Goldman Sachs, la bulle de 2008, etc .....

Discussions traitant de l'impact du pic pétrolier sur l'économie.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 49947
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Goldman Sachs, la bulle de 2008, etc .....

Message par energy_isere » 11 févr. 2017, 11:59

Goldman Sachs prié de s'expliquer sur les décrets de Trump

le 10/02/2017

Deux membres du Sénat américain ont demandé par écrit au PDG de l'influente banque d'affaires Goldman Sachs de s'expliquer sur l'implication éventuelle de salariés de son groupe dans la rédaction de certains des décrets présidentiels signés par Donald Trump sur la réglementation bancaire et financière.

Dans leur lettre, datée du 9 février et rendue publique vendredi, les élues démocrates Elizabeth Warren et Tammy Baldwin demandent à Lloyd Blankfein des précisions sur les activités de "lobbying" de la banque liées à la remise en question de la loi Dodd-Frank et de la règle fiduciaire sur le conseil en investissement.

Blankfein est également prié de détailler les profits que pourrait réaliser Goldman Sachs si ces réformes entraient en vigueur.

"Nous n'avons joué aucun rôle dans la rédaction d'un quelconque décret présidentiel", a déclaré vendredi un porte-parole de la banque.
En décembre, Donald Trump a nommé Gary Cohn, ancien président et directeur général adjoint de Goldman Sachs, à la tête du Conseil économique national de la Maison blanche, une instance chargée de coordonner la politique économique fédérale.

La semaine dernière, le président a ordonné par décret un réexamen des règles d'encadrement des activités bancaires entrées en vigueur depuis la crise financière de 2008, s'attirant des critiques du camp démocrate, qui lui reproche de défendre les intérêts de Wall Street.

"Les décrets présidentiels publiés par le président Trump vendredi de la semaine dernière nous conduisent à nous demander à quel point les conseils de Cohn à Trump sont bons pour Wall Street mais mauvais pour les Américains", écrivent les deux sénatrices.

"Goldman Sachs serait un important bénéficiaire de ces efforts de dérégulation du secteur financier."

Outre Gary Cohn, Donald Trump a choisi un autre ancien de Goldman Sachs, Steven Mnuchin, comme secrétaire au Trésor.
Dans leur lettre, Elizabeth Warren et Tammy Baldwin demandent que leur soient transmis tous les échanges entre des salariés de la banque et Cohn, Mnuchin, Jay Clayton, pressentie pour prendre la présidence de la SEC, le gendarme des marchés américains, ou encore Steve Bannon, "stratège en chef" de la Maison blanche.

http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2017/0 ... -trump.php

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 49947
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Goldman Sachs, la bulle de 2008, etc .....

Message par energy_isere » 12 sept. 2017, 15:34

Qu'est ce qu'ils vont inventer commme mauvais coup ?
Goldman veut augmenter ses revenus de 5 milliards de dollars annuellement

Reuters le 12/09/2017

Goldman Sachs Group a présenté mardi un plan de croissance censé augmenter les revenus de la banque de cinq milliards de dollars au plus annuellement.

Ce plan peut être réalisé dans les trois années à venir, a déclaré le président Harvey Schwartz, lors d'une conférence.

Ce dernier a consacré du temps à décliner les priorités de croissance de la banque de Wall Street, en particulier dans l'obligataire, dont les revenus ont chuté de 40% au deuxième trimestre.

"Nous ne sommes pas satisfaits de notre récente performance dans le segment FICC (obligataire, changes, matières premières) et nous y consacrons toute notre énergie", a-t-il expliqué, ajoutant que l'initiative de croissance de la banque ne dépendait pas d'une amélioration de la conjoncture extérieure.

Schwartz a observé que les conditions ne s'étaient guère améliorées pour l'obligataire depuis le début de l'année.

"L'environnement de marché du troisième trimestre ressemble à celui des premier et deuxième trimestres", a-t-il dit. "Pour FICC, cela reste un environnement vraiment difficile".

Des propos qui renvoient à ceux qui avaient été tenus par le directeur financier Marty Chavez en août.

Les revenus tirés des matières premières ont été eux les plus faibles jamais dégagés par Golman Sachs depuis qu'elle est cotée en Bourse.

Les économistes de Goldman Sachs ont par ailleurs revu en baisse leur prévision de croissance des Etats-Unis au troisième trimestre, la réduisant de 0,8 point à 2,0%, en conséquence des ouragans Harvey et Irma.
http://www.boursorama.com/actualites/go ... 9529c8e34c

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités