Premiers petits avions electriques

Forum dédié aux discussions sur les moyens de transport.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57295
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Premiers petits avions electriques

Message par energy_isere » 09 déc. 2016, 19:40

SolarStratos, l’avion solaire qui doit s’envoler pour la stratosphère

Usine Nouvelle le 09/12/2016

S'envoler à 24 kilomètres d'altitude pour admirer les étoiles et la courbure de la Terre sans utiliser les énergies fossiles, c'est le but de Raphaël Domjan, l'initiateur de SolarStratos. Son avion commercial biplace, qu'il a présenté mercredi 7 décembre, devra s'envoler pour la stratosphère à l'aide de l'énergie solaire en 2018.

SolarStratos a pour ambition de devenir le premier avion commercial biplace fonctionnant uniquement à l’énergie solaire à aller dans la stratosphère. Dévoilé mercredi 7 décembre, l’avion fait 8,5 mètres de long pour 24,8 mètres d’envergure. Ces 450 kilogrammes disposent de 24 heures d’autonomie grâce à une batterie lithium-ion de 20 kWh et 22m² de cellules solaires.

La mission de SolarStratos devra durer environ 5 heures. Deux heures de montée sont prévues pour atteindre environ 24 kilomètres d’altitude. Raphaël Domjan, le pilote, pourra rester 15 minutes la tête dans les étoiles à admirer la courbure de la Terre dans des températures avoisinant les -70°C avant d’entamer une descente de trois heures pour toucher la terre ferme. Et il lui sera impossible d’utiliser un parachute en raison en raison de la combinaison spatiale qu’il utilisera. En effet, l’appareil ne sera pas pressurisé pour des raisons de poids, donc Raphaël Domjan, portera une combinaison d’astronaute pressurisée fonctionnant uniquement à l’énergie solaire ce qui constitue également une première mondial.

Image
http://www.usinenouvelle.com/editorial/ ... re.N474964

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57295
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Premiers petits avions electriques

Message par energy_isere » 19 déc. 2016, 20:40

suite de ce post du 27 Mars 2015 viewtopic.php?p=374447#p374447
Aquila : les rafales de vent ont causé le crash du drone de Facebook

19 dec 2016

L'enquête aux États-Unis sur les causes du crash du drone Facebook a révélé le rôle des rafales de vent, qui ont déstabilisé l'appareil pendant sa phase d'atterrissage.

On en sait désormais davantage sur les raisons exactes qui ont provoqué les avaries que le drone de Facebook a connues lors de son premier vol, dans l’Arizona. Après des semaines d’enquête, le conseil national de la sécurité des transports (NTSB) a rendu ses conclusions : celles-ci montrent que l’aile volante fabriquée par le réseau social a été victime d’une défaillance structurelle.

Plus exactement, ce sont les conditions météorologiques qui ont été le principal souci. En descente pour atterrir, le drone Aquila s’est fait surprendre par des rafales de vent qui l’ont subitement déstabilisé. Ce « mauvais » temps a été mal anticipé par les équipes en charge du projet, qui ne s’attendaient pas à une météo dégradée alors que l’horizon était dégagé et qu’il faisait grand Soleil.

Le NTSB note que les perturbations atmosphériques survenues ce jour-là ont surpassé la capacité de l’autopilote à corriger la trajectoire, l’assiette et la vitesse de l’aile volante. La phase d’atterrissage qui devait se dérouler en douceur s’est alors transformée en crash au sol. Et si l’appareil a été fortement abîmé suite à l’impact, il n’y a eu ni blessé ni dégât au sol.

Cette mésaventure, relayée abondamment dans la presse parce qu’il s’agit de Facebook, fait toutefois partie du processus normal d’une amélioration empirique : la société teste sa technologie et l’améliore à mesure que de nouvelles données lui parviennent. De ce fait, les incidents sont aussi très utiles au site communautaire car ils lui donnent la possibilité de mettre le doigt sur ce qui ne va pas.

Image

Image

C’est d’ailleurs la teneur du message que Facebook a fait passer en fin de semaine dernière. Son image de marque en a certes pris un coup sur le moment, mais à long terme ce crash lui sera utile pour ne pas qu’un incident de ce type ne se reproduise. Le réseau social a ainsi annoncé que les prochaines versions d’Aquila bénéficieront d’une mise à jour matérielle et logicielle pour être moins exposé aux vents violents.

Fonctionnant à l’énergie solaire, le drone Aquila pèse à peine 450 kg alors que les ailes de l’appareil lui donnent un envergure semblable à celle d’un Boeing 737. Il vise à apporter des connexions à Internet dans les régions reculées n’ayant aucune infrastructure potable à proximité. Le drone est prévu pour pour croiser à une altitude de 20 km et couvrir une zone de 50 km pendant une période de temps de plusieurs mois.
http://www.numerama.com/tech/217826-aqu ... ebook.html


Avion Solaire électrique grand comme Solar Impulse.

Et d'ailleurs Solar Impulse craignait le mauvais temps précisément pour la raison fatale au drone Aquila.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57295
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Premiers petits avions electriques

Message par energy_isere » 14 janv. 2017, 12:15

Google: Abandon du projet de drones solaires censés fournir Internet

Publié le 13.01.2017

Google abandonne ses drones solaires. Alphabet, la maison-mère, a annoncé ce mercredi avoir renoncé à développer cette méthode de relais des connexions Internet censée permettre à des zones géographiquement isolées d’être couvertes par un signal à haut débit.

Malgré les promesses faites en 2015 par Sundar Pichai, le directeur général de Google, au sujet d’une prochaine mise en place du système développé par ses équipes, le projet aurait en fait été abandonné il y a environ un an.
Un engin s’était écrasé en mai 2015

Le géant américain avait pourtant mobilisé les moyens nécessaires à l’aboutissement du projet, notamment en rachetant en 2014 la start-up Titan Aerospace, spécialisée en construction de drones capables d’évoluer à 20 kilomètres d’altitude, rappelle Le Figaro.

Image

Mais lors d’un essai dans l’État américain du Nouveau-Mexique en mai 2015, un engin s’était écrasé et, quelques mois plus tard, les experts venus de Titan Aerospace avaient rejoint Google X, la branche du groupe dédiée aux recherches innovantes. Le développement des drones-relais avait ensuite été stoppé.

Une politique de restriction économique
La société, qui a également renoncé à poursuivre le travail sur son propre véhicule sans conducteur, serait en fait en train d’appliquer une politique de restriction et de discipline économiques lancée par sa responsable financière, Ruth Porat, indique Bloomberg. Une nouvelle direction qui n’empêche cependant pas Google de continuer à voir loin en matière d’amélioration du quotidien des habitants des zones difficiles d’accès.

Ainsi, l’idée de fournir à ces derniers une connexion Internet venue du ciel reste dans les esprits des ingénieurs de Titan Aerospace, qui envisagent désormais, via le projet Loon, d’avoir recours à des montgolfières stratosphériques à l’hélium. Quant aux drones, leur utilisation reste d’actualité, puisqu’Alphabet travaille toujours au projet Wing, dont le but est de livrer rapidement de petits objets dans des régions isolées.
http://www.20minutes.fr/high-tech/19953 ... r-internet

Avatar de l’utilisateur
Silenius
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 870
Inscription : 06 avr. 2007, 00:56

Re: Premiers petits avions electriques

Message par Silenius » 29 janv. 2017, 19:40

Record d’ascension pour un avion electrique :
http://www.greencarcongress.com/2017/01 ... emens.html
An electric-drive Extra 330LE aerobatics plane recently set a world record in ascent in the category of “Electric aircraft weighing up to 1,000 kilograms. The pilot reached an altitude of 3,000 meters in only four minutes and 22 seconds, beating the previous record by one minute and 10 seconds. The airplane rose into the air at 11.5 meters per second.

The plane is equipped with a SP260D electric drive system from Siemens that has a continuous power output of 260 kW, continuous torque of 1,000 N·m, weighs only 50 kg, and thus offers an excellent power-to-weight ratio. (Earlier post.) Pilot Walter Extra broke the previous record set by the American pilot William M. Yates in 2013. The World Air Sports Federation—Fédération Aéronautique Internationale (FAI)—recognized the record-breaking flight.

Avatar de l’utilisateur
hyperion
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1713
Inscription : 18 juin 2005, 19:36
Localisation : herault

Re: Premiers petits avions electriques

Message par hyperion » 26 févr. 2017, 21:54

Dubaï : les premiers taxis-drones devraient débarquer en juillet
https://www.lesfurets.com/assurance-aut ... es-juillet
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/9310601# big business( sanofi -total) a soutenu la chasse grâce à quelques ayatollahs, car la terre ne peut pas être ronde puisqu'elle est plate... Homeopathes, des charlatans , bien sur, et qu'on les pende...

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57295
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Premiers petits avions electriques

Message par energy_isere » 07 mars 2017, 18:32

VIDEO. Et voici Pop.Up, le véhicule du futur d'Airbus qui roule et qui vole

INNOVATION Airbus et la société spécialiste des questions de mobilité, Italdesign, ont dévoilé lundi à Genève leur projet de voiture volante, véhicule modulaire du futur…
http://www.20minutes.fr/toulouse/202633 ... roule-vole

Image

http://actu.cotetoulouse.fr/airbus-salo ... tur_59980/

dans Usine Nouvelle
........
Des obstacles à franchir

Avant de concrétiser leur enthousiasme, tous devront traverser une série d’obstacles. Règlementaire d’abord, pour obtenir les autorisations de vol. Sur ce point, l'Agence Européenne de la Sécurité Aérienne (AESA) prend le sujet au sérieux et commence à discuter avec les acteurs les plus avancés (comme Lilium). L’environnement réglementaire des drones pourrait servir de tremplin.

Côté technique, entre l’autonomie des batteries, les problèmes de surchauffe dus au courant de haute tension et de forte puissance (cité par des dirigeants d’Airbus) mais aussi la précision de l’avionique, il reste des progrès à réaliser. Dernier verrou à faire sauter : accepteriez-vous de vous faire balader dans une capsule volante, laissant votre vie dans les mains d’un ordinateur ? Vous avez une dizaine d’années devant vous pour vous y préparer.
http://www.usinenouvelle.com/article/en ... te.N511279

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57295
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Premiers petits avions electriques

Message par energy_isere » 28 mars 2017, 19:40

Avions: Airbus abandonne le tout-électrique au profit de l'hybride


28 mars 2017

Airbus a décidé d'abandonner le projet d'avion tout-électrique "E-Fan" et de recentrer ses recherches sur un modèle hybride, a-t-on appris mardi auprès des syndicats, inquiets des possibles répercussions sociales.

"Recentrer les efforts"

Réuni le 10 mars, le Conseil technique exécutif a décidé de "recentrer les efforts" déployés en faveur de l'E-Fan, un avion-école tout-électrique biplace, "vers l'élaboration d'un projet plus ambitieux", baptisé "E-Fan X" et qui vise le développement d'un prototype "hybride-électrique", selon un mémorandum de la direction que l'AFP a pu consulter.

L'E-Fan, lancé en 2011, avait hissé Airbus au rang de pionnier de l'aviation électrique. Le prototype, qui devait être commercialisé fin 2017, avait réussi le 10 juillet 2015 la traversée de la Manche, sur les traces de Louis Blériot, premier à le faire en 1909.

Cette nouvelle stratégie fait partie de la volonté d'"accélérer les recherches sur les vols électriques et hybrides", souligne le mémorandum d'Airbus.

Selon la CGT, il s'agit d'un "arrêt" pur et simple d'un "programme innovant et futuriste", estime le syndicat dans un communiqué intitulé "une hérésie historique". "Le rêve se transforme en une formidable frustration et colère de tous ceux qui se sont investis dans ce magnifique défi technologique", selon le syndicat, minoritaire au sein du groupe Airbus. "Cela mérite clarification, voir ce que ça engage, les conséquences que ça peut avoir sur les décisions prises sur des sites", déclare à l'AFP Françoise Vallin, coordinatrice pour la CFE-CGC, deuxième syndicat au sein du groupe.

Un plan de suppression de 1 164 postes en Europe

Les chercheurs impliqués dans l'E-Fan et actuellement basés dans la région parisienne, sont déjà visés par un plan de suppression de 1 164 postes en Europe, qui comprend en particulier la fermeture du site de Recherche et développement basé à Suresnes (Hauts-de-Seine).

La construction d'une usine d'assemblage de l'E-Fan à Pau avait été promise en avril 2015. Jean-Paul Brin, adjoint au maire de Pau et président du syndicat mixte de l'aéroport de Pau qui était censé accueillir l'usine, a indiqué que le projet était au point mort. "Le projet est toujours repoussé. Je n'ai pas de réponse claire, j'attends des informations", a-t-il déclaré.

Le Comité européen d'entreprise a adressé un courrier au patron du groupe, Tom Enders, que l'AFP a pu consulter, demandant un rendez-vous afin que soit présenté aux personnels la nouvelles stratégie et ses "implications".

Aucune réponse n'a pour l'instant été apportée, a indiqué Jean-Marc Escourrou, coordinateur du Comité européen d'entreprise.
https://www.rtbf.be/info/societe/detail ... id=9566526

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57295
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Premiers petits avions electriques

Message par energy_isere » 09 avr. 2017, 13:26

Silenius a écrit :Record d’ascension pour un avion electrique :
http://www.greencarcongress.com/2017/01 ... emens.html

An electric-drive Extra 330LE aerobatics plane recently set a world record in ascent in the category of “Electric aircraft weighing up to 1,000 kilograms. .....
Nouvel exploit de cet avion : premier remorquage de planeur par un avion électrique.
On Friday, March 24, 2017, the Extra 330LE gave another premiere performance by becoming the world’s first electric aircraft to tow a glider into the sky. The nearly silent aerotow piloted by Walter Extra took a type LS8-neo glider up to a height of 600 meters in only 76 seconds. “This aerotow provides further highly visible evidence of our record-setting motor’s performance capabilities,” said Frank Anton, head of eAircraft at the Siemens venture capital unit next47. “Just six such propulsion units would be sufficient to power a typical 19-seat hybrid-electric airplane.”

Image
.................
http://www.evwind.es/2017/04/09/electri ... ords/59402

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57295
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Premiers petits avions electriques

Message par energy_isere » 21 avr. 2017, 19:01

[Vidéo] Le Lilium Jet dans la course aux taxis volants

Léna Corot Usine Nouvelle le 21/04/2017

Lilium Jet, un petit avion décollant et atterrissant verticalement a effectué son premier vol d'essai. La société va maintenant se focaliser sur le développement d'un modèle cinq places, contre deux actuellement, pour proposer un service de taxis volants.

Le Lilium Jet, un petit avion qui décolle et atterrit verticalement, a effectué son premier vol d'essai. Pas de boîte de vitesse, pas d'hélice pliable, pas de système de refroidissement … le Lilium Jet est simplement doté de moteurs électriques inclinables.

Ses ailes rigides contiennent 12 "volets" comportant chacun trois moteurs électriques. Au décollage ils sont en position verticale, puis ces volets sont tournés en position horizontale permettant l'accélération de l'avion.

Les moteurs électriques fonctionnent comme les tuboprolseurs de jets "standards" : ils aspirent l'air, la compresse et l'éjecte. Toutefois le ventilateur à l'avant ne fonctionne pas grâce à une turbine à gaz mais à l'aide d'un moteur électrique. Question sécurité, le petit avion pourra toujours effectuer un atterrissage vertical même si plusieurs moteurs sont hors-service.

Image

...................
Le concept du Lilium Jet est né en 2013, son premier vol habité devrait avoir lieu en 2019 et la réservation d'un tel taxi sera possible en 2025, prévoit la société. Reste toutefois à installer des pistes d'atterrissage et de décollage dans les villes pour le Lilium jet, ou un autre taxi volant…
http://www.usinenouvelle.com/editorial/ ... ts.N529869

Image

Image

https://www.slashgear.com/you-have-to-w ... -20482891/


Cette boite est en Allemagne :
Join our team and help us on our mission to shape the future of mobility. We are based in Munich, repeatedly ranked as Germany’s top city in terms of living quality.
https://lilium.com/careers/

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57295
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Premiers petits avions electriques

Message par energy_isere » 06 mai 2017, 14:30

suite de ce post du 09 dec 2016 viewtopic.php?p=396307#p396307
Après Solar Impulse, SolarStratos

Après Solar Impulse, SolarStratos ! Décidément, les Suisses aiment l’aviation solaire, et cette fois, le challenge n’est pas d’effectuer un tour du monde, mais d’atteindre la stratosphère, soit 25 000 mètres d’altitude. Hier matin, le pilote d’essai Damian Hischier a effectué le tout premier vol dans l’histoire du projet, au départ de l’aérodrome de Payerne. Celui-ci a duré sept minutes et atteint une hauteur de 300 mètres, avant un atterrissage sans anicroche. « L’avion est très agréable à piloter », a même commenté Damian Hischier.

Image
http://www.ledauphine.com/haute-savoie/ ... larstratos

PREMIER VOL RÉUSSI POUR L'AVION SOLAIRE SOLARSTRATOS
L’oiseau blanc a profité d’une fenêtre météo inespérée, ce vendredi matin depuis l’aérodrome de Payerne. Émotion.
vidéo : http://www.lematin.ch/suisse/premier-vo ... y/29917198
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.

Pura Vida
Condensat
Condensat
Messages : 552
Inscription : 21 mars 2006, 21:38

Re: Premiers petits avions electriques

Message par Pura Vida » 10 mai 2017, 04:27

Me trouvant hors d'Europe, n'ai pas tout ratissé, sous réserve que le H55 aurait déjà été signalé sur Oléocène sur ce sujet:

http://www.tdg.ch/economie/entreprises/ ... y/24641381

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57295
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Premiers petits avions electriques

Message par energy_isere » 10 mai 2017, 10:20

Pura Vida a écrit :Me trouvant hors d'Europe, n'ai pas tout ratissé, sous réserve que le H55 aurait déjà été signalé sur Oléocène sur ce sujet:

http://www.tdg.ch/economie/entreprises/ ... y/24641381
En effet pas encore mentionné ici.

Image

C'est dans le méme genre que l' appareil Extra 330LE mentioné plus haut. Et encore Siemens à bord.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57295
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Premiers petits avions electriques

Message par energy_isere » 23 mai 2017, 20:11

Encore un autre avion solaire, l' Elektra-2, prévu pour pouvoir aller voler jusqu' à 20 km d' altitude :

Autonomous solar-powered motor-gliders, flying at high altitudes could in the future be used to establish comprehensive internet access. But so far, only tiny prototypes with an even tinier payload have been used to test this concept. Now Elektra-2 pushed the limits farther: The plane can carry a payload of 100 kilograms to the stratosphere. The solar-powered Elektra-2 took off for its maiden flight in the skies over Switzerland. The plane, developed by Elektra-Solar GmbH, a spin-off from German aerospace research center DLR, has been purpose-designed to carry such payloads into an altitude of 20 kilometers or 66.000 feet. Elektra-2 is equipped with an automatic flight control system developed at DLR. With a weight of just 420 kilograms, the plane is establishing a new world record in solar-powered flying at high altitudes and in weight-to-payload ratio for such planes.

This design makes the vision of internet access from the stratosphere appear a bit closer. Initially, the plane will complete comprehensive flight tests; for 2018, the researchers intend to perform first stratosphere flights and set new altitude records for solar-powered planes. During the first flights, a (human) pilot will take control of the aircraft and the payload will be limited to 50 kilograms. During the experiments, the pilot is supported by the autonomous controller. The next version of the Elektra-2, which is already under construction, will fly extended missions in the stratosphere without a pilot. In addition, a lighter version of the Elektra-2 is currently under development. This version will have no landing gear to save weight. The technique to land planes without a landing gear has already been tested successfully, says Elektra-Solar.

Today, global communications and remote sensing applications are covered to a large extent by satellites in earth orbit. In the future, flying high altitude platforms have good chances to supplement the satellite technology, believes Elektra-Solar: Satellite images are taken in several hundred kilometers in orbit, while stratospheric planes can score with a significantly higher resolution at altitudes of just 20 to 25 kilometers. In addition, operating costs can be significantly reduced compared to satellites, since expensive rocket launching is not necessary and defects can be repaired easily on the ground which makes the entire system more resilient. For the application perspective of the worldwide Internet from the air, high altitude platforms will can offer significantly larger bandwidths than satellites.

Image
http://www.smart2zero.com/news/internet ... mes-closer

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57295
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Premiers petits avions electriques

Message par energy_isere » 30 juin 2017, 20:18

[Vidéo] Un deuxième vol sans encombre pour Aquila, le drone solaire géant de Facebook

Aurélie M'Bida Usine Nouvelle 30 juin 2017

Vidéo Le projet de réseau de drones solaires développé par Facebook a franchi une nouvelle étape. Après un premier vol test réussi en juillet dernier, le drone Aquila a effectué un deuxième vol sans escale avec succès.

Image
Le drone solaire Aquila.

Deuxième essai validé pour le drone solaire développé par Facebook. Aquila, du nom dont il a été baptisé, a franchi une nouvelle étape à la fin du mois de mai dernier, avec un vol de test sans escale d'1h46, et un atterrissage sans casse, explique Facebook dans un post de blog publié jeudi 29 juin.

Lancé juste après le lever du jour, le drone fonctionnant à l'énergie solaire a tiré les leçons de son premier vol d'essai l'année dernière. Ainsi plusieurs modifications ont été apportées à l'appareil comme : des spoilers ajoutés aux ailes ; des centaines de capteurs incorporés pour collecter de nouvelles données; le logiciel de pilotage automatique a été révisé; un mécanisme d'arrêt horizontal des hélices pour accompagner l'atterrissage a été installé.

Le projet de drone Aquila a démarré en 2014 chez Facebook. Mark Zuckerberg, son PDG, avait pour objectif de fournir internet dans des endroits qui n'ont jamais été connectés. L'entreprise américaine souhaite réaliser ce projet grâce à un réseau de ces drones solaires reliés entre eux.
http://www.usinenouvelle.com/article/vi ... ok.N560403

Image
Facebook annonce avoir réussi le deuxième vol de son drone « Internet » Aquila. Et efface le crash du premier il y a un an.
http://www.silicon.fr/facebook-reussit- ... cc6c8b49fd

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57295
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Premiers petits avions electriques

Message par energy_isere » 02 août 2017, 19:35

Daimler investit dans le fabricant de taxis volants Volocopter

le 01/08/2017
Infos Reuters FRANCFORT

La société allemande Volocopter a annoncé mardi avoir reçu 25 millions d'euros de capitaux pour développer un taxi volant électrique, le géant automobile Daimler faisant partie des entreprises qui ont apporté des fonds.


Daimler, la maison mère de Mercedez-Benz investit dans l'allemand Volocpter et rejoint un consortium qui comprend, entre autres, l'investisseur spécialisé dans les technologies Lukasz Gadowski, a précisé Volocopter.

Le groupe ajoute être en train de développer un véhicule électrique à décollage et atterrissage vertical de cinq places destiné au marché des taxis. Des premières démonstrations sont prévues au quatrième trimestre 2017.

Sur ce segment, Volocopter a comme concurrents potentiels de jeunes pousses allemandes comme Lilium Jet et eVolo, l'américain Terrafugia ou encore le géant aéronautique européen Airbus.

Ce dernier réfléchit actuellement en France, en Allemagne et aux Etats-Unis à deux projets de véhicules volants et autonomes, capables de transporter un ou plusieurs passagers.

L'avionneur compte débuter fin 2018 les essais en vol du premier démonstrateur technologique de taxi aérien CityAirbus.
http://www.usinenouvelle.com/article/da ... er.N572908

Répondre