les discussions n'aboutissaient pas à un traité jugé favorable pour les entreprises et travailleurs américains.

Le président a décidé d'exempter provisoirement ses partenaires de l'Aléna des taxes sur l'acier et l'aluminium et affirmé qu'une exemption définitive dépendrait de l'issue des tractations sur l'Aléna. Un enjeu de taille pour le Canada, premier fournisseur d'acier mais aussi premier partenaire commercial des États-Unis.
https://lerevenu.com/placements/economi ... ommerciale

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57741
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Commerce mondial

Message par energy_isere » 25 mars 2018, 14:17

La Chine dévoile une liste de taxes potentielle sur des produits américains

le 23 mars 2018

En réponse aux nouvelles taxes imposées par les États-Unis, la Chine a publié vendredi une liste de produits américains qui seront taxés entre 15 et 25%. Les bourses chinoises dévissent.

............
Les fruits frais taxés à 15%. En réponse, Pékin a publié une liste de 128 lignes tarifaires (catégories de produits), divisée en deux groupes. Le premier groupe de produits, comprenant 120 lignes tarifaires, sera taxé à 15%. Il s'agit de produits tels que fruits frais, vin, éthanol ou ginseng, autant de marchandises qui ont représenté près d'un milliard de dollars d'importations en Chine en 2017.

25% pour le porc et l'aluminium. Le deuxième groupe, qui comprend le porc et l'aluminium recyclé, sera taxé à 25%. Ce groupe ne comprend que huit lignes tarifaires, mais correspondant à près de deux milliards de dollars d'importations l'an dernier, a expliqué le ministère du Commerce.

Le soja n'est pas concerné. La liste ne comprend cependant pas le soja, que les Américains ont exporté en Chine à hauteur de 14 milliards de dollars l'an dernier. Si ce produit devait être visé, les conséquences pourraient être graves pour les agriculteurs américains, particulièrement dans les États ayant soutenu Donald Trump lors de l'élection présidentielle de 2016.
http://www.europe1.fr/international/la- ... ns-3606887

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57741
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Commerce mondial

Message par energy_isere » 02 avr. 2018, 11:46

Guerre commerciale: la Chine contre-attaque face à Trump

Par AFP , publié le 02/04/2018

La Chine a mis la menace à exécution: Pékin a déclenché lundi des mesures punitives contre 128 produits américains, en réponse à l'annonce par Donald Trump de droits de douane sur l'acier et l'aluminium importés aux Etats-Unis.


Les fruits et le porc sont notamment dans le collimateur des autorités chinoises. Ces mesures font suite à plusieurs semaines de tensions bilatérales, qui alimentent la crainte d'un conflit commercial ouvert entre les deux géants économiques mondiaux.

L'administration Trump a décidé début mars l'imposition de droits de douane sur les importations d'acier et d'aluminium au nom de la "sécurité nationale". Un argument jugé lundi par le ministère chinois du Commerce comme "un abus" des règles de l'Organisation mondiale du commerce (OMC).

Les mesures américaines "sont dirigées uniquement contre quelques pays. Elles contreviennent gravement au principe de non-discrimination, qui constitue le fondement du système commercial multilatéral. Elles portent gravement atteinte aux intérêts chinois", a dénoncé le ministère dans un communiqué publié sur son site internet.

Les nouvelles taxes chinoises, imposées par la commission chargée des tarifs douaniers au sein du Conseil d'Etat (gouvernement), portent sur des produits divers allant des fruits à la viande de porc.


Les Etats-Unis avaient annoncé début mars l'imposition de taxes de 25% sur les importations d'acier et de 10% sur celle d'aluminium de plusieurs pays. Devant le tollé international, de nombreux pays, dont ceux de l'Union européenne, ont été exemptés de cette nouvelle mesure, du moins pour le moment -- mais pas la Chine.

- Intimidation économique -

"Nous espérons que les Etats-Unis abandonnent au plus vite leurs mesures enfreignant les règles de l'OMC, afin de permettre la reprise normale du commerce sino-américain pour les produits concernés", a indiqué le ministère chinois du Commerce.

"La coopération entre la Chine et les Etats-Unis, les deux plus grandes économies mondiales, est la seule option possible."

Donald Trump fait régulièrement du colossal déficit commercial américain avec la Chine un cheval de bataille. Il avait annoncé le 22 mars que les Etats-Unis imposeraient de nouvelles taxes sur quelque 60 milliards de dollars d'importations chinoises.

Dès le lendemain, Pékin avait répliqué en dévoilant une liste de 128 produits sur lesquels il affirmait vouloir appliquer des droits des douanes de 15% à 25% en cas d'échec des négociations avec Washington.

La Chine avait ensuite demandé à Washington de cesser ce qu'elle a qualifié "d'intimidation économique", et menacé de mesures de rétorsion.

Jusqu'à présent, Pékin a pris soin de ne pas s'attaquer à des produits agricoles majeurs, comme le soja, ou à des compagnies industrielles importantes telles que le géant Boeing, domaines qui, désormais, pourraient également être ciblées, estime le quotidien officiel Global Times.
...........
https://lexpansion.lexpress.fr/actualit ... 96992.html

Avatar de l’utilisateur
kercoz
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8313
Inscription : 18 nov. 2007, 21:46
Localisation : SUD GIRONDE GRAVE DE GRAVE

Re: Commerce mondial

Message par kercoz » 02 avr. 2018, 20:31

energy_isere a écrit :
02 avr. 2018, 11:46
Guerre commerciale: la Chine contre-attaque face à Trump


Jusqu'à présent, Pékin a pris soin de ne pas s'attaquer à des produits agricoles majeurs, comme le soja, ou à des compagnies industrielles importantes telles que le géant Boeing, domaines qui, désormais, pourraient également être ciblées, estime le quotidien officiel Global Times.
...........
https://lexpansion.lexpress.fr/actualit ... 96992.html
Le soja c'est 14 milliards d' importation chinoise.....Pékin peut mettre Trump à genoux:

http://www.rfi.fr/emission/20180208-sor ... americaine
Entre 2 certitudes , il faut toujours choisir la moindre .

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57741
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Commerce mondial

Message par energy_isere » 04 avr. 2018, 10:59

Guerre commerciale : les États-Unis taxent 50 milliards de dollars d'importations chinoises


Publié le 04/04/2018


Nouvel épisode dans l'offensive de Donald Trump sur le front du commerce extérieur. 1.300 produits technologiques chinois sont visés.

Les Etats-Unis ont surenchéri mardi dans la guerre commerciale qui les oppose à la Chine. Washington a annoncé des droits de douane à un taux de 25% sur 1.300 produits technologiques importés de Chine dans le but d'obtenir une modification des pratiques chinoises en matière de propriété intellectuelle. La liste de produits dévoilée par le bureau du représentant américain au Commerce (USTR) comprend des biens les plus divers : téléviseurs, composants électroniques, produits chimiques, véhicules à moteur ou encore appareils dentaires. Ils représentent une valeur d'environ 50 milliards de dollars (40 milliards d'euros) d'importations estimées pour 2018.

Pékin a aussitôt condamné cette décision et réaffirmé son intention de riposter. Le ministère chinois du Commerce a déclaré qu'il prendrait "bientôt" des mesures "d'ampleur comparable contre les marchandises américaines". Les économistes estiment en général que le soja américain sera visé, de même que le secteur de l'aéronautique. L'ambassade de Chine à Washington a précisé que Pékin voulait régler ce différend via l'Organisation mondiale du commerce (OMC). "Comme le dit le proverbe chinois, il est seulement poli de rendre la pareille. La partie chinoise aura recours au mécanisme de règlement des différends de l'OMC et prendra des mesures correspondantes d'égale force et envergure contre les produits américains, conformément à la loi chinoise", indique l'ambassade.

Exclus de la liste

La liste publiée par l'USTR fait suite à l'annonce dimanche soir par Pékin de droits de douane pouvant atteindre 25% sur 128 produits américains (dont la viande de porc et le vin) représentant une valeur de trois milliards de dollars, qui était elle-même une réponse à la décision des Etats-Unis de taxer les importations d'aluminium et d'acier. La National Association of Manufacturers a réagi prudemment à la liste de l'USTR. Les droits de douane sont une des réponses possibles, dit-elle, mais ils vont se traduire par des coûts supplémentaires pour les industriels américains qui utilisent les produits chinois, ce qui augmentera le prix final pour le consommateur américain.

D'ailleurs, un grand nombre de produits assemblés par des sociétés américaines en Chine sont exclus de la liste, comme les téléphones d'Apple ou les ordinateurs portables de Dell. La liste de l'USTR ne comprend pas non plus les chaussures et les vêtements. Elle comprend en revanche les téléviseurs à écrans plats et les véhicules à moteur de trois litres maximum, électriques ou à essence. Une analyse de Reuters comparant les produits visés et les données officielles sur les importations montre que les Etats-Unis ont importé de Chine pour 3,9 milliards de dollars de téléviseurs à écrans plats en 2017 et pour 1,4 milliard de véhicules. Plus de 200 produits figurant sur la liste n'ont pas été importés par les Etats-Unis l'an dernier, notamment les gros avions et les satellites de communication. Certains autres, comme l'artillerie, ne seront sans doute jamais importés.
.....................
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... c845138e1f

Et la réponse du berger à la bergére :

Chine: mesures de rétorsion contre les voitures, les avions et le soja américains

AFP04/04/2018

La Chine a annoncé mercredi l'imposition prochaine d'une taxe de 25% sur les avions, le soja, les voitures et d'autres produits importés des Etats-Unis, une mesure de rétorsion après l'annonce par Washington de nouveaux droits de douane sur les importations chinoises.

