Le Cobalt flambe

Discussions traitant de l'impact du pic pétrolier sur l'économie.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

tita
Condensat
Condensat
Messages : 628
Inscription : 07 juin 2005, 11:22
Localisation : Franches-Montagnes (Suisse)

Re: Le Cobalt flambe

Message par tita » 29 nov. 2017, 14:22

energy_isere a écrit :
28 nov. 2017, 16:58
Je suis quand méme sceptique, si les enfants et les adultes ramassent ''à la main'' du minerai de cobalt au Congo (dénoncé par les ONG) c'est que du minerai existe et qu' il est pas exploité industriellement comme il faudrait, c'est à dire qu' il faudrait des investissements miniers, et aussi des investissemenst dans des infrastructures adéquates (les routes et voies férréespour aller aux gisement), et un environement politique apaisé (sans guerre tribale ou faction avec milices).
La au Congo on est juste dans le sous développement et la désaroi politique et humain.
J'arrive pas tellement à comprendre en fait ce qui retiens les gros groupes miniers à ne pas exploiter ce cobalt et à le laisser à l'exploitation artisanale, mais y'a forcément une raison, à priori économique (y'a pas d'obstacle politique pour eux). Il y a 2 mines dans le monde qui produisent du cobalt directement à partir d'un gisement contenant du minerais... Et ça représente 3% de la production mondiale. Du coup, je me demandais si l'exploitation artisanale se faisait dans des mines contenant du minerais de même type... Ben en fait non, ils le font dans des mines de cuivre ou de nickel, certaines délaissées par les groupes miniers après la chute du prix du cuivre entre 2010 et 2015. En fait, c'est justement parce qu'ils le font artisanalement qu'ils arrivent à creuser spécifiquement les minerais riches en cobalt, puis à les trier manuellement pour séparer le minerais de cuivre du minerais de cobalt avant de le vendre. Ce travail de fourmis ne fonctionne pas en exploitation industrielle parce qu'ils creusent à la pelleteuse tout le minerais, et valorisent tout ce qu'ils trouvent. Il faudrait que le cobalt soit au moins 20 fois plus cher que le cuivre pour que ça en vaille la peine...

Le problème de l'exploitation minière artisanale n'est pas que ce soit artisanal, mais que c'est pas du tout régulé. Au contraire de l'exploitation industrielle par de grands groupes, la population retire directement les bénéfices et c'est considéré comme une opportunité pour sortir un pays de la pauvreté. Ce que les ONG dénoncent, c'est le travail des enfants... Mais surtout que les intermédiaires imposent les prix et que les gros groupes miniers font la loi.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 52593
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le Cobalt flambe

Message par energy_isere » 29 nov. 2017, 18:45

tita a écrit :
29 nov. 2017, 14:22
energy_isere a écrit :
28 nov. 2017, 16:58
Je suis quand méme sceptique, si les enfants et les adultes ramassent ''à la main'' du minerai de cobalt au Congo (dénoncé par les ONG) c'est que du minerai existe et qu' il est pas exploité industriellement comme il faudrait, c'est à dire qu' il faudrait des investissements miniers, et aussi des investissemenst dans des infrastructures adéquates (les routes et voies férréespour aller aux gisement), et un environement politique apaisé (sans guerre tribale ou faction avec milices).
La au Congo on est juste dans le sous développement et la désaroi politique et humain.
J'arrive pas tellement à comprendre en fait ce qui retiens les gros groupes miniers à ne pas exploiter ce cobalt et à le laisser à l'exploitation artisanale, mais y'a forcément une raison, à priori économique (y'a pas d'obstacle politique pour eux). Il y a 2 mines dans le monde qui produisent du cobalt directement à partir d'un gisement contenant du minerais... Et ça représente 3% de la production mondiale. Du coup, je me demandais si l'exploitation artisanale se faisait dans des mines contenant du minerais de même type... Ben en fait non, ils le font dans des mines de cuivre ou de nickel, certaines délaissées par les groupes miniers après la chute du prix du cuivre entre 2010 et 2015. En fait, c'est justement parce qu'ils le font artisanalement qu'ils arrivent à creuser spécifiquement les minerais riches en cobalt, puis à les trier manuellement pour séparer le minerais de cuivre du minerais de cobalt avant de le vendre. Ce travail de fourmis ne fonctionne pas en exploitation industrielle parce qu'ils creusent à la pelleteuse tout le minerais, et valorisent tout ce qu'ils trouvent. Il faudrait que le cobalt soit au moins 20 fois plus cher que le cuivre pour que ça en vaille la peine...

