Consommation énergétique des différents moyens de transport

Forum dédié aux discussions sur les moyens de transport.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Geispe
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1552
Inscription : 09 mars 2005, 17:16
Localisation : Vosges du Nord

Consommation énergétique des différents moyens de transport

Message par Geispe » 01 févr. 2006, 15:32

---- Message de TestadePibou ---
Geispe a écrit :je ne crois pas que l'on peut faire le reproche à un homme d'affaires, même pour des affaires écolo, de prendre l'avion : c'est simplement un outil devenu indispensable dans notre société pour des gens qui veulent/doivent aller rapidement d'un endroit à un autre du pays ou de la planète...
Bien sur, il faut toujours etre prudent quand on formule des critiques mais c'est toujours le même problème, ça va vite à critiquer le 4x4 mais pour l'avion on a toujours une bonne raison. Je sais de quoi je parle, j'en ai un paquet en reserve de bonnes raisons. Il faudra bien un jour que l'on se mette à critiquer ceux qui prennent l'avion de la même façon qu'on le fait avec les 4x4.

---------------------------------------

c'est pas tout à fait pareil... le 4x4, quand on est en ville on peut rouler avec autre chose... (j'ai bien une vieille lada niva mais je suis en montagne et je m'en sers rarement, simplement prce que j'ai horreur de me déplacer) Par contre si on est homme d'affaires y a pas vraiment le choix entre un avion 4x4 et un avion simple...
Bon j'ai jamais pris l'avion... mais comme je suis convaincu de ce qui nous attend sous peu les 4x4 et les avions et le TGV j'arrive pas à me motiver et çà ne me fait plus trop de soucis... c'est presque du passé.
Pour moi c'est comme si je flippais à cause d'un brin de paille sur mon tapis, alors que la maison va pas tarder à s'envoler :-)

Avatar de l’utilisateur
matthieu25
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 3358
Inscription : 21 juil. 2005, 00:17
Localisation : passenans

Message par matthieu25 » 24 févr. 2006, 22:13

On peut tres bien prendre les trains...Bon c'est vrai ils fonctionnent à l'électricité mais quand je vois le nombre de place vide dans certains trains...., je me dis quel gachis...Et je pense que la France avec son TGV est un immense gachis.J'aimerais savoir exactement la différence de consommation entre un train fonctionnant à vitesse normal et un TGV.Mais j'imagine que plus ça va vite, plus ça consomme en électricité.C'est sur que la dictature de la vitesse nous a envahi.On veut toujours aller plus loin, plus vite...Vivement le PO que l'on retombe sur terre.
La religion est la maladie honteuse de l' humanité.la politique en est le cancer(Millon de Montherlant)

epe
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1467
Inscription : 22 juin 2005, 16:33
Localisation : 15' de Lille, de l'autre côté de la frontière

Message par epe » 24 févr. 2006, 23:07

matthieu25 a écrit :J'aimerais savoir exactement la différence de consommation entre un train fonctionnant à vitesse normal et un TGV.Mais j'imagine que plus ça va vite, plus ça consomme en électricité.
Pas nécessairement. Le TGV est plus un concurrent de l'avion courte distance que du train classique, il s'arrête peu. Or c'est l'accélération qui consomme, poour maintenir une vitesse il suffit de compenser les frottements. Raison pour laquelle une voiture consomme plus en ville que sur autoroute malgré la différence de vitesse.

Perso j'adore le TGV où j'ai toujours une pensée pour l'automobiliste arrêté au péage ou à la station-service! :-D
-Il vaut mieux pomper même s'il ne se passe rien que de risquer qu'il se passe quelque chose de pire en ne pompant pas.
Les Shadoks

Avatar de l’utilisateur
matthieu25
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 3358
Inscription : 21 juil. 2005, 00:17
Localisation : passenans

Message par matthieu25 » 24 févr. 2006, 23:11

Tu as oublié tes pensées à l'automobiliste coincé dans un bouchon de 30 km à l'entrée de la capitale...
La religion est la maladie honteuse de l' humanité.la politique en est le cancer(Millon de Montherlant)

sceptique
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 4905
Inscription : 21 nov. 2005, 17:42
Localisation : versailles

Message par sceptique » 25 févr. 2006, 00:40

epe a écrit :
matthieu25 a écrit :J'aimerais savoir exactement la différence de consommation entre un train fonctionnant à vitesse normal et un TGV.Mais j'imagine que plus ça va vite, plus ça consomme en électricité.
Pas nécessairement. Le TGV est plus un concurrent de l'avion courte distance que du train classique, il s'arrête peu. Or c'est l'accélération qui consomme, poour maintenir une vitesse il suffit de compenser les frottements. Raison pour laquelle une voiture consomme plus en ville que sur autoroute malgré la différence de vitesse.

Perso j'adore le TGV où j'ai toujours une pensée pour l'automobiliste arrêté au péage ou à la station-service! :-D
quelques précisions techniques. Il y a plusieurs facteurs qui font consommer un véhicule terreste (voiture, camion ou train) :
1) le frottement (pneu sur bitume ou roue sur rail). L'énergie nécessaire est (en première approximation) proportionnelle à la masse du véhicule et à la distance parcourue donc indépendante de la vitesse.
2) la résistance de l'air varie comme le carré de la vitesse, l'énergie consommée aussi. La puissance nécessaire varie comme le cube de la vitesse.
3) Le rendement du moteur.
4) les démarrages : energie cinétique = 0.5 * M * V^2

Je n'ai pas les coefficients pour un train mais pour une voiture style 106 à 100 km/h la résistance de l'air représente 70% les frottements 30%. La part de la résistance de l'air augmente avec la vitesse celle des frottements devenant progressivement négligeable.

Une voiture consomme beaucoup en ville à cause des arrets, démarrages mais aussi à cause du rendement déplorable du moteur utilisé à moins de 10% de sa puissance maxi. (le rendement est maximal à 50% de la puissance maxi, soit 110-120 pour une 106 avec le plus petit moteur).

epe
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1467
Inscription : 22 juin 2005, 16:33
Localisation : 15' de Lille, de l'autre côté de la frontière

Message par epe » 25 févr. 2006, 10:05

Bien entendu la résistance aérodynamique est loin d'être négligeable. Il n'empêche que la consommation par passager transporté du TGV est une des plus faible qui existe actuellement (je ne retrouve plus les sources mais je me souviens avoir lu que c'est moins qu'un solex) D'accord qu'un équivalent TGV avec une vitesse commerciale plus faible serait encore plus économique mais alors intéresserait-il encore autant de monde?

Par comparaison, le métro ou le tramway que l'on défend tous (j'espère...) à un rendement beaucoup plus faible parce que ce qu'on lui demande ce n'est pas d'avoir une vitesse de pointe élevée mais d'accélérer fort entre les stations.

Euh, on devie là. Derniers messages à transférer dans "transports"?
-Il vaut mieux pomper même s'il ne se passe rien que de risquer qu'il se passe quelque chose de pire en ne pompant pas.
Les Shadoks

Avatar de l’utilisateur
matthieu25
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 3358
Inscription : 21 juil. 2005, 00:17
Localisation : passenans

Message par matthieu25 » 25 févr. 2006, 12:21

epe a écrit : D'accord qu'un équivalent TGV avec une vitesse commerciale plus faible serait encore plus économique mais alors intéresserait-il encore autant de monde?
Je pense qu'il pourrait intéresser du monde si le prix en conséquence était plus bas....Avant, le train était moins rapide et cela évitait aux gens de se déplacer de façon superficielle.Lorsqu'on voyageait, cela avait toute une signification.C'etait une vraie aventure.Maintenant, c'est considéré comme une perte de temps.Car Time is Money comme dirait l'autre....Cette optique est criminelle.Car qui dit gain de temps dit le plus souvent plus de pollutions....
La religion est la maladie honteuse de l' humanité.la politique en est le cancer(Millon de Montherlant)

sceptique
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 4905
Inscription : 21 nov. 2005, 17:42
Localisation : versailles

Message par sceptique » 25 févr. 2006, 12:54

Si l'on considère qu'à partir d'une certaine vitesse (disons 200 km/h) la résistance de l'air consomme pratiquement toute l'énergie on a (en ordre de grandeur pour fixer les idées) :
200 km/h énergie consommée 1000 puissance nécessaire 1000 (arbitraire)
240 km/h énergie consommée 1440 puissance nécessaire 1728
300 km/h énergie consommée 2250 puissance nécessaire 3375

sinon, j'ais une petite étude prospective :
http://perso.wanadoo.fr/pic-petrole/transports.html

Avatar de l’utilisateur
metamec
Condensat
Condensat
Messages : 510
Inscription : 22 avr. 2005, 16:22
Localisation : france

Message par metamec » 25 févr. 2006, 17:11

200 km/h énergie consommée 1000 puissance nécessaire 1000 (arbitraire)
240 km/h énergie consommée 1440 puissance nécessaire 1728
300 km/h énergie consommée 2250 puissance nécessaire 3375
d'où la folie de vouloir aller toujours plus vite. Cela a un prix.
Pas nécessairement. Le TGV est plus un concurrent de l'avion courte distance que du train classique, il s'arrête peu
il s'arrête peu c'est bien le problème.
Le developpement du TGV a été fait au détriment des petites lignes qui ont disparu où sont en passe de l'être.
Le journal la décroissance avait publié deux cartes des lignes de trains en France. L'une d'aujourd'hui, et l'autre d'il y a 50 ans je crois.
La diférence est énrome, quasiment du simple au double en terme de km de ligne.
Dans une optique post PO le tgv n'est pas forcément la solution, un reseau dense même à petite vitesse permettrait de limiter l'utilisation de la voiture
Je vous enseigne le surhumain. L'homme n'existe que pour être dépassé. Qu'avez-vous fait pour le dépasser ?
Friedrich Nietzsche

Avatar de l’utilisateur
guino
Condensat
Condensat
Messages : 564
Inscription : 30 août 2005, 12:40
Localisation : 13 Marseille
Contact :

Message par guino » 25 févr. 2006, 18:14

La ligne TGV Marseille Paris permettra de faire quasiment disparaitre les vols Marseille Paris.

Parce qu'au point de vue temps, les gens ne sont pas perdants.

Si vous ne voyez pas le gain au point de vue CO2 ...

Et oui, faut toucher les gens au portefeuille, ou sur les avantages concrets directs, faut pas rêver, ce n'est pas demain que monsieur tout le monde fera de gros sacrifice pour sauver sa planete et ses enfants...

En attendant, faut faire avec, et c'est aux décideurs de mettre en place des solutions fortement incitatives, ou contraignantes...


Pour le coup des calculs par passagers, j'ai lu quelque part qu'il fallait vraiment lire entre les lignes dans ces études : on y comparait deux études sur le coût énergétique par passager d'un vol en avion : dans le premier cas, on imaginait un avion moyennement plein, on calculait sa consommation, et on divisait par le nombre de passager , facile, logique.

Dans la 2eme étude, on calculait le surplus de consommation par passager par rapport à un avion vide, en supposant que l'avion décollerait de toute façon : peut être pour calculer la rentabilité économique d'un vol : à partir de combien de passager ça vaut le coup, etc ...

En tout cas, méfiance ...
Un autre exemple, la comparaison de bouteilles en verre recyclées / bouteilles en plastique : la bouteille en verre étant plus lourde, on consommerait plus de carburant pour la transporter et la ramener ( consignée ou recyclée) que pour fabriquer une bouteille en plastique. Il semble que les fabricants de bouteilles en plastique aient plutot mis en avant le surplus d'énergie par bouteille, et aussi aient oublié de comptabiliser le carburant nécessaire pour transporter la bouteille plastique déchet...



Comme pour n'importe quelle étude, si la méthode n'est pas claire, on peut faire dire n'importe quoi aux chiffres...
mai 2010. je passais de moins en moins, j'ai acheté mon terrain, commencé à le travailler. L'ambiance sur oléocène se dégrade d'une façon alarmante, peu réjouissant quant à la capacité de l'humanité à réagir à des crises.Je ne me sens plus à ma place ici.

Répondre