[véhicule électrique] L' aventure TESLA motors

Forum dédié aux discussions sur les moyens de transport.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
Glycogène
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2288
Inscription : 05 oct. 2005, 00:06
Localisation : Grenoble

Re: [véhicule électrique] L' aventure TESLA motors

Message par Glycogène » 13 sept. 2017, 22:38

Remundo a écrit :Si le pack Tesla est bridé, ça se joue par le haut, pas par le bas.
Dans ce ca, il fallait recharger la batterie après qu'elle ait été débridée, car le débridage ne permettait pas de gagner d'autonomie une fois qu'on était parti.
J'espère que les clients ont été prévenus !

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 7124
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: [véhicule électrique] L' aventure TESLA motors

Message par Remundo » 16 sept. 2017, 09:46

ah tenez, un article Automobile Propre : http://www.automobile-propre.com/breves ... ectriques/

confirme que les versions 60 et 75 kWh de la Tesla S sont physiquement les mêmes. Juste un bridage électronique de différence.

Avatar de l’utilisateur
Silenius
Condensat
Condensat
Messages : 704
Inscription : 06 avr. 2007, 00:56

Re: [véhicule électrique] L' aventure TESLA motors

Message par Silenius » 17 sept. 2017, 21:17

Le Tesla Truck sera finalement devoile le 26 octobre.

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 7124
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: [véhicule électrique] L' aventure TESLA motors

Message par Remundo » 17 sept. 2017, 22:11

encore une daube :mrgreen: sans groupe électrogène, point de salut pour un poids-lourd.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 49886
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [véhicule électrique] L' aventure TESLA motors

Message par energy_isere » 15 oct. 2017, 14:00

Tesla : plusieurs centaines de salariés licenciés

15 Oct 2017 Michaël TORREGROSSA

Sous pression avec le lancement de la Model 3, Tesla vient de mettre à la porte plusieurs centaines de salariés jugés peu performants par le constructeur.

De l’administratif, à la production en passant par le marketing et le management, cette vague de licenciement touche tous les secteurs de l’entreprise et concernerait 400 à 700 des plus de 33.000 personnes employées par le groupe.

Pour ne pas associer cette vague de départ à un plan social susceptible d’affoler les investisseurs et de mettre en doute la stabilité financière de l’entreprise, Tesla dédramatise. « Comme dans chaque entreprise, particulièrement pour une qui compte plus de 30.000 employés, l’évaluation annuelle signifie également parfois que certains employés doivent partir pour des raisons diverses. Cependant, la majorité de ces salariés renvoyés devraient être remplacés dans les prochains mois » a expliqué un porte-parole de la marque.

Selon Mercury News, certains employés licenciés pourraient toutefois avoir été ciblés pour leurs revendications syndicales. Un conflit qui oppose direction et employés depuis plusieurs mois et qui devrait être jugé au tribunal administratif le 14 novembre prochain.

Sous pression

Alors que ceux qui ont lu la biographie d’Elon Musk savent que le patron de Tesla n’hésite pas à mettre à la porte celles et ceux qui n’atteignent pas leurs objectifs, cette vague de licenciements semble inédite et traduit la pression sous laquelle se trouve les équipes du constructeur californien.

En première ligne, le lancement de la Model 3. Au dernier trimestre, le constructeur n’était pas parvenu à atteindre ses objectifs. Sur les 1500 exemplaires promis, seuls 260 ont été fabriqués (voir notre article). Pour le trimestre en cours, le constructeur n’a donc d’autre choix que de parvenir à tenir ses promesses pour rassurer ses investisseurs quant à ces capacités à tenir les délais.

Et au delà de remplacer les salariés les moins performants par des employés plus qualifiés, il s’agit aussi de montrer à ceux qui restent le sort qui pourrait leur être réservé s’ils ne répondent pas aux attentes. Ambiance…
http://www.automobile-propre.com/tesla- ... -salaries/

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 49886
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [véhicule électrique] L' aventure TESLA motors

Message par energy_isere » 23 oct. 2017, 20:56

L’américain Tesla conclut un accord en Chine pour construire une usine

Par RFI Publié le 23-10-2017

Un accord a été signé entre le constructeur américain de voitures électriques Tesla et les autorités chinoises pour construire une usine à Shanghai. C'est le Wall Street Journal qui l'affirme. Pékin ambitionne de développer significativement le parc national de l’automobile électrique au détriment des voitures à essence. Une aubaine pour les groupes automobiles internationaux.

Avec 28 millions de véhicules vendus l'an dernier sur son marché, la Chine reste un eldorado pour les constructeurs automobiles. Mais c'est aussi l'un des pays les plus pollués du monde. L'occasion pour tous ceux qui se lancent sur le créneau des voitures électriques de poursuivre leur conquête du marché chinois.

Le constructeur américain aurait obtenu des autorités de Shanghai de pouvoir s'implanter dans la zone de libre-échange de la ville. L'usine devrait fournir le marché local. Toutefois, les véhicules qui y seraient produits subiront une taxe d'importation chinoise de 25%.

Mais la principale information est d'un tout autre ordre. L'américain pourrait, en effet, avoir la possibilité de ne pas s'associer avec un partenaire local. Signe d'un possible assouplissement de la part des autorités chinoises qui souhaitent attirer les fabricants de voitures électriques.

Pékin a récemment confirmé qu'il imposerait aux constructeurs chinois, et ce dès 2019, des quotas de ventes de voitures propres. Un virage de la transition énergétique auquel Tesla entend, évidemment, participer.
http://www.rfi.fr/economie/20171023-ame ... -une-usine

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 49886
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [véhicule électrique] L' aventure TESLA motors

Message par energy_isere » 02 nov. 2017, 21:40

Perte trimestrielle record pour Tesla qui recule son objectif de production

Usine Nouvelle le 01/11/2017 Infos Reuters

Alors que le constructeur de véhicules électriques peine à surmonter les problèmes de production de sa berline Model 3, perçue comme un élément essentiel de sa rentabilité à long terme, Tesla subi la plus forte perte trimestrielle de son histoire sur la période juillet-septembre.


Empêtré dans ses problèmes de production, Tesla affiche une perte trimestrielle record sur la periode juillet-septembre. Le constructeur de véhicules électriques a enregistré une perte nette trimestrielle de 619,4 millions de dollars (532,8 millions d'euros), soit 3,70 dollars par action, contre un bénéfice de 21,9 millions (BPA 14 cents) un an plus tôt.

Le chiffre d'affaires a en revanche progressé, à 2,98 milliards de dollars contre 2,30 milliards un an auparavant. Mais le titre cédait 5,4% dans les transactions après la clôture à Wall Street.

Tesla recule son objectif de 5 000 véhicules par mois à 2018

L'entreprise fondée par Elon Musk a confirmé mercredi 1er novembre avoir raté son objectif de production pour la Model 3 au troisième trimestre, avec seulement 260 véhicules sortis d'usine contre un précédent objectif de 1.500.

Tesla a aussi repoussé à la fin du premier trimestre 2018 son objectif de parvenir à un rythme de production de 5.000 véhicules par mois alors qu'il comptait jusqu'à présent l'atteindre à la fin de l'année.
https://www.usinenouvelle.com/article/p ... on.N608828

tita
Brut lourd
Brut lourd
Messages : 389
Inscription : 07 juin 2005, 11:22
Localisation : Franches-Montagnes (Suisse)

Re: [véhicule électrique] L' aventure TESLA motors

Message par tita » 03 nov. 2017, 22:11

Pour Tesla, la model 3 c'est quitte ou double pour son avenir. Soit ils entre dans le cercle très fermé des producteurs de voiture de masse, soit ils font faillite. Et pour le moment, ils penchent plutôt vers la deuxième option après les 3 premiers mois de "production".

Une perte trimestrielle record, c'est une chose... Repousser d'un trimestre un objectif de production qui était très optimiste, c'en est une autre. Mais y'a pas que ça.

Plusieurs éléments sont ressortis de la présentation des résultats mercredi, et c'est pas beau à voir:

- Pas mal d'informations laissent à penser que la ligne de production de la model 3 n'est encore pas complète et qu'une partie est faite à la main. En fait, la conception finale du véhicule n'est peut-être même validée du fait que la phase de test est en cours. Les véhicules qui ont été vendus aux employés sont en fait plus des prototypes... Du coup, y'a certainement des modifications à effectuer sur la chaîne de production et chez les fournisseurs. Bref...

- Pour atteindre une production de 10'000 model 3 par semaine, il faut à Tesla 2 lignes de production... Tesla a indiqué que la deuxième ne sera acquise et installée que lorsque la première atteindra le rythme de 5'000 véhicules par jour. C'est évidemment absurde et cela confirme que le véhicule n'était pas du tout prêt à la production. De plus, ils n'ont pas l'espace d'installer cette ligne dans leur usine actuelle. Et de toute façon, ils n'ont pas les moyens d'acquérir cette ligne et de construire une usine (c'est plusieurs milliards de dollar)

- La rentabilité d'un véhicule destiné à une production de masse au prix de la model 3 repose sur la quantité (400'000 / an). Sans l'atteindre, c'est juste de la perte qui va s'ajouter aux pertes déjà énorme que l'entreprise enregistre chaque année. La valuation de l'entreprise repose sur ce chiffre. Ne pas l'atteindre signifie la fin de l'aventure.

- Le narratif de l'entreprise, c'est une croissance forte boostée par des investissements énormes, ce qui justifie la perte. Le problème c'est qu'ils n'ont plus le cash pour investir sur tous les secteurs en parallèle, mais doivent se concentrer sur le model 3. La croissance est donc au point mort, mais l'entreprise aura rapidement besoin de cash (émission d'action ou nouveaux emprunts/obligations) pour faire face à ses factures.

Je ne sais pas très bien comment vont réagir les investisseurs... Il y a assez d'éléments pour que la confiance vole en éclat et que l'action s'effondre. Mais je pense qu'ils vont plutôt accorder un délai jusqu'à mi 2018, en espérant que Tesla accomplisse un miracle et puisse résoudre tous ses problèmes. Pour autant, ce n'est que le début... C'est pas le seul miracle à espérer.

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 7124
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: [véhicule électrique] L' aventure TESLA motors

Message par Remundo » 03 nov. 2017, 23:26

bonnes analyses.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 49886
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [véhicule électrique] L' aventure TESLA motors

Message par energy_isere » 04 nov. 2017, 20:00

Tesla et les marchés, vers la fin de la lune de miel ?

Par Nabil Bourassi | 03/11/2017,

Les résultats trimestriels de Tesla ont déçu... Plus encore, les analystes exigent désormais une plus grande maturité de la part de l'entreprise aux idées géniales mais qui a jusqu'ici toujours échoué à les mettre en musique sur le plan industriel. Pour l'heure, l'action est encore élevée, mais elle pourrait être entrée dans une zone de tension...

Les analystes ne cachent plus leur déception... Après la publication des résultats trimestriels de Tesla, ils s'interrogent de plus en plus sur la solidité du modèle économique du jeune constructeur automobile californien.
...................
http://www.latribune.fr/entreprises-fin ... 56539.html

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités