[Grand Paris ] Le projet de métro circulaire.

Forum dédié aux discussions sur les moyens de transport.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58624
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Grand Paris ] Le projet de métro circulaire.

Message par energy_isere » 30 janv. 2015, 20:04

Alstom Transport gagne le jackpot avec le Grand Paris

Par Olivier Cognasse - Usine nouvelle le 30 janvier 2015

La RATP - mandatée par le STIF et la SGP - vient d’attribuer à Alstom un marché de 2 milliards d’euros pour le renouvellement du métro sur pneumatiques et le Grand Paris Express.

Alors que les commandes de TER et d’Intercités tardent à venir, le constructeur français Alstom Transport enregistre une excellente nouvelle sur le marché français avec l’obtention du marché des métros parisiens sur pneumatiques pour les lignes 1, 4, 6, 11 et 14 et celles du futur Grand Paris. Un marché de 217 trains MP14 sur 15 ans pour un montant total de plus de 2 milliards d’euros.

Une première commande ferme, d’un montant d’environ 500 millions d’euros, concerne la livraison de 35 rames de 8 voitures pour la ligne 14. Elle devrait être suivie d’une deuxième commande portant sur 37 rames pour les prolongements de cette même ligne, puis de tranches conditionnelles.

2 000 emplois pérennisés

C’est la RATP qui a décidé de choisir le constructeur français en tant que mandataire du groupement qui réunit aussi le Syndicat des transports d’Ile-de-France (STIF) et de la Société du Grand Paris (SGP). Pour Alstom c’est un soulagement. D’après le communiqué d’Alstom, "la majorité des douze sites d’Alstom Transport en France participeront à ce projet : Valenciennes pour les études et l’intégration, le Creusot pour les bogies, Ornans pour les moteurs, Villeurbanne pour l’électronique embarquée, Aix-en-Provence pour l’informatique de sécurité, Tarbes pour la traction, Reichshoffen pour les études de collision et Saint-Ouen pour le design. Grâce à ce projet, plus de 2 000 emplois seront pérennisés en France chez Alstom et ses fournisseurs."

Cette décision est aussi importante pour les futurs prolongements de la ligne 1 jusqu’à Val-de-Fontenay, de la ligne 4 jusqu’à Bagneux, de la ligne 11 jusqu’à Rosny, et de la ligne 14 jusqu’à Saint-Denis Pleyel au Nord et Aéroport d’Orly au Sud. Une ligne qui fait partie du Grand Paris Express dont la Société du Grand Paris est maître d’ouvrage.
http://www.usinenouvelle.com/article/al ... is.N310745

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58624
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Grand Paris ] Le projet de métro circulaire.

Message par energy_isere » 17 févr. 2015, 20:44

La RATP, maître d’ouvrage pour le prolongement de la ligne 14 vers Orly

17 Fevrier 2015 Usine Nouvelle

Après le prolongement au nord, la Société du Grand Paris vient de confier à la RATP la maîtrise d’ouvrage du prolongement de la ligne 14 jusqu’à l’aéroport d’Orly. En espérant que l’ex-régie n’annonce pas dans quelques mois des retards, comme pour la partie nord. La mise en service est prévue pour 2024.

Le prolongement de la ligne 14 du métro parisien au nord vers Saint-Denis Pleyel (Seine-Saint-Denis) et au sud jusqu’à l’aéroport d’Orly (Val de Marne) est un projet essentiel du futur réseau de transport en commun du Grand Paris. La RATP qui avait déjà obtenu la maitrise d’ouvrage sur le prolongement au nord avec le Syndicat des transports d’Ile-de-France (STIF), l’assumera également pour les travaux de la ligne 14 au sud de Paris.

La Société du Grand Paris (SGP) a logiquement confié ces responsabilités au transporteur francilien. L’accord prévoit également que la RATP assume la maîtrise d’ouvrage du système de transport pour l’ensemble de la ligne, prolongée de Saint-Denis Pleyel à l’Aéroport d’Orly. Cette convention permettra à la RATP de débuter sans délai les études de conception des ouvrages et équipements. La SGP conserve la responsabilité des acquisitions foncières et des projets de valorisation connexes.

Deux ans de retard sur la partie nord

Pierre Mongin, PDG de la RATP, se félicite dans un communiqué de "cette décision [qui] est une nouvelle preuve de confiance de la part de la SGP envers les équipes d’ingénierie de la RATP." C’est surtout la certitude "qu’après avoir été maître d’ouvrage des prolongements, la RATP sera aussi l’exploitant de la future ligne 14 entre Saint-Denis Pleyel et Aéroport d’Orly, véritable colonne vertébrale du Grand Paris Express."

Le patron de la RATP avait pu donner le premier coup de pioche, le 11 juin 2014, du premier chantier du Grand Paris Express, porte de Clichy, en promettant la mise en service de ce prolongement au nord pour 2017... Quelques mois plus tard, le 23 octobre, c’était la soupe à la grimace pour les usagers de la ligne 13 totalement saturée.

La RATP annonçait un retard de deux ans en raison de problèmes techniques sur le creusement du tunnel et, semble-t-il, des retards dans les expropriations. Le prolongement au sud doit permettre une mise en service en 2024, selon le souhait du Premier ministre Manuel Valls. Espérons que les délais seront respectés...
http://www.usinenouvelle.com/editorial/ ... ly.N314372

Avatar de l’utilisateur
Alturiak
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1595
Inscription : 24 mai 2008, 21:28
Localisation : Paris

Re: [Grand Paris ] Le projet de métro circulaire.

Message par Alturiak » 23 févr. 2015, 14:20

Au sujet du Grand Paris en général, une étude de la DRIEE IDF s'intéresse à l'augmentation des besoins en électricité spécifique liée au projet. Pour 2030 elle prévoit (en MW) :
- GP Express / 72 gares : 400
- Résidentiel / + 800 000 logements : 800
- Tertiaire, industrie / + 1 000 000 emplois : 1300
- Véhicules élec / 1 000 000 d'unités : 500 (sans doute les pros du forum sauront-ils nous dire si c'est réaliste 500 MW pour 1M véhicules)
- Datacenters / 500 000 m² : 1000

4000 MW en tout alors que la tendance donne 1800 MW (il faut donc "trouver" 2200 MW en plus).

Les datacenters ne comptent pas pour des prunes !

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58624
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Grand Paris ] Le projet de métro circulaire.

Message par energy_isere » 23 févr. 2015, 21:52

Ben d' ici la et méme bien avant l' EPR de Flamanville fournira 1600 MW. C'est pas si loin de Paris.

Avatar de l’utilisateur
phyvette
Modérateur
Modérateur
Messages : 7657
Inscription : 19 janv. 2006, 03:34

Re: [Grand Paris ] Le projet de métro circulaire.

Message par phyvette » 23 févr. 2015, 22:06

Et pis 1 million de VE, c'est pas demain la veille, hein, va déjà falloir trouver 1 million de mougeons.

Même remarque pour le million d'emplois dans le tertiaire/industrie, sauf bien sûr si la courbe du chômage s’inverse d'ici 2030... [-o<
Gilles a raison
Gilles a tjs raison
Si un membre a raison les 1 et 2 s'appliquent
Gilles ne contredit pas il éduque
Les idées de Gilles sont tjs bonnes
Gilles est obligé de penser pour tout le monde
Seul Gilles a une vision globale de la société

Avatar de l’utilisateur
matthieu25
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 3358
Inscription : 21 juil. 2005, 00:17
Localisation : passenans

Re: [Grand Paris ] Le projet de métro circulaire.

Message par matthieu25 » 23 févr. 2015, 22:13

phyvette a écrit :Et pis 1 million de VE, c'est pas demain la veille, hein, va déjà falloir trouver 1 million de mougeons.

Même remarque pour le million d'emplois dans le tertiaire/industrie, sauf bien sûr si la courbe du chômage s’inverse d'ici 2030... [-o<
Je comprends pas pourquoi ils parlent de ve...On est un projet de métro circulaire, non :?
La religion est la maladie honteuse de l' humanité.la politique en est le cancer(Millon de Montherlant)

Avatar de l’utilisateur
Raminagrobis
Modérateur
Modérateur
Messages : 5189
Inscription : 17 août 2006, 18:05
Localisation : Tours, Lille parfois

Re: [Grand Paris ] Le projet de métro circulaire.

Message par Raminagrobis » 24 févr. 2015, 10:01

En effet. Pour les logements, ils seront construits de toute façon, le métro circulaire, au plus, modifie leur répartition sur la carte. Idem pour les datacenters.
Toujours moins.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58624
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Grand Paris ] Le projet de métro circulaire.

Message par energy_isere » 28 avr. 2015, 13:17

Deux ans de retard pour la première ligne de métro du Grand Paris

28 Avril 2015 Le Parisien

Tous ceux qui espéraient monter dans le supermétro à Pont de Sèvres ou à Créteil-l’Echat en 2020 vont devoir être patients. La date prévisionnelle qui avait été annoncée pour la mise en service de la première ligne du Grand Paris Express n’est plus d’actualité.

« Nous serons finalement prêts pour 2022 », révèle Philippe Yvin, président du directoire de la SGP. Les dates annoncées jusqu’à présent restaient provisoires tant que seules études préliminaires avaient été réalisées. « Nous savons maintenant qu’il faut compter environ 9 ans entre le démarrage et l’ouverture de la ligne, ajoute Philippe Yvin. Les autres lignes ne devraient pas être impactées, nous démarrons tout plus tôt, les sondages sont réalisés en amont des études.Je comprends que ça paraisse long, mais le calendrier est vraiment très serré, nous enchaînons toutes les étapes pour ne pas prendre de retard. » Jean-Paul Huchon, président PS de la Région, a regretté ce mardi matin ce retard et propose que « les équipes du Syndicat des transports d’Ile-de-France (Stif) apportent à la SGP leur appui technique et leur expertise » pour « tenter de raccourcir ce délai ».

Des études plus complexes que prévues.
La SGP a dû réaliser des centaines de sondages et de carottages tout le long des 33 km de la future ligne 15 sud, qui va de Pont-de-Sèvres à Noisy-le-Grand. Il faut dire que jamais une étude de sol de ce type n’avait été réalisée en banlieue parisienne. Jusqu’à présent, il n’existait que des données bibliographiques. « Les études ont été plus complexes et nous avons dû adapter tout ce que nous allons demander aux entreprises de réaliser, par exemple à la gare de Saint-Maur », justifie Philippe Yvin.

Les natures des sols n’ont pas aidé. Beaucoup de terres argileuses, des carrières… les difficultés se sont multipliés et impliquent soit de revoir le positionnement des gares au niveau de la profondeur, comme à Saint-Maur, soit d’exproprier plus d’habitants que prévu, comme au niveau de l’hôtel Kyriad à Cachan.

Les interconnexions compliquent la tâche. Certaines étaient prévues, d’autres se sont ajoutées, comme celle avec le RER E à Bry-Villiers-Champigny. En tout cas, le fait que 15 gares sur 16 de la ligne 15 sud soient interconnectées avec d’autres transports en commun métro ou RER rallongent là encore les délais d’études puis de réalisations de certains ouvrages.

Le manque de personnel à la SGP montré du doigt. Le personnel de la SGP a tiré la sonnette d’alarme il y a quelques jours à travers une lettre ouverte signée par plus de + 90 % du personnel et remise au préfet de Région. Les salariés de la SGP estiment de pas être en capacité de bien répondre à leur mission, faute d’effectifs suffisants.

Une inquiétude reprise par le président de la région Ile-de-France ou encore par les élus Christian Favier (président PCF du conseil départemental du 94) et Jacques JP Martin (maire UMP de Nogent) au nom de l’association Orbival. Un courrier avait été envoyé début mars au Premier ministre, réclamant pour la SGP « des moyens humains à la hauteur des dossiers et du calendrier. » Selon certains salariés de la SGP « 30 % du retard peut être imputé au manque de personnel ! »
http://www.leparisien.fr/sevres-92310/d ... 731175.php
Saint-Maur décroche la gare la plus profonde de France

Même le comité d’experts souterrains s’est penché sur le cas de cette gare avec attention et a demandé des éléments complémentaires. La station de Saint-Maur Créteil a été l’objet de toutes les attentions ces derniers mois. Elle a finalement volé à la gare de l’Institut Gustave-Roussy de Villejuif le titre de « gare la plus profonde de France ». Les études de sols, particulièrement nombreuses sur cette station, ont révélé une épaisse couche de terres argileuses instables, ce qui a obligé les ingénieurs du Grand Paris a enterré davantage la station. Elle sera finalement positionnée à 52,60 m de profondeur (contre 48 m pour l’IGR).« Cette gare va demander une grande technicité, précise Christian Garcia, directeur des relations territoriales à la Société du Grand Paris (SGP). Nous avons réalisé des études complémentaires et nous savons que la placer plus en profondeur va assurer une parfaite sécurité de l’ouvrage. » Trois scénarios d’implantation de la gare souterraine avaient été étudiés. La solution retenue s’adosse à la gare actuelle pour offrir la meilleure correspondance possible avec le RER A et le TVM aux 5 500 voyageurs attendus tous les matins à l’heure de pointe.
Ce mardi soir, plus de 200 commerçants ont été conviés à 19 heures à l’hôtel de ville pour découvrir toute la phase de travaux et ce qui doit être réalisé.

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8628
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: [Grand Paris ] Le projet de métro circulaire.

Message par Remundo » 28 avr. 2015, 14:11

Alturiak a écrit :Au sujet du Grand Paris en général, une étude de la DRIEE IDF s'intéresse à l'augmentation des besoins en électricité spécifique liée au projet. Pour 2030 elle prévoit (en MW) :
- GP Express / 72 gares : 400
- Résidentiel / + 800 000 logements : 800
- Tertiaire, industrie / + 1 000 000 emplois : 1300
- Véhicules élec / 1 000 000 d'unités : 500 (sans doute les pros du forum sauront-ils nous dire si c'est réaliste 500 MW pour 1M véhicules)
- Datacenters / 500 000 m² : 1000

4000 MW en tout alors que la tendance donne 1800 MW (il faut donc "trouver" 2200 MW en plus).

Les datacenters ne comptent pas pour des prunes !
pfiu ce message m'avait échappé...

Les chiffres sont impressionnants ! Quelle déluge de puissance...

Concernant les métros circulaires, je souhaitais attirer votre attention sur celui de Moscou.

Image

Une grande boucle concentrique parcourt la cité, avec des connexions nombreuses sur un réseau "quadrillé" plus classique.

Les trains n'ont pas à y faire demi-tour, avec des vitesses assez élevées, ce qui rend ce système très efficace, tout en évitant de saturer les stations centrales par des voyageurs qui n'ont pas intérêt à y passer (du style de Chatelet les Halles à Paris...)

Il existe marginalement d'autres petites boucles.

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8628
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: [Grand Paris ] Le projet de métro circulaire.

Message par Remundo » 28 avr. 2015, 14:27

en complément, le plan "réaliste" des lignes de métros moscovites

Image

Avatar de l’utilisateur
Raminagrobis
Modérateur
Modérateur
Messages : 5189
Inscription : 17 août 2006, 18:05
Localisation : Tours, Lille parfois

Re: [Grand Paris ] Le projet de métro circulaire.

Message par Raminagrobis » 28 avr. 2015, 16:18

Il y a aussi une ligne circulaire à madrid, je l'ai empruntée pas plus tard que la semaine dernière. Elle fait sa boucle dans la banlieue sud.

Image
Toujours moins.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58624
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Grand Paris ] Le projet de métro circulaire.

Message par energy_isere » 09 sept. 2015, 18:49

Les travaux du métro du Grand Paris démarrent

Dominique Malecot | Le 09/09/2015 Les Echos

Le premier tunnelier du futur réseau de métros du Grand Paris est à poste, prêt à tourner dans quelques jours.

Le premier tunnelier du chantier du Grand Paris est à poste. Baptisé Magaly mercredi, du prénom d’une agente de la RATP, il pourra entrer en service d’ici à quelques jours, une fois terminés les derniers travaux d’assemblage de cette machine de 1.400 tonnes et de 96 mètres de long. Elle pourra alors filer à la vitesse de 12 mètres par jour en direction de la Gare Saint-Lazare où elle sera démontée. Elle sera ensuite remontée à son point de départ, la future station de Pont Cardinet de la ligne 14 de la RATP, pour entamer le prolongement du tunnel vers le nord.

Magaly sera rejointe à la fin de l’année par une deuxième machine, partie du nord, pour terminer, en 2017, les 5,8 kilomètres de tunnel confiés au groupement d’entreprises Eiffage Razel Bec qui permettront d’ajouter quatre stations à la ligne 14 : Pont Cardinet, Porte de Clichy, Clichy-Saint Ouen et Mairie de Saint Ouen. Suivront la pose des équipements ferroviaires et l’aménagement de stations pour une ouverture au public prévue en 2019, soit deux ans après la date annoncée au début de l’année.

Un tronçon à 1,38 milliard

« Les dates annoncées lors des procédures de déclaration d’utilité publiques sont toujours décalées, nous tiendrons les délais », affirme aux « Echos » une responsable du projet. Un avis que ne partage pas tout à fait le président Les Républicains du conseil départemental des Hauts-de-Seine Patrick Devedjian, qui finance, comme la Seine-Saint-Denis, les travaux à hauteur de 3 % ou 40 millions d’euros. « Bien sûr que cela sera en retard, il y aura immanquablement des problèmes de financement mais que sont deux mois ou deux ans à l’échelle de ce projet ? L’essentiel est qu’il avance », poursuit-il.

Le coût de ce nouveau tronçon a été fixé à 1,38 milliard d’euros en 2012, auxquels s’ajouteront près de 620 millions d’euros de matériel roulant. Car le prolongement de la ligne implique le remplacement des rames actuelles dont la capacité va être sensiblement augmentée pour être en mesure de transporter 40.000 voyageurs par sens et par heure, soit près de 1 million par jour. Autant que l’actuel RER A !

Désengorger la ligne 13

Cette capacité s’explique par les prévisions de trafic. Dans un premier temps, le prolongement de la ligne 14 doit permettre de désengorger la ligne 13, particulièrement saturée malgré tous les efforts consentis pour en augmenter la capacité. Mais, surtout, la ligne 14 doit encore être prolongée au nord jusqu’à la future gare du Grand Paris Carrefour Pleyel et au sud jusqu’à l’aéroport d’Orly. Travaux que le Premier ministre Manuel Valls a demandé d’accélérer. Dans sa future configuration, la ligne sera en effet l’épine dorsale du futur réseau de transports du Grand Paris avec ses 200 kilomètres de tunnels et 68 gares. C’est la raison pour laquelle la Société du Grand Paris, en charge de sa construction, finance 55 % de ce prolongement de la ligne 14 vers le nord.

Améliorer aussi l’existant

De Valérie Pécresse, candidate Les Républicains à la présidence de la région Ile de France à Anne Hidalgo, maire socialiste de Paris, en passant par les maires des Saint-Ouen et de Clichy ou les présidents des conseils départementaux de des Hauts de Seine et de Seine Saint Denis, tous s’accordent sur deux points : le Grand Paris est essentiel au rayonnement de l’Ile de France mais il doit aussi permettre d’améliorer le réseau existant comme le prévoit le projet. Pour Anne Hidalgo, il s’agit en effet d’un « projet majeur, épine dorsale du projet Grand Paris (...), qui va contribuer à l’attractivité de notre métropole et de notre région, mais je ne l’oppose pas à la vie quotidienne de nos habitants ». La ville de Paris le finance d’ailleurs à hauteur de 20 %.
http://www.lesechos.fr/industrie-servic ... 153920.php

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58624
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Grand Paris ] Le projet de métro circulaire.

Message par energy_isere » 22 sept. 2015, 15:26

energy_isere a écrit : [Le premier tunnelier du futur réseau de métros du Grand Paris est à poste, prêt à tourner dans quelques jours.

Le premier tunnelier du chantier du Grand Paris est à poste. Baptisé Magaly mercredi, du prénom d’une agente de la RATP, il pourra entrer en service d’ici à quelques jours, une fois terminés les derniers travaux d’assemblage de cette machine de 1.400 tonnes et de 96 mètres de long. Elle pourra alors filer à la vitesse de 12 mètres par jour en direction de la Gare Saint-Lazare où elle sera démontée. Elle sera ensuite remontée à son point de départ, la future station de Pont Cardinet de la ligne 14 de la RATP, pour entamer le prolongement du tunnel vers le nord. .....
voila le tunnelier Magaly :

voir aussi : http://scope.ratp.fr/magaly-le-tunnelie ... -en-scene/

Image

Image

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58624
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Grand Paris ] Le projet de métro circulaire.

Message par energy_isere » 20 nov. 2015, 18:12

Le futur métro du Grand Paris sera vertueux au plan environnemental

Par PATRICK DÉSAVIE - Usine Nouvelle le 20 novembre 2015,

La Société du Grand Paris, pilote du projet de métro automatique en Île-de-France, a dévoilé jeudi 19 novembre sept engagements environnementaux pour la construction et l’exploitation de cette infrastructure.

Image
Site de maintenance de Champigny-sur-Marne avec sa couverture végétale qui sera une des plus grandes de France. Crédits Agence Richez Associés

Maître d’ouvrage du futur métro du Grand Paris, la Société du Grand Paris (SGP) promet de réaliser un métro écologique pour une ville intelligente et durable et a rédigé un livret d’engagement, constituant sa contribution à la COP21, et qui a été remis à Ségolène Royal, ministre de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie.


Présenté, jeudi 19 novembre lors d’une après-midi d’échanges entre les acteurs du projet, le document de la SGP cible sept objectifs environnementaux concrets : éviter, réduire ou compenser les impacts environnementaux, viser la sobriété énergétique, insérer tous les ouvrages dans leur contexte environnemental, architectural ou paysager, anticiper les risques naturels, favoriser les mobilités douces, conduire des chantiers éco-responsables, développer l’économie circulaire dans la gestion des déblais.

"Cet après-midi de débats rend compte des actions et des recherches que nous avons volontairement engagées dans un devoir d’exemplarité et d’innovation, a expliqué Philippe Yvin, président du directoire de la Société du Grand Paris. En irriguant les territoires de la métropole, le futur métro favorisera le report de la voiture vers les transports collectifs et contribuera à l’essor des circulations douces. Il limitera aussi les émissions de gaz à effet de serre et la pollution de l’air de la région capitale."

Insertion dans l’environnement


L’insertion du projet dans son environnement est un axe central de l’engagement des constructeurs du futur métro dont les premiers travaux ont commencé en mars 2015.

La SGP suit une démarche environnementale inédite pour une infrastructure de transport et couvrant tous les aspects liés à l’impact environnemental des chantiers et du futur réseau qui devrait compter 200 kilomètres de lignes. "Ces éléments ont permis de confirmer que le choix d’un métro majoritairement souterrain [ndlr : 85% du trajet sera enterré] est le meilleur moyen de réduire l’impact global sur l’environnement urbain et naturel", estime la SGP.

Les bâtiments des 68 gares et des six sites industriels seront éco-conçus et devront s’intégrer harmonieusement dans leurs milieux d’accueil. La SGP veut aussi que les infrastructures d’accès aux gares concourent à en faire de véritables hubs des mobilités douces.

43 millions de tonnes de remblais à valoriser

Début 2015 la SGP a établi une charte environnement des chantiers signée par les entreprises de BTP. Elle engage, notamment, celles-ci dans une démarche de valorisation des déblais dont la masse estimée à 43 millions de tonnes.

La SGP veut enfin que sa réalisation soit exemplaire au plan énergétique. Le réseau serait aussi énergivore qu’une ville de 225 000 habitants. Réduire les besoins et optimiser les consommations sont donc deux enjeux majeurs.

Dans les différents points du réseau, la SGP a prévu de privilégier l’éclairage par la lumière naturelle. "La réduction de la consommation électrique passera également par la récupération de l’énergie fatale, la chaleur dissipée par les équipements techniques", indique la SGP.

Des techniques, déjà éprouvées, d’optimisation des dépenses énergétiques de traction seront également mise en œuvre.

Patrick Désavie en Île-de-France
http://www.usinenouvelle.com/article/le ... al.N363977

Avatar de l’utilisateur
rico
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 6358
Inscription : 21 sept. 2005, 15:00
Localisation : 92

Re: [Grand Paris ] Le projet de métro circulaire.

Message par rico » 20 nov. 2015, 18:28

Tu parles, la seule vertue en matière d'environnement c'est de laisser la nature telle quelle, avec sa faune et sa flore.

Répondre