[crise] l'économie UK en difficulté

Discussions traitant de l'impact du pic pétrolier sur l'économie.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 11752
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: [crise] l'économie UK en difficulté

Message par mobar » 31 janv. 2020, 10:11

Aujourd'hui commence enfin le Brexit, il y a plusieurs façons de l'appréhender, les erreurs de l'Union européenne toussa... mais le principal c'est la capacité à l'autodestruction de l'Humain
La capacité d'autodestruction, tu l'attribues à l'humain en t'appuyant sur quel critère?

Sapiens a plus de 200 000 ans, il a survécu à plusieurs ères glaciaire et interglaciaires, s'est adapté à pratiquement tous les écosystèmes
c'est dans les 50 ou 100 dernières années qu'il a commencé à transformer radicalement son environnement et à mettre en péril sa survie

Ce serait pas plutôt le type d'organisation de la société qu'une partie des occidentaux, la caste pour faire court, ont réussi à imposer au monde entier qui est responsable de cette destruction?

Les erreurs de l'UE, ce sont les principes néo libéraux, ce n'est pas une erreur pour eux c'est un choix murement réfléchi et élaboré par des penseurs, des économistes et mis en œuvre par des financiers, des rentiers, des industriels pour mettre les sociétés en coupe réglée

Comment on appelle un chat?
Un chat!
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 62113
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [crise] l'économie UK en difficulté

Message par energy_isere » 02 févr. 2020, 16:32

BREXIT : LES BRITANNIQUES SORTENT DE L’UNION EUROPÉENNE ET C’EST UN CHAMBOULEMENT ÉCONOMIQUE

31 janv 2020

LA CITY QUITTE LONDRES
C’est la cinquième puissance économique mondiale et dans quelques heures, elle sortira officiellement de l’Union européenne. Un événement géopolitique majeur auquel le secteur de la finance n’est évidemment pas hermétique. Ce matin, les Bourses ont ouvert en baisse comme celle de Londres ou de Paris. La délocalisation des entreprises financières de Londres vers des capitales de l’Union européenne a d’ores et déjà démarré à l’instar de la banque américaine JP Morgan qui a acquis un immeuble de 6 600 m² en plein cœur de Paris. Au total, 4 400 relocalisations d’emplois de la City vers la France ont été annoncées. "L'écosystème bancaire a été très surpris, mais le métier de la banque c'est de gérer du risque, ce risque avait été anticipé", rassure auprès de l'AFP Stéphane Dehaies, salarié de la banque britannique RBS lors du vote et désormais associé au sein du cabinet KPMG.

AUTOMOBILE, ALIMENTATION… DES CHAÎNES D’APPROVISIONNEMENT PERTURBÉES
Les entreprises ont gagné un an de répit : jusqu’à la fin de l’année, le secteur sera soumis aux mêmes règles communautaires actuelles, le temps de négocier. Mais l’inquiétude monte. L’année dernière déjà, plusieurs grandes chaînes de supermarchés et fast-food avaient adressé une lettre aux députés britanniques évoquant des "risques importants" sur la "qualité et la durée de vie de la nourriture". Le Royaume-Uni importe en effet un tiers de sa nourriture du Continent. Du côté du secteur de l’automobile, les chiffres sont éloquents. D’après la Society of Motor Manufacturers and Traders (SMMT), en trois ans, la fabrication de véhicules a reculé de 25 % au Royaume-Uni. Les fabricants, qui traversent déjà une crise liée au scandale du diesel, ont suspendu leur production pour plusieurs jours et dénoncent l’impact négatif du Brexit appelant à un "accord ambitieux avec l’Union européenne".

LA PÊCHE, PREMIER SUJET DE NÉGOCIATIONS
C’est un dossier qui est prioritaire. "Nous nous sommes mis d’accord pour que le premier accord conclu avant l’été 2020 soit celui de la pêche", a déclaré sur France Inter l’eurodéputée et ancienne ministre des Affaires étrangères Nathalie Loiseau. Il faut dire que la situation est particulièrement inquiétante. Les bateaux français pêchent 30 % de leurs poissons dans les eaux britanniques. Or la quasi-totalité des pêcheurs britanniques ont voté pour le Brexit dans l’espoir d’avoir l’usage exclusif de leurs eaux. Une situation qu’il va falloir rapidement clarifier pour ne pas impacter la filière.
https://www.novethic.fr/actualite/polit ... 48178.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 62113
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [crise] l'économie UK en difficulté

Message par energy_isere » 02 févr. 2020, 19:21

Après le Brexit, le Royaume-Uni se prépare au bras de fer avec l'UE

AFP•02/02/2020

Le Royaume-Uni s'est montré ferme dimanche sur sa volonté de s'affranchir des règles de l'Union européenne après le Brexit, laissant entrevoir un bras de fer intense sur leur future relation commerciale.
........
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... aac152f2bb

Répondre