Le transport ferroviaire / Ferroutage

Forum dédié aux discussions sur les moyens de transport.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

sceptique
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 4671
Inscription : 21 nov. 2005, 17:42
Localisation : versailles

Re: Le transport ferroviaire / Ferroutage

Message par sceptique » 10 sept. 2009, 00:02

Pierre M. Boriliens a écrit :
sceptique a écrit :Ce post s'occupe de la possibilité du transfert du fret de la route vers le rail.
A condition qu'il y ait encore du fret, sans quoi ça consiste à trouver des solutions à des problèmes qui n'existent pas (ou plus)... (et ça ne vaut pas seulement pour le fret, mais aussi pour le problème du transport individuel, par exemple, et ses solutions miraculeuses).
Pour une fois on est totalement d'accord ! Il faut faire qq chose =D>

C'est exactement ce que je dis plus haut : le fret par la route est consubstantiel à une économie "moderne" en croissance. Si cette économie se casse la figure pour cause de manque de pétrole, il est inutile d'investir à grand frais dans le fret ferroviaire car il n'y aura presque plus de fret !
Le problème est d'ailleurs identique avec le transport passagers : inutile de faire des super TGV, on ne bougera presque plus !

Avatar de l’utilisateur
Silenius
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 936
Inscription : 06 avr. 2007, 00:56

Re: Le transport ferroviaire / Ferroutage

Message par Silenius » 10 sept. 2009, 04:28

Pierre M. Boriliens a écrit : Mais qu'est-ce que c'est encore que cette connerie ?

Est-ce qu'un yaourt ou n'importe quoi d'autre ont besoin de faire 5000 km avant d'arriver à destination ?
Mais bien sur ! Edouard va faire faillite si Mme Michu doit se contenter du yaourt produit localement au lieu d'avoir le choix entre 25 yaourts différents produits aux 4 coins de l'europe.
L'intéret du supermarché, c'est l'hyperchoix et la possibilité de retrouver les mêmes produits a Barcelonne ou a Lilles. Si on relocalisait, le producteur aurait même intéret a court-circuiter la grande distribution.

sceptique
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 4671
Inscription : 21 nov. 2005, 17:42
Localisation : versailles

Re: Le transport ferroviaire / Ferroutage

Message par sceptique » 10 sept. 2009, 09:35

Silenius a écrit :
Pierre M. Boriliens a écrit :Est-ce qu'un yaourt ou n'importe quoi d'autre ont besoin de faire 5000 km avant d'arriver à destination ?
Mais bien sur ! Edouard va faire faillite si Mme Michu doit se contenter du yaourt produit localement au lieu d'avoir le choix entre 25 yaourts différents produits aux 4 coins de l'europe.
L'intéret du supermarché, c'est l'hyperchoix et la possibilité de retrouver les mêmes produits a Barcelone ou a Lille. Si on relocalisait, le producteur aurait même intéret a court-circuiter la grande distribution.
Dans cette hypothèse, à quoi pourront bien servir les gigantesques investissements prévus dans le fret ferroviaire ?

Avatar de l’utilisateur
kercoz
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8419
Inscription : 18 nov. 2007, 21:46
Localisation : SUD GIRONDE GRAVE DE GRAVE

Re: Le transport ferroviaire / Ferroutage

Message par kercoz » 10 sept. 2009, 09:39

sceptique a écrit :Le problème est d'ailleurs identique avec le transport passagers : inutile de faire des super TGV, on ne bougera presque plus !
J'essaie e dire ça depuis un moment.
Je pense que l'on bougera encore , mais que l'infra sucture actuelle sera suffisante pour les grands déplacements.Les courts déplacements seront multipliés mais ne nécessitent pas de grande vitesse.(Je pense que l'on a déja optimisé ces vitesse/confort pour les omnibus et tram.)
Pour rejopindre l'autre fil , une façon de prévoir les effets PO , serait de construire maintenant ce qui sera cher en énergie demain : tracés routiers , ponts ,tunnels; remise en etat ou élargissement de canal, aménagements portuaires déplacés etc ...
Entre 2 certitudes , il faut toujours choisir la moindre .

sceptique
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 4671
Inscription : 21 nov. 2005, 17:42
Localisation : versailles

Re: Le transport ferroviaire / Ferroutage

Message par sceptique » 10 sept. 2009, 09:47

kercoz a écrit :Pour rejoindre l'autre fil , une façon de prévoir les effets PO , serait de construire maintenant ce qui sera cher en énergie demain : tracés routiers , ponts ,tunnels; remise en etat ou élargissement de canal, aménagements portuaires déplacés etc ...
Curieux : pourquoi élargir des canaux si on a, à l'avenir, x fois moins de bateaux de marchandises, x fois plus petits ? Car la quantité de marchandises transportées par rail, route, avion ou bateau va diminuer de manière exponentielle.
Et les infrastructures actuelles surabondantes donc (sauf qq cas particuliers).

