[véhicule électrique] La voiture électrique, une solution ?

Forum dédié aux discussions sur les moyens de transport.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 7135
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: [véhicule électrique] La voiture électrique, une solutio

Message par Remundo » 30 janv. 2017, 12:30

salut Emmort,

Mia, pourquoi pas, mais c'est une marque en faillite. J'espère que tu n'auras pas trop de pépins techniques avec. Sinon oui c'est un véhicule un peu trop minimaliste à mon goût. Pour un usage pro et local, ça peut faire.

Tu devrais aller t'inscrire sur http://vehiculeselectriques.fr/ ; il y a une communauté miaiste sur ce forum.

@+

emmort
Brut léger
Brut léger
Messages : 421
Inscription : 25 févr. 2009, 21:48
Localisation : Ans (Belgique)

Re: [véhicule électrique] La voiture électrique, une solutio

Message par emmort » 30 janv. 2017, 14:00

Je sais tout cela. De plus, c'est le côté minimaliste qui m'a plu. Je crois que c'est une voiture qui suffit et pourrait suffire à pas mal de gens. Un peu la 2CV de l'électrique (avec ses avantages et inconvénients).

Mia est en faillite mais je suis électricien automobile et mon entreprise se diversifie vers les batteries, vélos,PMR, hybrides et un véhicule 100% électrique est "logique".
A cause ou grâce à la faillite, ces véhicules sont abordables. J'ai des moyens pour bidouiller un éventuel problème (sauf software bien entendu) et surveiller et gérer les packs de batteries.

PS: Il y a des bruits sur la toile comme quoi la production de la MIA reprendrait en juin 2017 à partir de la région lyonnaise, à suivre.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 49931
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [véhicule électrique] La voiture électrique, une solutio

Message par energy_isere » 31 janv. 2017, 13:22

La Chine s'impose dans l'électromobilité

27 janvier 2017

En ce qui concerne les véhicules électriques, la Chine est l'incontestable leader mondial, et il semble évident qu'elle va rester en pole position pour longtemps. Une étude du "Centre of Automotive Management" (CAM) explique pourquoi la Chine est beaucoup plus forte que les constructeurs européens et nord-américains
.

En 2016, 507 000 "véhicules à énergie nouvelle" (NEV) ont été vendus en Chine. New Energy Vehicle est le terme utilisé dans le pays pour les véhicules électriques et hybrides que ce soient des voitures particulières ou des véhicules utilitaires. Ce chiffre se répartit en 336 000 voitures particulières et 171 000 camions et fourgonnettes. Les 115 000 autobus électriques venant en plus. Contrairement aux marchés occidentaux où les voitures hybrides représentent la majorité des NEV, en Chine 81% des e-voitures vendues sont des véhicules électriques à batterie. Les best-sellers sont celles fabriquées par des entreprises locales. Le seul fournisseur étranger dans le top 20 est Tesla.

L'une des raisons pour lesquelles la Chine restera en tête du marché mondial de l'électromobilité est le système de quotas imposé aux constructeurs par le gouvernement. Ce règlement stipule que tous les fabricants devront vendre 8% de leur production de véhicules électriques en 2018, et en 2020 ce quota passera à 12%.

En 2016, les ventes de véhicules électriques ont grimpé de 53% en Chine. Aux États-Unis, le deuxième marché pour les e-voitures, les ventes unitaires ont augmenté de 38% à environ 157 000 véhicules, dont 84 000 étaient des véhicules à batterie, le reste étant des véhicules hybrides rechargeables. Le leader du marché sont les voitures Tesla avec une part de plus de 50%, suivi par la Nissan Leaf et la BMW i3. Les ventes d'hybrides rechargeables ont augmenté beaucoup plus fortement (+ 69%) que les véhicules tout électriques.

