[véhicule électrique] La voiture électrique, une solution ?

Forum dédié aux discussions sur les moyens de transport.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
phyvette
Modérateur
Modérateur
Messages : 12468
Inscription : 19 janv. 2006, 03:34

Re: [véhicule électrique] La voiture électrique, une solution ?

Message par phyvette » 20 mai 2024, 17:58

Pas forcement !... Enfin, je veux dire : une bagnole n'est pas forcement un luxe onéreux.
Image
Image Quand on a un javelin dans la main, tous les problèmes ressemblent à un T-72.

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 18655
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : PR des Vosges du Nord

Re: [véhicule électrique] La voiture électrique, une solution ?

Message par mobar » 20 mai 2024, 18:19

Une voiture électrique par contre ce n'est pas du luxe, mais de l'argent jeté par la fenêtre, probablement! :lol: :lol:

Les propriétaires de véhicules électriques sont de plus en plus pris pour des cons et ça si ça se développe ça va plomber le marché, les blaireaux n'aiment pas passer pour des cons!
https://youtu.be/0pK01iKwb1U
« Ne doutez jamais qu'un petit groupe de personnes bien informées et impliquées puisse changer le monde, en fait, ce n'est jamais que comme cela que le monde a changé »

Avatar de l’utilisateur
kercoz
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 13012
Inscription : 18 nov. 2007, 21:46
Localisation : SUD GIRONDE GRAVE DE GRAVE

Re: [véhicule électrique] La voiture électrique, une solution ?

Message par kercoz » 20 mai 2024, 18:32

Jeudi a écrit :
20 mai 2024, 17:44
kercoz a écrit :
20 mai 2024, 09:57
In fine (en fait, en latin), le principal ennemi de la voiture elec, c'est pas le prix, la techno etc ..c'est que pour beaucoup de gens la voiture c'est un capital, un placement, qu'on peut toujours revendre ...et il semblerait qu'une élec n'a que tres peu d'intéret en occasion.
L’homme de la pampa, quoique rustre veut demeurer courtois, mais Il faut quand même être complètement con pour s’imaginer que sa bagnole est une placement plutôt qu’un luxe onéreux. :roll:
C'est une réflexion d' urbain. En "ruralité", je parle de ceux qui vivent et bossent physiquement, un véhicule est indispensable pour des tas de raisons.... et s'il conserve certaines qualités,disons"rurales", il sera toujours négociable.
L'Homme succombera tué par l'excès de ce qu'il appelle la civilisation. ( Jean Henri Fabre / Souvenirs Entomologiques)

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 18655
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : PR des Vosges du Nord

Re: [véhicule électrique] La voiture électrique, une solution ?

Message par mobar » 20 mai 2024, 19:03

Mais ça ne s'applique pas aux véhicules électriques, le véhicule des blaireaux urbains! :lol: :lol:
https://youtu.be/0pK01iKwb1U
« Ne doutez jamais qu'un petit groupe de personnes bien informées et impliquées puisse changer le monde, en fait, ce n'est jamais que comme cela que le monde a changé »

Jeudi
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 3475
Inscription : 15 juin 2020, 18:53

Re: [véhicule électrique] La voiture électrique, une solution ?

Message par Jeudi » 21 mai 2024, 13:58

kercoz a écrit :
20 mai 2024, 18:32
Jeudi a écrit :
20 mai 2024, 17:44
kercoz a écrit :
20 mai 2024, 09:57
In fine (en fait, en latin), le principal ennemi de la voiture elec, c'est pas le prix, la techno etc ..c'est que pour beaucoup de gens la voiture c'est un capital, un placement, qu'on peut toujours revendre ...et il semblerait qu'une élec n'a que tres peu d'intéret en occasion.
L’homme de la pampa, quoique rustre veut demeurer courtois, mais Il faut quand même être complètement con pour s’imaginer que sa bagnole est une placement plutôt qu’un luxe onéreux. :roll:
C'est une réflexion d' urbain. En "ruralité", je parle de ceux qui vivent et bossent physiquement, un véhicule est indispensable pour des tas de raisons.... et s'il conserve certaines qualités,disons"rurales", il sera toujours négociable.
Tu as raison que c’est parfois indispensable, en particulier avec des gamins. Je reformule: que sa voiture soit indispensable à son mode de vie ou non, Il faut quand même être complètement con pour s’imaginer que sa bagnole est une placement plutôt qu’un luxe onéreux. :roll:
Quand rien dans l’univers ne te contredit, ça veut dire que tu n’écoutes pas.

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 18655
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : PR des Vosges du Nord

Re: [véhicule électrique] La voiture électrique, une solution ?

Message par mobar » 21 mai 2024, 17:37

ça se discute!
Quelles sont les raisons de la flambée des prix des voitures d’occasion ?

Depuis 2020, date à laquelle le confinement paralyse l’économie, le prix des voitures d’occasion a augmenté de 30 à 43 % par rapport au tarif d’avant Covid (chiffres La Centrale). Selon un baromètre d’experts, un véhicule de seconde main de moins de huit ans se vend, en 2022, plus cher de 2 500 à 3 000 euros qu’en 2020 avant la pandémie. À titre d’exemple, une Renault Zoé se vendait environ 15 200 € en 2021 contre 17 500 € en 2023, soit une augmentation de près de 22 %. Aujourd’hui, les prix semblent se stabiliser, mais à des niveaux encore élevés sans décote significative. En 2023, il faut compter en moyenne pour une voiture d’occasion :

De 13 000 à 15 000 € pour un véhicule diesel.
De 14 000 à 18 500 € pour un véhicule essence.
De 25 500 à 33 300 € pour un véhicule hybride.
De 30 000 à 35 000 € pour un véhicule électrique.

Plusieurs facteurs expliquent la hausse du prix des voitures d’occasion que nous expliquons ci-après en détail.
1 - La loi de l’offre et de la demande

Ce qui est rare est cher. Pour les voitures d’occasion, c'est le même principe. Plus il y a de demandes, moins il y a d’offres et plus les véhicules coûtent cher. Au moment de la pandémie de Covid-19, on assiste à une pénurie de voitures neuves. Le manque de semi-conducteurs, de pièces détachées et les problèmes de logistique retardent, voire annulent les livraisons. Avec cette chute de la production, il faut attendre 2 ans pour acheter un véhicule neuf. Conséquence ? Les acheteurs se reportent en nombre sur les voitures d’occasion. Cela tend le marché avec une augmentation de la demande et de facto une hausse des prix.
2 - L’inflation

L’inflation post pandémie et guerre en Ukraine touche tous les secteurs, y compris celui de l’automobile. C’est en partie lié à la hausse du coût de l’entretien, des réparations et des pièces détachées. Les véhicules coûtent de plus en plus cher, tant sur le marché du neuf que de l’occasion. Les vendeurs ne tiennent plus compte de la cote Argus pour le tarif de la voiture d’occasion. Ils se réfèrent au prix marché à l’instant T. Conséquence ? La hausse n’est pas toujours justifiée et on assiste quelquefois à une spéculation opportuniste.
3 - Les normes environnementales

Avec les nouvelles réglementations environnementales, les constructeurs réorientent leur production de véhicules vers l’électrique. Or, un véhicule électrique, à modèle équivalent, coûte environ 10 000 € plus cher qu’un véhicule thermique. Ce n’est pas à la portée de toutes les bourses. Les consommateurs avec un pouvoir d’achat restreint optent pour des véhicules électriques d’occasion ou à défaut se tournent vers des véhicules diesel ou essence d’occasion.
4 - Les autres raisons de l’augmentation du coût des voitures d’occasion

D’autres raisons, ayant des répercussions sur l’offre, expliquent que les voitures d’occasion coûtent de plus en plus cher. Il s’agit entre autres :

De l’amélioration de la qualité et de la longévité des voitures modernes.
Du changement des préférences des consommateurs en matière de transport.
De la modification du comportement des consommateurs en matière de possession de voiture.
Du vieillissement du parc automobile.
Des faibles taux d’intérêt sur les crédits, bien que dans ce cas, l'inflation a aussi contribué à la hausse des taux d'intérêt.

Pour conclure, les voitures d’occasion coûtent de plus en plus cher en raison notamment d’une baisse de la production des voitures neuves et de l’inflation. La conséquence est une déstabilisation de l’offre et de la demande entraînant de facto une augmentation des prix. Pour 2024, les professionnels annoncent une baisse des tarifs et une reprise de l’activité. Elle s’est d'ailleurs amorcée en 2023 avec une hausse de 16,2 % des immatriculations par rapport à 2022. De nouvelles voitures neuves électriques arrivent sur le marché comme la Renault 5 et la Peugeot e-5008. Au-delà du contexte économique, les constructeurs doivent s'adapter aux attentes des consommateurs et à l’évolution des normes environnementales. Dans le même temps, les pouvoirs publics annoncent un durcissement du bonus écologique prenant en compte l’empreinte carbone de la fabrication des véhicules. Ces mesures devraient réorienter la demande vers les véhicules neufs européens et ouvrir de nouvelles perspectives aux professionnels des véhicules d’occasion.
https://lemagdelaconso.ouest-france.fr/ ... e_vignette
https://youtu.be/0pK01iKwb1U
« Ne doutez jamais qu'un petit groupe de personnes bien informées et impliquées puisse changer le monde, en fait, ce n'est jamais que comme cela que le monde a changé »

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 18655
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : PR des Vosges du Nord

Re: [véhicule électrique] La voiture électrique, une solution ?

Message par mobar » 04 juin 2024, 09:10

Que devient une voiture electrique qui a vu sa batterie noyee par une montee des eaux?
https://ctif.org/fr/news/des-vehicules- ... ee-pendant
https://youtu.be/0pK01iKwb1U
« Ne doutez jamais qu'un petit groupe de personnes bien informées et impliquées puisse changer le monde, en fait, ce n'est jamais que comme cela que le monde a changé »

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 91263
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [véhicule électrique] La voiture électrique, une solution ?

Message par energy_isere » 19 juin 2024, 00:25

energy_isere a écrit :
06 mai 2024, 21:30
mobar a écrit :
06 mai 2024, 17:21

Mais si le marché est mort-né ce peut être la faillite, ce qui pourrait arriver si au lieu de voir triompher les véhicules électriques à batterie c'était les voitures électriques à pile à combustible ou les carburants bio ou de synthèse qui remportaient la mise!
le spectre de la faillite existe. Exemple en ce moment : FISKER.
https://www.frandroid.com/marques/fiske ... a-faillite
et voila un gros mois plus tard :
Le fabricant américain de SUV électriques Fisker se déclare en faillite

BOURSORAMA AVEC AFP •18/06/2024

Le fabricant américain de SUV électriques Fisker s'est placé sous la protection de la loi sur les faillites américaines, a-t-il annoncé dans un communiqué, sur fond d'inflation notamment et de difficultés de production.

Fisker "a déposé une demande de protection au titre du chapitre 11" (la loi sur les faillites, NDLR), et est "en discussions avancées avec des investisseurs" concernant notamment la vente de ses actifs, a annoncé le fabricant dans un communiqué, dans la nuit de lundi à mardi.

"Comme d'autres entreprises du secteur des véhicules électriques, nous avons été confrontés à divers vents contraires, à la fois sur ce marché mais aussi d'ordre macroéconomique, avec un impact sur notre capacité à fonctionner efficacement", poursuit la société.

"Après avoir évalué toutes les options pour notre entreprise, nous avons déterminé que procéder à la vente de nos actifs en vertu du chapitre 11 était la voie la plus viable pour l'entreprise", écrit-elle.

Fisker, en difficulté depuis des mois, avait déjà décidé d'interrompre la fabrication de l'"Ocean", son 4x4 électrique, dont la production avait été lancée en 2022.

La société avait fait son entrée en Bourse courant 2020, via une fusion avec une filiale de la société d'investissement Apollo, la valorisant à l'époque à 2,9 milliards de dollars. Pour se différencier, Fisker mettait en avant le recours à des matériaux écologiques ou recyclés pour certaines parties de son véhicule.

L'an dernier, Fisker avait engrangé environ 273 millions de dollars de revenus, et produit 10.193 SUV Ocean, selon son site internet.

Son PDG, Henrik Fisker, avait évoqué à l'occasion de la présentation des résultats annuels, fin février, une année 2023 difficile, avec notamment des délais d'approvisionnement pour certaines pièces, mais aussi des problèmes de main d'œuvre, et les conséquences de l'inflation sur la demande.

L'entreprise était alors en discussion avec une autre entreprise automobile susceptible de la renflouer, mais les négociations ont été rompues en mars.

Le secteur des véhicules électriques fait face à une forte concurrence de constructeurs en Chine. Dans de contexte, Tesla, le principal fabricant aux États-Unis, a annoncé environ 14.000 licenciements, mi-avril.
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... 35bfc4e20e

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 18655
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : PR des Vosges du Nord

Re: [véhicule électrique] La voiture électrique, une solution ?

Message par mobar » 19 juin 2024, 12:36

energy_isere a écrit :
19 juin 2024, 00:25
Dans de contexte, Tesla, le principal fabricant aux États-Unis, a annoncé environ 14.000 licenciements, mi-avril.
Ce qui fait en gros 10% de l'effectif de l'entreprise
Tesla avait 140 473 employés sur 31 décembre 2023.
https://tridenstechnology.com/fr/tesla- ... tistiques/
https://youtu.be/0pK01iKwb1U
« Ne doutez jamais qu'un petit groupe de personnes bien informées et impliquées puisse changer le monde, en fait, ce n'est jamais que comme cela que le monde a changé »

Répondre