Avatar de l’utilisateur
kercoz
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8419
Inscription : 18 nov. 2007, 21:46
Localisation : SUD GIRONDE GRAVE DE GRAVE

Re: Le transport ferroviaire / Ferroutage

Message par kercoz » 10 sept. 2009, 10:04

sceptique a écrit :Curieux : pourquoi élargir des canaux si on a, à l'avenir, x fois moins de bateaux de marchandises, x fois plus petits ? Car la quantité de marchandises transportées par rail, route, avion ou bateau va diminuer de manière exponentielle.
En fait je n'y connais rien , mais je me dis :On a quitté le transport péniche pour des raisons qui vont disparaitre et depuis ce temps, nos connaissances et possibilité techno-scientos ont progressé . Si la péniche redevient pertinente , par ex , il serait sympa quelles puissent se croiser sur des ecluses sans poireauter des plombes. L'automatisation /programation a distance peut aider a l'autorégulation des passages .
l'optimisation du transport péniche ne passe pas forcément par un minimalisme.
De plus la relocalisation ne devrait (logiquement) que des produits adaptés a la région du point de vue resources . La meme logique voudrait que le transport d'oranges (meme si obscène du point de vue flotte) continue a parvenir d'espagne . Une orange a 3 euros va lui redonner un gout perdu . Je suis perso d'accord pour payer des moules 4 fois plus cher (plaisir mensuel) , de façon a couvrir le travail réel et le transport du meme métal.
Entre 2 certitudes , il faut toujours choisir la moindre .

Krom
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2297
Inscription : 19 juin 2006, 17:51
Localisation : Lausanne, Rock City

Re: Le transport ferroviaire / Ferroutage

Message par Krom » 10 sept. 2009, 19:54

Pierre M. Boriliens a écrit : Cette économie était adaptée à la recherche du profit maximum.
Qui, on ne le répétera jamais assez, est une idée idiote. Quand je vais quelque chose, je minimise mon profit. Voir même, je maximise ma perte, c'est bien plus naturel.

Tiens, d'ailleurs, je vais aller donner un coup de pied au plus gros malabar que je trouve dans le bar de motard derrière chez moi.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58680
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le transport ferroviaire / Ferroutage

Message par energy_isere » 17 sept. 2009, 19:39

7 milliards d’euros pour le fret ferroviaire

Le 16 septembre 2009

Le gouvernement s’est engagé dans le cadre du Grenelle de l’Environnement à mettre les moyens en œuvre pour atteindre 25 % de transport de marchandises par train en 2022.

Au rythme, où l’activité du fret ferroviaire se dégradait, inutile de dire que les objectifs du Grenelle de l’Environnement devenaient illusoires. Et le ministre de l’Environnement Jean-Louis Borloo de rappeler que « le trafic est passé de 54 milliards de tonnes par kilomètre en 1997 à 33 milliards en 2009. Si on ne fait rien, on se dirige vers l’arrivée de méga-camions. Or, réduire les émissions de CO2 demande d’augmenter la part du fer au détriment du camion et de l’avion ».

Pour développer les infrastructures ferroviaires nécessaires à une véritable croissance du fret ferroviaire en France, le gouvernement a décidé d’employer les grands moyens. Il prévoit de consacrer 7 milliards d’euros (jusqu’en 2020) pour favoriser l’éclosion de nouveaux modes comme le TGV Fret, qui doit concurrencer l’avion, les autoroutes ferroviaires et le transport combiné pour remplacer une partie du wagon isolé (messagerie) qui plombe les comptes de Fret SNCF. Des orientations proches des pistes proposées en juin dernier par le député du Val d’Oise Yanick Paternotte (UMP), qui est également Président de l'association Euro Carex (fret à grande vitesse). « Je suis très satisfait, car ce plan marque une véritable rupture et reprend l’essentiel de mes propositions ». Et les premiers TGV dédiés au fret devraient circuler entre Paris, Lyon et le Benelux dès 2012.

Une autre priorité est la desserte des ports. Selon Jean-Louis Borloo, « 92 % des sorties de ports se font en camion. Il faut donc des infrastructures de qualité et favoriser la mise en place d’opérateurs portuaires de proximité ». Comme il est nécessaire de favoriser le contournement des grandes agglomérations, devenues de véritables zones d’étranglement. Si toutes ces promesses sont tenues, les chantiers ne vont pas manquer.
http://www.usinenouvelle.com/article/7- ... re.N117512

Avatar de l’utilisateur
Raminagrobis
Modérateur
Modérateur
Messages : 5190
Inscription : 17 août 2006, 18:05
Localisation : Tours, Lille parfois

Re: Le transport ferroviaire / Ferroutage

Message par Raminagrobis » 29 sept. 2009, 21:13

lien : la Poste va augmenter la part du ferroviaire dans le transport du courier dès l'an prochain.

Actuellement le transport est routier à 93%

Le ferroviaire restera néanmoins réservé aux plis no n urgents... Pour passer massivement au train, il faudrait renoncer à la livraison sous 24 heures. En 48 heures il est beaucoup plus facile d'ofrganiser le transport par train.
Toujours moins.

Avatar de l’utilisateur
papy_russe
Brut léger
Brut léger
Messages : 425
Inscription : 12 oct. 2008, 14:45
Localisation : 38

Re: Le transport ferroviaire / Ferroutage

Message par papy_russe » 29 sept. 2009, 22:16

Raminagrobis a écrit : Pour passer massivement au train, il faudrait renoncer à la livraison sous 24 heures. En 48 heures il est beaucoup plus facile d'ofrganiser le transport par train.
Hum...
Dans les années 70 le train était beaucoup plus utilisé que maintenant pour le transport du courrier (dans les trains de nuit il y avait des voitures de tri postal) et à cette époque le courrier arrivait bien le lendemain (peut-être plus que maintenant, d'ailleurs).

http://fr.wikipedia.org/wiki/Train_postal#En_France
Je ne chante pas pour passer le temps [J. Ferrat]

Avatar de l’utilisateur
Raminagrobis
Modérateur
Modérateur
Messages : 5190
Inscription : 17 août 2006, 18:05
Localisation : Tours, Lille parfois

Re: Le transport ferroviaire / Ferroutage

Message par Raminagrobis » 29 sept. 2009, 22:18

papy_russe a écrit : Hum...
Dans les années 70 le train était beaucoup plus utilisé que maintenant pour le transport du courrier (dans les trains de nuit il y avait des voitures de tri postal) et à cette époque le courrier arrivait bien le lendemain (peut-être plus que maintenant, d'ailleurs).

http://fr.wikipedia.org/wiki/Train_postal#En_France
Certes mais le volume total de courier était bien plus important, il décline depuis 40 ans. Il était donc bien plus facile de remplir des wagons.
Toujours moins.

Avatar de l’utilisateur
Raminagrobis
Modérateur
Modérateur
Messages : 5190
Inscription : 17 août 2006, 18:05
Localisation : Tours, Lille parfois

Re: Le transport ferroviaire / Ferroutage

Message par Raminagrobis » 29 sept. 2009, 23:38

bonne nouvelle :

lien

L'autoroute ferroviaire luxembourg perpignan, qui au début roulait quasi à vide (video) affiche maintenant complet! Le cadencement est passé à deux trains par jour et par sens, et ce sera 4 l'an prochain.

Ce nouveau type de ferroutage, qui a rencontré un certain scepticisme au début, semble donc bien s'installer.
Toujours moins.

Avatar de l’utilisateur
Raminagrobis
Modérateur
Modérateur
Messages : 5190
Inscription : 17 août 2006, 18:05
Localisation : Tours, Lille parfois

Re: Le transport ferroviaire / Ferroutage

Message par Raminagrobis » 12 oct. 2009, 21:48

lien

Y'a des gens bizarre : ici ce sont des retraités, qui, en prenant leur retraite, on acheté une maison à quelques mètres de la ligne de la rive droite (aka Givors Nimes), ligne ouverte en 1860 qui n'a plus de traffic passagers (1) mais est la plus grosse ligne de fret de France.

Et ils se plaignent du bruit des trains, et s'inquiètent de l'augmentation du traffic (ferroutage) qui va rentre le coin encore plus bruyant. Il auraient pu y penser en achetant :? . Et puis,si il y a plus de traffic qu'il ya une paire d'années, il y en a bcp moins qu'il y a 20 ans!

Dans le même temps, je n'ai aucun doute que les riverains de l'autoroute sont, eux, 100% faborables à l'augmentation du traffic feroutage. ;-)

Celà dit, il est vrai que les wagons fret de la sncf sont souvent anciens et bruyants (roulements).



(1) depuis 1973. Il est question d'y remettre en 2010 quelques TER pour proposer des arrêts en Ardèche, qui est actuellement le seul département français à ne pas avoir le moindre service passager ferroviaire.
Toujours moins.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58680
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le transport ferroviaire / Ferroutage

Message par energy_isere » 03 nov. 2009, 18:51

Voila une information énorme : Warren Buffet se lance dans une acquisition de 44 milliards de $ dans le ferroviaire aux USA.

Eh eh, pourquoi mise t'il la dessus plutot que sur une compagnie aérienne ? :-" C' est tout vu.
Voila quelqu' un d' avisé sur l' avenir du pétrole et du kérozéne.
Le fonds de Warren Buffett mise 44 milliards dans un groupe ferroviaire :

Le fonds du milliardaire américain Warren Buffett, Berkshire Hathaway, a annoncé mardi le rachat du groupe ferroviaire Burlington Northern Santa Fe (BNSF), "la plus grosse acquisition" de son histoire dans laquelle il mise 44 milliards de dollars.

"La prospérité future de notre pays dépend de l'existence d'un système ferroviaire efficace et en bon état", a souligné M. Buffett dans un communiqué, soulignant que l'opération revenait à "tout miser sur l'avenir économique des Etats-Unis.

"J'adore ce genre de paris", a-t-il ajouté.

Berkshire Hathaway offre 100 dollars en actions et en numéraire pour acheter les 77,4% des parts qu'il ne possédait pas encore de ce groupe ferroviaire spécialisé dans le fret, qui compte quelque 390 réseaux de chemins de fer peu à peu rassemblés dans un groupe unique tout au long d'une histoire de 150 ans.

Ce montant représente une prime de plus de 31% par rapport au cours de clôture de BNSF de lundi soir.

L'opération, en numéraire et en actions, prévoit que Berkshire Hattaway déboursera de fait 26,3 milliards de dollars en numéraire et en actions, auxquels s'ajouteront 10 milliards de dollars de reprise de dette.

En ajoutant les 22,6% de BNSF que Berkshire Hathaway détenait déjà, le fonds de M. Buffett évoque dans son communiqué une "transaction de 44 milliards de dollars".

L'opération devrait être bouclée au premier trimestre 2010, après accord des autorités de la concurrence notamment.

Avec un réseau de 32.000 miles de voie ferrée déployée principalement dans le MidWest, et le long du Sud et de l'Ouest des Etats-Unis, BNSF est l'un des plus vastes systèmes ferroviaires du pays, avec l'Union Pacific Railroad.

Basé à Fort Worth (Texas, sud), il compte 40.000 employés et 6.700 locomotives, pour un chiffre d'affaires ayant atteint 18 milliards de dollars l'an dernier et un bénéfice net de 3,9 milliards de dollars.

Le mois dernier, le groupe BNSF, qui gère des voies ferrés et d'immenses trains de marchandises transportant charbon, minéraux, métaux, produits agricoles, pièces automobiles et produits de grande consommation dans 28 Etats américains et deux provinces canadiennes, avait déçu les marchés en publiant un chiffre d'affaires trimestriel en chute de presque 27%.

Interrogé mardi matin sur la chaîne télévisée d'informations financières CNBC, M. Buffett a indiqué qu'il avait pris sa décision "en à peu près un quart d'heure", et affiché sa foi dans le fret ferroviaire, "une façon très efficace de transporter les marchandises", notamment par rapport à la route.

Berkshire Hathaway a annoncé parallèlement une division par 50 de la classe la plus abordable de ses actions, ce qui permettra de racheter plus facilement les actions BNSF aux actionnaires se faisant payer en actions Berkshire.

Enfin les deux sociétés ont indiqué qu'il était prévu de maintenir en place l'équipe de direction de BNSF, y compris le PDG Matthew Rose, auquel M. Buffett a rendu hommage.

L'action de Burlington Northern Santa Fe bondissait de 28,15% à 97,48 vers 15h30 GMT à la Bourse de New York.
http://www.boursorama.com/infos/actuali ... e3e045ca50

Avatar de l’utilisateur
Raminagrobis
Modérateur
Modérateur
Messages : 5190
Inscription : 17 août 2006, 18:05
Localisation : Tours, Lille parfois

Re: Le transport ferroviaire / Ferroutage

Message par Raminagrobis » 05 avr. 2010, 00:34

lien : un succès pour le sysème des "opérateurs ferroviaires de proximité" : un liaison de wagons vraquiers va être rétablie pour acheminer 1200 tonnes de sable par semaine (venant du lot) vers une cimenterie d'Albi.
Toujours moins.

Répondre