Transport par câble : une (très bonne) solution négligée ?

Forum dédié aux discussions sur les moyens de transport.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
Cassandre
Modérateur
Modérateur
Messages : 2495
Inscription : 14 sept. 2005, 02:18
Localisation : Toulouse

Re: Transport par câble : une (très bonne) solution négligée ?

Message par Cassandre » 07 janv. 2008, 01:10

C'est vrai que c'est plus cher, d'où que je l'ai pas prix beaucoup… puis le gars du tram me fillait du rab de tickets alors… :-D (ouais, les françaises on grave la côte). Fin du HS.
regarder Oléocène
« No fate but what we make » (Sarah) « If you're listening to this, you are the resistence. » (John)

Avatar de l’utilisateur
AJH
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1571
Inscription : 28 juil. 2005, 07:20
Contact :

Télécabine urbaine

Message par AJH » 07 mars 2008, 13:23

Je suis tombé la dessus ... (les modos: s'il y a déjà un fil, ne pas hésiter à supprimer ce sujet...)

*** c'est fait ! regroupé dans le sujet "Transport par câble" ***

LES POINTS FORTS DU TRAMWAY AERIEN
A l’installation, le plus économique des modes de transport motorisés, à l’exception des
vélos à assistance électrique.
Des travaux de mise en place beaucoup plus courts et plus simples à gérer (entre 6 et 8
mois pour la mise en place, dont seulement une fraction pour les travaux ayant une
incidence sur le trafic urbain)
Des formalités administratives simplifiées (pas ou peu d’expropriation)
Des intérêts d’ emprunts très limités du fait du coût d’investissement très faible.
La plus faible des consommations énergétiques et donc le plus écologique des modes de
transport motorisés. En particulier, pas d’émission de CO2
Une très faible charge de main d’oeuvre
Le plus faible des coûts d’entretien annuels : entre 0.3 et 1.5% de l’investissement
Un système fluide, sans attente, confortable et silencieux
Un accueil humain en gare avec pourtant un effectif salarié très faible
Des contrôles anti-fraude efficaces et simplifiés
Le plus sûr et le plus agréable des moyens de transport.
Une disponibilité de 99.8%
Une vitesse commerciale de 21 à 27km/h (17km/h sur la ligne de tram B de Grenoble en
heure creuse)
Une place considérable dégagée pour des espaces verts


( Pierre JAUSSAUD, Professeur de Mécanique à l'Institut National Polytechnique de Grenoble.)
Qu'en pensez-vous ?
Dernière modification par AJH le 10 mars 2008, 08:11, modifié 1 fois.
Vous voulez les misérables secourus, moi je veux la misère supprimée ( Victor Hugo )
Sociétal et Dette et monnaie
Signez la pétition " POUR QUE L'ARGENT NOUS SERVE, AU LIEU DE NOUS ASSERVIR ! "

Avatar de l’utilisateur
Glycogène
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2353
Inscription : 05 oct. 2005, 00:06
Localisation : Grenoble

Re: Tramway aérien

Message par Glycogène » 07 mars 2008, 14:12

Inconvénient :
- ça bouche la rue du point de vue "vue" :D
- les accès aux arrêts sont aussi compliqués que pour le métro (escaliers, et ascenseur pour les handicapés)
- ça complique l'utilisation du tramway pour les livraisons des commerces

Sur de larges avenues, ça passe, mais sinon c'est plutôt moche. Avec un tramway terrestre, une fois le tramway passé, il reste de la pelouse (à Grenoble par exemple). Avec un tramway aérien, il reste une voie à 5m du sol ! Or à Grenoble, on a profité des travaux du tramway pour supprimer la moitié d'un viaduc passant au dessus de 2 carrefours (en gros, il y avait des échangeurs d'autoroute en plein ville, il n'est reste plus qu'un qui passe aussi au dessus de la voie ferré). Donc ce ne serait pas logique de construire une voie suspendue sur toute une avenue.

jc
Kérogène
Kérogène
Messages : 78
Inscription : 24 mai 2006, 22:27
Localisation : Grenoble

Re: Tramway aérien

Message par jc » 07 mars 2008, 21:18

J'avais lancé il y a quelques temps un sujet sur le transport par câble. C'est la même chose. Les modos pourraient donc peut-être regrouper les deux sujets.

A mon avis c'est une solution pertinente pour lier à gros débit et bonne vitesse commerciale des points multimodaux stratégiques dont la liaison est rendue délicate par des obstacles (montagne, cours d'eau, structures routières,...). Mais pas pour faire un réseau complet.

Avatar de l’utilisateur
AJH
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1571
Inscription : 28 juil. 2005, 07:20
Contact :

Re: Tramway aérien

Message par AJH » 09 mars 2008, 18:13

Message dont j'ai été destinataire par un transfert...

réponse globale de Pierre JAUSSAUD ( directeur technique de EF Cable, Grenoble : http://efcables.free.fr/ )

> Bonjour,

> Suite aux nombreuses réactions questions et commentaires, je vais essayer
> de répondre globalement à toutes et à tous.

> _*Le bruit*_: le tram sur rail métallique est bruyant, et pas seulement
> dans les virages. A tel point qu'à Grenoble il faut régulièrement
> intervenir sur les rails en centre ville, pourtant en zone droite. Le
> contact roue/rail est une usure constante. Normalement les rames
> devraient huiler les rails dans les zones sensibles. Ce n'est presque
> jamais le cas. Le tram aérien ne présente pas ces défauts. Il roule sur
> des cables dits clos, parfaitement cylindriques, donc sans source de
> vibration. Le chariot est muni de galets à bandages caouctchouc avec
> des frottements de 3% contre 15% pour le tram au sol sur rail, et 30 à
> 60% pour le tram sur pneus. Comme par ailleurs le tram aérien n'a qu'un
> seul moteur, une seule boite de vitesse etc.., et que tout cela reste
> fixe en gare, on comprendra la faible consommation d'énergie du tram
> aérien (4 fois moins que le tram au sol).

> _*L'accéssibilité*_ elle est plus facile que pour le métro aérien ou
> Météor, puisqu'on a le choix de faire une gare enterrée, au niveau du
> sol, ou au-dessus du sol. Elle est de toutes manières garantie.
>
> _*Les accidents*_: avec une moyennne de 40 blessés par an, c'est le mode
> de déplacement le plus sûr au monde. Les accidents sont tellement rares
> qu'ils font la une des médias. Le plus récent, à Chamonix est le seul du
> genre, et l'expertise dira ce qu'il en était et comment faire pour qu'il
> ne se reproduise pas. A comparer avec les accidents de voiture, ces
> chères voitures dont on continue à encourager la production et
> l'utilisation....
( Et ceux de bus et de tram, NDLR ! )
>
> _*Il n'en n'existe pas d'exemple*_ :On nous dit souvent que personne
> n'utilise ce mode de déplacement en milieu urbain. C'était presque vrai
> il y a encore 5 ans. Cela ne l'est plus du tout aujourd'hui. New-York,
> dans un pays emblématique de l'automobile exploite un téléphérique
> urbain, avec une partie sur terre, et une partie en liaison avec une
> ile. La ville de MEDELLIN en Colombie, après avoir testé le succés de
> deux télécabines en correspondance avec le métro et un million de
> passagers par mois sur chacune, vient de décider d'en construire SEPT
> autres! Rostock, Coblence, Barcelonne, Terluride aux USA s'y sont mises,
> à la plus grande satisfaction des utilisateurs. La principale raison de
> ce retard est que chacun pensait que l'intérêt du câble était que la
> cabine montante entraine la descendante. C'est vrai, mais très
> insuffisant comme analyse (voir plus haut). Une autre raison est la
> faible capacité de construction actuelle, qui est saturée. Les constructeurs
> automobiles devraient y songer: ils ont tout le savoir faire et
> l'outillage nécessaire
>
> _*Pour le voisinage*_, le problème de l'intrusion visuelle n'est pas
> différent des ce qu'il est pour les autres modes. Il serait plutot moins
> grave, car à vitesse rapide et régulière, ce qu'on voit dans les
> fenêtres du voisinage, c'est le reflet des cabine, pas ce qu'il y a
> derrière les carreaux. Et le passage est trop bref pour qu'on puisse
> admirer le mobilier des propriétaires qui ont d'ailleurs depuis
> longtemps mis des rideaux aux fenêtres. Quant à avoir les fenètres
> ouvertes, avantage au câble, silencieux et qui ne brasse pas les
> poussières au sol!
( Comment chacun résout-il les problèmes de vis-à-vis dans les immeubles bordant les rues étroites, NDLR ?)
>
> _*Pour l'archtitecture des pylones*_ le travail a déja commencé. Dans
> une ville américaine dont j'ai oublié le nom, un téléphérique dessert
> l'université, et on a du implanter un pylone assez haut, mais qui,
> architecturé, est un des beaux monuments de la ville. La réflexion sur
> le sujet est en cours chez les constructeurs.
>
> _*Sensibilité au vent*_: Rien ne résiste à un cyclone, les Réunionais le
> savent bien. Mais quand il y a un cyclone, mieux vaut rester calfeutré
> chez soi, et il n'y en n'a pas un tous les jours. Lors d'un cyclone, les
> trains très lourds peuvent sans doute circuler. A vide! Le tram aérien
> peut circuler à vitesse nominale jusqu'à 130 km/h de vent. Ce n'est pas
> si fréquent. Dans ce cas les avions sont déroutés. Au delà de 130 km/h,
> on réduit la vitesse le temps des rafales. Les anémomètres commandent
> automatiquement la réduction de vitesse.
>
> _*POMA 2000*_ : un des intervenants mentionnait le POMA 2000. Pour des
> raisons évidentes, ce type d'appareil n'a pas eu de succès :
> infrastructure lourde et coûteuse, contact pneu sol gourmand en énergie,
> il cumule tous les défauts. Seule la le goût de la nouvauté a pu
> conduire à le choisir.
>
> _*Dernier point*_ que je souhaite mettre en exergue: l'avenir des
> transports est à l'électricité. Les ago-carburant sont dénoncés par
> nombre de scientifiques ou spécialistes des questions énergétiques, et
> par le Président de la Banque Mondiale comme par le directeur général de
> la FAO. Nous n'avons pas à ce jour de solution de remplacement crédible
> au pétrole. Les transports représentent 30% de notre consommation
> énergétique. Si nous ne choisissons pas chaque fois le mode le moins
> gourmand, par combien devrons nous multiplier les centrales de
> production, les centres de distributions etc..? Avons nous réellement
> les moyens de nous offrir ce luxe, et sommes nous prêts à accepter la
> multiplication des éoliennes et autres centrales?
> Si nous ne choisissons pas chaque fois le mode le moins cher à
> l'installation, de combien devrons nous augmenter nos impôts ou nos
> dépenses de transport pour avoir un substitut aux transports à pétrole?
> J'espère avoir répondu à vos interrogations. Mais si vous avez encore
> des questions, n'hésitez pas à me téléphoner au 0476xxxxx

