Voiture électrique : le futur panzer électrique Allemand

Forum dédié aux discussions sur les moyens de transport.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59726
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Voiture électrique : le futur panzer électrique Allemand

Message par energy_isere » 01 mai 2018, 12:57

Je viens de créer ce fil spécifique en remontant jusqu'au 1er janvier 2017, car je crois que le tank industriel Allemand dans l' électrique va être très puissant dans les prochaines années.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59726
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Voiture électrique : le futur panzer électrique Allemand

Message par energy_isere » 01 mai 2018, 13:00

Sol E20X : Volkswagen révèle un SUV électrique bon marché pour la Chine

Michaël TORREGROSSA 24 Avr 2018

A la veille des journées presse du salon de l’automobile Pékin, Volkswagen sort l’artillerie lourde. Annonçant un nouvel investissement de 15 milliards d’euros spécifique au marché chinois, le constructeur révèle un SUV électrique bon marché qui sera lancé dès 2018 sous une nouvelle marque, Sol.

Image

Volkswagen ne ratera pas le virage de la voiture électrique en Chine. Fort de 3.2 millions de véhicules vendus en Chine sur la seule année 2017, le constructeur allemand un programme d’investissement de 15 milliards d’euros d’ici à 2022 sur le seul marché chinois. Un investissement colossal qui permettra au constructeur de se positionner sur différents segments stratégiques dont l’électro-mobilité, la voiture autonomie, la digitalisation et les nouveaux services de mobilité.

D’ici à 2023, Volkswagen prévoit de lancer dix nouveaux modèles 100 % électriques sur le marché chinois et un total de 40 modèles « nouvelles énergies » d’ici 7 à 8 ans. En 2025, l’objectif du constructeur est de produire et de vendre 650.000 voitures électriques en Chine.

« En tant que premier marché automobile mondial, la Chine joue un rôle de premier plan pour toutes les marques du Groupe » a précisé Herbert Diess, le nouveau Président du Groupe. « Nous allons commencer la production locale de voitures électriques à batterie dans au moins six usines d’ici 2021 en Chine » a-t-il ajouté.

Sol : une nouvelle marque et un premier modèle pour le second semestre 2018

S’il était un temps question qu’il utilise Seat comme porte étendard de son offre électrique en Chine, le groupe a finalement choisi de lancer une nouvelle marque : Sol. Mise en place avec le constructeur chinois JAC, celle-ci vient de présenter en avant-première sa toute première voiture électrique : un SUV « bon marché » baptisé Sol E20X.

Annonçant 116 chevaux de puissance et 300 kilomètres d’autonomie, le modèle sera à l’honneur sur le stand du constructeur à Pékin. Attendu au second semestre 2018 en Chine, il sera suivi par deux autres modèles électriques développés à partir d’architectures déjà exploitées par JAC : un minicar et une berline.
http://www.automobile-propre.com/sol-e2 ... -la-chine/

Avatar de l’utilisateur
phyvette
Modérateur
Modérateur
Messages : 7727
Inscription : 19 janv. 2006, 03:34

Re: Voiture électrique : le futur panzer électrique Allemand

Message par phyvette » 01 mai 2018, 13:13

energy_isere a écrit :
01 mai 2018, 12:57
le tank industriel Allemand dans l' électrique va être très puissant dans les prochaines années.
Tu crois ?

Vision Mercedes-Maybach Ultimate Luxury : un future SUV électrique, quatre moteurs électriques : 750 ch, 4 x 4 100 % électrique, batterie de 80 kWh, autonome de plus de 500 kilomètres. La vitesse maximale est limitée électroniquement à 250 km/h.
C'est le ça développement durable !!

https://www.carnetsduluxe.com/a-la-une/ ... lectrique/
Gilles a raison
Gilles a tjs raison
Si un membre a raison les 1 et 2 s'appliquent
Gilles ne contredit pas il éduque
Les idées de Gilles sont tjs bonnes
Gilles est obligé de penser pour tout le monde
Seul Gilles a une vision globale de la société

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59726
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Voiture électrique : le futur panzer électrique Allemand

Message par energy_isere » 01 mai 2018, 13:39

phyvette a écrit :
01 mai 2018, 13:13
energy_isere a écrit :
01 mai 2018, 12:57
le tank industriel Allemand dans l' électrique va être très puissant dans les prochaines années.
Tu crois ?

Vision Mercedes-Maybach Ultimate Luxury : un future SUV électrique, quatre moteurs électriques : 750 ch, 4 x 4 100 % électrique, batterie de 80 kWh, autonome de plus de 500 kilomètres. La vitesse maximale est limitée électroniquement à 250 km/h.
C'est le ça développement durable !!

https://www.carnetsduluxe.com/a-la-une/ ... lectrique/
:lol:

750 ch c'est plus que la puissance du Panzer III de 23 tonnes qui faisait 200 ch, https://fr.wikipedia.org/wiki/Panzerkampfwagen_III
et un peu plus que la puissance du Panzer IV chatd lourd de combat de 57 tonnes qui faisait 650 ch !
https://fr.wikipedia.org/wiki/Panzerkampfwagen_VI_Tiger

Avatar de l’utilisateur
phyvette
Modérateur
Modérateur
Messages : 7727
Inscription : 19 janv. 2006, 03:34

Re: Voiture électrique : le futur panzer électrique Allemand

Message par phyvette » 01 mai 2018, 17:20

Va falloir revoir les bottes du Mille-bornes.

Image

Insensible aux cartes accident, aux pneus crevés, ainsi qu’au sabotage, par contre vos cartes de kilomètres comptent pour moitié et la carte batterie vide est battue pas la botte recharge rapide
Gilles a raison
Gilles a tjs raison
Si un membre a raison les 1 et 2 s'appliquent
Gilles ne contredit pas il éduque
Les idées de Gilles sont tjs bonnes
Gilles est obligé de penser pour tout le monde
Seul Gilles a une vision globale de la société

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59726
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Voiture électrique : le futur panzer électrique Allemand

Message par energy_isere » 07 mai 2018, 12:55

Volkswagen passe sa commande de batteries à 40 milliards d’euros

Michaël TORREGROSSA 4 Mai 2018

Alors qu’il annonçait à la mi-mars avoir sélectionné des partenaires en Europe et en Chine pour une commande de 20 milliards d’euros de cellules batteries, le groupe allemand vient d’annoncer avoir porté cette somme à 40 milliards.


Fruit du hasard ou action délibérée, l’annonce de Volkswagen intervient seulement quelques jours après la présentation par Tesla de ses résultats financiers trimestriels.

D’ici 2025, Volkswagen et ses différentes marques comptent vendre 3 millions de véhicules électriques par an, a annoncé Herbert Diess lors de l’Assemblée Générale annuelle du groupe, ajoutant vouloir porter sa commande batteries à 40 milliards d’euros, soit deux fois plus que ce qui avait été annoncé il y a seulement six semaines. Face à Tesla et à un dieselgate qui continue à le poursuivre, le groupe allemand sort désormais sa puissance financière pour s’imposer sur un marché sur lequel il a pris beaucoup de retard.

« D’ici 2020, nous offrirons à nos clients plus de 25 nouveaux modèles électriques et plus de 20 hybrides rechargeables », a confirmé Herbert Diess devant les actionnaires du groupe.

Arrivée de la plateforme MEB, participation à Ionity pour la charge haute puissance, investissements dans les batteries, transformation de ses sites industriels… si Volkswagen ne fait résolument pas partie des pionniers de l’électrique, l’arsenal qu’il est en train de mettre en place risque de faire mal !
http://www.automobile-propre.com/breves ... rds-euros/

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59726
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Voiture électrique : le futur panzer électrique Allemand

Message par energy_isere » 18 mai 2018, 22:24

Mercedes va produire une voiture électrique « compacte » en France

Michaël TORREGROSSA 18 Mai 2018

Officialisant un nouvel investissement de 500 millions dans l’électro-mobilité, Daimler a annoncé la production d’une nouvelle voiture électrique en France. Une première pour Mercedes dans l’hexagone.

Cette future voiture électrique de la gamme EQ, vraisemblablement la EQA, sera assemblée à Hambach, en Moselle, sur le même site que les actuelles Smart ForTwo et ForFour électriques. « Avec l’inauguration du site de Hambach, nous avons démarré il y a 20 ans un projet franco-allemand exemplaire. Aujourd’hui, nous allons un pas plus loin avec, pour la première fois de notre histoire centenaire, la production d’une Mercedes-Benz en France » a déclaré Dieter Zetsche, Président du Conseil d‘Administration Daimler AG.

Au total, le constructeur compte investir près de 500 millions d’euros consacrés à l’adaptation de l’outil industriel et à la construction de nouveaux bâtiments dotés des dernières technologies en matière de production. Les travaux préparatoires doivent démarrer prochainement.

« Dans le cadre de notre offensive électrique, la production d’un véhicule électrique compact à Hambach porte notre capacité de fabrication à 6 sites répartis sur 3 continents. Hambach intègre ainsi notre réseau de production de véhicules compacts, aux côtés de l’usine Leader de Rastatt » a ajouté Markus Schäfer, membre du Directoire et Responsable des usines Mercedes-Benz Cars dans le monde.

Pour le groupe Daimler, cette annonce s’inscrit dans une vaste offensive en faveur de la mobilité électrique. Alors que Smart sera exclusivement électrique en Europe à compter de 2020, Mercedes prévoit de commercialiser plus de 10 modèles à propulsion électrique sur tous les types de segments, de la smart au SUV, d’ici à 2022. A horizon 2025, le groupe estime que ses modèles électriques pourraient représenter entre 15 et 25 % de ses ventes à l’échelle mondiale.
http://www.automobile-propre.com/breves ... te-france/

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59726
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Voiture électrique : le futur panzer électrique Allemand

Message par energy_isere » 29 mai 2018, 21:00

La marque VW compte vendre 1 million de voitures électriques par an d'ici 2025

Usine Nouvelle le 28/05/2018

La marque VW du groupe Volkswagen compte vendre plus de 1 million de voitures électriques par an d'ici 2025. La marque compte notamment sur les marchés européens et chinois pour atteindre cet objectif.
..............
lire : https://www.usinenouvelle.com/article/v ... es.N699234

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59726
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Voiture électrique : le futur panzer électrique Allemand

Message par energy_isere » 29 juin 2018, 20:28

BMW signe un contrat batteries d'E1 md avec le chinois CATL

publié le 29/06/2018 (Reuters)

BMW a accordé un contrat représentant plus d'un milliard d'euros au fabricant chinois de batteries au lithium Contemporary Amperex Technology Ltd (CATL), prévoyant que ce dernier construise en Europe une usine de fabrication d'éléments de batteries, a déclaré le constructeur allemand.

CATL passe en revue des locations possibles pour cette usine, la Thuringe encourageant le groupe chinois à utiliser un site près d'Erfurt, principale de ce Land situé dans l'est de l'Allemagne.

Début mai, Daimler avait également placé une commande pour des éléments de batterie auprès de CATL, qui a réussi son introduction en Bourse au début du mois.

Les constructeurs automobiles européens, s'ils investissent pour leur part dans les moteurs électriques, les réducteurs, l'électronique de puissance et le packaging final des batteries, estiment toujours que la chimie des cellules ne relève pas de leur coeur de métier.
https://www.boursier.com/actualites/reu ... 21422.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59726
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Voiture électrique : le futur panzer électrique Allemand

Message par energy_isere » 05 juil. 2018, 07:43

Volkswagen va se lancer dans le véhicule électrique en autopartage :
VW to Start Electric Car-Sharing Service to Boost Lineup
By Christoph Rauwald
4 juillet 2018

Electric-only service to kick off in Germany next year
VW sees scope to sell ’far more’ than 1 million e-cars in 2025
https://www.bloomberg.com/news/articles ... ing-lineup

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59726
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Voiture électrique : le futur panzer électrique Allemand

Message par energy_isere » 09 juil. 2018, 17:03

Auto: le géant chinois de la batterie s'installe en sauveur en Allemagne

AFP09/07/2018

Les constructeurs allemands vont accueillir à domicile, en Thuringe, la pièce maîtresse de leur offensive pour l'électrification des voitures, une usine du géant chinois de la batterie, après la signature lundi d'un accord bilatéral.

Après des mois de tractations, Contemporary Amperex Technology (CATL), un des premiers producteurs de cellules de batteries électriques au monde, fournira aux industriels ce composant clé depuis sa gigantesque usine programmée à Erfurt (centre).

Le projet a été officiellement signé lundi après-midi à Berlin, en présence du Premier ministre chinois, Li Keqiang, et de la chancelière, Angela Merkel, qui s'en est félicitée, tout en prenant acte du retard européen dans ce secteur des batteries de voiture.

"Il faut reconnaître qu'aucun investissement pour fabriquer des batteries en Europe n'a été initié par des firmes européennes", a déploré la chancelière lors d'une conférence de presse suivant la signature de 22 nouveaux partenariats.

"CATL possède le savoir-faire pour produire en masse (...) Ce savoir-faire n'est pas encore en Europe", a aussi concédé lundi lors d'une conférence de presse le directeur des achats de BMW, Markus Duesmann.

Le groupe a déjà passé un contrat d'une valeur totale de 4 milliards d'euros avec le mastodonte chinois CATL, basée à Ningde en Chine et cotée depuis juin à la Bourse de Shenzhen.

- Maître du cobalt -

Ce projet sino-allemand intervient alors que l'Union européenne tergiverse pour se doter d'un "Airbus des batteries", soit un plan justement destiné à éviter la dépendance énergétique vis-à-vis de l'Asie, maître incontesté du stockage d'électricité.

Mais les constructeurs allemands, lancés dans une offensive pour préparer la sortie des moteurs à combustion, ont eux d'ores et déjà renoncé à investir directement dans la très coûteuse production de batteries électriques, conscient que le retard accumulé serait difficile à rattraper.

Les constructeurs européens développent bien des moteurs électriques, et des composants électroniques pour augmenter la puissance énergétique, mais se sont désintéressés de la chimie des cellules nécessaires aux batteries.

Ainsi l'équipementier allemand Bosch a renoncé cette année à produire ses cellules, calculant qu'il faudrait 20 milliards d'euros environ pour devenir un acteur de premier plan dans la prochaine décennie.

Le chinois CATL dispute ainsi la place de leader mondial de la batterie lithium-ion pour voitures électriques au japonais Panasonic, allié au californien Tesla, dans un marché entièrement dominé par les firmes asiatiques.

La future usine, qui pourrait créer jusqu'à 1.000 emplois, sera implantée en Thuringe, une région d'ex-Allemagne de l'Est encore à la traîne économiquement mais qui peut espérer devenir "l'un des plus importants sites européens pour la technologie des batteries", s'est réjoui lundi le ministre régional de l'Economie de ce Land, Wolfgang Tiefensee.

Le groupe BMW a précisé lundi vouloir conserver la maîtrise de l'approvisionnement en cobalt, matière première des futures batteries. Les conditions d'extraction de ce minerai en Afrique sont considérées comme parfois douteuses, notamment lorsque des enfants sont employés dans les mines.

"Nous achèterons nous-mêmes les matières premières auprès des fournisseurs et les mettrons à la disposition du producteur (de cellules)", a précisé le responsable des achats BMW, chiffrant à un demi-milliard d'euros cet investissement.
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... b1332bfa28

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59726
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Voiture électrique : le futur panzer électrique Allemand

Message par energy_isere » 09 juil. 2018, 21:30

Usine Nouvelle ajoute que l' investissement pour cette usine de batterie serait de 240 millions d' €

https://www.usinenouvelle.com/article/l ... ne.N717164
............
Le contrat signé avec BMW prévoit un premier investissement d'environ 240 millions d'euros pour construire une usine à Erfurt, en Allemagne orientale, a déclaré à la presse Wolfgang Tiefensee, le ministre des affaires économiques du Land de Thuringe.

En tout, BMW prévoit de commander pour quatre milliards d'euros de cellules de batteries à CATL dans les prochaines années, dont 1,5 milliard d'euros en provenance d'Erfurt, a dit le directeur des achats du constructeur, Markus Duesmann.

CATL, le premier fabricant mondial de cellules de batteries pour voitures électriques, a affirmé que l'usine allemande n'était que la première étape de son expansion en Europe.

"Nous voulons approvisionner tous les constructeurs en Europe", a dit le président du groupe chinois, Robin Zeng. "Si le projet en Thuringe réussit, on pourra envisager d'autres sites".

Angela Merkel a salué l'investissement de CATL, dont l'usine d'Erfurt fera travailler 600 personnes, tout en appelant de ses voeux une future concurrence européenne. "Si on y arrive par nous-mêmes, je n'en serais pas mécontente", a-t-elle dit.

.................

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59726
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Voiture électrique : le futur panzer électrique Allemand

Message par energy_isere » 29 juil. 2018, 10:08


La Poste allemande, pionnier inattendu de la camionnette électrique


Par AFP — 25 juillet 2018

Petit et électrique, le «Streetscooter» est déjà incongru dans une Allemagne fière de ses puissantes berlines. Mais cette camionnette arbore de surcroît le logo de Deutsche Post, qui a pris de vitesse les grands constructeurs dans la livraison urbaine.

Plus de 6.000 de ces engins jaunes chargés de colis sillonnent aujourd’hui les villes allemandes, sur les 49.300 véhicules qu’utilise la Poste locale, et l’entreprise vient d’ouvrir une deuxième usine pour en produire au total 40 par jour.

Désireuse d’améliorer son bilan carbone à moindre coût, Deutsche Post a d’abord tenté de se fournir en véhicules électriques auprès des géants nationaux de l’automobile, comme Volkswagen, BMW et Daimler.

Mais leur retard sur ce créneau l’a incitée à racheter en 2014 une start-up qui développait ses propres utilitaires, au point de donner par ce projet «une grande impulsion» à la mobilité électrique en Allemagne, estime Ferdinand Dudenhöffer, analyste du Center Automotive Research.

«Cette camionnette est moins bruyante, et s’intègre mieux à son environnement», vante Miroslav Arapovic, livreur depuis plus de 20 ans, manoeuvrant son Streetscooter devant un centre de tri de colis de la Poste près de Francfort.

- Minimalisme -

Plus petit que les camions traditionnels, cet engin minimaliste a été conçu pour la livraison en ville: la batterie affiche une autonomie de quelque 80 kilomètres, ce qui réduit drastiquement les coûts de production.

Rien d’étonnant à ce que les grands constructeurs, avec leurs modèles taillés pour la route - donc la distance et la vitesse -, n’aient pu «répondre aux demandes spécifiques de la Poste», explique à l’AFP Stefan Reindl, directeur de l’Institut pour l’économie de l’automobile (Ifa).

Leurs structures de production sont assez rigides, les dissuadant de se lancer dans des projets à petite échelle, et ils ont par ailleurs tendance «à barder leurs voitures de technologie», souligne l'expert.

Contraintes d’assainir leur air, certaines municipalités allemandes - Hambourg d’abord et bientôt Stuttgart - ont banni de leurs rues les moteurs diesel les plus polluants, incitant les professionnels de la logistique à miser sur l’électrique.

- Objectif «zéro émission» -

Et le défi est loin de se limiter à l’Allemagne: à Londres, selon une étude britannique de 2017, le trafic des camionnettes légères a augmenté de 30% depuis 1993, alors que celui des voitures et taxis décline depuis le début des années 2000.

Côté pollution, les livraisons du «dernier kilomètre» concentrent les problèmes. Non seulement la flotte actuelle roule majoritairement au diesel, mais ses arrêts fréquents, sa faible vitesse et son chargement lourd dégradent le bilan en émissions toxiques, selon l'«Independent Transport Commission», d’où les multiples recommandations en faveur de l’électrique.

Or le virage vers la logistique «zéro émission» a pris de court les constructeurs historiques, ouvrant le marché des utilitaires électriques à Deutsche Post, qui commercialise son modèle à l’extérieur depuis l’été 2017 pour quelque 40.000 euros.

La startup d’Aix-la-Chapelle a annoncé fin mai la vente de 200 unités à une entreprise britannique de livraison de lait, et début juillet l’électricien Westnetz, une filiale d’Innogy, a dévoilé l’acquisition de 300 véhicules dans le cadre d’un «partenariat de développement».

StreetScooter développe aussi un nouveau modèle plus grand et puissant avec le constructeur emblématique Ford, réduit cependant à fournir des châssis.

Le réveil des géants -

Mais cette avance pourrait ne pas durer, maintenant que Volkswagen, Daimler ou BMW, empêtrées dans les scandales à répétition sur leurs émissions de polluants, mettent les bouchées doubles pour rattraper leur retard.

En 2017, Daimler et le livreur Hermes ont par exemple annoncé un partenariat portant sur le développement de 1.500 camionnettes, livrées d’ici 2020.

.........
http://www.liberation.fr/futurs/2018/07 ... ue_1668677

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59726
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Voiture électrique : le futur panzer électrique Allemand

Message par energy_isere » 03 août 2018, 13:43

Volkswagen ne veut pas être dépendant des fournisseurs asiatiques pour ses cellules de batteries

Usine Nouvelle 03 Aout 2018

Volkswagen envisage la fabrication de ses propres cellules de batteries à l'horizon 2024-2025. "Nous ne devons pas nous rendre dépendants de quelques fabricants asiatiques sur le long terme", a dit Herbert Diess après la publication des résultats trimestriels du constructeur automobile. Les progrès dans les séparateurs en céramique ont augmenté la viabilité de la production de masse de batteries à l'état solide, a-t-il ajouté. Une usine produisant de telles batteries serait probablement située en Europe, voire en Allemagne si les conditions le permettent, a poursuivi Herbert Diess.

Les batteries sont un enjeu clé pour l'industrie automobile européenne dont le manque de capacités de production propres risque de freiner le développement de la mobilité électrique.

Un ÉNORME marché potentiel

Actuellement les constructeurs se fournissent auprès de fabricants asiatiques comme le chinois Contemporary Amperex Technology (CATL), qui a choisi l'Allemagne pour sa première usine en Europe.

Les experts pensent que la "révolution" de la mobilité portera le marché des batteries européen à 250 milliards d'euros d'ici 2025.
https://www.usinenouvelle.com/article/v ... es.N727254

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59726
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Voiture électrique : le futur panzer électrique Allemand

Message par energy_isere » 11 sept. 2018, 23:05


EQC : une Mercedes avant d'être une électrique


05/09/2018


Il existe déjà une version électrique de la classe B, mais la plupart des gens la considèrent comme une essence électrifiée. On ne peut plus dire cela des nouvelles Mercedes EQ, dont voici le premier modèle : l'EQC. Longue de 4,76 m, large de 1,88 m et haute de 1,62 m, elle est très proche de la GLC du même constructeur. Mais quand la GLC offre le choix entre motorisation essence, diesel et sans doute aussi bientôt hybride rechargeable, l'EQC n'est et ne sera jamais disponible autrement qu'avec une propulsion électrique. Une petite gamme de modèles est néanmoins possible, cette première version est une EQC 400 4Matic.
Mercedes EQC électriqueUn premier moteur est à l'avant, un second est à l'arrière, pour une puissance totale disponible de 300 kW (408 ch), avec un couple de 765 Nm. La batterie est au centre, sa capacité est de 80 kWh. Les amateurs de chiffres voient de suite que ceux-ci sont inférieures à la meilleure des Tesla, mais ceci est parfaitement assumé par Mercedes. La marque à l'étoile explique qu'elle ne cherche pas à battre des records, mais à prodiguer la meilleure expérience client, ce qui est bien différent. On ajoutera qu'avec une accélération de 0 à 100 km/h en 5,1 secondes, et quelques 360 km d'autonomie, cette EQC répondra à la majorité des besoins.
.........
https://www.moteurnature.com/29517-eqc- ... electrique

Répondre