Voitures (et autres véhicules) autonomes

Forum dédié aux discussions sur les moyens de transport.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Iguane
Condensat
Condensat
Messages : 721
Inscription : 17 avr. 2006, 20:19
Localisation : Algarve

Re: Interdiction de vente des véhicules thermiques, prévisio

Message par Iguane » 06 sept. 2017, 16:14

Remundo a écrit :dommage qu'ils n'annoncent pas l'interdiction de la connerie pour deux mille quarante douze...

et quand bien même les voitures à carburant liquide seraient interdites, j'attends de voir comment les camions de 25 tonnes parcourront 700 km en une journée... ou même les avions et les Caterpillars feront leur job...
Pour info, on est à 44 tonnes en Europe, 60 t en Hollande et Danemark, 64 t en Suède, 76 t en Finlande.
25 t, c'est la charge utile d'un ensemble de 40 t qui pèse 15 t à vide.

sceptique
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 4671
Inscription : 21 nov. 2005, 17:42
Localisation : versailles

Re: Interdiction de vente des véhicules thermiques, prévisio

Message par sceptique » 06 sept. 2017, 16:40

Iguane a écrit :
Remundo a écrit :dommage qu'ils n'annoncent pas l'interdiction de la connerie pour deux mille quarante douze...

et quand bien même les voitures à carburant liquide seraient interdites, j'attends de voir comment les camions de 25 tonnes parcourront 700 km en une journée... ou même les avions et les Caterpillars feront leur job...
Pour info, on est à 44 tonnes en Europe, 60 t en Hollande et Danemark, 64 t en Suède, 76 t en Finlande.
25 t, c'est la charge utile d'un ensemble de 40 t qui pèse 15 t à vide.
c'est justement la charge utile de 25 tonnes qui est intéressante.
Un camion autonome de 25 t de charge utile limité à 50 km/h (et beaucoup moins sur les secteurs difficiles) informé de tous les aléas routiers aurait une structure très allégée par rapport à maintenant.
Exemple : pas de conducteur, pas de cabine, pas de chauffage, pas de clim ...
Faible vitesse : l'aérodynamisme compte beaucoup moins, on peut avoir un conteneur sur une plate forme de 12 m, 3-4 essieux avec chacun un ou deux moteurs électriques intégrés ...
Il faut quand même prévoir un pantographe pour les autoroutes électriques.

Sinon, combien consommerait un 44 tonnes actuel à vitesse stabilisée de 50 km/h avec un moteur optimisé ?

Troti
Brut léger
Brut léger
Messages : 404
Inscription : 09 juin 2009, 18:17
Localisation : Comme beaucoup d'autres, dans le Y

Re: Interdiction de vente des véhicules thermiques, prévisio

Message par Troti » 06 sept. 2017, 17:51

sceptique a écrit : Sinon, combien consommerait un 44 tonnes actuel à vitesse stabilisée de 50 km/h avec un moteur optimisé ?
A 90km/h, environ 30l/100km. A 50, on devrait pouvoir diviser par 2 ou 3.
Comment fait-on pour que les ravioles ne collent pas?

Iguane
Condensat
Condensat
Messages : 721
Inscription : 17 avr. 2006, 20:19
Localisation : Algarve

Re: Interdiction de vente des véhicules thermiques, prévisio

Message par Iguane » 06 sept. 2017, 17:52

Tu rêves ! Des poids lourds limités à 50 km/h sur les routes, ça va foutre un sacré bordel ! Et c'est interdit sur les autoroutes parce que dangereux : la vitesse minimale que le véhicule doit pouvoir atteindre pour circuler sur une autoroute est sauf erreur de 60 km/h.

Pour rouler à 50 km/h, il faudrait aussi raccourcir les rapports de pont parce que le moteur d'un ensemble de 40 / 44 t ne tourne qu'à 1300 - 1400 tr/min à 88 - 89 km/h, donc à 50 km/h il serait à 750 tr/min, trop bas pour un bon rendement sous forte charge. A 50 km/h avec des ponts plus courts, on ne gagnerait donc pas grand chose ou pratiquement rien en consommation, d'autant plus qu'il ne sera plus possible de bénéficier de l'énergie cinétique accumulée par la vitesse pour passer les courtes montées sans trop avoir à rétrograder.

Iguane
Condensat
Condensat
Messages : 721
Inscription : 17 avr. 2006, 20:19
Localisation : Algarve

Re: Interdiction de vente des véhicules thermiques, prévisio

Message par Iguane » 06 sept. 2017, 22:35

sceptique a écrit : Dans cette optique lointaine les véhicules seront autonomes. Les camions autonomes par exemple rouleront à faible vitesse 24h/24 sans à coups avec des pneus très durs à très faible consommation. Par exemple 800-1000 km par jour à 50 km/h (avec temps de chargement) On peut envisager une consommation du quart ou du tiers actuel voire moins. Et en optimisant le trafic encore moins.
:mode provoc on: Avec quelques EPR le tour joué ! :mode provoc off:
Gonflés à 9 bars, les pneus sont déjà extrêmement durs, trop durs pour la chaussée : ça tend à creuser des sillons. Il faudrait limiter la pression des pneus à 7 bars ou même 6,5 bars pour préserver les routes. Il y a ce genre de limites en Australie et Nouvelle Zélande. Ca obligerait à monter des pneus plus larges (445 ou 495/45R22.5 au lieu de 385/65R22.5) pour conserver les mêmes charges par essieu. Et 44 t tonnes sur 5 essieux seulement, c'est de la connerie.

Pour diminuer la consommation par tonne transportée, il faut augmenter la charge utile, donc le poids total roulant. Par exemple, avec 72 t sur 9 ou 10 essieux, la consommation par unité de poids transporté est diminuée d'au moins 40% par rapport à un 40 t. Pour conserver le même matériel roulant, on pourrait autoriser entre autres des trains doubles, soit un tracteur tractant deux semi-remorques, la deuxième transformée en remorque par un dolly.

Voir http://www.auto-innovations.com/site/dossier5/ems.html

Il y a quelques mois, un transporteur avait chargé des grumes d’eucalyptus juste derrière chez moi, au Portugal. Je venais d'en suivre un autre sur la route, et il était tellement chargé que sa semi balançait sur ses suspensions comme une Citroën 2CV ! Alors je vais vers son collègue qui était en train d'assurer son chargement et je lui dis :
- Vous êtes en surcharge, là... 50 tonnes !
il me répond :
- Non, non... 60 tonnes !
- Hmmm...!
- On a des autorisations !

Tout ça sur 5 essieux seulement ! Après, on accuse les transporteurs de foutre en l'air les routes... C'est pas de leur faute, c'est celle des bureaucrates qui donnent de telles autorisations à des ensembles qui sont pas prévus pour.

Image Ensembles australiens
Dernière modification par Iguane le 07 sept. 2017, 00:03, modifié 2 fois.

emmort
Condensat
Condensat
Messages : 618
Inscription : 25 févr. 2009, 21:48
Localisation : Ans (Belgique)

Re: Interdiction de vente des véhicules thermiques, prévisio

Message par emmort » 06 sept. 2017, 22:59

Iguane a écrit :Tu rêves ! Des poids lourds limités à 50 km/h sur les routes, ça va foutre un sacré bordel ! Et c'est interdit sur les autoroutes parce que dangereux : la vitesse minimale que le véhicule doit pouvoir atteindre pour circuler sur une autoroute est sauf erreur de 60 km/h.

Pour rouler à 50 km/h, il faudrait aussi raccourcir les rapports de pont parce que le moteur d'un ensemble de 40 / 44 t ne tourne qu'à 1300 - 1400 tr/min à 88 - 89 km/h, donc à 50 km/h il serait à 750 tr/min, trop bas pour un bon rendement sous forte charge. A 50 km/h avec des ponts plus courts, on ne gagnerait donc pas grand chose ou pratiquement rien en consommation, d'autant plus qu'il ne sera plus possible de bénéficier de l'énergie cinétique accumulée par la vitesse pour passer les courtes montées sans trop avoir à rétrograder.
Mais on parle ici de véhicules conçus comme autonomes et donc de conception totalement différentes de ce que l'on connaît. On peut envisager des diesel-électriques avec moteur dans les roues, Des voies spécifiques sur les autoroutes,(pantographes?) Ce n'est pas pour demain mais rien n'est impossible à imaginer. Le rapport de pont est alors un détail.
Maintenant la mise en œuvre sera complexe une fois que les lobbies de tous bords s'en mêleront.

Iguane
Condensat
Condensat
Messages : 721
Inscription : 17 avr. 2006, 20:19
Localisation : Algarve

