[Crise] La submersion du Japon

Discussions traitant de l'impact du pic pétrolier sur l'économie.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57721
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Crise] La submersion du Japon

Message par energy_isere » 26 nov. 2016, 20:29

Le cahier des charges de ce super computer à 136 pétaflops spécifierait 3 MW de puissance électrique. Ce qui est trés raisonnable.
With deployment planned for the AIST facility at the Kashiwa Campus of the University of Tokyo, the machine will be constrained by power and available space. The AIST design document calls for extreme energy efficiency in the 3 Megawatt machine with a PUE rating of 1.1.
http://www.nextbigfuture.com/2016/11/ja ... cloud.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57721
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Crise] La submersion du Japon

Message par energy_isere » 29 déc. 2016, 12:19

Un Uramin chez Toshiba :
Toshiba annonce une lourde dépréciation liée au nucléaire

LE 27/12/2016 INFOS REUTERS

Toshiba a annoncé mardi une provision pour dépréciation de plusieurs milliards de dollars liée à une acquisition dans le nucléaire aux Etats-Unis.

Selon le quotidien financier Nikkei, cette dépréciation est liée à l'acquisition l'an dernier par Westinghouse Electric, filiale nucléaire de Toshiba, d'un fournisseur américain de services.

Toshiba a annoncé en avril avoir déprécié la valeur de Westinghouse de 260 milliards de yens (2,1 milliards d'euros) sur l'année écoulée, une mesure destinée à aider le groupe industriel japonais à tourner la page d'un important scandale comptable.
http://www.usinenouvelle.com/article/to ... re.N481039
Toshiba: un an d'efforts anéantis par un micmac nucléaire

29 décembre 2016

.................
Et l'an passé, le groupe a laissé sa filiale mettre la main sur CB&I Stone & Webster (S&W) pour prendre le contrôle intégral de projets nucléaires aux Etats-Unis. Dès le départ, Westinghouse avait prévu des dépréciations, mais ces dernières avaient été évaluées à seulement 870 millions de dollars.
En cause, les frais de construction de quatre tranches en Géorgie et en Caroline du Sud, projets attribués en 2008 à Westinghouse mais dont CB&I Stone & Wester (S&W) faisait aussi partie au sein d'un consortium. Ensuite, Westinghouse a confié en janvier dernier une partie du travail à un sous-traitant, la société Fluor Corporation.
- Restructuration inévitable ? -
Las, comme l'explique dans une note la maison de courtage SMBC Nikko, ultérieurement, du fait de changements dus aux mesures de sûreté plus strictes requises depuis l'accident de Fukushima, "Fluor a signifié à Westinghouse une augmentation des coûts de construction de ces réacteurs nucléaires. Westinghouse a rapporté ces éléments à Toshiba début décembre".
Avant même d'avoir ces données probantes de Fluor, Westinghouse était déjà en conflit ouvert avec Chicago Bridge & Iron, le vendeur de S&W, qu'il accuse d'avoir minimisé les charges réelles de ces projets. L'affaire a été portée devant la justice par Chicago Bridge & Iron qui plaide sa bonne foi.
Cet imbroglio est un nouveau coup dur qui, en Bourse et aux yeux du public du moins, ruine en trois jours tous les efforts entrepris par Toshiba depuis un an pour faire oublier un retentissant scandale de malversations comptables révélé mi-2015. Il avait même laissé miroiter en novembre des résultats annuels bien meilleurs que prévu.
"Le groupe n'échappera pas à une réorganisation de son activité nucléaire", tranchait jeudi un article très critique du Nikkei.
http://www.leparisien.fr/flash-actualit ... 504873.php

Avatar de l’utilisateur
paradigme
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1339
Inscription : 23 mai 2006, 22:56

Politique energétique au Japon post Fukushima

Message par paradigme » 22 juin 2017, 13:26

Le Japon toujours plus bas toujours plus fou, ce qui se passe au Japon est irréaliste, planche à billet, planche à billet et planche à billet d'ailleurs ils viennent d’autoriser le Bitcoin, pas fous acheter des bc avec des yens de la planche à billet c'est une bonne occase, pas trop longtemps tout de même ::--))

Delamarche a été viré de BFM, on comprend pourquoi :
à partir de 20 minutes il dit quelques vérités :
https://www.youtube.com/watch?v=OE3mjfBCdRA

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57721
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Politique energétique au Japon post Fukushima

Message par energy_isere » 29 juil. 2017, 14:42

Dans le Japon vieillissant, employeur cherche désespérément employé

Par Fabrice Nodé-Langlois Publié le 29/07/2017

L'Archipel souffre d'une large pénurie de main-d'œuvre (151 offres d'emploi pour 100 demandes) mais n'envisage pas pour l'heure de recourir à l'immigration massive.

Ce n'est pas un record historique mais ce ratio spectaculaire n'avait pas été observé au Japon depuis les années 1970: pour 151 offres d'emploi, on ne compte que 100 demandes. Autrement dit, l'Archipel souffre d'une large pénurie de main-d'œuvre. Avec un chômage tombé à 2,8 % (pas un record historique, mais du jamais vu depuis 1994), l'économie japonaise connaît le plein-emploi. Ce qui n'empêche pas, au passage, la persistance de nombreux «petits boulots» précaires.

Les raisons de cette situation tiennent à la démographie du «pays le plus vieux du monde». Inexorablement, la part de la population en âge de travailler se réduit, au profit des seniors. Les plus de 65 ans représentent 26 % de l'ensemble. La base de la pyramide des âges, laquelle ressemble de moins en moins à une pyramide et de plus en plus à un cerf-volant en losange, se rétrécit. L'an dernier, le nombre de naissances est descendu pour la première fois sous le seuil symbolique du million.

Pour rééquilibrer le marché de l'emploi, l'Archipel n'envisage pas pour l'heure de recourir à l'immigration massive. Le premier ministre, Shinzo Abe, en poste depuis cinq ans, a plutôt mis l'accent sur le travail des femmes. Il n'a cependant pas réussi autant que souhaité à faire revenir dans l'entreprise les mères qui s'arrêtent généralement de travailler après la naissance de leur premier enfant. Phénomène plus récent, et conséquence directe du vieillissement, elles sont de plus en plus nombreuses (100.000 personnes, hommes et femmes confondus en 2016) à quitter leur emploi pour s'occuper, non plus d'un bébé, mais d'un parent âgé.
http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2017 ... mploye.php

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57721
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Crise] La submersion du Japon

Message par energy_isere » 12 janv. 2018, 11:34

Japon: La déflation déclarée terminée avant une inflation de 2%?

Reuters le 12/01/2018

TOKYO (Reuters) - Toshimitsu Motegi, le ministre de l'Economie du Japon, a laissé entendre vendredi qu'il était possible que le gouvernement déclare la fin de la déflation avant même que l'inflation mesurée par les prix de détail atteigne l'objectif de 2% fixé par la Banque du Japon (BoJ).

Nombre d'indicateurs témoignent d'une amélioration de la situation économique depuis que Shinzo Abe est devenu Premier ministre fin 2012 mais les prix de détail restent éloignés de l'objectif de la banque centrale.

"Nous ne pouvons nous reposer sur un seul indicateur économique", a répondu Motegi, lorsqu'on lui a demandé si atteindre l'objectif de la BoJ s'imposait pour pouvoir déclarer l'ère de la déflation révolue.

"Il faut suivre plusieurs indicateurs tels que les prix de datail, le PIB réel et nominal et le déflateur du PIB".

Le Japon jouit de sa meilleure croissance économique depuis une dizaine d'années; la demande dépasse l'offre dans une proportion sans égale depuis plus de neuf ans, la Bourse est au plus haut depuis 26 ans et les bénéfices des entreprises frôlent des records.

L'investissement productif augmente, tout comme les exportations, tandis que le marché du travail n'avait plus connu un tel dynamisme depuis des décennies, ce qui s'explique en partie par une diminution de la population.

Tout cela ne se fait pas encore sentir dans les prix à la consommation; l'indice des prix de détail hors produits alimentaires frais n'affichait qu'une hausse annuelle de 0,9% en novembre.
http://www.boursorama.com/actualites/ja ... 526004b9a8

Avatar de l’utilisateur
rico
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 6358
Inscription : 21 sept. 2005, 15:00
Localisation : 92

Re: [Crise] La submersion du Japon

Message par rico » 13 janv. 2018, 19:36

Energy adore se faire bourrer le mou par des fake news :lol:

Aller, un peu d'infos, des vraies cette fois :
Les banques japonaises feront faillite que les taux restent à zéro ou qu’ils remontent
https://www.businessbourse.com/2018/01/ ... e-natixis/

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9137
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: [Crise] La submersion du Japon

Message par mobar » 13 janv. 2018, 20:10

energy_isere a écrit :
12 janv. 2018, 11:34
Japon: La déflation déclarée terminée avant une inflation de 2%?

Reuters le 12/01/2018

TOKYO (Reuters) -


Le Japon jouit de sa meilleure croissance économique depuis une dizaine d'années; la demande dépasse l'offre dans une proportion sans égale depuis plus de neuf ans, la Bourse est au plus haut depuis 26 ans et les bénéfices des entreprises frôlent des records.
Comme quoi avec une dette égale à 250% du PIB on peut caracoler en tête du niveau de croissance des pays de l'OCDE

N'en déplaise aux économistes orthodoxes de l'école de Chicago ... et à leurs adeptes
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
rico
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 6358
Inscription : 21 sept. 2005, 15:00
Localisation : 92

Re: [Crise] La submersion du Japon

Message par rico » 13 janv. 2018, 20:37

J'ai compris, au temps pour moi, en fait c'est une erreur dans le texte, je me propose de rectifier :

"Le Japon jouit de sa meilleure croissance de la dette depuis une dizaine d'années [...]"

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9137
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: [Crise] La submersion du Japon

Message par mobar » 13 janv. 2018, 20:47

La dette du Japon est majoritairement détenue par les Japonais, c'est comme lorsque tu te prêtes à toi même, même pas peur!
http://www.lemonde.fr/economie/article/ ... _3234.html

Les économistes japonais ont fait des projections :
Seuls 6,7 % étaient aux mains d’étrangers, contre par exemple, 60 % pour la dette française.
...

600 % du PIB d’ici à 2060 !
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
rico
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 6358
Inscription : 21 sept. 2005, 15:00
Localisation : 92

Re: [Crise] La submersion du Japon

Message par rico » 13 janv. 2018, 21:23

Excellente idée : je vais me préter 100000 balles pi comme ça j'arrête de bosser (vu que ce type de dette n'est pas remboursable). \:D/

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8359
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: [Crise] La submersion du Japon

Message par Remundo » 13 janv. 2018, 21:41

oh tant que tu y es, prête-toi 10 millions. :-o

ce que dit Mobar est exact, mais se "prêter nationalement" est un jeu dangereux ; plein de "petits vieux" Japonais comptent sur les obligations d'Etat, si d'un seul coup-coût elles devenaient sans valeur... donc le Japon est dans un équilibre précaire et un bon taux de croissance conjoncturel n'est qu'un miroir aux alouettes.

Les Japonais étant endettés à 250% de leur PIB sur des dettes à 1-2% de taux d'intérêts, ils leur faudrait une croissance pérenne de 4%/an pour s'en sortir... Alors on sort l'idée géniale de l'obligation à 0% ; ce qui est une création monétaire ex-nihilo à 0%, donc une dévaluation rampante de la monnaie, donc un grignotage du pouvoir d'achat des ménages et épargnants japonais.

Quelles que soient leurs stratégies, les Japonais sont structurellement orientés vers une banqueroute, tel le funambule au-dessus du vide, d'autant plus qu'ils n'ont aucun dynamisme démographique.

Il leur reste quand même de très bonnes entreprises et un niveau technologique élevé, mais qui risquent bien de se faire bouffer-aspirer par la Chine et la Corée sur le long terme...
Dernière modification par Remundo le 13 janv. 2018, 22:23, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
rico
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 6358
Inscription : 21 sept. 2005, 15:00
Localisation : 92

Re: [Crise] La submersion du Japon

Message par rico » 13 janv. 2018, 21:59

la Bourse est au plus haut depuis 26 ans et les bénéfices des entreprises frôlent des records.
Tout comme le mur au milieu de la route n'empêche pas un record de vitesse du moment qu'il est placé suffisamment loin pour permettre de prendre de la vitesse. Quant à l'impact ...... :-"

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9137
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: [Crise] La submersion du Japon

Message par mobar » 13 janv. 2018, 22:33

rico a écrit :
13 janv. 2018, 21:23
Excellente idée : je vais me préter 100000 balles pi comme ça j'arrête de bosser (vu que ce type de dette n'est pas remboursable). \:D/
Une grosse partie de la créance de l'état japonais s'éteint avec le décès des créanciers japonais mais ce que l'état japonais a construit ou acheté grace à cette dette factice perdure, en plus cela a été financé par du papier, que du bénef!

Le miracle de la confiance et du nationalisme bien compris

ça ne marche pas quand tu prêtes à l'étranger, rappelle toi des emprunts Russes de la fin du XIXeme et du début XXeme qui ont épongés nombre d'épargnants français et servi à financer le transsibérien (qui existe toujours, alors que la totalité des créanciers bouffent les pissenlits par la racine depuis des lustres)
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

sceptique
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 4671
Inscription : 21 nov. 2005, 17:42
Localisation : versailles

Re: [Crise] La submersion du Japon

Message par sceptique » 14 janv. 2018, 00:17

mobar a écrit :
13 janv. 2018, 22:33
Une grosse partie de la créance de l'état japonais s'éteint avec le décès des créanciers japonais mais ce que l'état japonais a construit ou acheté grace à cette dette factice perdure, en plus cela a été financé par du papier, que du bénef!
Les créances ne sont pas transmissibles aux héritiers ?

Avatar de l’utilisateur
phyvette
Modérateur
Modérateur
Messages : 7645
Inscription : 19 janv. 2006, 03:34

Re: [Crise] La submersion du Japon

Message par phyvette » 14 janv. 2018, 00:23

mobar a écrit :
13 janv. 2018, 22:33
Une grosse partie de la créance de l'état japonais s'éteint avec le décès des créanciers japonais...
=D> Collector :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:
Gilles a raison
Gilles a tjs raison
Si un membre a raison les 1 et 2 s'appliquent
Gilles ne contredit pas il éduque
Les idées de Gilles sont tjs bonnes
Gilles est obligé de penser pour tout le monde
Seul Gilles a une vision globale de la société

Répondre