Le problème de l'exploitation minière artisanale n'est pas que ce soit artisanal, mais que c'est pas du tout régulé. Au contraire de l'exploitation industrielle par de grands groupes, la population retire directement les bénéfices et c'est considéré comme une opportunité pour sortir un pays de la pauvreté. Ce que les ONG dénoncent, c'est le travail des enfants... Mais surtout que les intermédiaires imposent les prix et que les gros groupes miniers font la loi.
Tu escamote complétement le fait que toute cette activité ''artisanale'' au Congo est controlée par les milices qui empochent au passage et dont ce traffic alimente leur caisse. Ces milices ont pas du tout intérét à ce que ça sorte de l' artisanat (ou d'une certaine forme d'esclavagisme).

tita
Condensat
Condensat
Messages : 628
Inscription : 07 juin 2005, 11:22
Localisation : Franches-Montagnes (Suisse)

Re: Le Cobalt flambe

Message par tita » 29 nov. 2017, 22:51

energy_isere a écrit :
29 nov. 2017, 18:45
Tu escamote complétement le fait que toute cette activité ''artisanale'' au Congo est controlée par les milices qui empochent au passage et dont ce traffic alimente leur caisse. Ces milices ont pas du tout intérét à ce que ça sorte de l' artisanat (ou d'une certaine forme d'esclavagisme).
Je pense que la situation de la RDC est beaucoup plus complexe que ça. C'est pas que l'exploitation industrielle ne doit pas se faire. Au contraire, mais sans la corruption établie qui est aussi source de conflit et d'un manque de moyen de développement du pays. Mais dans la situation de pauvreté où la population se trouve, les mines artisanales sont aussi un besoin et un moyen de développement. Si on force l'industrialisation sans améliorer les conditions de vie de la population, ben ça génère des conflits.

L'idée, c'est de créer des filières de commerce qui garantissent que les ressourcent qu'on leur achète proviennent de mines "saines", càd sans corruption, travail d'enfant, aux conditions de sécurité correctes, sans détournement de fond vers des armes, etc. Enfin, c'est très utopique, mais bon, c'est dans ce sens que pas mal d'ONG travaillent.

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8586
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Le Cobalt flambe

Message par mobar » 30 nov. 2017, 06:47

Il ne peut y avoir d'économie saine sans éducation et d'éducation sans écoles ni maitres
La corruption n'est que la conséquence du manque d'éducation, d'infrastructures et d'état intégrateur des populations
Tant que les compagnies minières et les états étrangers qui interviennent au Congo ne seront là que pour en exploiter les ressources la situation de corruption et d'esclavage perdurera
C'est aux congolais de se débarrasser de l'esclavage et de construire ce qu'ils auront décidé de construire
Les multinationales ne peuvent pas les laisser faire elles courent le risque que les congolais décident de laisser les ressources dont ils disposent dans le sol et se contentent de palabrer sous les manguiers comme ils l'ont fait pendant des siècles

Le cobalt qui est dans nos voitures et demain dans leur batteries est à ce prix, tous responsables, tous complices!
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 7904
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: Le Cobalt flambe

Message par Remundo » 30 nov. 2017, 14:39

mobar a écrit :
30 nov. 2017, 06:47
La corruption n'est que la conséquence du manque d'éducation, d'infrastructures et d'état intégrateur des populations
Pareil en France :lol:

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 7904
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: Le Cobalt flambe

Message par Remundo » 01 déc. 2017, 21:01

dans le prolongement du Post d'Energy Isère sur le Cobalt et VW
http://www.automobile-propre.com/breves ... de-cobalt/

VW veut tordre le bras des producteurs (sur un contrat pluriannuel à prix en-dessous du marché), lesquels, sûrs de la hausse des prix / pénurie potentielle l'envoient paître...

