Premiers petits avions electriques

Forum dédié aux discussions sur les moyens de transport.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Troti
Brut léger
Brut léger
Messages : 404
Inscription : 09 juin 2009, 18:17
Localisation : Comme beaucoup d'autres, dans le Y

Re: Premiers petits avions electriques

Message par Troti » 14 juil. 2010, 09:36

Mouais,

J'ai du mal à voir l'intérêt de l'hydrogène par rapport au kérosène ou à une huile végétale si on veut faire écolo pour un drone.

Enfin, pour Boeing, un des intérêts est de chopper du financement du DOD ...
Comment fait-on pour que les ravioles ne collent pas?


Pura Vida
Condensat
Condensat
Messages : 552
Inscription : 21 mars 2006, 21:38

Re: Premiers petits avions electriques

Message par Pura Vida » 24 juil. 2010, 11:33

Excusez, mauvaise manip, j'ai envoyé le copié-collé du site en voulant contrôler s'il comportait bien la traduction française de google, ce qui n'est pas la cas je crois, donc, faire traduire google en français (ce n'ai jamais très bon, mais mieux que rien).

http://www.qinetiq.com/home/products/zephyr.html

@ mobar 8 juillet 8:54

Normalement tous ces ensembles de prototypes à l'essai participent sans doute à des mises au point futures (et effectivement, pas seulement pour des engins volants)

@ GilleH38 11 juillet 6:22

écrit: ""quand on démarre à 60 mètres d'envergure avec des matériaux ultra-légers, les perspectives sont quand-même minces""

Sûrement, mais il ne faut pas se précipiter, et puis les inventions et les mises au point, éssais et re-éssais, etc, souvent, engendrent sur de nouvelles bases d'autres inventions et mises au point, etc. Et puis on peut imaginer essayer des avions à énergie solaire et batteries, biplans ou multiplans (disposition des ailes en "marches d'escalier" disposés sur plusieurs trains). Bien sûr, tous ceci est du genre surréaliste, mais c'est comme ça que se décantent les astuces, sans parler des calculs s'affinant sans cesse.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59696
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Premiers petits avions electriques

Message par energy_isere » 24 juil. 2010, 11:43

Pura Vida, au sujet du Zephir dont j' ai rajouté la photo, il faut savoir que c' est un engin sans pilote.
Potential applications for Zephyr include earth observation and communications relay.

Zephyr has secured a place in the history of UAV development by attaining the world record for the longest duration unmanned flight. The aircraft achieved a 54-hour flight, reaching an altitude of 58,355 feet in September 2007.

Pura Vida
Condensat
Condensat
Messages : 552
Inscription : 21 mars 2006, 21:38

Re: Premiers petits avions electriques

Message par Pura Vida » 24 juil. 2010, 12:52

Oui, je le savais, j'ai oublié de le mentionner. J'ai eu l'information plus détaillée sur un journal mexicain et je me suis rabattu sur ce lien. Merci pour la photo.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59696
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Premiers petits avions electriques

Message par energy_isere » 27 juil. 2010, 18:24

Des nouvelles fraiches au sujet du Zephir .
Drone: record du monde du vol le plus long

Le 27 juillet 2010 par Remy Maucourt Usine Nouvelle

Deux semaines en vol, sans faire le plein. C'est le nouveau record établi par un drone américain propulsé par énergie solaire, le Zephyr de Qinetiq.

Le Zephyr est construit en fibre de carbone, ce qui lui permet de ne peser que 50 kilos pour une envergure de 22,5 mètres. La plus grande partie de ce poids est dû aux batteries lithium-soufre, chargées par les panneaux solaires, qui permettent au drone de voler la nuit.

La société Qinetiq a positionné son drone pour des utilisations militaires. Le Zephyr a établi son record (14 jours et 21 minutes en vol) en étant équipé du matériel de communication utilisé par le ministère de la défense anglais (prise de photo, radio, transmission de communications mobiles).

Qinetiq attent l'homologation de son record par la Fédération aéronautique internationale (FAI).

Image
http://www.usinenouvelle.com/article/dr ... ng.N136054

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59696
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Premiers petits avions electriques

Message par energy_isere » 25 août 2010, 11:30

GillesH38 a écrit :
mobar a écrit :
Les perspectives me semble interessantes surtout pour des applications de mesure, de contrôle, de transmission de signaux et d'information. Un escadrille de drones solaires serait intéressantes pour faire de prises d'échantillons et plein d'autres choses.
oui comme tu dis...et plein d'autres choses!
Oui, plein d' autre chose comme les drones.
Drones à moteur electriques mais pas forcément à énergie solaire. A pile à combustible.
IAI (compagnie Israelienne) à developpé une PAC pour drone qui a un trés bon facteur de puissance massique.
Bird Eye 650 : la PAC d'Horizon offre 6 heures de vol

La pile à combustible AEROPAK d'Horizon* a été intégrée avec succès en tant que nouveau système de motorisation du système d'avion sans pilote** Bird Eye 650 d'IAI*, selon l'annonce faîte hier, par Horizon Energy Systems (HES)
Sans augmenter la masse au décollage, la nouvelle pile à combustible d'Horizon permet à présent aux mini-UAS d'IAI d'effectuer des vols de 6 heures, soit plus du double par rapport aux vols motorisés par des batteries au lithium.

..........

voir l' article de Enerzine http://www.enerzine.com/14/10213+bird-e ... e-vol+.htm

PS, ceci n' a rien d' écolo (bien sur). De plus c' est développé par IAI, gros constructeur (et exportateur) d' armements en Israel.
Le but est juste la recherche d' un bon facteur de puissance massique.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59696
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Premiers petits avions electriques

Message par energy_isere » 02 sept. 2010, 16:06

EADS : vol inaugural pour un avion 100% électrique.

(CercleFinance.com)

EADS a annoncé que son projet d'avion 100% électrique, développé en collaboration avec Aero Composites Saintonge, avait effectué jeudi un vol inaugural officiel sur l'aéroport du Bourget.

'Le décollage et l'ascension se sont effectués en douceur, aucune vibration ne s'est produite et la manoeuvrabilité était excellente', assure le groupe dans un communiqué.

EADS ajoute que les systèmes ont bien fonctionné et l'avion a rejoint l'aéroport sans incident sept minutes plus tard.

L'avion, baptisée 'Cri-Cri', affiche une autonomie de 30 minutes à 110 km/h en vol de croisière, 15 minutes d'autonomie en voltige avec des pointes de vitesses à 250 km/h, et une vitesse ascensionnelle d'environ 5,3 m/sec.

L'appareil ne sera toutefois autorisé à commencer les manoeuvres de voltige qu'après cinq heures de vol et 15 atterrissages.
http://www.boursorama.com/infos/actuali ... 2790e193aa

Avatar de l’utilisateur
AJH
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1571
Inscription : 28 juil. 2005, 07:20
Contact :

Re: Premiers petits avions electriques

Message par AJH » 02 sept. 2010, 18:27

Le cri-cri "essence"
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.
Vous voulez les misérables secourus, moi je veux la misère supprimée ( Victor Hugo )
Sociétal et Dette et monnaie
Signez la pétition " POUR QUE L'ARGENT NOUS SERVE, AU LIEU DE NOUS ASSERVIR ! "

moinsdewatt
Goudron
Goudron
Messages : 173
Inscription : 13 janv. 2010, 18:53

Re: Premiers petits avions electriques

Message par moinsdewatt » 06 sept. 2010, 13:06

le "cri cri" version electrique :

Image

Image

Le quadrimoteur électrique "Cri-Cri" s'est envolé

Cri-Cri, le quadrimoteur électrique 100% électrique, développé conjointement par EADS Innovation Works (IW), Aero Composites Saintonge et l'association Green Cri-Cri a effectué jeudi dernier son premier vol officiel* sur l'aéroport du Bourget près de Paris.
L'engin s'est envolé à 11h12 (heure d'Europe centrale). D'après EADS, le décollage et l'ascension se sont effectués en douceur, aucune vibration ne s'est produite et la manœuvrabilité était excellente. Tous les systèmes ont bien fonctionné et l'avion a rejoint l'aéroport sans incident 7 minutes plus tard.

« Cet aéronef se déplace en douceur et est beaucoup moins bruyant qu'un avion à propulsion conventionnelle », affirme Didier Esteyne, le pilote aux commandes du Cri-Cri 100% électrique. « Mais ce n'est que le commencement. Nous avons encore beaucoup à apprendre. Nous ne serons autorisés à commencer les manœuvres de voltige qu'après cinq heures de vol et 15 atterrissages.»

« Le Cri-Cri est un démonstrateur technologique peu onéreux destiné à l'intégration de systèmes relatifs aux technologies électriques afin de soutenir des projets tels que notre concept de propulsion hybride pour hélicoptères », a déclaré Jean Botti, Directeur technique (CTO) d'EADS. « Nous espérons tirer de nombreuses informations utiles de ce projet. » Dans un proche avenir, les batteries ne pourront pas propulser des aéronefs plus importants.


Cet avion de voltige rassemble plusieurs technologies innovantes comme : les structures composites légères, qui permettent d'alléger la structure et de compenser le surpoids des batteries, quatre moteurs électriques Brushless à hélices contra rotatives assurant une propulsion sans émissions de CO2 et avec une réduction de bruit importante par rapport à la propulsion thermique ainsi que des batteries Lithium à forte densité d'énergie.


L'utilisation cumulée de ces innovations technologiques procure en outre des performances nouvelles au Cri-Cri : 30 minutes d'autonomie à 110 km/h en vol de croisière, 15 minutes d'autonomie en voltige avec des pointes de vitesses à 250 km/h, et une vitesse ascensionnelle d'environ 5,3 m/sec.

EADS a expliqué qu'il explorait des technologies permettant de voler grâce à des projets de recherche sur des biocarburants à base d'algue, un système de propulsion hybride pour hélicoptères alliant la puissance électrique aux moteurs à pistons ainsi que bien évidemment le Cri-Cri 100% électrique.


* Ce vol inaugural a été soutenu par le Musée de l'Air et de l'Espace.

(src : EADS)
http://www.enerzine.com/1036/10285+le-q ... vole+.html

moinsdewatt
Goudron
Goudron
Messages : 173
Inscription : 13 janv. 2010, 18:53

Re: Premiers petits avions electriques

Message par moinsdewatt » 22 sept. 2010, 12:40

Vol aller-retour : mission réussie pour Solar Impulse

Pour la première fois de son histoire, le Solar Impulse HB-SIA a non seulement atterri sur un aéroport de dimension internationale, celui de Genève en l'occurence, mais (il) a aussi réalisé avec succès son premier vol aller-retour.

Image
voir ici

Avatar de l’utilisateur
krolik
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2873
Inscription : 31 janv. 2009, 17:55
Localisation : Beaugency
Contact :

Re: Premiers petits avions electriques

Message par krolik » 22 sept. 2010, 22:44

Ce genre d'avion va être le chouchou des militaires..
Sans pilote, léger, volant très haut comme l'U2, et pas de bévue à la Gary Power qui avait eu la malencontreuse idée de survivre..
@+
SolarEagle, l'avion qui vole 5 ans sans atterrir

publiée le 20 septembre 2010 http://www.maxisciences.com

SolarEagleUn avion espion sans pilote à énergie solaire, qui aura une capacité de vol de cinq ans, est en train d’être développé par Boeing, en partenariat avec l’armée américaine. La société aéronautique Boeing est en train de concevoir l’inimaginable.

Le Daily Mail révèle en effet que l’entreprise américaine, dans le cadre d’un partenariat de 89 millions de Dollars avec le DARPA, l’agence chargée de la recherche avancée des projets de défense, va bientôt lancer un appareil hors du commun. Un avion sans pilote, fonctionnant à l’énergie solaire, et ayant une autonomie de vol de 5 ans !

Le "SolarEagle", développé par Phantom Works, la branche armement de la firme Boeing, servira d’avion espion pour l’armée américaine. Son premier vol d’essai est prévu aux environs de 2014. L’énergie solaire, emmagasinée le jour par des cellules solaires, servira à alimenter les hélices de l’appareil durant la nuit. "SolarEagle est unique, large avion sans pilote dessiné pour un vol stationnaire à des altitudes stratosphériques pendant au moins cinq ans", explique Pat O’Neill, responsable du projet chez Phantom Works, qui développe également en ce moment un chasseur sans pilote dont le prototype volera à partir de 2011

jml34
Brut lourd
Brut lourd
Messages : 324
Inscription : 16 déc. 2007, 22:53

Re: Premiers petits avions electriques

Message par jml34 » 23 sept. 2010, 00:00

Ça ressemble à un effet d'annonce : les news plus anciennes sur Solar Eagle mentionnaient un objectif de 90 jours.
Je n'ai pas le temps de faire une recherche approfondie (on est noyé par les news débiles qui disent toutes la même chose), j'ai trouvé par exemple ici
The first test of the Phantom Works prototype will be to fly the UAV, which Boeing has designated the Solar Eagle, for 30 days on solar-electric power. [...]
DARPA documents from September 2009 that lay out the particulars for the $155 million second phase of Vulture list the "stretch goals" for Phase II as being able to carry a 90kg payload with 1kW/h of power with 99% reliability on a 90-day test flight
[et juste avant]The Solar Eagle and its more than 122m (400ft) long wing will eventually be expected to fly for more than five years at a time at heights of 60,000-90,000ft carrying a 450kg (1,000lb) payload with minimum on-board power of 5kW/h.
Donc en résumé :
Phase I : 30 jours
Phase II : 90 jours à 99% de fiabilité, embarquant 90 kg, 1 kW (fournis à l'équipement embarqué je suppose ?)
Phase III (la nouveauté) : 5 ans, 450 kg, 5 kW
Certains sites parlent d'application possible en alternative aux satellites... ce qui était bien ce que je me disais \:D/
Maintenant est-ce que c'est un objectif réaliste ?
Ça dépend de la fiabilité attendue : proba .99 de tenir 90 jours => proba .99^x de tenir 90.x jours, x = 5 . 365 / 90 = 20,28 => proba 82% de tenir 5 ans
La phase II aurait un temps de vol moyen déjà impressionnant en négligeant l'usure prévisible du matériel (chute de capacité des batteries, probablement d'autres choses ?).
Yapuka faire du ravitaillement de batteries en vol :lol:
D'un autre côté, si ça se pose jamais tant qu'il n'y a pas de panne, ça risque de jamais se poser en douceur, ouïe la tête

Avatar de l’utilisateur
krolik
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2873
Inscription : 31 janv. 2009, 17:55
Localisation : Beaugency
Contact :

Re: Premiers petits avions electriques

Message par krolik » 23 sept. 2010, 00:47

mais un truc comme cela qui vole à très haute altitude au-dessus des nuages, ça peut réussir.
C'est presque de la voile autoporteuse.
A mon avis de béotien du domaine, au décollage, il ne pourra décoller tout seul, il faudra le tracter comme un planeur, sinon il risque de mettre une journée à atteindre son altitude de croisière.
Comme toujours dans ce genre de truc, c'est la phase transitoire qui est la plus délicate, décollage, aterrissage.
Et puis il y a le problème du jet-stream , ces vents à plus de 200km/h qui font que l'on revient des USA une bonne heure plus vite que pour y aller..
Et un avion comme cela qui rencontre le jet-stream.. avec 5kW et son envergure c'est un fétu de paille.
à+

moinsdewatt
Goudron
Goudron
Messages : 173
Inscription : 13 janv. 2010, 18:53

Re: Premiers petits avions electriques

Message par moinsdewatt » 07 déc. 2010, 19:59

Des nouvelles du Cri Cri electrique :
Record de vitesse pour le bimoteur électrique Cri-Cri

Avec ses deux moteurs électriques, l'avion à hélice baptisé "Cri-Cri" et conçu à l'origine par l'ingénieur Michel Colomban a battu un nouveau record de vitesse : 260 km/h, dépassant le précédent établit par les italiens en 2009, à 250 km/h.
Le petit engin volant électrique qui intègre des moteurs de 35 cv - fabriqués par Electravia - a également bénéficié de 2 hélices spécialement conçues pour ce vol.

Image

Par ailleurs, le record de vitesse a été obtenu en utilisant seulement 75% de la puissance des moteurs. En effet, selon les responsables du projet "pousser le petit monoplace au-delà des 260 km/h aurait été dangereux". Mais d'après Electravia, les moteurs à hélice auraient pu atteindre sans problème la vitesse des 354 km/h.

Bien que rarement aperçus dans les meeting aériens, les premiers avions électriques ont suscité l'espoir de nombreux visionnaires. Tout comme la voiture électrique, beaucoup de personnes mettent en avant les avantages de l'électrique et sont persuadées que la technologie des moteurs et des batteries finira par s'imposer.

Aujourd'hui, grâce aux innovations et aux développementsavancés, les pilotes sont capables de maintenir leurs avions en l'air plus longtemps. Les concepteurs de ce type d'engin ont même ajouté un siège supplémentaire pour accueillir un passager. Enfin, en réduisant les coûts, ils ont rendu le vol électrique accessible aux gens normaux.
http://www.enerzine.com/1036/10929+reco ... -cri+.html

Répondre