Interdiction de vente des véhicules thermiques, prévisions.

Forum dédié aux discussions sur les moyens de transport.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
phyvette
Modérateur
Modérateur
Messages : 7663
Inscription : 19 janv. 2006, 03:34

Re: Interdiction de vente des véhicules thermiques, prévisions.

Message par phyvette » 23 oct. 2017, 20:37

Les Pays-Bas mettront fin à la vente de voitures essence et diesels à partir de 2030.

Le gouvernement néerlandais a récemment présenté un plan pour interdire la vente de nouveaux modèles essence et diesels d'ici 2030, avec pour objectif de réduire les émissions de CO2. "C'est avec fierté que je présente cet accord ambitieux et équilibré à la chambre basse", avait déclaré le 9 octobre dernier le Premier ministre libéral sortant, Mark Rutte (photo), lors d'une conférence de presse au Parlement, à La Haye.
https://news.autoplus.fr/Pays-Bas-Therm ... 21228.html

Pre-bilan : ont annoncé une interdiction des ventes de voitures à essence et diesel : la Norvège, les Pays-Bas, l’Inde, la Slovénie, la France, le Royaume-Uni, et la Chine. Pour les quatre premiers, cette interdiction devrait intervenir en 2030. Pour la France et le Royaume-Uni, ce devrait être dix ans plus tard.

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9817
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Interdiction de vente des véhicules thermiques, prévisions.

Message par mobar » 23 oct. 2017, 20:55

C'est comme l'annonce de l'interdiction de la mise en décharge des déchets bruts au 1er juillet 2002, qui avait été annoncée en 1992 par la loi!

On l'attends encore!
Les promesses des politiques n'engagent que ceux qui les croient

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58642
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Interdiction de vente des véhicules thermiques, prévisions.

Message par energy_isere » 10 juil. 2018, 21:52

Londres précise son plan zéro émissions pour les automobiles

afp , le 09/07/2018

Le gouvernement britannique a présenté lundi sa stratégie d'interdiction des ventes de voitures essences et diesels classiques à l'horizon 2040 et précisé que les voitures hybrides ne seraient pas touchées par cette prohibition.

Le ministère des Transports a publié un document fournissant les détails de ce plan, qui vise à réduire les émissions de gaz à effet de serre, dont les grandes lignes avaient été dévoilées il y a plusieurs mois.

Il a confirmé "l'arrêt d'ici à 2040 de la vente de nouvelles voitures et camionnettes conventionnelles fonctionnant à l'essence ou au diesel" au Royaume-Uni.

Le gouvernement prévoit qu'à ce moment-là, "la majorité de véhicules neufs vendus seront à émission zero et la totalité des nouveaux véhicules seront équipés de systèmes permettant de réduire les émissions de façon significative".

Dans l'intervalle, les autorités tablent sur le fait que les véhicules "à émissions très faibles" représenteront 50% des ventes de voitures neuves en 2030. Ces véhicules, qui représentent à l'heure actuelle 2,2% du marché britannique, comprennent les voitures électriques, hybrides rechargeables sur secteur et à hydrogène.

Au-delà de la date butoir de 2040, le gouvernement voudrait que "presque tous les véhicules soient sans émission" de gaz à effet de serre d'ici à 2050.

Le ministère des Transports, dirigé par Chris Grayling, a déjà promis d'investir 1,5 milliard de livres dans les véhicules à très faibles émissions d'ici à 2020. Il propose de faire installer des points de chargement électriques dans les maisons en construction ainsi que sur les nouveaux lampadaires publics proches de places de parking, afin d'augmenter le réseau de rechargement électrique automobile.

Le rapport souligne aussi que cette stratégie "Emissions Zéro" est "technologiquement neutre et ne spécule pas sur les technologies qui pourraient aider le gouvernement à atteindre son but en 2040". Il souligne aussi que le gouvernement "n'envisage pas d'interdire des technologies spécifiques, tels que les voitures hybrides".

Ce point avait fait l'objet de spéculations ces derniers mois, les professionnels du secteur craignant que l'interdiction décrétée pour 2040 concerne aussi les véhicules hybrides.

"Nous saluons le fait qu'aucune technologie ne sera interdite", a souligné le directeur général de l'Association des constructeur et des vendeurs automobiles (SMMT), Mike Hawes, dans un communiqué distinct.

Il s'est notamment réjoui du fait que la technologie diesel ne serait pas interdite en tant que telle, arguant du fait que la dernière génération de véhicules diesels "respectait les normes les plus strictes en terme d'émission, aidait à freiner le changement climatique et à améliorer la qualité de l'air".
https://www.la-croix.com/Economie/Londr ... 1300953746

Fristi
Goudron
Goudron
Messages : 113
Inscription : 31 août 2007, 07:30

Re: Interdiction de vente des véhicules thermiques, prévisions.

Message par Fristi » 07 août 2018, 12:11

La Chine met en place d'un système de quotas applicable dès l'année prochaine :
- Dès 2019 : 10% de véhicules électriques ou hybrides rechargeables minimum
- Dès 2020 : 12% de véhicules électriques ou hybrides rechargeables minimum
Les constructeurs qui ne respectent pas les quotas devront acheter des crédits à ceux qui les surpassent.

https://www.dw.com/en/china-sets-new-de ... a-40719095

A l'échelle du marché chinois qui est le plus gros marché automobile mondial c'est énorme.
La Chine est, de plus en plus, la locomotive de la transition du thermique vers l'électrique.

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9817
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Interdiction de vente des véhicules thermiques, prévisions.

Message par mobar » 07 août 2018, 14:02

Fristi a écrit :
07 août 2018, 12:11

A l'échelle du marché chinois qui est le plus gros marché automobile mondial c'est énorme.
La Chine est, de plus en plus, la locomotive de la transition du thermique vers l'électrique.
La transition du thermique à pétrole vers l'électrique à base de thermique à charbon serait plus juste! :wtf:
http://energie-developpement.blogspot.c ... chine.html
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

sceptique
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 4671
Inscription : 21 nov. 2005, 17:42
Localisation : versailles

Re: Interdiction de vente des véhicules thermiques, prévisions.

Message par sceptique » 07 août 2018, 16:00

energy_isere a écrit :
10 juil. 2018, 21:52
Londres précise son plan zéro émissions pour les automobiles
...
Il a confirmé "l'arrêt d'ici à 2040 de la vente de nouvelles voitures et camionnettes conventionnelles fonctionnant à l'essence ou au diesel" au Royaume-Uni.
....
Le gouvernement prévoit qu'à ce moment-là, "la majorité de véhicules neufs vendus seront à émission zero et la totalité des nouveaux véhicules seront équipés de systèmes permettant de réduire les émissions de façon significative".
....
Dans l'intervalle, les autorités tablent sur le fait que les véhicules "à émissions très faibles" représenteront 50% des ventes de voitures neuves en 2030. Ces véhicules, qui représentent à l'heure actuelle 2,2% du marché britannique, comprennent les voitures électriques, hybrides rechargeables sur secteur et à hydrogène.
Il souligne aussi que le gouvernement "n'envisage pas d'interdire des technologies spécifiques, tels que les voitures hybrides".
...
Ce point avait fait l'objet de spéculations ces derniers mois, les professionnels du secteur craignant que l'interdiction décrétée pour 2040 concerne aussi les véhicules hybrides.
https://www.la-croix.com/Economie/Londr ... 1300953746
Sans précision, on joue sur les mots. Par exemple il existe des "tanks" hybrides qui consomment et rejettent nettement plus qu'une petite essence ou diesel standard.
La solution serait d'imposer un poids, une puissance et une consommation maxi (par exemple 500kg, 50 ch, 2l/100) avec un cycle "réaliste". Une 2CV modernisée hybride en quelque sorte.
Ou mieux encore en équivalent GES pour tenir compte des centrales au charbon pour les véhicules électriques. Mais cela donnerait une prime au nucléaire. :D
Avec des paliers progressifs tous les 3-4ans.
Dernière modification par sceptique le 08 août 2018, 16:43, modifié 1 fois.

Fristi
Goudron
Goudron
Messages : 113
Inscription : 31 août 2007, 07:30

Re: Interdiction de vente des véhicules thermiques, prévisions.

Message par Fristi » 08 août 2018, 13:30

mobar a écrit :
07 août 2018, 14:02
La transition du thermique à pétrole vers l'électrique à base de thermique à charbon serait plus juste! :wtf:
http://energie-developpement.blogspot.c ... chine.html
Oui c'est sûr on peut voir ça comme ça et ne rien faire, mais en fait non, ce n'est pas une raison pour ne rien faire, il faut mener les 2 transitions de front :
- Dans l'automobile : du thermique vers l'électrique
- Dans la production d'électricité : du fossile vers le renouvelable

De plus les voitures électriques peuvent contribuer à gérer le problème d'intermittence lié à l'augmentation de la part des énergies renouvelables si on met en place une bonne intégration au grid avec des politiques tarifaires incitatives entre les heures creuses et les heures pleines.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58642
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Interdiction de vente des véhicules thermiques, prévisions.

Message par energy_isere » 08 août 2018, 18:20

Fristi a écrit :
08 août 2018, 13:30
mobar a écrit :
07 août 2018, 14:02
La transition du thermique à pétrole vers l'électrique à base de thermique à charbon serait plus juste! :wtf:
http://energie-developpement.blogspot.c ... chine.html
Oui c'est sûr on peut voir ça comme ça et ne rien faire, mais en fait non, ce n'est pas une raison pour ne rien faire, il faut mener les 2 transitions de front :
- Dans l'automobile : du thermique vers l'électrique
- Dans la production d'électricité : du fossile vers le renouvelable

De plus les voitures électriques peuvent contribuer à gérer le problème d'intermittence lié à l'augmentation de la part des énergies renouvelables si on met en place une bonne intégration au grid avec des politiques tarifaires incitatives entre les heures creuses et les heures pleines.
+10 !
Il va vraiment falloir arriver à moduler le prix de l' electricité à la demi heure prés grace à des applications à concevoir et mettre en oeuvre à grande échelle, tout en arrivant à faire quelque chose de simple et bien compréhensible pour le consommateur final, et lisible au niveau de la facturation. \:D/
Je ne desepére pas de voir arriver ça vers 2025. Mais pour ça il va falloir que les opérateurs/distributeurs se fassent une révolution digitale importante.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58642
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Interdiction de vente des véhicules thermiques, prévisions.

Message par energy_isere » 02 oct. 2018, 19:36

Le Danemark veut interdire la vente de voitures thermiques d'ici à 2030

AFP 02/10/2018

Grand pays de vélo, le Danemark a annoncé mardi l'interdiction des ventes de voitures fonctionnant à l'essence et au diesel à l'horizon 2030, se posant en exemple pour l'Europe.

"Dans douze ans - seulement douze ans -, nous voulons interdire la vente de nouvelles voitures essence et diesel", a dit le Premier ministre Lars Løkke Rasmussen à l'ouverture de la session parlementaire.

"Je veux un Danemark qui soit à l'avant-garde, qui tire le monde dans une direction plus verte", a affirmé ce cycliste émérite.

"Nous fixons le cap. Et envoyons un signal clair à l'UE, à l'industrie automobile et au reste du monde", a-t-il martelé.

Chantre de la lutte contre le réchauffement climatique, le Danemark ambitionne de devenir neutre en énergie fossile en 2050.

Entre 1980 et 2015, les émissions de carbone de ce royaume scandinave ont diminué de 38%, d'après l'institut State of Green.

Avec cette interdiction, le Danemark rejoint l'Islande qui avait annoncé une mesure similaire début septembre.

Championne de l'électrique tout en étant le principal producteur d'hydrocarbures d'Europe de l'ouest, la Norvège voisine s'est fixé l'objectif de ne vendre que des voitures neuves zéro émission dès 2025, sans toutefois formellement interdire les autres modèles.

En septembre, les voitures électriques y ont représenté 45,3% des nouvelles immatriculations, un record, selon les chiffres du Conseil d'information sur le trafic routier (OFV).

La France prévoit quant à elle la fin de la vente des voitures neuves à moteur thermique d'ici 2040. La ville de Paris a annoncé l'interdiction totale des voitures à moteur diesel pour 2024.

Le Royaume-Uni prévoit l'arrêt d'ici à 2040 de la vente de nouvelles voitures et camionnettes conventionnelles fonctionnant à l'essence ou au diesel.
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... 16ec697288

emmort
Condensat
Condensat
Messages : 618
Inscription : 25 févr. 2009, 21:48
Localisation : Ans (Belgique)

Re: Interdiction de vente des véhicules thermiques, prévisions.

Message par emmort » 02 oct. 2018, 22:29

energy_isere a écrit :
08 août 2018, 18:20
il va falloir que les opérateurs/distributeurs se fassent une révolution digitale importante.
Ne commencez vous pas,en France, à déployer des compteurs "intelligents" linky. Et qu'il y a une certaine opposition que je ne comprends pas trop mais je suis loin du débat.

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9817
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Interdiction de vente des véhicules thermiques, prévisions.

Message par mobar » 03 oct. 2018, 08:05

L'intelligence de Linky sert son promoteur, elle n'apporte rien au consommateur

Un compteur qui permettrait de programmer les démarrages/arrêts et de piloter les consommations en fonction de paramètres de coût, de disponibilité d'électricité ... disponibles en temps réel serait bien mieux accepté par les utilisateurs

Mais ce n'est pas dans l'intérêt mercantile de l'opérateur historique qui se contente de faire de la com en cultivant les ambiguïtés sensées augmenter sa profitabilité et consolider sa position hégémonique
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58642
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Interdiction de vente des véhicules thermiques, prévisions.

Message par energy_isere » 12 oct. 2018, 00:56

Israel Wants To End New Gasoline, Diesel Cars by 2030

By Tsvetana Paraskova - Oct 09, 2018

Israel’s Energy Ministry unveiled on Tuesday a plan to end the sale of new gasoline and diesel-powered cars by 2030 and replace them with electric vehicles (EVs) and trucks running on compressed natural gas as part of a more ambitious plan to totally cut Israel off reliance on coal, gasoline, and diesel.

The Israeli government is expected to approve by the end of this year the energy ministry’s plan for zero emission vehicles by 2030, Energy Minister Yuval Steinitz told Reuters on Tuesday.

The key challenge to achieving this goal is gaining a “critical mass” of electric or natural-gas-powered vehicles, the minister said, but noted that Israel would be looking to cut taxation on EVs to “almost zero,” so EVs are going to be cheaper for Israelis.

The plan is part of the broader Israeli policy unveiled earlier this year to completely stop the use of coal, gasoline, and diesel by 2030, and Israel will rely exclusively on natural gas and electricity, minister Steinitz said at the time.

One of the reasons why Israel has such bold environmental policy is that huge natural gas deposits have recently been found in its territorial waters.

“We intend to reach a situation in which Israel’s industry will be based on natural gas, and most importantly, transportation in Israel will be based on natural gas or electricity,” Steinitz said in February this year, as carried by The Times of Israel.

For EV and natural gas-powered cars, Israel expects the tipping point to come around 2025 when the energy ministry aims for around 177,000 EVs on the road, up from just a few dozen currently.
.........
https://oilprice.com/Latest-Energy-News ... -2030.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58642
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Interdiction de vente des véhicules thermiques, prévisions.

Message par energy_isere » 13 nov. 2018, 18:25

L'Espagne veut interdire la vente de véhicules essence et diesel dès 2040

AFP 13/11/2018

Le gouvernement espagnol a annoncé mardi vouloir interdire la vente de voitures diesel et essence dès 2040 dans le cadre d'une future loi sur la transition énergétique qui vise à "décarboniser" son économie d'ici à 2050.

Le gouvernement socialiste compte ainsi interdire "à partir de 2040, l'immatriculation et la vente en Espagne des véhicules" à l'origine d'"émissions directes de dioxyde de carbone", comme les voitures diesel et essence, selon un document de travail présenté mardi à la presse.

Ce projet du gouvernement de Pedro Sanchez, constitué il y a cinq mois, est présenté plus d'un an après que la France et le Royaume-Uni ont annoncé des objectifs similaires. M. Sanchez n'a pas la majorité des sièges au parlement et le vote de la loi n'est pas acquise.

Le projet constitue une étape importante vers la "décarbonisation" de l'économie espagnole dont la date est fixée à 2050, un objectif qui passe par le développement d'un parc automobile moins polluant, grâce à la mise en place de points de recharge pour véhicules électriques.

Les villes de plus de 50.000 habitants devront aussi mettre en place des "zones de faibles émissions" avant 2023, comme les centres-villes de Madrid et de Barcelone où la circulation automobile est limitée.

"En 2050, le système électrique devra exclusivement reposer sur des sources d'énergies renouvelables", a aussi souligné le ministère de la Transition écologique, qui désire en finir avec les "aides aux combustibles fossiles".

Pour ce faire, "à partir de l'entrée en vigueur de la loi, aucune autorisation d'activité d'exploration, aucun permis de recherche ni licence d'exploitation d'hydrocarbures sur tout le territoire national, territoire maritime inclus", a-t-il expliqué.

Sera également prohibé, sur le plan économique, tout nouveau versement de subventions qui "favorise la consommation d'énergies fossiles".

Madrid a averti que ces objectifs pouvaient être "révisés" pour respecter l'Accord de Paris sur le climat, mais que leur "niveau d'ambition" ne pouvait être quant à lui revu à la baisse.
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... b2b6e534b7

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8640
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: Interdiction de vente des véhicules thermiques, prévisions.

Message par Remundo » 13 nov. 2018, 22:07

oui mais Bosch n'a pas dit son dernier mot... il est bien capable de sortir du sirop de grenadine pour nourrisson d'un pot d'échappement si vous l'emmerdez trop avec vos suffocations... :lol:

https://www.lemonde.fr/economie/article ... _3234.html
Automobile : Bosch annonce une « révolution » dans la technologie diesel

Le groupe a mis au point un système qui permet de réduire les émissions d’oxydes d’azote à un niveau jusqu’à dix fois inférieur aux normes qui entreront en vigueur en 2020.


Les chiffres semblent trop beaux pour être vrais. Mercredi 25 avril, Bosch, premier sous-traitant automobile du monde, a annoncé une avancée technologique majeure sur le moteur diesel : le système mis au point par ses ingénieurs permet de réduire les émissions d’oxydes d’azote (NOx) à un niveau jusqu’à dix fois inférieur aux normes qui entreront en vigueur en 2020 et ce, en situation de conduite réelle.

Pour convaincre les observateurs méfiants, après des mois de polémiques et de scandales sur le diesel, Bosch les a invités à conduire un véhicule équipé du nouveau système à travers un parcours dans Stuttgart et ses collines à une heure de pointe. Les résultats sont impressionnants : quels que soient l’heure et le type de conduite, les valeurs enregistrées par le dispositif de contrôle des gaz d’échappement tiré par la voiture se situent sous les 40 mg de NOx par kilomètre, soit bien en deçà des 168 mg actuellement exigés par la législation.

Coût minimal

Selon les ingénieurs qui ont participé au développement, le nouveau système n’implique pas de nouvelle pièce coûteuse, il repose essentiellement sur une meilleure organisation du moteur et sur l’intégration plus intelligente de pièces déjà disponibles en série. Le coût supplémentaire de ce système est minimal, assure le groupe, il peut être immédiatement intégré aux véhicules de norme Euro 6. « Nous voulons mettre un terme, une fois pour toutes, au débat sur le diesel », affirme Volkmar Denner, président du directoire du groupe, qui insiste sur l’avantage de cette motorisation en matière d’émissions de CO2, qui seraient inférieures de 15 % à celles d’un véhicule essence.

Selon le groupe, une centaine d’ingénieurs travaillent depuis cinq ans à l’élaboration de cette solution. Et le groupe veut aller encore plus loin : grâce à l’intervention de l’intelligence artificielle, le moteur à explosion pourrait, à terme, n’avoir plus aucune incidence sur la qualité de l’air.

Bosch parviendra-t-il à convaincre l’opinion publique et les responsables politiques que le diesel a de l’avenir, trois ans après le « dieselgate » ? La tâche semble difficile, tant la crédibilité de l’industrie automobile allemande a souffert. Bosch lui-même est sous le coup d’une enquête du tribunal de Stuttgart et d’une action de groupe aux Etats-Unis pour son rôle jugé suspect dans l’affaire des moteurs diesel truqués, qui a égratigné sa réputation. S’il réussit malgré tout, c’est un nouveau chapitre de l’histoire du diesel qui pourrait s’ouvrir.

Cécile Boutelet
plus sérieusement, je pense que Bosch a mis au point un post-traitement des gaz d'échappement qui détruit NO et/ou NO2

difficile d'en dire plus car plusieurs pistes sont envisageables

par exemple
1) utiliser un oxyde métallique : MO + 3 NO2 -> M(NO3)2 + NO qui enlève potentiellement 2/3 des NOx présent dans les gaz.
M peut-être du Fe (MO = FeO)

2) obtenir de l'acide nitrique à partir des NO2 ou NO (et je pencherais pour cette méthode...)
en milieu très oxygéné et chaud, on arrive à faire 2 NO + O2 -> 2 NO2
et tous les NO2 peuvent s'hydrater avec de la vapeur d'eau : NO2 + H2O -> HNO3

3) un nouveau procédé de réduction catalytique ?

il faudra bien que Bosch accouche de sa méthode de toute façon...

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58642
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Interdiction de vente des véhicules thermiques, prévisions.

Message par energy_isere » 24 déc. 2018, 00:38

La Californie va interdire l'achat de bus thermique à partir de 2029.
Et à partir de 2040 aucun bus thermique ne pourra rouler.
Ils devront êtres electriques
.


California To Electrify All Buses By 2029

By Nick Cunningham - Dec 18, 2018, 4

California just passed a rule that will phase out diesel and gas-powered public transit buses by 2040.

The powerful California Air Resources Board (CARB), which regulates air quality in the state, issued a unanimous rule that will bar the 200 public transit agencies in the state from purchasing any natural gas or diesel buses beginning in 2029. By 2040, only zero-emissions buses will be allowed.

A growing number of municipalities have already invested in electric buses and are building up their EV fleets. But the CARB rule is the first state-wide electric bus requirement. The move could cut greenhouse gas emissions by 19 million metric tons through 2050, the equivalent of taking four million cars off of the road.

Perhaps more important for the communities in question is the impact on local air pollution – particulate matter and the formation of ground level ozone that has negative effects on human health. “A zero-emission public bus fleet means cleaner air for all of us,” Mary D. Nichols, the chairwoman of CARB, said in a statement.

While agencies will be barred from purchasing diesel or gas buses beginning in 2029, they will need to achieve incremental goals along the way. By 2023, a quarter of procured buses must be electric, and half by 2026.
.......
https://oilprice.com/Alternative-Energy ... -2029.html

Répondre