Bateaux électriques

Forum dédié aux discussions sur les moyens de transport.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57684
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Bateaux électriques

Message par energy_isere » 02 mars 2018, 20:48

Un projet pilote européen de navette maritime urbaine tout électrique en Norvége

Publié le 02/03/2018

Sans être membre de l’Union européenne tout en contribuant à son budget, la Norvège en rapporte les fruits. C’est ainsi que le comté de Rogaland à l’ouest du pays qui a emporté le projet pilote européen de navette maritime urbaine tout électrique doté d’une subvention de 11,7 millions d’euros.
4 mn de vidéo image de synthése du projet : http://www.lemarin.fr/secteurs-activite ... e-maritime

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57684
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Bateaux électriques

Message par energy_isere » 24 avr. 2018, 21:02

Hydrogène : le « Jules Verne 2 » en circulation à Nantes

Publié le 24/04/2018 lemarin.fr

Cette fois, ça y est : le premier bateau à passagers fluvial fonctionnant avec des piles à combustible d’hydrogène a commencé son service sur l’Erdre, à Nantes.

Image

Après le Navibus H2, Nantes a pour ambition de mettre un bateau à hydrogène sur la Loire dans les cinq ans. (Photo : Véronique Couzinou)
http://www.lemarin.fr/secteurs-activite ... ion-nantes

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57684
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Bateaux électriques

Message par energy_isere » 02 mai 2018, 20:10

La pilotine tout électrique pointe son étrave

Publié le 02/05/2018 lemarin.fr

Le cabinet d’architecture naval canadien Robert Allan a dévoilé son premier concept de pilotine tout électrique de 16 mètres de long conçue pour le transfert des pilotes par petit temps et sur de courtes distances.

Image
La pilotine électrique de 16 mètres de long a été conçue pour des transferts sur 5 milles. (Image : Robert Allan)
http://www.lemarin.fr/secteurs-activite ... son-etrave

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57684
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Bateaux électriques

Message par energy_isere » 04 mai 2018, 17:50

Deux fjords norvégiens classés zéro émission dès 2026

Publié le 04/05/2018 lemarin.fr

La première zone de navigation au monde interdisant toute émission de polluants atmosphériques sera norvégienne.

Image
L’opérateur touristique The Fjords déploie déjà deux navires électriques, les « Vision of the Fjord » (2016) et « The Future of the Fjords » (2018), dans le Nærøyfjord. (Photo : Flåm AS/Øystein Thorvaldsen)
http://www.lemarin.fr/secteurs-activite ... n-des-2026

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57684
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Bateaux électriques

Message par energy_isere » 21 mai 2018, 11:45

Nouveaux tests des Sea Bubbles, "taxis volants", sur la Seine

20/05/2018

Image
Un test de Sea Bubbles, "taxis volants" sur l'eau le 20 mai 2018 sur la Seine à Paris ( Lionel BONAVENTURE / AFP )

Des essais des Sea Bubbles, ces "taxis volants" sur l'eau ont repris à Paris, après 6 mois de suspension, a constaté dimanche l'AFP.

Un nouvel essai a eu lieu sur la Seine de cet engin à propulsion électrique, dont l'inventeur est le navigateur Alain Thébault. La maire PS de Paris Anne Hidalgo soutient le projet depuis ses débuts.

Les Sea Bubbles, petits bateaux blancs, reprennent le principe de l'hydroptère développé par M. Thébault, avec des "foils", sorte d'arcs en fibre de verre immergés qui, grâce à la vitesse, maintiennent le bateau hors de l'eau à environ 50 cm au-dessus des vagues.

Ils produisent "zéro bruit, zéro vague et zéro émission" de carbone, s'enthousiasme M. Thébault.

Fin octobre, le navigateur avait semblé jeter l'éponge pour cause de tracasseries administratives, avant de se tourner vers l'étranger où il fait aussi la promotion de ses engins.

Depuis, "tous les feux sont passés au vert", a-t-il indiqué à l'AFP, quelques jours avant une présentation de ses "bulles" au Salon Vivatech à Paris (de jeudi à samedi), où elles seront disponibles à la pré-commande. Un de ces bateaux y sera exposé, deux resteront sur le fleuve.

Des tests sont en cours à Paris, pour expérimenter le fonctionnement de l'engin "dans le courant, vis-à-vis du trafic sur la Seine, etc".

Une version peut fonctionner à 12 et 18 km/h, des vitesses de "vol" qui avaient été un point d'achoppement entre les inventeurs et les autorités.

La réglementation impose en effet une vitesse maximale autorisée sur la Seine de 12 km/h en centre-ville, 18 km/h au-delà, alors que les "taxis volants", dans leurs premières versions, étaient faits pour naviguer à 50 km/h.
Un premier prototype de "bulle" avait été testé le 16 juin 2017 sur la Seine avec la maire de Paris qui "continue à soutenir ce projet innovant et ambitueux" concourant à la sauvegarde de l'environnement, selon la mairie de Paris.
vidéo dans le lien : https://www.boursedirect.fr/fr/actualit ... 709fb9bfd2

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8346
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: Bateaux électriques

Message par Remundo » 21 mai 2018, 12:48

oué à 12 km/h, la portance hydraulique doit être faible... probablement a-t-il fallu reconcevoir entièrement les "foils" sous l'eau.

Avatar de l’utilisateur
Glycogène
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2349
Inscription : 05 oct. 2005, 00:06
Localisation : Grenoble

Re: Bateaux électriques

Message par Glycogène » 21 mai 2018, 13:00

Remundo a écrit :
21 mai 2018, 12:48
à 12 km/h, la portance hydraulique doit être faible...
Et l'intérêt par rapport au vélo (ou simplement courir) encore plus faible.
A part pour les touristes, je ne vois pas l'intérêt de prendre ces taxis : ils sont lents, et ils ne font qu'une partie du trajet. Et on connait pas le prix du trajet, mais je doute que ça concurrence le métro...

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57684
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Bateaux électriques

Message par energy_isere » 21 mai 2018, 13:03

Je vois bien les fonctionnaires de Bercy les utiliser. :-o

Image

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57684
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Bateaux électriques

Message par energy_isere » 02 juin 2018, 12:52

Mise à l'eau du premier bateau fluvial électrique en Alsace

Saverne (France) 1 juin 2018

Le premier bateau fluvial de France propulsé à l'électricité a commencé sa navigation vendredi sur le canal de la Marne au Rhin en Alsace, a constaté un journaliste de l'AFP.

Inaugurée à Saverne (Bas-Rhin), l'embarcation de plaisance, de dimension classique (13,5 m de long) et habitable (trois cabines pour un total de six personnes), a été construite par le français Nicols.

Elle circulera sur 120 km dans le Bas-Rhin et en Moselle, sur les deux canaux de la Marne au Rhin et de la Sarre, grâce à l'installation de dix bornes de recharge, a exposé Guy Rouas, directeur régional de Voies navigables de France (VNF).

Ce réseau, qui permet la recharge en deux heures, a été volontairement surdimensionné pour ne risquer aucune mauvaise surprise pour les plaisanciers, a précisé M. Rouas.

L'autonomie du bateau est en réalité supérieure, atteignant "6 à 8 heures", correspondant à 40 km parcourus, a exposé à l'AFP Alain Mousset, directeur général de Nicols.

Ce lancement est une première en France, et "probablement" en Europe sur une telle distance, a estimé Thierry Guimbaud, directeur général de VNF.

Selon M. Guimbaud, le développement d'une flotte plus large peut être "envisagé" à partir de 2020, VNF se donnant deux ans pour vérifier le bon fonctionnement technique et la viabilité économique, à travers cette "expérimentation" qui inclura un second bateau l'an prochain.

La première péniche 100% électrique a requis des investissements spécifiques, de 400.000 euros, de VNF pour installer les bornes et les raccorder au réseau, et de "plus de 50.000 euros" de Nicols pour les batteries et divers aménagements, ont souligné MM. Rouas et Mousset.

Il en résulte un surcoût du prix de location, dans le cas présent de 15% mais qui ne couvre pas tous les frais, "dont il s'agit de voir si les clients seront prêts" à le payer, a souligné M. Mousset.

Toutefois, l'écart pourrait diminuer avec le développement des batteries et la propulsion électrique qui génère moins de frais de maintenance, sans compter les avantages du "zéro émission" de C02 et du moindre bruit, a argumenté M. Mousset.

Nicols, également loueur du bateau, vise en priorité la clientèle d'Europe du Nord, d'Allemagne et de Suisse, réputée particulièrement sensible aux questions d'écologie, a précisé son dirigeant.
https://www.romandie.com/news/Mise-l-ea ... 923613.rom

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57684
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Bateaux électriques

Message par energy_isere » 05 juil. 2018, 07:01

Toyota Europe est partenaire du projet du bateau Energy Observer
https://www.caradisiac.com/un-bateau-a- ... 169495.htm

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57684
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Bateaux électriques

Message par energy_isere » 06 juil. 2018, 18:35

Damen va construire cinq navettes électriques pour Copenhague

Publié le 06/07/2018

Les navettes maritimes naviguant dans le centre de la capitale danoise seront désormais totalement électriques.
http://www.lemarin.fr/secteurs-activite ... iques-pour

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57684
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Bateaux électriques

Message par energy_isere » 21 août 2018, 20:56

Rolls-Royce se lance dans la production de batteries électriques pour bateaux

Nicolas Robertson Usine Nouvelle le 21/08/2018

Le constructeur britannique Rolls-Royce a annoncé sur son site, lundi 20 août, le lancement d’une batterie électrique lithium-ion pour les navires. C’est une première pour l’entreprise qui commercialisait déjà des batteries depuis 2010 mais produites par un partenaire extérieur.


SAVe Energy. Voici le nouveau nom de la batterie lithium ion pour bateaux produite et commercialisée par Rolls-Royce. L’entreprise sur son site met en avant "un système complètement propre, sûr et économique".

Le projet a été en partie financé par le programme ENERGIX du Conseil norvégien de la recherche. De plus Rolls-Royce a développé la batterie avec trois compagnies maritimes norvégiennes, Color Line, Norled et Norwegian Coastal Administration Shipping Company, afin de garantir la fiabilité et l’adaptabilité des batteries aux différents types de navires.

Le constructeur affirme ainsi dans son annonce que ses batteries sont compatibles avec les ferries, les navires de croisière et les navires polyvalents. En continuité avec les partenariats cités précédemment la SAVe Energy est produite dans le site de l’entreprise à Bergen en Norvège.

La société britannique commercialisait déjà des batteries pour les navires depuis 2010 mais ces dernières étaient produites par un prestataire extérieur.

D'après Andreas Seth, un représentant de l'entreprise, les modèles de batteries vendus depuis 2010 représentent un volume de "15 MWh au total" tandis que les prévisions de vente pour les modèles SAVe Energy se situeront selon lui entre "10 et 18 MWh" en 2019.

Il ressort du communiqué de Rolls-Royce que SAVe Energy semble être un système de stockage d'énergie prévu essentiellement pour être utilisé dans une configuration hybride. C'est-à-dire combiné à un autre moyen de propulsion au diesel ou au GNL (Gaz Naturel Liquéfié).

Sans effacer complètement les émissions de CO2, une solution hybride permettrait de les réduire significativement.

Rolls-Royce n’est pas le premier constructeur à avoir engagé des mesures concrètes pour développer des systèmes de propulsions propres. En 2015, l’entreprise Siemens, en collaboration avec Fjellstrand, un chantier naval norvégien et la compagnie maritime Norled, avait développé la technologie du premier ferry-boat à propulsion électrique au monde. Le navire ne produit aucune émission.

Le ferry, d'une longueur de 80 mètres, est entraîné par deux moteurs électriques d'une puissance de 450 kilowatts chacun. Les deux sont alimentés par des batteries au lithium-ion. Elles ont une capacité combinée de 1 000 kWh.

Le secteur maritime tourné vers une transition écologique


Rolls-Royce précise que les nouvelles batteries moderniseront "des ferries de croisière de Hurtigruten et des navires de pêche commandés par Prestfjord". L’entreprise souligne que SAVe Energy a été récemment approuvée par DNV GL, une société de classification et d’accréditation dont le siège social se trouve aussi en Norvège à Hovik.

Cette nouvelle production apparaît alors que le secteur maritime, en avril 2018, s'est engagé à réduire ses émissions de CO2. Les 173 pays membres de l’organisation maritime internationale (OMI) avaient signé à Londres un accord les poussant à réduire de 50% leurs émissions de CO2 en 2050.

Pour rappel, le transport maritime contribue entre 2,2 et 3% des émissions de CO2 de la planète. Il serait responsable de la mort prématurée de 60 000 personnes en Europe et coûterait 58 milliards d’euros aux services de santé du vieux continent d’après l’Université de Rostock et le centre de recherche Helmholzzentrum Munich.
https://www.usinenouvelle.com/article/r ... ux.N731724

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57684
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Bateaux électriques

Message par energy_isere » 12 nov. 2018, 21:32

:smt038 Belle réalisation ! Vive le Drakkar electrique.
Scandlines inaugure ses deux ferries convertis en batteries

Publié le 12/11/2018

La compagnie danoise de ferries Scandlines a inauguré son nouveau service maritime tout électrique sur la ligne courte de 20 minutes reliant le Danemark et la Suède, entre Elseneur et Hälsingborg.

Deux des cinq ferries déployés sur cette route extrêmement fréquentée, avec plus de 7 millions de passagers par an, ont été convertis pour fonctionner uniquement sur batteries. D’une capacité de 1 250 passagers et 540 voitures, les Tycho Brahe et Aurora ont reçu chacun 640 batteries équivalant à 4,16 Mwh, la plus forte puissance de batteries installée à ce jour à bord de navires de commerce.

La recharge des batteries s’effectuent à chaque touchée à l’aide d’un bras automatique à guidage laser. Le tout en cinq minutes, pour rester dans les temps des escales commerciales.

12 millions de fonds européens

L’aboutissement d’un projet de 3 ans qui aura nécessité un investissement global de 30 millions d’euros, dont 12 millions de fonds européens.

Scandlines a déjà deux autres gros ferries alimentés en batteries en complément de leurs moteurs thermiques. Livrés en 2016 pour la ligne Gedser-Rostock (1h45), entre Danemark et Allemagne, les Berlin et Copenhagen disposent d’une capacité de 2,7 Mwh de batteries en plus des 22,5 MW apportés par les moteurs diesel.

Image
L’« Aurora » effectue la totalité de ses traversées de 20 minutes uniquement sur batteries. (Photo : Scandlines/HH Ferries)

Image
640 batteries représentant un poids de 60 tonnes pour 4,16 Mwh de puissance ont été installées à bord. (Photo : Scandlines/HH Ferries)
http://www.lemarin.fr/secteurs-activite ... -batteries

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57684
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Bateaux électriques

Message par energy_isere » 28 nov. 2018, 13:02

GRDF associé au projet de bateau hybride biogaz-électricité Green Deliriver

22/11/2018  Michael TORREGROSSA

Officialisé à l’occasion du Salon des Maires à Paris, l’accord conclu entre GRDF et Segula Technologies vise à accélérer la mise en place d’un premier bateau pilote à l’horizon 2020.

Image

Avec sept autres partenaires, GRDF a officialisé à l’occasion du Salon des Maires un partenariat avec Segula Technologies dans le cadre de « Green Deliriver », un projet de navette fluviale écologique animée par un système hybride associant motorisation électrique et gaz naturel.

Logistique fluviale
Alors que l’explosion du e-commerce et de la livraison du dernier kilomètre accélèrent la congestion des réseaux routiers, les équipes de Segula Technologies ont imaginé un concept de logistique urbaine exploitant le réseau fluvial.

Objectif : transporter des marchandises depuis la périphérie urbaine jusqu’au coeur de Paris en passant par la Seine. Le tout basé sur un concept de « reverse logistic », l’idée étant de permettre à la navette d’évacuer des déchets urbains vers des centres de traitement et de valorisation lors du trajet retour.

Biogaz-électricité
Si ses caractéristiques détaillées n’ont pas encore été communiquées, la navette de Segula Technologies reposera sur un système de propulsion hybride biogaz/électrique. Si le GNL est très utilisé dans le domaine maritime, c’est ici de GNC (Gaz Naturel Comprimé) dont il est question.

L’idée est de pouvoir ravitailler le navire grâce à des stations GNC positionnées le long de l’axe fluvial et alimentées grâce au réseau de GRDF. Parmi ces stations pourrait figurer celle du projet « Réinventer la Seine » qui prévoit l’ouverture d’une station multi-énergie sur le site du parking du Pont de Grenelle, au cœur de Paris.

« Engagé dans la transition énergétique, GRDF a l'ambition de soutenir la dynamique de développement de la filière GNV et bioGNV car elle constitue l'une des meilleures réponses aux défis de la mobilité de demain et permet d’améliorer rapidement la qualité de l’air. Le GNV et le bioGNV offrent aux collectivités et aux entreprises une solution pour atteindre l’objectif de 10% d’énergies renouvelables dans les transports d’ici à 2020 fixé par la Loi de Transition Energétique pour la Croissance Verte en contribuant à l'ancrage d'une économie circulaire au coeur des territoires » souligne Edouard SAUVAGE, Directeur Général de GRDF.

Associant Segula Technologies, GRDF, le Chantier Naval de la Seine et Oise, GPS&O, HAROPA Ports de Paris, Saint-Gobain Distribution Bâtiment France, Syctom, TOTAL et VNF, ce consortium réunit l’ensemble des acteurs de la chaîne de valeur et vise à mettre à l’eau un premier démonstrateur à l’horizon 2020.
https://www.gaz-mobilite.fr/actus/grdf- ... -2128.html

Image

https://www.voxlog.fr/actualite/3307/un ... -deliriver

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57684
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Bateaux électriques

Message par energy_isere » 03 janv. 2019, 21:30

Le ferry tout électrique le plus puissant au monde est danois

Publié le 03/01/2019 lemarin.fr

4,3 MWh de batteries installées pour quatre moteurs électriques totalisant 2 MW de puissance, c’est le nouveau record mondial atteint au Danemark pour un navire à propulsion tout électrique.

Image

Encore sur ses tins dans son chantier au Danemark, le ferry « Ellen » doit entrer en service en mars. (Photo : DR)
https://www.lemarin.fr/secteurs-activit ... est-danois

Répondre