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 52593
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le Cobalt flambe

Message par energy_isere » 08 déc. 2017, 20:16

energy_isere a écrit :
28 nov. 2017, 16:58
La au Congo on est juste dans le sous développement et le désaroi politique et humain.
et la dans l'actualité :
Les Nations unies ont subi la "pire attaque" de leur histoire récente en République démocratique du Congo où au moins 14 Casques bleus ont été tués jeudi dans l'est, théâtre d'un affrontement attribué au groupe armé ougandais musulman ADF.

Ils ont été victimes des miliciens ougandais musulmans des ADF (Allied Defense Forces, Forces démocratiques alliées).

Les assaillants ont visé une base, tenue par un contingent tanzanien, de la Monusco jeudi à Semuliki dans la province du Nord-Kivu, selon des sources onusiennes.
http://www.boursorama.com/actualites/rd ... a8c0767054

Avatar de l’utilisateur
Silenius
Condensat
Condensat
Messages : 766
Inscription : 06 avr. 2007, 00:56

Re: Le Cobalt flambe

Message par Silenius » 12 déc. 2017, 21:43

Le recit assez hallucinant d'un couple de jeunes Belges qui ont traverse le Congo de Lubumbashi a Kinshasa en 4x4 en 2010, 97 page qui vous tiendront en haleine :
http://forum.expeditionportal.com/threa ... o-Kinshasa

Avatar de l’utilisateur
Silenius
Condensat
Condensat
Messages : 766
Inscription : 06 avr. 2007, 00:56

Re: Le Cobalt flambe

Message par Silenius » 12 déc. 2017, 21:58

Wikipedia ADF :
Les Allied Democratic Forces (ADF ou ADF-Nalu), en français « Forces démocratiques alliées », sont un groupe armé ougandais regroupant des mouvements d'opposition au président Yoweri Museveni fondé en 1995.

Essentiellement composé d'islamistes du mouvement tabligh, l'ADF-Nalu est dirigé depuis 2007 par Jamil Mukulu, un chrétien converti à l'islam.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 52593
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le Cobalt flambe

Message par energy_isere » 15 janv. 2018, 22:50

La RD Congo veut doubler les royalties sur l’extraction de cobalt

Myrtille Delamarche Usine Nouvelle le 15/01/2018

La République démocratique du Congo, qui produit environ 60% du cobalt mondial, envisage de doubler sa taxe sur l’extraction de ce métal dont le cours a triplé en deux ans.

De 41 360 dollars la tonne début 2017 à 96 000 en janvier 2018, le cours du cobalt a fait un bond de 130% en 2017, porté par les batteries de smartphones et par la course aux véhicules électriques. Cet oxyde métallique bleu entre dans la composition de leurs batteries lithium-ion. Son principal pays producteur, la République démocratique du Congo (60% de la production mondiale), est bien décidé à profiter de ce boom. Après des décennies de production minière qui n’ont pas réussi à sortir sa population de la pauvreté, ce pays d’Afrique centrale – dont le sous-sol est régulièrement qualifié de scandale géologique en raison de sa richesse – envisage de rehausser le taux de royalties qu’il touche sur l’exploitation du cobalt par les géants miniers mondiaux. "Nos partenaires depuis 15 ans nous ont trompés et volés. Cela doit s’arrêter", déclarait en novembre le président du Conseil d’administration de la Gécamines, Albert Yuma Mulimbi.

Un métal stratégique aussi pour ses producteurs.

Si le métal (actuellement considéré comme "de base") est reclassé parmi les métaux stratégiques dans la nouvelle mouture du code minier congolais, Glencore (mines de Mutanda et Katanga) et China Molybdenum (mine de Tenke), notamment, devront acquitter une taxe de 5% sur leur production, au lieu de 1% à 2,5% actuellement. Une mesure qui pénaliserait fortement Glencore, dont la production doit passer de 24 500 tonnes en 2017 à 65 000 tonnes en 2019 avec le retour de sa mine de Katanga à sa pleine production. Parmi les autres métaux concernés par cette éventuelle requalification figure le tantale, un métal rare tiré du coltan.

La taxe sur les métaux de base (dont le cuivre) serait relevée à 3,5%. La participation de l’Etat congolais au capital des filiales minières pourrait également être doublée, et la sous-traitance réservée exclusivement aux sociétés à capitaux majoritairement congolais. Le code minier congolais, révisé en 2002, a permis d’attirer des milliards de dollars d’investissements, avec un impact sur l’économie du pays que le gouvernement considère comme insuffisant.

