[véhicule électrique] La voiture électrique, une solution ?

Forum dédié aux discussions sur les moyens de transport.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 62187
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [véhicule électrique] La voiture électrique, une solutio

Message par energy_isere » 19 juil. 2013, 15:12

SAVE : "plus de 350.000 km parcourus et des utilisateurs convaincus"

19 Juillet 2013

Le projet Seine Aval Véhicules Électriques (SAVE) constitue à ce jour la plus grande expérimentation concernant la mobilité 100% électrique en France, où 65 véhicules électriques de type Renault-Nissan ont circulé en Seine Aval de mars 2011 à décembre 2012.

Dans le cadre du fonds démonstrateur de recherche, ce projet a permis selon l'Ademe d'acquérir l'expérience du déploiement, d'enrichir les connaissances sur les usages mais aussi de convaincre les clients-testeurs : "deux clients sur trois ont en effet commandé des véhicules électriques à l'issue de l'expérimentation."

Des villes (Les Mureaux, Mantes la jolie et Poissy) et des entreprises (Carrefour, Total, Leclerc, Vinci Park, Intermarché) ont déployé l'infrastructure de charge accessible au public. Par ailleurs, 40 participants se sont équipés de bornes de recharge et de véhicules électriques et plus de 150 conducteurs ont testé la mobilité électrique en conditions d'usages réels au volant de l'un des véhicules électriques de l'expérimentation : 20 Renault Fluence Z.E., 35 Renault Kangoo Z.E. et 10 Nissan Leaf.

....................
en entier : http://www.enerzine.com/1036/16063+save ... ncus+.html

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9303
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: [véhicule électrique] La voiture électrique, une solutio

Message par Remundo » 19 juil. 2013, 15:22

Ah c'est bien, Berlingomoreen CATHI représente à elle seule 14,28% du kilométrage du projet SAVE.

Z'ont fait de gros efforts. Save qui peut ! :D

@+

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 62187
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [véhicule électrique] La voiture électrique, une solutio

Message par energy_isere » 29 juil. 2013, 11:59

BMW mise gros sur la voiture électrique

Latribune.fr | 28/07/2013,

Le constructeur annonce ce lundi le lancement sa première voiture électrique à Londres, Pékin et New York

Le constructeur allemand de voitures de luxe BMW s'apprête à bouleverser le secteur du véhicule électrique en dévoilant lundi son premier modèle du genre, la "i3", au moment même où cette industrie traverse une première crise de croissance. Pour témoigner du sérieux de son projet et de sa volonté de l'inscrire sur le long terme, le groupe bavarois a décidé de lancer son nouveau produit simultanément à Londres, Pékin et New York. "Nous sommes à l'aube de l'ère électrique", a déclaré le directeur des ventes Ian Robertson lors d'une séance de tests organisés à la mi-juillet dans la banlieue de Munich.

La "i3", fruit d'années de recherche pour un coût de développement de 2 milliards d'euros, est à la fois un jalon pour BMW et pour l'industrie de l'automobile électrique. "C'est une démarche spectaculaire de la part de BMW", commente Lincoln Merrihew, de Millward Brown Digital. "Ils lancent une nouvelle marque sur un nouveau segment avec de nouveaux véhicules. Et ils misent gros."

Pari audacieux

Le pari est audacieux au moment où le secteur de l'automobile dans son ensemble est confronté à une baisse considérable de la demande en Europe et alors que les consommateurs ne sont pas encore tout à fait séduits par les véhicules électriques, en raison de leur prix à l'achat mais également à cause des doutes qu'ils ont sur leurs performances. Déjà présents sur ce créneau, Nissan, Toyota, General Motors ou encore Audi, filiale de Volkswagen, ont commencé à réduire la voilure de leurs projets voire à consentir des efforts considérable sur les prix pour soutenir des ventes relativement médiocres. Certains signes témoignent toutefois d'une amélioration de la tendance et BMW pourrait profiter.

Créé il y a dix ans, le constructeur Tesla a vendu près de 5.000 unités de sa Model S pour un prix de 70.000 (avant subvention fédérale) au premier trimestre, ce qui lui a permis d'annoncer le premier bénéfice de son histoire et fait s'envoler le cours de son titre dont la valeur a quadruplé cette année. La plus grande force du secteur de la voiture électrique est peut-être l'enthousiasme affiché par les pouvoirs publics qui prônent la diminution des émissions de CO2.

Près de 35.000 euros pour le modèle de base...

En Allemagne, la chancelière Angela Merkel a fixé un objectif d'un million de voitures électriques d'ici la fin de la décennie et les règles de plus en plus strictes sur les émissions éditées par les institutions européenne incitent les constructeurs à poursuivre sur cette voie. Commercialisé dès cet automne, le modèle le moins coûteux de la gamme i3 sera vendu à partir de 34.950 euros. Il sera doté d'une carrosserie en fibres de carbone et d'un châssis en aluminium.
http://www.latribune.fr/entreprises-fin ... rique.html

alga
Condensat
Condensat
Messages : 608
Inscription : 10 sept. 2010, 01:07

Re: [véhicule électrique] La voiture électrique, une solutio

Message par alga » 19 août 2013, 13:29

La solution dépend du problème.

Si le problème est de relancer l'achat de voitures neuves en France, un bon thermique a moins de 5000 euros sera plus efficace qu'une Tesla a 70000 euros. Pour cela il suffirait de reprendre les plans d'une vieille caisse des années 60 de moins 700 kg avec les moyens d’optimisation de productions actuels. Pas d'électronique a la con, pas d'automatismes, moteur simple, mécanique facile a réparer et basta. A moins de 5000 euros c'est possible. Et pourquoi on ne ferait pas les sièges ou même le tableau de bord en matériaux gonflables afin de réduire le prix et le poids ?

La voiture partiellement gonflable, personne n'y a pensé :-k

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 62187
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [véhicule électrique] La voiture électrique, une solutio

Message par energy_isere » 19 août 2013, 14:22

alga a écrit :
La voiture partiellement gonflable, personne n'y a pensé :-k
ca risque de ressembler à ça :

Image

alga
Condensat
Condensat
Messages : 608
Inscription : 10 sept. 2010, 01:07

Re: [véhicule électrique] La voiture électrique, une solutio

Message par alga » 19 août 2013, 22:00

Toujours dans la série : "la solution dépend du problème".

Si le problème est le déficits de la France, même si je ne comprends rien aux jeux comptables qui se trament là dessous, le VE pourrait devenir une solution ?

Et OUI, fonctionnant avec de l’électricité bien de chez nous grâce a des centrales nucléaires Françaises fabriqués en France par des Français, le VE pourrait nous permettre de réduire notre dépendance aux importations de pétrole.

Ainsi si la majorité des voitures actuelles étaient électrique, notre consommation d'or noir serait moindre, ce qui réduirait les dépenses de l'état dans ce domaine et donc son déficit ?

Alors peut-être que notre futur sera économiquement meilleur grâce au VE ?

...En 2050 ?

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9303
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: [véhicule électrique] La voiture électrique, une solutio

Message par Remundo » 19 août 2013, 23:00

sans aucun doute, il y a plusieurs dizaines de milliards d'€uro à économiser dans ce domaine chaque année.

D'autant plus que ces devises resteraient dans notre pays, au lieu de renforcer le pouvoir économique de nos bienveillants fournisseurs d'hydrocarbures...

@+

sceptique
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 4903
Inscription : 21 nov. 2005, 17:42
Localisation : versailles

Re: [véhicule électrique] La voiture électrique, une solutio

Message par sceptique » 20 août 2013, 00:49

alga a écrit :Ainsi si la majorité des voitures actuelles étaient électrique, notre consommation d'or noir serait moindre, ce qui réduirait les dépenses de l'état dans ce domaine et donc son déficit ?
Comme il a été dit plus haut la voiture électrique ne remplace pas une thermique. Comment faire Paris Nice avec la famille, le chien, les bagages avec un plein en 1 journée avec une électrique ?
La voiture électrique est donc une deuxième (voire troisième) voiture.
Ce qui exclut déjà disons 80% de la population !
De plus, dans les années à venir, crise aidant, ces 80% vont augmenter à 85 - 90 ...
En fait, avec le pétrole de plus en plus cher, l'économie en berne, le chomage de plus en plus important les gens (à part la minorité réduite des riches) vont avoir d'autres soucis que la voiture. Car ils n'auront tout simplement plus les moyens de se déplacer ! Alors des électriques 2 à 3 fois plus chères qu'une thermique ...

Théotrace2
Condensat
Condensat
Messages : 554
Inscription : 25 sept. 2010, 15:28

Re: [véhicule électrique] La voiture électrique, une solutio

Message par Théotrace2 » 20 août 2013, 09:13

les ventes doublent chaque année. "idéalement" on aurait 100% des ventes en hybrides en 2018 ou electrique en 2021. il serait pas étonnant qu'en 2030 les prix et les capacité soient comparables à une thermique. on aura stabilisé le pb juste à temps puisqu'en 2028 la France ne pourra plus qu'importer au max 1million de barril.- les déplacements ne représentant qu'une part relative de notre conso. La france a déjà perdu ce qu'elle consomme sur la route depuis le début de la crise. et on va perdre autant avant d'ici là. pour ça la croissance c'est pas demain la veille, et que les salaires vont devoir baisser de 20:30% pour virer la capacité de voyage des français - exit les Paris/Nice pour un moment.
Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal mais par ceux spectateurs qui discutent sur les forums. Adios.

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9303
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: [véhicule électrique] La voiture électrique, une solutio

Message par Remundo » 20 août 2013, 09:35

sceptique a écrit :
alga a écrit :Ainsi si la majorité des voitures actuelles étaient électrique, notre consommation d'or noir serait moindre, ce qui réduirait les dépenses de l'état dans ce domaine et donc son déficit ?
Comme il a été dit plus haut la voiture électrique ne remplace pas une thermique. Comment faire Paris Nice avec la famille, le chien, les bagages avec un plein en 1 journée avec une électrique ?
A moins d'être un VRP, ce type de besoin fait moins de 5% du kilométrage.
La voiture électrique est donc une deuxième (voire troisième) voiture.
Pas du tout, le VE couvre presque 100% de tous les déplacements domicile-travail-courses-école-loisirs locaux.

C'est précisément la voiture thermique qui devient la 2ème voiture de tous ceux qui achètent un VE. Par ailleurs cette voiture thermique devient inutile pour les grandes distances dès lors que le VE possède un groupe électrogène de 10 kW, ce qui correspond au moteur d'une petite moto, c'est à dire pas grand chose.

Les besoins très ponctuels de grande distance / gros voyage peuvent être gérés avec une location d'un bon véhicule : certains le font déjà en louantpar exemple un Renault Espace quelques jours plutôt que de se trimbaler toute l'année avec en ville avec les frais de carburant et d'assurance...

Tout est tenu par le tryptique Etat-Constructeurs-Pétroliers ;
1) le premier taxe très facilement les liquides qui coulent dans des tuyaux bien contrôlés
2) les seconds amortissent au maximum leur "système historique" de faire des automobiles à pistons/cylindres
3) les troisièmes font des bénéfices colossaux et prennent en retour le contrôle de l'économie de leurs clients.

Ce trio impose fort bien son lobby fumeux et parvient à faire croire à la majorité de la population tout leur venin anti-électrique, l'ignorance (car le VE est un sujet technique) parachevant leur travail.

Personnellement, si j'avais une loi à faire passer, c'est de rendre obligatoire l'architecture hybride-série pour tous les véhicules neufs avec environ 50 km d'autonomie électrique. Le moteur thermique pourrait être optionnel, voire amovible.

Il faut savoir que cela économiserait 3/4 de la consommation de carburant française (brûlé en ville, c'est à dire là où le moteur thermique est le pire choix technique !), soit aussi de l'ordre de 30 Milliards d'euro d'importation pétrolière.

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 11809
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: [véhicule électrique] La voiture électrique, une solutio

Message par mobar » 20 août 2013, 10:29

Remundo a écrit : Les besoins très ponctuels de grande distance / gros voyage peuvent être gérés avec une location d'un bon véhicule : certains le font déjà en louantpar exemple un Renault Espace quelques jours plutôt que de se trimbaler toute l'année avec en ville avec les frais de carburant et d'assurance...

Tout est tenu par le tryptique Etat-Constructeurs-Pétroliers ;
1) le premier taxe très facilement les liquides qui coulent dans des tuyaux bien contrôlés
2) les seconds amortissent au maximum leur "système historique" de faire des automobiles à pistons/cylindres
3) les troisièmes font des bénéfices colossaux et prennent en retour le contrôle de l'économie de leurs clients.

Ce trio impose fort bien son lobby fumeux et parvient à faire croire à la majorité de la population tout leur venin anti-électrique, l'ignorance (car le VE est un sujet technique) parachevant leur travail.

Personnellement, si j'avais une loi à faire passer, c'est de rendre obligatoire l'architecture hybride-série pour tous les véhicules neufs avec environ 50 km d'autonomie électrique. Le moteur thermique pourrait être optionnel, voire amovible.

Il faut savoir que cela économiserait 3/4 de la consommation de carburant française (brûlé en ville, c'est à dire là où le moteur thermique est le pire choix technique !), soit aussi de l'ordre de 30 Milliards d'euro d'importation pétrolière.
Patience, patience

Le problème ne doit pas être très urgent pour le triptyque, il y a encore beaucoup d'argent à gagner et bien peu de réactions des populations soumises au racket

Dès lors que le rapport bénéfice/risque d'explosion du système s'inversera, les solutions et les lois qui vont avec fleuriront comme paquerettes au printemps ... et les baireaux continueront à commenter et à pousser des cris d'orfraie
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

ToTheEnd

Re: [véhicule électrique] La voiture électrique, une solutio

Message par ToTheEnd » 20 août 2013, 11:51

Assez d'accord avec Remundo.

Ceci étant dit, comme toutes les taxes sur les carburants ne vont pas dans les infrastructures routières mais aussi dans le trou noir de l'administration publique, l'état ne va pas rester ballant en attendant que tout le parc automobile migre sur l'électrique.

Je ne sais pas pour la France mais en Suisse, 10% des rentrées financières de l'état sont liées aux taxes sur les carburants... j'imagine que pour la France, c'est encore plus élevé. Donc, comment l'état va pouvoir se passer de cette manne? C'est bien simple, il ne le fera pas et il faudra bien taxer différemment les prises de 20A et plus...

T

sceptique
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 4903
Inscription : 21 nov. 2005, 17:42
Localisation : versailles

Re: [véhicule électrique] La voiture électrique, une solutio

Message par sceptique » 20 août 2013, 12:34

Remundo a écrit :C'est précisément la voiture thermique qui devient la 2ème voiture de tous ceux qui achètent un VE. Par ailleurs cette voiture thermique devient inutile pour les grandes distances dès lors que le VE possède un groupe électrogène de 10 kW, ce qui correspond au moteur d'une petite moto, c'est à dire pas grand chose.
Les besoins très ponctuels de grande distance / gros voyage peuvent être gérés avec une location d'un bon véhicule : certains le font déjà en louantpar exemple un Renault Espace quelques jours plutôt que de se trimbaler toute l'année avec en ville avec les frais de carburant et d'assurance...
Je repose le problème : avec la crise la grande majorité des gens n'ont plus le moyen d'acheter des voitures à plus de 10 000 euros ce qui exclut d'office les électriques et hybrides. On trouve quelques neuves mais surtout de l'occasion. C'est la réalité du marché.
Et ces gens a petit budget voyagent quand même. J'en connais pas mal parmi les jeunes: avec une Clio d'occase de 10 ans : ils se regroupent à 3 ou 4 pour faire 500-1000 km. L'électrique est hors circuit.
Ces gens à faible budget n'ont pas les moyens de louer ou de rouler en Espace.
L'électrique est un marché de niche. Désolé.
Personnellement, si j'avais une loi à faire passer, c'est de rendre obligatoire l'architecture hybride-série pour tous les véhicules neufs avec environ 50 km d'autonomie électrique. Le moteur thermique pourrait être optionnel, voire amovible.
A condition que cela soit faisable pour moins de 10 000 Euros. On ne pilote pas le marché comme en URSS.

ToTheEnd

Re: [véhicule électrique] La voiture électrique, une solutio

Message par ToTheEnd » 20 août 2013, 14:08

Je repose le problème
Il faudrait poser le problème dans le bon sens.

La voiture est de fait un bien de consommation pour personne avec un certain revenu... et je pense que beaucoup mangeront du riz et des pâtes tous les jours pour ne pas renoncer à leur voiture ou smartphone. Ce n'est clairement pas cette population qui est visée par la voiture électrique.

La consommateur cible, il fait partie des 2 millions de personnes qui achètent une voiture neuve en France et pour un coût moyen de 22k euro. Pour info, plus de 40% d'entre-eux achètent une voiture à plus de 25k euro.

Bien entendu, les immatriculations baissent mais au-delà de la crise, il y a d'autres facteurs qui expliquent la baisse des ventes (saturation du marché, meilleure qualité, la concurrence, les aides à l'achat, etc.).

T

alga
Condensat
Condensat
Messages : 608
Inscription : 10 sept. 2010, 01:07

Re: [véhicule électrique] La voiture électrique, une solutio

Message par alga » 20 août 2013, 14:23

Ce qui manque également au VE pour s'imprimer dans la mémoire collective, c'est un bon marché de l'occasion comme pour les thermiques.

Mais il y a une inconnue a ce jour:

Seront-ils disponibles en occasion dans 10 ans, 20 ans ? Pourra-t-on rouler en Tesla Motor model S d'occasion a un prix abordable un jour ou l'autre ?

En l'état, on peut toujours rouler avec une bonne vieille Deudeuche :)

Répondre