Le ministère chinois du Commerce a listé 106 produits qui seront visés, et qui représentent un montant d'environ 50 milliards de dollars d'importations par an. La date de mise en application de la taxe sera annoncée ultérieurement, a précisé le ministère.
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... c845138e1f

Avatar de l’utilisateur
sherpa421
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2482
Inscription : 28 mars 2012, 16:22

Re: Commerce mondial

Message par sherpa421 » 04 avr. 2018, 11:47

Ça devrait être plutôt positif pour l'économie Européenne.
La guerre tue.
Moi, j'aime pas le foot.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57741
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Commerce mondial

Message par energy_isere » 05 avr. 2018, 21:41

La Chine saisit l'OMC pour contester les taxes que Washington veut imposer sur ses produits technologiques
https://www.romandie.com/news//905957.rom

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57741
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Commerce mondial

Message par energy_isere » 06 avr. 2018, 19:19

Guerre commerciale: le PIB mondial pourrait y perdre 1% en un an

AFP06/04/2018

Une guerre commerciale généralisée lancée par les Etats-Unis pourrait couter à l'économie mondiale 1% de son PIB en un an, peser sur l'emploi et ralentir la reprise économique générale, a pronostiqué vendredi un responsable de la Banque centrale européenne.

Si les Etats-Unis décident d'augmenter de 10% leurs tarifs douaniers sur tous les biens entrants, d'après les simulations des équipes de la BCE, "le commerce mondial pourrait chuter de 3% la première année qui suit ces changements de tarifs douaniers et le PIB mondial perdre jusqu'à 1%", a déclaré lors d'un forum économique à Cernobbio (Italie), Benoît Coeuré, membre du directoire de l'institution.

Selon le banquier français, les pays européens unis par le marché unique risquent également d'être pénalisés, mais "moins que les Etats-Unis". Quant au produit intérieur brut des Etats-Unis, il perdrait, selon les calculs de la BCE, jusqu'à 2,5% en un an.

Sur le plan social, M. Coeuré a longuement insisté sur le risque de déstabilisation pour les classes les plus pauvres, citant une potentielle hausse des prix à la consommation sans hausse de salaires.

"Cela priverait les peuples des indéniables avantages apportés par le commerce et l'intégration et exacerberait les difficultés économiques des plus pauvres", a prédit Benoît Coeuré.

"Cela sèmerait aussi la méfiance entre les nations, déstabiliserait l'équilibre mondial".

Donald Trump, menace depuis plusieurs semaines d'imposer des tarifs douaniers sur l'aluminium et l'acier à certains de ses partenaires commerciaux. Après avoir suspendu jusque début mai l'application de ces mesures protectionnistes à l'encontre de l'UE, le président américain a concentré ses attaques sur la Chine.

En réponse à la publication mardi par l'administration Trump d'une liste provisoire de produits importés de Chine susceptibles d'être soumis à de nouveaux droits de douane, Pékin a répliqué avec une liste visant des produits américains plus stratégiques dont le soja, l'automobile et l'aéronautique pour un montant équivalant aux premières mesures annoncées par Washington: 50 milliards de dollars.

Donald Trump a doublé jeudi la mise de 50 à 100 milliards de dollars de droits de douanes pour les produits chinois, en dépit des inquiétudes qui se font jour au sein même des milieux d'affaires américains.
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... 1d82161be3

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57741
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Commerce mondial

Message par energy_isere » 02 mai 2018, 09:37

L'Europe gagne un mois de sursis sur les droits de douane américains

le 01/05/2018 Infos Reuters

Donald Trump, le président des Etats-Unis a finalement décidé de prolonger d'un mois, au 1er juin, les exemptions accordées à l'Union européenne pour les droits de douane sur l'acier et l'aluminium. Idem pour le Canada et le Mexique.
.....................
https://www.usinenouvelle.com/article/w ... ne.N687879

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57741
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Commerce mondial

Message par energy_isere » 13 juil. 2018, 16:59

L'Italie ne ratifiera pas l'accord commercial UE-Canada, dit Di Maio

ROME, 13 juillet (Reuters)

L'Italie ne ratifiera pas l'accord de libre-échange entre l'Union européenne et le Canada, a déclaré vendredi Luigi Di Maio, vice-président du Conseil italien.


Approuvé en février 2017 par le Parlement européen, l'Accord économique et commercial global (AECG, ou CETA selon l'acronyme anglais) est entré en vigueur à titre provisoire en septembre dernier mais il doit encore être ratifié par l'ensemble des pays membres de l'UE pour produire tous ses effets.

"Bientôt le CETA arrivera devant le parlement et cette majorité le rejettera et ne le ratifiera pas", a déclaré Luigi Di Maio lors d'une intervention à l'assemblée de la Coldiretti, la principale confédération agricole d'Italie, à Rome.

"Si un seul fonctionnaire continue encore à défendre des traités comme le CETA, il sera limogé", a ajouté le chef de file du Mouvement 5-Etoiles, qui gouverne l'Italie avec la Ligue, parti anti-immigration, depuis juin.

Ce nouveau gouvernement a promis de défendre avec vigueur les produits alimentaires typiquement italiens.
https://m.investir.lesechos.fr/actualit ... 79407.html

Répondre