Le FMI

Discussions traitant de l'impact du pic pétrolier sur l'économie.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59726
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le FMI

Message par energy_isere » 26 juil. 2011, 10:36


Avatar de l’utilisateur
mahiahi
Modérateur
Modérateur
Messages : 5641
Inscription : 14 sept. 2004, 14:01
Localisation : Yvelines

Re: Le FMI

Message par mahiahi » 27 juil. 2011, 09:27

Encore une fois, je trouve ici les effets d'un accord francochinois
Ne sois pas charlot!

Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes (Bossuet)

Ce que nous n'avions pas anticipé, c'est que cette crise allait durer plus longtemps que prévu (François Hollande)

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59726
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le FMI

Message par energy_isere » 21 sept. 2011, 19:28

Le FMI prévoit un scénario catastrophe de débâcle financière mondiale

leblogfinance 20 Sept 2011

Franchement il ne faut pas être devin pour anticiper une débâcle mondiale telle que le prédit à demi-mot désormais le Fonds Monétaire International.

Dans le cadre de ses prévisions économiques d'automne publiées ce mardi, le FMI voit comme un scénario probable une éventuelle propagation de la crise de la dette qui sévit actuellement en zone euro au système financier mondial.

«Si la crise de la dette, actuellement située en périphérie, devait continuer à s'étendre aux économies du noyau dur de la zone euro, cela pourrait entraîner des perturbations significatives dans la stabilité financière internationale», s'alarme le FMI.

«Des difficultés dans un pays peuvent rapidement s'étendre à l'Europe. De là, cela pourrait se déplacer aux Etats-Unis -via des détendeurs d'actifs européens- et au reste du monde», s'inquiète par ailleurs le Fonds.

Pour l'ensemble de la zone euro, le FMI ne table plus désormais que sur une croissance à 1,6 % en 2011 et à 1,1 % en 2012, contre 2 % et 1,7 % auparavant.

Le Fonds a par ailleurs revu à la baisse ses prévisions de croissance pour l'économie mondiale à 4% pour 2011 ainsi que pour 2012. En avril dernier, le FMI tablait encore sur 4,5%.

«Pour 2011 nous voyons une croissance de 6,4% pour les pays émergents, mais de seulement de 1,6% pour les pays avancés», a ainsi souligné mardi Olivier Blanchard, le chef économiste du FMI, en présentant le nouveau World Economic Outlook (WEO).

Au final, une crise similaire à celle de 2008-2009, après la faillite de la banque américaine Lehman Brothers n'est pas à exclure.

Afin d'éviter un véritable effet domino au niveau mondial, le FMI juge encore et toujours nécessaire de renforcer le système financier en Europe, estimant que cela "reste une priorité" et exhortant une nouvelle fois les banques à renforcer leur capital.

Sources : AFP, Reuters, La Tribune
http://www.leblogfinance.com/2011/09/le ... diale.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59726
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le FMI

Message par energy_isere » 24 sept. 2011, 11:47

Le FMI évoque une "taxe carburant"

24 Sept 2011

Le Fonds monétaire international et la Banque mondiale recommandent aux pays riches et émergents du G20 de taxer les émissions de CO2 et les carburants du transport maritime et aérien, dans un rapport obtenu par l'AFP vendredi.

"Des politiques globales de tarification du carbone telles qu'une taxe carbone ou les échanges d'émissions avec mise aux enchères complète des droits à polluer sont largement considérés comme une possibilité prometteuse", ont écrit les deux institutions dans ce rapport. Le rapport avait été réclamé par le G20 à l'issue d'une réunion des ministres des Finances à Washington en avril, pour trouver des financements pour la lutte contre le changement climatique.

Le FMI et la Banque y suggèrent un prix de 25 dollars la tonne de CO2 dans les pays dits de l'Annexe II des accords de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques, soit les pays occidentaux, l'Union européenne, le Japon et la Corée du Sud, et l'Australie et la Nouvelle-Zélande. Ce prix "pourrait permettre de lever environ 250 milliards de dollars en 2020" tout en réduisant d'une dizaine de pour cent les émissions de CO2 par rapport à celles prévues aujourd'hui. Les auteurs considèrent que cela coûterait aux pays concernés "moins de 0,1% du PIB en moyenne".
http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2011/0 ... burant.php

Avatar de l’utilisateur
mahiahi
Modérateur
Modérateur
Messages : 5641
Inscription : 14 sept. 2004, 14:01
Localisation : Yvelines

Re: Le FMI

Message par mahiahi » 29 sept. 2011, 13:57

Tiens, on se souvient de l'exception la plus notable aux accords de Tokyo
Ne sois pas charlot!

Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes (Bossuet)

Ce que nous n'avions pas anticipé, c'est que cette crise allait durer plus longtemps que prévu (François Hollande)

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59726
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le FMI

Message par energy_isere » 30 nov. 2011, 13:28

dans un autre fil energy_isere a écrit :
Théotrace2 a écrit :Si le FMI refinance l'Italie à hauteur de 600milliards normal que les banques mouillent leur culotte mais en géneral les lendemains de cuite font mal :-#
Comment le FMI pourrait il refinancer l' Italie pour 600 milliards de $ ? :roll:
Faut pas étre stupide non plus .

Noel approche, mais quand méme.....
le FMI ne dispose que de 300 milliards.
Le FMI prêt à soutenir l'Italie mais avec la contribution de la BCE :

Le Fonds monétaire international (FMI) est prêt à soutenir l'Italie, à condition que la Banque centrale européenne contribue d'une manière ou d'une autre, a-t-on déclaré mercredi à l'AFP de source proche du dossier.

Le FMI a démenti officiellement, mardi, pour la troisième fois en trois jours avoir entamé des discussions avec l'Italie et l'Espagne sur un éventuel prêt.

"Il n'y a pas de discussions aujourd'hui et il est prématuré de dire que le FMI prépare un plan", a confirmé à l'AFP la source proche du dossier. "Mais s'il fallait aider l'Italie, le FMI serait prêt à le faire, c'est une possibilité pas du tout exclue", a-t-elle ajouté.

Toutefois, il faudrait d'abord que le gouvernement italien de Mario Monti présente ses mesures pour parvenir à l'équilibre budgétaire en 2013, a-t-elle souligné.

Surtout, le FMI n'a pas assez de ressources pour un programme d'envergure. "Un programme pour l'Italie n'aurait d'utilité que si la BCE entre dans le jeu", affirme-t-on de même source.

Cela pourrait prendre par exemple la forme de prêts de l'institut monétaire de Francfort à l'institution financière de Washington.

Selon cette source, il n'y a pas encore eu de discussion formelle avec la BCE sur ce point. "Il faut lui donner un maximum de confort pour qu'elle soit sûre de ne pas prêter à fonds perdus, elle doit avoir la certitude que Mario Monti peut faire adopter ses mesures, et il ne faut pas qu'il y ait trop d'interférences politiques", a-t-elle détaillé.

La BCE, fermement soutenue par l'Allemagne, rechigne à intervenir davantage pour contrer la propagation de la crise de la dette dans la zone euro, pour ne pas dévier de sa mission officielle qui consiste à juguler l'inflation, et par crainte de voir les gouvernements relâcher leurs efforts budgétaires s'ils ont la certitude qu'elle les aidera quoi qu'il en soit.

En outre, le statut de la banque centrale lui interdit de prêter aux Etats. Ce noeud juridique pourrait être contourné si elle prêtait au FMI qui ensuite répercuterait ces fonds vers les Etats européens en difficulté, selon plusieurs sources. "Juridiquement, c'est faisable", assure un diplomate européen.

Mais cette voie se heurte à un autre écueil juridique, selon une autre source proche du dossier, car la BCE n'est pas membre du FMI.

"La BCE n'est pas membre du FMI. C'est une organisation des Etats donc il est difficile de voir comment la BCE entrerait dans ce cadre", a expliqué cette source à l'AFP.

Interrogé sur cette question mardi à Dallas, aux Etats-Unis, le chef économiste de la BCE, Jürgen Stark, a doné la même réponse, selon l'agence Bloomberg. "Nous ne sommes pas membre du FMI", a-t-il déclaré.

La presse italienne a évoqué ces derniers jours un éventuel plan d'aide de 400 milliards d'euros du FMI en faveur de Rome, qui permettrait à l'Italie de mettre en oeuvre ses réformes sans subir la pression des marchés pendant au moins un an.

"Mais le FMI ne dispose plus que de moins de 300 milliards d'euros, et ne peut pas tout consacrer à un seul pays", rappelle-t-on de source proche du dossier.

Les ministres des Finances de la zone euro ont d'ailleurs décidé mardi soir à Bruxelles d'accélérer une éventuelle augmentation des ressources du FMI via des prêts bilatéraux des pays de l'Union monétaire. Leur idée est aussi d'encourager la BCE, indépendante, à prêter de l'argent au FMI.
http://www.boursorama.com/actualites/le ... 43a67e9bba

Théotrace2
Condensat
Condensat
Messages : 554
Inscription : 25 sept. 2010, 15:28

Re: Le FMI

Message par Théotrace2 » 30 nov. 2011, 14:13

le FMI doit faire tourner la planche à billet :mrgreen:

ça fissure de partout ça va péter :-({|=
Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal mais par ceux spectateurs qui discutent sur les forums. Adios.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59726
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le FMI

Message par energy_isere » 24 janv. 2012, 19:20

Le FMI revoit à la baisse ses prévisions de croissance

24/01/2012 Usine Nouvelle

Le fonds monétaire international considère mardi que l'économie française va stagner en 2012, avec une croissance de 0,2%. L'organisme conseille aux gouvernements de modérer leurs plans de rigueur pour ne pas ralentir davantage l'économie.

Pour le FMI, l'Europe va replonger dans la récession en 2012. Les nouvelles prévisions publiées mardi sont pessimistes : la croissance mondiale en 2012 devrait être de 3,3%. En septembre dernier, le FMI prévoyait encore 4%.

La situation de l'Europe est particulièrement inquiétante. Le FMI annonce pour l'année prochaine une récession pour la zone euro, avec une baisse de 0,5% du PIB. Dans le détail, l'Italie devrait voir son économie se contracter de 2,2%, l'Espagne de 1,7%. La France et l'Allemagne devraient stagner, avec respectivement 0,2% et 0,3% de croissance.

Mais ces prévisions représentent l'hypothèse la plus optimiste du FMI. "Le risque le plus immédiat est l'intensification du cercle vicieux entre les pressions sur le financement des Etats et celui des banques dans la zone euro, provoquant une réduction de l'effet de levier bancaire plus importante et plus durable et des contractions importantes du crédit et de l'activité", explique le Fonds.

Dans ce cas de figure catastrophique, "l'activité en zone euro se réduirait d'environ 4%" par rapport aux prévisions actuelles, et celle dans le monde entier "d'environ 2%". Pour éviter cela, le FMI appelle les gouvernements à être prudents en matière de rigueur budgétaire. "Un rééquilibrage trop rapide durant l'année 2012 pourrait exacerber les risques", a-t-il prévenu.
http://www.usinenouvelle.com/article/le ... ce.N167213

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59726
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le FMI

Message par energy_isere » 24 févr. 2012, 20:08

Le FMI inquiet des effets de la hausse du brut sur la croissance :

MEXICO (Reuters) 24 Fev 2012

Le Fonds monétaire international (FMI) a mis en garde vendredi sur les risques que fait peser sur l'économie mondiale la hausse des prix du pétrole alimentée par les tensions entre l'Iran et les Occidentaux autour des ambitions nucléaires de la république islamique.

Les nouvelles sanctions qui s'annoncent contre l'Iran de la part des Etats-Unis et de l'Union européenne ont contraint certains pays à commencer à réduire leurs achats de pétrole iranien.

Plusieurs des ministres des Finances et des banquiers centraux du G20, réunis jusqu'à dimanche à Mexico, se sont inquiétés des conséquences de la hausse des cours.

"Un nouveau risque à l'horizon, et peut être pas à l'horizon mais juste devant nous est le niveau élevé des prix du pétrole", a déclaré David Lipton, numéro deux du FMI lors d'une présentation à l'occasion de la réunion du G20.

"La situation en Iran est un risque auquel il faut que nous pensions. Notre évaluation est que l'économie mondiale n'est pas sortie de la zone de danger", a-t-il poursuivi écartant toutefois une révision à la baisse des prévisions économiques du Fonds.

David Lipton est intervenu juste après le secrétaire américain au Trésor Timothy Geithner qui avait déclaré que Washington examinait l'opportunité de puiser dans ses réserves stratégiques pour contrer les ruptures d'approvisionnement provoquées par les tensions avec l'Iran.

Les craintes d'une réduction de l'offre, exacerbées par les menaces d'un blocage par Téhéran du détroit d'Ormuz, vital au commerce mondial du pétrole, ont poussé les cours à de nouveaux plus hauts.

Au lendemain d'un record en euro, le cours du baril de Brent a franchi vendredi le seuil des 124 dollars nourrissant les craintes d'une remise en cause de la stabilisation de l'économie mondiale constatée au tournant de l'année.

Ouvrir les réserves stratégiques de pétrole ne contribuera pas à faire baisser les cours du pétrole, qui montent à cause de la tension dans la région du Golfe, a estimé pour sa part le secrétaire général de l'OCDE, réagissant aux propos de Timothy Geithner.

"Ces prix sont dus en grande partie à la forte tension, à ces discussions quotidiennes sur le détroit d'Ormuz et Israël", a déclaré le secrétaire général de l'OCDE à Reuters en marge de la réunion des ministres des Finances du G20.

"On ne résoudra pas cela en ouvrant les réserves", a poursuivi Angel Gurria.
http://www.boursorama.com/actualites/le ... e7b0d62b76

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59726
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le FMI

Message par energy_isere » 06 juil. 2014, 12:50

Qui y croit ?
L'économie mondiale repartira en 2015 (FMI)

06 Juillet 2014 Le Figaro

Le Fonds monétaire international (FMI) estime que l'activité économique mondiale morose au cours des premiers mois de l'année devrait se renforcer dans la seconde partie de l'année et s'accélérer en 2015, le Fonds n'anticipant pas d'atterrissage brutal en Chine cette année, a annoncé sa directrice générale.

Christine Lagarde a estimé lors des Rencontres économiques d'Aix-en-Provence que les effets sur la demande des politiques accommodantes des banques centrales avaient leurs limites et que les pays devraient également agir pour soutenir l'offre, en investissant en particulier dans les infrastructures, la santé et l'éducation, tant que leurs comptes publiques le permettent.

La directrice générale du FMI a indiqué que ses prévisions de croissance mondiale qui seront publiées dans une quinzaine de jours seront "très légèrement" différentes de celles annoncées en avril. "Si on regarde les pays émergents d'Asie et en particulier la Chine, on peut être rassurés de notre point de vue puisque nous ne voyons pas en tout cas un atterrissage brutal mais un léger ralentissement d'une croissance devenue plus qualitative et plus soutenable que nous considérons pour 2014 quelque part entre 7 et 7,5%", a-t-elle ajouté.
http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2014/0 ... 15-fmi.php

nemo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 4135
Inscription : 11 oct. 2005, 03:46
Localisation : Limoges

