[Aérien] Construction d'un nouvel aéroport (Nantes)

Forum dédié aux discussions sur les moyens de transport.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
Raminagrobis
Modérateur
Modérateur
Messages : 5179
Inscription : 17 août 2006, 18:05
Localisation : Tours, Lille parfois

Re: [Aérien] Construction d'un nouvel aéroport (Nantes)

Message par Raminagrobis » 17 janv. 2018, 19:42

Si NDDL est resté une zone humide, c'est en raison du projet d'aéroport. Sinon la zone aurait été asséchée pour l'agriculture, comme partout autour.
Toujours moins.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57684
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Aérien] Construction d'un nouvel aéroport (Nantes)

Message par energy_isere » 17 janv. 2018, 20:53

Vinci calme le jeu sur Notre-Dame-des-Landes

Jean-Claude Bourbon , le 17/01/2018

Le groupe refuse de se prononcer sur le montant de l’indemnisation qu’il pourrait réclamer à l’État.

Avant la décision du gouvernement sur la construction ou non d’un aéroport à Notre-Dame-des-Landes, les dirigeants du groupe Vinci, qui a remporté le projet par appel d’offres, se montraient d’une très grande prudence.

Le montant de l’indemnisation

Pas question, par exemple, de rappeler que l’entreprise pourrait être en droit de réclamer des indemnités à l’État. « Il y a un temps pour tout. Pour l’instant, l’État est dans un temps de prise de décision, et il ne s’y prend pas trop mal, avec beaucoup de concertation », a affirmé Xavier Huillard, le PDG de Vinci, lors de ses vœux à la presse, lundi 16 janvier. « Nous nous sommes interdit de calculer pour l’instant le montant du dédit », dit-il.

En cas d’abandon du projet, l’État devrait verser jusqu’à 350 millions d’euros d’indemnités, selon le rapport des médiateurs. Mais les anti-NDDL suggèrent une transaction avec Vinci, également exploitant de Nantes-Atlantique.

Fausse rumeur

Il y a quelques jours une rumeur relayée par France Info avait circulé, selon laquelle un ministre avait expliqué que l’exécutif envisageait même de dénoncer le contrat passé avec Vinci, car jugé trop favorable au groupe.

« Il y a eu sur les ondes une information comme quoi l’État serait en train d’affûter ses armes de façon à trouver une clause incroyable dans le contrat, qui lui permettrait en gros, de nous virer sans indemnités d’aucune sorte, souligne Xavier Huillard. Mais tout cela était ridicule. L’État a exprimé le besoin à travers quelques coups de téléphone de conseillers ministériels de nous dire que cela était complètement faux. »

Un contrat en béton

Selon Xavier Huillard, difficile d’ailleurs de trouver une faille dans le contrat signé par Vinci, qui exploite l’aéroport de Nantes Atlantique. « Ce contrat a été signé après une consultation, après l’approbation du Conseil d’État : il est nickel », explique-t-il, en rappelant qu’il y avait eu « 169 décisions de justice » sur ce « contrat en béton.

« Il a été attaqué de toutes parts par des gens qui voulaient voir s’il n’y avait pas des fissures dans ce contrat ou dans la manière dont nous le mettions en œuvre qui pourrait donner lieu à des contestations en justice qui permettraient de bloquer le projet », a-t-il affirmé.

Un gel des terrains de Notre-Dame-des-Landes

Selon le patron de Vinci, le gouvernement est « à la recherche de la solution la plus optimale ». « Quelle sera-t-elle ? Je n’en sais rien, je pense honnêtement que personne n’en sait rien, ni même le grand chef. Ça ne me traumatise pas d’ailleurs », affirme Xavier Huillard.

Que se passera-t-il si Notre-Dame-des-Landes ne se fait pas ? Le PDG botte en touche. « Le débat n’est pas encore venu », dit-il. Pour lui, « en fonction de la décision de l’État, il y a un temps probablement assez long, qui tirera les conclusions de cette décision ».

Geler les terrains de Notre-Dame-des-Landes

Nicolas Notebaert, le directeur général de Vinci Concessions, qui pilote la branche aéroports, explique de son côté, « qu’un réaménagement de Nantes Atlantique, serait également un processus très long avec le lancement d’une enquête d’utilité publique ».

Depuis 2010, « le trafic a grimpé de 70 % », souligne-t-il et l’extension de Nantes Atlantique poserait d’autres problèmes comme « l’augmentation des nuisances sonores pour les riverains ». Si Notre-Dame-des-Landes ne se faisait pas, il rappelle aussi que le rapport des médiateurs préconise de geler les terrains au cas où il faudrait finalement le faire.

Les aéroports de Paris en ligne de mire

Pour les dirigeants de Vinci, il est urgent de ne pas insulter l’avenir et de ne pas se fâcher avec l’État. Il y a la question de Notre-Dame-des-Landes, bien sûr, mais aussi l’avenir d’ADP (les aéroports de Paris) sur lequel le groupe a des vues. « C’est un sujet qui nous intéresse, mais personne ne sait ce que l’État va décider, mais nous pensons que cela va bouger en 2018 », affirme Xavier Huillard.

Vinci possède 8 % du capital d’ADP et l’État 51 %. La question de sa privatisation fait actuellement débat au sein du gouvernement, qui devrait de toute façon passer par une loi.

Quatrième exploitant mondial de plates-formes aéroportuaires

Avec ADP, Vinci renforcerait un peu plus sa position dans les aéroports. En 2016, il avait remporté l’appel d’offres lors de la privatisation de Lyon Saint-Exupéry. En quelques années, Vinci est devenu le quatrième exploitant mondial de plates-formes aéroportuaires, totalisant 150 millions de passagers.

Partout dans le monde, il y a des appels d’offres pour confier les aéroports à des opérateurs privés. Début janvier, Vinci a ainsi obtenu la concession de l’aéroport de Belgrade pour 25 ans.

Jean-Claude Bourbon
https://www.la-croix.com/Economie/Franc ... 1200906592

Avatar de l’utilisateur
Raminagrobis
Modérateur
Modérateur
Messages : 5179
Inscription : 17 août 2006, 18:05
Localisation : Tours, Lille parfois

Re: [Aérien] Construction d'un nouvel aéroport (Nantes)

Message par Raminagrobis » 17 janv. 2018, 21:29

Puisqu'on a un vaste terrain disponible, on pourrait y mettre une centrale nucléaire :lol:
Toujours moins.

Avatar de l’utilisateur
Glycogène
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2349
Inscription : 05 oct. 2005, 00:06
Localisation : Grenoble

Re: [Aérien] Construction d'un nouvel aéroport (Nantes)

Message par Glycogène » 17 janv. 2018, 21:50

Pas de fleuve à proximité, ça ne marche pas pour une centrale.
Par contre pour un centre d'enfouissement, y'aurait moyen.
Ou alors une centrale PV ? + qq éoliennes pour faire joli.
Et si ça se trouve, ya des terres rares à -200m :-D

Avatar de l’utilisateur
matthieu25
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 3358
Inscription : 21 juil. 2005, 00:17
Localisation : passenans

Re: [Aérien] Construction d'un nouvel aéroport (Nantes)

Message par matthieu25 » 18 janv. 2018, 09:45

MadMax a écrit :
17 janv. 2018, 13:08
Projet abandonné :D
Mad Max. Le retour :)
La religion est la maladie honteuse de l' humanité.la politique en est le cancer(Millon de Montherlant)

Avatar de l’utilisateur
rico
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 6358
Inscription : 21 sept. 2005, 15:00
Localisation : 92

Re: [Aérien] Construction d'un nouvel aéroport (Nantes)

Message par rico » 18 janv. 2018, 14:47

(Faites gaffe il se passe des trucs bizarres en ce moment : d'abord Fabinoo, ensuite Madmax. Distortion spatio-temporelle j'vous dis.)