Image

En Europe, la Norvège a continué à jouer un rôle particulier. Les ventes de véhicules électriques ont augmenté de 38% à 45 000 unités. En outre, au Royaume-Uni, la demande de voitures électriques a grimpé à 37 000 unités vendues, soit 29% de plus qu'en 2015. La France a enregistré une croissance de 28%. Une caractéristique de la France est que les véhicules "tout électrique" représentent 67%, contre 33% pour les hybrides rechargeables.

L'Allemagne présente un mauvais bilan, en dépit d'un bonus incitatif mis en place par le gouvernement, les ventes n'ont augmenté que de 7% à 25 154 véhicules. Cette petite croissance a concerné exclusivement la demande d'hybrides. Les ventes de tout électrique ont même connu une baisse de 7,7%.

CAM prévoit une croissance modérée des ventes pour l'électromobilité sur les marchés les plus importants pour les deux à trois ans à venir. En 2020 cependant, les observateurs s'attendent à un décollage du marché, déclenché par les efforts de développement massifs des équipementiers et l'environnement réglementaire sur certains grands marchés. Ces facteurs entraîneront un changement massif dans le domaine des technologies de moto-propulsion sur les 10 à 15 ans à venir. « 2016 marque le point de basculement psychologique, pour la percée de l'électromobilité », explique l'auteur de l'étude Stefan Bratzel. Le scandale des gaz d'échappement, les objectifs environnementaux nationaux et locaux et les initiatives juridiques favorables à l'électromobilité, en particulier en Chine, pèsera massivement sur les stratégies des constructeurs automobiles.

http://www.electronique-eci.com/news/la ... romobilite

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 49931
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [véhicule électrique] La voiture électrique, une solutio

Message par energy_isere » 06 févr. 2017, 20:14

Pourquoi Faraday Future revoit ses ambitions à la baisse

Léna Corot Usine Nouvelle le 06/02/2017

Une usine plus si pharaonique que ça. Annoncée en grande pompe en avril 2016, l'usine de 300 000 mètres carrés de Faraday Future ne va plus en faire que 60 000 mètres carrés. Le concurrent de Tesla revoit en parallèle sa capacité de production annuelle à la baisse.

D'une gigafactory à une minifactory pour Faraday Future ? L'entreprise, concurrente directe de Tesla dans les véhicules électriques, revoit ses plans à baisse. Alors que Faraday Future annonçait en avril 2016 la création d'une usine de 300 000 mètres carrés, celle-ci ne devrait faire que 60 000 mètres carrés, selon Qiong Liu, responsable de Farady Future pour la région de Las Vegas.

Située à North Las Vegas, dans le désert du Nevada, la construction de l'usine a débuté plus tôt cette année et ne sera pas terminée avant 2019. Si la taille est revue à la baisse, pas l'investissement. Faraday Future réaffirme son engagement auprès de la ville de Las Vegas, dans un communiqué, ainsi que son investissement d'un milliard de dollars sur les années à venir.

Plus que 10 000 véhicules par an

Le constructeur automobile clame que ce n'est "pas un retour en arrière", mais un changement de stratégie. Le nouvel acteur de l'industrie automobile électrique ne ferme pas la porte à la construction d'une usine de 300 000 mètres carrés, mais ne donne pas non plus de date pour l'ouverture d'un tel complexe.

La conséquence première de cette réduction de taille ? Faraday Future ne pourra produire que 10 000 véhicules par an, contre 150 000 annoncés en avril dernier, selon Reuters. En outre, le constructeur automobile revoit aussi le nombre de modèles proposés à la baisse, précise Reuters. De sept modèles, la firme n'en proposera plus que deux : son SUV semi-autonome FF 91 présenté lors du CES de Las Vegas, et le crossover FF 81 qui devrait être légèrement plus petit et moins cher. Le constructeur n'a pas revu le nombre d'embauche prévues : 4 500 emplois étant annoncés en avril dernier. En comparaison, la Gigafactory de Tesla c'est 126 hectares et 6 500 salariés pour un budget de 5 milliards de dollars.

