Croissance et inégalités

Discussions traitant de l'impact du pic pétrolier sur l'économie.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

chakiroul
Brut lourd
Brut lourd
Messages : 385
Inscription : 25 déc. 2017, 20:11

Re: Croissance et inégalités

Message par chakiroul » 11 févr. 2018, 00:00

GillesH38 a écrit :
07 févr. 2018, 00:20
bien évidemment, fabriquer un vélo de 20 kg nécessite bien moins de ressources que fabriquer un "char" d'une tonne, donc faire 5 km à vélo pour aller travailler est 50 fois moins impactant que faire le même trajet en voiture, et encore j'ai pas compté le carburant de la "boîte de tôle à moteur"
toujours une remarque de pure logique : se préoccuper "d'économiser une ressource" (par exemple l'eau), n'a de sens que si elle est jugée rare, et précieuse. Si elle est précieuse mais pas rare (comme l'air), ou rare mais pas précieuse (comme un métal qui ne sert à rien, ça doit exister), ou ni rare ni précieuse , comme les cailloux, ben personne ne se préoccupe de l'économiser.
Vouloir économiser les ressources énergétiques et minéraies, c'est reconnaitre qu'elles se raréfient et qu'elles sont utiles à la vie - donc que la civilisation industrielles n'est pas si mal que ça. Du coup les problèmes sont de toutes façons inévitables dans l'avenir, car elles s'épuiseront de toutes façons. Appelle ça du fatalisme si tu veux, mais c'est juste une conclusion logique irréfutable.
ah ah, bien sûr qu'elle est amusante ta "logique irréfutable"
on économise parce que c'est rare et précieux, si c'est rare et précieux alors c'est utile, donc c'est bien d'en consommer puisque c'est utile, et si on en consomme on n'essaie même pas de l'économiser ; si c'est pas un syllogisme, ça en a le goût et l'odeur #-o
le tout ou rien encore une fois... croquignolet

Avatar de l’utilisateur
GillesH38
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 13871
Inscription : 10 sept. 2005, 17:07
Localisation : Berceau de la Houille Blanche !
Contact :

Re: Croissance et inégalités

Message par GillesH38 » 11 févr. 2018, 04:55

chakiroul a écrit :
11 févr. 2018, 00:00
GillesH38 a écrit :
07 févr. 2018, 00:20
bien évidemment, fabriquer un vélo de 20 kg nécessite bien moins de ressources que fabriquer un "char" d'une tonne, donc faire 5 km à vélo pour aller travailler est 50 fois moins impactant que faire le même trajet en voiture, et encore j'ai pas compté le carburant de la "boîte de tôle à moteur"
toujours une remarque de pure logique : se préoccuper "d'économiser une ressource" (par exemple l'eau), n'a de sens que si elle est jugée rare, et précieuse. Si elle est précieuse mais pas rare (comme l'air), ou rare mais pas précieuse (comme un métal qui ne sert à rien, ça doit exister), ou ni rare ni précieuse , comme les cailloux, ben personne ne se préoccupe de l'économiser.
Vouloir économiser les ressources énergétiques et minéraies, c'est reconnaitre qu'elles se raréfient et qu'elles sont utiles à la vie - donc que la civilisation industrielles n'est pas si mal que ça. Du coup les problèmes sont de toutes façons inévitables dans l'avenir, car elles s'épuiseront de toutes façons. Appelle ça du fatalisme si tu veux, mais c'est juste une conclusion logique irréfutable.
ah ah, bien sûr qu'elle est amusante ta "logique irréfutable"
on économise parce que c'est rare et précieux, si c'est rare et précieux alors c'est utile, donc c'est bien d'en consommer puisque c'est utile, et si on en consomme on n'essaie même pas de l'économiser ; si c'est pas un syllogisme, ça en a le goût et l'odeur #-o
le tout ou rien encore une fois... croquignolet
mais où aurais je dit une seule fois qu'il ne fallait pas l'économiser ? peux tu me donner une seule citation où j'aurais dit ça (ou bien où tu aurais cru comprendre que je disais ça ?)
je t'ai fait la comparaison avec la vieillesse exprès, en te disant que même si tu pouvais tenter de la ralentir (faire de l'exercice , avoir un mode de vie sain), ça n'empêchait pas qu'elle arrive quand même et que tu finisses par mourir : faire ce constat factuel, çe n'est PAS dire qu'il ne faut pas avoir un mode de vie sain !
En revanche tu peux estimer aussi que "trop" te priver pour diminuer au maximum les risques (ne jamais aller au Soleil pour ne pas risquer un cancer de la peau, ne jamais sortir de chez toi pour ne pas prendre de météorite, ne jamais boire une goutte d'alcool, etc ...) devient excessif et te fait perdre tout l'interet de vivre : chacun donc choisira un genre de compromis qui lui sera personnel. Ce n'est pas un paradoxe, ni un syllogisme, c'est le résultat "normal" de tous les problèmes d'optimisation qui aboutissent à un "meilleur compromis" entre différentes contraintes, souvent contradictoires.

après je ne crois pas avoir eu la réponse à la question que je te posais sur les agriculteurs : si 3 ou 400 € par mois ne leur suffisent pas pour vivre correctement en France, qu'est ce qui leur manque avec cette somme selon toi et qu'est ce qu'ils voudraient pouvoir faire en plus, par exemple ?
- Je suis Charlie - "I do not see any harm in people making money if it leads to a lower carbon society " R.K. Pachauri, président du GIEC, interview du 6 mai 2008 à Emirates Business.

Répondre