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9113
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: [Aérien] Construction d'un nouvel aéroport (Nantes)

Message par mobar » 18 janv. 2018, 15:29

energy_isere a écrit :
17 janv. 2018, 20:53
Vinci calme le jeu sur Notre-Dame-des-Landes
La filiale Autoroutes de Vinci fait un chiffre d'affaire annuel de plus de 5 milliards d'euros en France

Sa maison mère n'a aucun intérêt à se fâcher avec l'état français en exigeant des pénalités qui d'après les experts ne pourraient dépasser les 150 millions d'euros au vue des circonstances du renoncement à la construction de NDDL

On n'entendra plus parler de cette affaire lorsque les négociations entre Vinci et l'état français auront abouties
Macron nous annoncera que Vinci à renoncé à réclamer le règlement des pénalités ... et les utilisateurs des autoroutes gérées par Vinci continueront à se faire tondre

Je te tiens, tu me tiens par la barbichette, le premier de nous deux ... aura une tapette!
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
sherpa421
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2482
Inscription : 28 mars 2012, 16:22

Re: [Aérien] Construction d'un nouvel aéroport (Nantes)

Message par sherpa421 » 18 janv. 2018, 15:39

energy_isere a écrit :
17 janv. 2018, 20:53
Selon Xavier Huillard, difficile d’ailleurs de trouver une faille dans le contrat signé par Vinci, qui exploite l’aéroport de Nantes Atlantique. « Ce contrat a été signé après une consultation, après l’approbation du Conseil d’État : il est nickel »
https://www.la-croix.com/Economie/Franc ... 1200906592
Nickel ??? La personne qui a organisé la consultation à par la suite été embauché par Vinci. La question qui se pause c'est de savoir si c'est du conflit d'intérêt ou de la corruption.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Bernard_Hagelsteen
La question que les dirigeants de Vinci devrait se pauser c'est de savoir si ils s'assoient sur leurs indemnité de rupture de contrat et ensuite vont en prison ou si il commencent par d’abord aller en prison avant de s’asseoir sur cette indemnité.
La guerre tue.
Moi, j'aime pas le foot.

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9113
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: [Aérien] Construction d'un nouvel aéroport (Nantes)

Message par mobar » 18 janv. 2018, 15:45

sherpa421 a écrit :
18 janv. 2018, 15:39
energy_isere a écrit :
17 janv. 2018, 20:53
Selon Xavier Huillard, difficile d’ailleurs de trouver une faille dans le contrat signé par Vinci, qui exploite l’aéroport de Nantes Atlantique. « Ce contrat a été signé après une consultation, après l’approbation du Conseil d’État : il est nickel »
https://www.la-croix.com/Economie/Franc ... 1200906592
Nickel ??? La personne qui a organisé la consultation à par la suite été embauché par Vinci. La question qui se pause c'est de savoir si c'est du conflit d'intérêt ou de la corruption.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Bernard_Hagelsteen
La question que les dirigeants de Vinci devrait se pauser c'est de savoir si ils s'assoient sur leurs indemnité de rupture de contrat et ensuite vont en prison ou si il commencent par d’abord aller en prison avant de s’asseoir sur cette indemnité.
Tu crois encore à la poupée qui pète?
Les crocodiles qui attendent les gnous dans la rivière ne se mordent pas entre eux, ils croquent du gnou!
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8346
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: [Aérien] Construction d'un nouvel aéroport (Nantes)

Message par Remundo » 18 janv. 2018, 21:23

s'il fallait encore une fois démontrer le nihilisme des jeux d'acteurs de Mr Macron... marrez-vous un bon coup, c'est gratuit.
https://www.youtube.com/watch?v=YX3pYgDREL8

m'enfin je lui donne raison sur cette dernière décision...
Dernière modification par Remundo le 18 janv. 2018, 22:11, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8346
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: [Aérien] Construction d'un nouvel aéroport (Nantes)

Message par Remundo » 18 janv. 2018, 21:39

matthieu25 a écrit :
18 janv. 2018, 09:45
MadMax a écrit :
17 janv. 2018, 13:08
Projet abandonné :D
Mad Max. Le retour :)
Dimanche dernier, MadMax Fury Road était diffusé sur France 2. Un sommet d'intelligence et de délicatesse ! :mrgreen:

Bon sinon concernant les indemnités de Vinci, je pense qu'ils vont la jouer fine... un petit truc symbolique bien officiel à X millions pour commencer, et plein de bons gros avantages sous le manteau pour les futurs chantiers.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57684
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Aérien] Construction d'un nouvel aéroport (Nantes)

Message par energy_isere » 18 janv. 2018, 21:43

VINCI il trempe dans la réalisation des infrastructure du Grand paris ?

Avatar de l’utilisateur
phyvette
Modérateur
Modérateur
Messages : 7645
Inscription : 19 janv. 2006, 03:34

Re: [Aérien] Construction d'un nouvel aéroport (Nantes)

Message par phyvette » 18 janv. 2018, 22:06

energy_isere a écrit :
18 janv. 2018, 21:43
VINCI il trempe dans la réalisation des infrastructure du Grand paris ?
Jusqu'au cou !!
Gilles a raison
Gilles a tjs raison
Si un membre a raison les 1 et 2 s'appliquent
Gilles ne contredit pas il éduque
Les idées de Gilles sont tjs bonnes
Gilles est obligé de penser pour tout le monde
Seul Gilles a une vision globale de la société

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57684
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Aérien] Construction d'un nouvel aéroport (Nantes)

Message par energy_isere » 12 févr. 2018, 20:02

Notre-Dame-des-Landes : La Loire-Atlantique demande la rétrocession des terrains

Les parcelles n'ayant "pas reçu leur affectation prévue", le département de Loire-Atlantique a officiellement demandé ce lundi 12 février à l’Etat la rétrocession de 895 hectares à Notre-Dame-des-Landes.

Par FE avec AFP le 12/02/2018

Ancien propriétaire de 895 hectares de terres prévus pour la construction de l’aéroport à Notre-Dame-des-Landes, le Conseil Départemental de Loire-Atlantique a officiellement demandé à l'Etat leur rétrocession, ce lundi 12 février, précise l’AFP.

"Je sollicite au nom du Département de Loire-Atlantique la rétrocession de l'ensemble des parcelles cédées qui étaient situées dans le périmètre de la déclaration d'utilité publique", écrit le président du Conseil Départemental, Philippe Grosvalet, dans un courrier adressé à la directrice régionale des Finances Publiques, en tant que gestionnaire du patrimoine de l'Etat.

Si l'abandon du projet d'aéroport a été annoncé le 17 janvier dernier par le Premier ministre Edouard Philippe, c'est l’expiration, ce vendredi 9 février 2018, du décret de la déclaration d'utilité publique concernant le projet d'aéroport à Notre-Dame-des-Landes qui marque la fin officielle du projet.

895 hectares cédés par le dépar​tement

Le périmètre de la déclaration d'utilité publique (DUP) du projet d'aéroport comprenait 1 650 hectares, dont 1 250 hectares de terres agricoles et 400 hectares de bois, forêts et routes, acquis soit à l'amiable, soit après expropriation.

Depuis 1974 et la création de la "zone d'aménagement différée" consacrée au projet, le département de Loire-Atlantique avait acquis 895 hectares de terres, qu’il avait ensuite cédées à l’Etat et au concessionnaire de l’Etat, précise le courrier de M. Grosvalet, dont l'AFP a obtenu copie.
•Près de 43 hectares de parcelles situés dans le périmètre de la DUP avaient été cédés au printemps 2012 à l'Etat pour réaliser la desserte routière de l'aéroport;
•852 hectares au concessionnaire de l'Etat pour réaliser la plateforme aéroportuaire.
Le Département de Loire-Atlantique souhaite bâtir un projet local réunissant les acteurs du monde agricole et rural. Ce projet, qui sera connu dans les prochaines semaines, entend fédérer la Chambre d'Agriculture, les syndicats et fédération agricoles.
Les occupants de la ZAD seront-ils conviés à participer aux débats ? La réponse est restée très évasive du côté du Département.

Interviewée le 18 janvier dernier sur notre antenne, la Préfète de Loire-Atlantique, Nicole Klein, précisait que les exploitants agricoles expropriés, pourront s'ils le souhaitent récupérer leurs terres. Ils seront d'ailleurs prioritaires. Nicole Klein ne croyait pas franchement à cette option."Ils devront rembourser au moins le montant qu'ils ont touché mais beaucoup n'auront pas envie de revenir".
https://france3-regions.francetvinfo.fr ... 22553.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57684
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Aérien] Construction d'un nouvel aéroport (Nantes)

Message par energy_isere » 17 mars 2018, 12:45

Notre-Dame-des-Landes: Le casse-tête de la répartition des terres
AGRICULTURE Toutes les parties prenantes demandent un gel de l’attribution conventionnelle des terres (1650 hectares), pendant au moins un an, le temps d’élaborer le futur projet agricole…

20 Minutes avec AFP le 17/03/18

Et si le plus dur restait à faire ? L’avenir agricole de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes sera négocié lundi, mais sans les zadistes et certains opposants à l’ex-projet d’aéroport. Ces derniers appellent à un rassemblement sous les fenêtres de la préfecture.

La préfète de la région Pays de la Loire présidera un premier comité de pilotage. Cette réunion de négociations, que Nicole Klein souhaite placer sous le signe de « l’apaisement » et de la « construction », se tient à deux semaines de l’expiration de l’ultimatum fixé aux zadistes pour régulariser leur situation sous peine d’expulsion, et alors que des fissures apparaissent au sein du mouvement très hétérogène des anti-NDDL.

Certains opposants - la Confédération paysanne et l’Adeca, association d’agriculteurs « historiques » ayant refusé de quitter leurs terres - seront autour de la table avec la préfète. Conviée, l’Acipa, principale association opposée à l’ex-projet d’aéroport, a décliné l’invitation mais ne participera pas non plus au rassemblement organisé devant la préfecture par « l’assemblée du mouvement » anti-aéroport, disant préférer le dialogue à la « démonstration de force ».

« Une approche agrico-agricole »
Exclues du comité du pilotage, certaines composantes de la lutte anti-NDDL entendent faire entendre leur mécontentement et rappeler au gouvernement, qui « fait la sourde oreille » selon elles, leur volonté de gérer les terres de la ZAD, pour qu’y subsistent également des activités non agricoles.

« Ce comité de pilotage se limite à une approche agrico-agricole, ce n’est pas le bon endroit pour un dialogue constructif sur la totalité des questions posées et des propositions que l’on fait, environnementales et sociétales », explique Vincent Delabouglise de Copain 44, un collectif d’organisations agricoles, dont est membre la Confédération paysanne.

Quête de légitimité

La semaine dernière, « l’assemblée du mouvement » anti-aéroport s’était dite « seul légitime » à prendre en charge le territoire de la ZAD « sauvée de la destruction programmée », dans un communiqué dont se sont désolidarisées plusieurs associations et collectifs opposés à l’ex-projet aéroportuaire.

« Nous ne pouvons accepter une vision cloisonnée et laisser les terres pour lesquelles nous nous sommes battu.e.s êtres reprises en main par les voies du modèle agricole classique dont on connaît partout les conséquences : désertification rurale, disparition des petites exploitations, dégradation continue des sols et de la biodiversité », écrit le mouvement dans son appel à rassemblement. »

1.650 hectares en jeu

Le mouvement anti-aéroport, tout comme le conseil départemental de Loire-Atlantique associé à la chambre d’agriculture, convoite une partie des 1.650 hectares de l’ex-emprise aéroportuaire. Tous demandent un gel de l’attribution conventionnelle des terres, pendant au moins un an, le temps d’élaborer le futur projet agricole.

Le secrétaire d’État à la Transition écologique, Sébastien Lecornu, se rendra quant à lui mardi et mercredi dans le département, et rencontrera élus locaux, syndicats agricoles, agriculteurs et opposants au projet d’aéroport.
https://www.20minutes.fr/societe/223919 ... ion-terres

Répondre