Croissance de l'économie chinoise

Discussions traitant de l'impact du pic pétrolier sur l'économie.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 50631
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Croissance de l'économie chinoise

Message par energy_isere » 31 août 2017, 00:25

La Chine va fermer 6000 mines
Myrtille Delamarche Usine Nouvelle le 30/08/2017

Pékin a annoncé la fermeture de 6000 sites d’extraction de minerai (hors-charbon) pour tenter de réduire de 15% le nombre d’accidents dans le secteur.

Pékin a annoncé, dans un nouveau plan quinquennal, la fermeture d’ici à 2020 de 6000 mines hors-charbon, dans le but de réduire de 15% le nombre d’accidents du travail. Plus de 500 personnes sont décédées en 2015 lors d’accidents dans le secteur minier. Ils étaient plus de 1000 en 2010, notamment dans les quelque 37 000 mines illégales.

Pas les moyens de leur transformation

"Le secteur minier est en pleine transformation, mais certaines mines ne disposent pas des moyens ou des ressources humaines nécessaires pour assurer leur sécurité", a affirmé l’administration de la sûreté au travail dans son plan quinquennal. Les inspections seront également renforcées dans les mines qui resteront en activité. Les petites mines de charbon produisant moins de 90 000 tonnes annuelles font elles aussi l’objet de mesures de fermeture.
http://www.usinenouvelle.com/article/la ... es.N581033

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 50631
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Croissance de l'économie chinoise

Message par energy_isere » 01 sept. 2017, 11:21

Le programme de l' avion C-919 avance bien, le second exemplaire va voler au 4ieme trimestre.
En tout pas moins de 7 avions vont servir aux essais avant la mise en service commerciale en 2020.

China's Second Medium Size Passenger Plane (C919) Ready to Fly

SHANGHAI

A second model of C919, the medium size passenger aircraft with which China aims to revolutionize the aviation industry, is ready to carry out test flights, the Commercial Aircraft Corporation of China (COMAC) confirmed with EFE on Thursday.

The aircraft is ready and waiting in Shanghai hangars for its maiden flight which is scheduled to take place in the fourth quarter of the year.

COMAC said the first C919 completed its inaugural flight successfully at the Pudong International Airport on May 5 during which flight conditions, equipment on board and landing gear were all tested.

In the testing of the second model more emphasis will be put on the engine and fuel systems.

The company also added that a total of seven C919 planes will be manufactured and flight tested before starting commercial operations in 2020.

The C919 has been a challenging project for COMAC and China, since it is a narrow-body aircraft – similar to over half the commercial planes currently active worldwide.

It is built to carry between 158-174 passengers, with a range of 4,075-5,555 kilometers (2,532-3452 miles), according to information on the COMAC website.

Equivalent models manufactured by its main rivals and market leaders in the aviation sector are the Boeing 737 (United States), and Airbus A320, headquartered in France.

However, according to experts China can potentially eclipse these companies in a few years with its new models.

Information provided by COMAC in May said that a total of 23 domestic and international clients had placed orders for 570 C919 jets, construction of which is set to begin soon at a rate of 150 planes annually.
http://www.laht.com/article.asp?Article ... ryId=13936

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 50631
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Croissance de l'économie chinoise

Message par energy_isere » 20 sept. 2017, 14:35

Comment Airbus s’y prend pour déloger Boeing de Chine

le 20/09/2017

Airbus inaugure à Tianjin un centre d’aménagement cabine dédié à l’A330. En s'installant en Chine, l'avionneur a fini par dépasser Boeing en parts de marché. Le pays profite de cette bataille pour gagner en compétences dans l'industrie aéronautique.

Image
.................
http://www.usinenouvelle.com/article/co ... ne.N587913

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 50631
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Croissance de l'économie chinoise

Message par energy_isere » 10 nov. 2017, 18:47

La Chine élargit l’accès des entreprises étrangères à son secteur financier

Par RFI Publié le 10-11-2017

A l’issue de la visite de Donald Trump à Pékin, la Chine a annoncé qu’elle allait ouvrir un peu plus son secteur financier aux entreprises étrangères. Ces dernières pourront devenir majoritaires dans les sociétés financières locales. Washington et Bruxelles ont toujours critiqué les restrictions qui encadrent le secteur financier chinois.

C’est un tournant historique. Les entreprises étrangères auront le droit de posséder jusqu’à 51% du capital des sociétés de courtage, d’assurance vie ou de gestion d'actifs en Chine. Jusqu’à maintenant, la participation maximale était fixée à 49%.

