Finances françaises & conjoncture

Discussions traitant de l'impact du pic pétrolier sur l'économie.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 7138
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: Finances françaises & conjoncture

Message par Remundo » 17 sept. 2017, 08:03

le banquier peut naturellement saisir des biens quand l'emprunt n'est pas remboursé.

pour les emprunts d'Etat, le banquier privé préfère parasiter le plus longtemps possible sa proie. Il se fout complètement du remboursement du capital (qui ne lui a quasiment rien coûté, car reçu d'une création monétaire d'une banque centrale),

Il y a des courbes qui montrent que l'essentiel de la dette est constitué d'intérêts d'intérêts d'intérêts....

c'est l'intérêt que la banque privéel souhaite capter le plus longtemps possible, et même si l'on y réfléchit bien, elle gagnerait moins d'argent si le capital était remboursé...

totalement pervers.

alga
Brut léger
Brut léger
Messages : 488
Inscription : 10 sept. 2010, 01:07

Re: Finances françaises & conjoncture

Message par alga » 17 sept. 2017, 12:19

La Banque émet et reçoit. C'est donc toujours à la banque que nous devons nos dettes. Notre argent est toujours l'argent de la Banque. Nous sommes seulement crédité du droit de le faire circuler.

Allez les Bourricots, arrêtez un peu de vous plaindre. La carotte est juste devant vous :-D

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 7138
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: Finances françaises & conjoncture

Message par Remundo » 17 sept. 2017, 14:52

alga a écrit :La Banque émet et reçoit. C'est donc toujours à la banque que nous devons nos dettes.
Seulement si elles ont été contractées dans "la Banque". Tu peux tout à fait avoir des dettes envers un ami ou un membre de ta famille
Notre argent est toujours l'argent de la Banque. Nous sommes seulement crédité du droit de le faire circuler.
S'il s'agit d'un emprunt, oui, et cela diminue jusqu'au remboursement complet du crédit.

S'il s'agit de tes dépôts personnels, non, c'est la banque qui "te doit" cet argent à tout moment. D'ailleurs les banques, qui commencent à être fébriles compte tenu des énormes dettes qui s'accumulent de plus en plus, commencent à considérer comme leur propriété les dépôts des épargnants... ben voyons !
Allez les Bourricots, arrêtez un peu de vous plaindre. La carotte est juste devant vous :-D
Disons que bourricot ou pas, on ne peut pas complètement vivre hors système, sauf à devenir un ermite asocial.

Le système étatico-bancaro-financier, dirigé par des oligarchies véreuses, prend globalement les gens pour des cons en s'étant arrogé des pouvoirs excessifs pas loin d'une dictature ; alors même quand les gens ne sont pas complètement cons, ils sont pris dans la masse par des mécanismes qui les dépassent complètement, et l'effet est finalement le même que pour les mougeons.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 49932
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Finances françaises & conjoncture

Message par energy_isere » 17 sept. 2017, 14:59

La France a emprunté au total 5,141 mds EUR à court terme lundi
AFP le 12/09/2017

La France a emprunté au total 5,141 milliards d'euros à court terme sur les marchés lundi, a annoncé mardi l'Agence France Trésor (AFT), chargée de placer la dette française auprès des investisseurs.

Le Trésor entendait emprunter entre 4,2 et 5,2 milliards d'euros.

L'AFT a enregistré 92 millions d'euros d'offres non compétitives (ONC) sur des titres à trois mois (13 semaines).

Lors d'une émission obligataire, les investisseurs choisissent de prêter un montant à un certain taux. Ils peuvent proposer une somme supplémentaire sans mentionner de taux, un montant qu'ils prêteront après l'adjudication au taux moyen pondéré de celle-ci, dans le cadre d'une offre dite non compétitive.

Dans le détail, le Trésor a levé 3,088 milliards d'euros à trois mois (13 semaines) à un taux de -0,635% contre -0,628% lors de la dernière opération comparable le 4 septembre.

Le Trésor a également emprunté 1,493 milliard d'euros à six mois (22 semaines) à un taux de -0,637% contre -0,636% la semaine dernière.

Enfin, la France a emprunté 560 millions d'euros à un an (48 semaines), à un taux de -0,586%, inchangé par rapport au 4 septembre.

La France emprunte depuis fin août 2014 à des taux négatifs sur des échéances de court terme, ce qui signifie que les investisseurs, qui cherchent à tout prix des placements sûrs, sont prêts à perdre de l'argent en lui prêtant. Emprunter sur ces échéances devient rémunérateur pour le Trésor.
http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2016/0 ... gatifs.php

La France continue à emprunter à taux négatif pour des nouveaux emprunts, même la maintenant en sept 2017.

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 7138
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: Finances françaises & conjoncture

Message par Remundo » 17 sept. 2017, 15:20

un emprunteur surendetté se rémunère en empruntant parce que l'argent serait surement mieux remboursé chez lui qu'ailleurs... le système est complètement dingo, aux limites de sa profonde connerie... mais où cela finira-t-il vraiment... peut-être mal. :-s

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 7462
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Finances françaises & conjoncture

Message par mobar » 11 oct. 2017, 07:24

Remundo a écrit :
16 sept. 2017, 19:54
tu as un acheteur Mobar, au prix où tu vends la France ?

Un Qatari, des Chinois, un fond de pensions américain ?
Les acheteurs ce n'est pas ce qui manque en plus du Quatar et des Chinois, tu as plus près de nous : Siemens, General Electric ... et pour les vendeurs ce n'est pas ce qui manque non plus, surtout depuis que leur marionnette est à l'Elysée
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 7138
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: Finances françaises & conjoncture

Message par Remundo » 11 oct. 2017, 22:09

mais justement, tout n'est pas à vendre... maître chez nous, où nous chez les maîtres ?

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 7462
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Finances françaises & conjoncture

Message par mobar » 13 oct. 2017, 17:49

Comment tu comptes t'opposer aux ventes à la criée du VRP jupitérien?

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 49932
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Finances françaises & conjoncture

Message par energy_isere » 16 oct. 2017, 18:48

La bombe à retardement à 9 milliards d'euros de François Hollande

Le Point le 16/10/2017

C'est une sacrée épine dans le pied d'Emmanuel Macron. À cause d'une taxe jugée anticonstitutionnelle, l'État pourrait être obligé de rembourser 9 milliards d'euros à des entreprises. Une somme tellement énorme qu'elle menace de faire dérailler toute la trajectoire de finances publiques que Bercy vient de transmettre à Bruxelles?

C'est le Conseil constitutionnel qui a amorcé cette bombe à retardement, vendredi 6 octobre, en déclarant inconstitutionnelle une taxe de 3 % sur les dividendes, instaurée par François Hollande en 2012.

5,4 milliards provisionnés

Cette contribution additionnelle à l'impôt sur les sociétés (IS) avait déjà été partiellement retoquée en mai par la Cour de justice de l'Union européenne. La CJUE avait estimé contraire au droit européen que la France l'applique aux dividendes qu'une société reçoit d'une filiale établie dans l'UE. Mais d'autres types de dividendes pouvaient y rester assujettis.

La décision du Conseil constitutionnel surprend par son retentissement. Dans leur jugement, les sages ? saisi d'une question prioritaire de constitutionnalité ? obligent en effet l'État à rembourser l'intégralité des sommes perçues depuis lors et beaucoup plus rapidement, au motif qu'une différence de situation méconnaît les « principes d'égalité devant la loi et devant les charges publiques ».

...............
http://www.boursorama.com/actualites/la ... 5a4112d6c0

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 7138
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: Finances françaises & conjoncture

Message par Remundo » 17 oct. 2017, 00:40

j'ai pas tout compris, mais ça fleure bon l'incompétence et l'irresponsabilité... manque plus de voir si cela relevait aussi de l'imbécilité (règle des 3 "I" )

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 7462
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Finances françaises & conjoncture

Message par mobar » 17 oct. 2017, 06:05

Remundo a écrit :
17 oct. 2017, 00:40
j'ai pas tout compris, mais ça fleure bon l'incompétence et l'irresponsabilité... manque plus de voir si cela relevait aussi de l'imbécilité (règle des 3 "I" )
Va quand même falloir un jour éplucher les comptes des entreprises qui font des profits en France et vont se faire imposer à taux négocié chez Junker ou en Irlande ... et prendre des mesures!

Appliquer la règle de la recherche des 3 E : Enculage, Escroquerie, Entourloupe ... les spécialités des banquiers et des financiers marrons qui dirigent l'UE et sont en train de mettre la Gaule en coupe réglée avec la complicité du Macaron dont les députés ont été élus par moins de 11% des habitants de ce pays!

http://www.francetvinfo.fr/elections/le ... 33097.html

Avatar de l’utilisateur
matthieu25
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 4202
Inscription : 21 juil. 2005, 00:17
Localisation : passenans

Re: Finances françaises & conjoncture

Message par matthieu25 » 17 oct. 2017, 09:12

mobar a écrit :
17 oct. 2017, 06:05
Remundo a écrit :
17 oct. 2017, 00:40
j'ai pas tout compris, mais ça fleure bon l'incompétence et l'irresponsabilité... manque plus de voir si cela relevait aussi de l'imbécilité (règle des 3 "I" )
Va quand même falloir un jour éplucher les comptes des entreprises qui font des profits en France et vont se faire imposer à taux négocié chez Junker ou en Irlande ... et prendre des mesures!

Appliquer la règle de la recherche des 3 E : Enculage, Escroquerie, Entourloupe ... les spécialités des banquiers et des financiers marrons qui dirigent l'UE et sont en train de mettre la Gaule en coupe réglée avec la complicité du Macaron dont les députés ont été élus par moins de 11% des habitants de ce pays!

http://www.francetvinfo.fr/elections/le ... 33097.html
Tant que les mougeons seront devant Hanouna au lieu de boycotter ce système complètement pourri jusqu'à la moelle, l'élite continuera son travail de sape des 3E

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 7138
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: Finances françaises & conjoncture

Message par Remundo » 17 oct. 2017, 20:55

Une vidéo intéressante de Philipe Béchade
https://www.youtube.com/watch?time_cont ... UISMrLdXSA

Avatar de l’utilisateur
matthieu25
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 4202
Inscription : 21 juil. 2005, 00:17
Localisation : passenans

Re: Finances françaises & conjoncture

Message par matthieu25 » 17 oct. 2017, 20:59

Pas besoin d'être devin pour comprendre que voter pour Macron était un cadeau pour les riches vu le passé du monarque.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 49932
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Finances françaises & conjoncture

Message par energy_isere » 31 oct. 2017, 14:18

La reprise s'affirme, vers une croissance en France au plus haut depuis 2011

Reuters le 31/10/2017 par Myriam Rivet PARIS

La croissance de l'économie française a continué sur sa solide lancée cet été, enregistrant un quatrième trimestre consécutif de forte hausse qui la met sur de bons rails pour atteindre cette année son plus niveau depuis 2011.

Selon les premiers résultats publiés mardi par l'Insee, la progression du produit intérieur brut (PIB) s'est établie à 0,5% au troisième trimestre, conformément à ses anticipations, ainsi qu'aux attentes des 27 économistes interrogés par Reuters et aux dernières prévisions de la Banque de France.

L'institut a également relevé les chiffres pour le deuxième trimestre 2017 et le quatrième trimestre 2016, évoquant désormais une progression du PIB de 0,6% contre 0,5% précédemment dans les deux cas.

L'économie française évolue depuis l'automne dernier à son rythme le plus élevé depuis son rebond d'après-crise entamé fin 2009, qui s'était brutalement interrompu au printemps 2011.

"Par rapport au même trimestre de l'année précédente, le PIB est plus élevé de 2,2%, ce rythme de croissance n'avait pas été constaté depuis 2011", souligne l'Insee.

Cette embellie devrait permettre à l'économie française de redémarrer plus franchement en 2017 - après trois années autour de 1,0% - pour atteindre un niveau inédit depuis six ans.

OBJECTIF 2017 PRESQUE ATTEINT

L'acquis de croissance pour 2017 - à savoir l'évolution du PIB si la croissance du dernier trimestre était nulle - s'établit à 1,7% au 30 septembre, soit la croissance prévue pour l'ensemble de l'année dans le scénario retenu pour construire le budget 2018.

Le ministre de l'Economie et des Finances Bruno Le Maire a déjà évoqué au début du mois une hypothèse plus optimiste de 1,8% cette année, confortée quelques jours plus tard dans le point de conjoncture de l'Insee.

"Pour atteindre 1,8% de croissance en moyenne sur 2017, il faut 0,3% au quatrième trimestre. Au regard des enquêtes optimistes, c'est presque fait", note sur Twitter Philippe Waechter, chef économiste de Natixis AM.
http://www.boursorama.com/actualites/la ... dfbcc9e8ea

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité