L'idéologie sociale de la bagnole

Forum dédié aux discussions sur les moyens de transport.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
toto
Condensat
Condensat
Messages : 752
Inscription : 18 févr. 2006, 17:51
Localisation : Oisans

Message par toto » 05 mai 2006, 18:45

Extraits de "Charles mort ou vif" d'Alain Tanner 1969.

Paul: Pourquoi vous n'aimez pas les bagnolles?

Charles: Pour beaucoup de raisons.

Paul: Lesquelles?

Charles: Eh bien...:
  • premièrement, la position du conducteur est trés mauvaise. Elle coupe la digestion, comprime l'estomac et engraisse le coeur.

    Deuxièmement, la circulation est devenue l'art dramatique des imbéciles. Les accidents sont de misérables tragédies et les risques de la route, tout ce qui nous reste d'aventure.

    Troisièmement: l'automobilisme est un système d'accumulation, d'entassement, mais qui n'apporte pas le moindre échange, à part bien entendu celui de grossièretés et où les gens ne se rencontrent jamais. C'est un système de dispersion sociale: chacun dans sa petite caisse. Et pour terminer, à travers l'automobile, les compagnies pétrolières et les marchands de tôles imposent leur loi, détruisent les villes, font dépenser des fortunes en routes et en flics, empuantant le monde et surtout font croire aux gens que ceux-ci ne désirent plus rien d'autre.
Un coup de spleen? Oléocène et ça repart! (des fois)

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 66060
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Message par energy_isere » 05 mai 2006, 19:20

Voila une autre raison pour Charles de ne pas aimer les bagnoles :

http://www.liberation.com/page.php?Article=379804
Mortalité. Plus d'un million de décès par an, surtout dans les pays du Sud.

La route, nouveau fléau mondial


D'ici à 2020, les accidents de la route risquent de se trouver en bonne position parmi les plus grandes causes de mortalité mondiale. Dans un article publié par la revue médicale britannique The Lancet, un chercheur néo-zélandais, Shanthi Ameratunga, lance un cri d'alarme. Il s'appuie notamment sur des chiffres de l'OMS (Organisation mondiale de la santé) datant de 2004 et sur les projections de la Banque Mondiale, pour qui la mortalité totale due aux accidents de la route devrait augmenter de 66 % au cours des vingt prochaines années. Si la faim fait plus de 6 millions de victimes par an, le sida 3,1 millions, à peu près autant que les maladies respiratoires, les accidents de la circulation recensés en 2002 ont fait 1,2 million de victimes et 50 millions de blessés qui ont coûté 518 milliards de dollars (407 milliards d'euros) à la communauté. La Croix-Rouge internationale et le Croissant-Rouge soulignent aujourd'hui l'aggravation d'une situation qu'ils considèrent catastrophique. Le professeur Ameratunga insiste sur le fait que, sans réelle action appropriée, ce fléau pourrait faire bondir le nombre de morts dûs aux accidents de la route de la onzième à la troisième place des causes de mortalité dans le monde en 2020.

Piétons. Il souligne que le nombre de victimes par an a progressé de 10 % et le taux de mortalité est logiquement supérieur dans les pays à revenus plus faibles. Parmi les zones les plus en vue, on trouve notamment l'Amérique latine et les Caraïbes, le Moyen-Orient, l'Afrique et l'Asie.

Entre 1978 et 1998, le taux de mortalité dû aux accidents de la circulation a augmenté de 44 % en Malaisie, 79 % en Inde et plus de 200 % en Colombie, Chine et au Botswana. A chaque fois, les plus touchés sont les piétons et les deux-roues, motorisés ou non. La mixité du trafic étant une des causes principales de ces accidents.

Une étude de 1997 souligne que dans les pays les plus pauvres, ce sont les piétons qui payent le prix fort. Surtout en Afrique, Amérique latine et aux Caraïbes, alors que les victimes sont plus souvent les conducteurs de deux-roues en Asie, dans des pays comme la Corée, la Chine et la Thaïlande.

Prévention. Autre cause de mortalité, l'état précaire de véhicules bondés sur des routes en très mauvais état. «Mais une grande partie du 1,2 million de personnes tuées sur la route en 2002 n'étaient pas passagers d'une voiture», dit-il. Plus on est pauvre, plus le risque est grand. Dans les pays plus riches, les diverses mesures de prévention (construction de trottoirs, de pistes cyclables, réduction de la puissance des vélomoteurs, etc.) ont réussi à faire baisser le nombre de victimes et cela malgré l'augmentation drastique du parc automobile. Cette baisse serait d'environ 28 %. Aujourd'hui, si 11 personnes sur 100 000 meurent sur la route en Europe, elles sont 28 en Afrique, un chiffre qui grimpe jusqu'à 41 en République Dominicaine.

Si rien n'est fait pour enrayer le phénomène dans les pays en développement, le taux de mortalité sur la route augmentera en même temps que le nombre de véhicules : d'ici quinze ans, une hausse de 92 % est prévue en Chine et de 147 % en Inde.

Pour le professeur Ameratunga, il est temps de mettre au point une prévention «innovante et adaptée au contexte local». Une action qui dépasse largement le cadre des responsables de la santé mondiale.

Avatar de l’utilisateur
rico
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 6358
Inscription : 21 sept. 2005, 15:00
Localisation : 92

Message par rico » 05 mai 2006, 19:25

une autre preuve que la voiture c'est comme le pétrole : en apparence une panacée mais en réalité une belle merde.

ecorage
Brut léger
Brut léger
Messages : 429
Inscription : 01 déc. 2005, 00:53
Localisation : Lyon

Message par ecorage » 05 mai 2006, 19:56

La route, nouveau fléau mondial
Elle va pas se mettre à remplacer les américains !
Piéton dans les pays sous-développés, c'est dangereux,
Ils n'ont qu'à se payer une bagnole !

Quand on pense que la voiture est synomyme de liberté, de plaisir et de bonheur partagé.
Vous en doutez ?

Regardez un coup de pub à la télé, c'est bon quand on a le blues. 8-)

Avatar de l’utilisateur
matthieu25
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 3357
Inscription : 21 juil. 2005, 00:17
Localisation : passenans

Message par matthieu25 » 05 mai 2006, 19:57

Encore un mensonge.En 2020, ce seront les accidents d'équitation et de vélo qui seront les plus fréquents.
Dernière modification par matthieu25 le 05 mai 2006, 20:12, modifié 1 fois.
La religion est la maladie honteuse de l' humanité.la politique en est le cancer(Millon de Montherlant)

Avatar de l’utilisateur
rico
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 6358
Inscription : 21 sept. 2005, 15:00
Localisation : 92

Message par rico » 05 mai 2006, 20:08

en ce moment aux infos : "le nombre de tués a augmenté ces derniers mois et cette augmentation s'explique par le mauvais temps du mois d'avril en particulier".
Putain qu'est ce qui faut pas entendre!!!! Et moi qui croyais que c'était dû aux individus qui roulent comme des cons....

Avatar de l’utilisateur
toto
Condensat
Condensat
Messages : 752
Inscription : 18 févr. 2006, 17:51
Localisation : Oisans

Message par toto » 06 mai 2006, 11:56

La cause première de mort chez les expatriés de Total, les accidents de la route.
Un coup de spleen? Oléocène et ça repart! (des fois)

cedcoul
Kérogène
Kérogène
Messages : 93
Inscription : 16 avr. 2006, 17:16

Message par cedcoul » 06 mai 2006, 19:12

Je l'avoue j'aime la voiture pour la liberté qu'elle procure à pouvoir aller dans des endroits innaccessibles, à pouvoir se deplacer à tout heure chez des amis, à pouvoir transporter les courses hebdomadaires, j'aime aussi conduire.

Je deteste la voiture en ville, des blaireaux dans les bouchons qui voit a coté passer le RER, dans le centre ville ou y'a le metro, le bus... et tous ceux qui s'en servent comme instrument de frime ou de reussite sociale. Bref tout ce qui est utilisation de la voiture inutile (ou substituable) et ca concerne a mon avis une grande part des trajets.

Avatar de l’utilisateur
greenchris
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 1233
Inscription : 02 août 2005, 12:00
Localisation : 91 Essonne
Contact :

Message par greenchris » 06 mai 2006, 19:32

toto a écrit :La cause première de mort chez les expatriés de Total, les accidents de la route.
En fait, c'est même en France, la première cause d'accidents du travail.
Le charbon et le gaz prendront sa place (temporairement).
Dans l'ordre, Sobriété, Efficacité et enfin Renouvelables (negawatt).
Attention aux utopies techniques (Global Chance)

Avatar de l’utilisateur
rico
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 6358
Inscription : 21 sept. 2005, 15:00
Localisation : 92

Message par rico » 07 mai 2006, 07:38

quand meme un point positif : sans la voiture, il y a longtemps que la surpopulation mondiale aurait eu raison de l'espèce humaine....

ecorage
Brut léger
Brut léger
Messages : 429
Inscription : 01 déc. 2005, 00:53
Localisation : Lyon

Message par ecorage » 07 mai 2006, 09:00

sans la voiture, il y a longtemps que la surpopulation mondiale aurait eu raison de l'espèce humaine....
Désolé, on baise aussi dans les voitures ! :lol:

Avatar de l’utilisateur
GillesH38
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 16078
Inscription : 10 sept. 2005, 17:07
Localisation : Berceau de la Houille Blanche !
Contact :

Message par GillesH38 » 07 mai 2006, 09:30

Oui mais bon rarement dans le but de faire des enfants :-D
"Ce ne sont plus les faits contrôlés, les choses examinées avec soin qui forment la conviction ; c'est la conviction souveraine, irrésistible, qui déforme les faits et les choses." Joseph Reinach, à propos de l'affaire Dreyfus.

ecorage
Brut léger
Brut léger
Messages : 429
Inscription : 01 déc. 2005, 00:53
Localisation : Lyon

Message par ecorage » 07 mai 2006, 10:18

Ok, mais pour ta finalité, il ne faut négliger un entraînement régulier.

Avatar de l’utilisateur
Sylvain
Modérateur
Modérateur
Messages : 1836
Inscription : 17 déc. 2004, 08:34

Message par Sylvain » 07 mai 2006, 10:22

Merci de rester dans le sujet : l'importance inavouable de l'automobile dans nos vies.

ecorage
Brut léger
Brut léger
Messages : 429
Inscription : 01 déc. 2005, 00:53
Localisation : Lyon

Message par ecorage » 07 mai 2006, 10:28

Justement ! :lol: :lol: :lol: :lol:

Répondre