Vélo, scooters, quads et triporteurs electriques.

Forum dédié aux discussions sur les moyens de transport.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
Remdo
Goudron
Goudron
Messages : 127
Inscription : 21 juin 2008, 15:30
Localisation : Paris
Contact :

Re: Vélo, scooters, quads et triporteurs electriques.

Message par Remdo » 01 déc. 2009, 17:26

Jaguar75 a écrit :Je ne suis pas un spécialiste du 2-roues mais 115 kg pour un scooter me parait élevé. Un 50cm3 pèse dans les 70/80kg, non? A ce niveau de motorisation cela fait une sacrée différence!.
Pas tant que ça figure toi. Les batteries abaissent le centre de gravité et le scoot est très maniable.
Jaguar75 a écrit :0,09€ au Km, c'est avec ou sans les batteries? Tu l'as depuis combien de temps ton scooter, et à quel rythme changes-tu les batteries? Si on veut comparer avec un thermique, il faut aussi intégrer la différence de prix d'achat qui est encore loin d'être négligeable.
Je me suis peut être mal exprimé : 0.09 €/km tout compris (hors assurance pour pouvoir comparer) : prix d'achat, les rares révisions et l'électricité. Mon scoot a 8 ans et demi, les batteries sont d'origine, seul le frein avant a été changé, la courroie changée une fois. Bref au niveau fiabilité je n'ai jamais vu mieux. Et 38.000 km (j'avais arrondi dans le message précédent). Et je fais 100 à 150 km par semaine.
Jaguar75 a écrit :Ensuite c'est aussi une habitude à prendre, j'imagine, de se ruer sur la prise électrique dès qu'on rentre chez soi, sous peine de tomber en rade le lendemain -sans compter que dans bon nombre d'habitations collectives ce n'est pas très facile.
Pourquoi se ruer ? :roll: J'ai 2 prises dans mon garage, une pour ma femme et une pour moi, au boulot j'ai demandé l'installation de prises : il y en a 6 pour 4 utilisateurs mais je continue à faire des conversions. Je branche sans me presser et puis c'est tout. Aucune file d'attente. Mais on peut dire que c'est une habitude à prendre en effet , tout comme le passage par la pompe en fumante :-" C'est juste moins contraignant... quand on a la chance d'avoir une prise à sa disposition. D'ailleurs à ce propos des dispositions législatives vont être prises pour faciliter la recharge dans les copro et dans les entreprises, mais rien d'insurmontable assurément.
Jaguar75 a écrit :Ah oui, et une Jaguar pèse deux tonnes, pas une. ;) Enfin, une vraie comme celle que j'ai le plaisir d'utiliser de temps à autre.
Bien aise que tu le reconnaisses, mais celle que tu utilises quotidiennement doit faire pas loin 1500 kg et ça ne te choque pas plus que ça....
Modérateur du forum http://vehiculeselectriques.fr

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 63326
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Vélo, scooters, quads et triporteurs electriques.

Message par energy_isere » 06 févr. 2010, 11:49

Le vélo électrique, un succès fulgurant en Chine :

Shi Zhongdong, patron de l'entreprise du Vaillant Cheval, ne jure que par une seule monture : le vélo électrique. Ce vélo qu'il exporte, y compris désormais vers l'Europe et ses normes exigeantes, "c'est l'avenir, c'est pratique, c'est propre, c'est économique", clame-t-il.

Rien qu'en Chine, ils sont des dizaines de millions à partager le point de vue du fondateur de la compagnie Hanma Electric Bicycles, établie à Tianjin, vaste municipalité à quelque 120 kilomètres de Pékin.

Ces dernières années, la bicyclette électrique a semblé éclore par génération spontanée dans le pays : "ça a explosé depuis 2006", confirme M. Shi.

Il y en aurait aujourd'hui 120 millions en circulation , selon des estimations, alternative à la voiture encore chère et aux transports en commun pas toujours pratiques.

"Je déjoue les embouteillages", s'exclame en riant un Pékinois, avant de redémarrer prestement à un carrefour, avant même que le feu ne passe au vert.

Les producteurs se recensent par milliers, surtout dans les provinces côtières développées de l'est de la Chine (Jiangsu, Zhejiang, notamment).

"Il y a un millier de fabricants réguliers, 2.000 avec les occasionnels", affirme Shi.

Mais peu peuvent, comme lui, exhiber fièrement le certificat du premier "vélo électrique expérimental" produit dans leur municipalité, en 1986.

L'ingénieur électricien, alors employé dans une entreprise publique, est déjà passionné par le sujet. Et quand sonne l'heure de la retraite, à 55 ans, en 1999, il fonde Hanma, investissant 50.000 euros.

En 2009, Hanma "a senti l'impact de la crise mondiale" et son patron est avare de chiffres exacts : "Nous produisons entre 50.000 et 100.000 vélos par an", dit-il.

Dans ses ateliers vieillots et glacials, les exemplaires s'alignent : de la bicyclette à assistance électrique, dotée d'une batterie au lithium et non au plomb, spéciale pour l'exportation, aux engins ressemblant à de petits scooters.

Ceux-là, pas question de les exporter : trop lourds, trop rapides pour les normes occidentales. La limite dans l'Union européenne est de 25 km/h.

Mais ils sont nombreux dans les rues de Pékin, dépassant les 35 km/h, sans plaques ni obligation de permis de conduire, une aubaine dans une ville qui restreint sévèrement la circulation des scooters et motos.

Cette liberté n'est pas du goût de tous, notamment des "vrais cyclistes" devant partager leurs voies avec ces engins silencieux, rapides, envahissants.

Leur succès a failli causer leur perte. En décembre, les autorités ont soudain décidé de faire respecter de vieilles normes sur le poids et la vitesse --censée être limitée à 20 km/h-- et de considérer les plus rapides et les plus lourds comme des motos, avec permis, plaques et assurances à la clef.

Les réactions du public et de la profession ont été si vives que le projet a été suspendu.

"Les règles ne passeront pas. Des centaines d'usines fermeraient. Et que feraient les gens qui ont déjà acheté ?", dit M. Shi.

M. Shi est néanmois ravi d'exporter 30% de sa production vers différents pays asiatiques, dont l'Inde, l'UE, le continent nord-américain.

"Il y a beaucoup d'avenir pour le vélo électrique en Europe, qui est très préoccupée d'environnement", estime-t-il.

C'est peut-être pour cela que "l'Europe n'aime pas les batteries au plomb" qui relâchent une partie de leur métal toxique dans la nature, mais sont trois fois moins chères que les batteries au lithium (40 euros contre 120).

"Du coup nos vélos électriques sont plus chers pour l'export" : 295 euros contre 176 euros ceux vendus en Chine.

A cela il faut rajouter des frais de transport : 1.500 dollars pour un chargement de 20 à 80 bicyclettes, soit 75 dollars maximum par exemplaire.

Cherchez l'erreur : à l'arrivée le vélo est vendu... quelque 900 euros en France et en Allemagne.
http://www.boursorama.com/infos/actuali ... d17fde5d98

Avatar de l’utilisateur
Remdo
Goudron
Goudron
Messages : 127
Inscription : 21 juin 2008, 15:30
Localisation : Paris
Contact :

Re: Vélo, scooters, quads et triporteurs electriques.

Message par Remdo » 06 févr. 2010, 14:09

Peugeot a annoncé un vivacity électrique pour début 2011 dans un premier temps puis fin 2010 dans un deuxième, probablement pour marquer le bi-centenaire de la marque (côté bureau d'étude ils s'arrachent les cheveux pour sortir le produit le plus abouti possible).
Même format qu'un vivacity thermique, 115 kg, et une centaine de km d'autonomie annoncée.
scooter -info

Image
Modérateur du forum http://vehiculeselectriques.fr

pascal47
Condensat
Condensat
Messages : 542
Inscription : 05 oct. 2007, 18:30
Localisation : Agen (France)

Re: Vélo, scooters, quads et triporteurs electriques.

Message par pascal47 » 20 févr. 2010, 19:18

Impréssionnant les perfs de ces vélos:


Vitesse de pointe de 42 km:h !!!


http://www.electrics-bike.com/PBSCProdu ... ID=3160560
Daniel Pennac (La fée Carabine)
"Le bonheur individuel se doit de produire des retombées collectives, faute de quoi la société n'est qu'un rêve de prédateur."

http://www.le-message.org/

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 63326
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Vélo, scooters, quads et triporteurs electriques.

Message par energy_isere » 05 mars 2010, 12:36

3R-C : Honda exhibe son trois roues électrique

Le japonais Honda vient de dévoiler au Salon de l'automobile de Genève le 3R-C, un tricycle urbain monoplace, 100% électrique, aux lignes épurées d'un style plutôt futuriste.
lire ici : http://www.enerzine.com/1036/9298+3r-c- ... ique+.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 63326
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Vélo, scooters, quads et triporteurs electriques.

Message par energy_isere » 22 mars 2010, 19:37

CycloCargo, l’utilitaire trois-roues écolo

Le 22 mars 2010 Usine Nouvelle

Image

Veolia Transport l’utilise pour nettoyer les berges du Rhône à Lyon. D’autres groupes s’en servent pour faire du marketing. Lui, c’est le CycloCargo, un tricycle équipé d’une batterie lithium-ion de 3kg et d’une autonomie de 50km.

Commercialisé par l’entreprise Cyclopolitain, fabricant de cyclotaxi, il se conduit comme un vélo et peut affronter des cotes de 8% de déclivité grâce à son moteur. Le chauffeur n’a donc aucun effort à fournir. Et pourtant le vélo peut transporter de lourdes charges (jusqu’à 180 kg), le tricycle possédant un grand coffre. Une manière de concurrencer les véhicules utilitaires automobiles de façon écologique. Sur ce point, l’entreprise n’en reste pas là puisque le tricycle est conçu avec des matériaux respectant l’environnement (châssis en aluminium, coque polyéthylène…).

« Un utilitaire, l’essence en moins »

Autre intérêt de ce véhicule : son design moderne. « Bien loin des tricycles traditionnels, le CycloCargo s’inspire directement des codes automobiles, tant sur le design que les équipements », explique le groupe Cyclopolitain. Par exemple, il possède une boîte à gants comme dans une voiture, ou des porte-bouteilles comme sur un vélo. « Nous avons voulu créer la référence du tricycle utilitaire, en gardant l’essence d’un utilitaire avec l’essence en moins », a commenté Gérald Lévy, co-fondateur de l’entreprise, fier de pouvoir dire que son tricycle est entièrement conçu et produit en France.

Soumis à la réglementation française comme un vélo, il convient aux déplacements urbains, comme au marché de la petite livraison ou aux collectivités locales pour des missions précises. Un seul élément pourrait freiner son développement : son prix (6 900 euros TTC).
http://www.usinenouvelle.com/article/cy ... lo.N128337

Yves
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1999
Inscription : 02 déc. 2005, 09:49

Re: Vélo, scooters, quads et triporteurs electriques.

Message par Yves » 23 mars 2010, 09:28

Pour rappel, un scooter de 50 cc (le grand luxe, quoi, bien mieux que le solex, hein) coûte grand max 3000 € , les premiers prix étant même en dessous de 1500 €...

Il est évident qu'un thermique identique coûterait 2 à 3 fois moins cher !!
Trop tard, trop peu, trop cher, il n'y aura pas de miracle !!
Notre futur sera d'être la banlieue ouest de la Russie alors que celle-ci aura le regard tourné vers la Chine...

Avatar de l’utilisateur
Remdo
Goudron
Goudron
Messages : 127
Inscription : 21 juin 2008, 15:30
Localisation : Paris
Contact :

Re: Vélo, scooters, quads et triporteurs electriques.

Message par Remdo » 23 mars 2010, 11:44

Yves a écrit :Pour rappel, un scooter de 50 cc (le grand luxe, quoi, bien mieux que le solex, hein) coûte grand max 3000 € , les premiers prix étant même en dessous de 1500 €...

Il est évident qu'un thermique identique coûterait 2 à 3 fois moins cher !!
A l'achat, certainement... surtout quand on achète chinois. Mais à l'usage sur 6 ans et plus il n'y a pas photo. Mon scoot'elec me coute en tout et pour tout moins de 3200 € (énergie comprise) pour 39.000 km, il va avoir 10 ans et roule comme au 1er jour (avec une baisse d'autonomie certes mais pour une utilisation qotidienne il suffit amplement). Il faut penser prix de revient kilométrique (PRK) avec un véhicule, pas prix d'achat, c'est faire l'impasse sur la source d'énergie et quand on connait le contexte ...
Modérateur du forum http://vehiculeselectriques.fr

Yves
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1999
Inscription : 02 déc. 2005, 09:49

Re: Vélo, scooters, quads et triporteurs electriques.

Message par Yves » 23 mars 2010, 12:49

Sauf que là, tu compare des moyens de transports qui n'ont pas les même performances.

Fabriquer un scooter thermique qui aurait la même autonomie et la même vitesse max que ton electrique donnerait un engin avec une consommation bien plus faible que celle que tu utilise pour ton calcul de rentabilité comparée.

Bref, à performance égales, le thermique est moins coûteux, et à coût équivalent, les performances du thermique sont supérieures.

Si (ce qui n'est évidement pas le cas aujourd'hui) le thermique s'alignait sur les même cahier des charges que les perf de l'électrique, il enfoncerait le marché.

Bien sur, on peut se demander si cette concurrence sera effectivement un fait un jour, je vois mal nos constructeurs auto se tirer de suite une balle dans le pied de leur business "éléctrique". De même ils claironneront auprès du gouvernement pour que les frontières de l'Europe restent fermée à ce qui pourrait se fabriquer en Chine ou en Inde...
Trop tard, trop peu, trop cher, il n'y aura pas de miracle !!
Notre futur sera d'être la banlieue ouest de la Russie alors que celle-ci aura le regard tourné vers la Chine...

Avatar de l’utilisateur
Jaguar75
Condensat
Condensat
Messages : 770
Inscription : 02 août 2007, 19:23
Localisation : Paris

Re: Vélo, scooters, quads et triporteurs electriques.

Message par Jaguar75 » 23 mars 2010, 18:29

Ce genre de truc se développera uniquement quand on ne pourra plus faire autrement, c'est à dire quand le pétrole sera devenu trop cher/rare.

Comme le gazogène pendant la guerre; sauf que là ça risque de durer - et donc les bidules risquent de s'améliorer, et leur prix de baisser.

Avant ça je n'y crois pas trop, surtout à ce niveau de prix...
Live & let live!

Image Gardarem lou V12 !

Troti
Brut léger
Brut léger
Messages : 407
Inscription : 09 juin 2009, 18:17
Localisation : Comme beaucoup d'autres, dans le Y

Re: Vélo, scooters, quads et triporteurs electriques.

Message par Troti » 23 mars 2010, 18:36

Yves a écrit :Pour rappel, un scooter de 50 cc (le grand luxe, quoi, bien mieux que le solex, hein) coûte grand max 3000 € , les premiers prix étant même en dessous de 1500 €...

Il est évident qu'un thermique identique coûterait 2 à 3 fois moins cher !!
OK, enfin, un scoot ne transporte pas la même charge. Un triporteur thermique équivalent couterait sûrement un peu moins cher que l'élec, mais il y aurait peu d'écart. Ne pas comparer des objets de grandes diffusion type scooter 50cc à des productions artisanales, quelque soit les sources d'énergie.

C'est comme dire qu'une voiture sans permis coute super chère comparée à une voiture avec permis premier prix, pour moins de perfo. C'est vrai, mais ce n'est qu'un pb d'économie réalisées grâce au volumes de production, pas de prix des techno de base.
Comment fait-on pour que les ravioles ne collent pas?

spego
Brut léger
Brut léger
Messages : 454
Inscription : 18 avr. 2009, 18:50

Re: Vélo, scooters, quads et triporteurs electriques.

Message par spego » 23 mars 2010, 18:41

Il y a eu des triporteurs vespa basés sur le Ciao: conducteur et demi cyclo derrière, caisse ouverte très bon marché et des triporteurs 50 fermés assez chers. Si vraiment le carburant montait on passerai au 50 cc 4 temps plus cher à fabriquer mais plus économique en carburant.
L'électrique c'est un truc de bobos pour les 25 prochaines années du moins.

Avatar de l’utilisateur
Jaguar75
Condensat
Condensat
Messages : 770
Inscription : 02 août 2007, 19:23
Localisation : Paris

Re: Vélo, scooters, quads et triporteurs electriques.

Message par Jaguar75 » 23 mars 2010, 19:00

spego a écrit :Il y a eu des triporteurs vespa basés sur le Ciao: conducteur et demi cyclo derrière, caisse ouverte très bon marché et des triporteurs 50 fermés assez chers. Si vraiment le carburant montait on passerai au 50 cc 4 temps plus cher à fabriquer mais plus économique en carburant.
L'électrique c'est un truc de bobos pour les 25 prochaines années du moins.
+1. Et c'est aussi un truc qui sert aux industriels 1/à verdir leur image 2/à toucher des subventions.

En tant que contribuable cela me navre un peu -comme par exemple la pantalonnade autour d'Heuliez. Heuliez c'est un carrossier. Quel rapport avec la conception et la fabrication de véhicules électriques? Pour quel marché, de plus? C'est une escroquerie intellectuelle envers les employés, et une escroquerie tout court envers les contribuables. Une preuve supplémentaire de l'incompétence et de la malhonnêteté de nos politiques!
Live & let live!

Image Gardarem lou V12 !

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 63326
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Vélo, scooters, quads et triporteurs electriques.

Message par energy_isere » 23 mars 2010, 19:03

Jaguar75 a écrit : ....En tant que contribuable cela me navre un peu -comme par exemple la pantalonnade autour d'Heuliez. Heuliez c'est un carrossier. Quel rapport avec la conception et la fabrication de véhicules électriques? Pour quel marché, de plus? C'est une escroquerie intellectuelle envers les employés, et une escroquerie tout court envers les contribuables. Une preuve supplémentaire de l'incompétence et de la malhonnêteté de nos politiques!
:?: Les industriels n' on pas le droit de se diversifier peut étre ? Qu' est ce que ca veut dire !

Avatar de l’utilisateur
Jaguar75
Condensat
Condensat
Messages : 770
Inscription : 02 août 2007, 19:23
Localisation : Paris

Re: Vélo, scooters, quads et triporteurs electriques.

Message par Jaguar75 » 23 mars 2010, 19:16

Ah que si! Ils auraient tout aussi bien pu se diversifier dans la production de Chabichou puisque c'est plus ou moins la région...

Il faut être sérieux, et appeler de temps en temps un chat un chat: on a sorti du chapeau ce truc pour lequel Heuliez n'a aucune compétence, au moment où ils déposaient le bilan. On n'improvise pas une reconversion totale vers un nouveau marché dans des conditions! Comment financer les recherches? Comment transformer l'outil de production? Et surtout, répétons-le, pour un produit, si tant est qu'il voie le jour, qui cible un marché des plus hypothétiques :-" .

A moins bien sur qu'on ne se lance dans un enième "plan calcul" et qu'on contraigne certaines collectivités locales à acheter le produit en question, qui sera bien entendu dépassé à sa sortie et trois fois au-dessus du prix des concurrents. Cela n'aura qu'un temps de toute façon.
Live & let live!

Image Gardarem lou V12 !

Répondre