> cordialement
> Pierre Jaussaud
>
Vous voulez les misérables secourus, moi je veux la misère supprimée ( Victor Hugo )
Sociétal et Dette et monnaie
Signez la pétition " POUR QUE L'ARGENT NOUS SERVE, AU LIEU DE NOUS ASSERVIR ! "

Avatar de l’utilisateur
Glycogène
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2353
Inscription : 05 oct. 2005, 00:06
Localisation : Grenoble

Re: Tramway aérien

Message par Glycogène » 09 mars 2008, 23:24

Désolé, j'avais compris que le tramway aérien était un métro aérien renommé en tramway pour être à la mode.
Mais en fait c'est un télécabine urbain. (on ne pourrais pas appeler les choses par leur nom au lieu de déformer les noms existant et causer des malentendus ?)

Avatar de l’utilisateur
AJH
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1571
Inscription : 28 juil. 2005, 07:20
Contact :

Re: Tramway aérien

Message par AJH » 10 mars 2008, 08:11

Glycogène a écrit :Désolé, j'avais compris que le tramway aérien était un métro aérien renommé en tramway pour être à la mode.
Mais en fait c'est un télécabine urbain. (on ne pourrais pas appeler les choses par leur nom au lieu de déformer les noms existant et causer des malentendus ?)
Tu as parfaitement raison. Etant le "fautif" initial, j'ai renommé le fil...
Vous voulez les misérables secourus, moi je veux la misère supprimée ( Victor Hugo )
Sociétal et Dette et monnaie
Signez la pétition " POUR QUE L'ARGENT NOUS SERVE, AU LIEU DE NOUS ASSERVIR ! "

Sandro Minimo
Brut lourd
Brut lourd
Messages : 394
Inscription : 22 févr. 2008, 00:01

Re: Télécabine urbaine

Message par Sandro Minimo » 02 mai 2008, 21:46

http://www.rue89.com/2008/05/02/demain- ... lepherique

Je trouve ça pas mal du tout. C'est dix fois moins coûteux que de creuser une rame de métro, en plus ça offre un panorama incroyable (le matin à 8h, ça doit quand même être une bonne façon de commencer la journée, plutôt que d'être sous-terre), ça dépense peu d'énergie, c'est non bruyant, pollue moins visuellement qu'un tram ou un bus (ou que 200 voitures bien sûr), même si ça ne rend pas les mêmes services. Le seul truc chiant ce sont les pylônes énormes au sol qui sont moches et encombrants. Evidemment, il serait largement préférable de ne pas avoir à transporter tous ces gens, mais quitte à choisir entre ça et des milliers de voitures, je préfère mille fois un téléphérique urbain.

Avatar de l’utilisateur
Filon 1
Goudron
Goudron
Messages : 154
Inscription : 15 juil. 2006, 10:48

Re: Télécabine urbaine

Message par Filon 1 » 07 mai 2008, 16:32

Sandro Minimo a écrit :. Evidemment, il serait largement préférable de ne pas avoir à transporter tous ces gens, mais quitte à choisir entre ça et des milliers de voitures, je préfère mille fois un téléphérique urbain.
Si tu mets personne dedans, ça sert à quoi de le construire ](*,)
Vivement l'hiver...

jc
Kérogène
Kérogène
Messages : 78
Inscription : 24 mai 2006, 22:27
Localisation : Grenoble

Re: Transport par câble : une (très bonne) solution négligée ?

Message par jc » 17 sept. 2008, 12:30

Je relance ce sujet quelque peu délaissé. En effet samedi dernier, Bernard Soulage, vice-président du conseil régional Rhône-Alpes, était l'invité de TV-Grenoble. Et ô surprise, durant son interview il a mentionné le transport par câble comme une solution prometteuse !

Comme quoi les bonnes idées finissent petit à petit par faire leur chemin jusque dans le cerveau de certains élus. ;-)

On peut visionner l'interview ici : Interview de Bernard Soulage à TV-Grenoble
La partie sur le transport par câble se situe autour de 30-31 mn dans le document vidéo.

Hélas je ne l'ai pas entendu faire mention d'une étude de transport par câble pour une liaison est-ouest grenobloise, contournant la Bastille par le haut, et économisant le pompidolien projet de tunnel routier qui monopolise actuellement l'argent et le temps d'études du conseil général de l'Isère... :cry:

Avatar de l’utilisateur
Glycogène
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2353
Inscription : 05 oct. 2005, 00:06
Localisation : Grenoble

Re: Transport par câble : une (très bonne) solution négligée ?

Message par Glycogène » 17 sept. 2008, 20:59

Comme compromis, on pourrait installer un transport par cable dans le tunnel sous la Bastille, non ?

jc
Kérogène
Kérogène
Messages : 78
Inscription : 24 mai 2006, 22:27
Localisation : Grenoble

Re: Transport par câble : une (très bonne) solution négligée ?

Message par jc » 17 sept. 2008, 21:14

Et garder un peu de câble pour attacher certains élus à un poteau planté juste à coté des bouches d'aération. :lol:

parisse
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 1041
Inscription : 30 mai 2005, 08:42
Contact :

Re: Transport par câble : une (très bonne) solution négligée ?

Message par parisse » 18 sept. 2008, 12:46

jc a écrit :Et garder un peu de câble pour attacher certains élus à un poteau planté juste à coté des bouches d'aération. :lol:
Vallinator et Dark Baietto?

Avatar de l’utilisateur
Jaguar75
Condensat
Condensat
Messages : 770
Inscription : 02 août 2007, 19:23
Localisation : Paris

Re: Transport par câble : une (très bonne) solution négligée ?

Message par Jaguar75 » 19 sept. 2008, 15:55

N'était-il pas question d'un projet de téléphérique urbain à Bagnolet, entre le haut et le bas de la ville? Mais c'était avant les élections...

C'est faisable en "point à point", plus compliqué avec des arrêts intermédiaires et des poteaux multiples.
Live & let live!

Image Gardarem lou V12 !

jc
Kérogène
Kérogène
Messages : 78
Inscription : 24 mai 2006, 22:27
Localisation : Grenoble

Re: Transport par câble : une (très bonne) solution négligée ?

Message par jc » 19 sept. 2008, 21:06

Oui, Bagnolet mais aussi Givors au sud de Lyon. Je crois que l'étude de faisabilité est lancée, avec des financements du conseil général. Les élus de ce dernier font preuve d'un peu plus d'imagination que ceux de l'Isère...

Je suis d'accord avec toi que cette solution est optimale pour du "point à point". Justement : une grosse justification aujourd'hui pour ce tunnel pompidolien sous la Bastille à Grenoble, c'est de relier rapidement les deux pôles universitaires est et ouest. En gros c'est la mise au panier des collectivités locales dans le mariage "Plan Campus" avec le gouvernement. Reste plus qu'à les convaincre de lever un peu les yeux au ciel : une montagne, ça se perce ou ça se contourne sur le coté ou par le haut. En coût de construction, coût d'entretien, impact sur les polluants atmosphériques, bilan carbone, devines lequel gagne entre un tunnel et un téléphérique ? Ah, c'est vrai, faut accepter d'arracher les velcros fixés aux chemises, qui retiennent chaque conducteur au siège confortable de son véhicule immobile personnel... :-D

Répondre