C'est en raison d'un manque de liquidité que Faraday Future revoit ses espérances à la baisse, selon la presse locale. Et plusieurs équipementiers, dont Futuris qui fabrique des sièges, poursuivraient en justice Faraday Future pour non-paiement. L'avenir n'est plus si rose que ça pour le concurrent de Tesla.

http://www.usinenouvelle.com/article/po ... se.N497979

nemo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 4106
Inscription : 11 oct. 2005, 03:46
Localisation : Limoges

Re: [véhicule électrique] La voiture électrique, une solutio

Message par nemo » 06 mars 2017, 23:57

http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2017 ... -de-02.php
Dans 5 ans, la voiture électrique réduira la consommation de pétrole de... 0,2%

:lol:
"Tu connaîtras la vérité et la vérité te rendra libre"
Saint Jean 8, 32

"N'est pas musulman celui dont le voisin doit craindre la nuisance"
Prophète Mohamed

"Dans le spectacle la vérité est un moment du mensonge"
Debord

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 49931
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [véhicule électrique] La voiture électrique, une solutio

Message par energy_isere » 20 avr. 2017, 19:31

A Shanghai, Audi dévoile sa e-tron Sportback, future rivale de la Tesla Model S


le 20/04/2017

Audi a dévoilé au salon de l’automobile de Shanghai, mardi 18 avril, un nouveau concept car électrique : la Audi e-tron Sportback. La voiture entre dans la catégorie GT et se positionne naturellement comme concurrente de la Tesla Model S. Les deux modèles sont comparables en de nombreux points. La version de série de la concurrente allemande sera présentée en 2019.

Audi fait un pas de plus vers le véhicule électrique de série. Son SUV, la Audi e-tron quattro devrait arriver sur les routes en 2018. Au salon automobile de Shanghai, le constructeur allemand a dévoilé, mardi 18 avril, son nouveau concept car, la Audi e-tron Sportback. La voiture s’aligne dans la catégorie GT… a quelques tours de roues de la Tesla model S

Les chiffres annoncés font tourner les têtes et confirment la rivalité. La e-tron sportback promet 500 Km d’autonomie (entre 450 et 572 km selon la Tesla model S). Sous le capot sa motorisation affiche une puissance de 500 ch (entre 320 et 539 ch chez Tesla). La voiture accélère de 0 à 100 km/h en 4,5 secondes (entre 3,2 et 4,8 s pour sa rivale).
...............

http://www.usinenouvelle.com/article/vi ... -s.N529319

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 49931
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [véhicule électrique] La voiture électrique, une solutio

Message par energy_isere » 13 mai 2017, 11:57

La BMW i3 reine de l'autopartage à Hambourg

12/05/2017 — Une position inattendue.

Image

Avec DriveNow, le service d'autopartage fruit du partenariat entre le groupe BMW et le loueur Sixt, la ville de Hambourg possède déjà une flotte de 70 BMW i3 électriques. Cela parait donc déjà important, mais il faut croire que la demande est très forte, puisque la flotte sera agrandie à 200 i3 d'ici la fin de l'année, et encore augmentée l'année prochaine, pour aboutir à l'objectif déclaré de 400 voitures électriques en 2019.

150 hybrides rechargeables se joindront aussi au service, tandis que la ville de Hambourg étendra ses infrastructures de recharge, pour le porter à 1150 bornes. Parce que si les chiffres de DriveNow sont très impressionnants, il n'est pas pour autant seul en piste. car2go est aussi à Hambourg, avec des Smart Fortwo électriques, et diverses Mercedes. On voit toute la différence avec Paris, où la mairie a accordé un monopole sans partage à Bolloré et son Autolib... La ville de Hambourg a créé les conditions pour qu'il y ait une saine concurrence entre les acteurs, et en attendant la réponse de car2go, c'est aujourd'hui DriveNow qui veut la première place dans l'autopartage à Hambourg.

http://www.moteurnature.com/28890-la-bm ... a-hambourg

Avatar de l’utilisateur
hyperion
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1703
Inscription : 18 juin 2005, 19:36
Localisation : herault

