Le transport maritime se met au gaz naturel liquéfié

Forum dédié aux discussions sur les moyens de transport.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58624
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le transport maritime se met au gaz naturel liquéfié

Message par energy_isere » 22 nov. 2018, 20:28

Hapag-Lloyd va tester le GNL sur un navire

Publié le 22/11/2018 lemarin.fr

Après s’être laissé du temps, le n° 5 mondial du conteneur a dévoilé son plan pour répondre aux échéances de 2020. Au programme : scrubbers et un essai sur le GNL.

Image
L’« Afif », issu du rachat d’UASC, devrait être converti au GNL. (Photo : Fleetmoon)
http://www.lemarin.fr/secteurs-activite ... -un-navire

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58624
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le transport maritime se met au gaz naturel liquéfié

Message par energy_isere » 23 nov. 2018, 21:07

La Corée veut commander 140 navires au GNL d’ici à 2025

le 23/11/2018 lemarin.fr

La politique expansionniste de la Corée du Sud pour soutenir ses chantiers navals, et qui fait l’objet d’une forte contestation en Europe et au Japon, passe aussi par le gaz naturel liquéfié (GNL) pour les navires de taille moyenne et le soutage.

Image
La Corée de Sud veut se doter d’un plan GNL très ambitieux (ici le premier vraquier propulsé au gaz). (Photo : DR)
http://www.lemarin.fr/secteurs-activite ... -dici-2025

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58624
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le transport maritime se met au gaz naturel liquéfié

Message par energy_isere » 15 déc. 2018, 00:38

Transition écologique: la Brittany Ferries met à flot son premier ferry au GNL

AFP le 14 déc. 2018

La compagnie maritime Brittany Ferries a mis à flot vendredi à Flensbourg, en Allemagne, son tout premier navire propulsé au gaz naturel liquéfié (GNL), un carburant "vert", signe de la transition écologique entamée par le premier employeur de marins français.

Le Honfleur sera "le premier navire français de transport de passagers propulsé au GNL", s'est félicité le président de la compagnie bretonne Jean-Marc Roué juste avant la mise à flot du navire au chantier FSG (Flensburger Schiffbau-Gesellschaft), dans le nord de l'Allemagne.

Il sera aussi "l'un des plus respectueux de l'environnement opérant sur la Manche", selon l'armateur, qui souhaite que d'ici 2025 la moitié de sa flotte - qui se composera de douze navires une fois le Honfleur mis en service - soit propulsée au GNL. Ce plan de renouvellement dispose d'une enveloppe de 450 millions d'euros, dont 180 pour la construction du Honfleur.

Le ferry, une simple coque encore, a glissé en à peine quelques minutes le long de la cale du chantier allemand avant de se retrouver dans les eaux du fjord de Flensbourg. La coque recevra au cours des prochains jours de Gdansk, en Pologne, sa superstructure, à savoir deux méga-blocs hauts comme un immeuble de cinq étages.
........
https://www.connaissancedesenergies.org ... gnl-181214

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58624
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le transport maritime se met au gaz naturel liquéfié

Message par energy_isere » 15 déc. 2018, 01:12

Gaz naturel liquéfié (GNL), le laisser-passer "vert" des armateurs

AFP le 14 déc. 2018

Les armateurs misent de plus en plus sur le gaz naturel liquéfié (GNL), un carburant prometteur notamment s'il s'accompagne d'autres solutions "vertes", alors que la réglementation internationale en matière d'émissions polluantes dans le transport maritime ne cesse de se durcir.

"A l'heure actuelle, le GNL est le carburant carboné le plus efficace d'un point de vue technique, opérationnel et environnemental", estime Camille Valero dans la note de synthèse de novembre de l'Institut supérieur d'économie maritime (Isemar).

Le fioul lourd, principal carburant utilisé par les navires, se caractérise en effet par une forte teneur en oxydes de soufre et d'azote, ainsi qu'en particules fines. Le transport maritime serait ainsi responsable de 2 à 3% des émissions mondiales de gaz à effet de serre (GES), selon l'observatoire situé à Saint-Nazaire.

De ce fait, l'Organisation maritime internationale (OMI) a décidé de limiter dès 2020 le taux de soufre dans le carburant marin à 0,5%, contre 3,5% actuellement.

D'autant que le secteur est en perpétuelle croissance. Selon l'OCDE, les volumes de fret international vont être multipliés par quatre d'ici 2050.
"Cette poussée législative impose aux armateurs d'effectuer des choix stratégiques pour leur flotte et leurs moyens de propulsion à long terme", explique à l'AFP Camille Valero.

Les compagnies maritimes doivent ainsi choisir entre équiper leurs navires de filtres à fumée (scrubbers) permettant de réduire les émissions de soufre, remplacer le fioul lourd par du gasoil, moins polluant mais plus cher, remotoriser leurs bateaux afin qu'ils puissent fonctionner au gaz naturel ou encore en commander de nouveaux propulsés au GNL.

"Aujourd'hui, le GNL est la seule solution qui répond totalement à l'exigence de réduction du soufre (...) mais aussi à des préoccupations qui ne sont pas réglementées, mais qui le seront de manière indiscutable et absolument nécessaire", plaide Alain Giocosa, directeur de la plateforme GNL carburant marin et fluvial.

- "solution de transition" -

Le GNL est un gaz naturel porté à l'état liquide via un refroidissement (jusqu'à -163°C), qui devient alors 600 fois moins volumineux qu'à l'état gazeux. Il est constitué en très grande partie (jusqu'à 95%) de méthane, la plus propre des énergies fossiles.

Sa combustion émet principalement de la vapeur d'eau et du dioxyde de carbone (CO2) mais en faible quantité. Il limite ainsi considérablement les émissions de CO2, mais aussi de soufre, de particules fines et d'oxydes d'azote.

Cependant, bien que considéré comme l'énergie fossile la plus "verte", le GNL ne pourra pas satisfaire l'objectif de l'OMI de réduire de 50% les émissions de gaz à effet de serre d'ici 2050.

Le GNL "reste une solution de transition", estime ainsi Camille Valero. "La propulsion hybride, qui mêle l'électricité, permet de réduire bien plus radicalement les gaz à effet de serre", note-t-elle.

"Il faut sortir d'une logique d'un carburant qui en remplace un autre pour aller vers une logique d'un carburant qui s'insère dans une famille de carburants", juge Alain Giocosa.

Le gaz naturel liquéfié pourra ainsi être associé à une assistance vélique, à des réductions de vitesse -les armateurs français se sont prononcés en faveur de cette mesure-, ainsi qu'à des progrès technologiques sur les moteurs, les systèmes de propulsion ou les carènes.

"Non seulement le GNL est un carburant d'avenir pour le transport et les services maritimes, mais en plus c'est une filière industrielle nouvelle pour la France", s'enthousiasme en outre Jean-Marc Roué, président d'Armateurs de France et à la tête de la compagnie Brittany Ferries, qui a mis à flot vendredi à Flensbourg, en Allemagne, son tout premier navire propulsé au GNL.

Sur 50.000 navires dans le monde, 121 sont actuellement propulsés au GNL ou en capacité de l'être. En 2025, ils devraient être deux fois plus, selon les carnets de commande des constructeurs, assure l'institut dédié à l'économie de la mer.
https://www.connaissancedesenergies.org ... urs-181214

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58624
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le transport maritime se met au gaz naturel liquéfié

Message par energy_isere » 02 janv. 2019, 21:48

Sovcomflot commande trois nouveaux pétroliers au gaz

Publié le 02/01/2019 lemarin.fr

L’armateur russe va faire construire trois transporteurs de produits de 51 000 tpl propulsés au GNL, après deux premières commandes de huit aframax au GNL en partie financés par des banques françaises.

Image

Après huit aframax, Sovcomflot commande trois transporteurs de produits qui seront propulsés au GNL. (photo : DR)
https://www.lemarin.fr/secteurs-activit ... ers-au-gaz

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58624
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le transport maritime se met au gaz naturel liquéfié

Message par energy_isere » 18 janv. 2019, 22:50

Le petit méthanier d’Antony Veder reconverti en souteur de GNL

Publié le 18/01/2019

Sous contrat avec le groupe pétrolier et gazier Shell, le petit méthanier Coral Methane, conçu à l’origine pour le transport de gaz naturel liquéfié et d’éthylène, a démarré sa nouvelle carrière de souteur de GNL auprès du grand paquebot au gaz carburant AidaNova.

Image

À l’issue d’une conversion technique qui a duré 12 mois, le « Coral Methane » a effectué sa première opération de soutage dans les Canaries pour le paquebot « AidaNova ». (Photo : Antony Veder)
https://www.lemarin.fr/secteurs-activit ... eur-de-gnl

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58624
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le transport maritime se met au gaz naturel liquéfié

Message par energy_isere » 06 févr. 2019, 22:38

Bientot au tour des ferry Corsica Linéa ?
Si Corsica Linea n’a pas caché son intérêt pour les motorisations fonctionnant au GNL, qui permettent de réduire significativement les émissions polluantes, la compagnie n’a pas encore pris de décision sur ce sujet. Elle se donne encore du temps pour choisir le futur de sa flotte. La jeune compagnie se doit évidemment d’être prudence à plusieurs niveaux, que ce soit sur le plan financier, puisque des constructions neuves ou refontes constituent un investissement très lourd, mais également sur l’adaptation des règlementations en vigueur et, bien entendu, la mise en place d’un service d’avitaillement en GNL. Corsica Linea doit aussi, pour se lancer dans une telle aventure, assurer ses perspectives commerciales dans la durée et, en cela, la compétition pour la nouvelle délégation de service public entre Marseille et les ports d’Ajaccio, Bastia, Propriano, Porto Vecchio et l’Ile Rousse sera cruciale.
extrait de https://www.meretmarine.com/fr/content/ ... -technique

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58624
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le transport maritime se met au gaz naturel liquéfié

Message par energy_isere » 22 févr. 2019, 08:05

Un reportage au sujet du premier brise glace propulsé au GNL.
Il est Finlandais, 10 000 tonnes.

Lire : https://www.connaissancedesenergies.org ... ace-190222

Image

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58624
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le transport maritime se met au gaz naturel liquéfié

Message par energy_isere » 27 févr. 2019, 21:36

Les membranes cryogéniques de GTT au sommet en 2018

Publié le 27/02/2019

Quand les commandes de navires méthaniers sont au plus haut, les affaires du spécialiste français des membranes cryogéniques de confinement du gaz naturel liquéfié (GNL) se portent logiquement à merveille.

Image

Les bonnes nouvelles se poursuivent en 2019 pour GTT avec déjà onze commandes pour des méthaniers ainsi que deux membranes pour le nouveau souteur de GNL carburant de Mol qui sera positionné à Singapour. (Image : LMG Marin)
https://www.lemarin.fr/secteurs-activit ... et-en-2018

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58624
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le transport maritime se met au gaz naturel liquéfié

Message par energy_isere » 15 mars 2019, 21:26

Le premier paquebot au gaz de Costa mis à l’eau

Publié le 15/03/2019

Le chantier finlandais Meyer Werft de Turku a procédé le vendredi 15 mars à la mise à l’eau du Costa Smeralda, premier paquebot au gaz de Costa croisières - et second d’une série de onze navires alimentés au gaz naturel liquéfié devant être répartis parmi cinq des neuf compagnies intégrées au groupe américain Carnival.

Image
Le navire devrait être livré en septembre. (Photo : Éric Houri)
https://www.lemarin.fr/secteurs-activit ... a-mis-leau

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58624
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le transport maritime se met au gaz naturel liquéfié

Message par energy_isere » 20 mars 2019, 08:22

Le plus gros bateau de ravitaillement de LNG pour bateau est en Suède. 7500 m3 de LNG.
“Kairos”, the world’s largest bunker supply vessel (BSV) for liquefied natural gas (LNG), has conducted the first LNG bunker supply operation for the newbuild ferry MS “Visborg” at the ferry pier of the port of Visby in Sweden.

March 19 2019

Image
"Kairos" bunkering "Visborg" in Visby. Source: Nauticor.

The bunker operation puts into practice the contract for the supply of LNG, which was signed by Nauticor, a leading supplier of LNG as marine fuel, and Destination Gotland, the owner and operator of the new ferry, in December 2017 and enables the ferry to run its service on the environmental-friendly fuel while connecting the Swedish mainland with the island of Gotland.

Mahinde Abeynaike, CEO of Nauticor, underlined the importance of achieving this important milestone: “The start of LNG bunkering for Destination Gotland’s new LNG fuelled ferry “Visborg” marks the start-up of bunker operations with our new LNG bunker supply vessel “Kairos” and shows that the availability of LNG as fuel for shipping on a large-scale basis is secured in Northwest Europe. With shipping companies having access to a fuel that is not only financially attractive, but also environmentally sustainable, people and nature in Northwest Europe, and especially along the Swedish East coast, will benefit from a substantial reduction of emissions at sea and in port.”

By using LNG, a wide range of emissions, especially sulphur, nitrogen and particle matters, as well as carbon dioxide, can be significantly reduced.

Richard Schröder, Director Finance & Operations of Nauticor, emphasised the importance of cooperation to realise such projects: “The successful first LNG ship-to-ship bunker operation in the port of Visby is the result of intensive preparation by Nauticor’s team, its partners and authorities. The team of Nauticor is convinced that cooperation between first movers, suppliers and users, and the support from the authorities in charge is the key to establish LNG as fuel for shipping.”

With a tank capacity of 7,500 m³ “Kairos“ is the world’s largest LNG bunker supply vessel. Nauticor chartered the “Kairos” via the joint venture Blue LNG from the owner Babcock Schulte Energy, where Nauticor has a 90 % share and Lithuanian energy infrastructure provider KN (Klaipedos Nafta) has a 10 % share.
https://industryeurope.com/worlds-large ... bunkering/

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58624
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le transport maritime se met au gaz naturel liquéfié

Message par energy_isere » 08 juil. 2019, 18:33

Balearia poursuit son développement dans les ferries au GNL

Publié le 08/07/2019

Et de trois. Avec son navire amiral Abel Matutes, qui a repris son service pour la desserte des îles Baléares après une reconversion de cinq semaines au chantier Gibdock de Gibraltar, la compagnie espagnole de ferries Balearia a désormais trois ferries au gaz carburant en flotte.

Image
Équipé de ses deux cuves de GNL en pontée et deux moteurs Mak en version dual fuel, l’« Abel Matutes » dispose d’une autonomie de 1 000 milles en mode gaz. (Photo : Balearia)
https://lemarin.ouest-france.fr/secteur ... ies-au-gnl

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58624
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le transport maritime se met au gaz naturel liquéfié

Message par energy_isere » 16 juil. 2019, 19:07

Oman : Total avance sur son projet de soutage de GNL

Publié le 16/07/2019

Total Oman E & P Development et Oman oil company ont retenu McDermott pour l’étude d’ingénierie d’avant-projet détaillé (Feed) relative au projet de soutage de GNL Sohar, prévu dans le sultanat d’Oman.
https://lemarin.ouest-france.fr/secteur ... age-de-gnl

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58624
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le transport maritime se met au gaz naturel liquéfié

Message par energy_isere » 02 août 2019, 12:53

Deux nouveaux bateaux de la Brittany Ferries navigueront bientôt grâce à du gaz naturel liquéfié

30 juillet 2019

La compagnie Brittany Ferries, basée à Roscoff, vient de confirmer qu’en 2022 et 2023, deux de ses bateaux navigueraient grâce à du gaz naturel liquéfié.

D’ici 2022 et 2023, deux navires de la Brittany Ferries, le Salamanca et le Santoña, qui relieront le Royaume-Uni au nord de l’Espagne, navigueront grâce à du gaz naturel liquéfié (GNL). C’est l’entreprise espagnole Repsol qui fournira ce gaz aux bateaux lors de leurs escales à Bilbao et Santander.

Pour assurer ce ravitaillement, l’entreprise va devoir construire des terminaux de soutage de gaz naturel liquéfié à quai, avec un réservoir de près de 1 000 m3.

D’après Brittany Ferries, le gaz naturel liquéfié est « la solution la plus respectueuse de l’environnement actuellement disponible pour le transport maritime et permet de réduire le dioxyde de carbone d’environ 20 % et de ramener les émissions de dioxyde de soufre et d’azote ainsi que de particules à quasiment zéro. Il est également conforme à l’OMI 2020, la réglementation de l’Organisation maritime internationale qui entrera en vigueur en janvier 2020. »
https://hyeres.maville.com/actu/actudet ... 5_actu.Htm

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58624
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le transport maritime se met au gaz naturel liquéfié

Message par energy_isere » 24 août 2019, 09:56

Le LNG pourrait rapidement équiper 10 % de la flotte mondiale.
Cap on sulphur emissions to drive global demand for LNG as shipping fuel

8/23/2019 DUBAI worldoil

Demand for LNG as a conventional source of energy in the maritime industry will continue to grow because of its technological advantages in meeting the standards and requirements in limiting the emissions of sulphur, a greenhouse gas. According to marine fuel expert Sergey Ivanov, the global sulphur cap of 0.5%, which is set to be implemented by the International Maritime Organization (IMO) next year, could drive the global uptake on LNG as bunker fuel.

The new regulation will have an impact on up to 70,000 ships around the world once it comes into effect on January 1, 2020. Vessel operators are expected to turn to cleaner fuels to meet their targets and global environmental commitments.

Ivanov, director of Marine Bunker Exchange AB, noted LNG’s availability and competitiveness have the potential to lead as a major alternative to other heavy fuels once the new environmental regulation on maritime emissions is in place.

Ivanov said, “While different technologies can be used to comply with air emission limits, LNG technology is the only option that can meet existing and upcoming requirements for the main types of emissions such as sulphur, nitrogen oxides, particulate matter, and carbon dioxide. LNG can compete price-wise with distillate fuels and, unlike other solutions, in many cases does not require the installation of additional process technology.”

Studies have shown that there is already a rising demand for LNG with more than 10 per cent of the world’s fleet to be powered by natural gas. The Middle East is one of the major sources of LNG, accounting for 94 million tons, or about 30% of the world’s supply coming from the region in 2018, with the UAE and Oman among the leading exporters.

Ivanov further explained that there has to be sustained awareness about the benefits of LNG as it remains less known across the world, including the associated risks with it and how they can be dealt with such as safe and reliable logistical concepts, considering that there is an increasing transition as well to natural gas in general consumption including heating and electricity generation.

Ivanov said, “To serve as a fuel on regular shipping or transport connections, LNG must be delivered where it is needed and when it is needed in the volumes required. It is, therefore, very important to address these matters – to have the necessary competence, knowledge and skills. Decision makers in governments, authorities and companies need to understand the subject of their decision-making and the consequences of the decisions they make when it comes to the application of LNG.”
https://www.worldoil.com/news/2019/8/23 ... pping-fuel

Répondre