Voiture électrique : le futur panzer électrique Allemand

Forum dédié aux discussions sur les moyens de transport.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 65011
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Voiture électrique : le futur panzer électrique Allemand

Message par energy_isere » 11 nov. 2019, 12:42

Autre article de Cleantechnica avec gallerie photo dans l'usine.

https://cleantechnica.com/2019/11/06/ou ... oto-album/

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 65011
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Voiture électrique : le futur panzer électrique Allemand

Message par energy_isere » 15 nov. 2019, 21:28

BMW s'arme d’un centre de compétences en cellules de batteries

JULIEN COTTINEAU Usine Nouvelle 15/11/2019

Le constructeur automobile allemand a inauguré le 14 novembre dans la banlieue de Munich son Centre de compétences en cellules de batteries. BMW a engagé 200 millions d’euros dans ce centre technologique qui abritera 200 chercheurs et techniciens, avec l’objectif d’accroître le développement des batteries pour accélérer l’avènement des véhicules électriques.

A l’intérieur des 8 000 mètres carrés d’espaces techniques, tout est d’un blanc immaculé, avec une architecture industrielle et épurée, baignée dans une odeur de peinture fraîche. A une demi-heure du centre de Munich (Allemagne), BMW vient d’inaugurer, le 14 novembre 2019, son Centre de compétences en cellules de batteries, un projet qui a demandé quatre ans de développement et pour lequel il a engagé 200 millions d’euros. 200 chercheurs et techniciens, aux profils de physiciens, chimistes et spécialistes de l’électromobilité, prennent peu à peu leurs quartiers. Avec l’objectif d’accélérer le développement des batteries pour véhicules électriques.

La moitié des véhicules neufs électrifiés en 2030

"Chaque année, la part de nos véhicules électrifiés augmentera de 30%, et en 2030 la moitié de nos nouveaux véhicules seront électrifiés" a affirmé Oliver Zipse, lors de l’inauguration. Le nouveau PDG du constructeur automobile allemand estime que "la mobilité durable relève d’un consensus fondamental au sein de notre société. BMW, qui a signé l’accord de Paris sur le climat et assumera sa part".

L’électrification des gammes du groupe est en marche, à travers les véhicules hybrides et entièrement électriques. Sur ce dernier segment, BMW va nettement accélérer. En plus de sa i3, son seul véhicule 100% électrique sur le marché, vont arriver la Mini électrique début 2020, le SUV iX3 également l’an prochain, et le coupé i4 en 2021. En 2025, le groupe BMW prévoit d’avoir sur le marché pas moins de 25 types de véhicules électrifiés.

Maîtrise de la technologie des cellules

Le Centre de compétences en cellules de batteries marque aussi une particularité stratégique. BMW, qui travaille sur l’électrification depuis 2008, possède en interne toutes les technologies et produit notamment les modules et les packs intégrés de batteries. Le seul segment qu’il ne produit pas dans le domaine ce sont justement les cellules de batteries. Pour l’heure, le constructeur n’entend pas se lancer dans ses propres fabrications de cellules. BMW veut en revanche maîtriser intégralement cette technologie.

Usine pilote intégrée

Le Centre abrite une usine à échelle pilote, avec l’intégralité des unités pour produire des cellules. Depuis les étapes de sélection, d’association et de mélange des matières premières pour la fabrication des électrodes, et jusqu’à la finalisation des cellules après empilement des couches, mise en place des séparateurs entre les électrodes, et intégration avec les électrolytes dans le pack. En sus, des laboratoires permettent de mener de multiples tests de sécurité et de performance, et des analyses très précises sur l’intégralité des composants et leur association pour affiner les performances.

Transparence totale sur les matériaux

Les travaux de développement sont menés avec une multitude de partenaires universitaires, institutionnels et industriels, notamment dans le domaine de la chimie. Les producteurs de cellules de batteries sont évidemment associés. Mieux, BMW entend non seulement transmettre à ses fournisseurs des cahiers des charges sur mesure, selon ses propres spécifications pour ses commandes, mais ira jusqu’à assurer l’approvisionnement en matières premières stratégiques, comme le cobalt ou le lithium ! Oliver Zipse tient à "assurer l’entière responsabilité de la supply chain. A partir de 2020, nous voulons être sûrs de la provenance et de la manière dont sont produits les matériaux critiques nécessaires, et les acheter nous-mêmes pour nos fournisseurs. Nous voulons une transparence totale".

Améliorer la densité énergétique

Les enjeux des cellules sont considérables. 80% du coût d’une batterie réside dans sa cellule. Et 80% du coût de la cellule est lié aux matériaux qu’elle incorpore. En outre, les systèmes de batterie représentent 40% du coût de revient d’un véhicule électrique. A l’avenir, le principal enjeu de l’électrification reste d’améliorer la densité énergétique des batteries, en premier lieu pour augmenter l’autonomie des véhicules et alléger le poids des futurs véhicules. Aujourd’hui, BMW se concentre sur la technologie lithium-ion, la plus efficace actuellement dans le domaine automobile. Une technologie qui est loin d’avoir épuisé ses possibilités de développement grâce au foisonnement de combinaisons entre les constituants et composants pour optimiser les caractéristiques.

Lithium-ion avant tout

BMW ne veut toutefois pas se fixer trop de limites. Peter Lamp, responsable des technologies des cellules de batteries au sein du groupe, précise que les "équipes de recherche travaillent avec des partenaires dans le monde entier dans toutes les directions. Nous sommes totalement ouverts". Le constructeur ne détourne donc pas les yeux des autres technologies envisageables pour les cellules, comme le lithium-air, le sodium-ion, le lithium-soufre ou les batteries solides. Mais pour l’heure, ses efforts se concentrent principalement sur le lithium-ion.
https://www.usinenouvelle.com/editorial ... es.N903849

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 65011
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Voiture électrique : le futur panzer électrique Allemand

Message par energy_isere » 20 nov. 2019, 08:04

Pour Porsche aussi, "le futur est électrique"

AFP parue le 20 nov. 2019

"Le futur est électrique", a déclaré mardi le patron de Porsche pour l'Amérique du Nord, Klaus Zellmer, soulignant que plus de la moitié des véhicules produits par le constructeur allemand utiliseraient l'énergie électrique à compter de 2025.

"D'ici 2025, nous aurons franchi un point de bascule et Porsche construira plus de 50% de son volume annuel avec une prise électrique, sous une forme ou une autre, qu'il s'agisse de technologie hybride rechargeable ou entièrement sur batterie", a expliqué M. Zellmer lors d'une présentation au salon de l'automobile de Los Angeles.
.......

Le prestigieux constructeur allemand, filiale du groupe Volkswagen, a dévoilé en septembre à Francfort sa nouvelle Taycan, première sportive 100% électrique de la marque, capable de passer de 0 à 100 km/h en moins de trois secondes.

Ce modèle de luxe est présenté comme une arme anti-Tesla, qui domine le marché mondial de la voiture électrique, en particulier aux Etats-Unis qui constitue le deuxième marché de Porsche (plus de 57.000 véhicules vendus en 2018).
.......
https://www.connaissancedesenergies.org ... que-191120

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 65011
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Voiture électrique : le futur panzer électrique Allemand

Message par energy_isere » 01 déc. 2019, 19:48

Volkswagen ouvre les commandes de sa citadine électrique e-Up! 2.0
Avec une baisse de 3.360 euros par rapport au prix catalogue du précédent modèle, la nouvelle Volkswagen e-Up! démarre à 23.440 euros, ou 17.440 euros avec le bonus environnemental de 6.000 euros déduit.