Re: [véhicule électrique] La voiture électrique, une solutio

Message par hyperion » 07 juin 2017, 11:01

bizarre ,
un article grand public repris dans le midi libre qui ne rabache pas l'autonomie le manque de borne et le prix de vente exorbitant d'un V.E ; en core plus incongru il serait source d'économies(d'argent). :-D
cette étude de The New Motion qui a comparé la Renault Clio et la Zoé. Tandis que la première consomme 4,7 litres de carburant pour 100 km en moyenne, soit 6,60 €, la seconde a besoin de 13 kWh d'électricité pour 100 km facturés 1,95 €. Et de conclure que « le coût d'alimentation d'une voiture électrique est jusqu'à 800 € moins cher pour le même kilométrage annuel ».
http://lemessager.libreserviceweb.fr/ma ... 55558.html
"ya une route, c'est mieux que rien, sous tes semelles , c'est dur et çà tient" Manset.
objectif d'inflation à 5,55% au lieu du 2% fixé arbitrairement à ce moment. un discours sur la dette sans precision sur cet objectif est futile.

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 7135
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: [véhicule électrique] La voiture électrique, une solutio

Message par Remundo » 07 juin 2017, 11:59

avant que je les traite de crétins, dis-moi s'ils ont inclus la location de batteries ? Autour de 80€ par mois (à vérifier)

en fait les couts kilométriques des Renault ZE sont très comparable à l'équivalent thermique.

on peut aussi acheter des VE en pleine propriété de batteries mais c'est plus cher à l'achat.

Avatar de l’utilisateur
hyperion
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1703
Inscription : 18 juin 2005, 19:36
Localisation : herault

Re: [véhicule électrique] La voiture électrique, une solutio

Message par hyperion » 07 juin 2017, 13:24

donc à ce stade, en ayant bien noté le cout mensuel de la batterie , pour que la thermique reste preferable non pas preferable mais plus rentable , il faut que sa consommation baisse en dessous de 4 litres/100 ou pour un kilomètrage annuel inferieur à 15 000 km.
"ya une route, c'est mieux que rien, sous tes semelles , c'est dur et çà tient" Manset.
objectif d'inflation à 5,55% au lieu du 2% fixé arbitrairement à ce moment. un discours sur la dette sans precision sur cet objectif est futile.

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 7135
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: [véhicule électrique] La voiture électrique, une solutio

Message par Remundo » 07 juin 2017, 16:08

oué peut-être, mais avoir à peu près le même prix au km pour une voiture bridée en autonomie et puissance+ insécurité juridique liée à la location des batteries en cas de revente, très peu pour moi. Et pourtant je suis pro VE. :oops:

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 7462
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: [véhicule électrique] La voiture électrique, une solutio

Message par mobar » 12 juil. 2017, 06:54

https://www.bastamag.net/La-consommatio ... bien-garde
Article de 2015
Rien n'a changé depuis
Pour lutter contre la pollution atmosphérique et les émissions de CO2, la voiture électrique serait une solution presque idéale. C’est en tout cas ce que pense le gouvernement, Ségolène Royal – ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie – en tête, qui ne ménage pas ses efforts pour en faire la promotion. Aides à l’achat, financement de l’installation de millions de bornes de recharge : des milliards d’euros vont être dépensés pour que se déploient ces véhicules « sans pétrole ». Problème : personne ne connaît les consommations réelles de ces véhicules. Après les scandales sur le diesel, faut-il vraiment faire confiance aux données fournies par les constructeurs ?