Avec 66 000 tonnes de cobalt produites en 2016, la RD Congo dépasse très largement l’ensemble des pays producteurs. Elle devance la Chine (7700 tonnes), le Canada (7300 tonnes) et la Russie (6200 tonnes). La France est présente dans le top 10, grâce à la Nouvelle-Calédonie, 9e producteur mondial avec 3300 tonnes en 2016.
https://www.usinenouvelle.com/article/l ... lt.N637648

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 52593
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le Cobalt flambe

Message par energy_isere » 04 févr. 2018, 13:16

Le Cobalt s'envole à 80 000 $ la tonne !

Image

Le Brésilien Vale veut emprunte 500 millions de $ pour investir dans la mine de Nickel Canadienne de Voisey’s Bay et qui produit aussi du Cobalt en co- produit. Voisey’s Bay pourrait produire 3000 t de Cobalt annuellement.
Reuters reports Tuesday Vale has hired Canada’s Bank of Montreal to raise around $500m from bidders for cobalt that will be produced at the Brazilian giant's Voisey’s Bay nickel mine in eastern Canada, citing four sources. Vale is extending the nickel mine underground to extend the life of the mine to 2035, but depressed nickel prices have slowed development.

Such a streaming deal – making an upfront payment in exchange for future production – is common on precious metals markets but would be the first of its kind for cobalt.

Negotiating a price for a streaming deal could be complicated by the limited size of the overall market. The Voisey's Bay deal would only be for around 3,000 tonnes of cobalt per year according to the Reuters report.

“No one has done a cobalt streaming deal before and how you price it, given that it is not a liquid market, is very difficult,” the source said.

“But because cobalt is in short supply and there’s a squeeze in anticipation of a surge in demand for electric vehicles, then you’ll get interest.”
.............
http://www.mining.com/bidders-500m-cana ... es-report/

Iguane
Condensat
Condensat
Messages : 702
Inscription : 17 avr. 2006, 20:19
Localisation : Algarve

Re: Le Cobalt flambe

Message par Iguane » 05 févr. 2018, 17:41

Silenius a écrit :
12 déc. 2017, 21:43
Le recit assez hallucinant d'un couple de jeunes Belges qui ont traverse le Congo de Lubumbashi a Kinshasa en 4x4 en 2010, 97 page qui vous tiendront en haleine :
http://forum.expeditionportal.com/threa ... o-Kinshasa
Oui, hallucinant, c'est le mot qui convient ! :shock: J'ai lu ce récit jusqu'à la page 58. Les pages suivantes contiennent-elles encore autre chose que des remerciements et félicitations des lecteurs ?

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 52593
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le Cobalt flambe

Message par energy_isere » 16 févr. 2018, 15:51

Face à l'envolée des cours du cobalt, le recyclage fait son chemin

Par Claire Fages RFI 16 février 2018

C'est l'ingrédient-clé des batteries électriques. Le cobalt a vu ses cours quasiment tripler depuis le début de l'année dernière. La RDC, qui produit la moitié de l'offre mondiale, est sur le point de multiplier par cinq ses redevances sur ce métal stratégique. Alors les fabricants de batteries cherchent à économiser la ressource et à recycler le cobalt des vieux téléphones.

Comment consommer moins de cobalt, pour calmer les prix du métal gris ? L’idée du recyclage qui ne semblait pas évident techniquement aux industriels fait son chemin. Le premier fabricant mondial de batteries électriques Samsung SDI vient d’annoncer cette semaine qu’il comptait recycler désormais le cobalt contenu dans les vieux smartphones.

La filiale du géant coréen fait aussi des recherches pour utiliser dans ses batteries lithium-ion beaucoup moins de cobalt, voire pas de cobalt du tout. Samsung SDI aurait ainsi mis au point un prototype de batterie de véhicule électrique contenant moins de 5 % de cobalt et 90 % de nickel.

10 % de redevance en RDC

Sans solution de recyclage ou de substitution, les cours du cobalt vont continuer de s’envoler. La tonne de cobalt est déjà passée de 30 000 dollars au début de l’année dernière à plus de 81 000 dollars aujourd’hui, son prix a quasiment triplé en un peu plus d’un an. La hausse s’est accélérée depuis la mi-janvier lorsque les autorités de Kinshasa ont annoncé une réforme de leur code minier, dans un pays, la République démocratique du Congo qui produit plus de la moitié de l’offre mondiale.

Dans la dernière mouture de ce code, la redevance passerait de 2 % à 10 % sur les métaux stratégiques de RDC, dont bien sûr le cobalt. La taxe sur les superprofits serait supérieure à 50 %. Ce qui veut dire que le métal congolais coûtera plus cher sur le marché mondial.

Demande de cobalt multipliée par huit en 2026

Difficile à concilier avec les projections de consommation pour les véhicules électriques. La demande annuelle de cobalt devrait passer de 12 000 tonnes aujourd’hui à 95 000 tonnes dans dix ans, une multiplication par huit, selon les analystes matières premières de CRU. Or 10 % de la production annuelle de cobalt finit dans les téléphones portables et il y en aurait déjà plus d’un milliard et demi. « C’est un gisement incroyable totalement inexploité », estime le PDG d’Umicore, un des plus grands producteurs de cathodes pour les batteries des véhicules électriques.

Lorsque ce gisement de smartphones stagnera, anticipe déjà Samsung, il faudra extraire le cobalt des batteries des véhicules électriques mises à leur tour à la casse. Selon les projections d’un consultant australien spécialisé dans les déchets, Randell Environmental Consulting, le nombre de batteries lithium-ion mises au rebut devrait augmenter de 20 % par an, de 50 % par an rien que pour les vieilles batteries de voitures électriques. Un gisement effectivement extraordinaire.
http://www.rfi.fr/emission/20180216-fac ... son-chemin

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 52593
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le Cobalt flambe

Message par energy_isere » 17 févr. 2018, 19:13

Samsung veut récupérer le Cobalt des tel mobiles usagés.
Soaring cobalt prices force Samsung SDI to mine metal from old phones

Cecilia Jamasmie | 5 days ago

Samsung SDI, South Korea’s leading battery maker, has unveiled plans to recycle cobalt from used mobile phones and develop lithium-ion batteries with minimum content of the metal, or no cobalt at all, as a way to offset soaring prices for the silver-grey commodity.

The company, an affiliate of Samsung Electronics, has already started tweaking the recipe for its electric vehicles (EV) batteries and says is ready to produce one with nickel content above 90%, but that is only 5% cobalt, The Korea Times reported.

Cobalt prices went ballistic last year, with the metal quoted on the London Metal Exchange ending 2017 at $75,500 per tonne, a 129% annual surge sparked by intensifying supply fears and an expected demand spike from battery markets.
...................
http://www.mining.com/soaring-cobalt-pr ... ld-phones/

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 52593
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le Cobalt flambe

Message par energy_isere » 17 févr. 2018, 19:20

et à propos de Umicore dont il est question 2 posts au dessus :
Batteries : Umicore va augmenter ses capacités de production en Europe
Bernard DEBOYSER

10 Fév 2018

................
................

Recyclage

Dans son usine belge d’Hoboken Umicore est également à la pointe dans la technologie du recyclage des batteries en fin de vie (Lithium-Ion, Lithium-Polymère et Nickel Métal Hydrure). L’entreprise a mis au point et breveté un procédé de fusion à haute température qui rend possible le recyclage du cobalt, du nickel, du fer, du cuivre et du lithium notamment. « Nous pouvons récupérer plus de 95 % du contenu d’une batterie » nous a déclaré Marjolein Scheers. Ce processus innovant permet de réduire drastiquement la consommation d’énergie et les émissions de CO2 par rapport à la production classique de ces métaux par extraction minière. Il a aussi l’avantage d’économiser les ressources stratégiques de la planète.

L’installation a une capacité de traitement annuelle de 7.000 tonnes, ce qui équivaut à environ 28.000 batteries. Toutefois très peu de batteries de voitures arrivent déjà en fin de vie ; cette capacité est donc à l’heure actuelle sous-exploitée.
http://www.automobile-propre.com/batter ... on-europe/

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités