Genèse de la Bolloré BlueCar.

Forum dédié aux discussions sur les moyens de transport.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8025
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Genèse de la Bolloré BlueCar.

Message par mobar » 26 juin 2018, 12:43

Rod a écrit :
26 juin 2018, 10:22
C'est guère pire que les routes photovoltaïques... :-(
Les routes PV n'ont pas dépassé le stade de la démonstration, la Bluecar est passé directement de la planche à dessin au déploiement à grande échelle
Forcément quand on brule les étapes , il arrive qu'on se brule les ailes
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 54519
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Genèse de la Bolloré BlueCar.

Message par energy_isere » 03 juil. 2018, 18:56

RENAULT et PSA vont proposer des choses en lieu et place d' Autolib :
http://www.lefigaro.fr/societes/2018/07 ... -paris.php

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8025
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Genèse de la Bolloré BlueCar.

Message par mobar » 04 juil. 2018, 08:37

energy_isere a écrit :
03 juil. 2018, 18:56
RENAULT et PSA vont proposer des choses en lieu et place d' Autolib :
http://www.lefigaro.fr/societes/2018/07 ... -paris.php
Relevé dans le communiqué :
La maire de Paris, Anne Hidalgo, et le directeur général adjoint de Renault, Thierry Bolloré, tiendront une conférence de presse «pour témoigner de cette vision partagée de la mobilité de demain et annoncer l'émergence de nouveaux services de véhicules électriques pour les Parisiens, les Franciliens et les visiteurs», a précisé la ville dans un communiqué.
ça sent la carabistouille à plein nez! :wtf:
Arrivé en 2012 chez Renault. Le cousin de Vincent Bolloré, âgé de 54 ans, en était jusqu'ici directeur délégué à la compétitivité. Il "connaît bien l'industrie, il connaît bien Renault, il a montré qu'il était capable de bien travailler avec les Japonais (...) évidemment, l'un des critères les plus importants c'est sa capacité à contribuer à la performance
de l'entreprise", a déclaré M. Ghosn jeudi soir.
https://france3-regions.francetvinfo.fr ... 25531.html
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 54519
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Genèse de la Bolloré BlueCar.

Message par energy_isere » 22 juil. 2018, 00:44


Autolib': une partie des voitures finissent à la casse


l’Opinion 21 juillet 2018

Le groupe Bolloré a décidé de détruire une partie de ses Bluecar d’Autolib’. Le service d’autopartage doit s’arrêter le 31 juillet.

C’est une fin un peu triste pour quelques centaines des 4000 voitures électriques Bluecar d’Autolib’ qui ont conduit les Parisiens et les Franciliens pendant sept ans. Le service d’autopartage de voiture électrique parisien doit s’éteindre progressivement, avec une fin programmée le 31 juillet, et certaines des automobiles sont parties à la casse, note Challenges. Plusieurs centaines de voitures auraient été transportées par camions porte-voitures vers un site de recyclage de l’entreprise Indra, situé vers Romorantin-Lanthenay dans le Loir-et-Cher.
.....
https://www.lopinion.fr/edition/economi ... sse-157390
Les Autolib’ en fin de vie échouent à Romorantin
Publié le 21/07/2018
https://www.lanouvellerepublique.fr/rom ... romorantin

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 54519
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Genèse de la Bolloré BlueCar.

Message par energy_isere » 29 juil. 2018, 12:40

Fin d'Autolib': "250 millions à recouvrer" pour le Groupe Bolloré

29 juillet 2018

Bolloré chiffre à 250 millions d'euros la somme à recouvrer auprès du syndicat mixte réunissant les communes utilisatrices d'Autolib', après la résiliation du contrat de service d'autopartage, estime Marie Bolloré la directrice de la mobilité du groupe.

Lourdement déficitaire, le service parisien de voitures électriques partagées dont le contrat a été résilié le 21 juin, prendra fin mardi à 23H59.

"Nous sommes en train de faire le calcul du montant que nous allons demander en septembre au syndicat mixte Autolib' Vélib', avec lequel nous étions sous contrat", affirme Mme Bolloré dans un entretien au Journal du dimanche (JDD).

"Il prendra en compte les pertes que nous avons accumulées et les coûts de résiliation. Fin 2017, ces pertes représentaient 210 millions d'euros. Nous allons prendre 60 millions à notre charge", poursuit-elle.

"Il nous restera donc à recouvrer 150 millions d'euros, auxquels vont s'additionner tous les contrats que l'on arrête, les coûts de départ des collaborateurs, les valeurs nettes comptables de biens, comme les bornes de charge. Cela se chiffre à environ 250 millions", calcule-t-elle.

Le syndicat mixte Autolib' Vélib qui réunit 103 communes dont Paris, majoritaire en son sein -, et le groupe Bolloré se renvoyaient depuis des semaines la responsabilité du déficit, estimé par Bolloré à un total de 293,6 millions et dont il accepte de ne prendre en charge que 60 millions.

Le syndicat s'est refusé à acquitter une "facture démesurée".

Lancé en fanfare en 2011 sous Bertrand Delanoë, le dispositif fort de 150.000 abonnés a dû faire face à un changement des façons de se déplacer, avec le vélo électrique, le VTC et la location de véhicules privés. Sans compter son image dégradée et ses voitures souvent sales.

Le service devait pourtant au départ dégager un bénéfice d'au moins 56 millions d'euros par an, mais Bolloré avait rapidement annoncé un léger, puis un lourd déficit, déclenchant un audit et une procédure de conciliation rompue fin mai.

Les candidats se bousculent désormais pour occuper l'espace bientôt laissé libre par Autolib': Renault, via sa filiale Marcel, proposera une offre de VTC électriques, ainsi qu'une offre d'autopartage, sans stations.

De son côté le groupe PSA veut lancer son service d'autopartage à Paris fin 2018, tandis que le loueur Ada et la société de location entre particuliers Drivy préparent eux aussi des offres.
https://www.romandie.com/news/Fin-d-Aut ... 940823.rom

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 54519
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Genèse de la Bolloré BlueCar.

Message par energy_isere » 01 sept. 2018, 09:33

Blue Solutions (Bolloré) creuse ses pertes au premier semestre


AFP le 31 août 2018

Blue Solutions, filiale du groupe Bolloré spécialisée dans le stockage d'électricité, a creusé ses pertes au premier semestre 2018, toujours pénalisée par la chute des ventes de batteries pour les voitures.

Sur les six premiers mois de l'année, l'entreprise a essuyé une perte nette de 17,7 millions d'euros, contre 4,1 millions d'euros au premier semestre de 2017, tandis que le chiffre d'affaires est en net recul de 62% à 20,8 millions d'euros.

La perte opérationnelle s'est également accentuée à 16,5 millions d'euros, contre une perte de 3 millions d'euros un an plus tôt.

Blue Solutions explique dans un communiqué ces piètres performances par "la forte diminution" du nombre de batteries vendues pour équiper des voitures électriques.

Blue Solutions fournit en effet les batteries des Bluecar fabriquées par Bolloré, notamment utilisées pour le service d'autopartage de la ville de Paris, dont le contrat s'est arrêté fin juillet.

Tous types de véhicules confondus, Blue Solutions a vendu au premier semestre 232 batteries, contre 1.098 sur la même période de l'an dernier.

L'entreprise dit désormais travailler "à répondre aux besoins de batteries pour le stationnaire (stockage d'énergie, ndlr) et les bus électriques tout en améliorant la qualité du produit et en diminuant ses coûts de fabrication".

Elle cite notamment l'accord signé en juillet avec l'allemand Daimler qui pourrait lui permettre d'équiper ses bus avec ses batteries dotées de la technologie lithium métal polymère (LMP).

Par ailleurs, Blue Solutions confirme que sa maison mère, qui est remontée l'an dernier à son capital pour en détenir actuellement plus de 96%, souhaite toujours déposer "après l'annonce publique des comptes de l'exercice 2019" une offre publique d'achat au prix de 17 euros par action sur le reste des titres.

Cette opération se fera sous réserve que "la moyenne des cours de Bourse de l'action Blue Solutions pendant une période de référence soit inférieure à 17 euros", précise le communiqué.
https://www.connaissancedesenergies.org ... tre-180831

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 54519
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Genèse de la Bolloré BlueCar.

Message par energy_isere » 09 nov. 2018, 20:04

Les anciennes Autolib se cachent pour revivre

Simon Chodorge Usine Nouvelle le 09/11/2018

Les anciennes voitures Autolib' se cachent pour renaître. Le 10 et 11 novembre, un garage du Loir-et-Cher va mettre en vente 50 Bluecars du groupe Bolloré ayant servi dans l'ancien réseau d'autopartage francilien. Une seconde vie inattendue pour des véhicules initialement destinés à la casse.

Image

Loin de Paris, une partie des Autolib’ vont finalement connaître une deuxième vie. Le samedi 10 et dimanche 11 novembre, une cinquantaine de Bluecars vont être mises en vente à Romorantin-Lanthenay (Loir-et-Cher). Toutes sont issues du parc de voitures de l’ancien service d’autopartage francilien, définitivement arrêté le 31 juillet à la suite d’un contentieux entre le groupe Bolloré et le Syndicat Autolib' Vélib' métropole (SAVM).

Il s’agit d’un dénouement inattendu pour les Autolib’. Au départ, sur une flotte de 4000 véhicules, 3500 étaient destinées à la casse et 500 devaient être déployées vers les services d’autopartage d’autres villes. Dès juillet, après la fin retentissante d’Autolib’, près de 3000 Bluecars ont été stationnées à Romorantin-Lanthenay, retrace La Nouvelle République.


Clin d’oeil de l’histoire, le parking en question est un site de feu l’entreprise Matra, plus connue pour avoir conçue la Renault Espace première génération. L’ancien PDG de Matra, l’ingénieur Philippe Guédon, est aussi derrière la conception de la Bluecar.

50 Bluecars vendues 3700 euros

Selon le quotidien régional, la flotte a été rachetée par des entrepreneurs parisiens, même si le nombre exact de voitures acquises n’est pas communiqué. La vente du week-end est assurée par le garage Cavarec et d’autres offres devraient suivre selon La Nouvelle République.

Les 50 voitures électriques vont êtres vendues à 3700 euros et sont éligibles à la prime à la conversion. Côté caractéristiques techniques, rien de nouveau : 250 kilomètres d’autonomie en ville, 150 kilomètres hors agglomération et le véhicule est rechargeable sur une prise électrique classique.

"Une part d'Histoire de la mobilité"

“Chaque Bluecar repasse en atelier pour une remise en état mécanique. La carrosserie est ensuite décapée, l'intérieur nettoyé...”, écrit le garage Cavarec sur le site de la vente. Précision utile car le service Autolib’ a duré sept ans et le SAVM ne pesait pas ses mots pour critiquait l’état des voitures lors de ses échanges houleux avec le groupe Bolloré par voie de presse. “ Bosses, rayures, bobos sur les intérieurs... restent”, ajoute Cavarec. Les photos de la vente laissent en effet deviner quelques traces...

Le succès de l’événement déterminera peut-être des ventes plus importantes à l’avenir. Avis aux collectionneurs et amateurs confidentiels des transports publics (il y en a), les Bluecars “portent en elles une part d'Histoire de la mobilité”, finit le garage Cavarec.
https://www.usinenouvelle.com/article/l ... re.N767309

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 7942
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: Genèse de la Bolloré BlueCar.

Message par Remundo » 09 nov. 2018, 21:38

je ne conseille pas d'acheter ces voitures, d'abord parce que leurs batteries sont davantage des radiateurs électriques que des accus de traction, et surtout, qui assurera la maintenance ?

d'autre part ces voitures étaient très plastoc et mal finies, mais ça, on peut s'en accommoder.

Avatar de l’utilisateur
moulino51
Charbon
Charbon
Messages : 282
Inscription : 21 août 2018, 20:54
Localisation : a proximité de Reims
Contact :

Re: Genèse de la Bolloré BlueCar.

Message par moulino51 » 10 nov. 2018, 00:27

Il suffit de les mettre en charge au moins une fois par jour pour conserver la température des batteries.

Elles semblent avoir été reconditionnées et a 3700 € c'est un prix très bas pour un VE.

Dernièrement on les trouvait sur LBC a 6000 € ou plus.

De mémoire ces batteries chaude (LMP) on un nombre de cycles bien plus importantes que les bat Lithium.


"Il ne suffit pas de regarder quelle planète nous allons laisser à nos enfants
mais aussi quels enfants nous laisserons à la planète"

sceptique
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 4650
Inscription : 21 nov. 2005, 17:42
Localisation : versailles

Re: Genèse de la Bolloré BlueCar.

Message par sceptique » 10 nov. 2018, 13:05

moulino51 a écrit :
10 nov. 2018, 00:27
Il suffit de les mettre en charge au moins une fois par jour pour conserver la température des batteries.

Elles semblent avoir été reconditionnées et a 3700 € c'est un prix très bas pour un VE.

Dernièrement on les trouvait sur LBC a 6000 € ou plus.

De mémoire ces batteries chaude (LMP) on un nombre de cycles bien plus importantes que les bat Lithium.
Attention,
Comme le dit Remundo ces batteries ont un grave défaut : elles consomment beaucoup quand elles ne roulent pas ! en 2 ou 3 jours une batterie pleine est vidée pour se maintenir en température. Elles doivent être branchées en permanence. J'avais (ou plutot un journal automobile) déterré le lièvre il y a qq années. Une telle voiture pour un usage intermittent est un gouffre électrique et financier. De plus, si l'électricité est au charbon c'est une voiture qui est alors écologiquement bien pire qu'une vieille thermique !

Avatar de l’utilisateur
moulino51
Charbon
Charbon
Messages : 282
Inscription : 21 août 2018, 20:54
Localisation : a proximité de Reims
Contact :

Re: Genèse de la Bolloré BlueCar.

Message par moulino51 » 10 nov. 2018, 14:26

Je n'ai jamais prétendu le contraire O:)



"Il ne suffit pas de regarder quelle planète nous allons laisser à nos enfants
mais aussi quels enfants nous laisserons à la planète"

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 7942
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: Genèse de la Bolloré BlueCar.

Message par Remundo » 10 nov. 2018, 14:51

on en a parlé précisément sur ce fil, allez jeter un oeil en page 13

les batteries consomment 400W en permanence pour chauffer la soupe chaude, la voiture doit consommer de l'ordre de 10 000 W quand elle roue en moyenne...

question : trouver le taux d'utilisation de la voiture où l'énergie de chauffage est égale à l'énergie de roulage... vous allez être ébahis.

Avatar de l’utilisateur
phyvette
Modérateur
Modérateur
Messages : 7241
Inscription : 19 janv. 2006, 03:34

Re: Genèse de la Bolloré BlueCar.

Message par phyvette » 10 nov. 2018, 14:56

La BlueCar c'est pas mal pour l'hiver, faut juste la garer dans son salon.
Gilles a raison
Gilles a tjs raison
Si un membre a raison les 1 et 2 s'appliquent
Gilles ne contredit pas il éduque
Les idées de Gilles sont tjs bonnes
Gilles est obligé de penser pour tout le monde
Seul Gilles a une vision globale de la société

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 7942
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: Genèse de la Bolloré BlueCar.

Message par Remundo » 10 nov. 2018, 15:03

faudra en parler aux architectes, y'a un truc à faire là entre le garage et le séjour :idea: :-D

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 7942
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: Genèse de la Bolloré BlueCar.

Message par Remundo » 10 nov. 2018, 17:35

Remundo a écrit :
10 nov. 2018, 14:51
on en a parlé précisément sur ce fil, allez jeter un oeil en page 13

les batteries consomment 400W en permanence pour chauffer la soupe chaude, la voiture doit consommer de l'ordre de 10 000 W quand elle roue en moyenne...

question : trouver le taux d'utilisation de la voiture où l'énergie de chauffage est égale à l'énergie de roulage... vous allez être ébahis.
réponse :

soit F la fraction temporelle de chauffe, et (1-F) la fraction temporelle d'utilisation

On résout : énergie de chauffe = énergie de roulage

Soit plus mathématiquement : 400 x F = 10 000 x (1-F)

D'où F = 10 000 / 10400 = 25/26

soit sur une journée : 23h de charge, et seulement 1h de roulage.

ça veut dire concrètement que pour quelqu'un qui roule 1h par jour, il passe autant d'énergie à chauffer les batteries (à peu près 9 kWh) que son énergie de roulage 9 kWh aussi environ.

tout ça bibiné à 75% nucléaire, très écologique !!!

Répondre