Question Candide : pourquoi les clients d'Airbus achètent ?

Forum dédié aux discussions sur les moyens de transport.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
DominiqueBoscher
Brut léger
Brut léger
Messages : 422
Inscription : 02 déc. 2006, 20:22
Localisation : Nice
Contact :

Question Candide : pourquoi les clients d'Airbus achètent ?

Message par DominiqueBoscher » 08 janv. 2007, 21:50

Je suis parfois optimiste et parfois moins. Dernièrement je me suis demandé pourquoi il y avait encore des investisseurs achetant des appareils qui ne seront livrés que dans quelques années et qui ne seront amortis que quelques années après leur mise en service...
Ces gros investisseurs doivent être des gens intelligents bien au courant du PO seraient t-ils plus stupides ou moins au courant que la moyenne des intervenants sur Oleocene ? :twisted:

Avatar de l’utilisateur
matthieu25
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 3358
Inscription : 21 juil. 2005, 00:17
Localisation : passenans

Message par matthieu25 » 08 janv. 2007, 21:56

Ils sont terraplatistes ou alors, ils pensent que le PO c'est pour dans huit ans comme certains géologues le pensent.
La religion est la maladie honteuse de l' humanité.la politique en est le cancer(Millon de Montherlant)

Jean Pelletier
Kérogène
Kérogène
Messages : 19
Inscription : 31 déc. 2006, 17:20

Message par Jean Pelletier » 08 janv. 2007, 22:09

Même si le PO est dans huit ou dix ans, c'est un investissement très important pour une période aussi courte; non?

Iguane
Condensat
Condensat
Messages : 721
Inscription : 17 avr. 2006, 20:19
Localisation : Algarve

Message par Iguane » 08 janv. 2007, 22:49

Il y aura encore du pétrole longtemps après le pic, suffisamment pour faire voler encore quelques avions. Bien sûr, si l’économie s’écroule, il faudra beaucoup moins d’avions, mais ce qui va se passer est totalement imprévisible. :smt102

Avatar de l’utilisateur
Environnement2100
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2493
Inscription : 18 mai 2006, 23:35
Localisation : Paris
Contact :

Message par Environnement2100 » 09 janv. 2007, 02:17

Va jeter un oeil sur les scenarios dans la section "Discussion" : il y a de quoi faire voler encore quelques avions pendant un paquet d'années.

Le prix sera un peu différent bien sûr.
Trop de mépris entraîne des méprises - Phyvette, ca 2007.

Geispe
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1552
Inscription : 09 mars 2005, 17:16
Localisation : Vosges du Nord

Message par Geispe » 09 janv. 2007, 09:29

Le cerveau d'un humain moderne a du mal à s'imaginer et à prendre comme réalité quelque chose d'impossible comme l'épuisement du pétrole.
Sinon business is business : aujourd'hui çà marche, demain on verra on improvisera sur place : le cas échéant c'est même pétrin pour tous alors ne nous faisons pas de soucis inutiles pour l'instant.

Avatar de l’utilisateur
GillesH38
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 13360
Inscription : 10 sept. 2005, 17:07
Localisation : Berceau de la Houille Blanche !
Contact :

Message par GillesH38 » 09 janv. 2007, 10:55

Dominique, tu as bien compris j'espere que le pic ne représente pas la disparition subite du pétrole, mais le début de la diminution de la production. Dans le modèle le plus simple de Hubbert, il reste encore autant de pétrole à extraire que ce qu'on a deja consommé. Par voie de conséquence, il peut rester encore de miles à parcourir en avion que ce qu'on a dejà fait depuis le début , ce qui fait un bon paquet.
En revanche, la question de la consommation va devenir de plus en plus importante....
- Je suis Charlie - "I do not see any harm in people making money if it leads to a lower carbon society " R.K. Pachauri, président du GIEC, interview du 6 mai 2008 à Emirates Business.

Avatar de l’utilisateur
rico
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 6358
Inscription : 21 sept. 2005, 15:00
Localisation : 92

Message par rico » 09 janv. 2007, 11:25

il reste encore autant de pétrole à extraire que ce qu'on a deja consommé.
Ouais mais à un rythme qui s'accélère toujours de plus en plus avec la Chine, l'Inde, les USA aussi loins de réfréner leur consommation...
Donc à ce rythme effréné y'en n'a plus pour très longtemps....

sceptique
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 4671
Inscription : 21 nov. 2005, 17:42
Localisation : versailles

Message par sceptique » 09 janv. 2007, 11:30

D'ailleurs, les compagnies ont tendance à commander des versions "haut de gamme" pour clients fortunés (un marché qui se compte en dizaines-centaines de millions !) plutot que les versions "bétaillères" style A380 standard pour le commun des mortels. Et l'incidence du prix du pétrole sur un billet "haut de gamme" est très relative.
Par exemple, un avion qui consomme 5 litres/100 km (3 sur les meilleurs, 2 à terme ?) par passager pour un vol transatlantique de 5000 km cela donne 250 litres. Je compte grossièrement x dollars le baril donne x centimes le litre de kérosène. Avec un baril à 60$ cela donne 0.60 * 250 = 150$ de facture carburant. avec 120$ le baril cela donne 300$. Surcout supportable sur un billet haut de gamme à 1000$. Et meme après le PO, le baril va mettre longtemps pour devenir très cher. Donc, l'équation économique du transport aèrien pour les riches semble valable pour qq dizaines d'années. Avec, par exemple, un PO en 2015 suivi d'une décroissance à 2% par an. Cela amène à moitié moins de pétrole en 2050. De quoi faire voler un paquet d'avions pour les plus riches. A condition que ces avions soient au top de la technologie. D'ou le rush actuel sur le dernier coucou de boeing qui aura encore du kérosène dans 50 ans.
Cela c'est le raisonnement des économistes pessimistes qui voient le PO en 2010-2015 et donc un simple renchérissement d'ici 2050. Largement de quoi amortir et faire son beurre avec les avions commandés. En fait, paradoxalement, le PO va sélectionner les clients "haut de gamme" ce qui mécaniquement augmente les marges. Le problème des compagnies actuellement (surtout les US) c'est de rentabiliser les vols "populaires" à bas prix. Grace au PO, cela va disparaitre et elles vont retrouver des marges succulentes comme au bon vieux temps (année 60-70).
Et pour les optimistes (1 siècle et plus de réserves avec, entre autres, le non-conventionnel), aucun problème en vue, on fonce !

sceptique
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 4671
Inscription : 21 nov. 2005, 17:42
Localisation : versailles

Message par sceptique » 09 janv. 2007, 11:41

rico a écrit :
il reste encore autant de pétrole à extraire que ce qu'on a deja consommé.
Ouais mais à un rythme qui s'accélère toujours de plus en plus avec la Chine, l'Inde, les USA aussi loins de réfréner leur consommation...
Donc à ce rythme effréné y'en n'a plus pour très longtemps....
Pourtant, sur plusieurs fils, on indique que la production plafonne depuis 2 ou 3 ans (cela s'appelle le PO peut etre ?). De plus, la consommation ne peut guère excéder la production vu les stocks. Il faudrait donc accorder les violons car celait fait un peu cacophonie !
Donc, non seulement la consommation ne s'accélère pas mais elle se stabilise. Les riches (5% de la population ?) continuant à consommer (et à voler donc, sujet du fil) les pauvres (95%) leur "offrant" leur part de pétrole. Tout va donc pour le mieux dans le meilleur des mondes économiques.
Qui à parler de cynisme ?

Avatar de l’utilisateur
rico
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 6358
Inscription : 21 sept. 2005, 15:00
Localisation : 92

Message par rico » 09 janv. 2007, 11:54

non seulement la consommation ne s'accélère pas mais elle se stabilise.
Et la Chine avec ses nouvelles voitures dont le nombre augmente de manière exponentielle : t'en fais quoi??????

Avatar de l’utilisateur
Environnement2100
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2493
Inscription : 18 mai 2006, 23:35
Localisation : Paris
Contact :

Message par Environnement2100 » 09 janv. 2007, 13:25

Les passagers aériens, pouvoir d'achat oblige, seront sans doute les derniers à consommer du kérozène, naturel ou de synthèse. Ils ne représentent que quelques pourcents de la consommation de pétrole.
Si tu es allé voir les scénarios, tu as du voir qu'en 2050, on n'est pas encore au ras des paquerettes ; même si le pétrole est très bas, le CTL a pris le relais et il suffit d'une dizaine d'unités pour alimenter les avions de la planète. En principe, pas de gros problème avant 2050.

Je n'en dirais pas autant de l'automobiliste standard qui regarde son budget carburant tous les mois : lui, il y a longtemps qu'il a acheté un vélo ou un VE.
Trop de mépris entraîne des méprises - Phyvette, ca 2007.

Geispe
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1552
Inscription : 09 mars 2005, 17:16
Localisation : Vosges du Nord

Message par Geispe » 09 janv. 2007, 15:10

il me semble que le scénario les riches qui volent et les pauvres qui les regardent voler parce qu'ils ne peuvent pas se payer un billet d'avion ne tient pas bien :
- lorsqu'on aura pris conscience qu'on brûle le dernier pétrole plus personne n'acceptera qu'on le dilapide pour des futilités, sachant que dans un certain temps les tracteurs et l'agriculture risquent de tomber en panne et tout le monde de jeûner...
- si les riches volent c'est pour faire du business et pour faire trimer et consommer les pauvres : or si le pétrole vient à diminuer ce business ne fonctionnera plus et les avions n'auront plus de raison d'être, vu qu'on ne pourra plus faire de business ni faire produire et consommer la multitude...
- les mutinationales ne vont alors pas licencier mais elles vont se désintégrer d'ellles mêmes en raison de leur inutilité...
- un système d'après peak, que l'on envisage de faire tourner avec moins de pétrole puis de moins en moins de pétrole... ne tiendra pas debout longtemps : si j'ai des milliards de moteurs interconnectés et que je réduis l'arrivée d'essence... devinez ce qui va se passer...

Avatar de l’utilisateur
Alter Egaux
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 4302
Inscription : 08 févr. 2006, 15:18
Localisation : Ile de France
Contact :

Message par Alter Egaux » 09 janv. 2007, 16:05

Pour nos élites (quelles soient politique ou industrielle), le monde est à l'image de cette phrase de Nicolas Sarkozy, répondant sur les énergies au Pacte écologique de Nicolas Hulot :
Nicolas Sarkozy a écrit :Je suis convaincu que nous pouvons parvenir à diviser par quatre nos émissions de gaz à effet de serre sans pourtant renoncer au niveau de confort souhaité par nos concitoyens. http://www.pacte-ecologique-2007.org/ht ... arkozy.htm
Ce sera la phrase du jour !
Probablement que Nicolas Sarkozy ne sait pas ce qu'émette les énergies fossiles, et pour quoi elle est utilisée (transport, chauffage, production d'électricité, aéronautique...).

Ou alors il pense que Neuilly sur Seine est un échantillon représentatif des citoyens français. Le chiffre de 2,06 % de logements sociaux à Neuilly sur Seine doit avoir été oublié par notre champion néo libérale.

Certes, les riches n'auront probablement pas de soucis à se faire pour continuer à prendre l'avion, vu comme cela.
Etape n°1 : Les africains nomment le pétrole : la "merde" du diable.
Etape n°2 : Restons cool, le PO arrive...
Etape n°3 : "Mais à cet endroit, en ce moment, l'humanité, c'est nous, que cela nous plaise ou non", Samuel Beckett

Avatar de l’utilisateur
GillesH38
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 13360
Inscription : 10 sept. 2005, 17:07
Localisation : Berceau de la Houille Blanche !
Contact :

Message par GillesH38 » 09 janv. 2007, 17:45

Ben, je ne suis pas sûr que certains sur ce forum ne pensent pas la même chose... ;)
- Je suis Charlie - "I do not see any harm in people making money if it leads to a lower carbon society " R.K. Pachauri, président du GIEC, interview du 6 mai 2008 à Emirates Business.

Répondre