.......
https://www.automobile-propre.com/volks ... p-2-0/amp/

Image
https://www.google.com/amp/s/www.frandr ... villes/amp

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 65011
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Voiture électrique : le futur panzer électrique Allemand

Message par energy_isere » 07 déc. 2019, 14:01

Berlin : Volkswagen joue à fond la carte de l'électro-mobilité

Mar 03/12/2019 — Une ville branchée
Moteurnature

La Friedrichstrasse est probablement l'avenue la plus chic de Berlin. C'est là que se trouve la boutique Karl Lagerfeld (qui existe toujours, on ne sait si les profits vont à Choupette ?), et c'est là aussi que se trouvait un showroom Volkswagen. Etait en effet, puisque que l'endroit a changé d'objectif. Il présentait naguère la gamme Volkswagen, il présente aujourd'hui les véhicules électrifiés du groupe. Avec en vedette la Golf 8 dans sa version hybride. Nous ne l'avions pas encore vu, et il étonnant de constater comment les designers sont parvenus à actualiser ce modèle, à tout changer en fait, mais sans rien changer de l'essentiel, puisque la voiture reste immédiatement identifiable comme une Golf.

On y trouve évidemment aussi une Volkswagen ID.3, le futur best-seller électrique du groupe, ainsi que toutes les voitures électrifiées de la galaxie Volkswagen, donc de la petite Seat Mii électrique, à la Bentley Bentayga hybride, en passant la Porsche Panamera.
Accès libre et gratuit, et s'agissant d'un showroom et non d'une concession, on peut y discuter et se renseigner sur les modèles sans pression commerciale.
https://www.moteurnature.com/30135-berl ... o-mobilite

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 65011
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Voiture électrique : le futur panzer électrique Allemand

Message par energy_isere » 10 déc. 2019, 00:48

Mercedes prépare un sérieux concurrent à la Tesla Model 3
Tesla pourrait rencontrer un véritable concurrent d’ici l’année prochaine. En effet, Mercedes travaille sur un projet intéressant avec sa prochaine berline électrique.

9 déc 2019

Image
https://www.presse-citron.net/mercedes- ... a-model-3/

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 65011
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Voiture électrique : le futur panzer électrique Allemand

Message par energy_isere » 11 déc. 2019, 20:50

BMW s'allie au chinois Ganfeng pour le lithium des batteries de ses véhicules électriques

RÉMI AMALVY I Usine Nouvelle 11/12/2019

BMW a signé un contrat à 540 millions d'euros avec le chinois Ganfeng. L'accord couvre 100% des besoins du constructeur allemand en lithium jusqu'en 2024. D'ici à 2023, celui-ci prévoit de proposer 25 modèles électrifiés, dont la moitié entièrement électriques.

BMW et l'industriel chinois Ganfeng ont signé un contrat de 540 millions d'euros, portant sur la période 2020-2024, pour un approvisionnement en lithium, le composant principal des batteries des véhicules électriques. Grâce à celui-ci, "le groupe BMW couvre 100 % de ses besoins en lithium", annonce dans un communiqué du 11 décembre Andreas Wendt, le directeur des achats du constructeur allemand.

"Avec le cobalt, le lithium est l'une des principales matières premières pour l'électrique", rappelle Andreas Wendt. "Notre objectif est d'avoir 25 modèles électrifiés dans notre gamme d'ici 2023, dont plus de la moitié seront entièrement électriques. Nos besoins en matières premières continueront de croître en conséquence. D'ici 2025, pour le seul lithium, nous prévoyons avoir besoin d'environ sept fois la quantité que nous consommons aujourd'hui."

Partenariats en série pour BMW

BMW prévoit également d'augmenter son volume de commandes pour les cellules de batterie. Le contrat, signé avec le chinois CATL pour les années 2020 à 2030, est désormais établi à 7,3 milliards d'euros. Un autre accord, d'une valeur de 2,9 milliards d'euros, pour la production de transmissions électriques a également été passé avec Samsung, pour la période 2021-2030. BMW promet également que ses groupes de propulsion électrique de cinquième génération, produits à partir de 2021, le seront sans utilisation de terres rares.

BMW produit ses batteries, en partie, en interne, sur ses sites de Dingolfing (Allemagne), Spartanburg (États-Unis), ainsi que dans l'usine BBA de Shenyang (Chine). Le constructeur investit également 200 millions d'euros dans son centre de Munich, dédié à la R&D pour le domaine des batteries. 200 nouveaux emplois devraient prochainement y être créés.
https://www.usinenouvelle.com/article/b ... es.N912299

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 65011
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Voiture électrique : le futur panzer électrique Allemand

Message par energy_isere » 17 janv. 2020, 08:22

Volkswagen va acquérir 20% de Guoxuan High-tech, un fabricant chinois de batteries électriques, ont déclaré deux sources de Reuters.

HONG KONG/PEKIN (Reuters) 17 janv 2020

Cet accord intervient alors que le constructeur allemand vient de se fixer comme objectif de vendre en Chine 1,5 million de véhicules électriques supplémentaires chaque année d'ici 2025.

Guoxuan High-tech est actuellement valorisé autour de 2,8 milliards de dollars, ce qui situe le montant de la participation visée aux alentours de 560 millions de dollars, mais le groupe automobile entend réaliser l'opération par le biais d'une opération de placement privée qui en réduirait sensiblement le coût.

L'annonce a fait bondir de 10% le cours de l'action Guoxuan vendredi qui a atteint son plus haut niveau depuis mars 2019.
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... 1ca52db0cd

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 65011
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Voiture électrique : le futur panzer électrique Allemand

Message par energy_isere » 03 févr. 2020, 20:31

[Sortie d'usine] Comment BMW monte en puissance pour maîtriser les batteries de A à Z

JULIEN COTTINEAU Usine Nouvelle le 03/02/2020

VIDÉO Le constructeur allemand BMW a ouvert fin 2019, près de Munich, son centre de compétences en cellules de batteries, qui abrite une véritable usine. Visite guidée.

C'est la pièce manquante dans son programme d’électrification. Depuis 2008 et le début de son engagement dans les véhicules électriques, BMW a travaillé sur toutes les technologies des batteries. Le constructeur allemand peut d’ailleurs produire lui-même ses modules et ses packs intégrés de batteries. Seule exception : les cellules. Soit le cœur du système et la composante à la plus haute valeur ajoutée.

Si 40 % du coût d’un véhicule électrique résident dans le système de batteries, 80 % du coût d’une batterie se trouvent dans la cellule. Cet assemblage électrochimique regroupe les deux électrodes (cathode et anode), l’électrolyte (fluide mélangeant solvants et sels), et le séparateur, une membrane poreuse permettant la circulation des différents éléments et les réactions tout en protégeant les électrodes et en évitant les courts-circuits. Le coût de la cellule est lié, aussi à 80 %, aux matériaux qu’elle incorpore. Le chaînon manquant de BMW dans l’électrification s’avère donc stratégique.

Vision à 360°

Suite à un investissement de 200 millions d’euros et quatre ans de préparation, BMW a ainsi ouvert en novembre 2019 son centre de compétences en cellules de batteries. À une demi-heure de Munich, en Allemagne, l’édifice abrite 8 000 m2 d’espaces techniques où officient 200 chercheurs et techniciens spécialisés en physique, chimie et électromobilité. Au-delà des laboratoires de R & D, le constructeur est allé jusqu’à implanter une unité industrielle pilote, automatisée, pour reproduire la totalité des étapes de production des cellules de batteries. L’usine se déploie sur plusieurs ateliers pour la sélection et les mélanges des matières premières des électrodes, la production des électrodes, l’assemblage des cellules avec les séparateurs, jusqu’à l’intégration avec les électrolytes. En bout de chaîne, BMW a implanté une section pour tester les batteries. On y trouve notamment de multiples unités chargées de simuler les cycles de chargement et de déchargement, ainsi qu’un laboratoire pour éprouver la solidité et la performance des batteries en conditions extrêmes.

Plusieurs missions ont été affectées au nouveau centre de BMW. Les travaux de recherche se penchent sur l’amélioration de l’intensité énergétique, des pics de puissance, de la sécurité, de la durée de vie, du poids des batteries, de la réduction des coûts ou encore des performances de chargement des batteries. Soit un ensemble qui passe par la recherche des meilleurs matériaux et de leurs associations dans les cellules pour optimiser les caractéristiques. Le centre sert également de plate-forme collaborative. Les développements sont menés avec une multitude de partenaires universitaires, institutionnels et industriels, des start-up, notamment dans le domaine de la chimie. Les producteurs de cellules de batteries sont évidemment associés. Si BMW n’envisage pas de se lancer lui-même dans la production de cellule, en tout cas pas à court terme, le constructeur entend peaufiner ses cahiers des charges pour adapter au mieux ses spécifications de cellules en fonction de ses différents modèles.

Le lithium-ion, une priorité

Les besoins du groupe vont être rapidement croissants dans le domaine de l’électrification. "Chaque année, la part de nos véhicules électrifiés augmentera de 30 %, et en 2030 la moitié de nos nouveaux véhicules seront électrifiés", affirme Oliver Zipse, le nouveau PDG de BMW. Positionné sur les véhicules hybrides et entièrement électriques, le constructeur veut nettement accélérer sur ce second segment. Sa citadine i3, son seul véhicule 100 % électrique actuellement sur le marché, sera rejointe début 2020 par la Mini Cooper SE, puis par le SUV iX3, avant le coupé i4 en 2021. En 2025, le groupe BMW table sur pas moins de 25?types de véhicules électrifiés disponibles sur le marché.

En plus de cahiers des charges sur-mesure, BMW assurera l’approvisionnement de ses fournisseurs de cellules en matières premières stratégiques, comme le cobalt ou le lithium pour la production des électrodes. Oliver Zipse tient à "assurer l’entière responsabilité de la supply chain. À partir de 2020, nous voulons être sûrs de la provenance et de la manière dont sont produits les matériaux critiques nécessaires, et les acheter nous-mêmes pour nos fournisseurs. Nous voulons une transparence totale". Sur ce point, le groupe a déjà entamé une revue de ses filières.

Sur le plan des technologies, le centre se concentre aujourd’hui sur le lithium-ion, considéré comme la technologie la plus efficace dans le domaine automobile actuellement en termes de densité énergétique et d’autonomie conférée aux véhicules. Et qui est loin d’avoir épuisé ses possibilités de développement grâce au foisonnement de combinaisons entre les constituants et composants pour optimiser les caractéristiques. Pour autant, BMW ne veut pas se fixer de limites. "Les équipes de recherche travaillent avec des partenaires dans le monde entier dans toutes les directions, nous sommes totalement ouverts", souligne Peter Lamp, le responsable des technologies des cellules de batteries chez BMW.

Le constructeur ne détourne donc pas les yeux des autres technologies envisageables pour les cellules, comme le lithium-air, le sodium-ion, le lithium-soufre ou les batteries solides. En attendant, le lithium-ion demeure la priorité.

Des filières de matériaux stratégiques plus responsables

BMW veut s’approvisionner de manière responsable en matériaux critiques pour ses cellules. Dès cette année, le groupe ne se fournit plus en cobalt en République démocratique du Congo (RDC), le premier pays producteur au monde, mais manquant de stabilité politique et de normes environnementales et sociétales suffisantes. BMW s’approvisionnera ainsi depuis le Maroc et l’Australie. Toutefois, le groupe s’est associé jusqu’en 2022 à Samsung et BASF pour tenter de mettre sur pied une filière cobalt responsable en RDC. Pour le lithium, BMW privilégiera le sourcing depuis l’Australie où il est extrait de roches dures, donc avec un impact hydrique moindre que les procédés utilisés au Chili et en Argentine, les principaux producteurs mondiaux. Enfin, BMW étudie les filières de recyclage. Pour le cobalt, le taux potentiel de récupération s’élèverait à 92 %, pour un prix équivalent à celui du cobalt primaire, et les filières de recyclage devraient se mettre en place entre 2020 et 2025. Le marché du recyclage du lithium serait en revanche encore loin d’être mature. Des volumes suffisants et des prix moins élevés ne seraient pas envisageables avant 2025.
https://www.usinenouvelle.com/article/s ... -z.N925499

tita
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2274
Inscription : 07 juin 2005, 11:22
Localisation : Franches-Montagnes (Suisse)

Re: Voiture électrique : le futur panzer électrique Allemand

Message par tita » 04 févr. 2020, 12:37

Sérieux soucis de logiciel, le VW ID.3 repoussé ?

Le VW ID.3, véhicule électrique grand public de Volkswagen pourrait ne pas être là avant la fin 2020, voire le printemps 2021 pour beaucoup de clients. Une arlésienne qui coûte cher à VW !

VW lui a pourtant fait un pont d’or à cet ID.3. Le constructeur allemand a même été jusqu’à retarder la sortie de « son Altesse » la Golf mk8 (après quelques ennuis techniques certes) et pire, la virer du Salon de Francfort 2019 pour ne laisser que l’ID.3 en vedette mondiale.

Déjà fin décembre, plusieurs médias se sont faits l’écho de graves soucis techniques repoussant la commercialisation mais pas la production. En effet, VW a produit plusieurs milliers de véhicules au cerveau « vide ». Il faudra ensuite repasser sur les voitures, une par une, pour leur installer le logiciel « qui va bien » avant de les vendre.

Car, il s’agit ici visiblement d’un souci de logiciel. On n’est plus sur des problèmes de mise au point mécanique, ou de faisceau électrique (ah les débuts du multiplexage…) mais sur « l’intelligence » de la voiture. Sans elle, le véhicule électrique est bête et la consommation peut vite déraper. Cela fait mauvais genre. Une fois installé une première version du logiciel, les mises à jour « over the air » (à distance en français) pourront se faire.
source: https://www.leblogauto.com/2020/01/seri ... ousse.html

Visiblement, ce n'est pas un problème spécifique à l'ID.3, mais plutôt des ratés dans une direction stratégique que VW.
Après «Volkswagen. Das Auto», voici «Volkswagen. Die Software»
source: https://www.ictjournal.ch/news/2019-11- ... e-software

Cette stratégie a été initiée en août 2018 sous le nom de vw.os et formellement annoncée en juin 2019 avec la création d'une division car.software. Formellement, l'ID.3 devait être la première voiture à intégrer toutes les nouveautés apportées par cette stratégie qui vise à regrouper tout le code nécessaire au fonctionnement d'une voiture au sein d'une seule division, ce qui permettrais la mise à jour OTA de tous les systèmes ainsi qu'une interaction de la voiture avec des systèmes externes. Un projet ambitieux (et révolutionnaire chez les constructeurs traditionnels) où VW a probablement sous-estimé le temps nécessaire à le mettre en place. L'ID.3 fait probablement figure de test avant que cette stratégie ne s'applique à l'ensemble de tous les nouveaux véhicules. L'apparition du '.', commun dans tous ces produits trouve ainsi une certaine cohérence.

J'avais évoqué que l'ID.3 était une réponse frontale à la Tesla Model 3, et cette stratégie prouve que VW prend très au sérieux le risque d'être dépassé.

tita
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2274
Inscription : 07 juin 2005, 11:22
Localisation : Franches-Montagnes (Suisse)

Re: Voiture électrique : le futur panzer électrique Allemand

Message par tita » 20 févr. 2020, 15:51

Premier incendie de la nouvelle Porsche Taycan.
Une Porsche Taycan part en fumée Aux Etats-Unis

C’est dans le Sud de la Floride que la berline sportive électrique de Porsche, garée dans le garage de la maison de son propriétaire, aurait pris feu et explosé.

Aux Etats-Unis, environ 130 exemplaires de la Taycan ont été livrés depuis décembre dernier. Un bien petit volume pour un tel incident dont la cause n’est à ce jour pas encore connue, selon le constructeur qui a été directement contacté par le client à la suite de sa mésaventure.

Le garage lui-même a été sérieusement endommagé, comme il est possible de l’observer à la lecture de la vidéo déposée sur Youtube. Mais aucun blessé dans cette affaire n’est à déplorer.

Porsche précise que c’est le seul cas d’incendie à ce jour pour sa première voiture électrique commercialisée. Défaillance du véhicule, imprudence d’une personne, source de feu externe, etc. : le résultat de l’enquête sera prochainement communiqué qui déterminera si le constructeur doit ou non engager une action afin d’éviter que se reproduise un tel incident.

La marque allemande n’est pas la seule à enregistrer un tel événement sur une voiture électrique. BYD, Tesla, Hyundai, Nio et Jaguar, etc. ont aussi connu un ou plusieurs événements de ce type qui restent, en proportion, moins élevés en nombre à ce jour que l’incendie des modèles thermiques.
https://www.automobile-propre.com/breve ... tats-unis/

L'article mentionne le fait qu'il y a en proportion moins d'incendies de véhicules électriques que de véhicules thermiques. On entend souvent cette affirmation, forcément de la part de sites qui font la promotion de véhicules électriques, mais je n'ai jamais vraiment vu d'étude objective à ce sujet. Càd qui exclue les incendies volontaires (vandalisme ou autre), qui compare les incendies qui se produisent dans des garages lorsque le véhicule est éteint, l'âge des véhicules impliqués, etc. C'est probablement dû au fait que les pures véhicules électriques sont assez récents et qu'il n'y a pas assez d'échantillon pour faire une étude complète, et que les hybrides qui existent depuis longtemps restent des véhicules avec un moteur thermique.

Nul doute cependant que des études vont se faire vu l'encre que ça fait couler à chaque incident, et la paranoïa que ça génère vis-à-vis des hybrides et des électriques. Un constat reste la difficulté de maîtriser l'incendie d'un véhicule qui contient une très grosse batterie, et cette méthode de plonger le véhicule dans une cuve de flotte qu'on a observé à plusieurs reprises.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 65011
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Voiture électrique : le futur panzer électrique Allemand

Message par energy_isere » 29 févr. 2020, 14:54

Embourbée dans les problèmes logiciels, la Volkswagen ID.3 pourrait décaler sa sortie

Michaël TORREGROSSA/27 Fév 2020

En proie à d’importants problèmes logiciels, Volkswagen pourrait être contraint de repousser les livraisons de sa compacte 100 % électrique, initialement prévues à l’été. Le constructeur pourrait accuser jusqu’à un an de retard avec des conséquences désastreuses pour le groupe.


Jusqu’à 300 bugs par jour
Selon le média allemand Manager Magazin, les essayeurs en charge des tests des prototypes rapportent jusqu’à 300 bugs par jour sur le logiciel qui équipe la voiture. Une information confirmée par Automotive News qui indique que les soucis rencontrés seraient liés à « l’architecture de base » du soft de la voiture. Selon certains ingénieurs du groupe, son développement a été réalisé de manière « trop hâtive ».

En pratique, ces problèmes ne sont pas nouveaux. Il y a quelques mois, Manager Magazin évoquait déjà ces difficultés. Ce dernier indiquait que le constructeur stockait les milliers de voitures déjà produites dans de vastes parkings dans l’attente d’une solution logicielle que les techniciens devront installer manuellement.

Des conséquences désastreuses
Si Volkswagen se voulait optimiste il y a encore quelques mois quant à la tenue du calendrier annoncé, le fait que ces problèmes persistent lève le doute sur sa capacité à tenir les délais.

Selon certains médias, la Volkswagen ID.3 pourrait prendre jusqu’à un an de retard par rapport au calendrier initial. Un scénario qui se révélerait désastreux pour le constructeur en termes d’image mais aussi de réglementation, l’ID.3 étant considérée comme l’un des principaux leviers du groupe pour tenir les objectifs CO2 imposés par l’Europe.

Des difficultés logicielles qui pourraient aussi occasionner des retards sur le lancement des modèles des autres marques du groupe, censés reprendre la même architecture logicielle que la compacte de Volkswagen.
https://www.automobile-propre.com/embou ... sa-sortie/

Tesla en profite pour construire son usine Allemande.

tita
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2274
Inscription : 07 juin 2005, 11:22
Localisation : Franches-Montagnes (Suisse)

Re: Voiture électrique : le futur panzer électrique Allemand

Message par tita » 02 mars 2020, 11:14

J'en avais déjà parlé deux posts plus haut. J'arrive pas trop à comprendre s'il y a quelque chose de nouveau ici, ou si c'est juste un enième article autour du même problème évoqué initialement.

Et dans la logique prise par VW de copier sans aucune arrière-pensée tout ce que Tesla fait, je me demande si ce n'est pas non plus du buzz médiatique savamment orchestré. En d'autres termes, inventer de faux problèmes parce que c'est très efficace en terme de viralité avant d'annoncer fièrement leur capacité à avoir réalisé un logiciel ultra-performant et super-avancé avant le grand lancement pour l'été.

Oui, je sais, je réfléchis de façon très tordue. Mais ce type de stratégie marketing est réel et largement exploité depuis bien plus longtemps qu'on ne pense. L'objectif est toujours le même, faire connaître le produit et toucher l'audience la plus importante possible qui va relayer l'information.

Il faut se rappeler que dans les années 60, VW avait fait une publicité qui montrait une coccinelle avec écrit en GRAND au-dessus: "LEMON". Un terme pour parler d'une voiture de très mauvaise qualité.

Ce n'est bien sûr que de la grosse hypothèse de ma part, et on ne le saura vraiment qu'à l'été ou lors d'un communiqué officiel de VW.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 65011
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Voiture électrique : le futur panzer électrique Allemand

Message par energy_isere » 07 mars 2020, 14:42

BMW i4, une future reine de la route
Jeu 05/03/2020 — La très, très prometteuse.
Concept BMW i4 électriqueBMW a été un pionnier de l'électro-mobilité avec son i3, mais son style comme ses prestations ne sont pas celles d'une BMW traditionnelle. C'est bien une BMWi, et non une BMW normale. L'i4 sera différente, en ce qu'elle aura tout ce qui a fait la réputation des automobiles BMW.

Image
.......

elle aura une batterie d'une capacité d'environ 80 kWh, pour lui garantir plus de 600 km d'autonomie WLTP. Mais bien sûr, on attend toute une gamme, avec avec aussi des modèles moins puissants, et une batterie de moindre capacité. Et donc aussi plus légère, puisque la batterie de 80 kWh ferait quelques 550 kg.
.........
https://www.moteurnature.com/30275-bmw- ... e-la-route

tita
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2274
Inscription : 07 juin 2005, 11:22
Localisation : Franches-Montagnes (Suisse)

Re: Voiture électrique : le futur panzer électrique Allemand

Message par tita » 07 mai 2020, 16:19

VW avait annoncé début mars le prochain modèle électrique, le ID.4, un SUV. Je reste assez convaincu que la stratégie de VW est très clairement dirigée pour concurrencer Tesla. Les deux modèles, ID.3 et ID.4, sont la réponse aux Model 3 et Y de Tesla.

Image

Dans le même temps, Audi a annoncé sont Q4 e-tron, un SUV qui sera moins cher que le Model Y.

Image

C'est 75 modèles de voitures électriques dans ses diverses marques que le groupe désire lancer d'ici 2029.
https://www.20min.ch/fr/story/75-nouvel ... 0263136570

Et l'arrivée en grande pompe de l'ID.3 est confirmée pour le 17 juin prochain. En effet, VW compte livrer les 30'000 premiers véhicules dans toute l'Europe au même moment. Là aussi, je ne peux que songer à Tesla qui exploite son processus de livraison concentré sur le dernier mois de chaque trimestre pour annoncer des records de vente et faire le buzz.

Beaucoup de rumeurs évoquaient un lancement reporté pour cause de problèmes logiciels. C'est un peu la surprise de voir qu'il n'y a aucun délai. Visiblement, ils ont résolus leur problème... Ou peut-être n'y avait-il aucun problème à la base.

Répondre