Transport aérien en question ''Flygskam''

Forum dédié aux discussions sur les moyens de transport.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
kercoz
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8407
Inscription : 18 nov. 2007, 21:46
Localisation : SUD GIRONDE GRAVE DE GRAVE

Transport aérien en question ''Flygskam''

Message par kercoz » 29 mai 2019, 08:38

Alors que les pays émergents boostent le transport aérien, notre occident amorce une décrue de ce moyen de transport pour des raisons de morale écologique: La suède amorce ce concept:
https://www.ledauphine.com/france-monde ... n-en-suede
Entre 2 certitudes , il faut toujours choisir la moindre .

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58624
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Transport aérien en question ''Flygskam''

Message par energy_isere » 16 juin 2019, 13:54

Arrêter l'avion? La génération RyanAir nous raconte son dilemme
Ils ont connu les années où l'on découvrait que l'on pouvait prendre l'avion à bas prix. L'heure est désormais à la prise de conscience du bilan carbone que ce mode de transport engendre.


Par Sandra Lorenzo 8 juin 2019 huffingtonpost

Début de la décennie 2000, EasyJet et RyanAir arrivent en France et proposent des billets d’avion à des prix jamais vus. L’avion devient accessible et souvent moins cher que le train. Les billets sont achetés sans trop se poser de questions, les voyages, pensés en fonction des aéroports desservis par ces compagnies low-cost.

Vingt ans plus tard, le prix des billets d’avion est toujours aussi bas et de nouvelles lignes ouvrent régulièrement. Le nombre de vols en Europe en 2014 était environ 80% plus élevé qu’en 1990 selon l’Agence européenne pour l’environnement. En prenant des taux d’occupations moyens, l’agence européenne pour l’environnement tombe sur un taux d’émissions de 14 grammes de CO2 par passager au kilomètre pour le train (avec 156 passagers dedans) contre 104 grammes pour la voiture (avec 1,5 passager) et 285 grammes pour l’avion (avec 88 passagers).

Autre évolution, le grand public n’ignore plus le coût environnemental de ce mode de transport. Les Suédois ont même inventé un nom pour désigner la honte de prendre l’avion pour des raisons environnementales, le “flygskam”. La question se pose maintenant de manière bien plus précise dans les consciences écolos: et s’il fallait tout bonnement arrêter de prendre l’avion?

........
.......
https://m.huffingtonpost.fr/entry/arret ... d_articles

Jeuf
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 1051
Inscription : 01 janv. 2005, 18:08
Localisation : St Quentin en 78

Re: Transport aérien en question ''Flygskam''

Message par Jeuf » 17 juin 2019, 15:46

A-t-on à parler-t-on de honte, ou de "comportement responsable"?

Le cerveau humain (ou animal en général)est conçu pour réagir à des dangers immédiats. Le problème du changement climatique ou de la pénurie à venir de carburant est bien connu intellectuellement mais pas émotionnellement, or ce sont les émotions qui motivent les actions.
Du moins, il peut y avoir émotion mais n'y a pas de lien évident entre les actes commis ce jour et ce dont on s'inquiète pour l'avenir, donc les actes continuent. Faire usage d'un avion est un de ces gestes (ce qui reste le fait de moins de 15% des humains, pour des activités certainement pas vitales ). Et il n'est pas possible d'expliquer cela. Il faut une certaine capacité d'abstraction pour faire ce lien, pour agir.
On peut peut-être se représenter les enfants de maintenant, donc les jeunes adultes de 2040 dans un marasme climat-énergie-démographie (c'est pas seulement de polluer la terre mais en plus laisser plus de monde dessus), qui auront bien des reproches à faire aux futurs vieux (et pas si vieux pour les jeunes adultes d'aujourd'hui), et ils auront raison. Je pense que les futurs vieux auront à rendre compte de leur actes de leur vivant, et heuresement. "Vous saviez que vous nous meniez dans le mur, qu'avez vous fait des ressources ? Des futilités, des week-end à Marakech, des voyages en Birmanie, continuer vers le désastre dans lequel nous sommes maintenant. Au lieu d'utiliser ces ressources, ces moyens, à faire face à ce qui était pourtant certain pour vous depuis longtemps."
Dernière modification par Jeuf le 17 juin 2019, 15:51, modifié 2 fois.

Jeuf
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 1051
Inscription : 01 janv. 2005, 18:08
Localisation : St Quentin en 78

Re: Transport aérien en question ''Flygskam''

Message par Jeuf » 17 juin 2019, 15:50

Sinon, comparaison pas toujours pertinente :
agence européenne pour l’environnement tombe sur un taux d’émissions de 14 grammes de CO2 par passager au kilomètre pour le train (avec 156 passagers dedans) contre 104 grammes pour la voiture (avec 1,5 passager) et 285 grammes pour l’avion (avec 88 passagers).
Le fait que l'avion aille vite permet de faire beaucoup de kilomètre, beaucoup plus que ce qu'on se serait permet par d'autres moyens. Donc l'avion fait surtout augmenter le nombre de km parcourus par une personne.
Beaucoup traversent un continent : 10000 km aller, 10000 km retour, ce qui brule à peut près autant de carburant que d'y aller tout seul en voiture, pour rester vingt jours sur place. Mais vu le temps que ça prend, personne n'aurait l'idée de parcourir 20 000 km seul en voiture pour trois semaines, c'est la distance qu'on parcourt en voiture un an.

Avatar de l’utilisateur
Silenius
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 934
Inscription : 06 avr. 2007, 00:56

Re: Transport aérien en question ''Flygskam''

Message par Silenius » 17 juin 2019, 18:48

qui auront bien des reproches à faire aux futurs vieux (et pas si vieux pour les jeunes adultes d'aujourd'hui), et ils auront raison.


Non, ils n'auraient pas raison, car ils auraient agit de facon identique dans les memes circonstances. Peuvent-ils leur reprocher d'etre et d'agir comme des humains ?

Avatar de l’utilisateur
kercoz
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8407
Inscription : 18 nov. 2007, 21:46
Localisation : SUD GIRONDE GRAVE DE GRAVE

Re: Transport aérien en question ''Flygskam''

Message par kercoz » 17 juin 2019, 23:20

Silenius a écrit :
17 juin 2019, 18:48
qui auront bien des reproches à faire aux futurs vieux (et pas si vieux pour les jeunes adultes d'aujourd'hui), et ils auront raison.


Non, ils n'auraient pas raison, car ils auraient agit de facon identique dans les memes circonstances. Peuvent-ils leur reprocher d'etre et d'agir comme des humains ?
Ne leur pardonnez pas ...ils savaient tres bien ce qu' ils faisaient ! Humain ? Je connais pas mal d' humain qui ont changé de comportement..qui ne prennent jamais l' avion et rarement leur voiture...qui vivent tres bien avec des circuits courts ... les statistiques des comportements suicidaires ne sont pas une excuse pour en faire autant. Le mépris peut être une arme contre ces "humains" sois disant doués de raison.
Entre 2 certitudes , il faut toujours choisir la moindre .

Répondre