[Blog de Remundo] Machines et Animaux non conventionnels

Forum dédié aux discussions sur les moyens de transport.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 7195
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: Piège Hyperthermique du Rayonnement Solaire Direct (PHRSD)

Message par Remundo » 27 juin 2008, 11:48

Bonjour à tous,

Non, il n'est pas nécessaire d'avoir des grosses batteries lorsqu'on produit au fil du soleil. Tout au plus l'électronique de puissance peut être équipée avec des dipôles de stockage (capacité ou bobine) ayant de bien meilleurs rendements de stockage/déstockage.

On développe des onduleurs sans aucune batterie en couplage sur le réseau, même pour des éoliennes alors que c'est l'énergie la plus intermittente.

Un petit article :
http://www.smallwindenergy.ca/fr/SmallW ... odBad.html

De manière plus générale, les esprits chagrins adorent dire qu'on ne peut pas développer l'hydraulique, le solaire ou l'éolien, quelle que soit les installations (industrielles ou domestiques) car ils sont "difficilement" stockables et intermittents.

C'est un argument vrai lorsqu'on est à l'échelle d'un tout petit réseau, mais complètement biaiseux si l'on interconnecte des milliers de petites et moyennes sources, où statistiquement, la faiblesse des unes compensent la forte production des autres, et encore plus si l'on interconnecte les différents potentiels renouvelables de l'Europe, de la façade méditerranéenne et du moyen orient.

Voir http://www.desertec.org pour les curieux.

Il existe par ailleurs des dizaines de façons de stocker des excédents renouvelables : station de pompage et de turbinage (STEP), usine à grande inertie thermique (stockage thermique), stockage d'air comprimé (voir centrale de Hunstorf en Allemagne), stockages chimiques (hydrolyse, préparation de métaux électropositifs...), etc...
quelques liens :
http://www.supelec.fr/ecole/eei/ef2003_ ... /SATIE.pdf
et
http://www.eon-energie.com/pages/eea_de ... /index.htm

Le problème réside dans le fait que RTE (réseau de transport de l'électricité) se plaint des contraintes de gestion liées EnR parce que EDF, sa maison mère, veut écraser le marché avec du nucléaire. :-({|=

Ce que les messieurs d'EDF oublient de dire, c'est que les centrales nucléaires tournent à puissance presque constante (car un réacteur, ça marche pas avec un potentiomètre de walkman...) et répondent très mal à la demande doublement fluctuante (jour/nuit été/hiver)...
:-D
Comment font-ils ? Ils stockent : STEP, grande hydraulique, ils planifient la puissance requise, mais surtout, ils mettent en route des centrales de pointe (turbine à gaz) qui fonctionnent... au pétrole et au gaz.

Bref ils ne font ni plus ni moins que s'ils avaient à gérer un réseau dont le mix énergétique serait basé sur du renouvelable que l'on sait stocker.

Les scientifiques et ingénieurs de bonne foi savent que techniquement, le renouvelable pourrait fournir dès maintenant (le temps des travaux, disons 10 ans) 90% de nos besoins électriques tout en généralisant le stockage à travers diverses voies, résolvant en même temps l'intermittence de la source ET la réponse aux variations de la demande [-o<

A bientôt.

Avatar de l’utilisateur
GillesH38
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 12013
Inscription : 10 sept. 2005, 17:07
Localisation : Berceau de la Houille Blanche !
Contact :

Re: Piège Hyperthermique du Rayonnement Solaire Direct (PHRSD)

Message par GillesH38 » 27 juin 2008, 13:41

Il n'y a qu'un seul procédé de stockage réellement intéressant et quantitativement adapté : le stockage d'eau en retenues en montagne. Le reste, c'est du petit bricolage local.

C'est pas mal utilisé en Suisse (mais avec l'électricité nucléaire française ! ) , moins en France (barrage de Grandmaison vers l'Alpe d'Huez uniquement) : mais c'est limité par le nombre de retenues disponibles bien sur.

L'hydraulique est parfaitement adaptable à la demande comme le thermique, mais ce sont en fait les deux seules solutions aussi souples.

Je ne connais aucun scénario de réseau même mondial pouvant se passer de thermique. On peut toujours dire " ya qu'a connecter des réseaux", mais quantitativement ça ne fonctionne pas : ce n'est pas le tout d'eviter les creux, il faut aussi avoir la capacité certaine de répondre aux pointes; pour etre sur d'avoir ça, sans risquer de disjoncter tous les mois, il faudrait une telle capacité de surproduction que ça rendrait le kWh hors de prix. Moi je crois aux solutions qui existent, pas aux solutions virtuelles ;-).
- Je suis Charlie - "I do not see any harm in people making money if it leads to a lower carbon society " R.K. Pachauri, président du GIEC, interview du 6 mai 2008 à Emirates Business.

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 7195
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: Piège Hyperthermique du Rayonnement Solaire Direct (PHRSD)

Message par Remundo » 27 juin 2008, 13:52

Bonjour Gilles,

Je comprends bien que ce n'est pas facile. C'est toutefois réalisable, et déjà réalisé parfois (STEP, air comprimé). Comme tu le dis, il existe des gros partenariats entre la suisse et la France pour combiner les atouts des réseaux de chaque pays et en annihiler les inconvénients.

C'est typiquement ce genre de collaborations qu'il faut tisser au niveau européen, et mieux encore, les étendre aux colossales réserves solaires de l'Afrique et du Moyen Orient, dans le cadre d'un co-développement durable.

C'est bien de ne croire qu'à ce qui existe déjà, mais il faut aussi convenir que de temps à autre, il faut concevoir ce qui sera réalisable demain 8-)

Avatar de l’utilisateur
kercoz
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 7655
Inscription : 18 nov. 2007, 21:46
Localisation : SUD GIRONDE GRAVE DE GRAVE

Re: Piège Hyperthermique du Rayonnement Solaire Direct (PHRSD)

Message par kercoz » 27 juin 2008, 14:20

GillesH38 a écrit :Il n'y a qu'un seul procédé de stockage réellement intéressant et quantitativement adapté : le stockage d'eau en retenues en montagne. Le reste, c'est du petit bricolage local.


Pas si sur ; j'ai constaté que là ou la sécurité l'impose (construction aéro ou poudreries)les "décideurs" se rendencompte qu'un réseau d'air comprimé est plus fiable qu'un réseau elec , pour des tas de truc , nottement la petite mototrisation(perceuse , visseuses, riveteuses , automatismes etc..et ils l'utilisent ds les locaux sans risque incendie. Une perceuse a air est nettement moins lourde ,qu'a batterie meme si le conduit pénalise les mouves(terme de grimpe).
L'air comprimée peut se stocker et etre obtenue sans passer par l'elec.
Entre 2 certitudes , il faut toujours choisir la moindre .

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 7195
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: [Moteurs] Machine à pistons rotatifs à battement contrôlé

Message par Remundo » 16 juil. 2008, 12:13

Bonjour à tous les Oléocéniens,

Petite relance estivale sur l'hybridation des véhicules avec ceci
Image
Continental International Hybrid Survey a écrit :Hanovre/Vienne, le 27 juin 2008. Fait surprenant: les automobilistes du monde entier font
preuve d'un grand intérêt pour les voitures électriques et les véhicules à propulsion hybride. Au
total, 36 % des personnes interrogées seraient prêtes à acheter une voiture à propulsion
hybride, 45,8 % seraient même intéressées par l'acquisition d'une voiture électrique. Dans ce
contexte, ce sont la hausse du prix des carburants et des aspects environnementaux qui jouent
un rôle de moteur. C'est ce qu'il ressort d'un sondage représentatif de Continental, grand soustraitant
international de l'automobile ; il s'agit de la première étude de ce genre, auprès de plus
de 8 000 automobilistes sur 8 marchés internationaux importants. "Cette tendance constitue un
vaste potentiel pour nous, sous-traitant automobile et fournisseur de technologies écologiques
de propulsion", a déclaré M. Neumann, Membre responsable de la technologie au sein du
Directoire de la société Continental AG, au cours d'une conférence de presse à Vienne en
Autriche.

Source : http://www.conti-online.com/generator/w ... ge_en.html
(Docs de synthèse en Français y étant téléchargeables)

Je rappelle que l'une des vocations des moteurs SYCOMOREEN, dont la génèse a commencé il y a 5 ans, est d'être les plus compacts que possible (facteur 4 par rapport aux moteurs actuels à puissance égale) pour favoriser l'implantation des chaînes de tractions hybrides ainsi que leurs batteries.

A bientôt !

batista
Brut léger
Brut léger
Messages : 488
Inscription : 16 juin 2008, 23:16
Localisation : Charente Maritime

Re: [Moteurs] Machine à pistons rotatifs à battement contrôlé

Message par batista » 16 juil. 2008, 21:46

Il y a que toi qui parle ici? Tu t'es fait banir ou quoi? Ou alors, c'est pas intéressant ce que tu dis, je sais pas moi...

Mais, tu vois, t'es plus tout seul maintenant. :smt039
"Deus sive natura"
Benoît de Spinoza

Avatar de l’utilisateur
Glycogène
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2290
Inscription : 05 oct. 2005, 00:06
Localisation : Grenoble

Re: [Moteurs] Machine à pistons rotatifs à battement contrôlé

Message par Glycogène » 16 juil. 2008, 23:54

C'est son fil où il fait sa pub, donc normal qu'il l'entretient :D

Sinon ce moteur est très intéressant (révolutionnaire même), mais personne n'a voulu faire un prototype ? Car s'il est plus simple que les moteurs actuels, ça ne doit pas être compliqué à faire ? (pas besoin de tenir des centaines d'heures, juste un proto pour voir).

Avatar de l’utilisateur
mrlargo
Modérateur
Modérateur
Messages : 1425
Inscription : 19 avr. 2006, 14:38
Localisation : La Tour du Pin

Re: [Moteurs] Machine à pistons rotatifs à battement contrôlé

Message par mrlargo » 17 juil. 2008, 10:13

Sinon ce moteur est très intéressant (révolutionnaire même)


...et ses posts ont une plus value informative. C'est pourquoi, nous tolérons cette petite entrave à la charte. :-$
La différence entre l’amour et l’argent, c’est que si on partage son argent, il diminue, tandis que si on partage son amour, il augmente. L’idéal étant d’arriver à partager son amour avec quelqu’un qui a du pognon.
(Philippe Geluck)

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 7195
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: [Moteurs] Machine à pistons rotatifs à battement contrôlé

Message par Remundo » 29 juil. 2008, 11:29

Bonjour les amis Oléocéniens !

C'est vrai que je suis bavard... Je fais parfois des petites revues de presse. Pour les protos, c'est au programme. Pour l'instant, personne ne s'est proposé d'en faire un (pas étonnant toutefois :D ). En ce qui me concerne, j'en ferai, mais j'ai d'autres projets/activités en tête en ce moment... et puis c'est les vacances !!! :lol:

Par ailleurs, je présenterai d'autres concepts moteurs, quand j'aurai le temps, dont un tout nouveau Stirling.

Merci de votre coucou et à bientôt :smt041

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 7195
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: [Moteurs] Machine à pistons rotatifs à battement contrôlé

Message par Remundo » 04 sept. 2008, 16:30

C'est la Rentrée !

Le cycle Atkinson semble intéresser Honda selon Autoinnovation
http://www.auto-innovations.com/actualite/1183.html
_____
Le constructeur Honda travaille sur le développement d’un moteur à cycle Atkinson. L’objectif est de proposer une réduction de la consommation de 20%. Ce cycle pour moteur non-suralimenté utilise une course effective du piston plus longue en phase détente qu'en phase admission afin de récupérer plus d’énergie avant la phase d’échappement.

Le moyen employé ne serait pas un retard de la fermeture des soupapes d’admission, comme par exemple pour le moteur de la Toyota Prius, mais un dispositif totalement mécanique créant une course différente des pistons entre les phases admission et détente. Cet allongement de la course est réalisé par la présence d’un levier intermédiaire entre le maneton de vilebrequin et la bielle (système multi-link). Honda travaille aussi sur un moteur à compression variable, ces deux projets pouvant être combinés.
[]
Yvonnick Gazeau
_____

Taux de compression variable, détente longue, management des soupapes... comme un petit goût de MPRBC =D>

Petite coïncidence concernant le choix technologique illustré, il se rapproche énormément de celui du moteur siamois d'Edouard Bonnefous. Je vous invite à découvrir pour la culture son concept "Tornade" , site synthétique, bien illustré avec vidéos CAO
http://www.chez.com/ebmoteur/

@+

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 7195
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Stirling à Pistons Rotatifs Annulaires Trilobiques (SPRATL)

Message par Remundo » 06 sept. 2008, 15:26

Image

Bonjour les Oléocéniens !

Un peu de nouveauté rafraîchissante pour cette rentrée un peu morose ;)

SYCOMOREEN est une société familiale qui développe toute une famille d'inventions axées sur les énergies renouvelables.

Aujourd'hui est un grand jour puisque je vous propose de découvrir le troisième bébé de SYCOMOREEN:

\:D/ Les machines de Stirling à Pistons Rotatifs Annulaires Trilobiques (SPRATL) :arrowl: \:D/

adaptées par Remundo à partir de l'invention originale de Pascal HA PHAM

Le brevet a été déposé le 22 août 2008 à l'INPI.

Dans l'immédiat, nous ne publions pas les revendications de ce brevet pour des raisons juridiques et de propriété intellectuelle.

Néanmoins, vous avez accès à toutes les figures, gif animées et descriptifs.

Vous pouvez consulter aussi l'adresse http://sycomoreen.free.fr/
notamment http://sycomoreen.free.fr/syco_francais ... ation.html


Nous attendons vos réactions sur cette nouvelle machine aux multiples usages : production de puissance thermique, mécanique, électrique, cogénération, thermolyse, hydrolyse pour productions diverses (hydrogène, métaux...) à partir d'énergies propres et/ou de recyclage de déchets organiques...

Pour l'instant, nous déveleppons seuls nos machines, mais sommes ouverts à toute proposition de
partenariat industriel.

Quelques vidéos en lien direct:

spratl low
http://video.google.fr/videoplay?docid= ... 4605059394

flux transfert SPRATL
http://video.google.fr/videoplay?docid= ... 8052096418

vue ecorchée tournante
http://video.google.fr/videoplay?docid= ... 0464554628

vue tournante
http://video.google.fr/videoplay?docid= ... 9705681147

segmentation
http://video.google.fr/videoplay?docid= ... 5890058414

heptalobique
http://video.google.fr/videoplay?docid= ... 8644980484

pentalobique
http://video.google.fr/videoplay?docid= ... 3159358194


Bonnes lecture et découverte ! :D

Remundo pour SYCOMOREEN

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 7195
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: Stirling à Pistons Rotatifs Annulaires Trilobiques (SPRATL)

Message par Remundo » 06 sept. 2008, 18:57

Je vous mets en plus les liens du brevet et de l'étude thermique,
http://sycomoreen.free.fr/syco_francais ... SPRATL.pdf
http://sycomoreen.free.fr/syco_francais ... SPRATL.pdf

bien sûr agrémentés d'une belle image:
Image
A bientôt ! :smt041

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 7195
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: [Moteurs] Machine à pistons rotatifs à battement contrôlé

Message par Remundo » 14 sept. 2008, 16:45

Salut les Oléocéniens,


Le downsizing c'est une chose, la récupération de l'énergie au freinage en est une autre.

Petite news sur Torotrak qui tente en F1 un stockage à roue d'inertie doublé d'une cascade de blocs toroïdaux comme transmission à rapport continûment variable, le tout piloté par électronique (système KERS)...

Le MPRBC propose pour sa part, comme système ultrasimple et finalement efficace, l'utilisation d'une chambre du moteur en compresseur/moteur pneumatique.
Fonctionnement:
- Si freinage, calage des soupapes sur la compression vers le réservoir d'air comprimé,
- Si accélération, calage des soupapes sur "la vidange" du réservoir d'air comprimé

En lien sur le sujet:
Communiqué de Torotrak
et une petite étude (sans prétention) que j'avais faite "dans le temps":
stockages récupératifs d'énergie et éléments de prédimensionnement dans un véhicule
@+ :smt039

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 7195
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: Piège Hyperthermique du Rayonnement Solaire Direct (PHRSD)

Message par Remundo » 16 sept. 2008, 17:10

Bonjour à tous,

petit "up" pour le topic afin de signaler 2 choses:

- Gros dossier sur l'Etat de la technique de pyrolyse et gazéification de la biomasse

Je rappelle ici que le PHRSD est un excellent candidat pour les apports de chaleur externes à haute température, nécessaire à la décomposition de biomasse en gaz de synthèse, directement combustibles ou convertibles en hydrocarbures (méthanol et gasoil)


- La nouvelle Machine SPRATL compatible avec le PHRSD pour la production d'électricité et/ou de puissance mécanique...(Stirling à Pistons Rotatifs Annulaires TriLobiques)

A bientôt !

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 7195
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: [Moteurs] Machine à pistons rotatifs à battement contrôlé

Message par Remundo » 18 sept. 2008, 13:44

Bonjour les Oléocéniens :-o

Il semblerait que ça commence à frémir dans le petit monde de l'hybridation...

Après le système KERS à roue inertielle de Torotrak
Image

Peugeot étudie une voiture de course à stockage Li-On : la 908 HY
http://www.auto-innovations.com/actualite/1190.html
Image
Auto Innovations a écrit :Le système qui équipe ce démonstrateur est composé de trois éléments principaux :
Un moteur-générateur électrique d’une puissance de 60 kW, situé en lieu et place du démarreur et entraîné par la boîte de vitesses via une cascade de pignons.
Des batteries qui permettent de stocker l’énergie via 600 cellules lithium-ion regroupées en 10 packs, 6 dans l’habitacle en lieu et place de la batterie d’origine et 4 dans le fond plat gauche.
Une électronique de puissance qui permet de gérer les flux d’énergie entre les batteries et le moteur-générateur

Et Audi modifie son train roulant arrière à titre expérimental sur une TT
http://www.moteurnature.com/actu/uneact ... s_id=23825
Image
Moteur Nature a écrit :Considérant en effet qu'une écrasante majorité des voitures vendues en Europe sont des tractions avants, où l'espace sous le capot est très réduit, le projet est un train arrière avec un moteur électrique intégré. Cet élément serait suffisament compact pour être logé dans l'auto sans requérir de modifier le chassis,


Quel dommage que tout cela soit si timide... Cela fait presque 20 ans qu'on aurait pu le faire, certes avec des batteries moins performantes, mais sûrement avec gain énergétique... :idea:

Et autre gros bémol: le caractère rechargeable sur le secteur n'est pas à l'ordre du jour...

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités