[Auto] Voitures pour rejets CO2 et consommation limitées

Forum dédié aux discussions sur les moyens de transport.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58613
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Auto] Voitures pour rejets CO2 et consommation limitées

Message par energy_isere » 24 sept. 2014, 14:36

dans industrie & Technologie de Sept 2014.
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58613
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Auto] Voitures pour rejets CO2 et consommation limitées

Message par energy_isere » 29 déc. 2014, 12:16

Vers une tarification écologique aux péages ?

Le Monde | 28.12.2014

Le gouvernement, qu'un bras de fer oppose aux sociétés d'autoroutes sur les tarifs des péages, envisagerait de faire payer moins les véhicules propres, selon le Journal du dimanche.

Ces péages différenciés avantageraient les véhicules électriques et hybrides ainsi que ceux faisant du covoiturage, affirme le JDD. A contrario, les plus polluants comme les diesels seraient davantage mis à contribution.

Sans nier le fait que l'Etat souhaite encourager l'utilisation de véhicules propres, le secrétaire d'Etat aux transports, Alain Vidalies, a en revanche démenti dimanche midi sur iTélé que cela entraînerait une augmentation des tarifs pour les véhicules polluants.

« Il y a des discussions et des propositions qui peuvent être faites sur des abaissements, des diminutions de tarifs pour les véhicules propres. Mais cela ne peut se traduire par le fait qu'il y aurait une pénalité ou une augmentation pour les véhicules diesel. Je pense qu'il y a là un raccourci qui ne repose sur aucun fondement », a déclaré M. Vidalies.
http://www.lemonde.fr/planete/article/2 ... _3244.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58613
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Auto] Voitures pour rejets CO2 et consommation limitées

Message par energy_isere » 04 janv. 2015, 20:50

Plus de bonus pour les thermiques ni pour la Prius ou les Hybrid4 (et autres) !

3 JANVIER 2015

Le Gouvernement vient de publier au Journal Officiel le nouveau barème du bonus automobile applicable depuis le 1er janvier. Grosse nouveauté, les simples thermiques n’ont plus droit à un bonus et les conditions pour les hybrides simples sont devenus très drastiques excluant de fait toutes les hybrides simples du marché.

Oui oui ! Vous avez bien lu. Une voiture thermique pourra bien être en-dessous de 90 g de CO2/km elle n’aura pas de bonus (qui ne prend toujours en compte que le CO2). Seuls sont désormais concernés par le bonus les véhicules à batteries émettant moins de 20 g de CO2/km comme les électriques purs ou la BMW i3 avec range extender, les véhicules hybrides rechargeables émettant entre 21 et 60 g de CO2/km, et les hybrides « simples » émettant entre 61 et 110 g de CO2/km.

Hybrides certes mais celles-ci doivent pouvoir fournir 10 kW pendant 30 minutes. En clair, avoir une batterie de 5 kWh minimum. Or la Prius « normale » ne dispose pas de ces 5 kWh ni les Hybrid4 de PSA (1,2 kWh). La Prius plugin, elle, continuera d’avoir un bonus. En outre le bonus pour les hybrides est réduit à 5% du prix de vente TTC (contre 8,25% en 2014) avec une fourchette entre 1000 euros minimum et 2000 euros maximum.

On arrive donc à une situation plutôt étrange où un moteur thermique émettant moins de 90 g de CO2/km (qui avait donc un bonus de 150 euros jusqu’alors) n’aura plus de bonus, tandis qu’un hybride pourra avoir jusqu’à 2000 euros de bonus même en émettant 110 g de CO2/km ! Remarquez qu’actuellement il n’existe aucun véhicule hybride simple avec plus de 5 kWh de batterie…Cela revient donc de fait à n’octroyer de bonus qu’aux électriques et hybrides rechargeables.

A noter que les véhicules commandés avant le 31 décembre et dont la livraison interviendra avant le 31 mars 2015 bénéficieront de l’ancien bonus. Seule « bonne » nouvelle, le malus ne bouge pas, mais ce n’est peut-être que provisoire.

Retrouvez le texte officiel du décret 2014-1672 paru le 31 décembre 2014 au Journal Officiel en suivant ce lien.

Nouveau barème du bonus automobile :
0 à 20 g/km (électriques) : 27% du prix TTC (maximum de 6 300 €)
21 à 60 g/km (hybrides rechargeables) : 20% du prix TTC (maximum de 4 000 €)
61 à 110 g/km (hybrides) : 5% du prix TTC (minimum de 1 000 € et maximum de 2 000 €)

Source : Journal Officiel
http://www.leblogauto.com/2015/01/plus- ... utres.html

Avatar de l’utilisateur
Alturiak
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1595
Inscription : 24 mai 2008, 21:28
Localisation : Paris

Re: [Auto] Voitures pour rejets CO2 et consommation limitées

Message par Alturiak » 05 janv. 2015, 09:17

On arrive donc à une situation plutôt étrange où un moteur thermique émettant moins de 90 g de CO2/km (qui avait donc un bonus de 150 euros jusqu’alors) n’aura plus de bonus, tandis qu’un hybride pourra avoir jusqu’à 2000 euros de bonus même en émettant 110 g de CO2/km !l
Les hybrides de luxe s'en trouvent favorisés... :-(

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58613
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Auto] Voitures pour rejets CO2 et consommation limitées

Message par energy_isere » 31 janv. 2015, 14:25

Opel Corsa Ecoflex : 1450 km d'autonomie

30 janv 2015 moteurnature

Diesel 82 g/km de CO2.
..............
La moyenne officielle n'est en effet que 3,1 l/100 km, ce qui avec le réservoir de 45 litres donne une autonomie théorique de 1450 km. On prendra bien sûr ces chiffres officiels avec des pincettes (comme pour les voitures électriques !), mais même s'ils sont optimistes de 20 %, les valeurs restent excellentes.
http://www.moteurnature.com/actu/uneact ... s_id=27753

Avatar de l’utilisateur
Raminagrobis
Modérateur
Modérateur
Messages : 5189
Inscription : 17 août 2006, 18:05
Localisation : Tours, Lille parfois

Re: [Auto] Voitures pour rejets CO2 et consommation limitées

Message par Raminagrobis » 19 févr. 2015, 15:47

lien

Peugeot avec sa nouvelle version 208 est proche des records pour une voiture grand public tout thermique :
* en diesel, 79g CO2/km soit 3l/100
* en essence, 97 grammes.

Comme d'habitude, ce sont des consommations sur banc d'essai, la réalité sera moins mirobolante.
Toujours moins.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58613
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Auto] Voitures pour rejets CO2 et consommation limitées

Message par energy_isere » 22 mars 2015, 21:30

La Toyota Auris diesel égale la Prius

2015-03-12 — Enfin, presque.

Toyota a dévoilé une Auris restylée au salon de Genève. Les mécaniques changent aussi, et nous avions déjà évoqué l'évènement d'un nouveau petit moteur turbo-essence, mais le diesel évolue lui aussi sensiblement. Il crée même la surprise. Le nouveau 1.4 D-4D de 90 ch, 205 Nm de couple de 1400 à 2800 tr/mn, est en effet profondément revu, avec une pression d'injection qui passe de 1600 à 1800 bars. Il gagne ensuite un dispositif NSR (NOx Storage and Reduction) pour se mettre en conformité avec la norme antipollution Euro 6, et avec d'autres petites améliorations, ainsi qu'un Stop & Start, sa consommation baisse significativement.

La moyenne officielle chute à 3,4 l/100 km, et les émissions de CO2 tombent à 89 g/km. Pour ceux qui n'ont pas la mémoire des chiffres, c'est la même valeur de CO2 que la Toyota Prius. Ce modèle date de 2009, et 6 ans plus tard, une berline diesel l'a rattrappé. Bien sûr, la Prius conserve l'avantage d'un groupe propulseur plus doux, moins bruyant, et probablement aussi plus nerveux, mais... Le fait est là. Pour la stricte efficacité énergétique, le diesel est tout près derrière l'hybride. On attend la Prius IV pour recreuser l'écart !
http://www.moteurnature.com/actu/uneact ... s_id=27814

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58613
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Auto] Voitures pour rejets CO2 et consommation limitées

Message par energy_isere » 06 mai 2015, 12:54

sur circuit :
La nouvelle Peugeot 208 bat un record absolu de consommation

06 Mai 2015 enerzine

La nouvelle Peugeot 208 dans sa version 1.6L motorisation diesel (BlueHDi 100 S&S) a établi un nouveau record de consommation de carburant sur longue distance avec une homologation décernée par l'Union Technique de l'Automobile, du motocycle et du Cycle (UTAC).

En effet, 2.152 km ont été parcourus avec 43 litres de Diesel, soit une consommation moyenne de carburant de seulement 2,0 l / 100 km. Et pour la firme au lion, ce record confirme "l'excellence technologique des moteurs diesel Euro 6 BlueHDi et leur contribution à la réduction des émissions de CO2."

Cette performance a été réalisée fin avril sur le circuit d'essais Peugeot de Belchamp en France sous le contrôle de l'organisme d'homologation français UTAC.

Une Peugeot 208, strictement de série, équipée du moteur 1.6L BlueHDi 100 S&S et dotée d'une boîte de vitesses manuelle à cinq rapports, a ainsi roulé pendant 38 heures et 2.152 km en ne consommant que 43 litres de carburant ! La nouvelle Peugeot 208 établit ainsi le record absolu de consommation d'un véhicule de grande diffusion sur une longue distance. Pour parvenir à ce résultat, plusieurs conducteurs se sont succédé toutes les 3 à 4 heures à son volant au cours de l'essai.

La Peugeot 208 à l'essai est une version « Très Basse Consommation » disponible dans le réseau commercial dotée d'une consommation moyenne mixte homologuée à 3,0 l / 100 km et des émissions contenues à 79 g / km de CO2. Cette version se caractérise par la présence d'un becquet aérodynamique arrière et de l'adoption de pneus Michelin Energy Saver + à Ultra Basse Résistance au Roulement.

Cet exploit est aussi et surtout un joli coup de pub pour Peugeot qui annonce la commercialisation de sa nouvelle 208 au mois de juin. Concernant les émissions de CO2, la gamme essence affiche des valeurs contenues à partir de 97 g / km tandis qu'en Diesel, la gamme BlueHDi demeure sous la barre de 95 g / km.
http://www.enerzine.com/603/18396+la-no ... tion+.html

Avatar de l’utilisateur
Glycogène
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2351
Inscription : 05 oct. 2005, 00:06
Localisation : Grenoble

Re: [Auto] Voitures pour rejets CO2 et consommation limitées

Message par Glycogène » 06 mai 2015, 22:32

Avec ma pigeot (partner), il faut que je descende à 60km/h pour atteindre les 2L/100km (déjà testé sur 40km pour éviter une panne sèche...).
Bizarre, car c'est la vitesse moyenne de ce record.
Je devais avoir du vent dans le bon sens (et la bagnole qui me collait derrière devait améliorer ma trainée).

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8627
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: [Auto] Voitures pour rejets CO2 et consommation limitées

Message par Remundo » 07 mai 2015, 10:29

Moteur Nature a dégotté une vidéo Automobiles Peugeot sur le sujet
https://www.youtube.com/watch?v=gw6rUSYYFFw

les pilotes ont dû s'ennuyer sur leur anneau à 55 km/h...

ces essais font du buzz, mais ne sont pas bien représentatifs du réel de l'automobiliste... Déjà que la vitesse stabilisée à 90 km/h donne des consos inférieures à l'usage quotidien.

Avatar de l’utilisateur
Raminagrobis
Modérateur
Modérateur
Messages : 5189
Inscription : 17 août 2006, 18:05
Localisation : Tours, Lille parfois

Re: [Auto] Voitures pour rejets CO2 et consommation limitées

Message par Raminagrobis » 16 mai 2015, 18:42

Avec ma petite citroen agée (9 ans!) j'ai réalisé récemment (depuis une grosse révision incluant un réglage du moteur)
* Un aller retour Tours Lille "tout autoroute" à 4.5 L/100 km.
* Un aller retour Tours Saint-Nicolas-de-Bourgueil sur départemenrales à 3.7 L/100 km.

Les voitures les plus récentes ne font guère mieux.
Pneus à 2.5 bars...
Toujours moins.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58613
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Auto] Voitures pour rejets CO2 et consommation limitées

Message par energy_isere » 03 juin 2015, 19:14

Voitures polluantes: l'Etat engrange plus de malus et dépense moins de bonus

Richard POIROT 3 juin 2015

Les chiffres publiés par la Cour des comptes montrent qu'au-delà d'une évolution dans les achats de voitures neuves des Français, c'est surtout le durcissement du barème qui profite aux comptes publics.

Les grosses cylindrées se portent bien. En 2014, le malus payé par les acheteurs de véhicules neufs a rapporté beaucoup plus que prévu à l’Etat. Les recettes s’élèvent à près de 335 millions d’euros, soit un montant supérieur de 24% aux prévisions, révèle une note intéressante de la Cour des comptes exhumée par les Echos. Un surcroît qui, selon le quotidien économique, a même surpris les services de Bercy.

D’après le document, l’explication n’est pas due à une hausse de ventes de voitures «malussées», le nombre d’acheteurs en 2014 étant «à peu près identique» à celui de 2013. Mais plutôt à la hausse des ventes de voitures fortement émettrices de CO2. S’appuyant sur la hausse du montant moyen de la taxe, qui est passée de 953 euros en 2013 à 1 095 euros l’an dernier, elle en déduit que «la part des véhicules [vendus] émettant le plus de CO2, soumis aux malus les plus élevés, est donc plus importante que prévu». Une explication qui n’est cependant pas confirmée par les chiffres fournis par les constructeurs. En 2014, le nombre de voitures neuves immatriculés émettant plus de 141 grammes de CO2 par kilomètre parcouru, donc «malussés», est moins élevé qu’en 2013, selon les données fournies par le Comité des constructeurs français d’automobiles (CCFA). Cette année 2013 étant elle-même en retrait par rapport à 2012, concernant ce même segment. Et les mêmes tendances sont observées avec les véhicules émettant plus de 161 grammes, ou les très grosses cylindrées rejetant plus de 200 grammes de dioxyde de carbone par kilomètre parcouru.

En revanche, l’explication est sans doute à chercher du côté du durcissement du barème. Pour un véhicule émettant la même quantité de CO2, la taxe est plus salée en 2014. A titre d’exemple, en 2013, l’entrée de gamme des voitures «malussées» commence à 136 grammes et la taxe se monte à 100 euros. Un an après, serrage de vis, le premier niveau touche les véhicules émettant 131 grammes et le malus grimpe à 150 euros. Tout en bas du tableau, le malus pour les véhicules les plus émetteurs (au-delà de 200 grammes de CO2) s’élève à 8 000 euros l’an dernier, contre 6 000 euros en 2013.

En revanche, le tableau de bord du CCFA montre qu’en 2014, les immatriculations des voitures sobres (moins de 120 grammes) ont fortement augmenté. Or, et c’est l’autre surprise de cette note, le versement des bonus a été plus faible que prévu. Les services de l’Etat ont accordé 231 millions d’euros de primes alors qu’ils avaient provisionné 268 millions. Soit près de 37 millions d’euros involontairement économisés. La cour avance une piste : «L’écart proviendrait principalement d’un niveau de vente des véhicules hybrides bien moindre qu’attendu.» Ces véhicules bénéficient d’une jolie prime à l’achat, et toute évolution, dans un sens ou dans l’autre, impacte fortement le niveau des bonus versés. En l’occurrence, 5 000 hybrides de moins ont été vendus par rapport aux prévisions. Mais cette baisse des primes versées s’explique aussi par un resserrage du barème des bonus. En 2014, il fallait acheter une voiture particulièrement économe pour toucher la ristourne. Au total, près de 245 000 voitures ont profité des bonus et super-bonus en 2014, alors que les estimations s’élevaient à 258 000 véhicules.

L’année 2014 présente donc une particularité toute singulière : les comptes sont une nouvelle fois déséquilibrés mais, et c’est une première, dans l’autre sens. «A l’exception de l’exercice 2012, le dispositif du bonus-malus avait toujours été déséquilibré depuis sa création», rappelle la note. Et la Cour se veut tolérante, admettant «les difficultés de prévision» en matière d’évolution de comportement d’achats. Et puis, après tout, les comptes de l’Etat sont gagnants au final.
http://www.liberation.fr/economie/2015/ ... us_1322184

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58613
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Auto] Voitures pour rejets CO2 et consommation limitées

Message par energy_isere » 10 juin 2015, 10:05

La réduction de consommation des véhicules force les équipementiers à améliorer ls equipements, tel l' amélioration du redement des alternateurss, par Bosch
Eco-innovations : Bosch perfectionne ses alternateurs

Enerzine 10 Juin 2015

............

Des alternateurs à haut rendement qui réduisent les émissions

Les alternateurs sont des générateurs électriques équipant chaque véhicule. Ils garantissent une alimentation électrique fiable aux systèmes de sécurité, de confort, d'assistance et d'injection, ainsi qu'à la gestion du moteur. Ils rechargent également la batterie du véhicule. Pour ce faire, les alternateurs convertissent l'énergie mécanique en énergie électrique. Plus l'efficacité de l'alternateur est grande, plus la consommation de carburant du véhicule est faible, et donc ses émissions de CO2 aussi. Pour augmenter leur efficacité, les ingénieurs de Bosch se sont intéressés à de nombreux détails de l'alternateur et y ont apporté des améliorations, en particulier au niveau des pertes découlant du redressement du courant alternatif généré.

Les diodes à haut rendement HED développées par Bosch permettent de gagner jusqu'à 1,3 grammes de CO2 par kilomètre. Par rapport aux alternateurs classiques, cette variante d'une grande efficacité procure par ailleurs 5 à 7 ampères supplémentaires à bas régime. C'est essentiel, car les consommateurs d'énergie du véhicule ont besoin d'une alimentation électrique fiable, même à bas régime. L'alternateur Bosch à redressement synchrone actif SAR fournit même 10 ampères de plus que les alternateurs classiques, ce gain s'accompagnant d'une baisse des émissions pouvant atteindre 2 grammes par kilomètre. Avec cette technologie, les diodes sont remplacées par des transistors à haute performance. Ces deux variantes d'alternateurs à haute efficacité contribuent ainsi à rendre les véhicules plus respectueux de l'environnement, ce que confirme l'Union Européenne en les labellisant éco-innovations.
http://www.enerzine.com/603/18486+eco-i ... eurs+.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58613
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Auto] Voitures pour rejets CO2 et consommation limitées

Message par energy_isere » 01 juil. 2015, 11:22

Audi A4 : d'une sobriété extrême
Cette nouvelle A4 a beau ressembler comme deux gouttes d'eau à la précédente, elle est entièrement inédite... et jusqu'à 120 kg plus légère.

............
Saurez-vous la reconnaître ? Il serait sans doute plus prudent de faire appel à un spécialiste du jeu des sept erreurs pour y parvenir, tant cette nouvelle A4 semble vouloir marcher sur les traces du modèle précédent. Sinon vous pouvez toujours sortir votre mètre ruban. Car sous cette carrosserie si ressemblante à celle qu'elle remplace (mais plus aérodynamique avec un Cx de 0,23) se cache une toute nouvelle voiture, 3 centimètres plus longue et 2 centimètres plus large. Même sa plateforme est inédite, comme en témoigne l'empattement étiré de 1,2 cm. Baptisée MLB Evo (pour Modularer Längsbaukasten, Evolution), celle-ci est constituée pour une large partie d'acier à très haute limite élastique, mais aussi d'aluminium, ce qui permet à cette nouvelle A4 d'être jusqu'à 120 kg plus légère que l'actuelle.


0,5 l de moins que la 320i
.........................
http://www.lepoint.fr/automobile/salons ... 74_656.php

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58613
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Auto] Voitures pour rejets CO2 et consommation limitées

Message par energy_isere » 19 sept. 2016, 14:04

Le malus auto va être à nouveau durci

Etienne Lefebvre Les Echos 18/09/2016


Le gouvernement va abaisser le seuil de déclenchement et porter le malus maximum à 10.000 euros l’année prochaine.

Après être resté inchangé cette année, le barème du malus automobile sur les véhicules les plus polluants va être à nouveau durci en 2017. Selon nos informations, cette mesure figurera dans le projet de loi de finances 2017, qui doit être présenté le 28 septembre en conseil des ministres.

Le principe est simple : les constructeurs réalisant régulièrement des progrès en matière d'émission de CO2 sur les nouveaux modèles, le barème doit être adapté afin de rester suffisamment incitatif pour les industriels comme pour les automobilistes. En 2015, 13,6 % des achats de voiture avaient été affectés d'un malus (-3,8 points par rapport à 2014). Le malus devrait ainsi se déclencher à partir d'un seuil d'émission plus bas l'année prochaine, à 127 grammes de CO2/km au lieu de 131 grammes jusque-là, avec cependant une pénalité modérée (50 euros) à l'entrée du barème (le premier malus était jusqu'alors fixé à 150 euros).

Le durcissement sera plus prononcé pour les véhicules les plus polluants. Le malus maximum devrait être porté à 10.000 euros pour les véhicules émettant plus de 191 grammes de CO2/km, alors que dans le barème actuel, la pénalité la plus élevée était de 8.000 euros, avec un seuil de déclenchement à 201 grammes de CO2/km. Par capillarité, le barème du malus devrait ainsi évoluer pour toutes les tranches supérieures. Les changements sont significatifs, puisque l'exécutif attendrait de ce nouveau barème un rendement accru de plus de 100 millions d'euros (par rapport à une grille de malus qui resterait inchangée).

Le super bonus maintenu

Le système du bonus-malus, longtemps déficitaire pour l'Etat, est pourtant redevenu excédentaire depuis 2014. Entre 2008 et 2011, le déficit cumulé avait atteint 1,46 milliard d'euros, au grand dam de Bercy. Il faut dire qu'initialement, le malus maximum n'était que de 2.600 euros et les bonus bénéficiaient à une large proportion de véhicules thermiques. Mais, désormais, les incitations sont concentrées sur les véhicules hybrides et surtout 100 % électriques. Quelque 18.000 véhicules électriques ont bénéficié du bonus de 6.300 euros en 2015. Cela n'a pas empêché les recettes du malus (301 millions) de supplanter de plus de 80 millions les dépenses du bonus et de la prime de conversion des véhicules anciens. Mais avec la montée en charge des voitures électriques, l'exécutif table sur un équilibre en 2016, et les bonus devraient coûter encore plus cher en 2017. « Le durcissement du malus, ce n'est pas pour réaliser des excédents mais pour financer le maintien de bonus élevés », explique une source gouvernementale.

Le super bonus de 10.000 euros pour l'achat d'un véhicule électrique en mettant au rebus un vieux véhicule diesel devrait être maintenu. Ce montant de 10.000 euros est en réalité le cumul du bonus électrique (6.300 euros) augmenté d'une prime de conversion. Le montant du seul bonus électrique fait l'objet de discussions serrées et pourrait être abaissé à 6.000 euros.
http://www.lesechos.fr/economie-france/ ... 028131.php

Répondre