Re: Interdiction de vente des véhicules thermiques, prévisio

Message par Iguane » 07 sept. 2017, 22:39

sceptique a écrit : Sauf erreur de ma part, c'est la combinaison vitesse + pression des pneus qui ravine les routes. Surtout lors des virages et des freinages.
Avec un camion électrique autonome lent, qui, de par conception, anticipe tous les aléas, rien de tout cela.
Je vois pas le rapport entre la lenteur d'un camion (qu'il soit électrique et autonome ou pas) et une moindre usure des routes. Selon cette étude (pages 116 à 118) la tendance serait même le contraire : plus le véhicule roule vite, moins il dégrade la chaussée.
5.4.4 Vehicle Speed Effect
The effect of vehicle speed on pavement performance is simulated symbolically using the correlation between vehicle speed and the resilient modulus of the asphalt concrete layer. In pavement study, it is a common practice to convert the effect of vehicle speed on flexible pavement into an equivalent change of dynamic modulus in the asphalt concrete layer (16). However due to the lack of sufficient information about the complex relationship between dynamic modulus and vehicle speed, a dummy random variable
normally distributed with a mean of 500 MPa and a standard deviation of 50 MPa is assumed as a substitute to
the effect of vehicle speed. The random variable is added as a component to the modulus of the asphalt concrete layer for simulation runs. As shown in Figures 50 and 51, increased vehicle speed seems to reduce pavement distress in cracking and rutting.
C'est logique et ça correspond à ce qu'on peut observer. Les forces de traction à basse vitesse en forte rampe et en accélération comme celles de freinages causent des ondulations transversales, visibles entre autres aussi aux arrêts de bus. En vitesse de croisière, la pression spécifique au sol (largement fonction de la pression des pneus) crée des ornières. A l'arrêt elle crée des creux, par exemple aussi aux arrêts de bus : un trou dans l'asphalte se forme où les roues des bus se trouvent le plus souvent arrêtées. J'ai aussi vu une roue de camion chargé s'enfoncer dans un revêtement frais insuffisamment compacté lorsque ce camion s'est arrêté. Et dans un terrain meuble, un véhicule qui s'arrête tend à s'enfoncer et à rester planté.
Évolutions des ensembles routiers lourds - page 3
Bien que des recherches récentes démontrent que les contraintes sur le pavement sont loin d’être uniformément distribuées sur toute l’aire de contact du pneu, il n’en reste pas moins que la pression spécifique au sol est fonction de la charge et de l’aire de contact des pneumatiques.
Au cours des dernières décennies, les pressions de gonflage ont été accrues, ce qui rétrécit cette surface de contact, causant une augmentation des contraintes sur la chaussée et accélérant sa dégradation. Selon cette étude (celle citée au dessus), une pression des pneus passant de 5 à 9 bars triple quasiment les dommages par fissurations transversales de l’asphalte, double ceux par fissurations longitudinales et intensifie la formation d’ornières de 40%.

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8627
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: Interdiction de vente des véhicules thermiques, prévisio

Message par Remundo » 08 sept. 2017, 18:53

Iguane a écrit :
Évolutions des ensembles routiers lourds - page 3 Selon cette étude (celle citée au dessus), une pression des pneus passant de 5 à 9 bars triple quasiment les dommages par fissurations transversales de l’asphalte, double ceux par fissurations longitudinales et intensifie la formation d’ornières de 40%.
Heuuuu... vous connaissez beaucoup de pneus gonflés entre 5 et 9 bar :shock:

le max pressure des pneus est entre 3 et 4 bar, et la plupart des pneus sont gonflés autour de 2,5 bar, même en petits camions... faut vraiment aller sur des monstres de 40 tonnes pour trouver des gonflages si durs 8-[

Iguane
Condensat
Condensat
Messages : 721
Inscription : 17 avr. 2006, 20:19
Localisation : Algarve

Re: Interdiction de vente des véhicules thermiques, prévisio

Message par Iguane » 08 sept. 2017, 19:32

Ben oui, on parle de vrais camions, avec 11,5 t sur l'essieu moteur et 8 tonnes sur les essieux de la semi ou de la remorque. Un porteur de 16 t ou 19 t ou un ensemble européen de 40 t et plus ont des pneus gonflés jusqu'à 9 bars.

Apparemment tu n'as même pas lu le titre de ta citation qui est "Évolutions des ensembles routiers lourds" ! :D

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8627
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: Interdiction de vente des véhicules thermiques, prévisio

Message par Remundo » 08 sept. 2017, 20:24

en effet, je débarque un peu suite à de gros problèmes de connexions internet. :-o

tita
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 1061
Inscription : 07 juin 2005, 11:22
Localisation : Franches-Montagnes (Suisse)

Re: Voitures (et autres véhicules) autonomes

Message par tita » 13 nov. 2017, 21:02

J'avais oublié que Nissan était aussi dans la course à la voiture autonome! La vidéo est bien entendu "promotionnelle", le parcours est probablement calibré avec des cartes de navigations 3d préparées par un humain, et le système (1.5kw de consommation pour les ordis, 4 lidars) est probablement trop cher pour être commercialisé. Mais néanmoins, le résultat est bluffant, avec une seule intervention du conducteur humain. Ils expliquent aussi clairement en quoi le système a ses limites.
https://youtu.be/cfRqNAhAe6c

Ils parlent d'une commercialisation possible en 2020... Tout comme Waymo, ils semblent très avancés. Néanmoins, le coût du système limitera le déploiement à des marchés de niche dans un premier temps. Et si un conducteur doit absolument être présent derrière le volant, le rapport coût/utilité est quand même moindre en dehors des aspects d'un sécurité accrue. Hors, l'augmentation de la sécurité est possible avec des systèmes d'assistance à la conduite, bien moins coûteux.

Waymo l'a d'ailleurs bien compris en indiquant que leur objectif est désormais une voiture 100% autonome, après avoir constaté que leurs "testeurs" faisait des siestes durant les essais de leurs voitures. L'idée est donc désormais d'introduire une destination, d'avoir un bouton pour démarrer... et un bouton pour arrêter en cas d'urgence. Et aucune autre commande.

Bon, aujourd'hui, j'ai roulé dans la neige, tous les panneaux étaient blancs, la neige recouvrait les marquages sur la route, et gelée par endroits. De plus, la neige tombait et collait sur la voiture. J'imagine qu'une voiture autonome dans ces conditions est probablement inimaginable avant longtemps.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58613
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Voitures (et autres véhicules) autonomes

Message par energy_isere » 14 nov. 2017, 18:15

Navya : le premier taxi autonome en test à Paris
Ce véhicule électrique, d'un coût proche de 250 000 euros, serait le premier du genre à être commercialisé dans un an. Il entre en phase d'essai à Paris.


le 08/11/2017 Le Point.fr

La start-up lyonnaise Navya a présenté mardi son nouveau véhicule, un taxi sans chauffeur à propulsion 100 % électrique, qui a l'ambition de fluidifier la circulation dans les centres urbains, et dont les premières livraisons sont attendues au troisième trimestre 2018.

Image
...................
http://www.lepoint.fr/automobile/innova ... 13_652.php

tita
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 1061
Inscription : 07 juin 2005, 11:22
Localisation : Franches-Montagnes (Suisse)

Re: Voitures (et autres véhicules) autonomes

Message par tita » 20 févr. 2018, 22:59

Waymo va lancer son service de taxis autonomes à Phoenix, en avril...
Waymo obtient l’autorisation de lancer son service de transport autonome
Selon Ruth Porat, directrice financière de Waymo « les utilisateurs pourront bientôt utiliser une application Waymo pour commander leur taxi autonome, sans conducteur assis derrière le volant »
http://www.01net.com/actualites/waymo-o ... 75886.html

Waymo a une avance considérable sur ses concurrents. Non seulement leurs véhicules ont un taux de désengagement plus faible que ses concurrents, mais ce taux est réalisé en environnement urbain.

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9791
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Voitures (et autres véhicules) autonomes

Message par mobar » 21 févr. 2018, 06:13

Les chauffeurs de taxis Uber et G8 peuvent commencer à réserver leur places dans des formations de reclassement :wtf:
Guillaume Pepy et les cheminots, aussi! :smt073
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58613
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Voitures (et autres véhicules) autonomes

Message par energy_isere » 28 févr. 2018, 18:58

Deux navettes autonomes EasyMile testées au CEA de Saclay par la RATP

Usine Nouvelle le 28/02/2018

Deux navettes autonomes et 100% électriques du français EasyMile sont testées par la RATP jusqu'au 30 mars sur le site du CEA à Saclay. Les navettes EZ10 vont devoir interagir avec d'autres véhicules, des piétons et des cyclistes. Mais un conducteur peut reprendre le contrôle du véhicule à tout moment.

Avec déjà cinq expérimentations, la RATP multiplie les tests de navettes autonomes. Actuellement, le groupe a lancé une nouvelle expérimentation de deux navettes du français EasyMile sur le site du CEA à Saclay. Ces navettes 100% électriques, qui peuvent accueillir jusqu'à 12 personnes dont six assises, vont y circuler jusqu'au 30 mars.

Etant un "environnement urbain à circulation modérée", ce site est idéal pour mener une telle expérimentation, précise la RATP dans un communiqué. Et ce d'autant plus qu'il s'agit d'un centre de recherche et d'innovation, comportant donc une population plus encline aux expérimentations. Les navettes EZ10 d'EasyMile vont interagir avec d'autres véhicules, des piétons et des cyclistes, sans que la circulation ne soit trop importante. Elles vont gérer le franchissement des intersections, des passages piétons et des dos d'âne ainsi que des ronds-points. Le tout avec un opérateur présent à bord et toujours disposé à reprendre le contrôle du véhicule en cas de besoin, précise la RATP.
................
https://www.usinenouvelle.com/article/d ... tp.N659889

Répondre