[Grand Paris ] Le projet de métro circulaire.

Forum dédié aux discussions sur les moyens de transport.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
papy_russe
Brut léger
Brut léger
Messages : 425
Inscription : 12 oct. 2008, 14:45
Localisation : 38

Re: [Grand Paris ] Le projet de métro circulaire.

Message par papy_russe » 04 mai 2009, 18:34

Raminagrobis a écrit :
quelle est l'utilité de connecter ce réseau à un aéroport dans une ère post PO ?
Deux aéroports...
Je ne parle pas de les mettres sur le même lignes :mrgreen: Ce n'est même pas la même électrification.

Je pensais à construire les deux lignes ensemble, parallèles, ce qui permettrait de faire un peu moins de travaux.
D'ac, d'ac.
Je ne chante pas pour passer le temps [J. Ferrat]

Fristi
Goudron
Goudron
Messages : 113
Inscription : 31 août 2007, 07:30

Re: [Grand Paris ] Le projet de métro circulaire.

Message par Fristi » 04 mai 2009, 19:09

papy_russe a écrit : quelle est l'utilité de connecter ce réseau à un aéroport dans une ère post PO ?
Le PO ne correspond par à la fin de l'aviation civile, mais plutôt à son apogée.

On devrait logiquement assister à une décroissance du trafic aéroportuaire dans une ère post PO, et à la disparition de certaines compagnies aériennes, mais on n'est pas près d'assister à la disparition totale de l'aviation civile, on ne la verra probablement pas de notre vivant... d'ici là c'est une bonne chose de proposer une bonne desserte des aéroports par les transports en commun, qui peuvent répondre aux besoins de déplacements de la majorité des voyageurs.

Avatar de l’utilisateur
Raminagrobis
Modérateur
Modérateur
Messages : 5195
Inscription : 17 août 2006, 18:05
Localisation : Tours, Lille parfois

Re: [Grand Paris ] Le projet de métro circulaire.

Message par Raminagrobis » 04 mai 2009, 19:43

Pour orly, il était sur la trajet de toute façon, donc bon pourquoi pas. En revanche, une branche spécifique est construire pour Roissy, déjà très bien desservi par toutes sortes de moyens de transports en commun du TGV au bus, là je suis plutôt sceptique.
Toujours moins.

Fristi
Goudron
Goudron
Messages : 113
Inscription : 31 août 2007, 07:30

Re: [Grand Paris ] Le projet de métro circulaire.

Message par Fristi » 05 mai 2009, 09:59

Raminagrobis a écrit :Pour orly, il était sur la trajet de toute façon, donc bon pourquoi pas. En revanche, une branche spécifique est construire pour Roissy, déjà très bien desservi par toutes sortes de moyens de transports en commun du TGV au bus, là je suis plutôt sceptique.
C'est vrai, à la limite il faudrait juste une correspondance entre cette nouvelle ligne et le RER B, qui dessert également Roissy.

spego
Brut léger
Brut léger
Messages : 454
Inscription : 18 avr. 2009, 18:50

Re: [Grand Paris ] Le projet de métro circulaire.

Message par spego » 05 mai 2009, 20:40

Avec cette ligne et le concept du grand Paris on prépare discrètement le post-PO, ramener la populaton plus près de lignes de RER et moins dépendante de la voiture.

Seiya
Brut léger
Brut léger
Messages : 456
Inscription : 09 sept. 2007, 23:16

Re: [Grand Paris ] Le projet de métro circulaire.

Message par Seiya » 05 mai 2009, 22:06

Je propose de renommer le fil en "[TEC] Grand Paris, le projet de métro circulaire.". Parce que s'il y a une étiquette différente pour chaque fil, ça ne sert pas à grand chose.
"C’est ainsi que ce qui peut l’aider et l’aiderait, devient sa perte, comme toute énergie mal employée."

Avatar de l’utilisateur
osas09
Brut lourd
Brut lourd
Messages : 362
Inscription : 15 oct. 2007, 11:44

Re: [Grand Paris ] Le projet de métro circulaire.

Message par osas09 » 03 oct. 2009, 09:40

l'express a écrit :
La gauche d'Ile-de-France refuse d'être expropriée par le gouvernement

Le 7 octobre, le conseil des ministres examinera le projet de loi relatif au Grand Paris. Celui-ci entend créer une "Société du Grand Paris", dépendante de l'Etat, qui pourrait, autour des futures gares, mettre la main sur les terrains qui l'intéressent. Et ce quel que soit l'avis des maires.

Que les fans de la saga "Grand Paris" se rassurent, avec la rentrée, le spectacle est de retour. A l'approche de l'examen du projet de loi par le conseil des ministres le 7 octobre prochain, tous les acteurs du dossier aiguisent leur lame avant de monter au front. Au milieu du champ de bataille, la Société du Grand Paris, objet de la colère des élus de la gauche francilienne.

Quelle est donc cette société? Selon l'avant-projet de loi dévoilé à la fin du mois d'août , elle sera le bras armé de l'Etat, une entité qui permettra de réaliser les grands chantiers ferroviaires de l'Ile-de-France, dans l'urgence, en zappant les longues procédures qu'exige le code de l'urbanisme. C'est ainsi que le gouvernement espère voir sortir de terre le Grand huit (un nouveau métro automatique), une rocade ferroviaire, des prolongements de lignes existantes, dans les quinze prochaines années.

Tout ça grâce à un droit exceptionnel accordé à la "Société du Grand Paris": celui d'exproprier ou de préempter les terrains "contenus dans un cercle d'un rayon maximum de 1500 mètres autour de chacune des (futures) gares". Comprendre: les maires, dont la commune accueillera une nouvelle gare, perdront tout pouvoir sur l'aménagement de leur territoire dans un rayon de 1,5km.

Delanoë dénonce un "régime juridique d'exception"

La gauche francilienne est bien évidemment furieuse. Le 9 septembre dernier, Bertrand Delanoë a adressé une lettre à François Fillon, dans laquelle il attaque vigoureusement la méthode du gouvernement: "Cette loi, si elle était adoptée, reviendrait à appliquer sur le territoire francilien un régime juridique d'exception, sans équivalent dans les autres régions françaises. Elle aboutirait à recentraliser entre les mains de l'Etat, l'essentiel des grandes compétences dévolues partout ailleurs aux collectivités locales."

Le maire PS de Paris en remet une couche, en s'inquiétant que l'Etat "puisse décider du devenir de pans entiers des villes qui seront desservies par les nouvelles lignes de transports".

A droite, on répond qu'il faut avancer vite. Christian Blanc, secrétaire d'Etat chargé du Grand Paris, a tenté de rassurer l'opposition, expliquant que certains passages de l'avant-projet seraient réécrits. Il a toutefois confirmé l'intention du gouvernement d'instituer un droit de préemption et d'expropriation dans un périmètre "de l'ordre de" 1500 mètres autour des gares projetées. La nuance est dans l'expression "de l'ordre", d'autant que François Fillon n'a lui jamais donné de chiffres.

Alors qu'une unité droite-gauche semblait se dessiner sur la question du Grand Paris, l'émergence de cette société a de nouveau creusé un fossé infranchissable entre les deux camps. La naissance de Paris Métropole (syndicat qui regroupe des collectivités franciliennes) portait déjà des signes de ce rapprochement–éloignement.

Elus de droite et de gauche étaient parvenus à s'entendre sur les statuts de ce groupement, le maire divers droite de Neuilly, Jean-Christophe Fromentin avait été mandaté par Patrick Devedjian pour acter l'adhésion de l'UMP, et puis patatras ! La droite avait finalement renoncé en juin dernier.

Depuis, le ton est monté. Et les élus de Paris Métropole, parmi lesquels figurent tout de même quatre maires de droite, ont rejeté en bloc la Société du Grand Paris, arguant que la "préoccupation" de l'Etat pour l'avenir de la région ne doit pas "impliquer la création d'un 'état d'exception'".

Le cas saisissant du XIIIe arrondissement parisien

Pour Pierre Mansat, adjoint PCF au maire de Paris chargé de Paris Métropole, l'Etat, non content de poser sa patte sur les terrains autour des futures gares, "envisage (également) de s'approprier une partie de la valorisation financière des territoires concernés".

Car, évidemment, un appartement à proximité d'une gare se vend beaucoup plus cher qu'un logement sans. L'idée serait donc de taxer ces plus-values pour financer l'immense chantier des transports. Jusqu'ici, les communes récupèrent une partie des ventes, via les droits de mutation. A l'avenir, la gauche craint que cet argent ne fasse un détour par les caisses de l'Etat.

Derrière l'aspect technique de ce dossier se joue donc une bataille vitale pour les collectivités. Illustration avec le XIIIe arrondissement. Jean-Marie Le Guen, député du coin, a fait ses calculs: "Ma circonscription doit accueillir une futur gare dans le prolongement de la ligne 14, du côté de Maison-blanche. Si l'on conserve l'idée d'un rayon de 1500 mètres, cela signifie que je perds le contrôle de l'urbanisme sur plus de la moitié du XIIIe. Pour se plaindre, les 90 000 riverains devront s'adresser aux services de l'Etat, qui contrairement au maire, ne peuvent pas être sanctionnés dans les urnes. Cette Société du Grand Paris créé de fait une expropriation citoyenne et fiscale, car l'Etat surtaxera une partie du XIIIe."

Que peut faire la gauche contre cette disposition? Jean-Marie Le Guen a son idée: "Ce droit d'expropriation concernera forcément des maires de droite, ne serait-ce que sur le plateau de Saclay. Le jour où ils découvriront les conséquences de cette loi, ils se réveilleront." Et ce sera alors le moment de bâtir un front commun droite-gauche. Le rêve d'une unité politique en Ile-de-France n'est peut-être pas tout à fait mort.
Image

Avatar de l’utilisateur
osas09
Brut lourd
Brut lourd
Messages : 362
Inscription : 15 oct. 2007, 11:44

Re: [Grand Paris ] Le projet de métro circulaire.

Message par osas09 » 08 oct. 2009, 10:57

Petit à petit ça avance:
france info a écrit : Le Grand Paris adopté en Conseil des ministres

Le projet de Grand Paris, amendé par François Fillon, a été adopté ce matin en Conseil des ministres. Le Premier ministre assure avoir pris en compte les préoccupations des élus d’Ile-de-France. Mais le texte nouvelle version provoque toujours autant de méfiance, à gauche et à droite, notamment autour de la question des préemptions de terrains autour du métro automatique.
......
Image

Avatar de l’utilisateur
Jaguar75
Condensat
Condensat
Messages : 770
Inscription : 02 août 2007, 19:23
Localisation : Paris

Re: [Grand Paris ] Le projet de métro circulaire.

Message par Jaguar75 » 08 oct. 2009, 18:58

Le coût ne me surprend pas (il sera de toute façon explosé in fine comme d'habitude sur ce genre de projet): on est en zone urbaine densément peuplée, le m² coûte un peu plus cher que dans la brousse où passe par exemple la LGV-Est. Et les chantiers sont plus complexes à cause de cet environnement.

Va donc pour le méga-métro... mais avait-on besoin du Grand Paris pour le réaliser? Je suis surpris de ne pas voir davantage de réaction à gauche (hors chez les socialistes qui voient venir l'arnaque) contre ce Grand Paris qui n'est rien moins qu'un monstrueux hold-up institutionnel pour que Sarko récupère de facto la plupart des attributions de la Région et de la Ville de Paris -qui sont à gauche et/ou devraient le rester- enfin les trucs intéressants, pas la gestion du RMI ni l'entretien des lycées... Ca ne vous choque pas, vous, un déni de droit pareil?
Live & let live!

Image Gardarem lou V12 !

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59175
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Grand Paris ] Le projet de métro circulaire.

Message par energy_isere » 08 oct. 2009, 19:06

Jaguar75 a écrit : ... Ca ne vous choque pas, vous, un déni de droit pareil?
et les ambitions de Jean Sarkozy à l' EPAD : http://www.20minutes.fr/article/353367/ ... l-Epad.php c' est pas mal non plus dans le genre népotisme ....

Avatar de l’utilisateur
Jaguar75
Condensat
Condensat
Messages : 770
Inscription : 02 août 2007, 19:23
Localisation : Paris

Re: [Grand Paris ] Le projet de métro circulaire.

Message par Jaguar75 » 08 oct. 2009, 19:16

energy_isere a écrit :
Jaguar75 a écrit : ... Ca ne vous choque pas, vous, un déni de droit pareil?
et les ambitions de Jean Sarkozy à l' EPAD : http://www.20minutes.fr/article/353367/ ... l-Epad.php c' est pas mal non plus dans le genre népotisme ....
Ca c'est moins grave ce sont des histoires de cornecul, le fiston le neveu le copain. Il y en a toujours eu et il y en aura toujours.

Le Grand Paris c'est un truc de fou, une arnaque institutionnelle d'un autre niveau. Un peu comme si Sarko décidait que, puisque l'Assemblée et le Sénat ont quelquefois du mal à se mettre d'accord et que ce n'est pas très efficace, on va créer pour les coiffer une Grande Assemblée, dont les membres seront nommés par le gouvernement/le Président, et reprendra les principales attributions des deux chambres en matière de législation. Oh, on laissera aux députés et sénateurs les lois et règlements sur le diamètre des boites de camemberts et le niveau sonore maximal des cyclomoteurs, mais pour le reste la Grande Assemblée sera tellement plus rapide et efficace...
Live & let live!

Image Gardarem lou V12 !

Avatar de l’utilisateur
Raminagrobis
Modérateur
Modérateur
Messages : 5195
Inscription : 17 août 2006, 18:05
Localisation : Tours, Lille parfois

Re: [Grand Paris ] Le projet de métro circulaire.

Message par Raminagrobis » 13 oct. 2009, 08:36

lien les projets de transports en commun et ferroviaire du "grand paris", dont notamment le grand métro circulaire et le prolo ngement à l'ouest du RER E sont estimés à 24 milliards d'euros #-o

Pour comparaison, le LGV de tours à bordeaux (303 km) coutera 5.3 milliards.
Toujours moins.

Avatar de l’utilisateur
rico
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 6358
Inscription : 21 sept. 2005, 15:00
Localisation : 92

Re: [Grand Paris ] Le projet de métro circulaire.

Message par rico » 13 oct. 2009, 09:06

estimés à 24 milliards d'euros
Ca va être chaud pour les impots! Enfin des impôts que les gens ne pourront pas payer j'en suis certain.

marocain
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 878
Inscription : 24 mars 2008, 21:13

Re: [Grand Paris ] Le projet de métro circulaire.

Message par marocain » 13 oct. 2009, 13:07

pourquoi parle t'on de métro, moi je vois plutot des trains de type RER.
ce projet n'aura de succès que s'il limite le nombre de stations d'arrêts (les temps d'arrêts et les phases de décélération limite exagérement les vitesses des trains).
en clair, seules les stations les plus importantes seraient désservies (5 ou 6 me semble un chiffre acceptable), les liaisons vers les gares secondaires se faisant avec les lignes actuelles ou a l'aide de bus.

Avatar de l’utilisateur
Jaguar75
Condensat
Condensat
Messages : 770
Inscription : 02 août 2007, 19:23
Localisation : Paris

Re: [Grand Paris ] Le projet de métro circulaire.

Message par Jaguar75 » 13 oct. 2009, 14:41

marocain a écrit :pourquoi parle t'on de métro, moi je vois plutot des trains de type RER.
ce projet n'aura de succès que s'il limite le nombre de stations d'arrêts (les temps d'arrêts et les phases de décélération limite exagérement les vitesses des trains).
en clair, seules les stations les plus importantes seraient désservies (5 ou 6 me semble un chiffre acceptable), les liaisons vers les gares secondaires se faisant avec les lignes actuelles ou a l'aide de bus.
Pas d'accord (et pourtant vous savez que j'aime la vitese ;) ) :le problème n°1 des transports en RP est la desserte, pas la rapidité de circulation une fois qu'on a réussi à choper un RER - sauf sur les lignes saturées naturellement: d'où l'intérêt que ce grand métro porte sa part du trafic au lieu de simplement contribuer à remplir encore plus les lignes existantes.
Live & let live!

Image Gardarem lou V12 !

Répondre