La mesure va entrer en vigueur progressivement, d’ici trois ans. Le secteur bancaire sera également libéralisé. Les investisseurs étrangers pourront devenir majoritaires des banques chinoises, mais les autorités n’ont pas encore donné un calendrier précis.

Ces mesures sont annoncées au terme de la visite de Donald Trump à Pékin. Les autorités chinoises font ainsi un cadeau de départ au président américain. Ce dernier, dès son arrivée à la Maison Blanche, a critiqué le protectionnisme chinois et promis des mesures de représailles. Les restrictions du marché financier en Chine sont également critiquées par l’Union européenne. Bruxelles accuse la Chine de relations déséquilibrées dans ce secteur. Car à l’inverse, les sociétés chinoises multiplient à l'international les acquisitions dans la finance et l'assurance, notamment en Europe.
http://www.rfi.fr/economie/20171110-chi ... -financier

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 50631
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Croissance de l'économie chinoise

Message par energy_isere » 18 nov. 2017, 21:02

La Chine, leader mondial des super-ordinateurs

RFI le le 17-11-2017

Que ce soit en termes de nombre ou de puissance, la Chine est la championne incontestée des super-ordinateurs, ces puissantes machines capables de calculer les algorithmes les plus compliqués en un temps record. Les supercalculateurs servent notamment dans la recherche sur le changement climatique, la prospection de nouveaux champs pétroliers ou encore dans le développement des armes nucléaires. Les Etats-Unis ne font que pâle figure à côté des Chinois, désormais numéro 1 en puissance de calcul cumulée.

De notre correspondante à Pékin,
......................
http://www.rfi.fr/asie-pacifique/201711 ... echnologie

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 50631
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Croissance de l'économie chinoise

Message par energy_isere » 18 déc. 2017, 19:01

Chine: la lutte contre les cheminées fait tousser l'économie


Par AFP le 18.12.2017

A coup de fermetures d'usines, la Chine intensifie sa vaste campagne antipollution, notamment dans la sidérurgie, au point de susciter des inquiétudes pour le rythme de croissance du géant asiatique.

Nouveau coup de froid sur la production industrielle chinoise: après son vif essoufflement d'octobre, elle a encore ralenti en novembre, à l'heure où s'accélèrent, à l'orée de l'hiver, les arrêts d'usines polluantes dans le nord-est du pays.

Jadis objet de voeux pieux, l'environnement a été érigé par le président Xi Jinping en objectif prioritaire: la puissante et redoutée commission disciplinaire du Parti communiste chinois (PCC) s'associe désormais aux inspections du ministère de l'Environnement, une administration jusqu'alors sans grand pouvoir. De quoi s'assurer la coopération des industriels...

Résultat: un bond des amendes sanctionnant des violations (+130% au premier semestre) et surtout des arrêts de production qui viennent s'ajouter aux coupes déjà drastiques de capacités excédentaires dans l'industrie lourde.

Dans la seule province du Shandong (est), plus de 550 usines chimiques ont été fermées ou arrêtées depuis juillet, selon l'agence Chine nouvelle. Le géant de l'aluminium Hongqiao a dû y sabrer sa production, tout comme l'aciériste Jinan Steel qui a éteint cet été des hauts fourneaux employant 20.000 personnes.

Dans 28 grandes villes du nord-est, les producteurs d'aluminium ont été sommés de réduire de 30% leur offre durant l'hiver.

La campagne vise au premier chef la région réunissant Pékin, Tianjin et la province environnante du Hebei, pour laquelle les autorités ont fixé pour mars 2018 d'ambitieux objectifs de réduction de la pollution atmosphérique. Y sont associées les provinces voisines (Shandong, Hubei et Shanxi), cibles de dizaines d'équipes d'inspection.

"Cela a des ramifications nationales, en raison du poids économique combiné de cette zone qui génère un quart du PIB chinois et joue un rôle prédominant dans les industries lourdes", d'où les perturbations entraînées, observe Julian Evans-Pritchard, du cabinet Capital Economics.

"L'énergique campagne anti-pollution cet hiver devrait ralentir la croissance de la production industrielle d'un point de pourcentage entre octobre et mars", estime l'analyste.

Avec pour conséquence, selon Capital Economics, de retirer près d'un demi-point de croissance au PIB chinois au quatrième trimestre et sur les trois premiers mois de 2018.