Re: Le FMI

Message par nemo » 07 juil. 2014, 21:30

Bah officiellement c'est déjà repartis depuis des années. C'était juste une petite parenthése sans importance...
"Tu connaîtras la vérité et la vérité te rendra libre"
Saint Jean 8, 32

"N'est pas musulman celui dont le voisin doit craindre la nuisance"
Prophète Mohamed

"Dans le spectacle la vérité est un moment du mensonge"
Debord

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59726
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le FMI

Message par energy_isere » 19 janv. 2016, 12:40

Le ralentissement plus marqué qu’anticipé dans les pays émergents conduit le Fonds à ramener ses prévisions pour la croissance mondiale à 3,4 % pour 2016 et 3,6 % pour 2017, contre respectivement 3,6 % et 3,8 % précédemment.

..............
Le FMI fait, pourtant, une nouvelle fois le pari de laisser inchangée sa prévision pour la Chine cette année, à 6,3%,
http://www.lesechos.fr/monde/enjeux-int ... 193503.php

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59726
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le FMI

Message par energy_isere » 22 janv. 2016, 10:13

Christine Lagarde candidate pour rempiler.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59726
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le FMI

Message par energy_isere » 11 févr. 2016, 19:09

Christine Lagarde reste seule en piste pour diriger le FMI

L' Express 11 fev 2016

Seule candidate à la direction du FMI, Christine Lagarde est virtuellement assurée de se succéder à elle-même en juillet. En cinq ans de mandat, elle a su convaincre les pays émergents comme les pays développés.

C'est plié. Le processus de dépôt de candidatures pour la direction du Fonds monétaire international (FMI), ouvert le 22 janvier, a été refermé hier soir mercredi. Seule à s'être déclarée, sa directrice actuelle, la française Christine Lagarde, a toutes les chances d'être reconduite en juillet prochain.

"Une candidate, l'actuelle directrice générale Christine Lagarde, a été retenue", indique dans un communiqué le conseil d'administration du FMI, qui représente ses 188 Etats-membres. Le conseil d'administration doit désormais l'entendre et souhaite prendre sa décision "le plus vite possible", est-il précisé dans le communiqué.

Les émergents convaincus par son action

Offrant le visage plus consensuel d'une femme végétarienne, cheveux blancs, à l'allure sportive, elle a su défendre l'action du FMI en Grèce ou en Ukraine et n'a pas hésité à prodiguer des recommandations fermes aux très puissantes banques centrales américaine et européenne.

Son bilan au FMI s'est récemment enrichi de deux succès majeurs: la reconnaissance du yuan chinois comme monnaie de référence et, surtout, le déblocage d'une réforme de la gouvernance du FMI pour laquelle elle s'était dite prête à exécuter une "danse du ventre".

Cette réforme consiste à donner plus de droits de vote aux pays émergents dans la gouvernance de l'institution. Elle a aussi permis de doubler les ressources du fonds en les portant à 660 milliards de dollars. Adoptée en principe depuis plusieurs années, elle était bloquée par les Etats-Unis.

Résultat: certains pays émergents, pourtant très remontés contre la surreprésentation des Occidentaux au sein du FMI, l'ont finalement soutenu. Lors de sa première nomination en 2011, Christine Lagarde avait dû affronter la candidature du gouverneur de la Banque centrale du Mexique Agustin Carstens, qui s'est cette fois-ci rallié à elle.
http://lexpansion.lexpress.fr/actualite ... 62801.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59726
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le FMI

Message par energy_isere » 19 févr. 2016, 18:00

Christine Lagarde reconduite à la tête du FMI

C'est sans suprise que la Française rempile à la tête du FMI pour 5 ans : l'ancienne ministre de l'Économie était la seule candidate en lice...
...................
http://www.lepoint.fr/economie/christin ... 685_28.php

Répondre