Deux euros, pour faire cent kilomètres : l’adage s’est peu à peu imposé parmi les vendeurs et usagers de voitures électriques. Cher à l’achat – environ 20 000 euros en entrée de gamme –, le véhicule électrique serait donc avantageux à l’usage. « Il y a moins d’entretien, les assurances sont moins chères, et l’électricité ne coûte pas grand chose », assure Gaëlla Morot, de l’association Bourgogne mobilité électrique (BME), qui entend faire de la région « un territoire de référence en termes de mobilité électrique » [1]. Selon le Commissariat général au développement durable, 15 000 kilomètres seraient nécessaires pour amortir l’investissement de départ et pour que la voiture électrique devienne plus avantageuse que la voiture thermique [2]. Légèrement au-dessus du parcours annuel moyen des Français, qui se situe autour de 13 000 kilomètres, cette évaluation s’appuie sur les données des constructeurs.
Les données de consommation réelle sont inexistantes

Les performances des voitures électriques sont, tout comme celles des voitures thermiques, définies à l’issue de tests réglementés effectués en milieu fermé, quand la voiture est neuve, le conducteur, détendu, les embouteillages, inexistants, et qu’il ne faut ni chauffer ni rafraîchir la voiture. Nombre de rapports et évaluations se basent sur ces données pour définir les avantages et inconvénients des véhicules électriques, dans les ministères, collectivités territoriales et associations de promotion du véhicule sans essence. Et dans la vraie vie ? Difficile à savoir. « Secret d’État », murmurent certains élus, salariés de collectivités et experts en énergie.

Illustrant le peu d’intérêt que semble susciter le sujet, une petite mairie en milieu rural témoigne : « Après le prêt d’une voiture électrique par ERDF, nous avons acquis, en décembre 2014, un véhicule électrique Kangoo [marque Renault, NDLR] pour assurer le portage des repas à domicile. Nous en sommes satisfaits, mais nous ne pouvons faire un bilan de la consommation électrique car nous n’avons pas de compteur électrique spécifique. » Ce qui étonne un expert en énergie : « les collectivités qui possèdent des voitures électriques ne font, à ma connaissance, jamais de relevés spécifiques. Les données sont noyées dans les coûts généraux de fonctionnement de leurs divers bâtiments. »

« Cela fait deux ans que nous avons commencé à investir, et aucun bilan n’a jamais été fait », confirme Dominique Plancke, élu EELV dans le Nord-Pas-de-Calais, et président de la commission « transports ». La Région, qui entend devenir leader dans le domaine de la mobilité électrique – projetant de voir 10 000 véhicules électriques rouler sur son territoire – en possède pour le moment 16 : 5 Zoé (marque Renault), 10 Kangoo et 1 tracteur. Des relevés kilométriques sont effectués régulièrement, afin de connaître les distance parcourues par chacun des véhicules. Mais personne ne connaît la quantité d’énergie nécessaire pour effectuer ces kilomètres. « Pour l’électricité il faut prendre la norme constructeur, car nous n’avons pas de coût analytique, répondent les services à leurs élus.... Soit 10,14 kWh [kilowatts-heures, NDLR] pour 100 km pour la Zoé, et 12,50 kWh pour 100 km pour la Kangoo. » Parcourir 100 kilomètres nécessiterait donc à peu près autant d’énergie que laisser son four allumé pendant six heures.
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 49931
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [véhicule électrique] La voiture électrique, une solutio

Message par energy_isere » 25 juil. 2017, 14:12

Toyota va produire une nouvelle voiture électrique

Usine Nouvelle le 25/07/2017
Infos Reuters

Le premier constructeur nippon Toyota Motor travaille sur une voiture électrique dotée d'une batterie à temps de rechargement réduit et à autonomie prolongée, rapporte mardi 25 juillet un quotidien japonais. Sa commercialisation est espérée pour 2022.

En retard dans le domaine, Toyota Motor travaille actuellement sur une voiture électrique dotée d'une batterie à temps de rechargement réduit et à autonomie prolongée, selon une information publiée mardi 25 juillet par le quotidien japonais Chunichi Shimbun. Le premier constructeur nippon vise une commercialisation en 2022, précise le journal.

Cette nouvelle voiture électrique, qui pourra être produite sur les toutes nouvelles plateformes de Toyota, utilisera des batteries à l'état solide qui permettent un rechargement en quelques minutes, explique le quotidien sans citer de sources.Les véhicules électriques actuels sont équipés de batteries aux ions de lithium qui ont besoin de 20 à 30 minutes pour se recharger et disposent d'une autonomie de 300 à 400 kilomètres.

