non on ne relocalisera pas... peut être que si

Discussions traitant de l'impact du pic pétrolier sur l'économie.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
Tiennel
Modérateur
Modérateur
Messages : 5020
Inscription : 12 mars 2005, 00:37

non on ne relocalisera pas... peut être que si

Message par Tiennel » 02 mars 2006, 21:45

La thèse généralement retenue sur ce forum est que le pétrole cher, et donc le Peak Oil, va "ramener à la maison" des pans d'activité partis aujourd'hui loin en Afrique ou en Asie. C'est l'un des rares "avantages" du Peak. Le raisonnement est simple : avec un pétrole cher, le transport n'est plus négligeable dans le prix de revient et il vaut mieux produire localement, la réduction des coûts de transport compensant l'augmentation du coût de la main-d'oeuvre.

Au vu de ce qui se passe en ce moment dans plusieurs secteurs d'activités, je commence à douter. Je me demande si la montée progressive du prix du pétrole ne va pas au contraire vider complètement l'Europe de son industrie. Voici mon raisonnement :
  • Le pétrole monte, inexorablement. Par effet d'entraînement, toutes les matières premières montent : soit parce qu'on a besoin de pétrole (ou d'énergie) pour les extraire, soit par effet induit de spéculation des traders matières premières. Remarque : cette "contamination" de la hausse est une supputation, je ne vois pas comment rendre cette hypothèse plus robuste
  • les industriels, ne pouvant augmenter leurs prix à la même cadence, doivent sacrifier une partie de leur marge et surtout comprimer les autres coûts. Ils délocalisent, et comme ça ne suffit pas, ils demandent des efforts supplémentaires à leurs fournisseurs. Ceux-ci délocalisent à leur tour, etc
  • La délocalisation massive en Europe facilite la consolidation, notamment en Asie. Quand on sait faire toutes les pièces d'un équipement, ce n'est pas très difficile de faire l'équipement lui-même. Et l'Européen sera même très content (car cela fait encore des économies) de ne plus rien avoir à faire, sinon poser son logo sur le produit fini
  • la compétence s'étiole et disparaît en Europe. Même si le prix du transport finit par devenir prohibitif, on ne sait plus faire. Si le transport coûte vraiment trop cher, on devra se passer du bien
Méfiez-vous des biais cognitifs

Avatar de l’utilisateur
Schlumpf
Modérateur
Modérateur
Messages : 2384
Inscription : 20 nov. 2005, 12:11
Localisation : Wiesbaden

Message par Schlumpf » 02 mars 2006, 21:51

c'est quoi le résulat d'un délocalisation de délocalisation ? Voire d'une délocalisation de délocalisation délocalisée ? Je m'y perds...

Il demeure que comme tu le dis le transport va jouer un rôle de plus en plus important dans les coûts. Ce qui se laissait facilement et bon marché produire à l'autre bout du monde ne sera peut-être plus aussi facilement justifiable. Il faudra produire au plus près des marchés... Mais les marchés ont eux-mêmes évolués... L'avenir est bien obscur...
L'Homo sapiens se conjugue à la première personne du présent irresponsable...

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58210
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Message par energy_isere » 02 mars 2006, 22:06

un petit exemple récent :

http://www.firstinvest.com/actualite/Em ... &source=AO
ALCOA pourrait ouvrir une usine en Islande


Article daté du 3/1/2006 3:09:00 PM
(AOF) - Le premier producteur mondial d'aluminium Alcoa devrait investir plus d'un milliard de dollars dans une seconde usine en Islande, rapporte mercredi le "Wall Street Journal". Le groupe américain devrait conduire une étude de faisabilité d'un an. Si celle-ci s'avère positive, l'usine aura une capacité de 250 000 tonnes d'ici à 2010. Cette annonce fait suite à celle de l'ouverture d'une autre usine, à Trinidad, conformément à la recherche du groupe de sites à bas coûts énergétiques et à forte demande d'aluminium.
L 'Islande n'est pas un producteur de bauxite que je sache, et bien pas de probléme ce bauxite va étre importé et on va le "rafiner" en Aluminium dans une zone ou l'energie est bon marché.

Ici c'est pas la main d' oeuvre bon marché qui est recherchée mais l'energie bon marché.

Et vous savez peut étre que le niveau de vie en Islande est trés elevé !

Avatar de l’utilisateur
Schlumpf
Modérateur
Modérateur
Messages : 2384
Inscription : 20 nov. 2005, 12:11
Localisation : Wiesbaden

Message par Schlumpf » 02 mars 2006, 22:10

qui aurait parié sur l'Islande comme producteur d'aluminium il n'y a que cinq ans de cela ? Personne !

L'exemple est tout à fait pertinant: la raréfaction de l'énergie bon marché va completement bouleverser la géographie industrielle...
L'Homo sapiens se conjugue à la première personne du présent irresponsable...

sceptique
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 4671
Inscription : 21 nov. 2005, 17:42
Localisation : versailles

Message par sceptique » 02 mars 2006, 22:18

Les délocalisations concernent des industries à faible intensité technologique en général. Du coup, leur relocalisation en cas de cout du transport prohibitif ne posera guère de problèmes de retransfert de technologies.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58210
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Message par energy_isere » 02 mars 2006, 22:25

Schlumpf, sais tu qu'il y a une des plus grosses usine d 'Aluminium au monde qui est à Bahrein !

La bas non plus pas de Bauxite.

Avatar de l’utilisateur
Schlumpf
Modérateur
Modérateur
Messages : 2384
Inscription : 20 nov. 2005, 12:11
Localisation : Wiesbaden

Message par Schlumpf » 02 mars 2006, 22:32

non. je ne savais pas. Mais l'aluminium est énergétiquement parlant une "saloperie". Qu'on l'utilise encore pour les airbus, passe encore, puisqu'il n'y a pas de métal aussi performant pour réaliser certaines pièces (bien que le kevlar...). Cependant je n'arrive pas à comprendre comment on peut encore par ex. l'utiliser pour emballer des victuailles. C'est aussi criminel que le Prestige ou l'Erika !
L'Homo sapiens se conjugue à la première personne du présent irresponsable...

Avatar de l’utilisateur
Tiennel
Modérateur
Modérateur
Messages : 5020
Inscription : 12 mars 2005, 00:37

Message par Tiennel » 02 mars 2006, 22:34

sceptique a écrit :Les délocalisations concernent des industries à faible intensité technologique en général. Du coup, leur relocalisation en cas de cout du transport prohibitif ne posera guère de problèmes de retransfert de technologies.
Ce n'est pas qu'une question de compétences de fabrication. Il faut avoir un bassin d'emploi, un écosystème industriel, dans lequel on trouve facilement des gens qui savent construire et/ou réparer les machines, gérer la fabrication, la qualité, etc. Le problème de la relocalisation, c'est de reconstruire tout l'écosystème d'un coup.
Pour ceux qui vivent dans le 38, regardez la vallée de Cluses, haut lieu du décolletage : c'est un bon exemple d'écosystème, qui a déjà résisté à 2 chocs pétroliers. Pourtant, je suis assez pessimiste...
Méfiez-vous des biais cognitifs

sceptique
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 4671
Inscription : 21 nov. 2005, 17:42
Localisation : versailles

Message par sceptique » 02 mars 2006, 22:50

Je connais bien cet "écosystème" industriel de Cluses. Jeune, j'y livrais des machines-outils (petit boulot d'étudiant). Comment va-t-il ? A ce propos, dans ce secteur industriel, le plus important "écosystéme" est à ma connaissance l'Allemagne. Pas vraiment une délocalisation.

Avatar de l’utilisateur
Schlumpf
Modérateur
Modérateur
Messages : 2384
Inscription : 20 nov. 2005, 12:11
Localisation : Wiesbaden

Message par Schlumpf » 02 mars 2006, 23:02

j'aime bien le terme d'"écosystème industriel". Pour moi ca sonne comme un oxymoron. Style "réalité virtuelle". Mais c'est émouvant qu'on parle de l'industrie comme d'un écosystème maintenant... Et les sitelles, les bernaches et les geais vont bien ? Le problème avec les écosystèmes, c'est qu'on commence à leur donner ce nom là quand ils sont soit fortement pollués, soit fortement détruits soit carrément en voie de disparation... Pauvre vallée de Cluses ! (j'ose même pas citer l'allemagne...)
L'Homo sapiens se conjugue à la première personne du présent irresponsable...

Avatar de l’utilisateur
Tiennel
Modérateur
Modérateur
Messages : 5020
Inscription : 12 mars 2005, 00:37

Message par Tiennel » 02 mars 2006, 23:03

sceptique a écrit :Je connais bien cet "écosystème" industriel de Cluses. Jeune, j'y livrais des machines-outils (petit boulot d'étudiant). Comment va-t-il ?
Aujourd'hui, il va bien. Dans 5 ans, je ne sais pas... Mais je le verrais assez bien en Pologne ou en Roumanie :?

@Schlumpf : oui, je sentais bien l'oxymoron moi aussi. Le mot "système" aurait suffi, mais alors on aurait cru que je parlais de SAP :-D
Méfiez-vous des biais cognitifs

sceptique
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 4671
Inscription : 21 nov. 2005, 17:42
Localisation : versailles

Message par sceptique » 02 mars 2006, 23:30

@Schlumpf
autant que je me souvienne (35 ans c'est loin!) c'est une industrie plutot propre qui s'intègre bien dans ces vallées.

Avatar de l’utilisateur
Schlumpf
Modérateur
Modérateur
Messages : 2384
Inscription : 20 nov. 2005, 12:11
Localisation : Wiesbaden

Message par Schlumpf » 02 mars 2006, 23:32

moui. Admettons. L'"industrie propre" encore un oxymoron pour ce soir alors ?
L'Homo sapiens se conjugue à la première personne du présent irresponsable...

Fish2
Brut lourd
Brut lourd
Messages : 324
Inscription : 18 nov. 2005, 10:57
Localisation : 79 - campagne Deux-Sèvres

Message par Fish2 » 02 mars 2006, 23:35

Schlumpf a écrit :qui aurait parié sur l'Islande comme producteur d'aluminium il n'y a que cinq ans de cela ? Personne !

L'exemple est tout à fait pertinant: la raréfaction de l'énergie bon marché va completement bouleverser la géographie industrielle...
Surtout qu'au même moment la Nouvelle Zélande réduit sa production d'aluminium par crainte d'une pénurie d'électricité.
« Sauf événements majeurs, la probabilité est forte que le prix du baril redescende vers 30 dollars l’an prochain. » Thierry Desmaret, Le Figaro, novembre 2004

Avatar de l’utilisateur
Schlumpf
Modérateur
Modérateur
Messages : 2384
Inscription : 20 nov. 2005, 12:11
Localisation : Wiesbaden

Message par Schlumpf » 02 mars 2006, 23:42

pour ceux qui ne l'aurait pas lu

Oléocène Nouvelle Zélande

Et être obligé à se résoudre à l'économie de l'énergie parce qu'il ne pleut plus... Quelle surprise !
Dernière modification par Schlumpf le 20 mars 2006, 22:29, modifié 1 fois.
L'Homo sapiens se conjugue à la première personne du présent irresponsable...

Répondre