- Impact sur la santé -

Le réglage politique entre défense de l'environnement et croissance économique devrait figurer en bonne place des discussions à la conférence économique annuelle du PCC, réunie à huis-clos de lundi à mercredi autour de Xi Jinping, qui surveille comme le lait sur le feu les risques de contestation sociale.

Mais certains experts sont plutôt sereins: "Etant donné que la campagne est concentrée géographiquement, l'impact sur la perspective économique devrait rester limité", indique à l'AFP Betty Wang, analyste d'ANZ, tout en pointant un effet inflationniste: les tensions sur l'offre de métaux et matériaux industriels contribuent à en renchérir le coût.

Les réductions de capacités sidérugiques "contribueront également à améliorer, dans une certaine mesure, les profits des industriels", insiste-t-elle. Certains, comme la maison-mère de Jinan Steel --il s'agit de Shandong Steel--, s'orientent déjà vers une montée en gamme de leur appareil de production.

Grâce à l'envolée des prix de l'acier, devenu plus rare, les bénéfices du secteur métallurgique ont bondi de 118,5% sur la période janvier-septembre, selon des chiffres gouvernementaux.

Enfin, l'impact des restrictions antipollution est tempéré par l'industrie technologique, une demande internationale robuste --dont témoigne l'accélération spectaculaire des exportations en novembre-, ainsi que par la montée en puissance des services --plus de la moitié du PIB. Ils "contribueront à maintenir une croissance stable", prévoit Mme Wang.

A terme, réduire la pollution peut diminuer les coûts de santé publique et encourager la productivité des employés, musclant donc à la marge le PIB, plaide dans une étude récente Brian Viard, professeur à l'institut CKGSB à Pékin.

Les fermetures d'usines peuvent donc avoir "un impact positif" indirect, avait-il indiqué en novembre en marge d'une conférence.

Zhang Yong, vice-président de la puissante agence de planification chinoise (NDRC) avait déjà minimisé mi-octobre les effets délétères pour la croissance de la campagne antipollution, "nécessaire" pour "avoir davantage de ciel bleu".

Certes, cela "pénalise la performance des entreprises visées", avait-il déclaré. "Mais à terme, la construction d'une +civilisation écologique+ dopera notre développement économique".
l'article original avec les photos (de pollution) https://www.sciencesetavenir.fr/nature- ... mie_119257

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 50631
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Croissance de l'économie chinoise

Message par energy_isere » 31 déc. 2017, 14:45

Le plus grand port automatisé au monde entre en opération à Shanghai

French.china.org.cn | Mis à jour le 11. 12. 2017

La quatrième tranche du port maritime de Shanghai, qui possède sept mouillages en eau profonde et qui représente le plus haut niveau d’automatisation au monde, a annoncé son entrée en opération à titre d’essai le 10 décembre vers 11h du matin. Ainsi, le port de Shanghai possèdera une capacité générale de transit de 40 millions de conteneurs standards, ce chiffre, équivalent à un dixième de la capacité mondiale, dépasse l’addition des capacités des neuf plus grands ports américains.
http://french.china.org.cn/business/txt ... 7606_2.htm

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 50631
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Croissance de l'économie chinoise

Message par energy_isere » 04 janv. 2018, 16:30

La Chine visera encore une croissance d'environ 6,5% en 2018

Reuters le 04/01/2018

La Chine maintiendra cette année son objectif d'une croissance économique d'"environ 6,5%", cherchant à stabiliser son économie tout en réduisant les risques liés à la dette, a appris Reuters auprès de sources politiques.

L'objectif a été entériné par les dirigeants chinois lors de la Conférence centrale de travail économique qui s'est tenue du 18 au 20 décembre et il devrait être dévoilé au Parlement lors de sa session annuelle en mars, ont dit quatre sources.

Pékin a mis en oeuvre ces dernières années des politiques de soutien pour atteindre ses objectifs de croissance, ce qui a eu pour corollaire un endettement massif des entreprises d'Etat et des administrations locales.

L'endettement total du pays représentait au deuxième trimestre 2017 255,9% du produit intérieur brut, selon une estimation de la Banque des règlements internationaux (BRI).

"L'objectif de croissance économique restera autour de 6,5% car ils privilégient la stabilité", a dit une source au fait des débats de la Conférence centrale sur le travail économique, qui réunit chaque fin d'année à huis clos les dirigeants du pays pour faire le point sur les perspectives économiques.
...........
http://www.boursorama.com/actualites/la ... a25a489987

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités