[Automobiles] Voiture à pile à combustible (et hydrogène)

Forum dédié aux discussions sur les moyens de transport.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9748
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: [Automobiles] Voiture à pile à combustible (et hydrogène)

Message par mobar » 07 mars 2019, 07:16

L'hybride Pile à Combustible + batterie + moteur électrique pourrait bien être le trio gagnant
Bien plus efficace et adaptable sur le papier que toutes les combinaisons à base de moteur thermique ou le 100% électrique à batterie
Encore quelques efforts de R&D!
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8600
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: [Automobiles] Voiture à pile à combustible (et hydrogène)

Message par Remundo » 07 mars 2019, 08:18

les PAC H2 sont sympathiques, c'est la génération de H2 + stockage et transvasement qui sont problématiques.

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9748
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: [Automobiles] Voiture à pile à combustible (et hydrogène)

Message par mobar » 07 mars 2019, 19:13

Ce sont le genre de problèmes qui finissent par se régler, rien de rédhibitoire
Un hydride PAC H2 + batterie ou PAC H2 + micro thermique H2 électrogène permettrait de fonctionner tout le temps sans problème d'autonomie ni de chauffage habitacle en hiver

Le problème du cout de production de l'H2 est bien plus bloquant, la photo calatyse ou l'hydrogène solaire direct répondront peut être ... à suivre :wtf:
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58580
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Automobiles] Voiture à pile à combustible (et hydrogène)

Message par energy_isere » 11 mars 2019, 20:27

Michelin et Faurecia créent une filiale commune dans l’hydrogène


Julie Thoin-Bousquié Usine Nouvelle Publié le 11/03/2019

Les deux équipementiers rassemblent leurs forces sur la pile à combustible, et annoncent la création d'une co-entreprise autour de la jeune société Symbio.

Faire poids dans l’hydrogène.
Alors que se déroulait lundi 11 mars une réunion au ministère de l'Economie à Paris, dédiée à l’avenir de la filière automobile française, les deux équipementiers français Michelin et Faurecia ont annoncé la création d’une filiale commune pour travailler sur la pile à combustible, considérée comme le cœur du réacteur dans les systèmes fonctionnant à l’hydrogène. Une coentreprise qui doit s’articuler autour du jeune équipementier grenoblois Symbio, dont Michelin a acquis la totalité des parts début février.

Une manière de mutualiser les efforts sur une technologie dans laquelle Michelin et Faurecia investissent depuis plusieurs années. En 2017, le second a signé un accord avec le Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) dans l’objectif de développer une pile à combustible. Un sujet suivi de près par Michelin, qui détenait jusqu’à présent des parts dans Symbio, qui développe des kits à hydrogène installables sur des véhicules électriques existants. Via sa filiale Imeca, le groupe clermontois produit par ailleurs les piles à combustible pour le compte de Symbio.

Devenir "un leader mondial"

Grâce à cette coentreprise détenue à 50-50 et baptisée "Symbio, a Faurecia Michelin hydrogen company", les deux équipementiers veulent devenir "un leader mondial des systèmes de piles à hydrogène". "Notre vision partagée ainsi que la complémentarité de nos savoir-faire technologiques vont permettre d’accélérer la mise sur le marché de systèmes de pile à combustible performants et adaptés à différents cas d’usage", met en avant Patrick Koller, directeur général de Faurecia dans un communiqué.

La filiale ainsi créée autour de Symbio devrait être dirigée par l’actuel dirigeant de la jeune entreprise, Fabio Ferrari. A l’heure actuelle, Symbio compte 120 salariés, dont une partie composés d’employés de prestataires extérieurs, pour répondre à l’intérêt croissant de la technologie proposée par la société. Des effectifs qui devraient grimper avec l’intégration des équipes propres à Michelin et Faurecia autour de la pile à combustible.

Les deux équipementiers de rang 1 conserveront toutefois la maîtrise sur les autres technologies nécessaires au bon fonctionnement des véhicules à hydrogène. Faurecia travaille notamment sur les réservoirs, dans le cadre d’un partenariat avec Stelia Aerospace Composite, tandis que Michelin travaille au déploiement d’un écosystème hydrogène avec Engie. Ceux-ci devraient toutefois bénéficier à la co-entreprise, estiment les deux groupes, qui ambitionnent de "proposer une offre de mobilité complète pour les véhicules hydrogène, de la pile à hydrogène jusqu’aux services de maintenance pour le véhicule", selon les termes de Florent Menegaux, futur président de Michelin.

Image
L'équipementier Symbio, qui est passé sous la houlette de Michelin, a déjà équipé 300 Kangoo de ses solutions à hydrogène.
https://www.usinenouvelle.com/article/m ... ne.N816175

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8600
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: [Automobiles] Voiture à pile à combustible (et hydrogène)

Message par Remundo » 11 mars 2019, 20:32

quel est le budget ? :roll:

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58580
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Automobiles] Voiture à pile à combustible (et hydrogène)

Message par energy_isere » 31 mars 2019, 22:39

Nikola Motor investit pour lancer ses poids lourds à hydrogène

Dim 31/03/2019 — Une société qui avance.

Image
Station hydrogène


Même si Tesla a toujours le projet de lancer un poids lourd électrique sur batterie, la masse des accumulateurs et la lenteur à les recharger resteront toujours des obstacles que nombreux chauffeurs routiers jugeront inacceptables. Il existe heureusement une autre solution, l'hydrogène. Nikola Motor développe depuis maintenant plusieurs années à développer un super poids lourd zéro émission grâce à l'hydrogène, il annonce aujourd'hui s'être doté d'un nouveau centre de test pour piles à combustible et leurs différents composants. C'est un investissement d'un montant de 16 millions de dollars, qui intervient à peine une semaine après l'achat du terrain où sera installé l'usine. C'est à Coolidge, en Arizona. Et sur son site de R&D, Nikola Motor vient de faire installer une pompe à hydrogène capable de délivrer du gaz comprimé à 700 bars.

Alors qu'on se le dise, la société de Trevor Milton a déjà enregistré 13 000 pré-commandes, et elle se donne tous les moyens pour satisfaire ses clients. Le poids lourd à hydrogène sera une réalité dans peu de temps.

Image
https://www.moteurnature.com/29799-niko ... -hydrogene

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9748
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: [Automobiles] Voiture à pile à combustible (et hydrogène)

Message par mobar » 01 avr. 2019, 10:53

C'est Hidalgo qui va être contente elle va bientôt pouvoir autoriser les poids lourds dans Paris! :wtf:
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9748
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: [Automobiles] Voiture à pile à combustible (et hydrogène)

Message par mobar » 03 avr. 2019, 21:38

EdF crée une filiale pour commercialiser de l hydrogéne bas carbone ... pour sauver le nuke
Ou la justification de la future hausse du prix de l électricité
https://www.capital.fr/entreprises-marc ... ne-1333820
https://www.edf.fr/groupe-edf/espaces-d ... as-carbone
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58580
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Automobiles] Voiture à pile à combustible (et hydrogène)

Message par energy_isere » 23 avr. 2019, 08:51

Automobile: la Chine met le cap sur l'hydrogène

AFP parue le 22 avr. 2019

Déjà championne des voitures électriques à batterie lithium-ion, la Chine veut accélérer l'émergence du moteur à hydrogène: elle pousse ses constructeurs vers cette technologie prometteuse, visant un million de véhicules d'ici une décennie.

Mi-mars, le "rapport de travail" annuel du gouvernement a été amendé pour y inclure pour la première fois l'objectif de "promouvoir" la construction de stations de recharge pour véhicules à hydrogène. Le pays en compte actuellement une quinzaine.

Selon un plan gouvernemental dévoilé par la presse officielle, Pékin vise 5.000 véhicules à hydrogène sur les routes l'an prochain, 50.000 d'ici 2025 et un million en 2030 --un objectif modéré vu son colossal marché automobile (28 millions de véhicules vendus l'an dernier).

L'hydrogène "est la prochaine étape logique pour réduire les émissions (polluantes), en résolvant certaines difficultés des véhicules électriques, comme l'autonomie et le temps de recharge, tout en réduisant la consommation d'électricité", observent les analystes de Fitch Solutions.

La technologie consiste à embarquer un réservoir stockant de l'hydrogène comprimé, qui est transformé en électricité via une pile pour alimenter un moteur électrique.

Le système offre une autonomie et une rapidité de recharge comparables au plein d'essence d'une voiture classique, avec les avantages des véhicules 100% électriques (silence, absence d'émissions polluantes).

Selon Xavier Mosquet, du cabinet BCG, la pile à combustible hydrogène pourrait être "une solution intéressante" pour les poids lourds, pour lesquels les batteries électriques (puissance limitée, temps de recharge) sont moins adaptées. Véhicules utilitaires et bus pourraient être privilégiés.

Aiguillonnés par les autorités, des constructeurs étatiques chinois intensifient leurs préparatifs, à l'instar de SAIC (qui fait déjà circuler des bus à hydrogène) et Great Wall Motors.

Spécialiste des 4x4 urbains, ce dernier prépare sa première voiture à hydrogène pour 2020 avant un lancement commercial en 2023.

"Aucune contradiction avec les voitures électriques! Les deux stratégies sont complémentaires: les poids lourds ne pourront pas fonctionner purement avec des batteries", explique son vice-président, Zhao Guoqing, au salon automobile de Shanghai.

La pile à combustible coûte néanmoins encore très cher compte tenu des faibles volumes produits: pour l'instant, seuls les japonais Toyota et Honda, et le sud-coréen Hyundai, se sont lancés dans la commercialisation.

"Les constructeurs chinois devront investir des capitaux élevés pour développer ou acquérir les technologies. Toyota et Honda mènent la course en tête", selon Fitch Solutions.

De l'avis général, Pékin pourrait cependant propulser l'hydrogène à coups de généreuses subventions et d'incitations réglementaires, des méthodes déjà employées pour faire décoller les ventes de voitures électriques.

L'Europe, elle, n'entend pas louper le virage: l'Allemagne a lancé un programme pour atteindre 400 stations de distribution d'hydrogène d'ici 2023 et Paris a adopté un plan de 100 millions d'euros pour soutenir la filière hydrogène, axé notamment sur l'automobile.

Avatar de l’utilisateur
GillesH38
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 13317
Inscription : 10 sept. 2005, 17:07
Localisation : Berceau de la Houille Blanche !
Contact :

Re: [Automobiles] Voiture à pile à combustible (et hydrogène)

Message par GillesH38 » 23 avr. 2019, 08:57

Et il sera fabriqué avec quoi, l'hydrogène chinois ?
- Je suis Charlie - "I do not see any harm in people making money if it leads to a lower carbon society " R.K. Pachauri, président du GIEC, interview du 6 mai 2008 à Emirates Business.

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9748
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: [Automobiles] Voiture à pile à combustible (et hydrogène)

Message par mobar » 23 avr. 2019, 11:28

Avec du charbon, de l'eau et de l'air probablement !
2 C +2 H²O + 4 N² + O² ==> 2 CO² + 2 H² + 4 N²
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58580
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Automobiles] Voiture à pile à combustible (et hydrogène)

Message par energy_isere » 26 avr. 2019, 00:22

Mobilité: Air Liquide s'associe à Houpu pour développer un réseau de stations à hydrogène en Chine

AFP parue le 25 avr. 2019

Le groupe de gaz industriels Air Liquide a annoncé jeudi la création d'une coentreprise avec la société chinoise Houpu, pour développer le réseau de stations de remplissage d'hydrogène pour véhicules électriques à pile à combustible en Chine.

"Cette coentreprise permettra aux deux sociétés de développer conjointement des projets visant à favoriser la mise en place d'un réseau de distribution de stations d'hydrogène en Chine" et de favoriser la mobilité propre grâce au moteur à hydrogène, a indiqué Air Liquide dans un communiqué.

Utilisé dans une voiture électrique à pile à combustible, l'hydrogène se combine à l'oxygène de l'air pour produire de l'électricité sans générer de pollution. "Ce nouvel engagement, en ligne avec les objectifs climat du groupe, est d'autant plus significatif que la Chine constitue le premier marché automobile mondial", défend le directeur de la société et membre du comité exécutif du groupe Air Liquide, François Darchis.

Près de 28 millions de véhicules ont été vendus en 2018 en Chine. Déjà champion des voitures électriques à batterie lithium-ion, le pays promeut la construction de stations de recharge pour véhicules à hydrogène. Le pays en compte actuellement une quinzaine. Pékin pousse également ses constructeurs vers cette technologie prometteuse, visant un million de véhicules d'ici une décennie.

Air Liquide exploite déjà en Chine près de 90 unités de production et emploie quelque 4 000 collaborateurs dans le cadre de ses activités dans les gaz industriels et médicaux, et de distribution d'hydrogène. De son côté, Houpu déclare fournir en équipements plus de 5 000 stations de remplissage de gaz naturel dans le monde.
https://www.connaissancedesenergies.org ... ene-190425

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58580
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Automobiles] Voiture à pile à combustible (et hydrogène)

Message par energy_isere » 29 avr. 2019, 15:17

Automobile: Bosch annonce un partenariat dans les piles à combustible avec le groupe suédois PowerCell

AFP parue le 29 avr. 2019

Le premier équipementier automobile mondial, l'allemand Bosch, a annoncé lundi un partenariat avec un groupe suédois pour développer la composante clé des piles à hydrogène après avoir renoncé à produire des cellules de batteries électriques classiques.

Le groupe allemand et PowerCell Sweden AB, une ancienne filiale du constructeur Volvo, veulent mettre sur le marché "au plus tard en 2022" leur pile à combustible, une technologie alternative aux batteries traditionnelles.

Selon eux, les véhicules électriques à hydrogène pourraient s'imposer à long terme face aux véhicules à batterie pour certains usages, grâce à une autonomie supérieure et une vitesse de recharge comparable à celles des voitures à essence, avec les avantages des véhicules 100% électriques : accélération, silence et surtout absence de rejets polluants à l'usage, juste de la vapeur d'eau.

Mais de nombreux obstacles technologiques et financiers restent à surmonter: la fabrication de l'hydrogène est très énergivore et le réseau de stations-service proposant ce carburant reste très limité, avec une soixantaine de points de recharge en Allemagne.

Dans le cadre de ce partenariat dont Bosch n'a pas divulgué les détails financiers, les deux entreprises développeront conjointement le coeur des piles à hydrogène (le "stack"), où a lieu la réaction chimique. C'est à cet endroit que l'hydrogène se combine à l'oxygène de l'air pour produire de l'électricité qui alimente le moteur. Il s'agit d'un composant similaire à la cellule d'une batterie classique, dont la fabrication est dominée par des firmes asiatiques.

Conscient que le retard accumulé serait difficile à rattraper, Bosch avait renoncé l'année passée à produire ces cellules, tournant le dos à la technologie sur laquelle misent les principaux constructeurs automobiles allemands, notamment le géant Volkswagen.

L'automobile, branche reine de l'industrie allemande, s'engage à marche forcée dans l'électrification des motorisations, contrainte de réduire rapidement ses émissions de CO2 pour respecter des limites imposées par l'Union européenne sous peine de pénalités financières. Les objectifs européens "ne sont atteignables qu'avec une électrification croissante des moteurs, et la cellule à combustible y joue un rôle décisif", explique Bosch dans un communiqué, qui voit "les meilleures opportunités" pour cette technologie chez les utilitaires et poids-lourds.

D'ici 2030, le groupe estime à 20% la part de l'hydrogène dans le parc mondial de voitures électriques.
https://www.connaissancedesenergies.org ... ene-190429

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58580
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Automobiles] Voiture à pile à combustible (et hydrogène)

Message par energy_isere » 02 mai 2019, 11:27

Un chimiste Slovene aurait mis au point un catalyseur pour piles à combustible avec moins de Platine et avec du cuivre, le tout en utilisant des nanotechnologies.
Avec un procédé de fabrication intéressant.
24 Avril 2019
.....
cette «poudre noire d’apparence peu attrayante», selon ses propres mots, est un catalyseur deux fois moins cher et trois à quatre fois plus efficace que ceux actuellement sur le marché. Environ la moitié du platine est remplacée par du cuivre, bien moins coûteux. Le platine ne peut néanmoins pas être totalement remplacé, il s’agit de l’un des rares métaux capables de résister aux pressions exercées par les véhicules à long terme.

Sa deuxième découverte est une méthode écologique de production de ce catalyseur basée sur la nanotechnologie. Selon lui, la capacité de production est environ cent fois plus élevée que celle d’autres laboratoires. «Grâce à ces deux innovations, nous avons posé les bases d’une utilisation beaucoup plus large de cette source d’énergie propre», explique Matija Gatalo.
.......
Le reste de l'article du Figaro est sans intérêt.

http://www.lefigaro.fr/international/la ... e-20190424

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58580
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Automobiles] Voiture à pile à combustible (et hydrogène)

Message par energy_isere » 02 mai 2019, 11:34

A Paris, 600 taxis à hydrogène rouleront à la fin 2020
A travers la société HysetCo, quatre pionniers vont investir 100 millions d’euros pour tester et promouvoir cette technologie sur les sols parisien et francilien.


Par Eric Gibory Publié le 08 avril 2019

En février 2019, Air Liquide, Idex (spécialiste français des infrastructures énergétiques), la Société du taxi électrique parisien (STEP) et Toyota ont signé un accord de partenariat autour de cette technologie naissante. Objectif : développer Hype, la première flotte de taxis à hydrogène au monde. Inaugurée en 2015 dans le cadre de la COP21, cette compagnie compte déjà 100 véhicules zéro émission à Paris et en région parisienne, essentiellement des Hyundai Ix35.

Pour parvenir à leurs fins, les quatre aventuriers de l’hydrogène ont fondé une société commune. Baptisée HysetCo, elle s’est donné pour mission de déployer un grand nombre de véhicules à hydrogène en Ile-de-France et de construire un réseau de stations de ravitaillement adapté à la taille de ce parc. Fin 2020, la flotte de taxis Hype devrait compter 600 véhicules à hydrogène.

Air Liquide se concentre sur la construction de stations de ravitaillement. Le groupe en a déjà ouvert quatre à Paris et en région parisienne, et renforcera ce maillage dans les années à venir. A terme, 10 à 12 stations sont prévues. Faire le plein d’hydrogène demande cinq minutes quand plusieurs heures de charge sont nécessaires pour récupérer l’autonomie maximale d’un modèle électrique à batterie. Seulement, ouvrir une station à hydrogène mobilise un à deux millions d’euros d’investissement, contre 100 000 à 150 000 euros pour une station-service essence et diesel. Mais, avec l’industrialisation et grâce à la recherche, les prix baissent. Il y a six ans, l’enveloppe nécessaire atteignait encore plusieurs millions d’euros.

Un défi économique
Partenaire essentiel du projet, Toyota est l’un des premiers constructeurs avec Hyundai et Honda à proposer un véhicule à hydrogène de série. Outre son moteur de 155 chevaux, la Mirai (« futur » en japonais) est équipée de deux réservoirs à hydrogène à haute pression (700 bars) qui alimentent la pile à combustible fabriquée en série. Placés à l’avant et à l’arrière, ces réservoirs offrent une capacité totale de 122 litres, soit une masse stockée qui atteint 5 kilogrammes pour offrir une autonomie de 500 kilomètres.

La pile à combustible, les réservoirs et les autres composants du groupe propulseur sont placés sous le plancher. Avec un centre de gravité abaissé, tenue de route et confort en sortent renforcés. Pour s’offrir ce condensé d’innovation, l’automobiliste lambda devra avoir un portefeuille bien garni puisque le prix de vente atteint près de 80 000 euros. De son côté, Hype loue les véhicules pendant trois ans (ou 240 000 kilomètres) et les restitue à Toyota à l’issue du contrat. Dans le cadre des accords conclus, le constructeur livrera 200 Mirai cette année et 300 l’année prochaine, soit les deux tiers des quotas prévus pour l’Europe sur cette période.

HysetCo, la coentreprise, est dotée d’une capacité d’investissement de 100 millions d’euros pour mener à bien la première phase du projet et ainsi couvrir le financement des véhicules, des infrastructures de recharge et l’achat des licences de taxi. En 2021, Toyota commercialisera une nouvelle génération de Mirai. Les dirigeants de Toyota estiment que le prix de la pile à combustible devrait être divisé par quatre ou cinq d’ici à 2025-2030, tout comme le prix du véhicule. Hype reconnaît le défi économique et n’a pas vocation à être rentable à court terme.
https://www.lemonde.fr/economie/article ... _3234.html

Répondre