Une porte-parole de Toyota s'est refusé à commenter ces informations dans l'immédiat. Le premier constructeur nippon cherche à combler son retard dans les véhicules électriques par rapport à son concurrent Nissan Motor et à l'américain Tesla.
http://www.usinenouvelle.com/article/to ... ue.N569429

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 49931
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [véhicule électrique] La voiture électrique, une solutio

Message par energy_isere » 25 juil. 2017, 19:27

BMW produira la Mini électrique à Oxford

Publié le 25/07/2017 Infos Reuters FRANCFORT

BMW a annoncé mardi qu'il avait choisi son usine anglaise d'Oxford pour produire la version électrique de la Mini à partir de 2019, confirmant ainsi des informations de Reuters.

Le directoire, qui s'est réuni mardi, avait considéré d'autres emplacements comme Born, aux Pays-Bas, et un endroit en Allemagne avant de jeter son dévolu sur Oxford.

"Le système de motorisation électrique de la Mini sera construits par le centre e-mobilité de Dingolfing et de Landshut, en Bavière, avant d'être intégré au véhicule à Oxford, le principal centre de production de la Mini trois portes", explique BMW dans un communiqué.

Soixante pour cent environ des 360.000 Mini sont produites à Oxford mais BMW a créé un centre de production de secours aux Pays-Bas après le référendum favorable au Brexit.

Un porte-parole du constructeur bavarois a dit que ce dernier n'avait reçu aucune assurance de la part du gouvernement britannique à propos d'éventuels arrangements post-Brexit.

BMW, propriétaire des marques Mini et Rolls-Royce, produit déjà des véhicules électriques ou des hybrides dans 10 usines de par le monde et il compte que les véhicules électriques représentent 15% à 25% des ventes d'ici 2025.
http://www.usinenouvelle.com/article/bm ... rd.N569763

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 49931
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [véhicule électrique] La voiture électrique, une solutio

Message par energy_isere » 06 août 2017, 12:26

Le taxi londonien électrifié est arrivé, plus de 100 km d'autonomie.


13/07/2017 MoteurNature

Image

Les anglais n'étant pas des gens comme les autres, ils n'ont pas des taxis comme les autres. LE taxi anglais, toujours noir, et dont les lignes sont presque les mêmes depuis plus de 50 ans, passe enfin à l'électrique. Après plusieurs années de développement, dans le grand Nord comme dans le désert de l'Arizona, le véhicule a prouvé sa robustesse, et il est maintenant disponible. Au même prix que l'ancien taxi diesel, puisque si le tarif est un peu plus élevé, il y a une aide de l'état (en Angleterre tout au moins) qui vient gommer la différence. Ce taxi n'est cependant pas un pur véhicule électrique, c'est un hybride rechargeable. Cette architecture a été choisi pour éviter de trop alourdir l'auto avec des centaines de kilos de batteries, mais le constructeur a pourtant vu large, puisqu'il annonce plus de 100 km d'autonomie en mode électrique. Et ce serait en usage réel, tel que le connaisse les chauffeurs de taxi.

Image

Le groupe propulseur est inédit, il provient de chez Volvo, ou plutôt de sa maison mère, soit Geely en Chine. Lequel Geely est également le propriétaire de la London Taxi Company (LTC), désormais renommé LEVC (London Electric Vehicle Company). On trouve sous le capot un 1300 essence, un 3 cylindres, mais si le constructeur enregistre déjà des commandes, il se montre encore bien peu disert pour révéler les détails de sa technologie... Il se limite à affirmer plus de 100 km en électrique, et plus de 500 km après cela en vidant le réservoir d'essence. Il y aurait déjà de nombreuses commandes au Royaume-Uni, et RMC, une société de taxis d'Amsterdam a signé un très gros contrat, pour 225 taxis.
http://www.moteurnature.com/28970-le-ta ... est-arrive

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités